Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Jean-Luc



Nombre de messages : 17976
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Mar 2 Déc 2008 - 18:46

juju41 a écrit:
je sais, même que c'est celui qu'a fait mon fils.. info-bio... mais , il n'est pas dans l'info-bio, maintenant!juste info...
Faut dire que info-activia ça sonne pas terrible.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Mer 31 Déc 2008 - 10:48

"J'sais pas quoi faire !", avouent 78 % des jeunes étudiants

Voir les commentaires...Notamment sur les conclusions du Medef-Syntec
Revenir en haut Aller en bas
filincel

avatar

Masculin Nombre de messages : 303
Age : 30
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Mer 31 Déc 2008 - 12:41

Miaou a écrit:
"J'sais pas quoi faire !", avouent 78 % des jeunes étudiants

Voir les commentaires...Notamment sur les conclusions du Medef-Syntec

C'est ce que je dis depuis un moement : La non-orientation à la française pose un sérieux problème du passage du lycée aux études sup !
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Sam 3 Jan 2009 - 11:22

Pour information:
Observatoire Boivigny, le site de référence de l'enseignement supérieur
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Dim 8 Fév 2009 - 19:36

Un astronome et le politique de recherche (2006)
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2009/02/un-astronome-la.html

Axel Kahn
http://fr.news.yahoo.com/4/20090207/tts-france-universite-kahn-ca02f96.html

SLR
Film en réponse au discours de notre Président sur la recherche et l'innovation.
https://www.youtube.com/watch?v=iyBXfmrVhrk
Revenir en haut Aller en bas
marianne



Féminin Nombre de messages : 1
Age : 28
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 26 Mar 2009 - 22:41

Le problème de l' université actuelle est son dualisme : former des enseignants et des professionnels pour les entreprises, représenter l' excellence à la française et permettre au plus grand nobre d' accéder à une éducation de qualité. L' université doit rester un lieu d' échange et de diversité, rester ou plutôt redevenir un lieu de mixité sociale. En effet, la concurrence des grandes écoles est ferroces et les meilleurs élèves sont poussés vers les CPGE plutôt que vers l' université. Et pourtant, moi même bonne élève, j' ai choisi la fac ! Et bien sur les moyens ne sont pas les mêmes... L' exemple criant du malaise de l' Université : les services d' orientation professionnelle. Il faut se battre avec les personnels pour être écouté... "oui, mais Mlle, vous savez, l' école de la magistrature, ce n' est pas donné à tout le monde !" Voilà! La réponse de l' institution à une étudiante qui n' est pas la moins douée de son amphi! Voilà le problème de l' Université : elle n' attire plus (et fait même fuir) l' exellence car elle ne fait que géré un flot d' élève qui n' ont rien à faire dans leur filière et qui se noient petit à petit!!!!
Des solutions : la première :une sélection à l' entrée : oui, un bachelier littéraire aura d' énormes difficultés en économie, un bachelier STG ne survivra pas à la 1ère année de médecine. Un bilan à l' entrée (bilan, pas concours !) permettrait à chacun de voir où il en est.
Ensuite, la fin de la possibilité de "sauter des semestres" : passer en S4 sans avoir fait la S3!!! C' est aberrant!!! La chose la plus ridicule du système peut être!!!
De meilleures conditions d' études seraient également favorables : l' augmentation des bourses avec notamment l' examen du dossier universitaire de l' étudiant ! Et oui, un étudiant qui échoue, ce n' est pas forcément à cause du ministre mais c' est peut être qu' il aurait du s'impliquer d' avantage !!!!
Ensuite, la fin de cette abérration : "l' étudiant salarié est un étudiant heureux" : demandez à ceux qui travaillent chez Mc Do si faire des frites va les aider pour le concours de l' ENA ou de l'ENM!!!
Parce que peut être que le débat est là!!! La fac, c' est le lieu où les inégalités se multiplient : tous égaux sur le papier mais pas tous égaux devant les cours privés, les stages allègrement pistonnés par papa/ maman!!! L' université est un lieu d' étude avant tout, un lieu ou il faudrait faire prévaloir l' intelligence et la volonté d' apprendre plutôt que de créer des systèmes où les plus aisés finiront toujours par partir de la fac pour aller vers une école de commerce, d' ingénieur... Alors n' ayons pas peur des mots : l' université doit baser ses choix sur l' égalité des chances, le mérite et la motivation, quitte à devoir froisser certains élèves en leur signifiant que non, avec 8 de moyenne en maths en terminale S, la fac, c' est pas fait pour eux!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Ven 17 Avr 2009 - 10:14

Citation :
Des solutions : la première :une sélection à l' entrée : oui, un bachelier littéraire aura d' énormes difficultés en économie, un bachelier STG ne survivra pas à la 1ère année de médecine.
Un bilan à l' entrée (bilan, pas concours !) permettrait à chacun de voir où il en est.
Je crois que cela permettrait aux étudiants d'avoir un minimum de bagage pour avancer en cours.

Pourquoi pas un semestre de mise à niveau suivi d'un bilan pour ceux dont l'orientation initiale ne correspond pas à la filière choisie? Il existe bien des "classes préparatoires" à des écoles d'art pour ceux qui n'ont pas pu faire l'option au lycée.

Et puis, qu'on laisse les étudiants se chercher, interrompre leurs études, les reprendre ensuite, comme dans les pays nordiques.
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Ven 24 Avr 2009 - 16:09

Réponse à Thomas Le Jeune, à propos du chômage des jeunes diplômés, sur le fil "Chiffres du chômage"

Retour d'expériences (personnelle, familiale et professionnelle) et de recherches:

Il y a aussi chez les jeunes plutôt issus des milieux populaires une
appréhension à se lancer dans des études longues et théoriques. Avec un
DUT, il est possible de poursuivre, par exemple dans une école
d'ingénieurs, ou de rentrer sur le marché du travail.
Avec des études plus longues, le niveau "professionnalisant" se situe plutôt à bac+5.
Le critère, pour des scientifiques, en dehors de la prépa, me
semblerait plutôt entre le choix d'études "technologiques", pratiques,
comme en IUT, ou des études à orientation plus "scientifique", avec
l'Université.

L'option classe prépa à l'avantage de balayer un spectre de matières
plus large (français-philo), des contenus scientifiques équivalents à
ceux de la fac, mais insuffisamment approfondis (gavage, rythme rapide
imposant des impasses). Pour un tempérament plutôt "chercheur", ce
n'est pas idéal. Pour l'internat de prépa, un boursier sera
systématiquement accepté. C'est beaucoup plus difficile pour quelqu'un
dont les parents disposent de revenus plus élevés (le prix des chambres
de bonnes parisiennes est prohibitif).

C'est dommage que la réputation de la fac soit devenue si mauvaise
(manque de moyen en particulier). Une de mes collègue, ex
enseignante-chercheuse, me parlait d'élèves complètement désintéressés,
donc perturbateurs, qui ne venaient en cours que parce qu'ils ne
savaient pas quoi faire d'autre. Le manque de sélection à l'entrée
(simplement adéquation du bac à la filière universitaire choisie) est
pénalisant pour les enseignants et les étudiants.

Mais certaines universités réussissent à conserver un bon niveau
(Orsay, Jussieu pour les Franciliens) et les étudiants issus de ces
universités conservent une vraie valeur face aux écoles d'ingénieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Le Jeune



Masculin Nombre de messages : 78
Age : 26
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Ven 24 Avr 2009 - 20:06

marianne a écrit:
l' université doit baser ses choix sur l' égalité des chances, le mérite et la motivation, quitte à devoir froisser certains élèves en leur signifiant que non, avec 8 de moyenne en maths en terminale S, la fac, c' est pas fait pour eux!!!!
Une question qu'on doit se posé : est ce que les facs de maths/phyisque ont beaucoup d'élèves avec plus de 8 de moyenne en maths ? Si j'en crois ma classe, non


Tout à fait d'accord Miaou. En fait la question, c'est que faire concrètement. Une première chose à faire à mon avis : on relève le niveau du bac. Donc des années 1ère/Tle, donc de la seconde et donc du collège. Et la on se heurte à un gros problème que le collège unique ne sait pas faire : comment prendre en charge à la fois des élèves qui vont allez loin dans leur étude donc plutot sérieux, avec des capacités "scolaires" (d'abstraction, etc) et des élèves qui vont plutot s'orienter vers des filières pro à qui il faut apprendre un minimum de français, de maths, de culture (bio, histoire géo) et finalement un peu "d'élévation d'esprit" en les faisant réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
DebordBourges

avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 35
Localisation : Bourges (18)
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Ven 24 Avr 2009 - 22:06

Puisqu'on est dans les témoignages personnels, voici le miens :

Ma copine est actuellement à l'Ecole de formation du barreau de Paris (élève avocate).
Son parcours scolaire est exemplaire (bac+5, 1 an de préparations cumulées EFB/ENM).
Ses parents sont divorcés, son père lui verse une pension de 200€ par mois, sa mère touche une pension de réversion d'adulte handicapé et survie en faisant du bénévolat à la Banque alimentaire.

Ma copine habite donc à Montrouge dans un foyer étudiant où le loyer mensuel est de 536€ (charges non comprises), la caf lui verse 385€ d'APL.
Rapide calcul : 385+200-536 = 49€ auquel il faut déduire la bouffe, le transport, les charges du logements. N'oublions pas les frais d'inscription de l'école (1400€), l'achat des codes (60€ le code), de la toge d'avocat, etc.

Pour survivre, elle mange les boîtes et des pâtes périmées récupérées par sa mère à la banque alimentaire, pirate la connexion wifi de son voisin (indispensable pour ses études), porte les même fringues depuis 5 ans, cherche du travail dès qu'elle le peut (difficile car peu de vacances et de nombreux stages non rémunérés à 35h).

Vu l'état de ses finances, elle fait donc une demande de bourse auprès de son école (aucune bourse d'Etat n'existe).

Il y a de cela 3 semaines, elle apprend qu'elle n'a pas de bourse. Elle encaisse tranquillement se disant que des personnes plus nécessiteuses qu’elle devaient avoir fait une demande.

Le lendemain, elle croise une camarade toute joviale qui lui apprend qu'elle a obtenu une bourse et qu'elle va se servir de l'argent de la bourse pour partir en vacances en Inde. La fille en question est une fille des beaux quartiers, logée et nourrie chez ses parents, en stage rémunéré chez son père avocat et avec un parcours scolaire déstructuré.
Aucun moyen de protester, aucune transparence sur l’attribution des bourses.

Voici l'égalité des chances actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.orange-berruyere.com/
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Ven 24 Avr 2009 - 22:31

Je comprends votre énervement à toi et ton amie !
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Sam 25 Avr 2009 - 10:21

DebordBourges a écrit:
Ma copine habite donc à Montrouge dans un foyer étudiant où le loyer mensuel est de 536€ (charges non comprises)

536 € dans un foyer étudiant Question C'est de l'arnaque pure et simple, ça ! Ta copine ferait bien de chercher un peu, je suis sûr qu'elle peut trouver bien moins cher... Ne serait-ce qu'en coloc’.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
DebordBourges

avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 35
Localisation : Bourges (18)
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Lun 27 Avr 2009 - 18:22

Jean-Luc a écrit:
536 € dans un foyer étudiant Question C'est de l'arnaque pure et simple, ça !



Bienvenue à Paris !
Il ne s'agit pas d'une résidence universitaire, mais bien d'un foyer étudiant.

La colloc fut testée, mais le peu de gain au niveau du loyer ne compensait pas
les désagréments environnementaux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.orange-berruyere.com/
kinette



Nombre de messages : 173
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Mar 28 Avr 2009 - 10:31

Bonjour,
Est-ce qu'elle a regardé du côté des foyers de jeune travailleurs? (j'ai une amie qui a logé comme ça en étudiant à Villetaneuse).
Sinon, elle peut tenter une demande de cité U en milieu d'année: il est courant que des chambres attribuées en début d'année soient libérées en cours d'année, et là il y a bien moins de concurrence. Et de même, les cités U ont maintenant des offres très différentes (depuis la chambre de 9m2 au petit studio).
Jeter un œil aussi à la cité internationale (qui il me semble a une gestion indépendante du Crous): http://www.ciup.fr/

Il me semble que certaines villes ont aussi des studios pour étudiants dans le cadre HLM (mais beaucoup ont ensuite été donnés au CROUS).

En tout cas, ne pas hésiter à se déplacer, aller voir les gens, expliquer sa situation...
Le Crous a aussi des bourses "spéciales" qui sont attribuées au cas par cas.
Cordialement,
K
Revenir en haut Aller en bas
Cirdec



Masculin Nombre de messages : 6
Age : 32
Localisation : Provence
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Mar 9 Juin 2009 - 10:02

Un pays qui néglige sa jeunesse est un pays voué à disparaître!
Un pays qui va contre l'éducation et la recherche est un pays qui sombre!
Bref, un pays qui "assassine" sa jeunesse, se suicide!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Mar 9 Juin 2009 - 10:07

C'est bien la province, j'ai jamais payé plus de 150€ (en comptant les allocs) quand je vivais seul (30m2)

Et maintenant ma copine travaille et j'ai mon entreprise qui démarre, donc on prend nos aises.

Mais je me demande pourquoi le ministère ne propose pas aux étudiants (surtout ceux en fac) d'aller en province, ca désengorgerait les trop grande villes étudiantes (Paris, Lyon, Toulouse)
Revenir en haut Aller en bas
kinette



Nombre de messages : 173
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Dim 14 Juin 2009 - 21:02

vincent15 a écrit:
C'est bien la province, j'ai jamais payé plus de 150€ (en comptant les allocs) quand je vivais seul (30m2)

Et maintenant ma copine travaille et j'ai mon entreprise qui démarre, donc on prend nos aises.

Mais je me demande pourquoi le ministère ne propose pas aux étudiants (surtout ceux en fac) d'aller en province, ca désengorgerait les trop grande villes étudiantes (Paris, Lyon, Toulouse)
Bonjour,
Malheureusement on va dans la tendance inverse, après une période de décentralisation: pour donner plus de "visibilité" aux universités, on les regroupe (et aucune garantie que les petites gardent les mêmes moyens: elles ont été sans arrêt accusées dernièrement d'être trop petites, pas assez visibles, pas assez attractives, etc...).
On voit d'ailleurs que ce sont souvent les responsables des plus grandes facs qui jouent le jeu du gouvernement et en tirent des avantages...

Cette tendance est certainement mauvaise pour l'égalité des chances (tout le monde ne peut pas aller étudier très loin), mauvaise aussi pour l'image des facs...
Les fameuses "libertés" données aux universités vont décourager les étudiants de commencer leurs études dans une fac proche pour ensuite aller dans une plus éloignée (avant on était assuré qu'avec un DEUG de n'importe quelle fac on avait une équivalence de diplôme et on pouvait bouger).
C'est d'autant plus dommage qu'à mon avis la qualité de vie est meilleure dans les petites facs, et souvent aussi celle de l'enseignement (organisation moins catastrophique, enseignants s'investissant plus, suivi meilleur sur l'orientation...).

Cordialement,
K
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Mer 8 Juil 2009 - 13:25

Discrimination negative

il ya aussi un article la-dessus dans le Canard, où il est dit que certains élèves ayant au moins 14 de moyenne, sont actuellement sans lycée..ça parait complètement débile...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 29 Oct 2009 - 10:56

Copé et Peillon ont tout faux sur l'école!

Jean-Paul Brighelli ( prof, sympathisant Modem, susceptible d'être sur la liste Rhone -Alpes )
Revenir en haut Aller en bas
_Christophe_

avatar

Masculin Nombre de messages : 567
Age : 46
Localisation : Saint Denis de Pile (33)
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Sam 21 Nov 2009 - 10:23

kinette a écrit:
vincent15 a écrit:
(...)Mais je me demande pourquoi le ministère ne propose pas aux étudiants (surtout ceux en fac) d'aller en province, ca désengorgerait les trop grande villes étudiantes (Paris, Lyon, Toulouse)
(...)pour donner plus de "visibilité" aux universités, on les regroupe (et aucune garantie que les petites gardent les mêmes moyens: elles ont été sans arrêt accusées dernièrement d'être trop petites, pas assez visibles, pas assez attractives, etc...).
On voit d'ailleurs que ce sont souvent les responsables des plus grandes facs qui jouent le jeu du gouvernement et en tirent des avantages...

Cette tendance est certainement mauvaise pour l'égalité des chances (tout le monde ne peut pas aller étudier très loin), mauvaise aussi pour l'image des facs...
Les fameuses "libertés" données aux universités vont décourager les étudiants de commencer leurs études dans une fac proche pour ensuite aller dans une plus éloignée (avant on était assuré qu'avec un DEUG de n'importe quelle fac on avait une équivalence de diplôme et on pouvait bouger).
C'est d'autant plus dommage qu'à mon avis la qualité de vie est meilleure dans les petites facs, et souvent aussi celle de l'enseignement (organisation moins catastrophique, enseignants s'investissant plus, suivi meilleur sur l'orientation...).(...)
J'ai été étudiant entre 1990 et 1996, at en 1990 on ne parlait pas encore d'autonomie des universités et pourtant toutes les universités n'avaient pas la même réputation.
En effet ce qui fait la réputation d'une université ce sont ses laboratoires, dans lesuqles offient des chercheurs qui pour beaucoup sont des professeurs. La réputation du laboratoire rejaillit sur les professeurs et par ricochet sur l'enseignement.
La multiplication des sites universitaires peut diluer la rénommée des professeurs et ne donner donc aucune renommée à ces nouveaux sites.
Or sans renommée point de reconnaissance même si le diplôme est national.

Le problème à mon sens est que l'université manque de moyens. Manque de moyens pour :
- la recherche (c'est pourquoi je ne pense pas que l'intégration du CNRS dans les universités soit une mauvaise chose),
- l'enseignement alors que les grandes écoles elles n'en manque pas ; tout pays a son enseignement "d'élite", mais il doit être intégré dans la "masse", et autant ça ne me choque qu'il y ait quelques universtés qui aient un rayonnement international, autant ça me choque qu'on essaie en France de rayonner avec des Grandes Écoles très franco-française connues de nos seules élites en place ; toutes les grandes écoles devraient donc être sous la coupe des universités pour une meilleure allocation des moyens,
- les conditions de vie des étudiants car tout le monde n'a pas les moyens d'entretenir son enfant et le critère de choix d'une université et donc d'une carrière ne doit pas se faire sur le critère de l'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 10 Déc 2009 - 14:48

Excellent classement....



Quand on nous ressort le classement de Shanghai pour "justifier" un certain nombre d'opérations dans l'Enseignement Supérieur...
Et qu'on oublie de publier celui-là....

C'est très suspect. Mais c'est vrai, que le CNRS, il faut le démanteler, selon la doxa sarkolandaise.

Bravo à nos chercheurs !
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Lun 24 Mai 2010 - 10:52

Pas trop fan d'ELB, mais l'info est intéressante
Le scandale de la génération X

Citation :
A l'heure de la rigueur, le système de sélection scolaire à la
française, absurde et inégalitaire, doit être rapidement rénové.
Mais c'est pas grave, ce ne sont plus les ingénieurs qui sont aux commandes dans les entreprises. Plus besoin d'être bon en maths, mais il s'agit de savoir faire fructifier son "réseau social". Les "CAC40istes" l'ont bien compris. Il n'essaient plus.
Revenir en haut Aller en bas
Bachelier



Masculin Nombre de messages : 49
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Ven 30 Juil 2010 - 19:57

Les stats sur les polytechniciens c'est cool ok. Mais regarder les stats en prépa, fac, lycée, terminale s, seconde général ce serait pas mieux ?

Cela dit... il est vrai que beaucoup de parents feraient mieux d'écouter les profs de leurs très chères enfants. 'sont pas si nuls que ça nos profs !

Pour l'anecdote, si je me souviens bien, on devait être 3 fils et fille de profs dans ma classe en primaire. Dont les deux premiers !

PS : oui j'aime déterrer les topics !
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Mar 3 Aoû 2010 - 23:34

Citation :
PS: oui j'aime déterrer les topics !
So, I do .
How Preschool Changes the Brain

En gros, une étude américaine démontre l'importance de la pré-scolarisation des enfants, avec un excellent retour sur investissement des dépenses.
Le bénéfice d'une scolarisation précoce est davantage lié aux développement de l'intelligence sociale et comportementale, qu'à celui du QI.

Bref, ils expliquent que nos ministres de l'éducation pas-nationale se plantent complètement, mais on n'a pas besoin d'une étude scientifique pour le savoir.

PS: j'aime bien faire travailler les gens, je suis sûre que certains apprécieraient une traduction que j'ai la flemme de faire...
Revenir en haut Aller en bas
johanono

avatar

Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 36
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Sam 6 Nov 2010 - 10:48

Voici les propositions du PS pour le collège :

http://blogs.lexpress.fr/mammouth-mon-amour/2010/10/08/les-propositions-du-ps-pour-le-college/

Des "savoirs créatifs et émancipateurs", "un parcours scolaire sécurisant de la 6ème à la 3ème", "un nouveau climat de confiance", "des conditions favorables au travail collaboratif des enseignants"... C'est joli, c'est bien dit, mais qu'est-ce que c'est ? Ca ressemble quand même à un catalogue de banalités et de niaiseries...

On peut lire aussi ceci : "valoriser les arts du faire", "donner plus de place aux parents", "évoquer avec les parents les questions proprement éducatives", "pas de devoirs ni de leçons à la maison"... Et là, c'est quand même plus inquiétant, car on filigrane, on décèle la logique des nouvelles pédagogies tendant à transformer l'école en un simple lieu de vie et d'épanouissement, et non plus en un lieu de transmission des savoirs. Le PS promeut clairement l'immixtion des parents dans la vie éducative, ce qui est probablement le meilleur moyen de saper un peu plus l'autorité des enseignants.



Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Ven 19 Nov 2010 - 0:36

Pétition

La France a besoin de scientifiques
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Grand Thème] éducation, formation, recherche, université
Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Havre: Le Grand Paris en débat à l'Université.
» Recherche article Rééducation Orthophonique
» Le mode d'éducation de nos parents vis à vis de nos enfants
» Recherche n° STALAG ou mon père était prisonnier
» rééducation périnéale ou pas ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Exprimez-Vous sur les grands thèmes :: Education et Culture-
Sauter vers: