Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Intervention de Corinne Lepage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 45
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Intervention de Corinne Lepage   Sam 15 Déc 2007 - 0:44

Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Jeu 3 Jan 2008 - 16:41

La croissance par l'innovation financière en faveur des PME » ‎ Corinne Lepage
par Corinne Lepage et Caroline Combe

Les raisons du déficit de croissance français ne se trouvent pas dans un manque de productivité, mais bien dans l'incapacité des gouvernants et administrations à appréhender la réalité du tissu économique du pays et à y adapter la structure législative et réglementaire. Les PME sont les mal-aimées du système alors qu'elles représentent les deux tiers de l'emploi - dont 42 % dans des entreprises de moins de 50 salariés - ou encore 93 % des entreprises...
Pourtant, dès 2001, l'OCDE, dans une excellente analyse, indiquait que l'accès à l'innovation financière constituait probablement une des clefs de la croissance. Or, ce monde demeure en France inexorablement fermé à nos PME. Pour comprendre la problématique, il faut rappeler que les PME se financent de deux manières et sont dans les deux cas pénalisées.
Par le haut, c'est-à-dire par le capital. Elles souffrent d'un défaut de taille : la durée d'implication des « business angels », « venture capitalists » et autres ne correspond pas au cycle d'investissement et de développement des PME. Les investisseurs en capital préfèrent des cycles courts de trois à cinq ans, insuffisants par rapport aux besoins. Sans doute, les vecteurs de levées de fonds existent et sont aujourd'hui efficaces (FCPI, FCPR...), et les dernières mesures annoncées par Hervé Novelli vont encore dans ce sens. En revanche, les vecteurs d'investissements, c'est-à-dire les outils pour faciliter l'accès de plus d'acteurs à ces fonds levés sont encore à créer, et c'est dans ce domaine qu'il convient d'être créatif. La loi Tepa, en raison des contraintes qu'elle impose, n'a pas atteint ce but.
Les PME françaises se financent aussi par le bas, c'est-à-dire par l'emprunt : par de la dette classique de durée variable ou encore par de la mobilisation de créance dite Dailly. Or la dette « classique » sans franchise, du fait de sa charge (nécessité de rembourser par périodes capital et intérêt), vient entraver les capacités d'investissement des entreprises.
A cela s'ajoute le fait que les établissements financiers, dans le cadre de la réglementation Bâle II et dans le cadre d'une démarche « risk adjusted return on capital », ratio entre la rentabilité du financement et l'exposition statistique au risque de perte, ont mis au point des notations internes qui excluent les plus petites entreprises, comme celles dont l'activité est atypique (trop forte croissance, secteur spécifique...). Aussi, le constat est clair : la question n'est pas celle du nombre de créations d'entreprises, mais de leur croissance, et l'amélioration ne se fera pas sans innovation financière.
Dès 2001, l'OCDE suggérait quelques pistes, notamment d'adapter aux PME les outils de financement normalement réservés aux plus grandes structures, en particulier les BMCN, bons à moyen terme de créances négociables, émis aujourd'hui librement par les entreprises pour se financer autrement que par une augmentation de capital. Il s'agit d'un titre de créance (une dette) à échéance donnée sur lequel l'entreprise sert un intérêt convenu et qui, de ce fait, pèse moins sur l'exploitation qu'une dette classique.
Or, ces bons sont aujourd'hui réservés aux seules SA, dont la structure est similaire aux entreprises pouvant faire un appel public à l'épargne pour se financer : minimum de capital libéré de 225.000 euros, etc. Et les planchers d'émission (150.000 euros) sont trop hauts pour concerner les TPE ou PE.
Sans doute, ces émissions trouveraient difficilement preneur en dehors d'un fonds commun de créance (FCC). En effet, les modèles pour assurer dans un FCC un juste équilibre entre produits à risques et peu risqués sont aujourd'hui connus... La part acceptée du risque correspond à quelque 16 % de l'ensemble du fonds, ce qui pour un fonds de 100 millions permettrait de mettre à disposition d'entreprises jugées très risquées quelque 16 millions d'euros... d'autant plus que le risque pris ne veut pas dire absence de garantie possible. Si ce type d'outils avait existé ces dernières années, on peut supposer que les banques françaises auraient choisi de réorienter leurs fonds vers le financement des PME locales plutôt que de se positionner sur les « subprimes »... Malheureusement, cela n'a pas été. L'économie française a besoin de voir grandir les PME. La prise de conscience des acteurs est acquise, mais doit s'y ajouter une volonté des marchés et surtout une volonté politique. A l'heure où le pays court après la croissance, il serait peut-être utile de s'interroger.
CORINNE LEPAGE est professeur à l'Institut d'études politiques de Paris, avocate à la Cour, CAROLINE COMBE est directeur juridique et financier d'une PME.


Tribune parue dans Les Echos le 3 janvier 2008
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 44
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Jeu 3 Jan 2008 - 16:57

Parler du financement nécessaire des PME est louable. L'interprétation faite de la dette ("investissement par le bas") explique la difficulté de transmission des PME en France.

Par contre l'interprértation par le capital risque ("investissement par le haut") ne prend pas en compte le changement de cycle des investissements (seed capital, renouvellement, investissements mezanine...) et le besoin de rouler ces différents investissements tout au long de la vie du projet. Espérer que des investisseurs privés (business angels ou même des fonds plus habitués) vont investir sans recours sur une période allant au delà de 5 ans est utopique pour des PME... mais aussi dangereux pour les entreprises dans lesquelles on investit en cas de recours à des produits de type FCPE / SICAV car le contrôle sur l'investissement diminue.

Les BMCN peuvent être une bonne idée à condition d'obtenir toutes les informations nécessaires permettant une transparence de l'investissement.

L'analyse sur les surprimes est probablement exagéré car les banques ont des quotas entre investissements immobiliers et l'investment banking.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Jeu 3 Jan 2008 - 17:17

je suis contente qu'au moins toi tu aies compris... moi, ça me passe largement au-dessus de la tête! et ton commentaire aussi, désolée! mais bon, je veux bien te croire!!!!....
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 44
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Jeu 3 Jan 2008 - 17:44

lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 45
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Sam 5 Jan 2008 - 16:21

rdv Médias

Corinne Lepage est l'invitée de Ruth Elkrieh sur BFM TV à 19h dans l'émission "Les évènements et les débats du jour" le 09/01/2008 et participera aux voeux du Modem le mercredi 9 à 11h

14/01/2008 Corinne Lepage invitée du journal de 19h sur BFM Radio


Dernière édition par le Mar 8 Jan 2008 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 51
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Sam 5 Jan 2008 - 18:27

Wink Merci Nadette..
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 45
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Lun 7 Jan 2008 - 23:37

Cap21 met en ligne des propositions pour les municipales et aussi le rapport d'étape de Corinne remis à Borloo :

Télécharger le rapport complet

ftp://ftp2.cap21.net/capw/rapport_etape.pdf

ou bien les mesures phares

ftp://ftp2.cap21.net/capw/mesures_phares.pdf


et les propositions pour les municipales

http://www.cap21.net/dynamic/dossier.php?id=670
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 45
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Lun 7 Jan 2008 - 23:51

Et Corinne a donné une interview au Parisien :


CHARGÉE par Jean-Louis Borloo d'une mission sur le droit à l'information
environnementale, Corinne Lepage a remis vendredi dernier un rapport d'étape
sur le bureau du ministre de l'Ecologie. Elle-même ancienne ministre de
l'Environnement, elle tire à boulets rouges sur le secret qui entoure nombre de
documents, d'études et de recherches dont disposent les administrations et les
entreprises. Corinne Lepage, qui rendra sa copie définitive au gouvernement le
25 janvier après avoir auditionné des experts du monde de l'environnement,
propose également de généraliser les étiquettes « écolos » sur les produits de
grande consommation.

On nous cache beaucoup de choses en matière environnementale ?

Corinne Lepage. La France dispose bien d'un droit d'accès à l'information
mais, à cause d'une culture du secret beaucoup trop forte, les citoyens sont
privés d'une somme d'informations dont ils ont besoin pour comprendre les
enjeux actuels. Nous sommes d'ailleurs très en retard sur les USA ou la
Grande-Bretagne dans ce domaine. « Obliger les organismes publics à mettre
l'information à disposition » Quels moyens envisagez-vous pour faire sauter ces
blocages ? Je propose de renverser la vapeur. Un citoyen doit aujourd'hui
demander l'information... et ne l'obtient souvent pas. Il faut donc obliger les
organismes publics à lui mettre à disposition, gratuitement en ligne sur
Internet, tous les éléments d'information dont ils disposent.

Cela suffira à faire plier les mauvaises volontés actuelles ?

Non. C'est pourquoi je souhaite aller plus loin en créant un délit de
rétention d'information. Cela concerne toute entreprise ou administration ayant
connaissance de faits avérés pouvant être préjudiciables à l'intérêt collectif.
Un citoyen pourra faire appel à la justice pour réclamer un « référé
information » assorti de pénalités financières si les documents restent
indisponibles.

Vous pensez à des cas précis ?

La société Monsanto dispose par exemple d'études scientifiques qui mettent
en évidence des incidents statistiques sur les OGM. Il faut qu'elles soient
rendues publiques. C'est un minimum dans le débat actuel sur les organismes
génétiquement modifiés. Même chose sur le nucléaire. La loi a été modifiée il y
a deux ans et il est désormais impossible de se faire transmettre les études et
rapports dont dispose l'institut de sûreté nucléaire. C'est inimaginable ! Il
faut également prévoir la protection de ceux que j'appelle des « lanceurs
d'alerte ». Comme dans le monde financier, donnons un statut aux chercheurs,
fonctionnaires ou salariés qui ont connaissance de faits, mais qui se taisent
par peur de représailles. Les protéger pourrait être le rôle d'une haute
autorité pour l'expertise qu'il faut créer.

Faut-il également améliorer l'information donnée aux consommateurs ?

Je souhaite que les fabricants et les distributeurs de produits de grande
consommation, comme cela se fait déjà avec les étiquettes « énergie » sur les
produits électroménagers, soient obligés d'informer leurs clients sur le cycle de
vie des produits ménagers, cosmétiques ou électroniques proposés en rayon. On
peut imaginer par exemple, avec l'appui des associations de consommateurs,
l'apparition d'une étiquette mentionnant la consommation électrique en veille
d'un appareil.

Propos recueillis par Aymeric Renou pour le Parisien/aujourd’hui en France



http://www.cap21.net/dynamic/actu.php?act=669
Revenir en haut Aller en bas
Hugo



Masculin Nombre de messages : 113
Age : 29
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Mar 8 Jan 2008 - 10:52

C'est vrai qu'on manque bcp d'info dans ce domaine et je trouve ses idées assez cohérentes et pertinentes
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 45
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Mar 8 Jan 2008 - 17:49

Corinne Lepage défend la transparence de l'information sur l'écologie

Les études toxicologiques sur les organismes génétiquement modifiés (OGM) seront-elles ouvertes aux experts indépendants ? Le dossier de sécurité du réacteur nucléaire EPR sera-t-il transparent ? Les dangers des relais téléphoniques et des bornes Wi-Fi seront-ils discutés sans contraintes ?

Si les propositions du groupe dirigé par Corinne Lepage sont adoptées, la réponse à ces questions pourrait être positive. Dans le cadre du "Grenelle", l'ancienne ministre de l'environnement s'est vu confier, en novembre 2007, par Jean-Louis Borloo, le ministre de l'écologie, une mission de réflexion sur la gouvernance de ce domaine.


Lundi 7 janvier, Mme Lepage a diffusé son rapport d'étape, pour nourrir discussions et auditions qui conduiront au rapport final fin février. Celui-ci devrait alimenter le projet de loi-cadre sur l'environnement qui, selon la lettre de mission de M. Borloo, "sera soumis au Parlement au cours du premier trimestre 2008". Les propositions du rapport modifieraient profondément le régime de l'information et de la responsabilité environnementales, si elles étaient mises en oeuvre.

Mme Lepage s'est appuyée sur l'engagement de Nicolas Sarkozy dans son discours du 25 octobre 2007 : "Nous allons donc créer un droit à la transparence totale des informations environnementales et de l'expertise, avait affirmé le président de la République. Toutes les données, sans exception, seront désormais communicables, y compris sur le nucléaire et les OGM. Les seules limites seront le secret de la vie privée - beaucoup à faire dans ce domaine -, la sécurité nationale et les secrets industriels." La mission propose donc "une mise à disposition active des informations", telle que l'on passe "d'un droit à la communication pour les particuliers à une obligation d'information des autorités publiques".

Cela pourrait se faire en modifiant quelques dispositions du code de l'environnement, en redonnant à l'Institut français de l'environnement (IFEN) une autonomie d'action pour la collecte et la mise à disposition des données et en renforçant la commission d'accès aux documents administratifs (CADA).

Il faudrait aussi, en s'inspirant des réglementations britannique et américaine, limiter le champ du secret industriel. Celui-ci "ne pourrait être invoqué pour dissimuler des conséquences négatives, pour la santé ou l'environnement, connues de l'entreprise". L'exemple des OGM, où des études toxicologiques ont été retenues au nom du "secret industriel", inspire particulièrement cette proposition.

"LANCEURS D'ALERTE"

La mission propose aussi de créer un statut des "lanceurs d'alerte", afin de protéger ces scientifiques ou employés d'entreprise qui avertissent le public des dangers éventuels d'une activité particulière. En ce qui concerne l'information du consommateur, le rapport suggère d'élargir la mention de la consommation d'énergie à un grand nombre de produits et d'encadrer plus strictement la publicité.

Mme Lepage veut aussi renforcer l'indépendance des journalistes à l'égard des contraintes économiques en proposant "que l'organisation capitalistique des médias, qu'ils soient audiovisuels, écrits ou informatiques, puisse être régulièrement rappelée au public". En effet, "des considérations économiques peuvent entrer en ligne de compte dans le choix des sujets de société, dans la manière dont ils sont présentés, sans que le public non averti le sache".

Le droit de la responsabilité environnementale est aussi exploré. Mme Lepage juge nécessaire de "formuler un principe général de responsabilité des sociétés mères du fait de leurs filiales". Il s'agit de faire en sorte que des entreprises puissent être poursuivies pour les atteintes à l'environnement commises par leurs filiales dans des pays du Sud, où le droit des citoyens est moins bien défendu qu'en Europe.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-996928@51-991122,0.html
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 45
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Mer 9 Jan 2008 - 23:44

rv media

Corinne Lepage invitée de la Matinale sur I<télé à partir de 8h35 le 16 janvier
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 45
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Dim 13 Jan 2008 - 0:26

RV Médias



Corinne Lepage invitée de la Matinale sur I<télé à partir de 8h35 le 16 janvier


Corinne Lepage invitée de "La tête au carré" sur France Inter le 29 janvier de 14 à 15 h
Revenir en haut Aller en bas
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 51
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Dim 13 Jan 2008 - 0:32

Oh c'est bien elle est omni-présente.
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 45
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Mar 15 Jan 2008 - 0:53

Corinne Lepage sera l'invitée de France-Info en direct le mercredi 16 janvier de 18h15 à 18h25
Sujet de l'émission: Procès Erika
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Mar 15 Jan 2008 - 10:16

et aussi
mardi, 15 janvier 2008


Corinne LEPAGE sur Itélé demain matin


Corinne Lepage invitée de la Matinale demain 16 janvier sur I<télé à partir de 8h35.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Mer 16 Jan 2008 - 10:01

16.01.2008
Corinne Lepage invitée de Soir3
Corinne Lepage sera l'invitée de Soir3 mercredi 16 janvier
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 45
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Ven 18 Jan 2008 - 2:06

18/01/2008 Retrouvez Corinne Lepage dans l'émission Terre Mer sur LCI à 15h40

23/01/2008 Corinne Lepage répondra à toutes vos questions lors du Forum NouvelsObs le 23 janvier de 14h30 à 16h

23/01/2008 Corinne Lepage invitée de Ruth Elkrief sur BMF TV de 19h à 20h pour "Les évènements et les débats du jour"

29/01/2008 Corinne Lepage invitée de "La tête au carré" sur France Inter le 29 janvier de 14 à 15 h

02/02/2008 Retrouvez Corinne Lepage sur France3 Ile de France dans la "Voix est libre" de 11h30 à 12h


Dernière édition par le Mar 22 Jan 2008 - 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mauvaise langue

avatar

Masculin Nombre de messages : 154
Age : 52
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Ven 18 Jan 2008 - 9:08

On la voit surtout en tant qu'avocate des victimes de l'Erika, mais ça donne quand même un peu plus de visibilité à cette grande dame du MoDem.

Comme quoi, même une tragédie peut finir par amener de bonnes choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://mauvaiselangue.hautetfort.com
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 45
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Lun 28 Jan 2008 - 0:10

Corinne Lepage sera l'invitée de "Ce soir ou jamais" àprès Soir3
Thème: préjudice écologique le lundi 28 janvier
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Lun 28 Jan 2008 - 11:11

28.01.2008
Corinne Lepage: Le délit écologique dans le code pénal
C'est ce que propose Corinne Lepage à Jean-Louis Borloo. L'avocate, ex-ministre, vient d'achever son rapport sur la délinquance écologique.
C'est le jugement de l'Erika qui vous a inspiré cette idée : inscrire les atteintes à l'environnement dans le Code pénal ?

Pas seulement. La mission que j'ai dirigée dans le cadre du Grenelle de l'environnement anticipe, en fait, sur une directive communautaire. L'idée est simple : nous intégrons dans le Code pénal le délit écologique qui ne figure, aujourd'hui, que dans le Code de l'environnement. On introduit également, dans notre droit, des spécificités anglo-saxonnes comme les dommages punitifs pour les infractions dites lucratives. Tous ceux qui ne pensent qu'à faire de l'argent au mépris de l'environnement et de la santé des gens. Nous proposons les « action class », les recours des consommateurs. On formule également un principe général de responsabilité des sociétés mères vis-à-vis de leurs filiales. Pour que la holding ne puisse pas se défausser en cas de dommages à l'environnement.

Ces propositions passent auprès du monde économique ?

Ce n'est pas du tout un rapport anti-entreprise. Nous avons deux objectifs : favoriser au maximum la prévention, rétablir la confiance sur tous ces sujets. Voyez les débats sur les OGM, le nucléaire, les antennes-relais téléphoniques... L'essentiel, c'est l'information, c'est l'expertise. La France est restée dans une culture du secret. Nucléaire : on tombe sur le secret défense. Entreprise : on nous oppose le secret industriel. Ce que nous voulons, c'est rendre obligatoire la communication de toutes les études touchant à la santé et à l'environnement. C'est le droit à la transparence.

Comment rendre un débat, type OGM, irréprochable ?

La controverse scientifique doit s'organiser le plus tôt possible. Ce sera le rôle d'une haute autorité de l'expertise. Les lanceurs d'alerte, ces chercheurs ou ces employés qui avertissent l'opinion d'un danger particulier, ou qui constatent que les données sont biaisées, seront protégés. Cela se fait bien dans le domaine financier, contre les faits de corruption. C'est le « whistleblowing ». Transposons-le à l'environnement.

Et ces experts qui sont parfois juge et partie ?

On propose de mettre un peu d'ordre. Nous avons une gestion très latine des conflits d'intérêts en France. Il faut mettre sur pied des expertises pluridisciplinaires et pluralistes. L'expert réellement indépendant, n'ayant aucun lien économique ou financier, ne doit pas être mis sur le même plan que l'expert lié à une entreprise, bien que celui-ci possède une connaissance très fine de son sujet. On doit élaborer des procédures véritablement contradictoires, proche du débat judiciaire, avec les experts des parties. Et, à ce moment-là, la commission qui tranche, publie non seulement un avis, mais encore les opinions minoritaires, l'intégralité des débats.


Recueilli par

Bernard LE SOLLEU.

Ouest-France. 28/01/2008
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Lun 28 Jan 2008 - 12:09

Je suis très réservé sur le dommage punitif tel qu'il est appliqué aux USA. Il tend à multiplier les actions par opportunité tant il sont démesurés; il faut qu'ils se limitent à confisquer les profits tirés de comportements illégaux.
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 45
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Dim 3 Fév 2008 - 15:27

CAP21 soutient l’association KOKOPELLI
01/02/2008

CAP21, parti fondateur du Mouvement Démocrate présidé par Corinne Lepage, est choqué par la condamnation prononcée à l'encontre de l'association Kokopelli et de son Président pour vente de semences non inscrites.

Cette association conserve et promeut les semences de variétés de fleurs, céréales et légumes anciens au travers d'un réseau de 5500 membres et a constitué un des plus importants réservoirs génétiques accessibles à tous.

CAP21 regrette cette condamnation dans le sens où elle condamne les missions d'intérêt général portées par le monde associatif en faveur de la conservation d'un patrimoine génétique essentiel aux besoins présents et futurs de l'Humanité.

Pour Eric DELHAYE , porte-parole de CAP21, « A l’heure du Grenelle de l’Environnement, il est indispensable, en respect de la directive CEE 98/95 de constituer un répertoire de la diversité biologique cultivée existante pour lequel l'inscription doit être libre, gratuite et facultative. »

Les hybrides ont montré leurs limites, les OGM que les firmes tentent de nous imposer sont une faillite sanitaire et environnementale. La conservation des semences reproductibles issues des variétés de population constituent à nos yeux la meilleure assurance vie pour garantir durablement l'alimentation de la planète.

http://www.cap21.net/dynamic/compress.php?cp=741
Revenir en haut Aller en bas
Korigan

avatar

Masculin Nombre de messages : 738
Age : 50
Localisation : gironde
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Dim 3 Fév 2008 - 19:10

Merci Madame Lepage...
.d ailleurs pour nos amis jardinniers il est d actualité de vous renseignez pour adopter une semence cette année....
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   Lun 11 Fév 2008 - 9:55




blog corinne Lepage


11.02.2008


Corinne Lepage: le modèle allemand


Durant des décennies nous avons parlé du modèle allemand à propos du modèle social rhénan et du miracle industriel. Nous pourrions reparler aujourd'hui en tant que modèle de développement durable.
Alors que la France accuse un déficit commercial de 18 milliards d'euros avec l'Allemagne, celle-ci est excédentaire, ce qui prouve au passage que les explications sur l'imputation de notre déficit au rapport euro dollar et à la hausse du prix du pétrole ne constituent pas une justification suffisante.
En réalité, le succès de l'Allemagne s'explique pour partie au moins par une politique industrielle intelligente qui repose sur une offre particulièrement adaptée aux besoins contemporains. Outre une très grande capacité de production de machines outils et de matériels industriels, l'Allemagne a délibérément pris le parti de devenir le leader sur le marché des nouvelles technologies environnementales. Ce secteur en pleine expansion occupe aujourd'hui un million et demi d'emplois en Allemagne soit plus que l'industrie automobile, alors que le nombre d'emplois en France se limite à 450 000. Cette progression très rapide due notamment à l'essor des énergies renouvelables qui occupent près de 250 000 personnes a un triple effet :
-- le secteur industriel des nouvelles technologies de l'environnement est capable de peser aujourd'hui pour des raisons purement économiques, sur les grands choix stratégiques et politiques ou économiques de l'Allemagne. Cela permet de faire de l'Allemagne, sur ces secteurs, un leader incontournable en capacité de déterminer les règles du jeu et les standards pour les concurrents et de trouver dans le gouvernement un soutien pour leur mise en place même lorsque celles-ci viennent contrarier d'autres intérêts industriels
-- l'Allemagne détient aujourd'hui 20% du marché mondial sur ces secteurs dont non seulement la progression est bien souvent à plus de deux chiffres par an, mais encore le marché est immense, assuré d'un développement permanent, et constitue un élément extrêmement fort de la demande dans une situation économiquement et financièrement difficile sur le plan international. L’Allemagne représente 75% des exportations d’installations liées au photovoltaïque et 70% des installations éoliennes. Pouvoir répondre à cette demande participe de la bonne santé à l'export de l'économie allemande.
-- cette orientation de l'offre industrielle permet à l'Allemagne de se montrer particulièrement dynamique dans la lutte contre le changement climatique en anticipant des réglementations communautaires et en se montrant particulièrement innovante dans la mise en place de nouvelles réglementations ou taxations. Ainsi, la taxation des camions polluants sur les autoroutes ou encore les mesures prises pour progressivement interdire l'entrée des villes ou voitures les plus polluantes constituent des excellents exemples de la manière dont la réglementation ou la taxation peuvent être utilisé à la fois pour améliorer la santé publique et lutter contre la pollution et en même temps trouve permettre un développement industriel corrélatif. De la même manière, en matière d'habitat durable, l'avance prise par l'Allemagne est immense. La ville de Fribourg, constamment citée, constitue un excellent exemple de la manière dont le développement urbain peut se faire de manière à la fois écologique et humaniste. Ou encore, le contrat passé par la ville de Munich avec les agriculteurs bio pour faire disparaître les pesticides des sources d'eau potable alimentant la ville démontre que l'on peut réaliser des économies en améliorant en plus la santé des habitants ce qui constitue une économie supplémentaire
Mais l'exemple allemand dont la France pourrait s'inspirer ne se limite pas aux éco technologies et à une politique environnementale que l'on pourrait qualifier de relativement agressive. Il repose également sur des liens très différents entre très grandes entreprises et multinationales d'une part, PME d'autre part l'accent étant pas particulièrement mis sur les miennes entreprises dont la faiblesse est une des grandes difficultés économiques françaises. La constitution de très grands réseaux de partenaires et sous-traitants allemands pris dans le tissu des PME présente un triple avantage :
-- la possibilité de faire bénéficier les petites et moyennes entreprises des efforts accumulés par les grandes dans les domaines sociaux et environnementaux. Ainsi, le règlement EMAS, qui concerne la certification environnementale a –t il pu par cercles concentriques progressivement inerver le réseau des petites et les entreprises alors qu'en France non seulement ce règlement n'a en réalité jamais été appliqué, mais encore la certification environnementale ISO 14000, moins exigeante que le règlement EMAS a peu concerné le monde des PME
-- l'entraînement à l'export du monde des PME et en particulier des moyennes entreprises grâce à une conception collective et d’équipe développée par les grandes entreprises allemandes. Ceci explique pour une large part le des entreprises allemandes de taille moyenne à l’exportation
-- enfin, une manière particulièrement efficace de lutter contre le chômage et le contre les délocalisations, en dynamisant emplois dans les PME.
Ainsi, alors que la situation française se dégrade l'exemple allemand pourrait nous inspirer à la condition bien sûr que nous acceptions de sortir de nos vieilles lunes, du soutien aux secteurs industriels du XXe siècle, et à une conception relativement méprisante à l'égard des nouvelles technologies de l'environnement reléguées au musée des curiosités, des cerises sur le gâteau ou des gadgets.
Chronique France-Culture du 11 février 2008
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intervention de Corinne Lepage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intervention de Corinne Lepage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 13Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Intervention de Corinne Lepage
» ENTRE COLÈRE ET ESPOIRS par Corinne Lepage
» Vivre autrement ( Corine Lepage) commentaires
» TRICASTIN : "Sortir du nucléaire" réclame une date d'intervention à EDF pour la barre "suspendue"
» 6ème CIR (Compagnie d'Intervention de Réserve)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Pôle Modem :: Actu Média-
Sauter vers: