Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kenya... une démocratie de plus en moins?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Kenya... une démocratie de plus en moins?   Mer 2 Jan 2008 - 0:21

Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 44
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Kenya... une démocratie de plus en moins?   Mer 2 Jan 2008 - 14:02

Revue globale de la situation au Kenya: Les tensions ethniques contraignent la communauté internationale à agir de manière urgente

http://quindi.typepad.com/log/2008/01/quindi-les-tens.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 44
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Kenya... une démocratie de plus en moins?   Jeu 3 Jan 2008 - 14:06

L'opposition kényane contrainte de renoncer à son rassemblement à Nairobi

LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 03.01.08 | 07h45 • Mis à jour le 03.01.08 | 12h49

Le Mouvement démocratique orange (ODM), principal parti kényan d'opposition, a dû renoncer au rassemblement qu'ils avait prévu d'organiser à Nairobi, jeudi 3 janvier, et que les autorités avaient interdit. La manifestation est reportée au 8 janvier, a indiqué un responsable du parti, William Rut.

Depuis plusieurs heures, la police n'avait eu de cesse, jeudi, de disperser, par la force, des centaines de manifestants qui convergeaient vers le centre de la capitale pour ce rassemblement convoqué par Raila Odinga, le leader de l'opposition, défait à la présidentielle du 27 décembre. Des milliers de policiers avaient été déployés.

Les policiers, en tenue anti-émeute, ont utilisé des canons à eau, tiré en l'air à balles réelles et ont eu recours aux gaz lacrymogènes en direction de partisans de M. Odinga, rassemblés autour de barricades en feu aux abords du bidonville de Kibera, l'un des fiefs du chef de l'opposition.

Tous les accès au bidonville de Kibera - le plus grand de la ville et dont M. Odinga est le député - avaient été bloqués par la police anti-émeute et la police paramilitaire (GSU). Dans le centre-ville, des membres de la GSU ont pris position tout autour du parc Uhuru, où M. Odinga avait demandé à ses partisans de se rassembler. Raila Odinga espérait une mobilisation massive de ses partisans ce jeudi à Nairobi, qui aurait constituer pour lui "le début d'un long processus", avait-il annoncé.

"LE KENYA N'EST PAS EN GUERRE"

La crise au Kenya qui a déjà fait plus de 340 morts - et dont MM. Odinga et Kibaki se rejettent la responsabilité - inquiète la communauté internationale, qui s'est notamment manifestée par des appels au calme lancés par Washington, Londres, l'ONU et l'UE. En Afrique, John Kufuor, président du Ghana, qui assure la présidence de l'Union africaine, se préparait mercredi à une mission de médiation en collaboration avec le chef de la mission du Commonwealth, Ahmed Tejan Kabbah. Mais un porte-parole du gouvernement a déjà averti que "le Kenya n'est pas en guerre et n'a besoin ni de médiateurs ni de forces de maintien de la paix". De même source on indique que si"le président Kibaki est prêt à parler avec tous et à tout moment", "la discussion ne signifie pas médiation ou cessez-le-feu".

L'archevêque sud-africain Desmond Tutu est également arrivé à Nairobi pour offrir son aide. La militante écologiste kényane et Prix Nobel de la paix 2004 Wangari Maathai a, de son côté, appelé le président Kibaki à "tendre la main à l'honorable Raila (Odinga)" pour enrayer la vague de violences politico-ethniques.

Les faits les plus graves sont rapportés dans l'ouest et le sud-ouest du pays, où les accusations de nettoyage ethnique se multiplient : à Kericho, deux policiers ont été tués par des jeunes armés d'arcs et de flèches ; à Kisumu, les corps de huit personnes, tuées dans des bidonvilles, ont été amenés à la morgue mercredi matin. Douze cadavres ont également été apportés dans la nuit à une morgue d'Eldoret.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 44
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Kenya... une démocratie de plus en moins?   Ven 4 Jan 2008 - 18:22

Il est fou ce Kouchner, non seulement il ne comprend rien à la réserve diplomatique nécessaire de la part d'un ministre, mais en plus il veut relancer les tueries... (bon, il a probablement raison, mais c'est pas rôle que de le dire et rendre la tâche encore plus difficile pour les médiateurs de l'UA et du Commonwealt!)

------------------
04/01/08 11h05 GMT+1 Dépêche AFP

Bernard Kouchner pense que les élections au Kenya ont été truquées


Le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner a estimé vendredi que les élections au Kenya, qui ont débouché sur une flambée de violences politico-ethniques, ont été "truquées"."On dit c'est une guerre ethnique, oui, mais c'est aussi une guerre pour la démocratie. Est-ce que les élections ont été truquées ou non? Je le pense, beaucoup le pensent", a-t-il déclaré sur RTL.L'annonce de la victoire du président sortant Mwai Kibaki a immédiatement été suivie d'une flambée de violences meurtrières notamment dans les bidonvilles de Nairobi et les grandes villes de l'ouest du pays, bastions électoraux de son rival Raila Odinga. Ces violences ont fait au moins 356 morts depuis le 27 décembre, jour du scrutin, selon un bilan établi par l'AFP sur la base d'informations de sources policières, hospitalières et de plusieurs morgues.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
Aptien

avatar

Masculin Nombre de messages : 2715
Age : 63
Localisation : NPDC
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Kenya... une démocratie de plus en moins?   Ven 4 Jan 2008 - 18:24

J'espère que ça lui vaudra un zéro sur son bulletin de notes!

(il avait déjà parlé de guerre avec l'Iran....)
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 44
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Kenya... une démocratie de plus en moins?   Mer 16 Jan 2008 - 17:44

mercredi 16 janvier 2008

Par FRANCE 24 (avec agences)

A Nairobi, la police a ouvert le feu et utilisé du gaz lacrymogène pour faire reculer les manifestants qui bravaient mercredi l'interdiction de manifester contre la réélection du président Mwai Kibaki le 27 décembre. Les opposants accusent Kibaki de fraudes électorales.

Dans la capitale Nairobi, la police a chargé un groupe de 200 à 300 manifestants alors qu’elles tentaient de quitter le bidonville de Mathare, selon les correspondants de FRANCE 24 Cyril Vanier et Virginia Herz. Armés de machettes, les manifestants scandaient des slogans avec l’intention de se rassembler dans le parc Uhuru, le plus grand du centre-ville. Le Mouvement démocratique orange (ODM) a promis d’y tenir trois jours de manifestations. La police a utilisé du gaz lacrymogène pour faire reculer la foule, envoyant un canon à eau dans le bidonville.

A Kibera, un autre bidonville de Nairobi, trois hommes ont été blessés aux jambes par balles, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les manifestations ont aussi été durement réprimées dans d’autres villes du pays. A Kisimu, bastion de l'opposition dans l’ouest, la police a tiré en l'air et a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser un millier d'opposants. Un manifestant a été tué par balles et un autre grièvement blessé, selon des témoins cités par Reuters. Un caméraman de Reuters a vu dans une rue un cadavre portant des traces de balles dans le dos et au côté.

"Nous voulons que Kibaki démissionne pour laisser la place à notre président légitime, Raila Odinga", a déclaré l'un des manifestants, Joël Oduor, en tenant d'échapper au gaz lacrymogène. Odinga, le leader du ODM, continue d’appeler ses partisans à manifester mercredi, jeudi et vendredi malgré l’interdiction de la police.

Au moins 700 personnes ont été tuées dans les émeutes, de raids de la police et de violences tribales après la réélection de M. Kibaki, accusé de fraudes électorales par l’opposition.

Lors de première session du Parlement mardi, l'opposition a obtenu une victoire hautement symbolique pour ses partisans, en remportant le prestigieux poste de président du Parlement. Aucun parti ne bénéficie actuellement d’une majorité parlementaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
pascal47

avatar

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 54
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Kenya... une démocratie de plus en moins?   Sam 2 Fév 2008 - 8:58

Pour info, .


Dernière édition par le Dim 3 Fév 2008 - 9:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
pascal47

avatar

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 54
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Kenya... une démocratie de plus en moins?   Sam 2 Fév 2008 - 9:19

Rôle de la Mission militaire de Nairobi


http://www.ambafrance-ke.org/spip.php?article359

La mission diplomatique de Nairobi comprend également une mission militaire qui a une compétence régionale couvrant le Kenya, la Tanzanie et le Burundi.

A sa tête, l’Attaché de défense, conseiller militaire de l’Ambassadeur, représente le ministère des armées au sein de la mission diplomatique et auprès des autorités militaires des trois pays d’accréditation.

Au Kenya, il est également chargé de promouvoir les relations militaires bilatérales et de piloter des actions de coopération militaire, basées essentiellement sur l’entraînement aux opérations de maintien de la paix et sur l’enseignement du français en milieu militaire.

Dans le domaine de la coopération, ses directives lui proviennent du ministère des Affaires Étrangères.

Depuis octobre 2002, une section langue française au sein de l’école AFSHE (Armed Forces School of Higher Education) a été créée. Un professeur de français a été mis en place afin de soutenir les efforts linguistiques des militaires kenyans. Environ 50 stagiaires sont formés chaque année.

La Marine Nationale a une place privilégiée dans la coopération militaire puisqu’elle est présente, par ses escales, environ trois fois par an et organise lors des départs des navires des exercices communs franco-kenyans appelés "PASSEX".

Contacts :

Attaché de Défense : Colonel Robert Esposti

Assistant : Major Yannick Le Gall

Site du Ministère de la Défense


*****************

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/actions-france_830/aide-au-developpement_1060/politique-francaise_3024/instruments-aide_2639/documents-cadres-partenariat-dcp_5219/document-cadre-partenariat-france-kenya-2006-2010_44261.html


Le moin que l'on puisse dire est notre implication dans ce pays avec l'accord du président actuel.

*************

"Par hasard", en tapant TOTAL et Keynian il en ressort:

http://www.ambafrance-ke.org/spip.php?article886

http://www.ambafrance-ke.org/spip.php?article886
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Kenya... une démocratie de plus en moins?   Sam 1 Oct 2011 - 11:59

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kenya... une démocratie de plus en moins?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kenya... une démocratie de plus en moins?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kenya... une démocratie de plus en moins?
» Dukan pour perdre moins de 5kg... ça m'inquiète...
» Données de moins de 100 ans
» Démocratie, Humanisme et Capitalisme
» Droit de l'homme et démocratie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Monde-
Sauter vers: