Forum des sympathisants du Modem


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Le cour du pétrole à la hausse.

Aller en bas 
AuteurMessage
Michaël



Masculin Nombre de messages : 9
Age : 41
Localisation : Lille
Date d'inscription : 18/07/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Pétrole : La demande dépassera l'offre bientôt !   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMer 18 Juil 2007 - 2:35

Lisez bien ca :

http://fr.biz.yahoo.com/09072007/290/la-demande-de-brut-pourrait-croitre-plus-vite-que-la.html

Et ça :

http://www.visiondurable.com/article-122507-La-penurie-de-petrole-sera-flagrante-en-2030.html

Et oui d'ici à ce que notre leader se représente à la présidence, le plus gros problème auquel il devra faire faire sera surement une pénurie de pétrole. L'AIE prévoit que dès 2010 la production de l'OPEP aura du mal à suivre la demande. Quand la demande dépasse l'offre, je vous laisse imaginer le résultat. Le deuxième article évoque les solution qui seront prises. Outre les biocarburants qui ne pourront jamais remplacer le pétrole (il faudrait trop de surface cultivable), on ne trouve pas beaucoup d'inovation...

Le moteur à eau, ou plutot à hydrogène qui rejette de l'eau, est une chimère destinée à nous faire continuer à aller à la pompe, car il faut de l'électricité pour faire l'électrolyse nécessaire à sa production. Autant prendre une voiture électrique et la brancher sur le secteur dans le garage (Mais ca tuerai Total pauvre eux :-(((( mdr)

Alors pourquoi les politiques ne s'affolent pas ? La solution qui sera adoptée est citée dans le 2ème article, et Georges Bush avait déjà prévenu qu'il en viendrait là : Le pétrole manquant sera produit à partir de charbon !!! Et oui !! Bon ca coute plus cher alors on attend que le prix du baril monte pour le faire ... Si les réserves en pétrole s'amenuisent, le charbon y'en a encore pour un moment ! Ouais sauf qu'en substituant le pétrole par le charbon ca va non seulement vite s'épuiser, mais en plus la pollution n'est pas prête de s'arrêter.

On peut facilement imaginer que si l'on ne songe pas plus aux énergies renouvelables connues c'est qu'elles ne suffiront pas, pas plus que la biomasse, alors l'enjeu de ce siècles chers amis, c'est de mettre du budget dans la recherche pour trouver une nouvelle source d'énergie !! Quitte à investir en masse dans la recherche fondamentale et faire des découvertes inattendues !
Revenir en haut Aller en bas
modem66

modem66

Masculin Nombre de messages : 370
Localisation : 66
Date d'inscription : 15/06/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMer 18 Juil 2007 - 11:58

Travailler plus pour gagner plus qu'il disait ... a bientot 1,5 e le litre vaux mieux rester a la maison (enfin du moins pour ceux qui travaillent a plus de 20 km de leur domicile)

Et pendant ce temps la le SMIC n'est pas revalorisé et les produits de consommation courante continu d'augmenter...

Sarkosy a donc gagné, on est tous obligé de faire des heures sup maintenant, sauf que ca s'appelle TRAVAILLER PLUS pour un POUVOIR D ACHAT IDENTIQUE.

Et pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent ce sera encore plus dur de s'en sortir.

Quand aux problemes de pollution je prefere meme pas en parler tellement ca me dégoute.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMar 31 Juil 2007 - 15:30

en attendant le choc pétrolier , notre "ami démocrate " poutine place ses amis â la tête des compagnies russes, non sans menacer les concurrents audacieux de finir en taule comme l'ex roi du pétrole russe.

Le Kremlin étend son contrôle sur le pétrole

De notre correspondant à Moscou FABRICE NODÉ-LANGLOIS.
Publié le 31 juillet 2007
Actualisé le 31 juillet 2007 : 08h15

Harcelé par la justice et le fisc, le milliardaire Mikhaïl Goutseriev cède sa firme pétrolière, Roussneft, qui va être rachetée par un fidèle de Vladimir Poutine.
IMPLACABLEMENT, l'État russe continue de s'approprier une part croissante d'un secteur stratégique, celui du pétrole. Malheur à qui lui résiste. Alors que le groupe Ioukos, mis en faillite il y a un an, vient d'être dépecé au bénéfice quasi exclusif de la compagnie publique Rosneft et que son ancien PDG, Mikhaïl Khodorkovski, ex-homme le plus riche de Russie, croupit dans sa prison de Sibérie depuis 1 374 jours, un autre oligarque de l'or noir jette l'éponge. Pour éviter le même sort funeste que Khodorkovski.

Mikhaïl Goutseriev, 49 ans, le patron de Roussneft, l'une des dix plus grandes compagnies pétrolières russes, a annoncé qu'il quittait son poste et allait céder ses parts de la société. « On m'a proposé de quitter le secteur pétrolier à l'amiable. J'ai refusé », a-t-il écrit la semaine dernière dans un bulletin destiné à ses 20 000 salariés, une lettre reproduite hier par le quotidien économique Vedomosti. « Alors, afin de me rendre plus docile, la compagnie a été soumise à une traque sans précédent », poursuit-il.

Son inculpation pour « activités illégales » avait fait la une de la presse russe en mai dernier (nos éditions du 16 mai 20071). Depuis deux ans déjà, affirme le patron, lui et son entreprise, créée il y a seulement cinq ans, étaient la cible du fisc, du parquet et de la police. « Je ne sais pas en quoi consiste ma faute et où j'aurais commis des erreurs », écrit encore le milliardaire (dont la fortune est évaluée par Forbes à 3 milliards de dollars).

Roussneft a extrait 15 millions de tonnes de pétrole en 2006, soit 3,1 % de la production nationale selon le ministère de l'Énergie, et contrôle 630 millions de tonnes de réserves. Ne pas confondre Roussneft avec Rosneft, le groupe public dont le directoire est présidé par Igor Setchine, chef adjoint de l'administration présidentielle et homme fort du Kremlin.

Les raisons de la disgrâce de Goutseriev sont diverses. Certains avancent une inimitié de longue date avec le président de la république d'Ingouchie, dans le Caucase, un homme du FSB placé par Vladimir Poutine. C'est en Ingouchie dont Mikhaïl Goutseriev est originaire et en Tchétchénie qu'il a commencé sa carrière. D'autres soulignent que ses ennuis ont commencé quand il a racheté des parts de Ioukos avant la mise en faillite, les sifflant ainsi à la barbe de l'État. L'intéressé accuse sans préciser « certaines personnes dans les structures du pouvoir » de le viser « personnellement ».

Cette opportune pression judiciaire offre au Kremlin l'occasion d'accroître encore son emprise sur la production d'or noir. Car, comme le prévoit le député d'opposition Guennadi Seleznev, cela ne fait guère de doute que les actifs de Roussneft seront « demain chez Rosneft ».

Pour un prix bradé

Dans un premier temps, c'est un oligarque fidèle du Kremlin, Oleg Derispaska, patron du holding Basic Element, qui s'est porté candidat au rachat de la compagnie pétrolière en difficulté. Sans doute pour un prix bradé de 6 milliards de dollars maximum, souligne le journal Kommersant, alors que Roussneft en vaudrait 11. C'est que les charges de fraude fiscale ont lesté la valeur de la compagnie. Oleg Deripaska (fortune établie à 16,8 milliards de dollars) magnat de l'aluminium, du BTP et de l'automobile, a récemment encore appuyé son allégeance au président Poutine en se déclarant tout de go prêt à céder son empire à l'État si on le lui demandait.

« Si Goutseriev avait continué à résister, il aurait connu le même sort que Khodorkovski », commente encore le député Seleznev, cité par Vedomosti. Selon le quotidien Kommersant, en échange de son retrait, Mikhaïl Goutseriev aurait obtenu l'assurance de l'abandon des poursuites pénales à son encontre et contre ses principaux collaborateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMar 31 Juil 2007 - 16:50

Ça va donner des idées au petit Nicolas – s'il n'est pas déjà en train de gamberger là-dessus... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
omegahelp

omegahelp

Masculin Nombre de messages : 26
Age : 68
Localisation : haute saône
Date d'inscription : 07/07/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: le pétrole   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMar 31 Juil 2007 - 20:37

oui tu as raison le petrole va manquer et ça c'est pour demain,quant au charbon , les américains y ont déjà pensé puisqu'ils mettent au point un système pour diminuer les rejets de co2...
va falloir sortir les vélos !!!lol!
Revenir en haut Aller en bas
Gawam

Gawam

Masculin Nombre de messages : 239
Age : 32
Localisation : Nancy (54)
Date d'inscription : 30/07/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMar 31 Juil 2007 - 20:45

Ca sera pas si mal.
Dommage d'attendre l'epuisement totale pour commencer a les sortir...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.meron-pan.amelior-prod.info/
M.w.a

M.w.a

Masculin Nombre de messages : 220
Age : 31
Localisation : Paris, 14ème circonscription (XVIème Sud)
Date d'inscription : 13/05/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMer 1 Aoû 2007 - 3:14

Bon, c'est pas un scoop tout ça. L'oil peak est passé pour certains,
pour d'autres il aura lieu avant 2010. Quelque soit sa date, nous
savons que l'ère du pétrole touche à sa fin (et c'est peut-être tant mieux à cause des problèmes écologiques qu'il pose... si tant est que nous puissions trouver une source d'énergie que l'on pourra substituer au pétrole). Mais je voudrais revenir plus précisément sur ton message

Michaël a écrit:
Lisez bien ca :

http://fr.biz.yahoo.com/09072007/290/la-demande-de-brut-pourrait-croitre-plus-vite-que-la.html

Et ça :

http://www.visiondurable.com/article-122507-La-penurie-de-petrole-sera-flagrante-en-2030.html

Et oui d'ici à ce que notre leader se représente à la présidence, le plus gros problème auquel il devra faire faire sera surement une pénurie de pétrole. L'AIE prévoit que dès 2010 la production de l'OPEP aura du mal à suivre la demande.
Il n'y a pas que les pays de l'OPEP qui produisent du pétrole... Ils fournissent moins de la moitié de la production de brut (et s'ils possèdent plus de 70% des réserves prouvées conventionnelles, c'est tout simplement parce que les recherches n'en sont qu'à leurs balbutiements dans certaines régions... il suffit de voir l'arrivée de nouveaux producteurs de pétroles en Afrique... ce qui nous redonne d'une certaine manière de l'espoir car plus le baril est cher, plus des gisements deviennent rentable, exploitables et donc les réserves augmentent... mais là est un autre débat).

Citation :

Quand la demande dépasse l'offre, je vous laisse imaginer le résultat. Le deuxième article évoque les solution qui seront prises. Outre les biocarburants qui ne pourront jamais remplacer le pétrole (il faudrait trop de surface cultivable), on ne trouve pas beaucoup d'inovation...
Les biocarburants sont un peu une arnaque... d'une part il serait nécessaire d'en cultiver de très grandes quantités (cela ne pourrait de toute façon pas répondre à la demande) et d'autre part c'est loin d'être une solution bio (il y a eu récemment un dossier interessant à ce sujet dans Courrier International).

Citation :

Le moteur à eau, ou plutot à hydrogène qui rejette de l'eau, est une chimère destinée à nous faire continuer à aller à la pompe, car il faut de l'électricité pour faire l'électrolyse nécessaire à sa production. Autant prendre une voiture électrique et la brancher sur le secteur dans le garage (Mais ca tuerai Total pauvre eux :-(((( mdr)
Oui mais l'électricité, ça peut se produire par différents moyens, plus ou moins propres et ce quasiment à foison (des énergies renouvelables au nucléaires). L'intérêt de l'hydrogène (ou plutôt de la pile à combustible car c'est de ça dont on parle, l'hydrogène n'étant qu'un vecteur d'néergie) est que son rendement est plus interessant, qu'il est facile à transporter. Si tu avait une voiture électrique, tu comprendrais les limites du moteur électrique : un camion électrique n'est pas réllement envisageable (d'autant plus que l'électricité pose de sérieux problèmes de stockage, est difficilement transportable etc. contrairement à la solution hydrogène).

Citation :

Alors pourquoi les politiques ne s'affolent pas ? La solution qui sera adoptée est citée dans le 2ème article, et Georges Bush avait déjà prévenu qu'il en viendrait là : Le pétrole manquant sera produit à partir de charbon !!! Et oui !! Bon ca coute plus cher alors on attend que le prix du baril monte pour le faire ... Si les réserves en pétrole s'amenuisent, le charbon y'en a encore pour un moment ! Ouais sauf qu'en substituant le pétrole par le charbon ca va non seulement vite s'épuiser, mais en plus la pollution n'est pas prête de s'arrêter.
La solution au charbon est un suicide écologique. Elle est une situation temporaire et dangereuse mais on n'a pas d'autres solutions... pour le moment. L'intérêt du charbon réside également dans la production de pétrole (procédé Fischer-Tropsch) mais cela coute encore trop cher (l'Afrique du Sud est en pointe dans se domaine et est la seule a pouvoir en produire des quantités importantes) et reste le problème de l'émission de CO2... Mais des recherches sont menées à ce sujet (avec capture du CO2 émis lors de la transformation mais pour l'instant, il n'est pas malheureusement sur que ça marche).

Citation :

On peut facilement imaginer que si l'on ne songe pas plus aux énergies renouvelables connues c'est qu'elles ne suffiront pas, pas plus que la biomasse, alors l'enjeu de ce siècles chers amis, c'est de mettre du budget dans la recherche pour trouver une nouvelle source d'énergie !! Quitte à investir en masse dans la recherche fondamentale et faire des découvertes inattendues !
Je suis d'accord pour l'importance d'investir dans la recherche (ce qu'on ne fait pas avec nos pauvres 1,8% du PIB). Toutefois, en quoi les énergies renouvelables ne suffiraient-elles pas? Le solaire par exemple est une source inépuisable d'énergie. A nous, par la science, de savoir en profiter (et réussir à en améliorer le rendement qui est aujourd'hui bien trop faible pour constituer une alternative crédible).
Revenir en haut Aller en bas
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 55
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeVen 12 Oct 2007 - 10:23

Les cours du pétrole de nouveau à leur plus haut niveau
[ 12/10/07 ]



La baisse inattendue du niveau des stocks pétroliers américains a provoqué un bond du baril qui a franchi à nouveau la barre des 80 dollars hier à Londres, tandis qu'à New York le WTI s'approchait de son record historique.




[url=javascript://][/url]


La correction de 2 dollars enregistrée lundi par les marchés pétroliers semble déjà appartenir à un lointain passé. Hier, en réaction à l'annonce d'une baisse du niveau des stocks pétroliers américains, le baril est repassé au-dessus des 80 dollars à Londres pour la première fois depuis fin septembre. Vers 21 h 15, le brent pour livraison en novembre terminait à 80,15 dollars, en hausse de 1,55 dollar, tandis qu'à New York le baril de WTI pour la même échéance bondissait de 1,78 dollars, à 83,08 dollars, tout près de son record historique.
Les statistiques hebdomadaires des autorités américaines sur le niveau des stocks pétroliers ont mis le feu aux poudres, en révélant une baisse inattendue. D'une semaine sur l'autre, les réserves américaines de brut se sont érodées de 1,7 million de barils, à 320 millions de barils, tandis que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont reculé de 600.000 barils, à 135 millions de barils.
Par ailleurs, le cours élevé du baril ne décourage pas la demande : dans son rapport mensuel publié hier, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a laissé inchangées ses prévisions de demande à 85,9 millions de barils par jour pour l'ensemble de 2007 et 88 millions pour 2008. Elle s'est bornée à abaisser de 320.000 barils par jour sa prévision de croissance de la consommation pour le quatrième trimestre de cette année du fait d'une substitution du gaz naturel, qui a moins flambé que le brut.
Sous-estimation chronique


Dans ces conditions, jusqu'où iront les marchés pétroliers en 2008 ? Depuis janvier 2002, les cours ont quadruplé. En moyenne, les analystes voient le baril de brent à 67 dollars l'an prochain, avec un cours médian de 65 dollars, selon Bloomberg. Mais les prévisions vont d'environ 50 dollars à 85 dollars. Surtout, depuis 1999, année après année, les analystes ont systématiquement sous-estimé le prix à un an du pétrole, indique une récente étude de Deutsche Bank. Sur la période 1999-2007, leur marge d'erreur a été de 31 %, montrant qu'ils se fondaient plus sur le prix du moment que sur une vision prospective fondée sur les fondamentaux du marché. En clair, ils sont suivistes...
Par comparaison, le marché a eu plus de flair : sur la même période, le prix à terme (le prix à payer aujourd'hui pour un baril livré dans un an) a, lui aussi, sous-estimé la hausse, mais de 17 % seulement. « Si les marges d'erreur moyennes observées pour les analystes et les prix à terme restent identiques l'an prochain, le prix moyen du brent sera de 88 dollars le baril en 2008 », conclut la banque.
La sous-estimation chronique par les analystes du phénomène de hausse des prix a toutefois des exceptions : Goldman Sachs a ainsi ému les marchés il y a deux ans, en alertant sur l'imminence d'un baril à 100 dollars. C'était un peu tôt... Aujourd'hui, la banque voit le WTI à 86 dollars dans un an, mais la Banque Canadienne Impériale de Commerce (CIBC) a pris le relais : à l'occasion d'une conférence en septembre, son chef économiste Jeff Rubin n'a pas hésité à prédire un baril à 100 dollars pour la fin de 2008.
Soulignant que « la capacité d'exportation des pays membres de l'Opep, de la Russie et du Mexique diminuera de 2,5 millions de barils par jour d'ici à 2010 », Jeff Rubin justifie ce sommet de 100 dollars par la hausse de la consommation de pétrole dans les principaux pays producteurs (+ 5 % par an en moyenne), qui réduit leur capacité d'exportation. Résultat : un recours accru à l'avenir au pétrole non conventionnel (essentiellement les sables bitumineux du Canada, mais aussi du Venezuela) dont les coûts d'extraction sont beaucoup plus élevés.
http://www.lesechos.fr/info/energie/4635021.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 55
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMar 16 Oct 2007 - 13:32

Peu etre 100 dollards pour Noel !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
marco11

marco11

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 53
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMar 16 Oct 2007 - 13:42

Oui pour noël 2008...
Revenir en haut Aller en bas
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 55
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMar 16 Oct 2007 - 13:45

Vu la montée actuelle, pour noel 2008 celà me semble assez optimiste Marco !

16/10/07 - 13H30 - actualisé à 13:31:00 ]

[url=javascript://][/url]




Le baril de Brent a dépassé pour la première fois les 83 dollars à Londres. Même tendance à New York où le "light sweet crude" flirte avec les 88 dollars le baril


www.lesechos.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMar 16 Oct 2007 - 14:09

Espérons donc que le dollar va continuer à s'affaiblir vs l'euro pour compenser...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
marco11

marco11

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 53
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMar 16 Oct 2007 - 14:10

sinon tous à nos patinettes.
Revenir en haut Aller en bas
Paladur

Paladur

Masculin Nombre de messages : 549
Age : 39
Localisation : Carrière-sous-Poissy 78
Date d'inscription : 25/06/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMar 16 Oct 2007 - 14:21

Imaginez si un jour l'Euro devient la monnaie de référence... affraid
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMar 16 Oct 2007 - 14:24

Ça déjà commencé... Certaines transactions, autrefois faites en dollars, se font à présent en euros.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 55
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMar 16 Oct 2007 - 18:23

Publié le 16 octobre 2007 à 18h03


NY : le baril de pétrole dépasse 88 dollars


Les cours du pétrole brut ont dépassé pour la première fois 88 dollars le baril à New York, en montant à 88,05 dollars, les tensions autour de la frontière turco-irakienne ajoutant aux inquiétudes du marché sur la précarité de l'offre de brut.(Avec AFP).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
marco11

marco11

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 53
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMar 16 Oct 2007 - 18:25

C'est hallucinant, les hommes sont-ils devenus fous ???
Revenir en haut Aller en bas
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 55
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMer 17 Oct 2007 - 19:58

Comme qui dirait un palier concernant la production mondiale:

http://www.droitdanslemur.blogspot.com/


Et 89 dollards ce jour.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 55
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMer 17 Oct 2007 - 20:12

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1327
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 55
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeVen 19 Oct 2007 - 10:48

90 dollards !!!

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?&news=4730233
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
marco11

marco11

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 53
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeVen 19 Oct 2007 - 11:02

Je l'avoue tu avais raison à cette cadence cela sera 100 dollards à noel !!!
ou même plus ?!??
Revenir en haut Aller en bas
Mauvaise langue

Mauvaise langue

Masculin Nombre de messages : 154
Age : 54
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 11/05/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeVen 19 Oct 2007 - 12:50

C'est le baril qui monte ou le dollar qui s'effondre ?

Aujourd'hui 1 € = 1,43 $.

Quelqu'un aurait un historique du cours du baril en eurors ?
Revenir en haut Aller en bas
http://mauvaiselangue.hautetfort.com
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeVen 19 Oct 2007 - 13:22

Historique du cours de l'euro en dollars :
http://www.stox-office.com/histo.htm (par jour)
ou http://www.industrie.gouv.fr/energie/petrole/textes/se_dollar2.htm (mensuel)

et le cours du pétrole en $ (mensuel) :
http://www.industrie.gouv.fr/energie/petrole/textes/se_brent.htm

Il suffit de faire la conversion dans un tableur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 55
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMer 24 Oct 2007 - 20:13

La Tribune.fr -
document.write(TRBshowDate('24/10/2007'))
24/10/07 à 18:00 - 644 mots
énergie


La faiblesse des réserves américaines d'hydrocarbures met le feu aux cours du brut


Les réserves américaines ont connu en une semaine une baisse surprise, tant au niveau du brut non raffiné que de l'essence ou des produits distillé. Une évolution qui inquiète particulièrement le marché à l'approche de l'hiver. Les cours du WTI qui s'étaient installés sous les 85 dollars le baril depuis 24 heures à New York, sont immédiatement remontés à 87 dollars.


Retour aux fondamentaux sur le marché du pétrole, après dix jours à suivre de près les affrontements entre troupes turques et rebelles kurdes aux frontières nord de l'Irak. Alors que l'hémisphère nord s'apprête à entrer dans l'hiver, les opérateurs ne s'attardent plus que sur un seul indicateur : le niveau des réserves d'hydrocarbures, qui, en pareille période de l'année, ne devraient cesser de se remplir, afin d'alimenter des raffineries qui vont bientôt tourner à plein régime. Le marché se focalise ainsi sur le niveau de ces stocks aux Etats-Unis, les seuls dont le remplissage puisse être mesuré d'une semaine à l'autre.
Or, surprise, l'Energy Department vient d'indiquer ce mercredi après-midi que, au cours de la semaine dernière, ces inventaires avaient affiché une décrue inattendue. Ceux de pétrole brut non raffiné, ont même plongé de 5,3 millions de barils, alors que les spécialistes les voyaient gonfler, en bonne logique. Une baisse avant tout expliquée par un ralentissement des importations arrivant sur les côtes américaines, qu'aucun spécialiste n'arrive encore à justifier.
Les stocks d'essence affichent également un fort recul de 2 millions de barils, alors que, là aussi, un gonflement était attendu. Même situation sur les produits distillés - dont fait partie le fuel domestique - dont les réserves ont fondu de 1,8 million de barils.
Le marché a d'autant plus reçu ces nouvelles de plein fouet que tous les spécialistes en énergie - à l'exception de ceux de l'Opep - avertissent depuis le printemps dernier de tensions sur les approvisionnements en hydrocarbures, dessinant un risque de pénurie cet hiver... en particulier si celui s'avère glacial, à la différence du précédent. Ainsi, moins d'une heure après la publication sur les stocks américains, le baril de light sweet crude, qui était installé depuis hier sous les 85 dollars, remontait au-dessus de 87 dollars à New York.
Les prix sur le marché de gros remontaient également au-delà de 2,30 dollars le gallon (3,8 litres) pour le fuel domestique, tandis que l'essence s'envolait à plus de 2,15 dollars. Sur le marché londonien, le Brent, en hausse de 1,4%, est repassé au-dessus des 84 dollars le baril.
Une appréciation rappelant celle provoquée, il y a quinze jours, par une fonte similaire des réserves américaines. Ceci avait mis le feu aux cours durant six jours d'affilée - le WTI s'était apprécié de près de 10 dollars - avant d'être amplifié par les événements à la frontière turco-irakienne.
Pour l'instant, la situation sur ce dernier front reste inchangée. Mardi, puis ce mercredi matin encore, le maintien - momentané - sous les 85 dollars le baril reflétait l'espoir que la crise puisse trouver une solution diplomatique. Mardi, le chef de la diplomatie turque dépêché à Bagdad a en effet insisté sur l'importance d'une résolution négociée du problème, estompant quelque peu les craintes que l'ensemble de la région ne soit déstabilisé par une éventuelle intervention armée. La situation reste cependant tendue.
En fin de matinée, un parlementaire turc a ainsi indiqué que les forces armées du pays avaient de nouveau attaqué des positions kurdes. Autant de rumeurs qui menacent de faire aussitôt s'envoler les cours au-delà des 90 dollars. Surtout après l'annonce des stocks américains de cet après-midi.


Pierre-Alexandre Sallier
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 55
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 19:31

100 dollards le baril aujourd'hui à NY !


http://www.lefigaro.fr/matieres-premieres/2008/01/02/04012-20080102ARTFIG00359-l-epoque-du-petrole-bon-marche-est-bel-et-bien-finie.php

Et le volume des stocks amaricains ne seront connus que demain !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
Contenu sponsorisé




Le cour du pétrole à la hausse. Empty
MessageSujet: Re: Le cour du pétrole à la hausse.   Le cour du pétrole à la hausse. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cour du pétrole à la hausse.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrêt de la Cour du Parlement de Bordeaux 1749
» OPEP: Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole
» Hausse des impôts locaux de 2,9 %
» cours de couture
» mon amis bill

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Monde-
Sauter vers: