Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sarkozy vu de l'étranger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Sarkozy vu de l'étranger   Sam 15 Déc 2007 - 14:33

dans Marianne, extraits des articles de différents journeaux étrangers au sujet de Sarkozy

New Internationalist(journal progressiste anglais)
""qu'attendre d'autre d'un homme à l'ambition sans limite qui joint à son égocentrisme ravageur un amour sans borne de l'argent"

The Guardian (journal progressiste anglais)
"comment expliquer son cursus placé sous le signe de l'esbroufe et de la félonie"

Die Zeit (hebdomadaire centriste allemand)
"la méthode Sarko est facile à résumer :faire comme si quelque chose de dramatique s'était produit.Se présenter en sauveur et affirmer que l'on va tout régler.Peu importe si, à la fin, quand micros et caméras disparaissent, le public s'aperçoit qu'on s'est moqué de lui"

d'où le sobriquet "Kraftmeier" "Monsieur Muscles" repris à l'unisson dans la presse d'outre rhin.

Herald Tribune

" Sarkozy a tourné le dos aux engagements du pacte de stabilité sur le contrôlede la dette publique.Il n'a aucun scrupule à incarner une France égoiste qui se soustrait à ses obligations de memebre de l'équipe européenne"

Financial Times
"Il serait naif d'attendre de lui une quelqconque cohérence"

La stampa(Italie)
"Malgré son image fraiche et captivante, le locataire de l'Elysée est l'un des dirrigeants européens le plus surannés"

La Vanguardia" (Espagne)

"Sarkozy n'agit pas en vrai libéral mais en monarque d'un empire évanoui, alors qu'il ne s'ag pas de rafistoler une tortue obèse et boursouflée qu'rest l'Etat Français , mais de le repenser de fonr en comble face aux défis colossaux de la mondialisation"


Le New York Times
" en brandissant la menace d'une action militaire, NS a fait le mauvais geste au plus mauvais moment,./Ja dis partisane de la voie diplomatique , la France ne devrait fournir aucune excuses à georges Bush pour abandonner cette option"

Thüringische Landeszeitung

"Ainsi , SuperSarko a vendu une centrale nucléaire à la Lybie,il propose même à kadhafi l'aide militaire de la France.En fait après avoir cassé pas mal de porcelaine chez lui, il se comporte à l'extérieur , de façon tellement incontrolable qu'il menace les intêrets de l'Union Européenne"

Tout sur l'Algérie (quotidein numérique)

"Tous derrière et lui devant , comme au bon veiux temps! je décide et vous obéissez, je convoque et vous obtempérez"

Financial Times
"La France a besoin d'un président pas d'un agité"


bOn c'est juste des extraits ! mais comme on le voit, c'est pas beau du tout...ce qu'on pense de Notre "président"...


Dernière édition par le Sam 12 Jan 2008 - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nanou40



Féminin Nombre de messages : 100
Localisation : landes
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Sam 15 Déc 2007 - 14:41

mais comme on le voit, c'est pas beau du tout...ce qu'on pense de Notre "président"...

mais ça rassure de voir que les autres pays ont la même opinion que nous.
Revenir en haut Aller en bas
Jacqueline25



Féminin Nombre de messages : 1139
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Sam 15 Déc 2007 - 14:43

Dommage qu'il n'y ait que Marianne pour nous renvoyer l'opinion internationale..

:reich:

je suis à fond pour une gouvernance européenne pour limiter ces excès franco français..

Je souhaite au plus vite qu'on e débarasse de cette souveraineté., qui frise le ridicule.


Dernière édition par le Sam 15 Déc 2007 - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Sam 15 Déc 2007 - 14:46

Ben dis donc ! Shocked
Je suis heureuse de ne pas faire partie des 53% !
Je n'aurais pas cru dire cela un jour. Mais je regrette JChirac.
Au moins avec lui on ne passait pas pour des glandus hors de nos frontières...
Revenir en haut Aller en bas
Bop



Féminin Nombre de messages : 565
Age : 42
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Sam 15 Déc 2007 - 18:11

Les réactions de la presse étrangère ne sont guère surprenantes étant donné le niveau pitoyable de la politique étrangère de NS en ce moment...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Sam 15 Déc 2007 - 19:01

Is this the new look of France?
samedi, décembre 15 2007,

President Sarkozy has a lot of energy. But he is increasingly looking like a placeholder for whoever comes next. (...) Whether under Sarkozy or, more probably, under an intelligent reinvented center left, France will be back. And not a moment too soon.

Newsweek juge que Sarkozy est donc un animal politique transitoire, France Will be Back quand il ne sera plus là!
Revenir en haut Aller en bas
nitou86

avatar

Féminin Nombre de messages : 571
Age : 52
Localisation : poitou-charentes
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Mar 18 Déc 2007 - 18:14

Tout dépend de l'état du pays quand il sera parti (2012 ? 2017 ? ou encore plus loin ???). What a Face
Revenir en haut Aller en bas
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 51
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Mar 18 Déc 2007 - 19:01

Je préfère 2008 ou 2009 Nitou.
Revenir en haut Aller en bas
Aptien

avatar

Masculin Nombre de messages : 2715
Age : 63
Localisation : NPDC
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Mar 18 Déc 2007 - 19:28

Pourquoi voudrais tu qu'il s'en aille en 2008 ou en 2009?
Revenir en haut Aller en bas
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 51
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Mar 18 Déc 2007 - 19:36

Pour nous laisser vivre ....

Je ne le comprends pas du tout...

Pourquoi ne va-t-il pas aux usa ?

il aime tellement ce pays .
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Mar 18 Déc 2007 - 19:38

Il peut aussi prendre la place de Berlusconi...
Il va pouvoir prendre des cours d'italiens Wink
Et sera introduit dans une riche famille.
Tout pour réussir là bas !
Revenir en haut Aller en bas
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 51
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Mar 18 Déc 2007 - 19:44

Oh non pas l' Italie !
Pense aux Italiens , ils sortent de berlusconi.
Hors de l'Europe , c'est mieux tu ne crois pas ?
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Mar 18 Déc 2007 - 19:49

Tu es généreux toi ...
Si je pouvais ne plus le voir en France je ne demanderais pas où il est !
Mais c'est vrai que les italiens ne méritent pas ça !
Le mieux c'est qu'il perde en 2008. D'ici là on tiendra le coup ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 51
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Mar 18 Déc 2007 - 19:53

signora a écrit:
Le mieux c'est qu'il perde en 2008. D'ici là on tiendra le coup ! Cool

2008 ?
ou 2012 ?
Revenir en haut Aller en bas
RONAN



Masculin Nombre de messages : 284
Age : 46
Localisation : fédé 44
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Mer 19 Déc 2007 - 15:23

Avec le "non" au referendum , nous nous étions isolés tous seul.....Avec Sarkozy , les autres vont nous "isoler"...
Revenir en haut Aller en bas
kinette



Nombre de messages : 173
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Mer 19 Déc 2007 - 19:28

Bonsoir,
En revant chez moi en voiture j'écoutais Bayern 1 (enfin il me semble), et on y parlait de notre cher président et de son idylle ("parlait" pourrait être remplacé par "on se foutait franchement de la gueule de"...).
On passe vraiment pour des cons en Allemagne.

Et cet *µ§?# ose en plus s'afficher à Disneyland (on pourrait lui rappeler les condamnations de la boîte sur la façon de traiter les employés...).

K
Revenir en haut Aller en bas
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 51
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Mer 19 Déc 2007 - 19:33

kinette a écrit:
On passe vraiment pour des cons en Allemagne.

Lui : oui
mais nous ?
Car nous ne sommes pas lui...


ps : Je suis allé visiter les lois sarkozy 2 sur google : incroyable !
Revenir en haut Aller en bas
kinette



Nombre de messages : 173
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Mer 19 Déc 2007 - 19:34

marco11 a écrit:
kinette a écrit:
On passe vraiment pour des cons en Allemagne.

Lui : oui
mais nous ?
Car nous ne sommes pas lui...
Bon, ptêtre pas... mais quand même j'ai la honte d'avoir ça pour nous représenter...
K
Revenir en haut Aller en bas
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 51
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Mer 19 Déc 2007 - 19:39

Il faut leur expliquer ( dans ton entourage) que nous le subissons (soupirs) et que nous ne le désirons pas ou plus ( une grande majorité des Français)...
Revenir en haut Aller en bas
nitou86

avatar

Féminin Nombre de messages : 571
Age : 52
Localisation : poitou-charentes
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Mer 19 Déc 2007 - 21:49

@Kinette
Tu n'es pas la seule à avoir la honte ; quand je vois la façon dont il se vautre dans un fauteuil quand il est en voyage officiel, ou le fait qu'il interpelle ses pairs à tue-tête et par leurs prénoms au cours des sommets européens, je me dis que ce type n'a vraiment aucune éducation !! Alors quand on me parle de la grandeur de la France ... Mad
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marc



Masculin Nombre de messages : 38
Age : 32
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Jeu 20 Déc 2007 - 0:06

Bonsoir,

au risque de passer pour un monomaniaque du scan... voici le dossier complet pour ceux qui n'ont pas acheté le Marianne de cette semaine.

Bonne lecture Smile

Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Jeu 20 Déc 2007 - 6:28

Merci Jean-Marc. Comme d'habitude c'est le Canard enchaîné qui sauve l'honneur de la presse (s'il lui en reste un peu).
Revenir en haut Aller en bas
bestfriend



Nombre de messages : 237
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Mer 26 Déc 2007 - 21:49

Au moins le Canard fait preuve d'ouverture d'esprit et tout en étant clairement à gauche, ne ménage personne.

Ce n'est pas du tout le cas de Marianne qui depuis l'élection de Nicolas Sarkozy tire a consacrer pratiquement toutes ses unes à flinguer le président. On n'a jamais vu cela dans aucune presse du monde, sinon parmi les extremistes, de droite ou de gauche.
J.F.Kahn se prétend ni de droite, ni de gauche, il doit donc être l'inventeur du poujadisme du centre.

Cet acharnement, ce délire outrancier est à comparer avec la manière dont Marianne a suivi les années Chirac. Quand on fait la comparaison, on peut presque parler de complaisance, voire de cirage de pompes. Car même lorsqu'il s'agissait de dénoncer tel ou tel scandale, le journal de J.F.Kahn ciblait plutôt une catégorie de personnes, par exemple les grands patrons, les néo-capitalistes, les hommes politiques véreux en évitant de viser directement le président le plus corrompu de l'histoire de France.

Idem sur le dossier de la guerre en Irak. Marianne a servi la soupe au Klan Chirak en multipliant les unes incendiaires non seulement contre G.W.Bush, mais aussi contre Tony Blair. Il y avait certainement de bonnes raisons pour s'opposer à l'intervention armée contre l'ami de Chirak (Saddam), mais le traitement fait par Marianne était une propagande digne de la russie soviétique sans le moindre recul vis à vis de la position française.
Pas un mot notamment sur l'embarras de Dominique De Villepin (qui est en train de rompre avec le Klan Chirak et ne manquera pas un jour de faire quelques révélations) qui se plaint d'être devenu le "héros des c.....ards", sur les pots de vins qu'auraient touché un très proches de J.Chirak pendant le programme "pétrole contre nourriture".

Pas grand chose sur les relations très très discutables entre la France et Saddam avec notamment une forte implication de J.Chirac dès les années 70. Chirak pour obtenir une commande de 60 mirages a donné son accord à Saddam pour la vente de 2 réacteurs nucléaires et la formation de 400 ingénieurs irakiens à Saclay. Tarek Aziz dans un document diffusé sur la chaîne "Histoire" affirme aujourd'hui que l'unique but du programme Osirak était d'être le premier pays arabe à se doter de l'arme nucléaire et de s'en servir contre Israël (on sait que J.Chirak déteste autant Israël que les USA).

Autan j'ai du respect pour les journalistes du Canard Echaîné, autant je considère J.F.Kahn comme le symbole de la dérive intellectuelle française (alors que j'ai été un de ses fidèles lecteurs dès la création de l'évenement du Jeudi) qui n'est pas très éloignée de celles des intellectuels ralliés au pétainisme (On s'en prend aux atlantistes car on sait que c'est une cause perdue, et qu'il faut mieux amadouer les tiermondo-bolchéviques et les islamo-fascistes).
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Jeu 27 Déc 2007 - 10:25

Vu de Suisse

Le temps.ch


Sarkozy clôt avec fracas son année «bling-bling»

FRANCE. En vacances avec Carla Bruni, le président domine jusqu'au bout l'actualité de 2007. Son style a marqué le paysage politique français.


Sylvain Besson, Paris
Jeudi 27 décembre 2007



Un Noël au soleil, dans un grand hôtel, au bras d'un top model. Ce n'est pas le refrain d'un tube sirupeux, mais le programme du voyage de Nicolas Sarkozy en Egypte. Mercredi, le président a poursuivi son séjour à Louxor, visitant les tombes des pharaons en compagnie de sa nouvelle compagne, la chanteuse Carla Bruni. Le tout sous l'œil avide des caméras et photographes dépêchés sur place par les médias français.

Une fois de plus, le style tapageur du chef de l'Etat fait jaser. La gauche et certains journaux lui reprochent son hypocrisie - ce déplacement soi-disant privé est largement ouvert à la presse - et l'utilisation du jet d'un milliardaire, Vincent Bolloré, pour effectuer le vol vers Louxor (lire encadré). En mai dernier, les vacances de Nicolas Sarkozy s'étaient déroulées sur le yacht du même Bolloré, inaugurant une ère de luxe ostentatoire, de starisation et de médiatisation incessante du personnage présidentiel.

Depuis, ce style a reçu l'appellation générique de «bling-bling», référence aux chaînettes et joyaux voyants dont s'ornent certains rappeurs américains. La rupture est nette avec le genre «vieille France» - Loden verts, noms à particule et messes le dimanche - associé à la droite traditionnelle. La nouvelle droite sarkozyste est urbaine, consumériste, parfois vulgaire. Surtout, elle assume sans complexe le fait d'apprécier l'argent. Revue de détail.

Les accessoires

Dès le début de son mandat, Nicolas Sarkozy s'est distingué par un goût prononcé pour des objets qu'on croyait incompatibles avec la fonction présidentielle: chaînette en or sur la poitrine, bracelet porte-bonheur au poignet, chaussures à glands, T-shirts de la police new-yorkaise... Deux accessoires méritent une mention pour leur contenu symbolique: les lunettes de soleil Ray-Ban, qui évoquent les héros machos du film Top Gun, et les montres suisses bien visibles. Selon les forums spécialisés, le président porterait notamment une Rolex Daytona et une Breitling Navitimer. «Sarkozy, c'est de la grosse montre un peu m'as-tu vu et pas si chère que cela», relève un internaute. Les cigares, le téléphone portable toujours à la main et un chihuahua nommé Big complètent la panoplie.

Le langage corporel

Loin du formalisme raide de ses prédécesseurs, Nicolas Sarkozy tape dans le dos, prend par le bras et tutoie presque tous les chefs d'Etat étrangers qu'il croise. Il aime se montrer en train de faire du jogging ou torse nu sur un kayak, comme cet été aux Etats-Unis. Sur le terrain, lorsqu'il est confronté à ses opposants, le président adopte volontiers une attitude de défi physique. En 2005, visé par des projectiles en banlieue parisienne, il promet de sévir contre la «racaille». Cet automne, en Bretagne, il lance un «descends un peu le dire» indigné au pêcheur qui l'a insulté. Le jour où les images de sa promenade à Disneyland avec Carla Bruni sont parues dans Point de Vue, il provoque les photographes qui l'attendent dans le froid près de l'Elysée: «Surtout, ne manquez aucune photo...» Réponse d'un des intéressés: «Quel enfoiré, ce mec, mais quel enfoiré!»

Les préférences culturelles

Bien qu'il soit «doté d'une solide culture politique et historique», selon le quotidien Libération, Nicolas Sarkozy préfère étaler son goût pour les divertissements populaires. Il y a quelques jours, il présentait au pape le pétaradant humoriste Jean-Marie Bigard. A la télévision, il commente parfois le Tour de France et les grandes rencontres de football ou de rugby. Il fréquente Enrico Macias, Johnny Hallyday, la chanteuse Chimène Badi, et jalouse le succès de l'écrivain Marc Lévy: «Moi, je regrette, un type qui vend à des millions d'exemplaires, ça m'intéresse», confiait-il à l'écrivain Yasmina Reza, durant la campagne présidentielle.

Le bling-bling, message politique?

En France, certains commentaires insistent sur le contenu social et politique du style Sarkozy. «J'y vois une droite qui triomphe sans idéologie, sans doctrine, mais de façon culturelle», explique le politologue Dominique Reynié, qui remarque le «côté jubilatoire» du président. «Cela correspond à la tendance, chez un certain nombre d'hommes de pouvoir, d'assumer leur mode de vie, avec le sentiment qu'ils peuvent absolument tout faire», ajoute Nina Mitz, une communicante parisienne bien introduite dans les milieux politiques et financiers. Enfin, dans son essai De quoi Sarkozy est-il le nom (Editions Lignes), le philosophe maoïste Alain Badiou dénonce «une façon de dire: la gauche ne fait plus peur à personne, vivent les riches, à bas les pauvres!»
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   Jeu 27 Déc 2007 - 12:25

La "virée people" de Nicolas Sarkozy à Louxor suscite des réactions peu amènes en Europe
LE MONDE | 27.12.07 | 11h00 •
es photos de Nicolas Sarkozy et de Carla Bruni à Louxor (Haute-Egypte) ont fait, mercredi 26 décembre, le tour du monde. Aux Etats-Unis, elles ont été reprises par les journaux accompagnées d'une courte synthèse dans la page people. C'est surtout en Europe que les commentateurs politiques s'y sont intéressés, s'interrogeant, souvent de façon peu amène, sur le nouveau style de la présidence française.



Ainsi, en Italie, le quotidien La Repubblica, sous la plume de Bernardo Valli, se demande, jeudi 27 décembre, si, "à la veille de son cinquantième anniversaire, la Ve République n'a pas changé de visage", si "son sixième président, actuellement en fonction, n'est pas en train d'en écrire l'épitaphe". L'éditorialiste décrit "sur le trône de De Gaulle, un président en manches de chemise, avec la chemise déboutonnée et les lunettes de soleil d'Alain Delon, qui reçoit ses ministres les pieds sur la table et tutoie (presque) tout le monde".

"CELA TOURNE VITE AU VULGAIRE"


L'autre grand quotidien, Il Corriere della Sera, consacre sur deux pages un reportage très illustré et plutôt ironique aux "deux fiancés". En Espagne, où M. Sarkozy est bien en cour et suscite depuis sa campagne présidentielle une curiosité bienveillante, même les journaux conservateurs El Mundo et ABC s'étendent sur le coût du séjour et le rôle de Vincent Bolloré, après le prêt de son yacht à Malte.

C'est en Allemagne que les commentaires sont les plus durs, confirmant la difficulté outre-Rhin à s'habituer à un président de la République française dont les comportements désarçonnent les Allemands, qui ont toujours eu le sentiment qu'il ne les portait pas dans son cœur. A l'unisson, la presse accuse le chef d'Etat de chercher une fois encore à se mettre en scène, souvent au préjudice de sa fonction. "Au lieu de se démener, comme le reste de la classe politique du pays, sur le pouvoir d'achat, les retraites ou les délocalisations, il s'en va le week-end à Disneyland", note le magazine de droite Focus dans son édition en ligne, qui décrit un président à la recherche de "trophées".

"Ehonté, irritant, narcissique", s'agaçait la Süddeutsche Zeitung dès le 21 décembre : "Ses prédécesseurs aussi aimaient le luxe. Chez Sarkozy, cependant, cela tourne vite au vulgaire." "Les Français ne peuvent que constater à quel point ce nouveau Napoléon est imprévisible", conclut le Berliner Zeitung du 24 décembre.

En Belgique, tous les titres, francophones et néerlandophones, plaçaient en "une", mercredi, les photos de Louxor. Une "virée people" selon Le Soir, pour lequel "Sarko termine 2007 sûr de lui, arrogant, espérant mettre un voile sur ses premiers vrais déboires".

Aux Pays-Bas, le quotidien de référence NRC-Handelsblad s'interrogeait, jeudi, sur "ce qui se déroule vraiment à l'Elysée, où l'on semble tourner un remake de Louis de Funès".

Peut-être par trop habituée aux controverses entourant les voyages privés de l'ancien premier ministre Tony Blair, la presse britannique, qui avait fait ses choux gras de l'officialisation de la nouvelle liaison présidentielle au parc Disneyland, s'est faite plus discrète. "Kozy et sa copine sur les rives du Nil", titrait le tabloïd The Sun. Dimanche, The Independent ironisait sur un "Sarkozy qui a réinventé la présidence de la France à l'époque du star-system". M. Sarkozy est "le candidat unique d'un studio de 'Loft Story' appelé Elysée, une star de soap opera", écrivait le journal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarkozy vu de l'étranger   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarkozy vu de l'étranger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sarkozy vu de l'étranger
» Bibliothécaire/Documentaliste à l'étranger
» Séjour à l'étranger en Métiers du livre ?
» sarkozy en campagne : jeudi à Vesoul
» Sarkozy, premier bilan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Monde-
Sauter vers: