Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Primaires américaines : qui a votre faveur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant

Quel candidat ?
1. Rudy Giuliani
2%
 2% [ 1 ]
2. Mike Huckabee
2%
 2% [ 1 ]
3. Mitt Romney
0%
 0% [ 0 ]
4. John McCain
2%
 2% [ 1 ]
5. Barack Obama
59%
 59% [ 36 ]
6. Hillary Clinton
23%
 23% [ 14 ]
7. John Edwards
5%
 5% [ 3 ]
8. Autre
7%
 7% [ 5 ]
Total des votes : 61
 

AuteurMessage
ArnaudH



Nombre de messages : 3660
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Lun 28 Jan 2008 - 14:28

modorange a écrit:
J'aime bien Obama, il me fait penser à un Kenedy bis.
Eh ben justement... t'es pas le seul!

---------------------------------

Le sénateur Edward Kennedy va soutenir Barack Obama
28.01.08 | 08h02

WASHINGTON (Reuters) - Le sénateur du Massachusetts Edward Kennedy va apporter lundi son soutien à la candidature de Barack Obama à l'investiture démocrate, ont rapporté des sources au sein du parti de l'âne.

Selon une source proche du sénateur, "Ted" Kennedy, le plus jeune frère de John F. Kennedy, devrait en faire l'annonce à l'Université américaine à Washington.

Il sera accompagné par sa nièce, Caroline Kennedy, la fille du président assassiné, qui a déjà apporté son soutien au sénateur de l'Illinois.

Elle a écrit dimanche dans une tribune publiée dans le New York Times : "Je n'ai jamais eu un président qui m'a inspiré de la façon dont les gens m'ont dit que mon père les avait inspiré. Mais pour la première fois, je pense avoir trouvé l'homme qui pourrait être ce président - pas seulement pour moi mais pour une nouvelle génération d'Américains".

La désignation du candidat du Parti démocrate pour l'élection présidentielle de novembre divise le clan Kennedy.

Kathleen Kennedy Townsend, fille du sénateur Robert F. Kennedy et ex-gouverneur adjoint du Maryland, s'est ralliée à la sénatrice de New York Hillary Clinton.

"Je respecte la décision de Caroline et de Teddy mais j'ai fait un choix différent", explique Kathleen Kennedy Townsend dans un communiqué.
"Bien que j'admire énormément le sénateur Obama, je connais Hillary Clinton depuis plus de 25 ans et j'ai vu de moi-même comment elle obtenait des résultats. En tant que femme, responsable et personne de conviction, je pense qu'Hillary Clinton serait le meilleur choix possible pour la présidence", ajoute-t-elle.

Joanne Allen, version française Gwénaelle Barzic
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
modorange

avatar

Masculin Nombre de messages : 1491
Age : 28
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Lun 28 Jan 2008 - 14:32

Ah tiens j'avais pas lû ça interessant Cool
ça me rapelle que John Kerry ( Sad) soutient aussi Obama ^^
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Modorange
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 43
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Mer 30 Jan 2008 - 10:53

Victoire de McCain devant Romney, Giuliani et Huckabee en Floride. Giuliani pourrait peut-être se retirer dans les prochaines semaines et appuyer la candidature de McCain (qui deviendrait difficile à battre dans ces conditions, si ce n'est pas déjà le cas...).

---------------------

mercredi 30 janvier 2008
Par AFP

Le sénateur de l'Arizona John McCain a remporté mardi la primaire républicaine de Floride, selon les chaînes de télévision américaines.

Il s'agit de la troisième victoire majeure (après le New Hampshire et la Caroline du Sud) de M. McCain dans le processus de sélection du candidat républicain à la Maison Blanche.

Cela confirme son statut de favori à sept jours du "super-mardi" quand une vingtaine d'Etats, dont New York et la Californie, entreront à leur tour dans la course. Selon des sondages, M. McCain est donné gagnant dans ces deux Etats.

M. McCain avait reçu ces jours derniers le soutien de poids du populaire gouverneur de Floride, Charlie Crist, et du sénateur d'origine cubaine Mel Martinez, personnalité influente au sein de l'importante communauté cubano-américaine de Floride.

La Floride sera représentée par 57 délégués à la Convention républicaine. Elle aurait dû envoyer 114 délégués, mais la direction nationale du parti républicain a sanctionné les instances locales en raison d'un différend sur la date des élections.

Hillary Clinton largement en tête chez les démocrates

Hillary Clinton a largement remporté mardi la primaire démocrate de Floride (sud-est), une consultation sans enjeu au niveau des délégués mais symboliquement importante à sept jours du "super-mardi", selon les projections de chaînes de télévision américaines.

Selon CNN, Mme Clinton a obtenu 48% des voix contre 30% pour son rival Barack Obama et 15% pour John Edwards après le dépouillement de 31% des bureaux de vote.

Selon des études sorties des urnes, Mme Clinton aurait attiré sur son nom les voix des électeurs blancs et d'origine hispanique tandis que M. Obama a fait le plein des voix des électeurs noirs qui ne représentent cependant que 18% de la population.

Aucun candidat démocrate n'a fait campagne en Floride mais Mme Clinton a prévu de se rendre brièvement mardi soir à Davie, dans le sud-est de la Floride, pour remercier les électeurs démocrates.

En raison d'un différend entre les instances locales et la direction nationale du parti démocrate sur la date de cette consultation, aucun délégué du "Sunshine State" ne devrait siéger à la convention démocrate prévue en août à Denver.

Le même problème s'était posé dans le Michigan (nord).

Théoriquement, 210 délégués devaient représenter la Floride et 156 le Michigan à la convention démocrate. Mme Clinton avait déjà gagné les primaires du Michigan où elle était la seule candidate en lice.

L'équipe Clinton a plaidé mardi pour que le vote des électeurs du Michigan et de Floride soit reconnu par la direction du parti.

"Les gens de Floride veulent que leurs voix soient entendues et leurs voix seront entendues", a dit la directrice de la campagne Clinton, Patti Solis Doyle au cours d'une conférence téléphonique avec des journalistes.

Mme Doyle a fait remarquer que la consultation de Floride devait mobiliser plus d'électeurs que dans l'Iowa, le New Hampshire, le Nevada et la Caroline du Sud réunis. "Nous espérons et nous nous attendons à ce que les délégués de Floride et du Michigan siègent à la convention", a-t-elle dit.

Selon Howard Wolfson, directeur de la communication dans l'équipe Clinton, au moins un million d'électeurs démocrates pourraient voter en Floride.

Il n'est pas question de changer les règles établies par le parti démocrate que tous les candidats, y compris Mme Clinton, s'étaient engagés à respecter, a rétorqué l'équipe Obama un peu plus tard au cours d'une autre conférence téléphonique.

"L'essentiel est que la Floride ne doit pas désigner de délégués", a affirmé l'ancien candidat à la Maison Blanche, John Kerry, qui a rejoint le camp Obama.

Il a accusé Mme Clinton d'avoir changé de position sur ce sujet au gré des circonstances.

Interrogé par des journalistes à El Dorado (Kansas, centre), M. Obama a comparé les primaires de Floride à "un concours de beauté" sans vrai enjeu. "Aucun de nous n'a fait campagne en Floride et les gens ne connaissent pas notre programme", a-t-il dit, ajoutant qu'il comptait sur les voix des électeurs du Michigan et de Floride... en novembre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 43
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Mer 30 Jan 2008 - 16:17

30/01/08 15h38 GMT+1
Dépêche AFP

Présidentielle américaine: le démocrate John Edwards se retire de la course


Le candidat démocrate John Edwards s'est retiré mercredi de la course à la Maison Blanche, a annoncé sa porte-parole, ce qui ne laisse plus que Hillary Clinton et Barack Obama comme prétendants à l'investiture de leur parti pour la présidentielle de novembre.

"Oui, je le confirme", a déclaré Colleen Murray, interrogé sur un retrait d'Edwards. La porte-parole a précisé qu'une annonce formelle interviendrait plus tard dans la journée à La Nouvelle-Orléans.

Depuis le lancement des primaires début janvier, John Edwards, 54 ans, n'avait jamais réussi à gagner un Etat face à ses deux rivaux. Il était arrivé soit deuxième (Iowa), soit troisième.

Ancien sénateur de Caroline du Nord, John Edwards se voulait le champion des classes moyennes, sacrifiées, selon lui, au profit des milieux d'affaires qui dictent leur loi à Washington.En 2004, il avait été choisi par John Kerry comme candidat à la vice-présidence.

Né en Caroline du Sud (sud-est), fils d'un ouvrier du textile, premier membre de sa famille à entrer à l'université, devenu avocat archi-millionnaire comme spécialiste des plaintes en responsabilité civile contre des entreprises de travaux publics, des médecins ou des laboratoires pharmaceutiques, il avait fait de la lutte contre la pauvreté un des thèmes centraux de sa campagne.

Le visage encore poupin, la frange impeccablement ramassée, volontiers souriant, Edwards est entré en politique en 1998 deux ans après la mort tragique d'un de ses fils, tué dans un accident de voiture à l'âge de 16 ans.
Sa femme Elizabeth est atteinte d'un cancer incurable du sein.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
nitou86

avatar

Féminin Nombre de messages : 571
Age : 53
Localisation : poitou-charentes
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Mer 30 Jan 2008 - 17:07

modorange a écrit:
J'aime bien Obama, il me fait penser à un Kenedy bis.
Coté républicain, Mc Cain est pas mal (c'est surtout Romney l'anti Européen de base qui est méprisable.)

Non seulement il est anti-europeen, mais il est aussi mormon ! Bonjour l'ouverture d'esprit !!
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 43
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Jeu 31 Jan 2008 - 12:21

Après Edwards, Giuliani jette l'éponge

Rudolph Giuliani, candidat aux primaires républicaines, a annoncé jeudi qu'il abandonnait la course à la Maison Blanche pour soutenir John McCain. Côté démocrate, John Edwards s'était retiré quelques heures plus tôt.


Par AFP

L'ex-maire de New York, Rudolph Giuliani, héros populaire du 11-Septembre et un temps favori du camp républicain, a annoncé mercredi qu'il abandonnait la course à la Maison Blanche après avoir vu ses rêves présidentiels s'effondrer la veille en Floride.

Il a annoncé dans la foulée son soutien au sénateur John McCain, qui tient désormais la corde côté républicain.

"Je vais apporter mon soutien à John McCain. Vous êtes toujours déçu de quitter la course pour devenir président lorsque vous pensez que vous êtes le meilleur candidat", a-t-il affirmé dans un avion l'emmenant en Californie, selon des images diffusées par la chaîne de télévision CNN.

Payant le prix d'une stratégie de campagne ratée, M. Giuliani, qui avait tout misé sur la primaire de Floride (sud-est), est arrivé à une humiliante troisième place dans cet Etat derrière ses adversaires Mitt Romney et le vainqueur John McCain.

L'ancien "maire de l'Amérique" avait sciemment fait l'impasse sur les deux premières grandes étapes des primaires, dans les petits Etats conservateurs de l'Iowa (centre) et du New Hampshire (nord-est), et misait tout sur le "Sunshine State", puis le "méga-mardi" du 5 février, où se joueront les gros Etats comme la Californie ou New York.

Il espérait percer dans ces grands Etats auprès d'électeurs républicains susceptibles de passer l'éponge sur ses positions progressistes, du droit à l'avortement au contrôle des armes.

Un pari inédit et risqué, qui lui a valu un gros déficit d'attention médiatique. La Floride a été moins accueillante que prévu, et le camouflet sévère pour "Rudy".

Autre erreur: Giuliani, qui a dépensé quelque 50 millions de dollars dans cette course, s'est obstinément concentré dans sa campagne sur le thème de la sécurité contre le terrorisme, alors que l'économie s'imposait dans les débats avec les craintes grandissantes de récession.

"C'est la plus mauvaise campagne de ce millénaire, voire du millénaire précédent", a tranché mardi soir un commentateur politique de la chaîne de télévision américaine CNN.

M. Giuliani, 63 ans, a longtemps été donné favori dans la course à l'investiture républicaine, après l'annonce en novembre 2006 de ses intentions présidentielles, fort de sa position de figure emblématique de la tragédie du 11 septembre 2001.

Ce jour-là, "Rudy" devient une idole, par sa capacité de réaction, sa présence sur le terrain et sa compassion pour les victimes, qui lui valent alors le titre de personnalité de l'année décerné par le magazine Time.

Pourtant, le parcours de Rudolph Giuliani, né en mai 1944 dans une famille italo-américaine modeste, ne s'est jamais fait sans heurts.

Et son bilan à la mairie (1993-2001) reste mitigé.

Au moment du 11-Septembre, l'ex-procureur fédéral, champion de la lutte antimafia, est loué pour son rôle dans la chute de la criminalité qui a fait de New York une des villes les plus sûres du pays. Sa capacité à assainir les finances municipales est aussi saluée.

Mais certains, en particulier parmi les électeurs noirs et hispaniques, ne lui pardonnent pas son soutien inconditionnel aux forces de l'ordre, même au lendemain de bavures.

D'autres lui reprochent son style autoritaire, son ton volontiers cassant, ou sa croisade contre le musée de Brooklyn à cause d'une toile jugée offensante envers la vierge Marie.

Certains dans le camp républicain s'offusquent également de ses déboires familiaux, émaillés de trois mariages et d'une brouille avec certains de ses enfants.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 43
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Mer 6 Fév 2008 - 20:55

Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 51
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Mer 6 Fév 2008 - 21:22

Je ne vois pas le nom de l'auteur de cet article.
Tu sais qui Arnaud ?
Revenir en haut Aller en bas
nitou86

avatar

Féminin Nombre de messages : 571
Age : 53
Localisation : poitou-charentes
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Mer 6 Fév 2008 - 21:25

Super utile pour ma pomme et mes élèves ! Arnaud !
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 43
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Mer 6 Fév 2008 - 22:53

marco11 a écrit:
Je ne vois pas le nom de l'auteur de cet article.
Tu sais qui Arnaud ?
Ben moi! (it's my blog!)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 51
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Jeu 7 Fév 2008 - 9:10

cheers Je l'ai lu en diagonale mais je m'y attarderai car très interessant.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Jeu 7 Fév 2008 - 9:31

Hillary arrivera-t-elle à casser la Barack ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 51
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Jeu 7 Fév 2008 - 9:37

lol! Non car Obama a la Baracka.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Jeu 7 Fév 2008 - 9:39

Tant qu'il n'est pas victime d'une crise d'Hillaryté !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Jeu 7 Fév 2008 - 9:59

Barrack, cela ne veut-il pas dire caserne? Cela devrait plaire aux Bushists.
Revenir en haut Aller en bas
Boris

avatar

Masculin Nombre de messages : 726
Age : 62
Localisation : Espagne
Date d'inscription : 26/12/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Jeu 7 Fév 2008 - 10:09

... ce serait Ségolène qui nous aurait rendus misogynes ? (cf le résultat du vote!)
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Jeu 7 Fév 2008 - 10:20

Alain BERTIER a écrit:
Barrack, cela ne veut-il pas dire caserne? Cela devrait plaire aux Bushists.
Exact, mais à condition qu'il ait l'"r" d'en avoir deux. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Jeu 7 Fév 2008 - 11:43

Jean-Luc a écrit:
Alain BERTIER a écrit:
Barrack, cela ne veut-il pas dire caserne? Cela devrait plaire aux Bushists.
Exact, mais à condition qu'il ait l'"r" d'en avoir deux. Laughing
Ben ya qu'un "r" à caserne. study
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Jeu 7 Fév 2008 - 11:50

Je parlais de "Bar(r)ack" !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Jeu 7 Fév 2008 - 11:55

Ben si on n'a plus le droit d'être de mauvaise foi ... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Jeu 7 Fév 2008 - 11:59

Alain BERTIER a écrit:
Ben si on n'a plus le droit d'être de mauvaise foi ... Twisted Evil
Si, mais avec un smiley pour que ce soit évident. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Jeu 7 Fév 2008 - 12:02

Jean-Luc a écrit:
Alain BERTIER a écrit:
Ben si on n'a plus le droit d'être de mauvaise foi ... Twisted Evil
Si, mais avec un smiley pour que ce soit évident. Wink

Alors c'est plus de la vraie mauvaise foi. Je ne triche pas, moi, Môssieur. Sans smiley.
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 43
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Jeu 7 Fév 2008 - 22:22

Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Sam 9 Fév 2008 - 13:40

Barack Obama séduit la Nouvelle-Orléans

De notre envoyé spécial à La Nouvelle-Orléans, Adrien Jaulmes
08/02/2008 | Mise à jour : 20:55 | Le figaro
La visite d'Obama à La Nouvelle-Orléans a créé l'événement dans une ville
devenue le symbole des manquements de l'Administration Bush.
Crédits photo : ASSOCIATED PRESS

Dans la ville sinistrée par le cyclone de 2005 et à peine reconstruite
depuis, le discours de rupture du rival de Hillary Clinton fait mouche.


LES SPECTATEURS qui n'ont pas trouvé de place dans l'auditorium sont debout
sur la pelouse. Beaucoup de jeunes, étudiants à l'Université de Tulane,
mais aussi des gens plus âgés, parfois venus en famille ; des Noirs,
mais aussi beaucoup de Blancs, sont rassemblés autour des haut-parleurs
où résonne la voix de Barack Obama. « C'est bon d'être de retour à La
Nouvelle-Orléans ! » commence le candidat à l'investiture démocrate,
« une ville où les races, les religions et les langues se sont
mélangées pour former quelque chose de nouveau ! Mais nous savons que
cette ville est aussi le symbole de ce que nous ne sommes pas capables
de faire, continue-t-il. Elle rappelle un moment où le gouvernement
américain a failli à ses citoyens ! » À La Nouvelle-Orléans,
devenue le symbole de l'impéritie de l'Administration Bush pendant les
inondations d'août 2005 qui suivirent le passage du cyclone Katrina, et
qui vit depuis une reconstruction ratée, la présence d'Obama crée
l'événement. Son discours est écouté dans un silence presque religieux. Le
rival de Hillary Clinton était avant-hier en Louisiane, où se déroulent
demain des primaires démocrates. L'État n'avait jamais été très
courtisé par les candidats aux précédentes élections. Mais, après les
résultats incertains du « Supermatch nul » du 5 février, chaque délégué
est devenu un enjeu important. L'écart qui sépare Obama de Clinton
s'est encore réduit. Les deux prétendants sont au coude-à-coude. Mais
Obama a pour lui l'élan d'une campagne inédite, portée par son charisme
et par son discours nouveau. « Nous devons comprendre que
Katrina a aussi dévoilé d'autres cyclones, silencieux, qui ont ravagé
pendant trop longtemps cette ville et notre pays : ceux de la pauvreté,
du chômage, de l'inégalité et de l'injustice, déclare Obama. Nous
pouvons tourner la page, en finir avec ces barrières invisibles, ces
cyclones silencieux qui ont ravagé cette ville et ce pays : les
vieilles divisions entre Noirs et Blancs, les riches et les pauvres. Il
est temps de laisser tout cela au passé, il est temps de choisir
demain. » Rues désertes, commerces fermés, maisons à l'abandon

Aucune autre ville américaine ne pouvait être aussi sensible à ce discours que
La Nouvelle-Orléans. Ravagée par une inondation de dimensions
bibliques, ses habitants en fuite, les plus pauvres abandonnés sans
vivres ni secours sur les toits ou dans les édifices publics, ses rues
inondées livrées aux pillards, la ville avait expérimenté la légèreté
de la présidence Bush. Elle a, depuis, fait connaissance avec son
indifférence. Les promesses d'aide fédérale massive n'ont été que des
demi-mesures, et La Nouvelle-Orléans ne s'est jamais vraiment relevée
de la catastrophe. Les dégâts de Katrina ont pratiquement
disparu dans le centre-ville, où le programme de reconstruction a été
mené à bien. Les rues ont été replantées de palmiers. Les gratte-ciel
des banques et des hôtels du centre des affaires, entre les réseaux
d'autoroutes aériennes et le fleuve, ressemblent à ceux de n'importe
quelle grande ville américaine. Le lac Pontchartrain est de nouveau
calme derrière les digues reconstruites, et le Mississippi coule
tranquillement ses eaux boueuses vers le golfe du Mexique. Le
Superdome, le stade géant transformé pendant la catastrophe en radeau
de la Méduse par l'afflux de milliers de réfugiés, accueille de nouveau
des rencontres de base-ball. Le « quartier français », l'ancien
centre-ville, emblématique de La Nouvelle-Orléans, a été rénové et a
retrouvé son activité bruyante. Mais dès que l'on quitte le
centre, on tombe vite sur des rues désertes, des commerces fermés et
des maisons à l'abandon. Une partie des habitants qui avaient quitté la
ville au moment du cyclone n'est pas revenue. Certains se sont
installés à Baton Rouge, à Atlanta ou à Houston. La population de La
Nouvelle-Orléans est aujourd'hui comprise entre 200 000 et 250 000
habitants, contre quelque 450 000 avant Katrina. Ceux qui sont rentrés
n'ont pas tous trouvé à se reloger. Plus de 25 000 personnes vivent
encore dans des préfabriqués, et sous l'autoroute aérienne n° 10, qui
traverse la ville, des réfugiés campent dans des tentes. Lower
9th Ward reste l'une des parties de la ville les plus sinistrées. Ce
quartier pauvre proche du centre-ville avait été inondé par la rupture
des digues. Deux ans après la catastrophe, il ressemble toujours à une
ville fantôme. « Moi, je suis revenue, mais pas tout le monde.
J'attends encore l'argent de l'assurance. Le gouvernement nous avait
aussi promis de l'aide, mais elle a dû rester bloquée quelque part »,
explique une habitante du quartier, qui promène son chien dans un
paysage de désolation. Des maisons à moitié en ruine penchent comme des
navires échoués. Les entreprises de démolition n'ont pas encore rasé
toutes les habitations insalubres. Des groupes de jeunes Noirs en
survêtement trop grand traînent sur des terrains vagues. « On va voter,
c'est sûr. Pour Obama, peut-être. Mais ça m'étonnerait que ça change
grand-chose par ici » , dit la dame en partant avec son chien.
Revenir en haut Aller en bas
Floran

avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : France
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Sam 9 Fév 2008 - 21:10

A votre avis pourquoi Obama est si populaire ici? C'est assez flagrant dans le sondage. Juste curieux
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   Sam 9 Fév 2008 - 21:44

question de style
bon, depuis bush... les épublicains, on est vacciné... c'est clair

et obama représente plus le changement par rapport à hillary clinton
le père bush... le fils bush... le mari clinton... l'épouse clinton...
ça fait dynastie plus que démocratie...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Primaires américaines : qui a votre faveur ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Primaires américaines : qui a votre faveur ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» erreur de la mutuelle en votre faveur
» Comment vous servez-vous de votre cuit-vapeur?
» C’est comment l’halloween dans votre pays
» Editions Delattre : votre département.
» [test]Découvrez votre type d'homme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Monde-
Sauter vers: