Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
 

 [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
ANNE



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 15/06/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeLun 23 Juil 2007 - 16:18

Oui juju41 cette tribune libre sur AgoraVox est édifiante, je suis surprise comme dit l'article du silence de nos médias sur les sondages de popularité de NS et FF....
J ai mis l article en ligne sur notre blog du Nord isère.
J ai trouvé d autres médias intéressant sur le net comme :
Contreinfo
le blogfinance.com
AgoraVox
fairelejour.org
Gigapresse qui done des liens sur la presse francophone dans le monde.
Si vous avez vous aussi des liens de médias intéressant il faudrait nous les donner...
Revenir en haut Aller en bas
http://blog.ifrance.com/6.circonscrptionisereudf
ANNE

ANNE

Féminin Nombre de messages : 25
Age : 57
Localisation : isère
Date d'inscription : 15/06/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeLun 23 Juil 2007 - 16:24

Pardon j'ai donné comme exemple AgoraVox mais je voulais donner en lieu et place ...

NaturaVox..
http://www.naturavox.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://blog.ifrance.com/6.circonscrptionisereudf
marco11

marco11

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 53
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeLun 23 Juil 2007 - 18:11

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 238794 Et voilà starkos avec l'équipe de rugby ! en septembre on comptera les "essais" du gouvernement...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeJeu 26 Juil 2007 - 9:40

"Le Canard enchaîné" - mercredi 25 juillet 2007

La Mare aux Canards



Le vrai gouvernement
Chaque matin, à l'Elysée, à 8 heures 30 pétantes, Sarko se livre avec ses conseillers à un tour d'horizon. Une réunion quotidienne qu'aucun de ses prédécesseurs à l'Elysée n'a jamais organisée. Sont présents :
Claude Guéant, secrétaire général de l'Elysée, François Pérol, secrétaire général adjoint, Emmanuelle Mignon, directrice du cabinet élyséen, David Martinon, porte-parole, Raymond Soubie, conseiller pour les Affaires sociales, Catherine Pégard, conseillère politique, Henri Guaino,conseiller spécial, Jean-David Levitte, conseiller diplomatique et sherpa, Patrick Ouart, conseiller à la Justice, Cédric Goubet, chef de cabinet, et Jérome Peyrat, conseiller chargé des relations avec les parlementaires et directeur général de l'UMP.
Faut-il préciser à François Fillon et autres ministres que c'est là que tout se décide ?
Revenir en haut Aller en bas
marco11

marco11

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 53
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeJeu 26 Juil 2007 - 17:24

Et à quelle heure font-ils un jogging avec Starkos craignos ?
Revenir en haut Aller en bas
marco11

marco11

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 53
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeJeu 26 Juil 2007 - 17:25

Je les imagine bien tous dans le tour de France, ils auraient leurs places.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeVen 27 Juil 2007 - 15:00

22 juillet 2007


Le travail rend libre... définitivement



[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 15367406_pDans le monde merveilleux de Nicolas Sarkozy, à la cote de popularité de 66% d'après un sondage d'hier - on demande l'asile politique à Groland ! -, la société doit se structurer autour de la valeur travail. "Le travail, c'est la liberté", déclarait ainsi le président dans son discours d'investiture. Tiens, c'était justement la devise inscrite au fronton des camps de concentration : Arbeit macht frei. Mais dans le monde réel, la liberté est plutôt en l'occurrence, pour le commun des mortels, celle d'être obligé d'aller chaque jour accomplir une tâche ingrate payée un salaire de misère, la liberté d'être contraint de subir le harcèlement des petits chefs, le flicage, de jouer le rôle de l'agrume dans un presse-citron. La liberté de sacrifier aussi bientôt ses dimanches - on y vient, la pasionaria ultralibérale en poste à Bercy, Christine Lagarde, annonce vouloir offrir des "aménagements" à l'interdiction du travail dominical-, sur la base du volontariat bien sûr. Quand on vous fera gentiment comprendre qu'il serait vraiment fâcheux pour votre évolution dans l'entreprise de ne pas accepter d'être volontaire, quand ce n'est pas la nécessité économique (on revient aux salaires de misère) qui pousse l'employé à l'accepter. Dans le monde réel, donc, le travail est évidemment bien plus une aliénation qu'une liberté. D'autant que le système capitaliste libéral vise à optimiser toujours davantage les profits générés au bénéfice des propriétaires et actionnaires des entreprises, à la sueur du front des travailleurs libres d'être exploités. Du reste, dans la loi censée porter sur "le travail, l'emploi et le pouvoir d'achat" adoptée par l'Assemblée UMP, on cherchera vainement la trace d'une augmentation du salaire. Ah non ! Il faut travailler plus, toujours s'aliéner davantage, si l'on veut grappiller quelques miettes pour survivre un peu mieux. Tandis que les héritiers, désormais exonérés des droits de succession, auront la possibilité de... ne pas travailler, mais de faire bosser les autres : la France du travail de Sarkozy est en réalité celle des rentiers, les cadeaux consentis aux privilégiés leur garantissant d'être bien certains de le demeurer de façon héréditaire. Dans le monde réel, les employés de Renault et de Peugeot se suicident à force d'être libérés par leur travail : six déjà cette année chez PSA, dont le dernier s'est récemment pendu dans son bureau. Et hier, c'est une salariée de SFR qui a avalé des médicaments, sur son lieu de travail. Poussée à la tentative de suicide par le projet de son employeur, confirmé la veille, d'externaliser les trois centres d'appels du groupe, dont celui de Poitiers où elle est employée. "Ce transfert aura pour conséquence une baisse de rémunération de l'ordre de 40% pour les salariés concernés [au nombre de 1900, Nda], une perte des avantages sociaux, une dégradation des conditions de travail et à terme, la mise en oeuvre de délocalisations", s'étranglent les syndicats. SFR perd-il de l'argent ? Pas du tout, mais l'entreprise pourrait en gagner encore plus. "Virons mieux, virons mobile !", scandaient les manifestants devant la tour de La Défense, siège de SFR. Qui se soucie en effet dans ce contexte des travailleurs libres ? Nicolas Sarkozy ? Permettez-nous d'en douter, cul et chemise qu'il est avec la fine fleur du grand patronat français. Dont l'intérêt est de pressurer tant et mieux la piétaille qui travaille pour ses groupes. Martin Bouygues, Arnaud Lagardère, Vincent Bolloré, Olivier Dassault... Vous avez remarqué comme c'est amusant ? Ils sont tous les fils de leur père, nés une cuillère d'argent dans la bouche. Et on nous parle de réhabiliter la valeur travail ? Notre postérieur est-il en chair de volaille ? Tartuffes !
Posté par Olivier Bonnet à 09:35 - Sarkoland - Commentaires [50]
http://olivierbonnet.canalblog.com/archives/2007/07/22/5682864.html
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeDim 29 Juil 2007 - 9:07

pour retrouver les tribulations de Sarko semaine après semaine, journal critique de Sarkofrance

http://sarkofrance.blogspot.com/2007/07/la-12me-semaine-honteuse-de-la.html

pour avoir tous les articles récents sur sarko
http://www.wikio.fr/politique/gouvernement/presidence_de_la_republique/nicolas_sarkozy
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeLun 30 Juil 2007 - 11:33

http://www.lemague.net/dyn/spip.php?article3727

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 ArtSarkozy va réunir des patrons de presse à la rentrée par Thomas Delavergne





Impression

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Arton3727-300x163
Contrairement aux idées reçues, la difficulté du métier de journaliste n’est pas de récolter des infos... Mais bien de les diffuser. Surtout dans une ère où la connivence entre les pouvoirs laisse songeur. Alors, à moins d’être assidu aux télégrammes du site en ligne du Nouvel Obs, repris par Le Canard Enchaîné, qui a entendu que "Sarkozy envisage de convier plusieurs directeurs de journaux à dîner à la mi-septembre." Une seule question s’impose : qui assistera à ce dîner ? Les mêmes hommes de presse qui ont fêté au Fouquet’s, le 6 mai dernier, la victoire de leur ami. C’est étrange, mais en journaliste débutant que je suis, j’ai du mal à croire que M. Sarkozy ne partage que sa passion du vélo ou du footing lors des rencontres avec ses amis détenant les médias.








Le Mague ne vous apprend rien en rappelant que Martin Bouygues, qui détient le groupe TF1 (TF1, LCI, TPS, Eurosport...), est parrain du fils de Nicolas Sarkozy, et a été témoin à son mariage.

Première fortune de France, Bernard Arnault, a eu également l’honneur d’être le témoin de l’union entre Nicolas et Cécilia. A savoir aussi, le patron du pôle presse de LVMH n’est autre que Nicolas Bazire, ancien directeur de cabinet de Balladur à Matignon et vieil ami de Sarkozy. A la tête groupe de luxe LVMH, Bernard Arnault possède des médias comme Investir, Radio Classique ou La Tribune. D’ailleurs, pendant la campagne présidentielle, une histoire a vite été étouffée. Le quotidien économique avait "omis" un sondage commandé à l’institut CSA qui plaçait la candidate socialiste mieux armée que son ami de l’UMP en matière sociale et économique (à 54% contre 49%). Personne ne saura si l’autocensure s’est imposée par elle-même ou si la hiérarchie a inspiré cet "oubli". Une chose est certaine, plusieurs marques concurrentes au groupe LVMH ne sont pas les bienvenues dans les colonnes des titres de Bernard Arnault. On comprend mieux la grève entamée par les journalistes des Echos (l’autre quotidien économique), qui craignent le rachat par son principal concurrent.

Arnaud Lagardère est le premier éditeur mondial de magazines. L’homme d’affaires détient une kyrielle de journaux, magazines et radios, tels que Paris Match, Le Journal du Dimanche (affaire non-dévoilée de l’abstention de Cécilia Sarkozy au second tour de la Présidentielle, car une intervention directe de Lagardère aurait eu lieu peu avant le bouclage), Elle, Télé 7 Jours, Europe 1, BFM, MCM, Europe 2 TV. Lagadrère a aussi des participations dans Le Monde et dans Le Parisien. Il est opérateur des NMPP, le réseau majoritaire de diffusion de la presse. Lors d’un séminaire de son groupe, l’héritier Lagardère avait présenté son ami Sarkozy ainsi : "c’est mon frère".

France Télévisions est présidé par Patrick de Carolis. La semaine précédant le second tour, alors que le candidat Sarkozy devait donner une conférence de presse dans l’après-midi, une amie journaliste m’a confié avoir vu, dans la matinée, le président de France Télévisions rendre visite à son bureau de campagne au candidat Sarkozy. Plus besoin de téléphone comme à la grande époque d’après guerre... TF1 et M6 appartenant à des proches de Sarkozy, l’électeur français était en droit d’attendre une retransmission du débat Royal-Bayrou sur le service public. Pas possible, selon Patrick de Carolis.

Comme si le contribuable français n’en avait pas assez avec la télévision, Radio France est dirigé par Jean-Paul Cluzel. Cet ami intime d’Alain Juppé n’a jamais nié son soutien à Nicolas Sarkozy.

Autre proche de Sarkozy, Vincent Bolloré a créé les gratuits Direct Soir et Matin Plus (dont une partie appartient au Monde), la chaîne Direct 8, est indirectement l’un des principaux actionnaires de M6. Le Finistérien détient le groupe publicitaire Havas et comme l’intéressé prête son yacht à son ami Président, on peut à coup sûr être rassuré de savoir que Bolloré possède 44% du capital de l’Institut de sondages CSA.

Quant Serge Dassault, du groupe du même nom, il a trouvé en Nicolas Beytout, un ami de Sarkozy, le redacteur en chef idéal pour Le Figaro.

Dernière petit info non-négligeable : 60% de la diffusion de la presse magazine est réalisée par Lagardère, Mondadori France (détenu par un Silvio Berlusconi) et Dassault.

De quoi nous savoir rassuré pour la mi-septembre. La France n’a rien à voir avec certains pays d’Afrique, si souvent pointés du doigt pour leurs connivences entre journalisme et politique. Non, soyez rassurer chers électeurs de Nicoals Sarkozy, cette réunion démontre que la France est une démocratie saine. Ouf !

le 29/07/2007
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeLun 30 Juil 2007 - 12:48

Bientôt un nouveau quotidien à destination des masses populaires : La vérité (en russe : pravda).
directeur de rédaction : Nicolaïev Sarkozy. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeLun 30 Juil 2007 - 12:52

j'espère que comme vu dans l'article sur le retour au goulag(voir actualité étranger) , nous n'aurons pas d'internements psychiatriques de journalistes réticents...non, chez nous, il suffit de ne plus donner de boulot à nos journalistes ni dans les journeaux ni dans les tvsarko,heureusement ils continuent sur internet mais jusqu'à quand, il faut bein qu'ils gagnent leur vie...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeLun 30 Juil 2007 - 16:40

la sarkomap pour suivre les déplacements de speedy sarko sur le globe terrestre...
http://maps.google.fr/maps/ms?f=q&hl=fr&geocode=&ie=UTF8&om=1&msa=0&msid=116732746597054204813.0004362b0f60c29492e1a&ll=28.304381,11.601563&spn=57.685919,100.810547&z=4
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeMer 1 Aoû 2007 - 9:39

Le Canard enchainé 1/8

"L'Enfer de l'Europe"

Si plus de 600000 personnes ont assisté, le 14 juillet , au "Concert de la fraternité" voulu par sarko.Il a bien fallu payer la facture de ce concert de la rupture.Soit 300 000€ au bas mot sans compter les cachets de M;Polnareff et des auutres artistes.
Au départ, Nicolas a eu une idée lumineuse: faire financer ce concert vaguement européenpar la Commission de Bruxelles.Le problème c'est que José barroso a refusé:"ce n'est pas la fête de l'Europe, c'est celle de sarkozy"// du coup c'est le Ministère de la Culture qui a hérité de la note alors qu'il racle déjà les fonds de tiroirs!//


et voilà, encore une belle bourde sarkozienne il se croit tout permis , manque de bol, les autres ne sont pas tous des imbéciles heureux! et pendant ce temps, mon entreprise qui travaille sur des chantiers monuments historiques attend des paiements depuis plus de 6 mois, parait qu'il n'y pas de sous au Ministère...[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 778918
Revenir en haut Aller en bas
ANNE

ANNE

Féminin Nombre de messages : 25
Age : 57
Localisation : isère
Date d'inscription : 15/06/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Sarkozy et gorilles dans la brume..   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeJeu 2 Aoû 2007 - 20:53

Quand le président confond gorilles et chimpanzés

Par David Servenay (Rue89) 17H42 02/08/2007
Le diable est dans les détails. Nicolas Sarkozy en a encore fait l’expérience, vendredi dernier, lors d’une conférence de presse à Libreville au Gabon. Juste avant d’aller visiter la forêt protégée de Mondah en compagnie du Président Bongo et de la célèbre primatologue britannique Jane Goodall, le Président français s’enthousiasme soudain à l’évocation du sort de la forêt africaine. "La forêt est une matière extraordinaire, s’exclame-t-il, je ne veux pas qu’on pille la forêt africaine, qui doit être respectée, parce que c‘est un élément essentiel de l‘équilibre du monde!"
Puis l’amoureux des plantes se radoucit: "Dans mes invités, vous verrez une femme, Jane Goodall, que je vais vous présenter et qui a consacré sa vie à la forêt. Aux gorilles dans la forêt. On a tous été marqués par ce film remarquable. J'espère que tous, vous l'avez vu. C'était une façon pour moi de dire que le monde d'aujourd'hui a besoin de l'Afrique." (écoutez l'extrait ci-dessous ou voir l'intégralité de la conférence et notamment le passage vidéo entre 11‘30 et 12‘30):





Problème: Jane Goodall est une spécialiste des chimpanzés, pas des gorilles. Elle n’a pas inspiré un "film remarquable". Visiblement, Nicolas Sarkozy confond alors Jane Goodall avec l'Américaine Dian Fossey, modèle du film "Gorilles dans la brume" (1989), où l’héroïne, sauvagement assassinée dans la forêt rwandaise en 1985, est incarnée par Segourney Weaver!
De retour à Paris, le service de communication de l‘Elysée a cru bon de livrer une version édulcorée du propos présidentiel: "Dans mes invités, vous verrez une femme, Jane Goodall, que je vais vous présenter et qui a consacré sa vie à la forêt. C'était une façon pour moi de dire que le monde d'aujourd'hui a besoin de l'Afrique." Preuve que les communicants du Palais, eux, font la différence entre les chimpanzés et les gorilles, le Gabon et le Rwanda.
Revenir en haut Aller en bas
http://blog.ifrance.com/6.circonscrptionisereudf
ANNE

ANNE

Féminin Nombre de messages : 25
Age : 57
Localisation : isère
Date d'inscription : 15/06/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeJeu 2 Aoû 2007 - 20:55

Excusez mais le lien de l article pour l extrait de la conférence de presse...
http://rue89.com/2007/08/02/quand-le-president-confond-gorilles-et-chimpanzes
Revenir en haut Aller en bas
http://blog.ifrance.com/6.circonscrptionisereudf
d'avalie noire

d'avalie noire

Masculin Nombre de messages : 2414
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 11/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Nous n'avons pas les mêmes amis....   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeLun 6 Aoû 2007 - 17:46

Bien sûr, Monsieur Sarkozy, que vous avez le droit d’avoir des amis qui dépensent en une semaine le salaire moyen annuel d’un français. J’avais crût pourtant, durant la campagne présidentielle, entendre les mots « populaire », « écoute de tous les français », « attention au plus pauvres… ». Après, vos quelques jours à Malte, nous pourrions croire à une nouvelle faute de goût politique, mais votre utilisation des médias pour mettre en scène non seulement votre politique, mais aussi votre famille, laisse plutôt penser que tout cela est parfaitement maîtrisé. Vous accréditez l’idée que le travail peut permettre de gagner beaucoup d’argent, et que c’est bien normal, dans ces conditions, de le dépenser. Transmis à tous les travailleurs pauvres, transmis à toutes celles et ceux qui n’ont pas de travail et à qui, petit à petit, on fait croire qu’ils sont responsables de leur chômage. Transmis à tous ceux qui se retrouvent au chômage dans des sociétés dont pourtant les bénéfices augmentent, ainsi que le Chiffre d’Affaire (Unilvers, Danone, Alcatel, SFR, Airbus…).



Allez, je vais rejoindre mes amis à moi,ce qui se contentent d'une soirée à la guitare avec des nouilles et des piqûres de moustiques. Ceux qui, s'ils avaient 22 000 € à claquer en une semaine, se poseraient d'abord la question de savoir si autour d'eux, certains n'en n'auraient pas plus besoin qu'eux. Un peu comme dans les Evangiles, la veuve qui met une piecette comme offrande, mais qui, parce qu'elle a pris sur son nécessaire, donne plus que tous les riches qui prennent sur leur superflu.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeLun 6 Aoû 2007 - 17:56

Moi, si j'avais 22 000 € qui m'arrivaient, la première chose que je ferais serait d'embaucher une secrétaire-comptable.
Et là, je contribuerais à créer de la richesse. [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 401314
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
rêve orange

rêve orange

Féminin Nombre de messages : 1329
Age : 51
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 11/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeMar 7 Aoû 2007 - 17:40

https://www.dailymotion.com/relevance/search/sarko+dakar/video/x2o8hc_discours-raciste-de-sarko-a-dakar-2_politics

extrait :


"Le drame de l'Afrique, c'est que l'homme africain n'est pas assez entré dans l'histoire. Le paysan africain, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l'idéal de vie est d'être en harmonie avec la nature, ne connaît que l'éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles.

Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n'y a de place ni pour l'aventure humaine, ni pour l'idée de progrès.

Dans cet univers où la nature commande tout, l'homme échappe à l'angoisse de l'histoire qui tenaille l'homme moderne mais l'homme reste immobile au milieu d'un ordre immuable où tout semble être écrit d'avance.

Jamais l'homme ne s'élance vers l'avenir. Jamais il ne lui vient à l'idée de sortir de la répétition pour s'inventer un destin. "


Le discours en entier sur le site de l'Elysée : http://www.elysee.fr/elysee/elysee.fr/francais/interventions/2007/juillet/allocution_a_l_universite_de_dakar.79184.html



[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 742998
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeMar 7 Aoû 2007 - 17:51

c'est un discours genre "YA BON BANANIA", les gentils "negres" de la colonisation sont toujours là!
Revenir en haut Aller en bas
rêve orange

rêve orange

Féminin Nombre de messages : 1329
Age : 51
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 11/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeMar 7 Aoû 2007 - 17:53

du racisme de bas étage encore qui plaira à ses électeurs de droite extrème


pfffffff
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeMar 7 Aoû 2007 - 17:57

c'est d'ailleurs pour ça que Le pen vient de donner un satisfecit à Sarkozy!
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Lettres de missions de sarkozy à ses ministres   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeMar 7 Aoû 2007 - 18:40

le figaro

le "Nous" utilisé dans les lettres m'a fait peur, j'ai cru que sa majesté parlait comme notre Roi LouisXIV, non en fait , c'est une lettre conjointe de sarko et fillon...

http://www.lefigaro.fr/economie/20070806.WWW000000429_les_lettres_de_mission_de_nicolas_sarkozy_adressees_a_ses_ministres.html
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeMar 7 Aoû 2007 - 19:25

réponse à Sarkozy par le Quotidien (sénégal)

I- L’Afrique de Nicolas Sarkozy


En auraient-ils eu l’opportunité, la majorité des Africains francophones aurait sans doute voté contre Nicolas Sarkozy lors des dernières élections présidentielles françaises.

Ce n’est pas que son concurrent d’alors, et encore moins le Parti socialiste, aient quoi que ce soit de convaincant à dire au sujet de l’Afrique, ou que leurs pratiques passées témoignent de quelque volonté que ce soit de refonte radicale des relations entre la France et ses ex-colonies. Le nouveau Président français aurait tout simplement payé cher son traitement de l’immigration lorsqu’il était ministre de l’Intérieur de Jacques Chirac, sa collusion supposée avec l’extrême droite raciste et son rôle dans le déclenchement des émeutes de 2005 dans les banlieues de France.

DU VIOL PAR LE LANGAGE

Pour sa première tournée en Afrique au sud du Sahara, il a donc atterri à Dakar précédé d’une très mauvaise réputation -celle d’un homme politique agité et dangereux, cynique et brutal, assoiffé de pouvoir, qui n’écoute point, dit tout et le double de tout, ne lésine pas sur les moyens et n’a, à l’égard de l’Afrique et des Africains, que condescendance et mépris.

Mais ce n’était pas tout. Beaucoup étaient, également, prêts à l’écouter, intrigués sinon par l’intelligence politicienne, du moins la redoutable efficacité avec laquelle il gère sa victoire depuis son élection. Surpris par la nomination d’une Rachida Dati ou d’une Rama Yade au gouvernement (même si à l’époque coloniale il y avait plus de ministres d’origine africaine dans les cabinets de la République et les Assemblées qu’aujourd’hui), ils voulaient savoir si, derrière la manœuvre, se profilait quelques grands desseins – une véritable reconnaissance, par la France, du caractère multiracial et cosmopolite de sa société.

Il était donc attendu. Dire qu’il a déçu est une litote. Certes, le cartel des satrapes (de Omar Bongo, Paul Biya et Sassou Nguesso à Idris Déby, Eyadéma Fils et les autres) se félicite de ce qui apparaît clairement comme le choix de la continuité dans la gestion de la «Françafrique» - ce système de corruption réciproque qui, depuis la fin de l’occupation coloniale, lie la France à ses affidés africains.

Mais, si l’on en juge par les réactions enregistrées ici et là, les éditoriaux, les courriers dans la presse, les interventions sur les chaînes de radios privées et les débats électroniques, une très grande partie de l’Afrique francophone -à commencer par la jeunesse à laquelle il s’est adressé- a trouvé ses propos franchement choquants. Et pour cause. Dans tous les rapports où l’une des parties n’est pas assez libre, ni égale, le viol souvent commence par le langage - un langage qui, sous prétexte de n’exposer que les convictions intimes de celui qui le profère, s’exempte de tout, refuse d’exposer ses raisons et s’auto-immunise tout en faisant porter tout le poids de la violence au plus faible.

REGRESSION

Mais pour qui n’attend rien de la France, les propos tenus à l’Université de Dakar sont fort révélateurs. En effet, le discours rédigé par Henri Guaino (conseiller spécial) et prononcé par Nicolas Sarkozy dans la capitale sénégalaise, offre un excellent éclairage sur le pouvoir de nuisance -conscient ou inconscient, passif ou actif- qui, dans les dix prochaines années, pourrait découler du regard paternaliste et éculé que continuent de porter certaines des «nouvelles élites françaises» (de gauche comme de droite) sur un continent qui n’a, pourtant, cessé de faire l’expérience de radicales mutations au cours de la dernière moitié du XXe siècle, notamment. Dans sa «franchise» et sa «sincérité», Nicolas Sarkozy révèle au grand jour ce qui, jusqu’à présent, relevait du non-dit, à savoir qu’aussi bien dans la forme que dans le fond, l’armature intellectuelle qui sous-tend la politique africaine de la France date littéralement de la fin du XIXe siècle. Voici donc une politique qui, pour sa mise en cohérence, dépend d’un héritage intellectuel obsolète, vieux de près d’un siècle, malgré les rafistolages. Le discours du nouveau président français montre comment, enfermé dans une vision frivole et exotique du continent, les «nouvelles élites françaises» prétendent jeter un éclairage sur des réalités dont elles ont fait leur hantise et leur fantasme (la race), mais dont, à la vérité, elles ignorent tout. Ainsi, pour s’adresser à «l’élite de la jeunesse africaine», Henri Guaino se contente de reprendre, presque mot à mot, des passages du chapitre consacré par Hegel à l’Afrique dans son ouvrage La raison dans l’histoire -et dont j’ai fait, récemment encore et après bien d’autres, une longue critique dans mon livre De la postcolonie (pp. 221-230).

Selon Hegel, en effet, l’Afrique est le pays de la substance immobile et du désordre éblouissant, joyeux et tragique de la création. Les nègres, tels nous les voyons aujourd’hui, tels ils ont toujours été. Dans l’immense énergie de l’arbitraire naturel qui les domine, ni le moment moral, ni les idées de liberté, de justice et de progrès n’ont aucune place, ni statut particulier. Celui qui veut connaître les manifestations les plus épouvantables de la nature humaine peut les trouver en Afrique. Cette partie du monde n’a, à proprement parler, pas d’histoire. Ce que nous comprenons en somme sous le nom d’Afrique, c’est un monde anhistorique non développé, entièrement prisonnier de l’esprit naturel et dont la place se trouve encore au seuil de l’histoire universelle. Les «nouvelles élites françaises» ne sont pas convaincues d’autre chose. Elles partagent ce préjugé hégélien. Contrairement à la génération des «Papa-Commandant» (De Gaulle, Pompidou, Giscard d’Estaing, Mitterrand ou Chirac) qui épousait tacitement le même préjugé tout en évitant de heurter de front leurs interlocuteurs, les «nouvelles élites» de France estiment, désormais, qu’à des sociétés aussi plongées dans la nuit de l’enfance, l’on ne peut s’adresser qu’en s’exprimant, sans frein, dans une sorte de vierge énergie. Et c’est bien ce qu’elles ont à l’idée lorsque, désormais, elles défendent tout haut l’idée d’une nation «décomplexée» par rapport à son histoire coloniale.

A leurs yeux, on ne peut parler de l’Afrique et aux Africains qu’en suivant, en sens inverse, le chemin du sens et de la raison. Peu importe que cela se fasse dans un cadre où chaque mot prononcé l’est dans un contexte d’ignorance. Il suffit de saturer les mots, de recourir à une sorte de pléthore verbale, de procéder par la suffocation des images -toutes choses qui octroient au discours de Nicolas Sarkozy à Dakar son caractère heurté, bégayant et abrupt.

J’ai, en effet, beau faire la part des choses. Dans le long monologue de Dakar, je ne trouve d’invitation à l’échange et au dialogue que rhétorique. Derrière les mots se profilent surtout des injonctions, des prescriptions, des appels au silence, voire à la censure, des provocations gratuites, l’insulte par-devers l’inutile flatterie - une insupportable suffisance dont, je l’imagine, on ne peut faire preuve qu’à Dakar, Yaoundé et Libreville, mais certainement pas à Pretoria ou à Luanda.

LE PRESIDENT ETHNOPHILOSOPHE

A côté de Hegel, existe un deuxième fonds que recyclent sans complexe les «nouvelles élites françaises». Il s’agit d’une somme de lieux communs formalisés par l’ethnologie coloniale vers la fin du XIXe siècle. C’est au prisme de cette ethnologie que se nourrit une grande partie du discours sur l’Afrique, voire une partie de l’exotisme et de la frivolité qui constituent les figures privilégiées du racisme à la française.

Cet amas de préjugés, Lévy Brühl tenta d’en faire un système dans ses considérations sur «la mentalité primitive» ou encore «prélogique». Dans un ensemble d’essais concernant les «sociétés inférieures» (Les fonctions mentales en 1910 ; puis La mentalité primitive en 1921), il s’acharnera à donner une caution pseudo-scientifique à la distinction entre «l’homme occidental» doué de raison et les peuples et races non-occidentaux enfermés dans le cycle de la répétition et du temps mythico-cyclique.

Se présentant -coutume bien rodée- comme «l’ami» des Africains, Leo Frobenius (que dénonce avec virulence le romancier Yambo Ouologuem dans Le devoir de violence) contribua largement à diffuser une partie des ruminations de Lévy Brühl en mettant en avant le concept de «vitalisme» africain. Certes, considérait-il que la «culture africaine» n’est pas le simple prélude à la logique et à la rationalité. Toujours est-il qu’à ses yeux, l’homme noir était, après tout, un enfant. Comme son contemporain Ludwig Klages (auteur, entre autres, de L’éros cosmogonique, L’homme et la terre, L’esprit comme ennemi de l’âme), il estimait que l’homme occidental avait payé d’une dévitalisation génératrice de comportements impersonnels la démesure dans l’usage de la volonté -le formalisme auquel il doit sa puissance sur la nature.

De son côté, le missionnaire belge, Placide Tempels, dissertait sur «la philosophie bantoue» dont l’un des principes était, selon lui, la symbiose entre «l’homme africain» et la nature. De l’avis du bon père, la «force vitale» constitue l’être de l’homme bantou. Celle-ci se déploie du degré proche de zéro (la mort) jusqu’au niveau ultime de celui qui s’avère un «chef».

Telles sont, d’ailleurs, en plus de Pierre Teilhard de Chardin, les sources principales de la pensée de Senghor que Henri Guaino se fait fort de mobiliser dans l’espoir de donner aux propos présidentiels une caution autochtone. Ignore-t-il donc l’inestimable dette que, dans sa formulation du concept de la négritude ou dans la formulation de ses notions de culture, de civilisation, voire de métissage, le poète sénégalais doit aux théories les plus racistes, les plus essentialistes et les plus biologisantes de son époque ?

Mais il n’y a pas que l’ethnologie coloniale, cette pseudo-science des conquérants et autres fabricants d’une Afrique imaginaire dont ils inventent volontiers la différence afin de révéler, dans leur splendide isolement, la présence chez autrui de formes exotiques et inaltérées, témoins d’une humanité d’une autre essence. Ainsi de Maurice Delafosse (L’âme nègre, 1921), de Robert Delavignette (Les paysans noirs, 1931) et des autres démiurges de l’ «âme africaine» -cette notion idiote à laquelle les élites françaises tiennent tant. Il y a aussi le legs des expositions coloniales, la tradition des zoos humains analysée par Pascal Blanchard et ses collègues, et celle des récits de voyage les uns toujours plus fantastiques que les autres -des explorations de Du Chaillu dans les massifs du Gabon jusqu’au Dakar-Djibouti de Marcel Griaule et Michel Leiris (L’Afrique fantôme), sans compter les découvreurs d’art nègre, Pablo Picasso en tête.

C’est tout cela qui nourrit, à son tour, un habitus raciste, souvent inconscient, qui est ensuite repris par la culture de masse à travers les films, la publicité, les bandes dessinées, la peinture, la photographie, «Y’a bon banania» et «Mon z’ami toi quoi y’en a». Dans ces produits de la culture de masse, on s’efforce de créer des attitudes qui, loin de favoriser un véritable travail de reconnaissance de l’Autre, font plutôt de ce dernier un objet substitutif dont l’attrait réside précisément dans sa capacité à libérer toutes sortes de fantasmes et de pulsions.

Le conseiller spécial du président français reprend, à son compte, cette logorrhée aussi bien que l’essentiel des thèses (qu’il prétend par ailleurs réfuter) des pontifes de l’ontologie africaine. Pour faire de Nicolas Sarkozy le président ethnophilosophe qu’il aspire peut-être à devenir, c’est dans cette bibliothèque coloniale et raciste qu’il va puiser ses motifs-clés. Puis il procède comme si l’idée d’une «essence nègre», d’une «âme africaine» dont «l’homme africain» (Muntu) serait la manifestation vivante -comme si cette idée somme toute farfelue n’avait pas fait l’objet d’une critique radicale par les meilleurs des philosophes africains, à commencer par Fabien Eboussi Boulaga, dont l’ouvrage, La crise du Muntu, est, à cet égard, un classique.

Dès lors, comment s’étonner qu’au bout du compte, sa définition du continent et de ses gens soit une définition purement négative ? En effet, «l’homme africain» de notre président ethnophilosophe est surtout reconnaissable soit par ce qu’il n’a pas, ce qu’il n’est pas ou ce qu’il n’est jamais parvenu à accomplir (la dialectique du manque et de l’inachèvement), soit par son opposition à «l’homme moderne» (sous-entendu «l’homme blanc») -opposition qui résulterait de son attachement irrationnel au royaume de l’enfance, au monde de la nuit, aux bonheurs simples et à un âge d’or qui n’a jamais existé.

A SUIVRE
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeMer 8 Aoû 2007 - 9:22

Le président Nicolas Sarkozy toujours associé du cabinet de l’avocat Sarkozy Nicolas
Nicolas Sarkozy crise du politique | 8 août 2007 | Raphaël Anglade ( 0 commentaires )



Betapolitique s’est insurgé à plusieurs reprises, pendant la campagne électorale, du fait que le Ministre de l’Intérieur et président de l’UMP soit resté associé d’un cabinet d’avocat portant son nom.

Cette situation est grave à plusieurs titres :

le cabinet Arnaud Claude - Nicolas Sarkozy travaillant régulièrement pour les villes de Neuilly, ou de Puteaux, le conflit d’intérêt est permanent et la confusion des genres est totale ;

l’opacité sur la valeur des parts de Nicolas Sarkozy introduit un doute sur la valeur réelle de son patrimoine ;

le cabinet étant spécialisé dans les opérations immobilières, il procède régulièrement à des expulsions bénéficiant du cadre législatif et de la force publique contrôlés par l’homme politique ;

plusieurs reportages, notamment sur Canal +, ont souligné l’effet que pouvait produire sur un locataire un ordre d’expulsion figurant sur un papier dont l’en-tête comprend le nom de Nicolas Sarkozy ;

plusieurs témoins ont accusé Nicolas Sarkozy d’avoir fait d’amicales pressions sur différents entrepreneurs pour qu’ils financent sa carrière par l’entremise dudit cabinet d’avocats.

Eh bien, Betapolitique est heureux de vous annoncer que le Président de la République Nicolas Sarkozy respecte la jurisprudence du Ministre de l’Intérieur, et qu’il trouve tout à fait normal de rester associé au cabinet Arnaud Claude - Nicolas Sarkozy, cabinet qui, aux dernières nouvelles, trouve normal de continuer à ne pas déposer ses comptes au greffe du tribunal de commerce.
Revenir en haut Aller en bas
Juan59

Juan59

Masculin Nombre de messages : 129
Age : 43
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeMer 8 Aoû 2007 - 13:34

juju41 a écrit:
Le président Nicolas Sarkozy toujours associé du cabinet de l’avocat Sarkozy Nicolas
Nicolas Sarkozy crise du politique | 8 août 2007 | Raphaël Anglade ( 0 commentaires )



Betapolitique s’est insurgé à plusieurs reprises, pendant la campagne électorale, du fait que le Ministre de l’Intérieur et président de l’UMP soit resté associé d’un cabinet d’avocat portant son nom.

Cette situation est grave à plusieurs titres :

le cabinet Arnaud Claude - Nicolas Sarkozy travaillant régulièrement pour les villes de Neuilly, ou de Puteaux, le conflit d’intérêt est permanent et la confusion des genres est totale ;

l’opacité sur la valeur des parts de Nicolas Sarkozy introduit un doute sur la valeur réelle de son patrimoine ;

le cabinet étant spécialisé dans les opérations immobilières, il procède régulièrement à des expulsions bénéficiant du cadre législatif et de la force publique contrôlés par l’homme politique ;

plusieurs reportages, notamment sur Canal +, ont souligné l’effet que pouvait produire sur un locataire un ordre d’expulsion figurant sur un papier dont l’en-tête comprend le nom de Nicolas Sarkozy ;

plusieurs témoins ont accusé Nicolas Sarkozy d’avoir fait d’amicales pressions sur différents entrepreneurs pour qu’ils financent sa carrière par l’entremise dudit cabinet d’avocats.

Eh bien, Betapolitique est heureux de vous annoncer que le Président de la République Nicolas Sarkozy respecte la jurisprudence du Ministre de l’Intérieur, et qu’il trouve tout à fait normal de rester associé au cabinet Arnaud Claude - Nicolas Sarkozy, cabinet qui, aux dernières nouvelles, trouve normal de continuer à ne pas déposer ses comptes au greffe du tribunal de commerce.

et oui, avec notre cher président, "tout devient possible" [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 15439
Revenir en haut Aller en bas
http://resistancecitoyenne.spaces.live.com/
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitimeMer 8 Aoû 2007 - 13:37

« Tout devient possible » ... pour lui !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Contenu sponsorisé




[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)
Revenir en haut 
Page 5 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pour se venger de son ex, la dentiste l'endort et lui arrache toutes les dents
» Celebgate : toutes à poil dans le nuage
» Le réve de toutes les filles
» Lumières qui s'allument toutes seules
» salut à toutes!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Politique :: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes-
Sauter vers: