Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Dim 13 Jan 2008 - 11:00

rue89


Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques
Par Hélène Crié-Wiesner (Ecrivain, spécialisée en environnement) 12H32 12/01/2008

Alors que la France interdit les céréales OGM, les labos américains sont prêts à mettre sur le marché de drôles de zèbres.



Ils sont sur les starting-blocks, mais les autorités sanitaires américaines rechignent à donner le feu vert. Que de nouveautés en perspective! Bacon bon pour le cholestérol, lait de chèvre analogue au lait maternel, lisier de porc moins nocif pour l’environnement, saumons à croissance ultra rapide, vaches prémunies contre les infections des mamelles…

Alors que la France vient de décider de suspendre la culture du maïs Mon810 pour l'année 2008, le seul OGM cultivé dans le pays, l’actuel débat français sur les OGM peut laisser croire que l’essentiel des enjeux réside dans les cultures. Pour les semenciers et les cultivateurs autres qu’états-uniens, oui, sans doute. Mais pour les labos, les firmes de biotechs, l’industrie agro-alimentaire américaine et même pharmaceutique, les plantes OGM, c’est presque du passé, c’est devenu la routine. Place aux bestiaux, on est dans un pays de carnivores, que diable!

Des porcins plein d'Omega 3 et qui urinent propres

Les cochons ont ouvert le bal. En 2001, des "Enviropigs" urinant 60% moins de phosphate que leurs ancêtres du XXe siècle étaient présentés par l’Université canadienne de Guelph. Les scientifiques avaient utilisé un gène conférant aux porcs la capacité de mieux digérer le phosphore. Depuis, en attendant l’autorisation de mise sur le marché de ces animaux susceptibles de réduire la pollution en nitrates des nappes et des rivières, quelques fermes canadiennes expérimentales entretiennent un petit cheptel d’Enviropigs. (J’aimerais beaucoup connaître l’avis de l’association Eau et rivières de Bretagne sur le sujet.)

Cinq ans plus tard, en 2006, des porcs dont la chair présentait un excellent taux d’Omega-3 (le genre de bon acide gras qu’on trouve dans le poisson) naissaient dans le Missouri. Des cellules génétiquement modifiées avaient été clonées et transférées dans des truies, lesquelles ont donné naissance à des porcelets en parfaite santé, capables de produire des jambons aussi bons pour le coeur que le cabillaud. Là encore, des porcheries ultra surveillées fonctionnent dans l’arrière-cour des universités, fournissant étude après étude aux diverses autorités sanitaires.

Des vaches immunisées contre les inflamations de mamelles

Entre temps, il y a eu en 2005 l’apparition des vaches GM naturellement immunisées contre les mammites (ou mastites), autrement dit l’inflammation des glandes mammaires. Cette affection très courante coûte des sommes folles aux éleveurs, tant en perte de production laitière qu’en soins vétérinaires et médicamenteux (par ailleurs peu efficaces). La mise au point dans le New Jersey de ces premières têtes de bétail "biotechnologiquement" conçues pour résister aux maladies est due aux chercheurs du ministère de l'Agriculture américain.

Ceux-ci entendent poursuivre sur leur lancée: "De prochains essais porteront sur le développement de défenses analogues contre les pathogènes qui affectent les vaches laitières, et sur la mise au point de laits spécifiques pour produire des yaourts et des fromages." En ce début de 2008, les supercows taguées "USDA expérimentales" gambadent dans les champs scientifico-bien-gardés du gouvernement fédéral, attendant l’autorisation en haut lieu de se reproduire librement.

Mais quid de leur lait? La modification génétique de la vache laitière a peut-être un impact sur la qualité du produit final, non? Réponse: en effet, la recombinaison du code génétique entraîne la production d’une protéine antimicrobienne, la lysostaphine, qu’on retrouve dans le lait. En 2005, les scientifiques se voulaient rassurants:

"Le lait ordinaire contient déjà des protéines naturelles antimicrobiennes, telles les lysozymes et les lactophérines. (…) En tout état de cause, la mise sur le marché d’un lait contenant de la lysostaphine serait soumis à une autorisation fédérale préalable, après un protocole d’études sanitaires rigoureux."

Rappelons que les vaches américaines sont déjà shootées aux hormones, et que seul le lait bio (3,5% du marché, un chiffre qui croit de 25% par an) en est exempt.

Du lait de biquette bon pour les intestins des bébés

Passons aux biquettes. En août 2006, l’Université de Californie à Davis annonçait la mise au point d’un lait animal présentant les mêmes qualités que celui des femmes. Depuis des années, ces chercheurs travaillaient sur des chèvres transgéniques capables de produire ce genre de lait. Un lait contenant beaucoup de lysozymes, lesquelles bloquent, chez le nourrisson, le développement d’affections intestinales.

"Ce type de lait est l’un des tous premiers aliments transgéniques à présenter un réel avantage pour la santé humaine", explique le professeur Jim Murray, qui a dirigé l’étude. Lui et son équipe espèrent que cette découverte débouchera sur la production de lait en poudre riche en lysozymes destiné aux pays en développement, où les maladies intestinales déciment les bébés. Ils voient même la possibilité de constituer là-bas de troupeaux de ces chèvres transgéniques, voire de vaches analogues dans un second temps.

Des saumons qui grandissent plus vite

Terminons avec les poissons. En introduisant dans des salmonidés le gène d’une hormone de croissance, lui-même issu de croisements effectués sur d’autres poissons, l’entreprise Aqua Bounty a donné naissance à des animaux qui atteignent leur taille adulte deux fois plus vite que des saumons, truites ou tilapias ordinaires d’élevage.

Les avantages, selon la société, sont innombrables. Un bénéfice économique pour le pisciculteur: réduction du cycle de croissance et meilleure efficacité alimentaire. Un bénéfice notable pour l’environnement (on oublie trop souvent à quel point les fermes piscicoles sont destructrices pour le milieu naturel): réduction de la quantité de déjections par poisson, notamment. Sans oublier l’argument selon lequel un accroissement de la production piscicole permettrait de diminuer les prélèvements de poissons sauvages dans les océans. Enfin, pour prévenir le risque d’hybridation avec des poissons naturels, les OGM d’Aqua Bounty sont stériles.

Ces merveilles biotechnologiques présentent des avantages incontestables sur leurs homologues "naturels", les bestiaux tout bêtes (quoique farcis d’antibiotiques, d’hormones, et nourris en dépit du bon sens). Pourquoi la Federal Drug Administration (FDA), qu’on a connu fort prompte à délivrer des autorisations quand il s’agissait de céréales transgéniques, traîne-t-elle les pieds depuis parfois des années (notamment pour les Enviropigs canadiens)?

L’administration préfère les clones au animaux GM

Le New York Times s’est posé la question en juillet. Curieusement, "la FDA considère le clonage comme une méthode moins radicale que l’ingénierie génétique sur les animaux. Le clonage se contente en effet de répliquer la nature, alors que les modifications génétiques obligent à des inclusions d’ADN venant la plupart du temps d’autres espèces."

Le journaliste a constaté que, faute d’autorisation de mise sur le marché des animaux OGM ou de leur production (même à titre provisoire et contrôlé), les labos inventeurs peinaient à trouver des sociétés acceptant de financer le développement des "produits". Et même avec le feu vert des autorités, il n’est pas certain que l’agrobusiness s’engouffre dans la production d’animaux transgéniques. Même si les Américains sont loin de craindre autant les OGM que les Français (aucun étiquetage n’est requis, et tout ce qui est à base de maïs et soja américain est déjà largement transgénique), le marché craint une méfiance des consommateurs.

A juste titre. Quoique l’audience des groupes verts, des militants du bio et de la "green attitude" compte encore pour pas grand chose dans une Amérique aux habitudes alimentaires moutonnières et peu diététiques, les messages d’alerte fusent ici et là. Ici comme ailleurs, quand il s’agit de bouffe, on écoute. Dernier avertissement en date, publié dans Plenty de février: "Bringing Home the Transgenic Bacon" (en version papier seulement).

Peut-être qu’à l’époque où les céréales génétiquement modifiées ont été mises sur le marché, l’opinion n’était pas prête à entendre les "lanceurs d’alerte". Les temps changent.

rue89 12/01
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Jeu 17 Jan 2008 - 23:37

ce que je ne comprends pas : quel intérêt à cloner plutôt que de
reproduire ? ça augmente le coup de production, non ? des spécialistes
de l'agro-alimentaire, ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Jacqueline25



Féminin Nombre de messages : 1139
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 0:00

d0m1 a écrit:
ce que je ne comprends pas : quel intérêt à cloner plutôt que de
reproduire ? ça augmente le coup de production, non ? des spécialistes
de l'agro-alimentaire, ici ?

Ce qu'on prêche aux cultivateurs, c'est des plantes moins sensibles aux maladies, moins de pesticides..

Mais c'est aussi les rendre dépendants du monopole de fait, des "semenciers" genre Mosanto..

Puis ça se termine on te file les graines gratos mais on vend ta poduction et on te donne une aumone pour nous avoir prété ton champ !

Mais c'est ce qui existe aussi avec les animaux : poulets , porcs et veaux !

Tu montes la cabanne, on t'aide même, et on te file la farine, on t'amène les bêtes, tu t'en occupes et nous on s'occupe de les vendre et on te donne tant par tête..

Et puis ça donne l' ESB...Voilà !

Le scandale des hormones et des antibiotiques,
Dans une ferme , c'est pire qu'au tour de france.

Un paysan surendetté ne peut pas refuser !

Cochon cloné !

Un cochon qui bouffe la même chose que les autres, mais qui pisse moins et qui chie moins que les autres, forcément ça reste dans la bidoche.

Un qui chie pas du tout il s'engraisse encore plus vite..
Revenir en haut Aller en bas
Jacqueline25



Féminin Nombre de messages : 1139
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 0:05

http://www.lepoint.fr/content/economie/article?id=219040
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 5:26

Jacqueline25 a écrit:

Cochon cloné !

Un cochon qui bouffe la même chose que les autres, mais qui pisse moins et qui chie moins que les autres, forcément ça reste dans la bidoche.

Un qui chie pas du tout il s'engraisse encore plus vite..

c'est pas qui chie moins c'est qui rejette moins de nitrites, à la limite pourquoi pas (ils doivent être dégradés en autre chose comme chez beaucoup d'espèces)

mais il ne faut pas confondre clonages et ogm

le clonage, c'est générer (c'est le meilleur mot que je trouve) un individu à partir des cellules d'un autrre. Cela nous donne un individu identique (du moins génétiquement). J'avoue que je ne vois pas du tout en quoi cela apportera quoi que ce soit sinon une homogénéité des individus et donc une sensibilité plus importantes aux épidémies (si ils sont tous issus du même parent, ou de ses clones, ils vont tous être sensibles aux mêmes maladies).

La modification génétique c'est prendre un individu et lui rajouter un gène d'interêt, puis le reproduire. On est à peu près dans le même cas mais le but est là de donner le caractère à plusiseurs individus et donc de faire suivre par une reproduction "naturelle" (peut on parler de nature quand on fait comme dans les élevages). Là il n'y a pas plus de problèmes sur le principe. Une simple vérification de ce qu'on a fait est suffisante, mais ce n'est pas utile non plus à cause des pratiques agricoles.

Non, non, même si les techniques de biologie sont révolutionnaires, elles le sont surtout pour la recherche, leur utilité en Agriculture est comme celle des engrais, des pesticides etc : elle fera monter un peu la productivité puis des nuisibles s'y adapterons et il faudra trouver autre chose.

La seule solution c'est de changer définitivement les pratiques agricoles, favoriser les cultures mixtes, les semis d'espèces différentes, la sélection par chaque agriculteur etc.
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 45
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 10:41

Alors il est trop modeste pour le mettre lui-même en lien, donc je le fais à sa place, voici le super billet écrit à ce sujet par Vincent sur son tout nouveau blog "Démocratie Durable":

http://democratiedurable.hautetfort.com/archive/2008/01/18/porcs-clones-mais-ogm-pour-quoi-faire.html

Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 10:49

Pas d'accord avec lui quand il dit :

Citation :
Après modification génétique, on peut toujours séquencer le gène, c'est-à-dire regarder la suite des bases, pour vérifier qu’il a bien été intégré là ou on le souhaite et sans endommager autre chose. On sait donc ce que l’on fait et taxer les scientifiques d’apprentis sorciers est un mauvais procès.
Parce que tous les effets secondaires de la modification génétique ne sont pas connus. Certaines associations de gènes peuvent avoir des conséquences imprévisibles, et pas nécessairement dès la 1ère génération.
Quant aux OGM végétaux, je rappelle qu'un des grands risques est la dissémination interespèces. Se retrouver avec des mauvaises herbes résistantes aux traitements, c'est pas top...


Dernière édition par le Ven 18 Jan 2008 - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 45
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 11:03

Mais, c'est exactement ce qu'il dit dans la suite du billet!

(risque, à terme, de nouvelles épidémies en cas de multiplication de clônes homogènes; besoin de limiter la dissémination des OGM à des zones qui ne peuvent acceuillir des cultures d'espèces végétales actuelles comme le Sahara).

PS: pas besoin de t'autociter par la suite sans rien apporter de neuf! Le bouton edit... (plutôt que citer)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 11:06

Jean-Luc a écrit:
Parce que tous les effets secondaires de la modification génétique ne sont pas connus.
une étude toxicologique est toujours possible pour être vraiment sur, mais il est vrai que démarche scientifique et économie ne font pas toujours bon ménage. De plus cela dépend des techniques utilisées, mais là on rentre dans les détails
Jean-Luc a écrit:
Certaines associations de gènes peuvent avoir des conséquences imprévisibles, et pas nécessairement dès la 1ère génération.
Le même problème existe dans les mêmes proportion avec la fécondation naturelle, ce n'est pas du seulement aux modifications génétiques, et ca dépend encore une fois de la technique utilisée.


Pour ce qui est des transferts interespèces ça existe naturellement, c'est cela que l'on utilise pour insérer les gènes dans les plantes facilement, mais on ne sais pas exactement la fréquence de transfert.

Mais de toute façon même sans transfert des résistance finiront par apparaitre donc on est du même avis sur ce point.

Je continue à le dire : dans l'état actuel je suis CONTRE la dissémination d'OGM à des fins industrielles
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 11:07

@ ArnauldH citer à encore disparu
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 11:08

ArnaudH a écrit:
PS: pas besoin de t'autociter par la suite sans rien apporter de neuf! Le bouton edit... (plutôt que citer)
Problème de bouton "edit" absent et inattention sur ce point. Embarassed Je voulais seulement corriger une coquille... et ça m'a remis ça. Si tu pouvais supprimer les deux posts inutiles...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 11:09

ah ben oui arnauld est admin je te propose de virer toute la discussion sur edit également

désolé pour tous ces posts
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 45
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 11:11

Yes, bizarrement je n'ai pas le droit d'effacer des messages (tu me diras c'est pas plus mal pour certains... Twisted Evil ) dès que je trouve un autre modo admin qui me donne les droits, je le ferai (entre temps, pas de problème, mes excuses JL, j'ai été un peu dur).

Voilou
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
rêve orange

avatar

Féminin Nombre de messages : 1329
Age : 50
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 11:17

j'ai fait un peu de ménage


par contre je ne sais pas pourquoi certains boutons disparaissent Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 11:20

ArnaudH a écrit:
mes excuses JL, j'ai été un peu dur
Pas de lézard sunny : si toi tu avais le bouton edit ou si tu n'en avais pas besoin, tu ne pouvais naturellement pas te douter du problème.


Dernière édition par le Ven 18 Jan 2008 - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
librecour



Masculin Nombre de messages : 459
Localisation : Chambery
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 11:23

Si ce n'est qu'il se limite à évoquer ces quelques cas d'interactions.

Le principe de précaution (celui la même remis en doute pendant un temps par la commission attali au nom de la relance économique si je ne m'abuse), est en vigueur à cause de la méconnaissance de toutes les répercutions possibles.

Il y a, me semble-t-il, énormément d'interactions envisageables, prenons un exemple :

Une céréale génétiquement modifiée et exploitée en confinnement total (je doute qu'il y en ai beaucoup mais admettons), pas de problèmes si ce n'est qu'elles ne sont pas faites pour décorer, on les donne à manger à des animaux (pour le moment on va se limiter à ça).

On ne connait pas l'action des modifications sur la chair, les urines, le lait etc...

Donc si un changement, ne serait-ce que minime intervient sur tout ou partie de la bête, il y a un risque de "pollution" de tout ce qui sera en contact avec ce qui aura subit cette évolution (ce qui sera mangé ou bu par l'homme, par les animaux, toutes les bacttéries en contact avec le reste etc ...).

Cette "pollution" éventuelle pouvant elle même interagir avec son environnement etc...

C'est cette méconnaissance de cet enchainnement possible qui fait peur, à raison je pense, non que je soit foncièrement contre, mais ce n'est pas si bénin que cela (même si Vincent dit bien qu'il y a des risques et ne prone pas pour les OGM tel qu'ils sont utilisés aujourd'hui bien entendu), c'est complexe tout ça, bien plus qu'on peut le lire ici ou la.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 11:33

et bien pour ça le fait que ce soit génétiquement modifié ne change rien du tout!

je m'explique : les OGM passent par le système digestif comme tout le reste, là toutes les protéines sont dégradées, si l''ogm a produit une nouvelle protéine absoluement aucune incidence donc (sauf pour les prions mais venant de plantes ce serait étrange, et venant d'animaux il suffit de vérifier).

Pour la séquence génétique elle même, elle serait possible entre plantes mais pas entre animaux ni entre plantes et animaux.
Le passage entre plante pourrait se faire par une bactérie mais elle ne touche pas les animaux, et c'est extrèmement rare (sauf en labo où on fqit tout pour)

Eventuelleent on pourrait imaginer que manger un primate génétiquement modifié contaminé par une certaine sorte de virus (à ARN) et qui par hasard aurait recopié ce gène parmis les 20000 existant pourrait contaminer un être humain, mais il faut vraiment le faire exprès.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 11:40

vincent15 a écrit:
je m'explique : les OGM passent par le système digestif comme tout le reste, là toutes les protéines sont dégradées, si l''ogm a produit une nouvelle protéine absoluement aucune incidence donc.
En supposant que la digestion ait été complète, ce qui en pratique est rarement le cas...


Dernière édition par le Ven 18 Jan 2008 - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 11:42

dans ce cas ça ne passe pas les barières gastriques et ça part dans les selles.
Revenir en haut Aller en bas
librecour



Masculin Nombre de messages : 459
Localisation : Chambery
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 11:42

Je vais rechercher les sources mais pourquoi l'années dernière plusieurs observations ou recherches ont dénoncées ces interactions ?

Sur des rats il me semble aux états unis et il m'a semblé sur des bovins qui mangeaient des OGM par ailleurs, mais je vais rechercher.

Désinformation ou réalité ?

Tous scientifiques qu'ils sont, les chercheurs peuvent parfois se tromper, ce qui est démontré impossible aujourd'hui sera de grande influence demain, d'ou le principe de précaution.
Revenir en haut Aller en bas
librecour



Masculin Nombre de messages : 459
Localisation : Chambery
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 11:43

Et les selles n'agisses sur rien ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 11:44

donc éventuellement oui ça peut attérir dans l'environement, (mais pas dans l'organisme) et être en contact avec des bactéries

Mais les protéines injectées aux OGM sont toujours issues de la nature, d'une autre espèce.

Donc c'est une chose à vérifier mais pas un problème majeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 11:47

librecour a écrit:
Je vais rechercher les sources mais pourquoi l'années dernière plusieurs observations ou recherches ont dénoncées ces interactions ?

Sur des rats il me semble aux états unis et il m'a semblé sur des bovins qui mangeaient des OGM par ailleurs, mais je vais rechercher.

Désinformation ou réalité ?

Tous scientifiques qu'ils sont, les chercheurs peuvent parfois se tromper, ce qui est démontré impossible aujourd'hui sera de grande influence demain, d'ou le principe de précaution.

disons que ça dépend des manipulations. Le fait que ce soit un OGM n'a pas d'effet. Mais si l'OGM produit un toxique (c'est le cas pour les insecticides) évidemment que ça aura un effet.

la désinformation vient du fait que l'on pointe du doigt les OGM alors que la technique permet de faire tout, du meilleur au pire, de même que la fécondation, l'hybridation, que l'on pratique depuis des milliers d'années
Revenir en haut Aller en bas
librecour



Masculin Nombre de messages : 459
Localisation : Chambery
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 11:55

Pour l'info sur les rats ça a été évoqué ici et pour l'examen de l'étude plus détaillé c'est ici .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   Ven 18 Jan 2008 - 12:00

exactement ce que je disais

ici il y a effectivement un effet toxique : la plante produit une molécule toxique, qui doit être faite pour passer les barières cellulaires (pour pouvoir toucher les cibles) et donc passe facilement les barières intestinales.

Après elle se retrouve partout!

Mais le problème du rapport et qu'ils en déduisent un risque des OGM alors que c'est uniquement un risque dû aux pesticides et insecticides.

Le fait que ce soient des OGM n'y changent rien : une toxine est une toxine.

Je complèterait mon blog pour traiter de tout ça

Edit : tient edit à réapparu!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques
» Le réflexe d'éjection fort
» REF, Réflexe d'Ejection Fort
» Sauce au fromage fort (fondue et raclette)
» Avez-vous entendu parler du "coffre-fort de la fin du monde"?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Exprimez-Vous sur les grands thèmes :: Ecologie-
Sauter vers: