Forum des sympathisants du Modem


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Réchauffement climatique (chapitre 1)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
raphael46



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 11/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeLun 28 Mai 2007 - 23:01

Merci à Nadette pour avoir donné son opinion sur la question que je posais sans vouloir déchainer des réactions qque peu violentes !

En fait le film en question mis à part la controverse scientifique pose le problème du développement des pays en difficulté notament sur le continent africain.

Comment peuvent ils avoir un développement durable sans utiliser des énergies polluantes mais à bas prix, ces énergies même qui ont permises à nos pays d'avoir ce niveau économique, social, industriel, et que nous continuons a utiliser de surcroit ?
Revenir en haut Aller en bas
Dartagnan

Dartagnan

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 49
Localisation : anjou
Date d'inscription : 15/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: problème du développement   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeLun 28 Mai 2007 - 23:24

raphael46 a écrit:
Merci à Nadette pour avoir donné son opinion sur la question que je posais sans vouloir déchainer des réactions qque peu violentes !

En fait le film en question mis à part la controverse scientifique pose le problème du développement des pays en difficulté notament sur le continent africain.

Comment peuvent ils avoir un développement durable sans utiliser des énergies polluantes mais à bas prix, ces énergies même qui ont permises à nos pays d'avoir ce niveau économique, social, industriel, et que nous continuons a utiliser de surcroit ?

Voilà un problème fondamental!!

Pour le moment, énergies renouvelables = coût d'installation élevés et pour un paysandu Mali qui a du mal à faire creuser un puit, installer une centrale photovoltaïque ou tout autre chose... il n'y pense même pas. Et pourtant, il connaît la nature largement aussi bien que le citadin de notre métropole!!

Bonne nuit à toutes et tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://ecopolethique.exprimetoi.net/
cebrian6
Invité



Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: est-ce vraiment une question de prix?   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeMar 29 Mai 2007 - 8:33

Bonjour à tous,

Le feu d'artillerie à été instructif et poli , je vous remerçi de la qualité du débat , je suis d'accord avec dartagnan et je rajouterai , il faut carrément changer le system économique mondiale pour admettre que la gratuité (payer par les états sous 72 heures, parce qu'ils sont très très lent) dans un domaine qui releve de la sauvegarde de notre humanité plus que des intérets économiques de tel ou tel pays est une méga priorité, pas besoin de ministère ,l'enveloppe serai géré directement par le président de la république ,àprès le vote du budget (attention) par les maires des 36 000 communes , bon enfin c'est juste un problême de compétence, je vois pas pourquoi 100% des projets des maires et des propriètaires privés dans leurs communes ne serai pas payé par l'état ,après tout le surrendettement de notre pays passe au second plan dans ce domaine contrairement à ce que tout le monde se dit, une dette s'a s'efface après tout, mais une vie c'est quand même plus important et en plus sur une échelle planètaire.

La restructuration du térritoire des villes avant qu'elles deviennent des mégalopôles est une variable non négligeable, car même si le changement climatique est sincèrement une droite ligne dans un mur.La vitesse à laquelle la voiture va percuter l'obstacle même à une certaine faible vitesse peut être dramatique aux passagers et aux politiçiens conducteurs.60 millions d'individus (pour parler de la france) répartient sur 36 000 communes soit moins de 2000 habitants/villages; selon vous ,une meilleur répartition réelle et non boursier (voir théorique) du point d'impact ferait-elle plus de dégat qu'un drame localisé sur des régions prèçisent?.

Alors, débat intéréssant sans aucun doute,...2°c,5°c voir 7°c...oui,peut être que la ceinture de sécurité et autres options sont valable, mais pendant combien de temps encore la nature nous épargnera selon vous?, alors que notre pollution en tout genre ne fait qu'accentuer un phénomène normal et encore heureusement qu'il n'y a pas d'éruption volcanique majeur parce que alors là toutes suggestions serai inutile , mise à part celle qui dit : "on peut habité ou maintenant ? " car éruption=froid encore plus rude.


Que la force soit avec vous ! , et réfléchissez sur le coût en vie d'un bateau mal équilibré par nous tous.

cordialement

silvere
Revenir en haut Aller en bas
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 55
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeMar 29 Mai 2007 - 10:00

Nadette a écrit:
Dartagnan a écrit:
Ne peut-on être au centre de tout cela?

Faut-il nécessairement croire à 100% une théorie plus qu'une autre?

Voilà encore une fois une confrontation entre 2 pôles radicaux excluant le dialogue...

C'est toute la misère du monde humain qui s'illustre encore une fois...

Ce que tu décris est probablement juste mais je préfère me situer ailleurs que dans ce conflit désastreux... Cela ne veut pas dire s'exclure du débat ou ne pas prendre parti. Cela veut dire : accepter d'entendre tout le monde et essayé de comprendre tout le monde.

Ces deux lobbies ont des demandes, des besoins, des contraintes... des PEURS... essayons une confrontation juste et constructive...

D*

C'était bien le sens de mon post : montrer qu'il y avait deux côtés face à face, que je n'avais pas les moyens de savoir qui avait raison, et je ne cherche même pas à le savoir, mais que je situais la question sur un autre plan, c'est-à-dire la relation entre environnement et nombre d'habitants. Nulle part je ne dis qu'il faut croire à l'un ou à l'autre. Simplement, nous les citoyens, nous sommes au milieu et concernés.



Bonjour à tous !

Comment voulez vous convaincre une/des personnes d'agir pleinement pour quelque chose dont vous n'etes pas sur des effets ?

Voilà le meilleur moyen d'en faire le minimum et du peu qui sera fait de faire de l'auto congratulation juste bon pour gagner des élections mais pas de sauver l'humanité.

Car c'est bien ce qui nous menace, si la situation continue comme actuellement le monde tel que nous le connaissons changera.

Comme le disait fort bien Nicolas Hulot, sans doute aussi un rigolo comparé au "génie" Allègre:

"Si vous ne vous occupez pas de l'environnement, l'environnement s' occupera de vous."

Et croyez moi...ou pas ça va etre notre fete !



Aujourd'hui emettre encore des doutes sur le réchauffement climatique et les responsables est condamner de facto toutes actions d'envergures.

Je crois, à titre personnel, que si nous ne faisons pas confiance au GIEC , un à qui faire confiance et de deux le GIEC étant un organisme dépendant de l'ONU nous nous condamnons à des actions locales, utilent sans doute mais avec un effet global proche de zero.

Sur ce, bonne journée !

Amicalement


Dernière édition par le Jeu 31 Mai 2007 - 15:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
vadumbeldore



Nombre de messages : 35
Localisation : Dourdan
Date d'inscription : 23/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeJeu 31 Mai 2007 - 12:17

etolie a écrit:


J'entends bien. Mais pour autant pourquoi un réchauffement de disons 3 degrés serait catastrophique alors que la terre a toujours changé de climat ?

Cordialement

1) effectivement 3°C ou 5°C en 1000 ans ou en 50 ans c'est pas la même chose... L'évolution aura du mal à suivre

2) Parcequ'à l'époque la population humaine était faible (ou nulle, avant l'apparition de l'homme) si les ressources diminuaient, c'était pas trop grave. Cependant, la population humaine à beaucoup varié en fonction du climat. Imagine que l'on ait un refroidissement au lieu d'un réchauffement. tu perds 5°C, t'est en ère glacière. Comment tu nourris 6 milliards de gugusses? Si tu peut en nourrir que 100 millions, comment tu fais? Tu massacres 5.9 milliards de gens? Lesquels? Qui les choisit? Ou alors tu les laisses tous crever de faim et s'entretuer jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un (centaine de millions) comme dans highlander?

Ca peut donner une idée des problèmes qui se poseront si la température augmente de 5°C
Revenir en haut Aller en bas
etolie

etolie

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 50
Localisation : Dans le ventre de la France (Limousin et Creuse)
Date d'inscription : 15/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeJeu 31 Mai 2007 - 12:22

vadumbeldore a écrit:
etolie a écrit:


J'entends bien. Mais pour autant pourquoi un réchauffement de disons 3 degrés serait catastrophique alors que la terre a toujours changé de climat ?

Cordialement

1) effectivement 3°C ou 5°C en 1000 ans ou en 50 ans c'est pas la même chose... L'évolution aura du mal à suivre

2) Parcequ'à l'époque la population humaine était faible (ou nulle, avant l'apparition de l'homme) si les ressources diminuaient, c'était pas trop grave. Cependant, la population humaine à beaucoup varié en fonction du climat. Imagine que l'on ait un refroidissement au lieu d'un réchauffement. tu perds 5°C, t'est en ère glacière. Comment tu nourris 6 milliards de gugusses? Si tu peut en nourrir que 100 millions, comment tu fais? Tu massacres 5.9 milliards de gens? Lesquels? Qui les choisit? Ou alors tu les laisses tous crever de faim et s'entretuer jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un (centaine de millions) comme dans highlander?

Ca peut donner une idée des problèmes qui se poseront si la température augmente de 5°C

J'entend bien mais si c'était spontané ? Ne serions nous pas capables de nous adapter ?

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Paldeolien

Paldeolien

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 11/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeVen 1 Juin 2007 - 21:53

etolie a écrit:


J'entend bien mais si c'était spontané ? Ne serions nous pas capables de nous adapter ?

Cordialement

1 degré en 50 ans, à l'échelle de la planète, cela me semble plus que spontané... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
etolie

etolie

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 50
Localisation : Dans le ventre de la France (Limousin et Creuse)
Date d'inscription : 15/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeVen 1 Juin 2007 - 22:27

Paldeolien a écrit:
etolie a écrit:


J'entend bien mais si c'était spontané ? Ne serions nous pas capables de nous adapter ?

Cordialement

1 degré en 50 ans, à l'échelle de la planète, cela me semble plus que spontané... Shocked

Ce que je veux dire, c'est que supposons que nous ayons une hausse globale de disons 4 degrés ce qui est énorme, je le comprends. Entre les différentes saisons ces différences sont beaucoup plus marquées. Dans mon coin nous alons de -20 à 35 degrés. Nous allons aller, si je te comprends bien de - 16 ou moins 17 à 40 degrés. En quoi les plantes qui vivent chez moi (y compris les cultures) en souffriraient-elles?
Je comprends bien, enfin mieux, que dans les lieus soumis à des températures plus intenses, la chose soit plus grave. 4 degré de plus à New-York, ce n'est pas la même chose que dans le désert.
Alors, je comprends que les zones qui connaissent déjà les extrêmes puissent terriblement souffrir et j'ai consicence que c'est un DRAME.
Mais en quoi pour nos pays (je parle en terme d'effet sur le climat, pas sur les flux migratoires et les autres catastrophes) cette différence est-elle grave, c'est ce que j'ai de la peine à comprendre, n'étant pas spécialiste du climat.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Paldeolien

Paldeolien

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 11/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeSam 2 Juin 2007 - 2:21

etolie a écrit:
Paldeolien a écrit:
etolie a écrit:


J'entend bien mais si c'était spontané ? Ne serions nous pas capables de nous adapter ?

Cordialement

1 degré en 50 ans, à l'échelle de la planète, cela me semble plus que spontané... Shocked

Ce que je veux dire, c'est que supposons que nous ayons une hausse globale de disons 4 degrés ce qui est énorme, je le comprends. Entre les différentes saisons ces différences sont beaucoup plus marquées. Dans mon coin nous alons de -20 à 35 degrés. Nous allons aller, si je te comprends bien de - 16 ou moins 17 à 40 degrés. En quoi les plantes qui vivent chez moi (y compris les cultures) en souffriraient-elles?
Je comprends bien, enfin mieux, que dans les lieus soumis à des températures plus intenses, la chose soit plus grave. 4 degré de plus à New-York, ce n'est pas la même chose que dans le désert.
Alors, je comprends que les zones qui connaissent déjà les extrêmes puissent terriblement souffrir et j'ai consicence que c'est un DRAME.
Mais en quoi pour nos pays (je parle en terme d'effet sur le climat, pas sur les flux migratoires et les autres catastrophes) cette différence est-elle grave, c'est ce que j'ai de la peine à comprendre, n'étant pas spécialiste du climat.

Cordialement

Grrrrr!!! Mais tu peux pas tout encadrer comme ça!!!
C'est plus compliqué que ça le climat sur terre.
C'est pas un degré de moyenne de plus qui va faire augmenter en moyenne de 4°C ailleurs et faire diminuer de 4 dans un autre secteur.

Je t'explique assez simplement.
Tu prends le gulf stream comme le climatiseur de l'Europe de l'ouest.(c'est le cas)
Quand il fait chaud, le gulf stream apporte du "frais" et lorsqu'il fait froid le gulf stream apporte de la "douceur".

C'est pour cela que nous avons un climat tempéré en France.
Maintenant scénario cata.
La planète augmente sa température a un seuil x, admettons que x correspond à la totalité du groenland fondu.

L'eau douce du groenland se déverse petit à petit dans le gulf stream, petit à petit le gulf stream va de moins en moins profond parce qu'il véhicule de l'eau moins dense, moins lourde, moins salée...

Résultat, le gulf stream fini par s'arrêter.
Plus de douceur, et plus de climatiseur, pof!
Hiver en France pas loin des hiver en Sibérie, et l'été canicule à répétition.
Désertification à la clef.
Pour information il y a des déserts qui sont en train de naitre en Espagne...

Désertification, pourquoi? parce que le changement est trop rapide et les plantes qui vivent là habituellement ne sont pas habituées, elles ne peuvent même pas migrer, et oui, les plantes aussi migrent, sauf que c'est un processus long, elles se déplacent très lentement.

Voilà, donc il ne s'agit pas de faire des estimations à la louche et de faire des plans sur le comète.

La planète a son propre fonctionnement, on peu l'assimiler à une immense machine à cycles thermodynamique, avec un retour à l'équilibre constant.

En ce moment, nous sommes en train de tirer sur l'élastique, et plus ça vient, plus il a du mal à revenir en place, jusqu'à temps qu'il casse...

C'est pour cela que nous devons calmer le jeu, et faire extrêmement attention à nos émissions de GES.

1 seul degré d'augmentation de la température moyenne du globe peut se traduire par une différence de 20°C ailleurs, en plus ou en moins.

A cela va s'ajouter d'autres phénomènes chimiques cette fois ci, le CO2 sur-abondant provoque l'acidification des mers...

Rien est simple, rien est simpliste.
Nous devons revenir à des modes de vies plus sobres, moins énergivores, nous devons cesser la course à la productivité, cesser la société de consommation qui engendre les profits certes, mais qui engendre la destruction pure et simple de ressources en quantité limitées.
Rien ne se perds, rien ne se créer, tout se transforme.

Sauf que pour nous humains, transformation va de paire avec consommation d'énergie.
C'est fini les 30 glorieuses...

Si avant nous pouvions dépenser 1 baril de pétrole pour récolter 3 barils de pétrole, c'est plus que jamais fini aujourd'hui, et nous devons non seulement réduire notre gaspillage et l'anéantir, mais nous devons en plus fabriquer des choses faites pour durer afin de justement éviter de gaspiller de l'énergie et autres ressources par la suite.

C'est ce qui s'appelle le durable.
Durable et croissance sont aux antipodes et incompatibles parce que même recycler coute de l'énergie...
On ne peu pas être et avoir été...
Revenir en haut Aller en bas
etolie

etolie

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 50
Localisation : Dans le ventre de la France (Limousin et Creuse)
Date d'inscription : 15/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeSam 2 Juin 2007 - 10:19

Paldeolien a écrit:
etolie a écrit:
Paldeolien a écrit:
etolie a écrit:


J'entend bien mais si c'était spontané ? Ne serions nous pas capables de nous adapter ?

Cordialement

1 degré en 50 ans, à l'échelle de la planète, cela me semble plus que spontané... Shocked

Ce que je veux dire, c'est que supposons que nous ayons une hausse globale de disons 4 degrés ce qui est énorme, je le comprends. Entre les différentes saisons ces différences sont beaucoup plus marquées. Dans mon coin nous alons de -20 à 35 degrés. Nous allons aller, si je te comprends bien de - 16 ou moins 17 à 40 degrés. En quoi les plantes qui vivent chez moi (y compris les cultures) en souffriraient-elles?
Je comprends bien, enfin mieux, que dans les lieus soumis à des températures plus intenses, la chose soit plus grave. 4 degré de plus à New-York, ce n'est pas la même chose que dans le désert.
Alors, je comprends que les zones qui connaissent déjà les extrêmes puissent terriblement souffrir et j'ai consicence que c'est un DRAME.
Mais en quoi pour nos pays (je parle en terme d'effet sur le climat, pas sur les flux migratoires et les autres catastrophes) cette différence est-elle grave, c'est ce que j'ai de la peine à comprendre, n'étant pas spécialiste du climat.

Cordialement

Grrrrr!!! Mais tu peux pas tout encadrer comme ça!!!
C'est plus compliqué que ça le climat sur terre.
C'est pas un degré de moyenne de plus qui va faire augmenter en moyenne de 4°C ailleurs et faire diminuer de 4 dans un autre secteur.

Je t'explique assez simplement.
Tu prends le gulf stream comme le climatiseur de l'Europe de l'ouest.(c'est le cas)
Quand il fait chaud, le gulf stream apporte du "frais" et lorsqu'il fait froid le gulf stream apporte de la "douceur".

C'est pour cela que nous avons un climat tempéré en France.
Maintenant scénario cata.
La planète augmente sa température a un seuil x, admettons que x correspond à la totalité du groenland fondu.

L'eau douce du groenland se déverse petit à petit dans le gulf stream, petit à petit le gulf stream va de moins en moins profond parce qu'il véhicule de l'eau moins dense, moins lourde, moins salée...

Résultat, le gulf stream fini par s'arrêter.
Plus de douceur, et plus de climatiseur, pof!
Hiver en France pas loin des hiver en Sibérie, et l'été canicule à répétition.
Désertification à la clef.
Pour information il y a des déserts qui sont en train de naitre en Espagne...

Désertification, pourquoi? parce que le changement est trop rapide et les plantes qui vivent là habituellement ne sont pas habituées, elles ne peuvent même pas migrer, et oui, les plantes aussi migrent, sauf que c'est un processus long, elles se déplacent très lentement.

Voilà, donc il ne s'agit pas de faire des estimations à la louche et de faire des plans sur le comète.

La planète a son propre fonctionnement, on peu l'assimiler à une immense machine à cycles thermodynamique, avec un retour à l'équilibre constant.

En ce moment, nous sommes en train de tirer sur l'élastique, et plus ça vient, plus il a du mal à revenir en place, jusqu'à temps qu'il casse...

C'est pour cela que nous devons calmer le jeu, et faire extrêmement attention à nos émissions de GES.

1 seul degré d'augmentation de la température moyenne du globe peut se traduire par une différence de 20°C ailleurs, en plus ou en moins.

A cela va s'ajouter d'autres phénomènes chimiques cette fois ci, le CO2 sur-abondant provoque l'acidification des mers...

Rien est simple, rien est simpliste.
Nous devons revenir à des modes de vies plus sobres, moins énergivores, nous devons cesser la course à la productivité, cesser la société de consommation qui engendre les profits certes, mais qui engendre la destruction pure et simple de ressources en quantité limitées.
Rien ne se perds, rien ne se créer, tout se transforme.

Sauf que pour nous humains, transformation va de paire avec consommation d'énergie.
C'est fini les 30 glorieuses...

Si avant nous pouvions dépenser 1 baril de pétrole pour récolter 3 barils de pétrole, c'est plus que jamais fini aujourd'hui, et nous devons non seulement réduire notre gaspillage et l'anéantir, mais nous devons en plus fabriquer des choses faites pour durer afin de justement éviter de gaspiller de l'énergie et autres ressources par la suite.

C'est ce qui s'appelle le durable.
Durable et croissance sont aux antipodes et incompatibles parce que même recycler coute de l'énergie...
On ne peu pas être et avoir été...

Que des déserts naissent, cela se comprend très bien. Que des plantes de ce fait disparaissent, c'est hélas tout à fait logique. Mais, à supposer que l'Europe voit son climat changer, même radicalement, le canada vit déjà cela. Oui, tu va me dire, si cela s'aggrave pour les canadiens, c'est dramatiques. J'entends bien. Mais en dehors du DRAME des pays en bordure des déserts et qui ne pourront pas survivre, deux degrés de plus, nous les vivons parfois d'une année sur l'autre.

Quid ?

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Paldeolien

Paldeolien

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 11/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeSam 2 Juin 2007 - 16:51

etolie a écrit:


Que des déserts naissent, cela se comprend très bien. Que des plantes de ce fait disparaissent, c'est hélas tout à fait logique. Mais, à supposer que l'Europe voit son climat changer, même radicalement, le canada vit déjà cela. Oui, tu va me dire, si cela s'aggrave pour les canadiens, c'est dramatiques. J'entends bien. Mais en dehors du DRAME des pays en bordure des déserts et qui ne pourront pas survivre, deux degrés de plus, nous les vivons parfois d'une année sur l'autre.

Quid ?

Cordialement

Là fort est de constater que tu fait exprès de ne pas vouloir comprendre.
J'entends bien que tu as du mal à remettre ton mode de vie en cause ainsi que le confort personnel que la société de consommation t'apporte.

Sauf que tu rends pas service à tes enfants et à l'environnement.

Je t'ai résumé la situation, maintenant, si tu veux pas faire d'efforts et si tu veux continuer à progresser dans cette société qui nous amène droit dans un mur, cela te regardes, c'est ton choix.

Je te fait tout de même remarquer que nous faisons parti de ces pays "en bordure du désert" qui vivra le drame en premier, parce que le gulf stream, il coule dans l'atlantique, à seulement quelques km notre cote ouest. Maintenant à toi de voir, mais pour moi, les choses sont on ne peu plus claires.
On continue tous ensemble et ça casse, ou alors on fait des efforts tous ensembles et ça passe, la planète ne laissera pas de place aux demies mesures...

Faites vos jeux!
Revenir en haut Aller en bas
Paldeolien

Paldeolien

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 11/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeDim 3 Juin 2007 - 16:25

******
Selon deux études récemment parues, les émissions de CO2 ont augmenté rapidement ces dernières années et les puits de carbone semblent moins efficaces que prévu. Le taux de carbone dans l’atmosphère est préoccupant.

Plusieurs études scientifiques publiées récemment ont mis en évidence un taux préoccupant de CO2 dans l’atmosphère. Ce taux est le résultat de deux phénomènes : les émissions de CO2 et l’absorption du gaz à effet de serre par des puits de carbone comme les forêts ou les océans. Or, selon une collaboration internationale impliquant le Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement de l'Institut Pierre Simon Laplace (LSCE/IPSL), les émissions du CO2 des combustibles fossiles ont augmenté plus rapidement que prévu. Ces analyses sont le résultat d’une collaboration rassemblant des économistes, des experts en matière de cycle du carbone et d'émissions, rassemblés autour du Global Carbon Project et font l'objet d'un article publié dans Proceedings of the National Academy of Sciences. En se basant sur la consommation d’énergie dans le monde, les scientifiques révèlent que les émissions du CO2 issues de l’utilisation des combustibles fossiles, cause principale du réchauffement climatique, se sont accélérées passant de 1,1 % par an dans les années 90 à 3% par an pour la période 2000 à 2005.

Au total, 7,9 milliards de tonnes de carbone ont été émis globalement dans l'atmosphère en 2005, comparé à seulement 6 milliards de tonnes en 1995. Chaque personne en Australie et aux États-Unis émet maintenant plus de 5 tonnes de carbone par an, pour 1,9 tonne en France, alors qu'en Chine, ce chiffre est seulement de 1 tonne par an. Depuis le début de la révolution industrielle, les États-Unis et l'Europe totalisent plus de 50 % du total des émissions globales accumulées depuis plus de deux siècles. La Chine, quant à elle, représente moins de 8 %.
Le plus inquiétant c’est que cette augmentation des émissions de CO2 est plus alarmante que le pire scénario retenu par le groupe international d'experts sur l'évolution du climat (GIEC), ce qui laisse entrevoir de graves conséquences pour le climat et ses impacts sur les écosystèmes.


********
http://www.actu-environnement.com/ae/news/taux_co2_augmentation_carbone_2743.php4
Revenir en haut Aller en bas
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 55
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeMar 5 Juin 2007 - 19:01

mardi 5 juin 2007, 8h03



La fonte des glaces au centre de la Journée mondiale de l'environnement



Par Pierre-Henry DESHAYES





OSLO (AFP) - Porteuse de rares promesses et surtout de risques, la fonte des glaces sera le thème central de la Journée mondiale de l'environnement, traditionnellement célébrée le 5 juin.La ville-hôte des principales manifestations sera cette année la cité norvégienne de Tromsoe, dans l'Arctique, une région qui se réchauffe deux fois plus vite que la planète.





"L’Arctique et l’Antarctique, étant les premiers à éprouver toute évolution thermique, forment le système d’alerte précoce de la Terre aux phénomènes climatiques", souligne le directeur du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), Achim Steiner. A la fois cause --la glace réfléchit la chaleur alors que l'eau l'absorbe-- et conséquence du changement climatique, la disparition progressive des surfaces glacées et enneigées affecte déjà les 4 millions d'habitants de l'Arctique.


Pour cause de recul de la banquise sur laquelle ils chassent le phoque et l'ours polaire, les Inuits peinent à perpétuer leur mode de vie traditionnel.


Les accidents mortels dus à l'amenuisement de la couche de glace sont plus fréquents dans ces communautés du Grand Nord et les chasseurs troquent de plus en plus leurs chiens de traîneaux, qu'ils doivent parfois abattre faute de pouvoir les nourrir, pour des canots à moteur.


Espèce emblématique de l'Arctique, l'ours polaire est, lui, tout simplement menacé d'extinction dans les décennies à venir en raison de la disparition de son habitat.


Côté positif, le retrait de la banquise pourrait permettre l'ouverture de deux routes maritimes, plus courtes que les itinéraires actuels, entre les océans Atlantique et Pacifique le long du Canada et de la Russie.


Il devrait aussi faciliter aussi l'accès aux gisements d'hydrocarbures de l'Arctique, qui recélerait un quart des réserves de pétrole et de gaz naturel restant dans le monde, selon l'US Geological Survey.


Mais la fonte des glaces se fera ressentir bien au-delà des seules régions polaires ou montagneuses.


"Ce qui arrive dans l’Arctique et l’Antarctique (...) nous concerne tous directement, que l’on soit un habitant du Bassin du Congo, de l’Outback australien, ou de la Chine rurale, ou même un citadin de Berlin, de New Delhi, de Rio de Janeiro ou de Washington", affirme M. Steiner.


Selon des chercheurs canadiens, la fonte de la calotte glaciaire du Groenland, seconde réserve d'eau douce de la planète après l'Antarctique, provoquerait une élévation de sept mètres des océans, lesquels engloutiraient des îles et des zones côtières, y compris des Etats du Pacifique.


La seule Indonésie pourrait perdre 2.000 îles d'ici 2030, selon son ministre de l'Environnement.


Un tel phénomène obligerait le déplacement de dizaines de millions de "réfugiés climatiques" auxquels s'ajouteraient par ailleurs des légions d'hommes et de femmes fuyant sécheresses et inondations liées au réchauffement de l'atmosphère.


Selon le Giec, la stabilisation des concentrations de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère permettrait de limiter à environ 2°C l'élévation du thermomètre et ne coûterait que 0,12% de PIB mondial.


Mais, malgré la proposition la semaine dernière par le président George W. Bush d'une "nouvelle initiative" pour la réduction des gaz à effet de serre, les Etats-Unis, principaux émetteurs actuels de CO2, rechignent toujours à prendre des engagements contraignants.


La question devrait être l'objet d'un nouveau bras de fer entre les Américains et leurs alliés occidentaux au sommet du G8 qui se tiendra au lendemain de la Journée de l'environnement, du 6 au 8 juin, à Heiligendamm en Allemagne.

************

Je rajouterai sans, doute un oubli du journaliste...que si les Etats Unis sont les principaux émetteurs de GES, la Chine semble doubler cette année ce pays.

On semble facilement les oublier, d'autant plus que si il est possible de faire réagir les EU, certains Etats agissent dejà, avec la Chine celà va etre "légèrement" plus difficile.


"Il est un trophée de champion du monde que la Chine pourrait être réticente à porter : celui de premier émetteur de gaz à effet de serre de la planète. Alors qu'elle était censée, il y a trois ans, ne pas rattraper les Etats-Unis avant 2025, puis 2010, la Chine pourrait doubler le tenant du titre dès cette année, a prévenu, il y a quelques semaines, l'Agence internationale de l'energie (AIE), estimant que les émissions de CO2 chinoises passeront de 5,6 milliards de tonnes en 2006 à 6,02 cette année, contre 5,91 pour les Etats-Unis, soit près de 22 % du total mondial."
Source "Le Monde"

Arcticle en entier cité déjà plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
Dartagnan

Dartagnan

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 49
Localisation : anjou
Date d'inscription : 15/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Kenneth Boulding   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeMer 6 Juin 2007 - 22:14

Bonsoir à toutes et à tous,
un salut particulier à Pascal47.
Sans Rancune?
Belle citation... et très souvent vrai à mon sens... mais dans ce monde de brute il existe pourtant quelques penseurs ou économistes différents comme Joseph Eugène Stiglitz (prix nobel d'économie en 2001) qui n'est pas altermondialiste mais qui prône une économie plus juste, plus équilibrée... et très orientée vers la défense de l'environnement. Celui-ci suggère entre autre de porter plainte devant l'OMC pour concurrence déloyale vis à vis des USA afin de les pousser à mieux respecter le protocole de Kyoto. Il rappelle que cette méthode est celle-là même que les USA ont utilisés contre la thaïlande à propos de la pêche des crevettes et qu'ils avaient gagnés.

Bref, je me tue à dire que les solutions sont politiques et finalement idéologiques... Il ne s'agit pas de prouver que le réchauffement climatique existe réellement et l'homme en est la principale cause, il s'agit du "Pari de Pascal" : faut-il croire oui ou non?

Nous n'avons rien à perdre à croire que le réchauffement climatique est une réalité qui découle de la mauvaise gestion des ressources par l'homme...

Nous avons tout à gagner! Une autre économie doit émerger de ces problèmes, une économie plus juste qui favorisera tant la protection de la nature que la protection de l'être humain. Une économie plus durable, moins axée sur la croissance et qui laissera place à de nouvelle sociétés émergentes plus éthiques, construites sur un modèle valorisé (comme les Scop), contrôlées par des groupes d'employés responsables qui ne seront pas à la solde de fonds de pensions uniquement soucieux des ratios chiffres d'afffaires par employé ou d'un retour sur investissement qu'ils finissent par emporter dans leur tombe.

C'est en cela je crois que François Bayrou est un bienfait dans la politique française, il a compris, il s'est éveillé...

Amicalement,

D*
Revenir en haut Aller en bas
http://ecopolethique.exprimetoi.net/
Paldeolien

Paldeolien

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 11/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeJeu 7 Juin 2007 - 16:27

Un petit lien très enrichissant, qui en dit long sur le laxisme total de nos dirigeants.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Biogaz

Si nous étions cohérent, nous irions dans le sens de la valorisation des déchets et nous aurions des émissions de méthane réduites à peau de chagrin.

Le méthane est un GES bien plus dangereux que le co2.
Il y a là matière à réflexion...
Revenir en haut Aller en bas
cebrian6
Invité



Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Bonjour dartagnan   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeVen 8 Juin 2007 - 12:18

Bonjour à tous,

Je voudrais pas vous réveiller , mais l'effet de la nature à déjà commencé, Je ne sais pas si vous vous en êtes aperçu , mais depuis 3 ans déjà au mois d'aout le soleil brûle la peau agréssivement, et les orages sont déjà eux aussi passé au niveau supérieur et ceux sur l'ensemble de juin .

Quant on parle de retour de flamme, alors que le climat est en train de changer en ce moment même , n'est ce pas un peu trop tard pour des demi mesure politique, des blablablas qui tiennent plus de l'égo des présidents que du refus de leurs peuples eux même.

Vous savez bien que les industriels, si ça rapporte de l'argent , ils s'adaptent avec une rapidité énorme, écologie ou pas.


C'est donc le politique , nos castes dirigeantes qui ont la lourde responsabilité de la mauvaise foi et personne d'autre, il ne faut pas se voiler la face par tolérance.Les endéttements mondiales ....c'est eux, la pollution et la destruction sur le long terme de notre éco-system encore eux , même les scientifiques qui ont découvert le trou de la couche d'ozone dans les années 80 ont été descriminé par qui celon vous.

L'enfer est pavé de bonne attention et collectivement les politiçiens qui sont normalement issus en france de très haute étude en général , on été la honte de notre monde, rejettant la faute sur des scientifiques, sur les insdustriels ,voir sur leur propre peuple, mais de qui ce moque t on , ils et elles ont été formé pour diriger des pays et pas se mettre en vacance intéllectuelle des le premier problême venu , la légende de nous sommes tous responsables sauf les vrai responsable correspond plus à une élite près à tous pour éviter un jugement définitif de leur peuple.

Je suppose qu'ils et elles individuellement ne l'admettent pas , mais nicolat hulot à bien visé et la cible de se constat d'échec collective est un fait avéré ( malheureusement pour nous), on nous a pris pour des vaches à lait, un point c'est tout et comme la chanson le disait " tout va très bien madame la marquise ...."

Je pense que le franc parlé de nos politiques doit être remit en cause dans ce domaine car , c'est la nouvelle génération que monsieur bayrou éssai de faire éclore qui me semble plus correct avec le peuple et on le sens de la responsabilité de base d'un élu à son peuple.La maturité de nos élites arrivent selon moi ,un peu trop tard pour appliquer des solutions politiques dites en douceur, la solution radicale me semble la seule issus , et il y en aura pas d'autre, l'annulation de la dette mondialement pour en contre partie financer la totalité des énergies renouvelables et actualiser le replantages de nos poumons planétaires et répartir à part égale l'énergie de production mondiale de l' industries/artisanats sur les 226 pays de la planete (riche et pauvre , aucune importance) est en finir avec se systeme économique qui date de la renaissance pour un seul et unique commerce mondiale le fameux commerce équitable et ceux même dans les pays riche, dans toutes les stratégies économiques , sans aucun tabou, les intérêts individuels de tel ou tel patrons ou politiçiens ou militaires ou religieux n'est plus de mise.
Que faire ?
le commerce équitable avec des règles drastiques de protections de la nature et l'annulation de toutes les dettes des états à travers le monde en une seule fois.
Ou continuer à regarder la lune et rêver que le systeme actuelle n'est en rien fautife , circuler il y a rien à voir intellectuellement , seule compte la survie de l'économie d'état surrendétté à tout prix, y compris de nous faires disparaîtres ,s'il le faut.

Les bouc émissaires , je pense que c'est ce que vous vous dites pour nos politiçiens ,depuis le début de la prise de conçience scientifique , ils et elles ont mis combien de temps à réagir, Le titanic a eut un temps de réaction beaucoup plus rapide que ce collectif.ça craint!.

Mais voilà, est-ce le peuple qui n'est pas mure ou leurs dirigeants?.

silvere
Revenir en haut Aller en bas
Dartagnan

Dartagnan

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 49
Localisation : anjou
Date d'inscription : 15/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: silvere   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeVen 8 Juin 2007 - 13:41

Bonjour,
Le peuple ou les dirigeant?
Il faut un "détonateur" comme toujours... pour que l'homme réagisse vite, il doit être acculé sinon il se repose sur ses cannes!

Je me met dans le même panier. Nous devons tous faire notre méa culpa et agir:
pour moi, la première chose c'est d'étre éco-citoyens et de refuser certains commerces
ensuite il faut véhiculer les solutions durables

Je propose de créer un site qui rassemble toutes les possibilités et les contacts... les modes de fiancement etc... un truc limpide, clair, efficace qui permette à chacun de trouver les réponses qu'il souhaite lorsqu'il est en recherche d'équipement, de financement, de soutien technique, etc...

J'ai besoin d'aide pour faire ça...

Qui est tenté?

D*
Revenir en haut Aller en bas
http://ecopolethique.exprimetoi.net/
cebrian6
Invité



Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: c'est silvere   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeVen 8 Juin 2007 - 16:46

Bonjour dartagnan,

Vous avez raison et je suis sur qu'être journaliste à un blog journale rattaché à réseau " fédéral de forum"
serait un projet de journal qui passerai le labyrinthe du web souvant chaotique pour trouver les informations sur le commerce équitable les annulation de dette ......Parlons de réseau car je pense qu'en plus des administrateurs et modérateurs de:
www.bayrou-modem.exprimetoi.net
www.bayrou.fr contact : Jerome DARRACQ <jcdarracq@yahoo.fr>
du site de madame corinne lepage et de monsieur nicolat hulot.

je pense que parmis les membres du forum , il y a de la matière crise à revendre pour contacter tous les députés y compris bayrou, mais il faut un bon projet , une audite en quelque sorte de tous ce que se blog ou site peut apporter comme puissance de "feu" au débat nationale et par diffusion modem sur l'ensemble de l'europe.Si vous pouvait être plus préçi dans votre projet , je pense que tous les membres vous aiderons dans ce parcour " diplomatique ".D'est que vous avez fait votre audite envoyer le tout copie à l'administrateur de notre forum et Jerome DARRACQ , si vous voyez qu'il n'y a pas de réponse ,parachuter le projet sur le site ont verra bien.
Mon niveau financier et intellectuel étant très moyen dans le domaine diplomatique, monsieur le futur journaliste à vous de mettre les bases du code de déontologie du blog/site . Bonne explication avec tous les interlocuteurs . Ce journal s'appelle comment .....le sillon.

Bonne chance dartagnan.
Revenir en haut Aller en bas
Dartagnan

Dartagnan

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 49
Localisation : anjou
Date d'inscription : 15/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: cebrian   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeSam 9 Juin 2007 - 7:07

le sillon démocrate... pourquoi pas
Revenir en haut Aller en bas
http://ecopolethique.exprimetoi.net/
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeLun 9 Juil 2007 - 18:16

Rapport du GIEC 2007 remis aux dirigeants qui s'en balancent presque tous...

http://www.umadev.com/mies/images/documents/AR4%20SPM%20GR2%20FR%2007-04-07.pdf

pour compléter , je viens d'acheter le livre qu'édite Jean-Luc, celui que Bayrou a lu (il lui a donné à Lille) et qui l'a profondément troublé...un conseil , achetez le aussi, ça fout les jetons , mais il vaut mieux avoir les yeux ouverts!!
Le rapport du GIEC confirme le début de fonte des pergélisols , comme prévu par coustou dans son bouquin en 2005, reste plus que les hydrates de méthane s'en dégagent et on va droit dans à la cata.

pour acheter le livre en ligne
http://www.eons.fr//main.php?lang=fr&rubrique=Catalogue&idlivre=38
Revenir en haut Aller en bas
Vari-lite



Masculin Nombre de messages : 100
Age : 44
Localisation : Nogent sur Marne
Date d'inscription : 20/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeMar 10 Juil 2007 - 18:44

Inutile de epnser actuellement quand ce qui prévaut politiquement est le travailler plus pour gagner plus c'est a dire p^roduire plus ( ce sera surement pas que du bio) et faire vivre le marche de la voiture par le 4*4
Se faire construire une maison en bois avec panneau solaire etc ...
Y a plein de choses a faire soi si on attends la solution des politiques on discutera encore des solutions en allant faire cuire ses oeufs dans l'ocean ...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeVen 10 Aoû 2007 - 13:49

Le réchauffement climatique devrait se faire sentir à partir de 2009
LEMONDE.FR avec AFP | 10.08.07 | 13h28

Les chercheurs britanniques ont annoncé, vendredi 10 août, dans la revue Science, que le réchauffement climatique se fera sérieusement sentir à partir de 2009. Cette date a pu être obtenue grâce à des simulations d'un programme informatique qu'ils ont eux-mêmes développé, estimant les modèles existants peu satisfaisants.

Les chercheurs du bureau météorologique britannique ont intégré dans ce programme les températures et circulations de courants dans les océans, ainsi que des phénomènes météorologiques comme La Niña, annonciatrice de cyclones dans l'Atlantique et de moussons plus fortes que d'ordinaire en Asie, ainsi que les émissions de gaz à effet de serre dues aux activités humaines. Ils ont éprouvé la validité de ce modèle en le testant sur les années 1982-2001, et constaté que leurs résultats étaient bien plus proches des températures effectivement constatées durant cette période que celles des modèles précédents.

Leur simulation sur l'avenir proche (2005-2014) leur a permis de constater que jusqu'à présent, les effets du réchauffement ont été compensés par des phénomènes naturels, comme le refroidissement dans une partie du Pacifique et la résistance au réchauffement de l'océan Arctique. Mais à partir de 2009, les températures devraient atteindre des records, aucun phénomène ne pouvant compenser la hausse des températures provoquée par les gaz à effet de serre.
Revenir en haut Aller en bas
jmeers

jmeers

Masculin Nombre de messages : 166
Age : 43
Localisation : Hem (59)
Date d'inscription : 19/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeVen 10 Aoû 2007 - 14:31

Effectivement ce rapport est alarmant car comme tu le soulignes les effets du réchauffement climatique ont souvent été compensés par des phénomènes naturels.
En ce moment ce sujet est un peu passé au oubliettes chez en raison du mauvais temps et des températures extrêment basses par rapport aux normales saisonnière (on nous montre même de la neige dans les Alpes).
Ce qu'il faut garder à l'esprit, c'est que le réchauffement climatique n'entrainera pas qu'une hausse des températures, il entrainera une modification du temps qu'il fait également. Ceci pourra donc entrainer pour l'avenir une succession d'été pluvieux et froid et des hivers doux et secs chez nous, mais provoquer des catastrophes comme nous le voyons aujourd'hui en Asie où la Mousson est exeptionnellement dévastatrice !
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeMar 21 Aoû 2007 - 11:41

Le Monde

Des îles émergent dans l'Arctique du fait de la fonte des glaces
21.08.07 | 10h46

Y ALESUND, Norvège (Reuters) - Conséquence de la fonte des glaces de l'Arctique, des îles jusque-là inconnues sont apparues à la surface de l'océan, laissant entendre que le rythme du réchauffement climatique serait plus rapide que les projections de l'Onu.

"La fonte des neiges et de la glace se produit à un rythme alarmant", a déclaré lundi soir la ministre norvégienne de l'Environnement, Helen Bjoernoy, lors d'un séminaire réunissant scientifiques et politiques à Ny Alesund, à 1.200 km du pôle Nord.

"Cette accélération pourrait être plus rapide" que les projections diffusées cette année par le Groupe intergouvernement d'experts sur l'évolution du climat (GIEC), a-t-elle ajouté.

Selon Christopher Rapley, directeur du British Antarctic Survey, "l'océan Arctique pourrait bien être une mer libre de glace d'ici le milieu du siècle". Pour les experts du GIEC, ce phénomène interviendrait plus tôt à la fin du siècle.

Déjà, le recul des glaciers autour de l'archipel des Svalbard a révélé plusieurs îles qui ne figuraient sur aucune carte.

"Des îles émergent juste à la sortie de ce fjord", souligne Kim Holmen, directeur de recherche à l'Institut polaire norvégien, en désignant la mer au-delà de la baie.

Dans le courant de l'été, deux îles sont apparues au nord des Svalbard; d'autres les ont précédées au large du Groenland et du Canada.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeJeu 23 Aoû 2007 - 15:52

Point sur les extrêmes météorologiques et climatiques à mi-2007
22/08/2007, 10:00
Recevoir une alerte mail à chaque nouvelle actualité5 commentaire(s)

crédit :© C. Magdelaine, notre-planete.infoDepuis janvier 2007, de nombreuses régions du monde connaissent des extrêmes météorologiques et climatologiques. Les mois de janvier et d’avril ont sans doute été les plus chauds à l’échelle du globe depuis le début des observations systématiques, en 1880, si l’on se réfère aux températures moyennes à la surface des terres émergées, l’anomalie positive atteignant 1,89 °C pour janvier et 1,37 °C pour avril. Par ailleurs, plusieurs régions ont connu des précipitations extrêmement abondantes qui ont entraîné de graves inondations. Dans son quatrième rapport d’évaluation, le Groupe d’experts intergouvernemental OMM/PNUE sur l’évolution du climat (GIEC) fait état d’une multiplication des phénomènes extrêmes depuis cinquante ans. Le GIEC prévoit d’ailleurs qu’il est très probable que les vagues de chaleur et notamment les épisodes de chaleur extrême continueront de se multiplier tout comme les épisodes de fortes précipitations.

L’OMM et les Services météorologiques nationaux de ses 188 Membres collaborent avec d’autres institutions des Nations Unies et un certain nombre de partenaires à l’instauration d’un système d’alerte rapide multidanger. En outre, des systèmes d’observation viables sur le long terme sont mis en place en vue de détecter et d’évaluer les incidences du changement climatique et de déterminer les mesures à prendre en priorité pour aider les pays les plus vulnérables à s’adapter.

Fortes précipitations, cyclones et tempêtes de vent
Durant la première moitié (juin-juillet) de la saison de la mousson d’été en Inde, quatre dépressions de mousson, soit deux fois plus que la normale, ont provoqué de fortes pluies et des inondations en Inde, au Pakistan et au Bangladesh. De nombreuses stations ont signalé des cumuls de pluie sur 24 heures supérieurs à 350 mm. Ces valeurs extrêmes et les pluies incessantes ont entraîné des inondations à grande échelle dans toute l’Asie méridionale, situation qui persiste à ce jour et qui s’est soldée par plus de 500 victimes, par l’évacuation de plus de 10 millions de personnes, la destruction de vastes étendues de terres agricoles, la perte de bétail et des dommages matériels considérables.

Le cyclone Gonu, premier cyclone jamais observé en mer d’Oman, a atteint les côtes d’Oman le 6 juin avec des vents soutenus d’une vitesse maximale proche de 148 km/h. Traversant le golfe d’Oman, il a touché terre une seconde fois en Iran. À Oman, plus de 20 000 personnes ont été touchées et plus de 50 ont trouvé la mort.

Du 6 au 10 juin, de fortes précipitations ont dévasté certaines régions du sud de la Chine. Les inondations ont touché plus de 13,5 millions de personnes, dont 120 ont trouvé la mort, notamment lors de glissements de terrain.

En Angleterre et au Pays de Galles, la période comprise entre mai et juillet 2007 a battu tous les records de cumul des précipitations (406 mm) depuis le début 1766, date du début des relevés, le précédent record remontant à 1789 (349 mm). L’épisode extrême observé dans le nord-est de l’Angleterre, où 103,1 mm de pluie sont tombés en 24 heures (les 24-25 juin), a été suivi le 20 juillet par un épisode similaire (120,8 mm de pluie) dans le centre du pays. Ces deux événements ont entraîné de vastes inondations en Angleterre et au Pays de Galles. Au moins neuf personnes ont perdu la vie et les dommages sont estimés à plus de 6 milliards de dollars É.-U.

L’Allemagne a connu quant à elle son mois de mai le plus arrosé - 126 mm - depuis 1901, date à laquelle des relevés ont commencé à être effectués à l’échelle du pays, la normale calculée pour la période 1961-1990 s’établissant à 71 mm. À l’opposé, le mois d’avril est le plus sec que le pays ait connu depuis 1901, avec seulement 4 mm de précipitations en moyenne nationale, ce qui représente 7 % de la pluviosité normale.

Les 17 et 18 janvier 2007, une grande partie de l’Europe du Nord s’est retrouvée sous l’influence d’un puissant système dépressionnaire qui a déversé des pluies torrentielles et engendré des vents soufflant jusqu’à 170 km/h. Au moins 47 personnes sont décédées durant la tempête et des dizaines de milliers ont été touchées par des coupures de courant. Selon une première estimation, les dégâts se chiffreraient entre 3 et 5 milliards d’euros.

Le Mozambique a connu en février les pires inondations des six dernières années. Une trentaine de personnes ont perdu la vie et 120 000 ont été évacuées du bassin central du Zambèze. L’arrivée du cyclone tropical Favio, le 22 février, a entraîné de nouvelles inondations et fait de nouvelles victimes.

Anormalement précoces et abondantes, les chutes de pluie que connaît le Soudan depuis la fin du mois de juin ont entraîné la crue du Nil et d’autres cours d’eau saisonniers. Ces crues ont entraîné des inondations de grande ampleur qui ont endommagé plus de 16 000 habitations.

En mai, de graves inondations et des dégâts considérables ont été causés aux Maldives par une série de vagues liées à une forte houle (3 à 4,5 m de hauteur), qui ont submergé 68 îles dans 16 atolls.

Au début du mois de mai, l’Uruguay a été frappé par les pires inondations que ce pays ait connues depuis 1959. Provoquées par de fortes pluies, elles ont touché plus de 110 000 personnes et mis à mal récoltes et infrastructures.

Vagues de chaleur
En juin et juillet, deux vagues de chaleur extrême ont frappé le sud-est de l’Europe où les températures, supérieures à 40 °C, ont pulvérisé les précédents records. Des dizaines de personnes sont décédées et les pompiers ont combattu jour et nuit les brasiers qui ont ravagé des milliers d’hectares. Le 23 juillet, le mercure a atteint 45 °C en Bulgarie, ce qui constitue un nouveau record de chaleur.

En mai, une vague de chaleur a frappé la Russie centrale et occidentale, où plusieurs records ont été battus. À Moscou, le thermomètre indiquait 32,9 °C le 28, soit la température la plus élevée pour un mois de mai que cette ville ait connue depuis 1891.

Bon nombre de pays européens ont connu le mois d’avril le plus chaud de leur histoire, la température moyenne pour ce mois dépassant de plus de 4 °C la normale dans certaines régions.

Conscients de l’impact catastrophique des vagues de chaleur sur la santé, l’OMM et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) mettent la dernière main à un projet de directives sur la mise en œuvre de systèmes d’avis de vague de chaleur et de veille sanitaire.

Évolution du climat et extrêmes climatiques
Selon les conclusions des derniers rapports d’évaluation scientifique du changement climatique établis par le Groupe d’experts intergouvernemental OMM/PNUE sur l’évolution du climat (GIEC), le réchauffement du climat ne fait désormais plus de doute. Onze des douze dernières années (1995-2006) figurent parmi les 12 années les plus chaudes qui aient été constatées depuis le début des mesures instrumentales. Sur cent ans (1906-2005), la température moyenne à la surface du globe a accusé une hausse de 0,74 °C, et sur les cinquante dernières années, le rythme moyen du réchauffement est presque le double (0,13 °C par décennie) de celui calculé pour le siècle écoulé. L’étude des paléoclimats laisse supposer que dans l’hémisphère boréal, la seconde moitié du XXe siècle a été très probablement plus chaude, s’agissant des températures moyennes, que toute autre période de 50 ans des 500 dernières années et probablement la plus chaude des 1 300 dernières années.

Le GIEC fait aussi état d’une augmentation de la fréquence des phénomènes extrêmes observés ces 50 dernières années, en particulier les épisodes de fortes pluies, les vagues de chaleur et le nombre de jours et de nuits de canicule.

D’après les projections concernant l’évolution du climat, il est très probable que les vagues de chaleur et notamment les épisodes de chaleur extrême continueront de se multiplier tout comme les épisodes de fortes précipitations.

Informations supplémentaires
Diverses régions d’Amérique du Sud ont connu des tempêtes de vent, des blizzards et des chutes de neige exceptionnelles à la faveur d’un hiver inhabituellement froid qui a fait chuter les températures jusqu’à -22 °C en Argentine et -18 °C au Chili au début du mois de juillet.

Le 27 juin, un front froid a traversé l’Afrique du Sud, y déversant la première chute de neige significative que ce pays ait connue depuis 1981 (25 cm dans certaines régions).

En Inde, à la mi-mai, une vague de chaleur a fait grimper le thermomètre jusqu’à 45 voire 50 °C.

De nombreux pays européens ont connu le mois de janvier le plus chaud de leur histoire. Aux Pays-Bas, la température moyenne de ce mois – environ 7,1 °C, soit 2,8 °C de plus que la normale calculée pour la période 1961-1990 – est la plus élevée qui ait jamais été constatée depuis 1706, date à laquelle on a commencé à faire des mesures, tandis qu’en Allemagne, l’écart par rapport à la normale était de 4,6 °C.

Depuis 1970 environ, les violents cyclones tropicaux ont tendance à se multiplier dans l’Atlantique Nord.

Notes
Le présent rapport a été établi sur la base des informations communiquées par plusieurs Membres de l’OMM et avec la collaboration du National Climatic Data Center (NCDC) de la NOAA (États-Unis d’Amérique), du Deutscher Wetterdienst (DWD) (Allemagne) et du Met Office (Royaume-Uni). La liste des extrêmes météorologiques et climatiques a valeur indicative et n’est pas exhaustive. Des informations plus complètes sur les anomalies météorologiques et climatiques observées en 2007 seront communiquées vers la fin de l’année.
L'Organisation météorologique mondiale est l'organisme des Nations Unies qui fait autorité pour les questions relatives au temps, au climat et à l'eau
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitimeLun 27 Aoû 2007 - 10:17

Challenge 27/08

Réunion d'experts à Vienne sur le climat
Challenges.fr | 27.08.2007 | 07:54 | Réagir à l'article

Plus d'un millier de représentants des gouvernements, de l'industrie et de la communauté scientifique et des mouvements écologistes sont réunis.
Plus d'un millier de représentants des gouvernements, de l'industrie et de la communauté scientifique ainsi que des mouvements écologistes se réunissent, à partir de lundi 27 août et pour 5 jours, à Vienne afin de plancher sur les moyens d'accélérer et d'intensifier la lutte contre le changement climatique au-delà de 2012 dans le cadre de la Convention de l'ONU.
Alors que la communauté scientifique "a déjà indiqué quelles seront les conséquences catastrophiques pour le nord et le sud si nous n'agissons pas rapidement", "cette réunion nous donnera une indication sur la véritable volonté du pouvoir politique d'aller au-delà des platitudes bien intentionnées", a averti dimanche le président de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (UNFCCC) Yvo de Boer.
Le ministre autrichien de l'Environnement, Joseph Pröll, a lui aussi dit "espérer obtenir un soutien concret à des engagements et pas seulement des discours du dimanche".

Ce sera l'occasion pour Yvo de Boer de présenter un nouveau rapport sur les flux financiers internationaux "car les investissements traditionnels ont besoin d'être réorientés vers des alternatives plus protectrices de l'environnement". Le plus haut responsable de l'ONU pour la lutte contre le changement climatique avait déjà à 200 à 210 milliards de dollars (147 à 155 milliards d'euros) les investissements supplémentaires nécessaires d'ici 2030 pour maintenir les émissions de gaz à effet de serre.
L'UNFCCC a publié trois rapports scientifiques, le premier précise que le changement climatique "est bien réel et qu'il est causé par les êtres humains", le second énumère les conséquences "si l'on n'agit pas immédiatement" et le troisième "montre heureusement que l'on dispose en fait déjà des technologies et solutions permettant de venir à bout du problème".

Préparer la réunion de l'ONU de septembre

Les discussions de Vienne doivent permettre de préparer la réunion climat de haut niveau à l'ONU, à New York fin septembre, et devraient aider la grande conférence des 191 Etats membres de l'UNFCCC du 3 au 14 décembre à Bali (Indonésie) à entamer sans délai des négociations sur les engagements pour la période après 2012, date à laquelle le protocole de Kyoto expire.
La tenue de cette réunion à Vienne ne sera pas "neutre" en matière d'émissions de CO2, c'est-à-dire que les émissions provoquées notamment par les voyages en avions des délégués pour se rendre en Autriche ne seront pas compensées par des financements de projets environnementaux dans des pays pauvres.
Le ministre autrichien, qui organise la réunion, a cependant promis que "pour la conférence de Bali, les déplacements de l'ensemble de la délégation autrichienne seront neutres en CO2".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Réchauffement climatique (chapitre 1)   Réchauffement climatique (chapitre 1) - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Réchauffement climatique (chapitre 1)
Revenir en haut 
Page 3 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chapitre 47
» Campagne de François bayrou (chapitre 2)
» Environnement: Le méthane menace la lutte contre le réchauffement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Exprimez-Vous sur les grands thèmes :: Ecologie-
Sauter vers: