Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 15 ... 24  Suivant
AuteurMessage
librecour



Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 09/12/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeSam 5 Jan 2008 - 11:26

Et Sarko il va pas chercher les financements pour garder la technologie en France là ?

Aucun organisme financier qu'il soit d'état ou privé n'a investit dans ce projet qui me parait pourtant bien plus que d'actualité ?

Après la carte à puce acheté par les américains on aura la voiture à air comprimé qui sera en Inde.

On a pas de pétrole mais on a des idées qu'il disait, sauf que les idées on les garde pas chez nous ....

Si ça c'était pas un vecteur de création d'emplois potentiellement important ...... mais bon laissons partir on payera pour ré-importer l'idée quand on se réveillera .... trop tard comme d'hab.
Revenir en haut Aller en bas
nanou40



Féminin Nombre de messages : 100
Localisation : landes
Date d'inscription : 20/06/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeSam 5 Jan 2008 - 14:59

il compte ouvrir une vingtaine de site en france d'ici 2009
clic à droite sur voiture moteur air comprimé

http://jt.france2.fr/13h/index-fr.php?jt=2
Revenir en haut Aller en bas
raimo

raimo

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 64
Localisation : 90-Territoire de Belfort
Date d'inscription : 25/06/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeSam 5 Jan 2008 - 17:22

Forum sur les véhicules à air comprimé

http://air-car-concept.bb-fr.com/index.htm

Le site de MDi

http://www.mdi.lu/fra/affiche_fra.php?page=onecats
Revenir en haut Aller en bas
Floran

Floran

Nombre de messages : 1955
Localisation : France
Date d'inscription : 13/12/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeMer 9 Jan 2008 - 23:52

Quand on aura compris que l'écologie doit rimer avec économie, on fera un grand pas pour la protection de l'environnement !!!

Attention : caricature : Quand on arrêteras de laisser à des barbus crasseux le monopole de l'écologie et qu'on l'a laissera à des hommes en costards-cravates cela ira mieux!
(j'avais prévenu sur la caricature, ps(pas le parti, je suis barbu)

Quand on lancera une vraie politique qui consistera à créer un pan économique lié à l'environnement, là les choses bougeront.

On aura les moyens de trouver des énergies renouvelabes et de les utiliser efficacement. Si les brésiliens roulent à l'éthanol, pourquoi pas nou? C'est un pays aussi développé que nous! Puis, en France on pourra produire la matière première est sans doute l'exporter.

Imaginez la balance commerciale, on baisse la case importation pétrole et on augmente la case exportation éthanol!

Le seul bémol au non-pétrole, que vont devenir les pays basant leur activité sur cet or noir? Bien peur que cela soit des régimes islamistes...
Revenir en haut Aller en bas
Gawell

Gawell

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 32
Localisation : 02
Date d'inscription : 22/06/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeSam 12 Jan 2008 - 20:42

On ne peut pas se battre sur tous les fronts, mais étant plutôt informé sur le sujet du nucléaire car militant pour la sortie de ce type de production d'électricité, j'ai survolé le topic et constaté avec déception que les pro-nucléaires étaient assez nombreux. Il est vrai que Bayrou s'est toujours prononcé comme étant favorable au nucléaire (il aurait d'ailleurs prévenu Corinne Lepage lors de l'union avec Cap21 que sur ce point, elle ne pourrait pas le faire changer d'avis).

Ce que je constate dans ce débat, c'est la vision souvent occidentocentrique voire franco-française des pro-nucléaires.
Certes, le risque d'accident est bien moindre pour un pays comme la France qu'en Russie (encore qu'une étude classée secret-défense a révélé que l'impact d'un gros avion sur un site nucléaire serait fatal). Mais en développant l'industrie nucléaire en France, on le fait aussi à l'étranger (bah oui malheureusement ça fait partie des quelques fleurons de notre pays à l'échelle mondiale). On a exporté notre technologie un peu partout et notamment en Iran, en Irak, et maintenant en Lybie.
On ne peut pas dire que cela soit sans danger... d'autant qu'il est impossible de séparer clairement nucléaire civil et militaire (on peut juste contrôler, si on nous laisse le faire).
Effectivement, en France, le nucléaire représente environ 75% de la production d'électricité. On se dit alors que remplacer 75% c'est une montagne. Mais on est le seul pays à miser autant sur le nucléaire. On a une soixantaine de centrales, soit une par million d'habitants pour un mode de vie développé. Imaginez que l'Inde ou la Chine, en se développant, se mettent à produire 75% de leur électricité avec du nucléaire : je fais le calcul pour vous : un bon millier de centrales pour chaque pays. Empêcher un deuxième Tchernobyl devient plus que compliqué...
Et puis le problème des déchets nucléaires dont on ne sait toujours pas quoi faire (le "recyclage" n'est en fait qu'un deuxième pressage du citron peu rentable qui revient à créer des déchets moins volumineux mais bien plus radioactifs).
Les stocker en surface finit par coûter cher, et plus il y en a, plus les risques s'accroient. Alors on pense à les enfouir en profondeur. Si c'est réversible, c'est compliqué, ça coûte très cher, et c'est toujours pour une certaine période. Au bout d'un certain temps, on ne peut plus aller les chercher. Les déchets à vie longue ont une demi-vie qui se compte en millions voire milliards d'années. Et c'est une demi-vie : la décroissance radioactive est en exponentielle inverse, donc plus le temps passe, moins les déchets perdent leur radioactivité. Avec de telles durées, personne ne peut prédire qu'il n'y aura ni contamination des eaux souterraines (donc des sources!), ni mouvement des couches géologiques. Les derniers volcans d'Auvergne ont 8000 ans... mais là encore, c'est le cas de la France qui est peu exposée au risque sismique...
Ensuite, le nucléaire, contrairement aux idées reçues - alimentées même par les exercices de physique de lycée à la limite de la propagande, où on calcule la quantité énorme d'énergie engendrée par une réaction radioactive - ça coûte cher.
D'abord parce que le nucléaire utilise 90% de notre budget recherche, mais aussi et surtout parce qu'il y a un tas d'autres coûts énormes non-intégrés au prix sur la facture, mais reportés sur le budget de l'État. Produire c'est une chose, mais il faut aussi gérer les déchets, assurer la sécurité et démanteler les vieilles centrales, avec leurs tonnes de matière irradiée à transporter et stocker. Si le nucléaire était si peu cher, il y a longtemps que la loi du marché l'aurait démocratisée sur la planète, au moins dans les pays développés.

Alors on veut nous faire choisir entre la peste et le choléra, nous faire croire que c'est le seul moyen d'arrêter le réchauffement climatique.
Les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas dûes qu'à la production d'électricité, loin de là. Il y a beaucoup de rejets dûs aux transports, et s'il fallait tous passer à la voiture électrique rechargeable, il nous faudrait encore bien plus de nucléaire.

C'est là que je rejoins beaucoup d'autres contributions sur ce topic : la réduction des émisssions ne passera que par 1) des économies d'énergie 2) des énergies renouvelables.
C'est vrai que le nucléaire, c'est énormément d'emplois en France, et une des industries où on est à la pointe. C'est vrai que depuis de décennies, on a tout misé dessus. Si au poker, on se rend compte qu'on aurait pas dû miser tant, on peut considérer que maintenant que c'est fait, il faut assumer et tenter de bluffer au maximum pour ne pas se retirer et avoir gaspillé tout cet argent. Mais dans la vraie vie, la réalité nous ratrappe toujours, et on se rendra compte, le plus tôt sera le mieux, que le nucléaire n'était pas une solution, quand tous les autres pays auront développé le renouvelable.
En attendant, on fuit en avant. Non pas qu'il faille immédiatement fermer toutes nos centrales, mais si au moins on pouvait remplacer les centrales en fin de vie par du renouvelable, et arrêter de gaspiller tout l'argent de notre recherche et l'investir plutôt dans ces énergies où des pays comme le Danemark ont déjà prit beaucoup d'avance, ce serait une bonne chose.

Alors, bien sûr, il y a quelques avancées, notamment dans le domaine de la fusion, mais vues les sommes considérables investies, vu le temps depuis lequel on cherche des solutions, vu le report qui est fait à chaque fois de la date à laquelle on estime que les solutions techniques seront disponibles, vu le danger que représente l'élevation de la température à plusieurs millions de degrés, et surtout vu le coût évident que représente la gestion de ce procédé (à comparer avec la simplicité et l'inoffensivité d'une éolienne par exemple!), le pari est bien trop risqué.
C'est même une politique à l'opposé de la société durable défendue par notre mouvement (je ne parle même pas du déni de démocratie en France sur ce sujet!!). De même qu'on ne devrait pas faire un budget avec des prévisions de croissance suroptimistes, et de même qu'on ne devrait pas reporter aux générations futures le soin de combler la dette publique.

PS : je ne rédige pas une thèse, tout n'est pas chiffré et les sources ne sont pas citées... Désolé. Vous pouvez néanmoins consulter le site sortirdunucleaire.org, où là, le travail est beaucoup plus pro.
Revenir en haut Aller en bas
raimo

raimo

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 64
Localisation : 90-Territoire de Belfort
Date d'inscription : 25/06/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeSam 12 Jan 2008 - 21:59

Salut Gawell,

Bel exposé avec lequel je suis d'accord.
Jusqu'il y a peu j'étais plutôt pro-nuk et en allant fouiller sur le net je me suis apperçu qu'il y avait beaucoup de solutions dans le renouvelable qui commençaient à être performantes et économiques.
Ex: le solaire concentré. En californie ils pensent arriver rapidement à 4cts € /kwh, ce qui est proche du prix de revient du kwh du nuk je crois.

d'ailleurs Sarko va vendre du nuk au Magreb alors qu'il ont un potentiel énorme dans le solaire concentré. Le Nuk dans ces pays c'est une bombe à retardement . Mais supersarko supervendeur sait mieux que tout le monde ce qui est bon pour l'humanité. Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 778918
Revenir en haut Aller en bas
librecour



Masculin Nombre de messages : 459
Localisation : Chambery
Date d'inscription : 09/12/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 0:04

Vu sur le site http://sortirdunucleaire.org/ ,concernant le scénario étudié par l'association NégaWatt.

Citation :
Toutefois ce scénario, aussi intéressant qu'il soit, nécessite de la
part de la France mais également des particuliers des efforts
importants et surtout immédiats en termes de politique et de
comportement. Les actions proposées par ce scénario négaWatt sont
variées mais nombreuses, et développer une politique énergétique
efficace de ce type sera probablement très long. La réactualisation
2006 démontre également que peu d'actions ont été entreprises en trois
ans et que tout nouveau retard dans la mise en œuvre d'actions sur la
maîtrise de la demande en énergie ne permettra pas d'atteindre les
objectifs que s'est fixés la France.

Il semble donc difficile de sortir du nucléaire sans une volonté sans faille de l'état, mais ça on le devine.

Je me pose juste certaines questions, on le sait il y a des solutions énergétiquepour palier au nuk, mais à produire en masse, même de manière progressive, est ce si simple ?

Il y a du métal dans toutes ces solutions, et d'autres matières premières, or avec le développement de la Chine nottament les matières premières de ce type sont difficiles à trouver en grosses quantités depuis quelques temps.

Le photovoltaique a besoin de sillicium et si le sillice n'est pas pret de manquer la production de sillicium est à priori trop faible pour répondre à la demande, si cette info est exact (vu il y a quelques semaines je vais la rechercher) il faudra répondre au problème de production des matières premières avant même de pouvoir produire les solutions finales.

Les héoliènes, c'est bien, mais ça fait "tache" parfois dans le paysage, on peut imaginer qu'elles seront parfois, selon les sites d'implantation, difficiles à faire accepter.

Parfois je me demande si mettre de la géothermie partout ne finira pas par avoir des effets néfaste pour l'écorce terrestre, mais je suppose que cette question a déjà été étudiée.

En ce qui concerne la fusion, quelques soient les futurs orientations politiques, je ne suis pas certain que les recherches soient abandonnées un jour.
Elles ont bien d'autres implications que la seule fourniture d'énergie quotidienne, c'est un défi que nos scientifiques, avec ou sans subventions, se feront un devoir de relever, à n'en pas douter.

Je ne suis pas pro-nuk mais force est de constater que les défis à relever pour la France (puisque c'est le pays le plus en retard dans ce domaine) est bien plus complexe que ne le disent les détracteurs du nucléaire, et même s'il faut en sortir pour de nombreuses raisons, il faut aussi être prévoyant, modéré, pragmatique pour ne pas une fois de plus tomber dans le piège d'une solution miracle annoncé.

Cela étant, les solutions sont loin d'être limités, mais la première d'entre elles est la prise de conscience commune, l'action citoyenne de masse, et dans ce domaine il y a du boulot.

PS: un des sites relatant la pénurie de silicium http://le-photovoltaique.com/doit-on-craindre-la-penurie-de-silicium/
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 80
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 7:47

Avant de sortir du nucléaire, il faut, si j'en crois les spécialistes, sortir de l'effet de serre.
Ensuite, tout le monde est d'accord sur ce point, sauf peut-être quelques lobbys, il faut réaliser de grands programmes d'économie d'énergie.
Il sera temps après cela de s'interroger, lors de la fin de vie de chaque centrale, sur la nécessité de son remplacement. Pour l'instant, à moins que nos concitoyens acceptent les coupures d'électricité, on a besoin de les remplacer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 8:24

+1 Alain
Revenir en haut Aller en bas
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 56
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 8:27

Alain BERTIER a écrit:
Avant de sortir du nucléaire, il faut, si j'en crois les spécialistes, sortir de l'effet de serre.
Ensuite, tout le monde est d'accord sur ce point, sauf peut-être quelques lobbys, il faut réaliser de grands programmes d'économie d'énergie.
Il sera temps après cela de s'interroger, lors de la fin de vie de chaque centrale, sur la nécessité de son remplacement. Pour l'instant, à moins que nos concitoyens acceptent les coupures d'électricité, on a besoin de les remplacer.


Bonjour,

Effectivement certaines personnes ditent "écologistes" ont un serieux problème de timming.

Un, voir des nouveaux Tchernobyl ne sont rien comparés aux conséquences potentielles du réchauffement climatique.

Le nucléaire est un problème, qu'il faudra traiter à terme, mais croire qu'en stoppant cette énergie demain sans la remplacer par du fossile est de la désinformation.
La Chine construit une centrale énergie fossible/semaine pour courir après ses besoins croissants.

Le plan NEGAWATT, j'attends tjs les références des auteurs de ce truc relevant plus du dogme politique des verts.

L'energie électrique un problème Franco-français !!! Difficile quand meme, car aujourd' hui le réseau électrique Européen est interconnecté. Quand les Allemands stoppent le nucléaire sans rien construire d'autre, ce sont les Français qui fournissent avec du nucléaire l'energie manquante.

Les Anglais ont annonçés tt recemment la construction de nouvelles centrales nucléaires. Par défaut qu'en on connait le temps de retour sur investissement de ces constructions.


***************

Pour info:

Collectif "Sauvons le Climat"
Site: " http://www.sauvonsleclimat.org "
Mel: " contact@sauvonsleclimat.org "
Président : Hervé Nifenecker


Eolien : un secret bien gardé !

Instrument élémentaire du « management » et du « marketing », la comparaison des performances et qualités des divers modes de production (voire de consommation) nous est devenue coutumière. S’agissant de l’électricité, le citoyen - consommateur s’attend donc à avoir à sa disposition tous les éléments de comptage dont est capable la technologie moderne, du basculement heures creuses/heures pleines au relevé de compteurs à distance.

Aussi est-il choquant que les statistiques de production de la plus « in the wind » des énergies renouvelables soient introuvables. Ou, plus exactement, soient devenues « top secret » depuis presque deux ans.

Les commentaires et questions suivants s’adressent en priorité à l’ADEME, officiellement en charge de la collecte de l’information, mais aussi au MEDAD (Ministère de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement Durables, plus particulièrement à la Direction Générale de l’Energie et des Matières Premières), ainsi qu’à la Commission de Régulation de l’Energie :

- Le site idoine, www.suivi-eolien.com, est gelé du fait que « ce site est en cours de construction. L’ensemble de ces données seront mises à jours (sic) et compléter (re-sic)dans les prochaines semaines. Site officiel de l’ADEME section énergie éolienne ». Et cette glaciation date de … mars 2006, comme l’atteste d’ailleurs la mention : « Puissance installée totale : 1,3 GW », alors que nous en sommes à 2,2 GW, si l’on se fie à http://home.planet.nl/~windsh/stats.html (site hollandais mis à jour le 8 janvier 2008).

- La cause de ce long silence, initialement imputée aux « contraintes d’appel d’offres » pour la restructuration du site www.suivi-eolien.com, ne tient évidemment plus puisqu’il n’y a … plus d’appel d’offres !

- Les performances des fermes éoliennes terrestres ne sont-elles pas très inférieures à celles avancées par le lobby éolien (voir notamment la plaquette du Syndicat des Energies Renouvelables, de juin 2004, qui tablait sur 2 500 heures/an), comme il ressort du rapport de RTE(1), certes sur un parc national encore bien modeste, pour qui la durée de « fonctionnement en équivalence pleine puissance » (hepp) n’a été, en 2005-2006, que de 2 060 heures/an ?

- Cette notion de productivité influence fortement la tarification de l’énergie achetée puisque, sous réserve de ne pas dépasser une production annuelle globale fixée par décret (cf. la fameuse « PPI » du 7 juillet 2006), le tarif d’achat décroît passée une « période de référence » de quelques années, au-delà d’un certain seuil de productivité. Ce seuil, fixé à 2 000 heures (hepp) par l’arrêté Cochet de 2001 (voire 1 900, dès lors que le parc installé français aura atteint 1 500 MW), a été porté à 2 400 hepp par l’arrêté Olin de 2006. Pour un site plus venté, au-delà de ce seuil, il dev(r)ait y avoir interpolation pour les dernières années du contrat d’obligation d’achat. Or la quasi-totalité des sites terrestres français, hors Languedoc-Roussillon, semblent avoir des durées de fonctionnement inférieures au nouveau « seuil Olin » : en clair, les producteurs bénéficient désormais presque tous du tarif initial, maximal (0,082 €2006/kWh), du premier au dernier jour des 15 ans de leur contrat de vente « obligée » à EDF ! Serait-ce que l’ADEME juge maintenant inutile de diffuser des informations susceptibles de trahir cet état de fait, s’abritant derrière un « secret commercial » qui a bon dos ? Aussi nous réjouissons-nous de la prise de position de Mme Corinne Lepage (CAP 21) dans son "rap port d'étape" sur la gouvernance écologique "en faveur d'un droit à l'information, y compris sur les OGM et le nucléaire", à condition de l'étendre à tous les modes de production, fussent-ils réputés "vertueux", à commencer par … l'éolien.

- Nous souhaitons que soit étudiée, en toute transparence, l’opportunité d’un troisième arrêté qui abaisserait les seuils tarifaires (alors que l’arrêté Olin les avait rehaussés). Ainsi serait garanti un barème de tarifs effectivement dégressif, dans l’esprit de sa conception initiale.

- Serions-nous un des rares pays d’Europe où ces statistiques éoliennes seraient inaccessibles au grand public, alors que l’Allemagne publie largement les données de production de ses 19 000 aérogénérateurs (pour une capacité évaluée à 21,3 GW) ?

La transparence étant un des piliers de la démocratie, y contrevenir est grave, surtout dans un domaine où il est de bon ton de se proclamer « vertueux ». D’autant que l’article 7 de la loi du 10 février 2000 oblige « le ministre chargé de l'énergie [à rendre] publiques les principales caractéristiques en termes de capacité de production, [et un certain nombre d’informations sur les projets] afin d'assurer une parfaite transparence dans la mise en oeuvre de la programmation pluriannuelle des investissements. » Ne doit-il pas, pour le moins, donner de quoi vérifier ladite « capacité de production » ?

C’est pourquoi « Sauvons le Climat » presse le MEDAD de remédier à cette carence d’information qui ne peut que susciter la suspicion.



Références :
- Document SLC : « Analyse économique critique du programme éolien » (F. Poizat, 12/2006)
- http://www.sauvonsleclimat.org/documents-pdf/Poizat-nov2006
- Opinion de signataires : « Une opacité bien gardée » (A. Gouriou, F. Poizat et B. Salles, 01/2008)
- http://www.sauvonsleclimat.org/documents-pdf/opacite


<hr align=left width="33%" SIZE=1>(1) Cf. « Bilan prévisionnel de l’équilibre offre-demande d’électricité en France. Edition 2007 ». Mais le site de RTE (www.rte-france.com) est muet sur la production éolienne, fondue dans « autres productions » …






Le collectif "Sauvons le climat " fondé en mai 2004, association loi 1901 depuis Décembre 2005, a pour ambition d’informer nos concitoyens, de manière indépendante de tout groupe de pression ou parti politique, sur les problèmes relatifs au réchauffement climatique et sur les solutions proposées pour le ralentir. Il est doté d’un comité scientifique, présidé par Michel Petit, ancien responsable du groupe français d’experts au GIEC. Son manifeste a été signé par plusieurs milliers de personnes.
La signature du manifeste et les adhésions sont possibles sur le site "http://www.sauvonsleclimat.org ".

-- Association Sauvons Le Climat (S L C)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 56
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 8:35

pascal47 a écrit:
Alain BERTIER a écrit:
Avant de sortir du nucléaire, il faut, si j'en crois les spécialistes, sortir de l'effet de serre.
Ensuite, tout le monde est d'accord sur ce point, sauf peut-être quelques lobbys, il faut réaliser de grands programmes d'économie d'énergie.
Il sera temps après cela de s'interroger, lors de la fin de vie de chaque centrale, sur la nécessité de son remplacement. Pour l'instant, à moins que nos concitoyens acceptent les coupures d'électricité, on a besoin de les remplacer.


Bonjour,

Effectivement certaines personnes ditent "écologistes" ont un serieux problème de timming.

Un, voir des nouveaux Tchernobyl ne sont rien comparés aux conséquences potentielles du réchauffement climatique.

Le nucléaire est un problème, qu'il faudra traiter à terme, mais croire qu'en stoppant cette énergie demain sans la remplacer par du fossile est de la désinformation.
La Chine construit une centrale énergie fossible/semaine pour courir après ses besoins croissants.

Le plan NEGAWATT, j'attends tjs les références des auteurs de ce truc relevant plus du dogme politique des verts. Une étude qui ne sort certainement pas de scientifiques.
Peu etre Gawell a les réferences de ses auteurs ?

L'energie électrique un problème Franco-français !!! Difficile quand meme, car aujourd' hui le réseau électrique Européen est interconnecté. Quand les Allemands stoppent le nucléaire sans rien construire d'autre, ce sont les Français qui fournissent avec du nucléaire l'energie manquante.

Les Anglais ont annonçés tt recemment la construction de nouvelles centrales nucléaires. Par défaut qu'en on connait le temps de retour sur investissement de ces constructions.


***************

Pour info:

Collectif "Sauvons le Climat"
Site: " http://www.sauvonsleclimat.org "
Mel: " contact@sauvonsleclimat.org "
Président : Hervé Nifenecker


Eolien : un secret bien gardé !

Instrument élémentaire du « management » et du « marketing », la comparaison des performances et qualités des divers modes de production (voire de consommation) nous est devenue coutumière. S’agissant de l’électricité, le citoyen - consommateur s’attend donc à avoir à sa disposition tous les éléments de comptage dont est capable la technologie moderne, du basculement heures creuses/heures pleines au relevé de compteurs à distance.

Aussi est-il choquant que les statistiques de production de la plus « in the wind » des énergies renouvelables soient introuvables. Ou, plus exactement, soient devenues « top secret » depuis presque deux ans.

Les commentaires et questions suivants s’adressent en priorité à l’ADEME, officiellement en charge de la collecte de l’information, mais aussi au MEDAD (Ministère de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement Durables, plus particulièrement à la Direction Générale de l’Energie et des Matières Premières), ainsi qu’à la Commission de Régulation de l’Energie :

- Le site idoine, www.suivi-eolien.com, est gelé du fait que « ce site est en cours de construction. L’ensemble de ces données seront mises à jours (sic) et compléter (re-sic)dans les prochaines semaines. Site officiel de l’ADEME section énergie éolienne ». Et cette glaciation date de … mars 2006, comme l’atteste d’ailleurs la mention : « Puissance installée totale : 1,3 GW », alors que nous en sommes à 2,2 GW, si l’on se fie à http://home.planet.nl/~windsh/stats.html (site hollandais mis à jour le 8 janvier 2008).

- La cause de ce long silence, initialement imputée aux « contraintes d’appel d’offres » pour la restructuration du site www.suivi-eolien.com, ne tient évidemment plus puisqu’il n’y a … plus d’appel d’offres !

- Les performances des fermes éoliennes terrestres ne sont-elles pas très inférieures à celles avancées par le lobby éolien (voir notamment la plaquette du Syndicat des Energies Renouvelables, de juin 2004, qui tablait sur 2 500 heures/an), comme il ressort du rapport de RTE(1), certes sur un parc national encore bien modeste, pour qui la durée de « fonctionnement en équivalence pleine puissance » (hepp) n’a été, en 2005-2006, que de 2 060 heures/an ?

- Cette notion de productivité influence fortement la tarification de l’énergie achetée puisque, sous réserve de ne pas dépasser une production annuelle globale fixée par décret (cf. la fameuse « PPI » du 7 juillet 2006), le tarif d’achat décroît passée une « période de référence » de quelques années, au-delà d’un certain seuil de productivité. Ce seuil, fixé à 2 000 heures (hepp) par l’arrêté Cochet de 2001 (voire 1 900, dès lors que le parc installé français aura atteint 1 500 MW), a été porté à 2 400 hepp par l’arrêté Olin de 2006. Pour un site plus venté, au-delà de ce seuil, il dev(r)ait y avoir interpolation pour les dernières années du contrat d’obligation d’achat. Or la quasi-totalité des sites terrestres français, hors Languedoc-Roussillon, semblent avoir des durées de fonctionnement inférieures au nouveau « seuil Olin » : en clair, les producteurs bénéficient désormais presque tous du tarif initial, maximal (0,082 €2006/kWh), du premier au dernier jour des 15 ans de leur contrat de vente « obligée » à EDF ! Serait-ce que l’ADEME juge maintenant inutile de diffuser des informations susceptibles de trahir cet état de fait, s’abritant derrière un « secret commercial » qui a bon dos ? Aussi nous réjouissons-nous de la prise de position de Mme Corinne Lepage (CAP 21) dans son "rap port d'étape" sur la gouvernance écologique "en faveur d'un droit à l'information, y compris sur les OGM et le nucléaire", à condition de l'étendre à tous les modes de production, fussent-ils réputés "vertueux", à commencer par … l'éolien.

- Nous souhaitons que soit étudiée, en toute transparence, l’opportunité d’un troisième arrêté qui abaisserait les seuils tarifaires (alors que l’arrêté Olin les avait rehaussés). Ainsi serait garanti un barème de tarifs effectivement dégressif, dans l’esprit de sa conception initiale.

- Serions-nous un des rares pays d’Europe où ces statistiques éoliennes seraient inaccessibles au grand public, alors que l’Allemagne publie largement les données de production de ses 19 000 aérogénérateurs (pour une capacité évaluée à 21,3 GW) ?

La transparence étant un des piliers de la démocratie, y contrevenir est grave, surtout dans un domaine où il est de bon ton de se proclamer « vertueux ». D’autant que l’article 7 de la loi du 10 février 2000 oblige « le ministre chargé de l'énergie [à rendre] publiques les principales caractéristiques en termes de capacité de production, [et un certain nombre d’informations sur les projets] afin d'assurer une parfaite transparence dans la mise en oeuvre de la programmation pluriannuelle des investissements. » Ne doit-il pas, pour le moins, donner de quoi vérifier ladite « capacité de production » ?

C’est pourquoi « Sauvons le Climat » presse le MEDAD de remédier à cette carence d’information qui ne peut que susciter la suspicion.



Références :
- Document SLC : « Analyse économique critique du programme éolien » (F. Poizat, 12/2006)
- http://www.sauvonsleclimat.org/documents-pdf/Poizat-nov2006
- Opinion de signataires : « Une opacité bien gardée » (A. Gouriou, F. Poizat et B. Salles, 01/2008)
- http://www.sauvonsleclimat.org/documents-pdf/opacite


<HR align=left width="33%" SIZE=1>
(1) Cf. « Bilan prévisionnel de l’équilibre offre-demande d’électricité en France. Edition 2007 ». Mais le site de RTE (www.rte-france.com) est muet sur la production éolienne, fondue dans « autres productions » …






Le collectif "Sauvons le climat " fondé en mai 2004, association loi 1901 depuis Décembre 2005, a pour ambition d’informer nos concitoyens, de manière indépendante de tout groupe de pression ou parti politique, sur les problèmes relatifs au réchauffement climatique et sur les solutions proposées pour le ralentir. Il est doté d’un comité scientifique, présidé par Michel Petit, ancien responsable du groupe français d’experts au GIEC. Son manifeste a été signé par plusieurs milliers de personnes.
La signature du manifeste et les adhésions sont possibles sur le site "http://www.sauvonsleclimat.org ".

-- Association Sauvons Le Climat (S L C)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 56
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 8:36

[quote="pascal47"][quote="pascal47"][quote="Alain BERTIER"]Avant de
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 56
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 8:37

[quote="pascal47"][de

Désolé j'ai plus la X !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 56
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 8:38

[quote="pascal47"][quote="pascal47"]
Alain BERTIER a écrit:
Avant de sortir du nucléaire, il faut, si j'en crois les spécialistes, sortir de l'effet de serre.
Ensuite, tout le monde est d'accord sur ce point, sauf peut-être quelques lobbys, il faut réaliser de grands programmes d'économie d'énergie.
Il sera temps après cela de s'interroger, lors de la fin de vie de chaque centrale, sur la nécessité de son remplacement. Pour l'instant, à moins que nos concitoyens acceptent les coupures d'électricité, on a besoin de les remplacer.


Bonjour,
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 56
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 8:39

[Désolé j'ai plus la X, je sais pas pouqruoi !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 56
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 8:40

[quote
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 80
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 9:00

Alerte !!! Greenpeace est en train d'éliminer pascal 47 !
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 10:16

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 00102
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Gawell

Gawell

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 32
Localisation : 02
Date d'inscription : 22/06/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 12:24

Alain BERTIER a écrit:
Avant de sortir du nucléaire, il faut, si j'en crois les spécialistes, sortir de l'effet de serre.
Ensuite, tout le monde est d'accord sur ce point, sauf peut-être quelques lobbys, il faut réaliser de grands programmes d'économie d'énergie.
Il sera temps après cela de s'interroger, lors de la fin de vie de chaque centrale, sur la nécessité de son remplacement. Pour l'instant, à moins que nos concitoyens acceptent les coupures d'électricité, on a besoin de les remplacer.
Dans 10 ans, il faudra fermer certaines centrales arrivées en fin de vie. Il est peu probable que la demande en électricité ait baissé suffisament pour qu'on puisse ne pas les remplacer. Mais remplacer une centrale, ce n'est pas forcément en construire une nouvelle. Il faut, dans la mesure du possible, la remplacer par des énergies renouvelables. Compte-tenu du temps nécessaire au remplacement d'une centrale, c'est aujourd'hui qu'il faut agir.
Bien entendu, il faut étudier clairement la question, et je ne suis pas pour qu'on remplace le nucléaire par du fossile. (je précise ça afin de contrer une éventuelle méthode Sarko : "j'exagère le propos de l'autre jusqu'à le rendre absurde, pour ne même pas avoir besoin de trouver un argument contraire").
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 12:40

Gawell a écrit:
Mais remplacer une centrale, ce n'est pas forcément en construire une nouvelle. Il faut, dans la mesure du possible, la remplacer par des énergies renouvelables. Compte-tenu du temps nécessaire au remplacement d'une centrale, c'est aujourd'hui qu'il faut agir.
Bien entendu, il faut étudier clairement la question, et je ne suis pas pour qu'on remplace le nucléaire par du fossile.
Des tours aérogénératrices.
http://www.eons.fr//main.php?lang=fr&rubrique=Catalogue&idlivre=38
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Gawell

Gawell

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 32
Localisation : 02
Date d'inscription : 22/06/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 12:45

Les auteurs du scénario négawatt:
http://www.negawatt.org/V6%20assoc%20nW/compagnie.htm

Un scénario de sortie du nucléaire en 5 ou 10 ans (mais avec un peu de fossile, ce que je trouve absurde) bien documenté:
http://www.sortirdunucleaire.org/index.php?menu=sinformer&sousmenu=brochures&soussousmenu=sorties5ou10ans&page=index

Comment dépenser mieux les 3 milliards d'euros de l'EPR:
http://www.sortirdunucleaire.org/sinformer/brochures/courant-alternatif/courant-alternatif.pdf
Revenir en haut Aller en bas
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 56
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 19:02

Merci pour les rédacteurs du plan NEGAWAT Gawell.

Ca m'en bouche un coin.


Bon franchement avec l'urbanisme actuel, remplacer toutes les centrales fossiles et nucléaires par du renouvelable, j'y crois pas du tout.

Si demain les villes sont rasées et décentralisees , alors oui ce scenario est possile, nous aurons de l'electricité de temps en temps avec du renouvelable.

Sinon c'est du conte pour le monde des bisounours !

Bonne soirée
Pascal
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 19:10

pascal47 a écrit:

Bon franchement avec l'urbanisme actuel, remplacer toutes les centrales fossiles et nucléaires par du renouvelable, j'y crois pas du tout.

Si demain les villes sont rasées et décentralisees , alors oui ce scenario est possile, nous aurons de l'electricité de temps en temps avec du renouvelable.

Sinon c'est du conte pour le monde des bisounours !
Une tour aérogénératrice ne prend pas plus de place qu'une centrale nucléaire, et produit tout autant...
En outre, une grande partie de la surface de ses installations au sol est utilisable pour des cultures.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
librecour



Masculin Nombre de messages : 459
Localisation : Chambery
Date d'inscription : 09/12/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 19:11

Sans aller jusque la (même si ...), les scénarii se basent systématiquement sur une économie plus que substantielle d'énergie.

Etant donné les carrences ayant déjà cours dans le domaine de la main d'oeuvre BTP, je vois mal la possibilité technique des travaux d'isolation de masses nécessaires pour ces économies.

On parle (pour le scénario à 5 ans) d'une consomation des véhicules perso de 4L/100 ....... bien entendu si on parle d'un modèle représentant 0.1% du parc ça n'a aucun sens, c'est donc une moyenne, vu l'age moyen du parc c'est la même punition, on m'expliquera par quel miracle.

On fait naturellement appel à des solutions massives d'énergies renouvelables qui, dans un contexte avec une demande modéré en France est déjà difficile, donc avec une demande massive.....

Je passe sur le pourcentage annoncé des énergies fossile, c'est certain c'est bien mieux que le nuk, on multiplie par 10 ce qui existe au moins, pas grave on a pas de problème de pollution en ce moment Smile

Ah ba si j'arrive à la même réflexion, pour le pays des bisounours tout ça Razz
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 19:38

librecour a écrit:
Je passe sur le pourcentage annoncé des énergies fossile, c'est certain c'est bien mieux que le nuk
Erreur...
Avec tous ses défauts, le nucléaire n'a que très peu d'influence sur le réchauffement climatique.
Alors que les combustibles fossiles nous remplacent petit à petit notre oxygène par du CO².
Tant que le renouvelable ne prend pas son essor, mieux vaut continuer avec le nucléaire, et surtout ne pas revenir aux centrales thermiques. L'Allemagne a fait sur ce point une énorme boulette.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Aptien

Aptien

Masculin Nombre de messages : 2715
Age : 65
Localisation : NPDC
Date d'inscription : 09/08/2007

Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 19:42

Bon, t'as raison Jean Luc.

Mais ça n'exclue pas de faire porter l'effort sur le renouvelable.

Je suis ausi persuadé qu'on n'a pas assez étudié le fait de capter l'énergie de marées et des courants.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire   Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Energies : nouvelles, renouvelables, fossiles, nucléaire
Revenir en haut 
Page 7 sur 24Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 15 ... 24  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Exprimez-Vous sur les grands thèmes :: Ecologie-
Sauter vers: