Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
 

 L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité



L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable   L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Icon_minitimeMer 29 Aoû 2007 - 12:37

Personnellement, j'ai étudié l'Allemand, l'Anglais et le Latin. Les trois m'ont servi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable   L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Icon_minitimeMer 29 Aoû 2007 - 12:41

moi je n'ai jamais fait de latin

mais tout n'est pas perdu et je le regrette amèrement
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable   L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Icon_minitimeMer 29 Aoû 2007 - 12:55

pomme a écrit:
Personnellement, j'ai étudié l'Allemand, l'Anglais et le Latin. Les trois m'ont servi.
Moi aussi. Et j'ai même regretté de n'avoir jamais fait un peu de grec.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Paladur

Paladur

Masculin Nombre de messages : 549
Age : 39
Localisation : Carrière-sous-Poissy 78
Date d'inscription : 25/06/2007

L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable   L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Icon_minitimeMer 29 Aoû 2007 - 18:16

J'ai fait 5 ans de grec ancien, ça compte? study
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable   L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Icon_minitimeMer 29 Aoû 2007 - 18:30

Paladur a écrit:
J'ai fait 5 ans de grec ancien, ça compte? study
Ben oui, ça aide pas mal pour l'étymologie. Et même pour déchiffrer le grec moderne, qui n'a pas changé tant que ça si j'en juge par ce que je lis sur les emballages, puisqu'on retrouve toujours les racines connues (ΓΑΛΑ = lait)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
David25



Masculin Nombre de messages : 72
Age : 32
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 22/08/2007

L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable   L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Icon_minitimeSam 1 Sep 2007 - 14:55

pomme a écrit:
Si on continue sur l'idée d'une Europe unie par la religion, il faudrait peut être se remettre au latin!

Oui, ce ne serait pas une si mauvaise idée.

D'ailleurs le latin est une langue remise au gout du jour par la publication de livre qui permettent d'apprendre le latin comme une langue vivante.
Revenir en haut Aller en bas
http://assemblee.forumactif.info
minh

minh

Masculin Nombre de messages : 57
Age : 26
Localisation : Cachan , 94
Date d'inscription : 22/08/2007

L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable   L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Icon_minitimeLun 3 Sep 2007 - 9:43

Aie , alors c'est déjà trop tard pour moi avec le latin Razz .
Revenir en haut Aller en bas
LuK

LuK

Masculin Nombre de messages : 107
Age : 41
Localisation : Ile de France - 93
Date d'inscription : 21/05/2007

L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable   L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Icon_minitimeLun 3 Sep 2007 - 19:38

Je ne suis pas nécessairement d'accord avec l'auteur du sujet dans son titre "favoriser l'apprentissage de l'allemand est indispensable", mais pour différentes raisons :
- sur l'argument du partenaire économique, je ne le trouve pas assez pertinent, notamment parce que comme l'a fait remarquer quelqu'un, la place de 1er partenaire économique peut changer relativement facilement
- à mon avis, le fait que l'allemand ait été privilégié dans l'enseignement des langues étrangères à l'école pendant longtemps est du à des raisons européano-historiques, à savoir que ce sont l'Allemagne et la France qui furent les principaux moteurs de la constructions européenne. Il y avait clairement derrière une forte motivation politique.
- un argument que je n'ai pas vu, parce qu'il n'est peut-être plus valable (?), mais qui l'était en tout cas encore lorsque j'ai pasé mon bac en 1995, c'est que l'apprentissage de l'allemand (en première ou seconde langue) est/était un facteur de tri élitiste au sein des établissements. Grosso modo les bons élèves faisaient allemand et les moins bons espagnol, avec comme résultat un classement entre classes "meilleures" que d'autres. Je le sais d'autant mieux que mes parents sont profs et qu'à chaque pré-rentrée, ma mère se réjouissait (ou non) en fonction des classes qui lui avaient été attribuées, car ce critère suffisait à anticiper le niveau d'une classe. Ce genre de pratique débile serait à bannir.

Quelques commentaires ensuite sur le nombre de locuteurs versus l'utilité d'une langue étrangère etc... : Raisonner en ces termes est forcément réducteur, même si cela compte dans les choix qui sont donnés aux élèves.
Dans tous les cas, quelle que soit la langue étrangère que vous maîtrisez, elle sera un atout pour vous dans votre travail si vous décidez d'en jouer. Les grosses multinationales font du commerce partout dans le monde, il y a toujours des niches où une langue exotique sera le plus décideur. Pour le reste, la maîtrise de l'anglais - très, très loin d'être acquise - sert à s'en sortir dans 80% des cas ou plus.

Enfin, sur les disputes au sujet de la "difficulté" de l'allemand ou autre, je rappellerai qu'à mon sens le français est bien plus difficile à apprendre que la plupart des autres langues utilisant l'alphabet latin, et que celles et ceux qui veulent prendre en compte ce "critère" feraient bien de se poser la question de l'intérêt d'apprendre le français pour un étranger comtpe tenu de sa complexité.

Je pense qu'il vaudrait mieux se concentrer sur la qualité de
l'enseignement d'abord, sur ses méthodes et le temps consacré, et comme
beaucoup l'ont dit garantir un minimum de choix pour tous les élèves afin qu'il puisse choisir ce qui leur plaît le plus. Car, ainsi qu'il a été dit, enseigner quelque chose à un élève contre son gré reste le meilleur moyen de rendre cet enseignement complètement inutile.


A titre personnel, j'ai pris allemand en seconde langue, pour autant qu'on m'ait laissé le choix, étudié pendant 5 ans alors que je n'accrochais pas du tout (bon, les profs y sont aussi pour beaucoup) - j'aurais préféré le japonais maios c'était allemand ou espagnol, résultat, il me reste très exactement rien, 5 ans à raison de 3 heures par semaine pour zéro résultat j'appelle cela un gâchis inommable...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable   L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Icon_minitimeMar 4 Sep 2007 - 9:12

LuK a écrit:
À titre personnel, j'ai pris allemand en seconde langue, pour autant qu'on m'ait laissé le choix, étudié pendant 5 ans alors que je n'accrochais pas du tout (bon, les profs y sont aussi pour beaucoup) - j'aurais préféré le japonais maios c'était allemand ou espagnol, résultat, il me reste très exactement rien, 5 ans à raison de 3 heures par semaine pour zéro résultat j'appelle cela un gâchis inommable...
Ça, c'est l'impression qu'on a. Je suis moi-même resté sans pratiquer pendant plus de 30 ans (2 ans d'études 1964-1966, un séjour de 3 semaines outre-Rhin en 1968, puis plus rien jusqu'à 1999, où je suis devenu directement traducteur allemand-français pour des romans de SF). Eh bien, c'est pas tout à fait comme le vélo, mais ça revient quand même...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Alex



Masculin Nombre de messages : 127
Age : 45
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/05/2007

L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable   L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Icon_minitimeMar 4 Sep 2007 - 12:37

LuK a écrit:

- un argument que je n'ai pas vu, parce qu'il n'est peut-être plus valable (?), mais qui l'était en tout cas encore lorsque j'ai pasé mon bac en 1995, c'est que l'apprentissage de l'allemand (en première ou seconde langue) est/était un facteur de tri élitiste au sein des établissements. Grosso modo les bons élèves faisaient allemand et les moins bons espagnol, avec comme résultat un classement entre classes "meilleures" que d'autres. Je le sais d'autant mieux que mes parents sont profs et qu'à chaque pré-rentrée, ma mère se réjouissait (ou non) en fonction des classes qui lui avaient été attribuées, car ce critère suffisait à anticiper le niveau d'une classe. Ce genre de pratique débile serait à bannir.
[/size]

Oui, voilà l'argument exact. (un de mes parents était prof :-) )
A l'époque (fin des années 80 pour le collège) c'était exactement ça.
A titre personnel, j'ai évité cela vu que j'étais d'office dans une classe "de bon niveau" vu qu'elle était spécialisée en musique avec gros tri avant la 6ième. J'ai donc fais anglais en 1ere langue et Russe en 2ième langue.

Pour le monde de l'entreprise, même si je comprends l'argument "connaitre l'allemenad est un atout pour les boites qui font beaucoup de commerce avec l'allemagne", l'anglais est la langue absolument indispensable. Sauf à cibler spécifiquement certaines entreprises allemandes (dans l'exemple) ou qui exportent à 80% en allemagne.

Voilà pourquoi mes filles devront apprendre l'anglais. Libre à elle ensuite de choisir chinois, italien ou breton.

Je ne dis pas que c'est l'idéal, mais il me semble plus pertinent de s'adapter pragmatiquement à cela plutôt que de le combattre dogmatiquement ... au risque d'être toujours en décalage.
Revenir en haut Aller en bas
SangJun

SangJun

Masculin Nombre de messages : 357
Age : 37
Localisation : 62 - Boulogne sur mer ; 59 - Valenciennes
Date d'inscription : 16/05/2007

L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable   L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Icon_minitimeMar 4 Sep 2007 - 20:19

Bon histoire de détendre (quoique j'aimerai bien que ça serait réalise), on devrait mettre l'apprentissage du klingon (un lycée américain le propose d'ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable   L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Icon_minitimeMar 4 Sep 2007 - 20:50

non je dis non

d'abord l'apprentissage de l'elfique c'est beaucoup plus utile!
L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 949190
Revenir en haut Aller en bas
David25



Masculin Nombre de messages : 72
Age : 32
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 22/08/2007

L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable   L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Icon_minitimeMar 4 Sep 2007 - 21:30

J'imagine le peuple juif qui apprend l'elfique à la création de leur nouvel Etat...

Non, seul l'hébreu (qui était une langue morte) etait valable.
Revenir en haut Aller en bas
http://assemblee.forumactif.info
hloben

hloben

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 45
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Empty
MessageSujet: L'espéranto comme langue commune...   L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Icon_minitimeJeu 10 Jan 2008 - 0:12

Tous les plus grands pays par la taille et le poids économique tirent la couverture à eux pour imposer leur langue comme langue de travail.
D'abord l'anglais, puis l'espagnol, puis le français, l'allemand
Est ce juste pour les plus petits pays ??

J'ai passé un nombre incalculable d'heures à bosser mon anglais. Je le maîtrise à peu près correctement (je l'utilise quotidiennement dans mon travail) mais parler de sujets pointus en anglais m'est difficile.
L'allemand, je l'ai travaillé beaucoup, mais je ne sais pas tenir une conversation courante sans suer de grosses gouttes ...

Il y a un an, j'ai invité chez moi un ami allemand rencontré sur un tchat espérantiste. Je lui ai fait visité ma ville...
Nous avons mis de côté l'anglais et nous avons parlé toute la journée en Espéranto sans souci, une langue que j'apprenais depuis un an seulement, en dilettante, par internet.
J'ai aussi parlé politique étrangère avec un hongrois... en espéranto...
(vous vous imaginez pouvoir parler politique après 1 an d'apprentissage d'une langue ???)

je vous encourage à visiter http://claudepiron.free.fr/
à télécharger une méthode http://www.cursodeesperanto.org/bazo/index.php?fr

et à faire l'essai vous mêmes...
dire qu'il serait si facile de se comprendre entre citoyens européens lambda si on se décidait à promouvoir cette langue à l'école !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable   L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'allemand : favoriser son apprentissage est indispensable
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Apprentissage du biberon EDIT HELP!!!
» culottes d'apprentissage
» Culotte d'apprentissage
» quel fard indispensable pour les beaux jours????
» le berger allemand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Europe-
Sauter vers: