Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sarkozy Uses French Clout as His Own Slips

Aller en bas 
AuteurMessage
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Sarkozy Uses French Clout as His Own Slips   Jeu 17 Jan 2008 - 10:47

si quelqu'un peut traduire , Merci!

NewyorkTime

Sarkozy Uses French Clout as His Own Slips
Karim Sahib/Agence France-Presse — Getty Images
President Nicolas Sarkozy on Tuesday in the United Arab Emirates, where he signed a deal for a French military base.



By ELAINE SCIOLINO
Published: January 17, 2008
PARIS — Under fire at home, his marital status a mystery, President Nicolas Sarkozy is projecting French power in far-flung places and promoting himself as a global intellectual.

Skip to next paragraph
Times Topics: FranceIn the United Arab Emirates on Tuesday, he signed a deal to create a permanent French military base there, which French officials said would involve 400 to 500 air, naval and ground personnel. The base will give France, a major arms supplier in the Arab world, a limited but important role in helping to protect a strategic energy zone, gather intelligence and warn Iran against aggression toward its neighbors.

The pact was twinned with a separate French deal to help the tiny state build two nuclear energy reactors.

“France,” Mr. Sarkozy said, “responds to its friends.”

In Saudi Arabia the day before, Mr. Sarkozy infused a speech with more than a dozen references to God, a very un-French thing to do, because France prides itself on its strict separation of church and state.

Praising Saudi Arabia for its strong religious base, Mr. Sarkozy referred to God, “who does not enslave man, but liberates him, God who is the rampart against unbridled pride and the folly of men.”

Mr. Sarkozy left the kingdom with a sword and agreements on expanding oil and gas cooperation and political dialogue and providing university and professional training. He also offered France’s help in developing nuclear energy facilities there.

The French leader has made foreign travel a hallmark of his presidency, visiting more than a score of countries, including Russia, China and the United States, since taking office in May. Next week, he is scheduled to go to India, perhaps with the model-turned-singer Carla Bruni (who may or may not already be his wife) on his arm.

The goal of all this movement is to increase France’s standing as a major power and to create what Mr. Sarkozy said in a news conference on Jan. 8 was a “politics of civilization to establish France as the soul of the new renaissance that the world needs.”

The “politics of civilization” is not Mr. Sarkozy’s idea. He borrowed it from Edgar Morin, 87, a French philosopher-sociologist and former Communist and resistance leader, who wrote a book about the subject but seemed puzzled by the sudden embrace of the notion by Mr. Sarkozy.

“I think he is trapped by his circumstances and by all his quantitative promises that he cannot deliver,” Mr. Morin was quoted as saying on France Inter radio afterward, acknowledging that he considered Mr. Sarkozy a “brilliant strategist.”

Mr. Sarkozy later invited him to the Élysée Palace for a chat.

Certainly, Mr. Sarkozy’s standing at home is suffering. Two polls in the past two days indicate that his popularity continues to slip. Only 45 percent of the French who responded said they approved of Mr. Sarkozy’s performance, down from 51 percent in December, according to a BVA poll released Tuesday. Forty-eight percent had a negative opinion of him, up from 43 percent.

In an Ipsos poll released Wednesday, Mr. Sarkozy’s popularity dropped in a month to 49 percent in a month from 55 percent.

The flaccid economy and the high price of consumer goods are two of the main reasons for the slippage. Mr. Sarkozy’s seeming lack of focus has not helped.

After he predicted at last week’s news conference that France’s 35-hour workweek would disappear this year, labor unions and the political opposition attacked him, saying he was trying to subvert French law. He reversed himself the next day, saying, “It is not the government’s intention to abolish the legal working limit.”

Meanwhile, the unveiling of a much-touted “Marshall Plan” for the country’s troubled suburbs has been postponed until next month, amid bickering about it between two of his cabinet members.

But the biggest distraction in Mr. Sarkozy’s presidency these days is the question of whether he secretly married Ms. Bruni last week in the Élysée Palace.

The regional daily L’Est Républicain — the same newspaper that broke the story of the president’s divorce from his wife, Cécilia, last fall — reported this week that Mr. Sarkozy and Ms. Bruni married in a “small, private ceremony” at the Élysée presidential palace last Thursday, the same day Mr. Sarkozy played host to Prime Minister José Luis Rodríguez Zapatero of Spain there.

During post-New Year’s greetings to the news media on Tuesday, Prime Minister François Fillon seemed to tamp down the rumors.

“Thursday’s schedule was not very compatible with your rumors,” Mr. Fillon said. “It was a busy day.”

When Mr. Sarkozy was quizzed by journalists about the status of his relationship with Ms. Bruni during a stop in Qatar on Sunday evening, he demurred. “Don’t count on me to confirm or deny,” he said, according to the popular daily newspaper Le Parisien. “My answer — it is no comment. When I have something to say, I’ll say it. Stop, then, from being interested in my private life.”

The Italian news media, meanwhile, have been reporting that Mr. Sarkozy and Ms. Bruni were planning to honeymoon soon at a small luxury hotel near Verona. The hotel comes with a chapel.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy Uses French Clout as His Own Slips   Jeu 17 Jan 2008 - 11:08

Traduction automatique :

Sarkozy Utilise l'Influence français comme Ses Propres Erreurs
Karim Sahib/Agence la France-Presse - les Images de Getty
Le président Nicolas Sarkozy mardi dans les Émirats arabes Unis, où il a signé une affaire pour une base militaire française.



ELAINE SCIOLINO
Publié : le 17 janvier 2008
PARIS - Sous le feu à la maison, sa situation de famille un mystère, le Président Nicolas Sarkozy projette le pouvoir français dans les endroits très étendus et se promeut comme un intellectuel global.


Thèmes de Temps : la France Dans les Émirats arabes Unis mardi, il a signé une affaire de créer une base militaire française permanente là, que les fonctionnaires français ont dite impliquerait 400 à 500 air, naval et fonderait le personnel. La base donnera la France, un fournisseur de bras important dans le monde arabe, un rôle limité mais important dans l'aide à protéger une zone d'énergie stratégique, réunir l'intelligence et prévenir l'Iran contre l'agression vers ses voisins.

Le pacte a été jumelé avec une affaire française séparée d'aider l'état très petit à construire deux réacteurs d'énergie nucléaire.

“La France,” M. Sarkozy a dit, “répond à ses amis.”

En Arabie Saoudite le jour auparavant, M. Sarkozy a insufflé un discours à plus d'une douzaine de références à Dieu, une chose très non française à faire, parce que la France est fière lui-même sur sa séparation stricte d'église et d'état.

En louant l'Arabie Saoudite pour sa forte base religieuse, M. Sarkozy a fait allusion à Dieu, “qui n'assert pas d'homme, mais le libère, Dieu qui est le rempart contre la fierté débridée et la folie d'hommes.”

M. Sarkozy a quitté le royaume avec une épée et des accords en développement de la coopération de pétrole et du gaz et le dialogue politique et l'établissement de l'entraînement universitaire et professionnel. Il a aussi offert l'aide de la France dans le développement de l'équipement d'énergie nucléaire là.

Le chef français a fait le voyage étranger une caractéristique de sa présidence, en visitant plus qu'un score de pays, en incluant la Russie, la Chine et les États-Unis, depuis l'entrée en fonction en mai. La semaine prochaine, il doit aller en Inde, peut-être avec Carla "le chanteur tourné modèle" Bruni (qui peut ou pouvoir ne pas déjà être sa femme) sur son bras.

Le but de tout ce mouvement est d'augmenter la France effective comme un pouvoir important et créer que M. Sarkozy a dit à une conférence de presse le janvier. 8 était une "politique de civilisation pour établir la France comme l'âme de la renaissance nouvelle dont le monde a besoin.”

La "politique de civilisation” n'est pas l'idée de M. Sarkozy. Il l'a emprunté d'Edgar Morin, 87, un sociologue-philosophe français et ancien Communiste et chef de résistance, qui a écrit un livre du sujet, mais a semblé déconcerté par l'étreinte soudaine de la notion par M. Sarkozy.

“Je crois qu'il est piégé par ses circonstances et par toutes ses promesses quantitatives qu'il ne peut pas livrer,” M. Morin a été cité en disant que sur la France Enterrent la radio ensuite, en admettant qu'il a considéré M. Sarkozy un "stratège brillant.”

M. Sarkozy l'a invité plus tard à Élysée Palace pour un chat.

Certainement, M. Sarkozy effectif à la maison souffre. Deux sondages dans les deux jours passés indiquent que sa popularité continue à glisser. Seulement 45 pour cent du Français qui a répondu ont dit qu'ils ont apprécié la performance de M. Sarkozy, en bas de 51 pour cent en décembre, selon un sondage de BVA libéré mardi. Quarante-huit pour cent avaient une opinion négative de lui, en haut de 43 pour cent.

Dans un sondage d'Ipsos libéré mercredi, la popularité de M. Sarkozy a passé un mois à 49 pour cent dans un mois de 55 pour cent.

L'économie molle et le prix élevé de biens de consommation sont deux des raisons principales pour le dérapage. Le manque apparent de M. Sarkozy de foyer n'a pas aidé.

Après qu'il a prédit à la conférence de presse de semaine dernière que la semaine de travail de 35 heures de la France disparaîtrait cette année, les syndicats et l'opposition politique l'ont attaqué, en disant qu'il essayait de déstabiliser la loi française. Il s'est inversé le jour suivant, en disant, “ce n'est pas l'intention du gouvernement d'abolir la limite travaillant juridique.”

Pendant ce temps, le dévoilement d'un "Plan beaucoup vanté les mérites de Marchall” pour les banlieues dérangées du pays a été remis jusqu'au mois suivant, parmi les querelles au sujet de cela entre deux de ses membres de cabinet.

Mais la plus grande distraction dans la présidence de M. Sarkozy ces jours-ci est la question de s'il s'est secrètement marié avec Mme Bruni la semaine dernière dans Élysée Palace.

L’Est quotidien régional Républicain - le même journal qui a cassé l'histoire du divorce du président de sa femme, Cécilia, l'automne dernier - a dit cette semaine que M. Sarkozy et Mme Bruni se sont mariés dans une "cérémonie petite, privée” à Élysée avec le palais présidentiel jeudi dernier, le même jour M. Sarkozy a joué l'hôte au Premier ministre José Luis Rodriguez Zapatero de l'Espagne là.

Pendant la salutation de post-nouvel an à la presse d'information mardi, le Premier ministre François Fillon a semblé bourrer en bas les rumeurs.

“Le programme de jeudi n'était pas très compatible avec vos rumeurs,” a dit M. Fillon. “C'était un jour occupé.”

Quand M. Sarkozy a été questionné par les journalistes du statut de son rapport avec Mme Bruni pendant un arrêt au Qatar dimanche soir, il a objecté. “Ne comptez pas sur moi pour confirmer ou nier,” a-t-il dit, selon le journal quotidien populaire Le Parisien. “Ma réponse - ce n'est aucun commentaire. Quand j'ai quelque chose pour dire, je le dirai. Arrêtez-vous, alors, de vous intéresser à ma vie privée.”

La presse d'information italienne, pendant ce temps, a dit que M. Sarkozy et Mme Bruni planifiaient à la lune de miel bientôt à un petit hôtel de luxe près de Verona. L'hôtel vient avec une chapelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 45
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy Uses French Clout as His Own Slips   Jeu 17 Jan 2008 - 11:11

Inacceptable le discours en Arabie Sahoudite!

PS Jean Luc t'es passé par où pour la traduction? elle est de très bonne qualité pour une traduc automatique!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy Uses French Clout as His Own Slips   Jeu 17 Jan 2008 - 11:16

Logiciel professionnel ProMT (http://www.promt.fr/), le seul du marché qui fasse réellement mieux que du mot à mot.

Et je certifie n'avoir pas changé un seul caractère du résultat fourni...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy Uses French Clout as His Own Slips   Jeu 17 Jan 2008 - 11:19

le Premier ministre François Fillon a semblé bourrer en bas les rumeurs.

j'adore la traduction!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarkozy Uses French Clout as His Own Slips   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarkozy Uses French Clout as His Own Slips
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sarkozy en campagne : jeudi à Vesoul
» Sarkozy, premier bilan
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» Le CSA fait campagne pour Sarkozy
» Carla Bruni Sarkozy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: From the rest of the World-
Sauter vers: