Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un MoDem, des problèmes

Aller en bas 
AuteurMessage
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Un MoDem, des problèmes   Mar 29 Jan 2008 - 11:06

Un MoDem, des problèmes


28/01/2008 | Mise à jour : 20:32 |
L'éditorial Paul-Henri du Limbert du 29 janvier.
Le MoDem est de retour ! Enfin, presque… Bien sûr, ce n'est pas fracassant, et il serait excessif de dire que l'attention médiatique est retenue par François Bayrou. Mais, à l'approche des municipales, on sent bien que l'homme fourbit ses armes. Il n'en a plus guère ? Qu'importe ! Le peu qu'il lui reste, il s'en servira pour tenter de brouiller les cartes. Et on l'entend déjà, au soir du second tour, quel que soit le résultat, annoncer que l'heure est à la «reconquête». Il avait agi ainsi à la présidentielle de 2002 (6,8 % des voix) et aux européennes de 1999 (9 %). L'important, c'est d'y croire, et le MoDem se remet un peu à y croire après la législative partielle de Chartres. Son candidat est arrivé troisième avec 18,5 % des voix, et le voilà donc en position d'arbitre pour dimanche prochain. Le MoDem arbitre ? On se croirait revenu à l'entre-deux-tours de la présidentielle, quand Bayrou et ses 7 millions d'électeurs étaient au centre des convoitises. Chartres, ce n'est pas la France, mais, par les temps qui courent, quand on est bayrouiste, un MoDem réunissant 18,5 % des suffrages, ça se savoure.

Certes, mais qu'en sera-t-il aux municipales ? François Bayrou a choisi une stratégie à géométrie variable, puisque avec le centre rien n'est jamais simple. Dans 70 % des grandes villes, il y aura une liste autonome ; dans d'autres, comme Bordeaux, le MoDem fera équipe avec la droite ; dans d'autres encore, comme Dijon, ce sera avec les socialistes. Pourquoi Alain Juppé ici, pourquoi François Rebsamen là ? Parce que, dit Bayrou, «les municipales ne sont pas une élection politique mais une élection de majorités locales». Et honnis soient ceux qui pensent que le MoDem, en manque cruel d'élus, penche du côté de ceux, socialistes ou UMP, qui peuvent lui en offrir quelques-uns…

Mais cette stratégie ne doit pas masquer le fait que ce rendez-vous municipal sera probablement très douloureux pour le parti de François Bayrou. Le temps de l'UDF premier parti de ­France en nombre d'élus, c'est de l'histoire ancienne.

Dans ses prévisions les plus optimistes, le MoDem table sur trois conquêtes, Pau, Aix-en-Provence et Metz.

C'est peu pour le «troisième homme» de la présidentielle, qui voit se réinstaller la classique bipolarisation de la vie politique française. Nicolas Sarkozy et l'UMP d'un côté, Ségolène Royal et le Parti socialiste de l'autre. Entre les deux, que faire ? Attendre, encore et toujours, et préparer sa troisième candidature à l'élection présidentielle. Il dénigrera l'action de Nicolas Sarkozy, il ironisera sur la rénovation annoncée des socialistes et il défendra la «troisième voie», celle qui subit ces temps-ci des revers en Italie comme en Allemagne.

Tout cela ne fait probablement pas un programme, mais le patron du MoDem veut se persuader que cela peut provoquer une attente dans l'opinion publique. Depuis toujours, François Bayrou pense que le temps est son meilleur allié, mais souvent le temps dure longtemps.

http://www.lefigaro.fr/debats/2008/01/29/01005-20080129ARTFIG00001-un-modem-des-problemes-.php
Revenir en haut Aller en bas
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 52
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Un MoDem, des problèmes   Mar 29 Jan 2008 - 11:13

Un goût aigre cet article , l'auteur n'aime pas le Modem ni Bayrou.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Un MoDem, des problèmes   Mar 29 Jan 2008 - 11:21

lisez les commentaires...
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Un MoDem, des problèmes   Mar 29 Jan 2008 - 11:44

Juju,peux tu nous mettre en ligne, les 2 autres articles du figaro de ce jour(sur le Modem et sur Marielle),ils sont nettement plus positif ?!MERCI.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Un MoDem, des problèmes   Mar 29 Jan 2008 - 12:39

j'ai déjà posté un article sur le fil "municipales Paris"

je peux le remettre là si tu veux

Marielle de Sarnez fait un pas vers Bertrand Delanoë

Rodolphe Geisler
le Figaro 29/01/2008 | Mise à jour : 08:53 | Commentaires 3 .

«Tout ce qui va dans le sens de l'ouverture est une bonne chose», concède Marielle de Sarnez, chef de file MoDem à Paris. Crédits photo : Le Figaro
Le MoDem se retrouve en position d'arbitre à Paris comme dans beaucoup de grandes villes.
Pour le second tour de la présidentielle, François Bayrou n'avait pas officiellement donné de consignes de vote. Mais il avait laissé entendre que son bulletin n'irait pas à Nicolas Sarkozy… Pour les municipales, la question des alliances sera incontournable si le MoDem veut des élus en nombre. Car à l'exception de Pau, où Bayrou est candidat, de Metz et d'Aix-en-Provence, ses espoirs de conquête sont très limités.

À Paris, Delanoë a rouvert le jeu dimanche, en se disant «prêt à s'allier sur des bases saines» avec le parti centriste au second tour. Pour le MoDem, le calcul est vite fait. Comme il faut 10 % des voix pour pouvoir se maintenir, le Mouvement démocrate estime pouvoir «raisonnablement» sauver 4 à 6 sièges au Conseil de Paris, s'il choisit de ne pas s'allier. «Notre fourchette basse, c'est un ou deux élus dans le VIIe arrondissement, idem dans le XVIe, et un dans les XIIe et XIVe», estime Éric Azière, le «monsieur Élections» du MoDem.

Mais en cas d'alliance avec le PS au second tour 5 % des voix sont nécessaires pour pouvoir fusionner avec une autre liste , le parti de Bayrou peut, sur la base de son résultat du premier tour, espérer doubler ses sièges en cas de victoire du maire sortant. Dans un sondage Ifop de décembre, le MoDem était crédité de 8 % des intentions de vote au premier tour, soit deux points de plus que les Verts, actuels alliés de Delanoë.


«Peser dans la balance»

Officiellement, la question des alliances au second tour n'est pas d'actualité. «Je me bats pour être maire de Paris et changer le mode de gouvernance de la capitale», a répété lundi devant la presse la chef de file du MoDem dans la capitale, Marielle de Sarnez. «Aucun contact» n'a pour l'heure été pris avec Bertrand Delanoë, pas plus qu'avec Françoise de Panafieu. Mais en réponse au maire de Paris, Sarnez concède que «tout ce qui va dans le sens de l'ouverture est une bonne chose»…

Ancien maoïste, passé au RPR avant de rejoindre l'UDF puis le MoDem, Michel Bulté, qui figure en position éligible dans le XVe, ne juge pas improbable un accord de second tour avec le PS. «Aujourd'hui, objectivement, notre programme est plus compatible avec celui de Bertrand Delanoë, qu'avec celui de Françoise de Panafieu.»

Dans beaucoup de villes, comme à Chartres où le MoDem a recueilli dimanche 18,5 % au premier tour d'une législative partielle, les bayrouistes seront en position d'arbitre aux municipales. Donc en position de négocier des sièges. Ils espèrent aussi pouvoir «peser dans la balance» à Rennes ou à Toulouse.

Au premier tour, la règle demeure l'autonomie du MoDem. Les «oranges» présenteront ainsi 420 listes autonomes dans 70 % des villes de plus de 30 000 habitants. L'occasion surtout, pour le parti centriste, de se compter. Mais quelques exceptions sont à noter.

À Dijon, par exemple, un accord de premier tour a été conclu avec le maire socialiste sortant, François Rebsamen. Idem à Roubaix et à Grenoble. Estimant que «les clivages droite gauche sont dépassés», le MoDem a, à l'inverse, passé des accords de premier tour avec des candidats de l'UMP. C'est le cas avec Alain Juppé à Bordeaux, ou encore avec le ministre de l'Éducation nationale Xavier Darcos à Périgueux.
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Un MoDem, des problèmes   Mar 29 Jan 2008 - 16:08

Merci beaucoup,Juju, tu es SUPER,nous avons beaucoup de chance,d'avoir une personne comme toi dans ce mouvement.
Et,c'est vraiment sincère,nous aimons beaucoup te lire,un vrai plaisir !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Antonin

avatar

Masculin Nombre de messages : 1091
Age : 31
Localisation : Longjumeau
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Un MoDem, des problèmes   Mar 29 Jan 2008 - 23:32

Oui, je dois avouer que mes flux RSS sont beaucoup moins efficace que l'info portée par Juju.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-rose-orange.fr.nf
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un MoDem, des problèmes   Mer 30 Jan 2008 - 1:27

merci pour le temps que tu passes à chercher, trier, poster et commenter...tu mérites un topic rien qu'à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un MoDem, des problèmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un MoDem, des problèmes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Créer un MODEM virtuel
» tee shirt du modem et programme de bayrou presidentielle
» APPEL A LA RENOVATION DU MODEM
» Quand l'UMP fait bon ménage avec le MoDem
» Les apiculteurs parlent des OGM de leur problèmes face a l'envahisseur...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Organisation sur le terrain et sur internet :: Fédération Nationale :: Municipales 2008-
Sauter vers: