Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Réchauffement climatique (chapitre 1)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
etolie

avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 49
Localisation : Dans le ventre de la France (Limousin et Creuse)
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Mer 16 Mai 2007 - 11:35

Savez vous ?

Je redoute presque, ou j’espère allez savoir, que le fameux réchauffement climatique soit un peu comme le bug de l’an 2000.

Je m’explique. Chez microsoft qui équipe qu’on le veuille ou non la majorité de ordinateurs de la planète un département entier était consacré à ce grave problème ; si une machine croit qu’elle en 1900 que va-t-elle faire ? Faut-il revoir AUSSI les bios, faut il hurler au loup et faire télécharger des mise à jour en masse même sur les machines équipée d’OS piratés etc…

A entendre les chantres de la technique en conseil d’administration, l’apoaclypse n’était pas loin. Sauf qu’un PC ça ne vit pas bien longtemps et que tous les ordinateurs et serveurs professionnels étaient déjà quasiment tous configurés pour passer à l’an 2000. Presque tous les PC de particuliers aussi…

En définitive on mis des « patchs » aux logiciels professionnels dédiés et aucun avion n’est tombé. Simplement sur la foi de quelques simulations catastrophiques, notamment en simulateur pour les avions de ligne, par exemple, on a projeté le drame à toute la planète ! Songez seulement que le « pépin » énorme c'est vrai; (l’avion se dépressurisait, n’envoyait pas d’oxygène dans les masques etc.)… n’a jamais pu être reproduit avec fiabilité même sur le même type d’OS et de logiciel.

Alors avant de crier « au feu » posons nous quand même si nous ne sommes pas spécialistes des questions de bon sens. Tout d’abord, il est absolument inutile au plan de l’écologie d’élire M. Hulot comme président de la république. L’écologie étant un problème planétaire, la France compte tenu de sa petite taille n’est responsable que dans des proportions infime de ce que nous observons. Que ce monsieur, vraiment très médiatique, soit nommé à quelque poste européen clé, à l’ONU, etc.… Ce serait sans doute utile, parce que c’est un spécialiste et qu’il est sûrement compétent en… écologie.

Par ailleurs la planète se réchauffe, ça c’est malheureusement évident. Notre monde va changer ce qui nous fait peur et ce qui se comprend fort bien. Moi-même je serais beaucoup plus contente de voir de la neige en hiver, de la chaleur en été et que tout reste exactement comme je l’ai connu petite fille. Ca ne sera pas le cas… Mais, la terre a connu des périodes glacières pourquoi ne survivrait-elle pas à un réchauffement ?

Ok, des portions de terre vont disparaître sous les eaux et l’enjeu serait que le reste des nations secourent ceux que les changements vont toucher… Les populations au bord des déserts etc.… On nous parle de ce qui ne sera plus, mais pas de ce qui pourrait naître parce qu’on n’en sait rien. L’adaptation est la clé de la survie des espèces, pourquoi serait-ce différent cette fois. Bon, c’est vrai, des espèces disparaissent mais elles sont peut-être devenues obsolètes, tout simplement. Regardons la société, il n’existe plus de réparateur de roues de carrosse, parce qu’il n’y a plus de carrosse… Désuet, inutile, donc disparu.

Bien sûr qu’il faut préserver les poumons de notre monde, sauvegarder la forêt d’Amazonie, empêcher une bande de malades imbibés de vodka de jouer avec une centrale (ou d'y faire des expériences sans aucune conscience) pour ne pas revivre d’horreurs comme Tchernobyl. Bien sur que nous devons quand c’est possible utiliser une pompe à chaleur, des panneaux solaires, nous chauffer au bois. Bien sûr qu’il faut chercher encore, toujours des solutions alternatives. Mais nous sommes capables de les trouver !

Il faut cesser de crier au loup devant les OGM, il faut travailler à rendre possible des cultures plus saines, plus solides, demandant moins d’eau. Il faut aider massivement le tiers monde en mettant au point des semences à même de pouvoir supporter les conditions climatiques des régions où les peuples humains vivent. Il faut même à grand prix mettre au point des systèmes de distribution de l’eau, dessaler l’eau de mer, si c’est nécessaire.

Non, notre monde d’hier n’était ni idéal, ni beau. Non, le fait que des tribus qui mangeaient de la chair humaine disparaissent n’est pas la chose la plus terrible qui puisse arriver à l’humanité. Ce qui est grave, ce qui n’est pas acceptable aujourd’hui, c’est que des petites filles soient assassinées parce que ce sont des filles. Le génocide féminin est sans doute le plus grand qui soit si l’on compte, en plus, le servage, l’excision, la lapidation etc.… La couleur du ciel n’a rien à voir avec cela. Oui, Réagissez, responsables politiques de tous pays. Sécurisez vos centrales nucléaires, réfléchissez à ce que nous allons faire des déchets de ces complexes, encouragez les fabricants qui vendent sur votre sol à réaliser des emballages moins fastueux et moins inutiles, développez la voiture électrique (si vous avez des centrales atomiques, utilisez les, baissez le prix du courant et encouragez l’achat de voitures propres).

Mais de grâce, ne vous ridiculisez pas en nous laissant croire que les champs d’éoliennes et les panneaux solaires vont permettrent de satisfaire les besoins immenses et grandissants de la planète ! Cherchons, travaillons, essayons. Et n’oublions pas… Nous sommes capables de trouver. Par exemple ; Nous savons maintenant comment produire du foie gras eh oui, sans torturer les animaux, il ne nous reste qu’à être assez nombreux pour exiger que soit bannie l’ancienne méthode.

Mais mobilisez nous pour des choses possibles et pas pour des chimères. Ne confondons pas la nostalgie et l’écologie. Parce que ce n’est pas la même chose.

Mais pourtant, il va falloir, vivre et survivre. Ce n’est pas en nous mettant tous à réciter le « mea culpa » en latin et en élevant des moutons en parlant le charmant dialecte Limousin que nous y parviendrons. C’est en étant prêts pour demain, en ayant une vision globale, en nous souvenant aussi qu’aucun de nous, ne serait capable de vivre dans les conditions faites aux gens même à la fin du 19ème siècle, tout de lumières qu’il ait pu être.

Victor Hugo disait « Le 19ème siècle est grand, mais le 20ème sera heureux ». D’une certaine manière il l’a été. Il dépend de nous que le 21ème soit radieux et moins inéquitable.

Nous Français, ne pouvons nier notre foi profonde, viscérales en le potentiel humain. La preuve, nous avons fait créés de l’avenir plus que quiconque en Europe, nous avons fait des enfants !

Bien cordialement à tous
Revenir en haut Aller en bas
nonoLeRobot

avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Mer 16 Mai 2007 - 13:27

Pour Etoile même s'il y a eu du catastrophisme exagérée pour l'an 2000 (en temps qu'informaticien, je riait quand les gesn me demandais en s'inquiétant).

Déjà je pense qu'il y a aucun rapport (les pb infos sont exactemetn predictibel, c'est plus un problème marketing qu'autre chose) ensuite si il n'y a pas eu de pb c'est aussi parceque grâce/à cause du catastrphisme énormément de compagnie on travailler à l'avance pour patcher/corriger d'ailleurs il y avait d'ingénieurs.

Le catastrphisme, on l'a vu aussi pour le trou dans la couche d'ozone, mais c'est aussi grace à lui que dans les année 90 on a pris des mesures énergique pour interdire les CFC dans toutes les aéorosol, les clim et les frigos. Ce qui fait qu'aujourd'hui le problème se résorbe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kyot-home.com
etolie

avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 49
Localisation : Dans le ventre de la France (Limousin et Creuse)
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Mer 16 Mai 2007 - 14:29

nonoLeRobot a écrit:

Pour Etoile même s'il y a eu du catastrophisme exagérée pour l'an 2000 (en temps qu'informaticien, je riait quand les gesn me demandais en s'inquiétant).

Déjà je pense qu'il y a aucun rapport (les pb infos sont exactemetn predictibel, c'est plus un problème marketing qu'autre chose) ensuite si il n'y a pas eu de pb c'est aussi parceque grâce/à cause du catastrphisme énormément de compagnie on travailler à l'avance pour patcher/corriger d'ailleurs il y avait d'ingénieurs.

Le catastrphisme, on l'a vu aussi pour le trou dans la couche d'ozone, mais c'est aussi grace à lui que dans les année 90 on a pris des mesures énergique pour interdire les CFC dans toutes les aéorosol, les clim et les frigos. Ce qui fait qu'aujourd'hui le problème se résorbe.

Je souriais de même, pour le fameux bug. Toutefois, je ne nie en rien l'existence des problèmes, mais je doute que les solutions soient trouvées. Et elles le seront ce qui rend stupides et dangereuses les idées de décroissance et de consommation minimale.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Paldeolien

avatar

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Lun 21 Mai 2007 - 14:20

doud49 a écrit:
Autre chose, je viens de me promener sur le site du monde et je croise un article mettant en avant la volonté du tout nouveau gouvernement de mettre en avant la question écologique. Certes...mais voilà, à la lecture de l'article on remarque que les mesures prises en l'occurence pour favoriser certains types de transports vont se faire sous formes de taxes ("taxes à l'essieu").
Faudrait t'il rappeller que la France est la CHAMPIONNE toute catégorie de la taxe qui est sensée orientée dans un sens et qui ne fait finalement que payer plus cher les utilisateurs concernés.
Pour caricaturer: Si vous continuez à utiliser cela vous allez payez plus.
Ok le cout de changement est trop fort alors on paye plus.
==> Et rien n' avance ou alors avec une lenteur... Je n'appelle pas ca des mesures écologiques et vous?

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-912702@51-912701,0.html

Bien sur que non, ce n'est surement pas une taxe écologique.
Mais de mémoire l'ump parlait de taxe carbone, qui était la plus juste selon moi.
Maintenant cette taxe carbone devient une taxe à l'essieu.
C'est encore n'importe quoi, dans la lignée, rien ne change.

Une taxe à l'essieu pénalise tout autant le ferroutage il me semble, et même encore plus, si ils vont au bout de cette logique.
Hors, le ferroutage est une solution valable pour réduire les émissions de co2.

Nous voilà reparti pour du tout et du n'importe quoi...
Il est des jours ou j'aimerais être Allemand, au fond.

Ils n'ont pas de nucléaire, mais au moins, ils vont clairement dans le bon sens. Alors que nous allons à contre-sens... scratch
Revenir en haut Aller en bas
doud49

avatar

Masculin Nombre de messages : 128
Localisation : Angers
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Lun 21 Mai 2007 - 14:23

C'est à pleurer, je ne vois comment une vision pareil de l'écologie peut faire changer les choses, et je ne vois pas non plus pourquoi Alain Jupe s'en occupe.
Pourquoi est ce qu'on ramène tout à des taxes ou de l'argent, voilà qqchose de très francais!!!
Revenir en haut Aller en bas
flec

avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Localisation : Rhône Alpes
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Lun 21 Mai 2007 - 17:26

Oui, pour rebondir sur ce que vient de dire jmeers, l'écologie, l'environnement sont des préoccupations de pays riches.
Des continents comme l'Asie, l'Afrique ne sont pas à ce point préoccupés par l'écologie, car pour beaucoup, le problème est d'avoir le minimum vital.

Quand on pense donc que le réchauffement de la planète est dû principalement aux pays industrialisés et que les pays qui sont en émergence sont bien plus importants en surface et en population, que lesdits industrialisés, il y a bien du souci à se faire.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Mar 22 Mai 2007 - 11:43

le point de vue du MD sur le réchauffement climatique et les propositions de campagne
http://leblogpolitiquedebernardfrau.blog.20minutes.fr/archive/2007/05/22/des-pr%C3%A9visions-climatiques-du-giec-aux-l%C3%A9gislatives-2007.html
Revenir en haut Aller en bas
pascal47

avatar

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 54
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Mar 22 Mai 2007 - 13:22

lundi 21 mai 2007, 23h06



Hausse alarmante des émissions de CO2 dans le monde


agrandir la photo][url=http://fr.news.yahoo.com/photos/070521210644.uec5r7qx-photo-cheminees-d-usines-petrochimiques-pr-s-de-l-etang-.html]agrandir la photo



WASHINGTON (AFP) - Les émissions de dioxyde de carbone (CO2), un des principaux gaz à effet de serre, ont augmenté dans le monde de manière alarmante entre 2000 et 2004, à un rythme trois fois supérieur à celui des années 1990, selon une étude scientifique américaine publiée lundi.Ces émissions de CO2 ont augmenté de 3,1% par an au début des années 2000 contre un rythme de 1,1% par an dans les années 1990, d'après cette étude publiée sur le site internet de la revue de l'Académie nationale des Sciences (PNAS).
D'après les auteurs de l'étude, cette croissance accélérée des émissions de CO2 est largement due à la hausse de la consommation d'énergie et à l'augmentation de carbone dans la production d'énergie.
"Malgré le consensus scientifique selon lequel les émissions de dioxyde de carbone affectent le climat, nous ne constatons pas de signes de progrès dans la gestion de ces émissions aussi bien dans les pays développés que dans les pays en développement. Dans de nombreuses parties du monde, nous reculons", souligne le principal auteur de cette étude, Chris Field, directeur du département sur l'écologie mondiale à la Carnegie Institution.
L'étude montre également que les émissions de CO2 ont augmenté plus vite depuis 2000 que dans le pire scénario envisagé par le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (Giec). "Les tendances liant l'énergie à la croissance économique vont réellement dans la mauvaise direction", estime M. Field.
L'accélération d'émissions de CO2 est particulièrement importante dans les pays en développement dont l'économie progresse fortement, en particulier la Chine, où l'augmentation des émissions de CO2 est surtout le reflet de l'augmentation du produit intérieur brut par habitant.
Entre 2000 et 2004, les pays en développement ont été les principaux responsables de l'augmentation des émissions de dioxyde de carbone, même si cela ne représente que 40% du total des émissions de CO2 dans le monde.
En 2004, 73% de la croissance des émissions dans le monde est venue des pays en développement et des pays moins développés, qui représentent 80% de la population mondiale.
La même année, les pays développés (dont l'ancienne Union soviétique) ont contribué à 60% des émissions totales. Ils sont responsables de 77% des émissions cumulées depuis le début de la révolution industrielle, relève l'étude.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
etolie

avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 49
Localisation : Dans le ventre de la France (Limousin et Creuse)
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Mar 22 Mai 2007 - 20:57

http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/oceanographie-1/d/les-oceans-bientot-satures-de-dioxyde-de-carbone_11859/[/quote[/url]]

Pas les moyens, actuellement. Mais demain ?
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Mer 23 Mai 2007 - 11:01

si vous aimez Agoravox , vous aimerez Naturavox, sur l'écologie , à consommer sans modération

http://www.naturavox.fr/
Revenir en haut Aller en bas
librepenseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Localisation : FRANCE, Aquitaine
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Groenland et Antarctique nouvelles terres?   Ven 25 Mai 2007 - 12:43

Groenland et Antarctique nouvelles terres?

Le réchauffement climatique engendrera un changement des échanges économiques et commerciales par voies maritimes. En effet les glaces fondant la banquise aura complètement disparue ce qui aura pour conséquences que des pays comme la Russie, le Canada (le Québec), les Etats Unis, les pays du Nord de l’Europe, la Chine et le Japon auront plus d’échanges commerciaux et économiques directement entre eux qu’actuellement (mais l'adaptation de ces pays à l'après pétrole rentre aussi en jeu). Les routes maritimes du Nord changerons.

Le climat devenant également plus tempéré les pays du Nord de l’Europe, de la Russie et du Canada deviendront des endroits plus habités et plus facile à vivre (climat moins rude). Il y aura aussi un changement de végétations aux niveaux de ces pays.

Les îles du Nord du Canada et de la Russie ainsi que du Groenland deviendront également plus fiables et habitables.

Au niveau de l’Europe de l’ouest le climat dépend aussi du Gulf stream car son arrêt ou sa continuité aura des conséquences mais peut-être moindre que ce que l’on croit car le réchauffement des océans comme climatique et également globale. Donc même si ce courant s’arrête l’Europe de l’ouest connaîtra (et commence à connaître) un changement de climat vers plus de chaleur et des précipitations climatiques plus accentuées.

Aux niveaux des pays proches du pôle Sud comme l’Argentine, le Chili, l’Australie ect. Les échanges économiques et commerciaux changeront ainsi que pour le sud de l’Amérique du Sud qui deviendra plus clément au niveau de son climat. Les routes et voies maritimes du Nord et du Sud de la planète changeront.

Et en général au niveau mondial et d’une manière très négative, réchauffement climatiques qui engendrera également des terres inhabitables et la montée des eaux donc une envahissements par la mer de certaines côtes basses et de disparitions ou la restriction des zones habitables en bordures de côtes de certaines îles (ainsi que la disparition d’autres îles trop basses, ce qui arrive déjà).

La question est au niveau de l’antarctique qui est un continent terrestre (et non comme le pôle Nord qui est constitué de glaces et de banquises). Doit on la laisser comme continent vierge et de recherches scientifiques ? Questions qui à déjà été posée et acceptée aux pays possédant des bases scientifiques, L’antarctique étant devenu après accord mondial une terre neutre et exclusivement réservée à la recherche scientifique.

Mais à l’époque sans la nouvelle donne du réchauffement climatique.

Donc avec l’évolution du climat vers le réchauffement on pourrait se poser la question si ce continent pourra ne pas être colonisé et devenir une terre plus accueillante et habitable, pour éventuellement accueillir les millions de réfugiés climatiques.

Qu’elle sera le statut de ce nouveau continent que sera l’antarctique ? Un nouveau pays indépendant une fois colonisé ? Les pays y possédant actuellement des parties de cette terre voudront ils les laisser à ces nouveaux habitant ?

Bref la question devra ce poser un jour ou l’autre au niveau de cette terre vierge qu’est l’antarctique…

La même question se posera au niveau du Groenland (encore plus facilement colonisable que l’antarctique) qui est une immense île appartenant actuellement au Danemark , et qui n’est pas une terre neutre c’est à dire consacrée à la recherche scientifique…



Pour revenir aux changements aux niveaux mondiales, la fin du pétrole (mais je le dis dans un autre article sur mon sur « france télévision ») et l’adaptation difficile des techniques pour le remplacer, engendrera des systèmes économiques plus continentaux et par ce fait un effet d’atténuation de la mondialisation économique.

Donc le réchauffement climatique créé par l’activité polluante de nos civilisations actuelles change et changera la face du monde ainsi que la fin du pétrole.

Les générations actuelles et futures aurons donc d’énormes défis et problèmes à surmonter. Le feront elles d’une manière pacifiques ou s’entretueront elles?

Quoi qu’il en soit les problèmes sont résolues plus facilement et sereinement s’ils sont pris à temps, ce qui semble pas être la préoccupations premières de nos dirigeants aujourd’hui. Mais ce qui est sur c’est que le monde changera et ce n’est pas par un retour en arrière ni une fuite en avant comme le fait actuellement l’occident, les pays asiatiques et d’autres (comme dit le dicton : « après moi le déluge ») que les problèmes seront résolus.

Le réchauffement et dérèglement climatique à commencé et il faudra se passer du pétrole et ces problèmes vont au delà des problèmes entre les religions, les politiques, les sociétés et des pays. Il faut repenser nos énergies, nos manières de produire, de vivre, de consommer, de commercer, notre économie, notre société.
Revenir en haut Aller en bas
http://societelibre.ifrance.com/
vadumbeldore



Nombre de messages : 35
Localisation : Dourdan
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Ven 25 Mai 2007 - 23:34

librepenseur a écrit:
Groenland et Antarctique nouvelles terres?

Le réchauffement climatique engendrera un changement des échanges économiques et commerciales par voies maritimes. En effet les glaces fondant la banquise aura complètement disparue ce qui aura pour conséquences que des pays comme la Russie, le Canada (le Québec), les Etats Unis, les pays du Nord de l’Europe, la Chine et le Japon auront plus d’échanges commerciaux et économiques directement entre eux qu’actuellement (mais l'adaptation de ces pays à l'après pétrole rentre aussi en jeu). Les routes maritimes du Nord changerons.

Super!!! nous voilà bien avancés...

[/quote]
Le climat devenant également plus tempéré les pays du Nord de l’Europe, de la Russie et du Canada deviendront des endroits plus habités et plus facile à vivre (climat moins rude). Il y aura aussi un changement de végétations aux niveaux de ces pays.
[/quote]

Euh, non. Si cela se réchauffe: plus glaciers, donc beaucoup moins d'eau. Il y aura baisse précipitations, donc plus d'eau, donc pas cool. Si arret des courants marins comme gulf stream, labrador, bref toute la circulation thermoaline: refroidissement des régions Nord comme pour pèriodes
glaciares

Les îles du Nord du Canada et de la Russie ainsi que du Groenland deviendront également plus fiables et habitables.

Au niveau de l’Europe de l’ouest le climat dépend aussi du Gulf stream car son arrêt ou sa continuité aura des conséquences mais peut-être moindre que ce que l’on croit car le réchauffement des océans comme climatique et également globale. Donc même si ce courant s’arrête l’Europe de l’ouest connaîtra (et commence à connaître) un changement de climat vers plus de chaleur et des précipitations climatiques plus accentuées.
[/quote]

Euh non. Si plus gulf stream, glala à Paname... Gulf-stream: courant CHAUD qui vient golfe mexique et va vers angleterre, mer du nord et manche, et un peu facade atlantique FR.
Si plus courant CHAUD, y fait plus FROID. on est à la latitude de Montréal. Montréal pas gulf stream, Paris gulf stream. Si plus gulf stream, Paris=Montréal.

[/quote]
Aux niveaux des pays proches du pôle Sud comme l’Argentine, le Chili, l’Australie ect. Les échanges économiques et commerciaux changeront ainsi que pour le sud de l’Amérique du Sud qui deviendra plus clément au niveau de son climat. Les routes et voies maritimes du Nord et du Sud de la planète changeront.

Et en général au niveau mondial et d’une manière très négative, réchauffement climatiques qui engendrera également des terres inhabitables et la montée des eaux donc une envahissements par la mer de certaines côtes basses et de disparitions ou la restriction des zones habitables en bordures de côtes de certaines îles (ainsi que la disparition d’autres îles trop basses, ce qui arrive déjà).

La question est au niveau de l’antarctique qui est un continent terrestre (et non comme le pôle Nord qui est constitué de glaces et de banquises). Doit on la laisser comme continent vierge et de recherches scientifiques ? Questions qui à déjà été posée et acceptée aux pays possédant des bases scientifiques, L’antarctique étant devenu après accord mondial une terre neutre et exclusivement réservée à la recherche scientifique.

Mais à l’époque sans la nouvelle donne du réchauffement climatique.

Donc avec l’évolution du climat vers le réchauffement on pourrait se poser la question si ce continent pourra ne pas être colonisé et devenir une terre plus accueillante et habitable, pour éventuellement accueillir les millions de réfugiés climatiques.



[/quote]

La voilà la solution! Qu'on est con, on y avait pas pensé, alors on s'inquiétait...

1) même avec réchauffement de 5-6°C en moyenne, on sera tous morts partout (ou presque) et t'auras toujours du mal à faire pousser des tomates en antarctique.

2) Si la mousson s'arrête, ce qui est TRES probable si le réchauffement continue au rythme actuel, t'en aura pas des millions mais 3-4 milliards sur les bras des réfugiés mon coco... Et ton "paradis" antarctique à peine plus clémént que le nord actuel de la norvège, je crains qu'il ait du mal à tous les acceuillir.


[/quote]


Qu’elle sera le statut de ce nouveau continent que sera l’antarctique ? Un nouveau pays indépendant une fois colonisé ? Les pays y possédant actuellement des parties de cette terre voudront ils les laisser à ces nouveaux habitant ?

Bref la question devra ce poser un jour ou l’autre au niveau de cette terre vierge qu’est l’antarctique…

La même question se posera au niveau du Groenland (encore plus facilement colonisable que l’antarctique) qui est une immense île appartenant actuellement au Danemark , et qui n’est pas une terre neutre c’est à dire consacrée à la recherche scientifique…

[/quote]


Idem que pour l'antarctique. En plus, c'est que des montagnes là bas... Arrête les films de SF. Tu te fais du mal...

[/quote]



Pour revenir aux changements aux niveaux mondiales, la fin du pétrole (mais je le dis dans un autre article sur mon sur « france télévision ») et l’adaptation difficile des techniques pour le remplacer, engendrera des systèmes économiques plus continentaux et par ce fait un effet d’atténuation de la mondialisation économique.

[/quote]
Ca je te l'accorde, on sera un peu dans le caca, mais c'est pas plus mal, comme ça on se calmera niveau gaz effets serre. Le plus horrible serait qu'on trouve plein plein de pétrole ou qu'on arrive à exploiter les immenses réserves de gaz contenues dans les clathrates dans les fonds marins, car on continuerai de plus belle.
[/quote]

Donc le réchauffement climatique créé par l’activité polluante de nos civilisations actuelles change et changera la face du monde ainsi que la fin du pétrole.

Les générations actuelles et futures aurons donc d’énormes défis et problèmes à surmonter. Le feront elles d’une manière pacifiques ou s’entretueront elles?

Quoi qu’il en soit les problèmes sont résolues plus facilement et sereinement s’ils sont pris à temps, ce qui semble pas être la préoccupations premières de nos dirigeants aujourd’hui. Mais ce qui est sur c’est que le monde changera et ce n’est pas par un retour en arrière ni une fuite en avant comme le fait actuellement l’occident, les pays asiatiques et d’autres (comme dit le dicton : « après moi le déluge ») que les problèmes seront résolus.

[/quote]
Sans vouloir être alarmiste, c'est déja un peu trop tard. Mais bon mieux vaux maintenant que dans 50 ans, ça s'est sûr....
[/quote]

Le réchauffement et dérèglement climatique à commencé et il faudra se passer du pétrole et ces problèmes vont au delà des problèmes entre les religions, les politiques, les sociétés et des pays. Il faut repenser nos énergies, nos manières de produire, de vivre, de consommer, de commercer, notre économie, notre société.[/quote]

Ca, tout à fait d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
librepenseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Localisation : FRANCE, Aquitaine
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Réponse à VADUMBELDORE   Sam 26 Mai 2007 - 9:54

[quote="vadumbeldore"]

Euh non. Si plus gulf stream, glala à Paname... Gulf-stream: courant CHAUD qui vient golfe mexique et va vers angleterre, mer du nord et manche, et un peu facade atlantique FR.
Si plus courant CHAUD, y fait plus FROID. on est à la latitude de Montréal. Montréal pas gulf stream, Paris gulf stream. Si plus gulf stream, Paris=Montréal.

quote]

Oui le Gulf Stream est un courant CHAUD qui va traverse l'atlantique est va vers l'Europe par un effet de déplacement entre les masses de courants froid et chaud. Mais je ne vais pas te faire un exposé de métérologie et surtout sur les courants marins, ce serait trop long. Bref ce courant permet à L'Europe de l'Ouest et surtout à la cote Nord Ouest de la France et à l'Angleterre d'avoir un climat tempéré. S'il s'arrête la modification du temps sera encore plus rapide et plutôt vers le froid mais PEUT-ETRE un équilibre, DANS CETTE REGION DU MONDE, pourra se faire AU CAUSE de ces 2 facteurs ( réchauffement climatique et arrêt du Gulf Stream). Les océans, mers et courants marins de notre monde influencent aussi les climats des cotes.


Bref je vois que nous sommes d'accord. Mais loin de moi le fait de penser que le réchauffement climatique est un bien pour l'humanité. C'est malheureusement une conséquence de son inconscience dans la gestion de son éco système, donc trouvons maintenant des solutions en pensant également que le pétrole en est aussi la cause et que nous devons nous en passer à cause de cela et aussi parce qu'il va en s'amenuisant. De plus il est aussi la cause de conflit et de stratégies géopolitiques très discutables de la part de grandes puissances comme les USA et la Chine. Egalement L'Europe à tout à gagner en devenant plus indépendante de cette énergie. L'avenir se construit avec les actions du présent...
Revenir en haut Aller en bas
http://societelibre.ifrance.com/
vadumbeldore



Nombre de messages : 35
Localisation : Dourdan
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Sam 26 Mai 2007 - 19:47

[quote="librepenseur"]
vadumbeldore a écrit:


Euh non. Si plus gulf stream, glala à Paname... Gulf-stream: courant CHAUD qui vient golfe mexique et va vers angleterre, mer du nord et manche, et un peu facade atlantique FR.
Si plus courant CHAUD, y fait plus FROID. on est à la latitude de Montréal. Montréal pas gulf stream, Paris gulf stream. Si plus gulf stream, Paris=Montréal.

quote]

Oui le Gulf Stream est un courant CHAUD qui va traverse l'atlantique est va vers l'Europe par un effet de déplacement entre les masses de courants froid et chaud. Mais je ne vais pas te faire un exposé de métérologie et surtout sur les courants marins, ce serait trop long. Bref ce courant permet à L'Europe de l'Ouest et surtout à la cote Nord Ouest de la France et à l'Angleterre d'avoir un climat tempéré. S'il s'arrête la modification du temps sera encore plus rapide et plutôt vers le froid mais PEUT-ETRE un équilibre, DANS CETTE REGION DU MONDE, pourra se faire AU CAUSE de ces 2 facteurs ( réchauffement climatique et arrêt du Gulf Stream). Les océans, mers et courants marins de notre monde influencent aussi les climats des cotes.


Bref je vois que nous sommes d'accord. Mais loin de moi le fait de penser que le réchauffement climatique est un bien pour l'humanité. C'est malheureusement une conséquence de son inconscience dans la gestion de son éco système, donc trouvons maintenant des solutions en pensant également que le pétrole en est aussi la cause et que nous devons nous en passer à cause de cela et aussi parce qu'il va en s'amenuisant. De plus il est aussi la cause de conflit et de stratégies géopolitiques très discutables de la part de grandes puissances comme les USA et la Chine. Egalement L'Europe à tout à gagner en devenant plus indépendante de cette énergie. L'avenir se construit avec les actions du présent...

"Les océans, mers et courants marins de notre monde influencent aussi les climats des cotes.".
100 % d'accord. donc si le gulf stream s'arrête, ce qui est très probable, tout ce qui fait la particularité de l'europe au niveau climatique cessera.

De même que si la mousson s'arrête, la majeure partie de l'inde et de la chine se désertifiera.

Bref, si on arrive à un point de réchauffement tel que l'antarctique devienne vivable (ce que je refuse d'envisager), je pense que 99% de la population mondiale aura disparu, que les états auxquels tu fais allusion auront disparu depuis belle lurette, et donc que se poser la question du statut de l'antarctique pour ces raisons n'a aucun sens...
Revenir en haut Aller en bas
pascal47

avatar

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 54
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Sam 26 Mai 2007 - 19:59

Les Chinois en passe de doubler les Etats Unis !


La Chine devient championne du monde des émissions de gaz à effet de serre

LE MONDE | 24.05.07 | 14h51 • Mis à jour le 24.05.07 | 18h46
SHANGHAÏ CORRESPONDANT


l est un trophée de champion du monde que la Chine pourrait être réticente à porter : celui de premier émetteur de gaz à effet de serre de la planète. Alors qu'elle était censée, il y a trois ans, ne pas rattraper les Etats-Unis avant 2025, puis 2010, la Chine pourrait doubler le tenant du titre dès cette année, a prévenu, il y a quelques semaines, l'Agence internationale de l'energie (AIE), estimant que les émissions de CO2 chinoises passeront de 5,6 milliards de tonnes en 2006 à 6,02 cette année, contre 5,91 pour les Etats-Unis, soit près de 22 % du total mondial.

"Les Chinois se sont fixé des objectifs très ambitieux. Ils m'ont assuré, du plus haut de leur leadership, qu'ils étaient déterminés à les atteindre",déclarait, le 21 mai, au terme d'une visite officielle en Chine, la ministre des affaires étrangères britanniques, Margaret Beckett.
Habitué, désormais, à voir figurer le dossier de l'environnement en bonne place lors de visites de responsables étrangers, Pékin sait donner le change lorsque passent les donneurs de leçon occidentaux. Ainsi, les dégâts provoqués par le réchauffement climatique en Chine, l'état critique des réserves en eau ou l'impact de la pollution sur la santé ont désormais une place de choix dans la presse chinoise.

GESTICULATIONS

Le gouvernement a amélioré les prérogatives de la SEPA, l'agence de protection de l'environnement, en matière de supervision des normes de pollution, et, pour éviter les blocages inhérents à l'administration chinoise, le premier ministre a pris la tête, depuis avril, d'un groupe de travail spécial sur les questions de l'environnement. Le marché de l'équipement propre et de l'énergie renouvelable connaît une forte croissance, autre signe que la bonne parole environnementale n'est pas sans effets concrets.
Signataire du protocole de Kyoto, la Chine n'est pas, en tant que pays en voie développement, astreinte aux conditions imposées aux pays riches en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Désireuse de s'en tenir à un calcul d'intensité énergétique de sa croissance, elle a donc inscrit ses propres objectifs antipollution au XIe plan quinquennal, en promettant de réduire de 20 % sa consommation d'énergie par unité de PIB d'ici à 2010, et de 10 % les émissions de substances polluantes.
Dès la première année, la Chine a failli à ses engagements puisque la consommation d'énergie par unité de PIB n'a diminué que de 1,2 %, en 2006, contre les 4 % prévus et que les émissions polluantes se sont accrues de 2 %. Un plan national contre le réchauffement climatique, toujours à l'étude, devrait spécifier de nouveaux objectifs à atteindre à plus long terme pour les émissions de CO2, essentielles en Chine où 70 % de la production d'électricité provient de centrales thermiques au charbon.
A bien des égards, les difficultés de la Chine à influer sur des paramètres-clés du réchauffement climatique reflètent les gesticulations du gouvernement pour juguler la surchauffe économique (11,1 % de croissance au premier trimestre 2007).
L'incapacité du gouvernement central à contraindre le développement des provinces, la boulimie énergétique imposée par l'expansion continue de la machine à exporter chinoise (quelque 800 gigawatts de capacités production énergétique seront installées d'ici à 2008, soit la capacité actuelle des 27 pays de l'Union Européenne, selon l'AIE) semblent incompatibles avec toute maîtrise "macroéconomique" de la pollution - une fuite en avant nourrie par la crainte de déstabilisation sociale en cas de ralentissement.
Pour le reste de la planète, les conséquences sont loin d'être insignifiantes. "Si la Chine ne joue pas un rôle significatif, les efforts des autres pays ne vont pas compter pour grand-chose", dénonçait, il y a peu, Fatih Birol, l'économiste en chef de l'Agence internationale pour l'énergie.
Brice Pedroletti
www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-914351@51-853716,0.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
librepenseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Localisation : FRANCE, Aquitaine
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: à VADUMBELDORE   Dim 27 Mai 2007 - 9:24

[quote="vadumbeldore"][quote="librepenseur"]
vadumbeldore a écrit:




"Les océans, mers et courants marins de notre monde influencent aussi les climats des cotes.".
100 % d'accord. donc si le gulf stream s'arrête, ce qui est très probable, tout ce qui fait la particularité de l'europe au niveau climatique cessera.

De même que si la mousson s'arrête, la majeure partie de l'inde et de la chine se désertifiera.

Bref, si on arrive à un point de réchauffement tel que l'antarctique devienne vivable (ce que je refuse d'envisager), je pense que 99% de la population mondiale aura disparu, que les états auxquels tu fais allusion auront disparu depuis belle lurette, et donc que se poser la question du statut de l'antarctique pour ces raisons n'a aucun sens...

C'était juste une proposition de solution pour les réfugiés climatiques car certaines régions du monde seront devenues impropres à l'activité ou simplement à la vie humaine. Tandis que d'autres autrefois inhospitalières ou très rudes seront plus habitables. Mon raisonnement est simple: utilisons-les!
De toutes façons les routes maritimes changerons car la fonte des glaces permettra le passage au Nord et au sud.
Il y a 3 ou 5 ans on nous disait que le réchauffement climatique aurait des conséquences graves sur notre environnement d'ici 100 ans. Actuellement ce n'est plus que dans 40 à 50 ans. Mais cela à déjà commencé, la fonte des glaces de la banquise et des glaciers alpins ou autres est constatée. Dans 2 à 3 ans cela ne sera plus que d'ici 20 ans... le réchauffement climatique change et changera nos vies et celles des générations actuelles et futures.
Nous sommes d'accord sur les conséquences de ce réchauffement, Vadumbeldore . Je met simplement l'accent sur les solutions d'urgences et les possibilités d'adaptation de l'humanité à cet état de fait. Puisqu'il est là, voyons cela comme une nouvelle épreuve pour l'humanité mais pas comme la fin du monde, simplement la fin d'un monde (celui tel qu'il est actuellement). Bien sur la fin du pétrole est aussi un facteur aussi important pour notre adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://societelibre.ifrance.com/
cebrian6
Invité



MessageSujet: Bonjour librepenseur   Dim 27 Mai 2007 - 11:08

bonjour monsieur,

La térritorialité de ce continent ne peut être aussi facilement annulé à cause des déçendants revendicants appatenir aux nations co signataire.En plus avez vous regardez de près ce térritoire , il ne ressemble pas à la crète sous toutes ces glaces, ce que je veux dire et que j'espère qu'il n'y a pas un super volcan endormie dans ce si joli continent.

Grand,bien fourni en minerai , mais est il ce volcain (s'il y en a un) responsable d'une ancienne disparition, je me trompe peut être mais la question reste posé fonte des glaces s'est sur , changement climatique s'est sur , et après si il y a un super volcain ....

Enfin, la vie est belle et les scientifiques nous en auraient parlé , oui enfin y a t'il quelqu'un qui leur a posé la question au moins.

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
pascal47

avatar

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 54
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Dim 27 Mai 2007 - 14:07

Les conclusions du Groupe III du 4° rapport du GIEC ont été présentées à Bangkok le 4 mai 2007. Vous pouvez les télécharger sous la forme d'un résumé en anglais.

Le point important de ce rapport c'est la teneur en CO2 de l'atmosphère, qui augmente plus vite que prévu.

Dans les années 90, le taux de croissance du CO2 était en moyenne de 1% par an. Entre 2000 et 2005, il est de 3%.

L'augmentation du CO2 était prévue par les modèles, elle est dûe à l'accroissement de la population mondiale et au développement industriel accéléré de pays comme l'Inde ou la Chine. Par contre, ce qu'on avait pas prévu, c'est que les plantes et les océans piègent moins de dioxyde de carbone que prévu, ce qui fait que le réchauffement est en train de s’emballer.

C'est d'ailleurs ce que vient de confirmer une étude du British Antarctic Survey. Les "puits de carbone" piègent la moitié du CO2 produit par l'activité humaine. L'Océan Antarctique y participe pour 15%. Cette étude montre que la capacité d'absorption de CO2 de l'Océan Antarctique arrive à saturation, et que l'acidité de l'Océan Antarctique risque d'atteindre la cote d'alerte bien avant 2050, comme on le pensait jusqu'à présent.

Le Professeur Chris Rapley, Directeur du British Antarctic Survey a déclaré : "Depuis le début de la révolution industrielle, les océans du globe on absorbé environ un quart des 500 gigatonnes de carbone émis dans l'atmosphère pas l'activité humaine. La possibilité que le réchauffement climatique puisse réduire la capacité d'absorption du CO2 dans l'Océan Antarctique (le plus puissant "puits de carbone") est à prendre très au sérieux."

www.droitdanslemur.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
raphael46



Masculin Nombre de messages : 35
Age : 48
Localisation : paris
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Dim 27 Mai 2007 - 15:24

J'ai été très interessé par le visionnage de cette vidéo : (elle découpée en 6 partis pour le besoin du téléchargement semble t il)

https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xn84_part01-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xnpy_part02-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xqey_part03-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xqo1_part04-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xrpe_part05-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xsb4_part06-la-grde-arnaque-du-rechauffc

Je ne sais pas si vous en avez déja parlé ici ? (je dois dire que je n'ai pas eu la patiente de lire les 10 pages !! :silent:) si c'est le cas je m'en escuse !!!

Certains pourrons trouver ce film très orienté, mais il pause le problème sur un autre plan !!!

Pour ma part je suis plutot écologiste dans l'ame et je cherche à respecter au plus mon environnement. Pour moi il est clair que la période industrielle a fait le plus grand mal a notre planète et qu'il est urgent de faire qque chose pour arrèter cela. mais devant la débauche des préssions médiatiques je m'interroge !!! Question

Nous arrivons bientot à la fin du tout pétrole, les spécialistes disent que le pic de production pétrolière sera pour 2010 ou 2015, il est claire que notre mode actuel de développement arrive à son terme. Cette influence médiatique n'est elle pas là pour réussir à faire passer la pillule en douceur de la fin d'une ère ?

A voir a ce sujet :
http://video.google.fr/videoplay?docid=-6305684796532777868&hl=fr
Revenir en haut Aller en bas
etolie

avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 49
Localisation : Dans le ventre de la France (Limousin et Creuse)
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Dim 27 Mai 2007 - 18:42

raphael46 a écrit:
J'ai été très interessé par le visionnage de cette vidéo : (elle découpée en 6 partis pour le besoin du téléchargement semble t il)

https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xn84_part01-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xnpy_part02-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xqey_part03-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xqo1_part04-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xrpe_part05-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xsb4_part06-la-grde-arnaque-du-rechauffc

Je ne sais pas si vous en avez déja parlé ici ? (je dois dire que je n'ai pas eu la patiente de lire les 10 pages !! :silent:) si c'est le cas je m'en escuse !!!

Certains pourrons trouver ce film très orienté, mais il pause le problème sur un autre plan !!!

Pour ma part je suis plutot écologiste dans l'ame et je cherche à respecter au plus mon environnement. Pour moi il est clair que la période industrielle a fait le plus grand mal a notre planète et qu'il est urgent de faire qque chose pour arrèter cela. mais devant la débauche des préssions médiatiques je m'interroge !!! Question

Nous arrivons bientot à la fin du tout pétrole, les spécialistes disent que le pic de production pétrolière sera pour 2010 ou 2015, il est claire que notre mode actuel de développement arrive à son terme. Cette influence médiatique n'est elle pas là pour réussir à faire passer la pillule en douceur de la fin d'une ère ?

A voir a ce sujet :
[url=http://video.google.fr/videoplay?docid=-6305684796532777868&hl=fr
http://video.google.fr/videoplay?docid=-6305684796532777868&hl=fr[/quote[/url]]


Très orienté, c’est évident. Mais, dans le grand battage pour « le réchauffement », je sens quand même d’instinct beaucoup de propagande.

Cela affecte la confiance que je peux avoir dans les analyses.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Dartagnan

avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 48
Localisation : anjou
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: pour raphael46   Lun 28 Mai 2007 - 0:41

raphael46 a écrit:
J'ai été très interessé par le visionnage de cette vidéo : (elle découpée en 6 partis pour le besoin du téléchargement semble t il)

https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xn84_part01-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xnpy_part02-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xqey_part03-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xqo1_part04-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xrpe_part05-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xsb4_part06-la-grde-arnaque-du-rechauffc

Je ne sais pas si vous en avez déja parlé ici ? (je dois dire que je n'ai pas eu la patiente de lire les 10 pages !! :silent:) si c'est le cas je m'en escuse !!!

Certains pourrons trouver ce film très orienté, mais il pause le problème sur un autre plan !!!

Pour ma part je suis plutot écologiste dans l'ame et je cherche à respecter au plus mon environnement. Pour moi il est clair que la période industrielle a fait le plus grand mal a notre planète et qu'il est urgent de faire qque chose pour arrèter cela. mais devant la débauche des préssions médiatiques je m'interroge !!! Question

Nous arrivons bientot à la fin du tout pétrole, les spécialistes disent que le pic de production pétrolière sera pour 2010 ou 2015, il est claire que notre mode actuel de développement arrive à son terme. Cette influence médiatique n'est elle pas là pour réussir à faire passer la pillule en douceur de la fin d'une ère ?

A voir a ce sujet :
http://video.google.fr/videoplay?docid=-6305684796532777868&hl=fr


Très instructif et inquiétant...

A étudier de toute urgence!
Il est certain qu'il faut rester prudent en toute chose, il y a des informations dans cette vidéo qui sont très importantes et qui peuvent remettre en question la grande théorie du réchauffement causé par l'homme et qui le conduirait à sa perte.

Néanmoins, je souhaite ajouter quelque chose : le moment pour l'être humain de s'humaniser et de percevoir sa véritable spiritualité n'est-il pas venu? Nous ne sommes pas éveillé! Peut-être que notre évolution passe par cela?

En attendant, il est criminel de ne pas trouver des solutions alternatives pour que les pays qui ont cruellement besoin de développement puissent le faire et assurer le minimum vital à leur population.

Restons à l'écoute en toute chose et ne crions pas à l'hérésie...
Revenir en haut Aller en bas
http://ecopolethique.exprimetoi.net/
pascal47

avatar

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 54
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Lun 28 Mai 2007 - 12:03

Dartagnan a écrit:
raphael46 a écrit:
J'ai été très interessé par le visionnage de cette vidéo : (elle découpée en 6 partis pour le besoin du téléchargement semble t il)

https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xn84_part01-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xnpy_part02-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xqey_part03-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xqo1_part04-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xrpe_part05-la-grde-arnaque-du-rechauffc
https://www.dailymotion.com/esprit64/video/x1xsb4_part06-la-grde-arnaque-du-rechauffc

Je ne sais pas si vous en avez déja parlé ici ? (je dois dire que je n'ai pas eu la patiente de lire les 10 pages !! :silent:) si c'est le cas je m'en escuse !!!

Certains pourrons trouver ce film très orienté, mais il pause le problème sur un autre plan !!!

Pour ma part je suis plutot écologiste dans l'ame et je cherche à respecter au plus mon environnement. Pour moi il est clair que la période industrielle a fait le plus grand mal a notre planète et qu'il est urgent de faire qque chose pour arrèter cela. mais devant la débauche des préssions médiatiques je m'interroge !!! Question

Nous arrivons bientot à la fin du tout pétrole, les spécialistes disent que le pic de production pétrolière sera pour 2010 ou 2015, il est claire que notre mode actuel de développement arrive à son terme. Cette influence médiatique n'est elle pas là pour réussir à faire passer la pillule en douceur de la fin d'une ère ?

A voir a ce sujet :
http://video.google.fr/videoplay?docid=-6305684796532777868&hl=fr


Très instructif et inquiétant...

A étudier de toute urgence!
Il est certain qu'il faut rester prudent en toute chose, il y a des informations dans cette vidéo qui sont très importantes et qui peuvent remettre en question la grande théorie du réchauffement causé par l'homme et qui le conduirait à sa perte.



Pourquoi ces remises en cause ne sont pas soumisent aux spécialistes ?

Parceque quand on émet des hypothèses scientifiques pour les faire valider, il faut que ces conclusions soient publiées dans des revues scientifiques après corélation avec d'autres confrères.

Celà a été le cas d' Allègre qui avance des hypothèses dont personne n'a jamais voulu publier les résultats !
On se demande bien pourquoi ?

D'autre part si quelques vidéos font valeurs de preuves et plusieurs milliers de spécialistes au GIEC, les meilleurs dans leurs domaines au monde, des rigolos comme je le ressents ici de la part de certains, et bien il y a un serieux problème quand meme !

Celà ne vaux rien ici, quelques vidéos suffisent pour balayer tout ce beau monde !
http://www.ipcc.ch/about/faq/IPCC%20Who%20is%20who%20F.pdf

Mode de fonctionnnemnt:
http://www.ipcc.ch/about/faq/IPCC%20Procedures%20F.pdf

Voir aussi:
http://www.manicore.com/documentation/serre/GIEC.html



Comment s'étonner alors que quelques vidéos concernant le 11/09 suffisent aussi à émettre des scénarios des plus grostesques ?


http://www.meteofrance.com/FR/climat/index.jsp
http://www.senat.fr/rap/r01-224-1/r01-224-1.html
http://www.insu.cnrs.fr/web/article/art.php?art=1427


Mais bon certains ici ce disent aussi écologistes.
Vu qu'ils mettent en doute (quelques vidéos suffisent pour celà Crying or Very sad )ce que tous les scientifiques mondiaux après des années de retenues annoncent à 90 % de certitudes (ce qui signifie en langage scientifique qu'il n'y a plus aucun doute sur notre responsabilité et des périls qui nous menacent si nous ne faisons rien), et bien nous ne ferons pas grand chose ou bien peu.



Voici les principales conclusions du 4e rapport scientifique du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) publié vendredi 2 février.

ACTIVITE HUMAINE


- L'essentiel de l'accroissement constaté de la température moyenne de la planète depuis le milieu du 20e siècle est "très vraisemblablement" dû à l'augmentation observée des gaz à effet de serre émis par l'homme (+de 90% de certitude contre 66% en 2001).

- Le réchauffement général observé de l'atmosphère et de l'océan, ainsi que la diminution de la masse des glaces, étayent la conclusion qu'il est "extrêmement invraisemblable" que le changement climatique mondial des 50 dernières années puisse être expliqué par les seules causes naturelles.

- Les émissions "passées et futures de CO2 continueront à contribuer au réchauffement et à l'élévation du niveau de la mer pendant plus d'un millénaire", du fait de la durée de vie des gaz à effet de serre dans l'atmosphère.


Dernière édition par le Lun 28 Mai 2007 - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
pascal47

avatar

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 54
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Lun 28 Mai 2007 - 13:06

ACTU ENVIRONNEMENT

Energies - Article publié le : 25/05/2007

Le WWF demande une profonde réforme du système énergétique mondial

Convaincu que les sources d’énergie et les technologies sont disponibles et suffisantes pour endiguer le réchauffement climatique, le WWF demande une profonde réforme du système énergétique mondial et des décisions clefs dans les 5 prochaines années.

Dans une récente étude prospective, l’organisation mondiale de protection de l’environnement (WWF) expose sa vision du monde énergétique à l’horizon 2050. En tentant de répondre à la question « est-il techniquement possible de satisfaire les besoins mondiaux en services énergétiques sans détruire le climat ? », le WWF a étudié 25 solutions énergétiques ou technologiques déjà disponibles et les a notées selon des critères écologiques, économiques et d’acceptabilité sociale en intégrant leur potentiel de développement. Les solutions étudiées inclues les sources d'énergie renouvelable, comme l'énergie solaire et éolienne, les options de réduction des besoins en énergie et d'autres technologies à faible teneur en carbone comme la capture et le stockage du CO2 et l'énergie nucléaire.
Cet exercice a mis en évidence trois groupements de technologies : celles qui présentent des avantages clairs au delà de la capacité de réduire les émissions de CO2, celles avec quelques impacts négatifs mais qui demeurent globalement positives et celles dont les impacts négatifs sont clairement supérieurs aux avantages. Au regard des résultats obtenus, le WWF est convaincue qu’il est possible de répondre aux besoins grandissants de l’humanité avec des technologies d’économie d’énergie et des sources véritablement écologiques.

Selon le scénario du WWF, d’ici 2050, les sources d’énergies renouvelables et les technologies actuellement connues seront suffisamment maîtrisées pour assurer les besoins grandissants en énergie tout en maintenant la concentration atmosphérique du CO2 à 400 ppm et ainsi limiter le réchauffement à 2°C par rapport au climat actuel. D’après le scénario, les technologies d’efficacité énergétique pourraient permettre une économie de 40% de la production énergétique, les énergies renouvelables pourraient contribuer à hauteur de 43% aux besoins et les énergies fossiles représenteraient les 17% restant à condition que le CO2 soit capté et neutralisé.

Cependant, pour que ce modèle devienne réalité, le WWF estime qu’une profonde réforme du système énergétique mondial est indispensable. Selon l’organisation, les politiques économiques et les mesures requises pour conduire cette transition ne sont pas encore en place. Vu les contraintes liées à la vitesse de la transition industrielle prises en compte dans son modèle, le WWF estime qu’il faut passer à l’action des maintenant. Même d’ici cinq ans, il sera trop tard pour lancer une transition soutenable qui pourrait éviter une infraction au seuil de 2°C conseillé pour éviter un bouleversement climatique dangereux, explique l’organisation.

Dans son étude, le WWF propose six solutions assorties de trois conditions essentielles à la réussite de son modèle. Il s’agit premièrement de donner la priorité à l’efficacité énergétique pour rendre davantage de services tout en stabilisant la consommation mondiale d’énergie dès 2015. Il sera également nécessaire de stopper la déforestation en particulier dans les régions tropicales. Si cette condition n’est pas respectée, la probabilité de réussite de ce modèle risquerait d’être réduite à 35%.
Le WWF propose en outre de développer en parallèle la gamme complète des énergies à faible émission de carbone comme les énergies éolienne, hydraulique, solaire photovoltaïque et thermique et les bioénergies. D'ici 2050, ces technologies pourraient satisfaire 70% de la demande restante après le développement de l’efficacité énergétique, évitant le rejet de 10,2 millions de tonnes de carbone chaque année.
Le WWF estime qu’il faudra par ailleurs privilégier de manière transitoire le gaz naturel plutôt que le pétrole et le charbon et empêcher la construction de nouvelles centrales à charbon si elles ne neutralisent pas leurs émissions. La capture et le stockage du CO2 est d’ailleurs plébiscité par l’organisation qui demande que les centrales en soient équipées dès que possible.
La mise en place de ce modèle énergétique doit est accompagné selon le WWF d’un caractère d’urgence : le retarder rendra la transition à une économie à faible teneur en carbone de plus en plus chère et difficile, avec des risques d'échec beaucoup plus grands. De plus, l’effort devra être global car chaque pays a un rôle à jouer en fonction des défis qu’il devra relever sur son territoire. Enfin, l’action devra être menée en premier lieu par les gouvernements pour fixer des objectifs, collaborer sur des stratégies efficaces, et influencer l'investissement de milliards de dollars qui, quoi qu'il arrive, seront dépensés dans le développement du système énergétique dans les prochaines décennies.
Cette feuille de route est ambitieuse, mais c’est la seule qui nous garantisse un avenir sûr et durable. Puisque les cinq prochaines années sont déterminantes selon notre étude, nous attendons du Président de la République française et de notre gouvernement une réelle prise en compte de nos orientations, a précisé Serge Orru, Directeur Général du WWF-France.


F.LABY
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
etolie

avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 49
Localisation : Dans le ventre de la France (Limousin et Creuse)
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Lun 28 Mai 2007 - 13:55




A mon avis, même a supposer que nous ne soyons pour RIEN dans le réchauffement de la planète ce qui à mon sens est plus que probable, le problème demeure entier.

Nous allons devoir gérer les changements, que nous soyons impliqués dans ces modifications ou pas.

Il est un fait que nous allons manquer d’énergie assez rapidement, que certains pays vont avoir à souffrir des modifications du climat, que nous-mêmes devrons adapter nos habitations, notre mode transport, notre mode de vie, enfin, aux changements futurs.

La question à mon sens est comment se préparer et non pas, comment empêcher ce qui a de fortes chances d’être inéluctable.



Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
etolie

avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 49
Localisation : Dans le ventre de la France (Limousin et Creuse)
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Lun 28 Mai 2007 - 14:12



J'entends bien. Mais pour autant pourquoi un réchauffement de disons 3 degrés serait catastrophique alors que la terre a toujours changé de climat ?

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réchauffement climatique (chapitre 1)
Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réchauffement climatique (chapitre 2)
» Réchauffement climatique (chapitre 1)
» Panneaux photovoltaïques et réchauffement climatique
» Moins de pollution augmenterait le réchauffement ?
» Réchauffement climatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Exprimez-Vous sur les grands thèmes :: Ecologie-
Sauter vers: