Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Lamule



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Mer 23 Mai 2007 - 15:52

Un sujet sur l'éducation ET la recherche. Le sujet me semblait vaste et distendu...a priori. Puis, finalement, je me suis dit que les deux étaient fortement liés. Après tout, dans le fameux (et parfois fumeux) triangle didactique, il y a l'élève, l'enseignant et le chercheur.
J'ai eu (la chance ?) disons l'opporunité de connaitre les trois extrémités/côtés de ce triangle. Comme davai_lama, je suis ex-doctorant, et actuellement professeur stagiaire. Donc, touchons du bois, futur néo-titulaire.

Nadette a écrit:

En particulier, à mon époque, je n'avais reçu aucune formation sur la gestion de la violence, la gestion d'un groupe, la psychologie de l'adolescent...toutes choses qui m'ont manqué au début de ma carrière. Si quelqu'un parmi vous est à l'IUFM, peut-il nous dire si cela a changé?

J'ai suivi cette année des cours à l'IUFM. Hélas, je ne peux pas te répondre. Par expérience, il me parait clair que la formation offerte par l'IUFM dépend essentiellement du centre dans lequel on la suit.
Je suis dans l'IUFM d'Orléans, et, l'enseignement proposé est largement plus intéressant qu'à l'IUFM de La Rochelle ou bien de Grenoble, pour ce que je connais. Je ne peux donc pas comparer avec d'autres centres. Et même pour ceux que je connais (plus ou moins directement), je ne sais pas ce qu'ils prodiguaient quelques années auparavant.
On a bien eu quelques cours magistraux sur la psychologie de l'adolescent. Des professionnels titulaires sont venus diriger des groupes de TD. Documentalistes, COP (Conseillère d'Orientation Psychologues), Principaux/Proviseurs de ZEP sont venus parler de leurs métiers. Mon regard sur ces formations est tout à fait positif. Mais là encore cela dépend des intervenants ET du groupe de stagiaire. Dans d'autres groupes cela ne s'est pas aussi bien passé. Et oui, même à "l'école des profs", ni la pédagogie parfaite ni la classe modèle n'existent!lol!

Ces formations, distillés par des personnels en poste et sur le terrain, sont une aide indéniable. Hélas, trois fois hélas, elles sont, de mon point de vue, encore trop rares et perdues au milieu d'enseignements plus lunaires et, dans une certaine mesure, anachroniques, distillés par des caciques poussièreux "planqués" à l'IUFM.
Lunaires , car des fois, bah comment dire..... bah lapin :albino: compris ce qu'on foutait là à écouter le gugusse qui n'a pas dû avoir de vrais élèves depuis... pfiou depuis longtemps

Anachroniques lorsqu'on nous abreuve de nouveautés pédagogiques, de dernières trouvailles ellaborées par des enseignants phares dans des établissements plus ou moins pilotes... donc absolument non-représentatifs d'un établissement lambda. Et encore moins représentatifs d'un établissement en Zone d'Education Prioritaire ou "pire", Ambition Réussite... alors que l'on a déjà du mal à faire un cours juste "normal".

Mon année de stage, je la passe dans un collège classé ZEP. Inutile de dire qu'au début de l'année, j'ai un poil fait la gueule. Maintenant je suis très content de cela.

C'est une expérience usante nerveusement et difficile globalement. Mais, comme me l'a dit ma tutrice, il est préférable que mon rôdage sur ce terrain dur se fasse l'année de stage, et pas la première année de titulaire, avec un plein-temps à assurer. L'expérience du terrain, l'expérience des erreurs que l'on a faites soi-même est bien sûr irremplaçable. J'ai eu la chance d'être bien conseillé, bien suivi, avec des formations ponctuelles certes, mais éclairantes. Et malgré tout, il y a encore beaucoup de choses que je ne maîtrise pas.
Quelque part, j'aurais volontiers troqué certaines (et encore trop nombreuses) journées inutiles passées à l'IUFM contre un temps de présence supplémentaire devant de vrais élèves. Pas forcément, et même surtout pas dans le même établissement. Dans mon académie, on doit déjà faire un stage relativement long dans un autre établissement. Mais il est trop court. Il faudrait que l'on y soit réellement responsable d'une classe. Pas juste "l'emprunter" pendant une dizaine d'heures... J'aurais aimé avoir une classe à la discipline "facile" parallèlement à mes classes indisciplinées de cette année.
Inversement, certain(e)s de mes camarades regrettent finalement d'avoir eu des classes "mignonnes" et "gentillettes". Elles/ils appréhendent maintenant leur futur poste qui risque de les propulser devant un public moins agréable et réceptif...
L'enseignement est une chose que je n'imaginais pas si complexe, et si prenante. J'ai pourtant pu observer les profs pendant des années... comme tout le monde.Very Happy
Mais Nadette en a déjà parlé... et bien parlé en plus.

Nadette a écrit:

Vous évoquez des professeurs expérimentés...mais il y a expérience et expérience. Quelqu'un qui vient d'un collège dit tranquille où il a enseigné mettons cinq ans, qui serait donc officiellement "expérimenté" n'a pas forcément les moyens de faire face à un collège en ZEP sensible. Le choc peut être très rude !

Il ne faut pas négliger que travailler dans ces zones sensibles demande une énergie phénoménale. Etre jeune est un atout dans ce cas. En plus, j'ai vécu des années extraordinaires avec des équipes motivées, pleines d'envie, solidaires, et ça aide énormément à faire face aux difficultés.

Enfin, un aspect essentiel : le rôle du chef d'établissement. Vous n'imaginez pas à quel point il peut influencer la tenue du collège. On peut avoir toutes les équipes motivées qu'on veut, si le chef ne tient pas la route, il y a alors une faille dans laquelles les élèves s'engouffrent
cheers
Revenir en haut Aller en bas
vadumbeldore



Nombre de messages : 35
Localisation : Dourdan
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Mer 23 Mai 2007 - 22:39

Salut les zozos!!!

Euh, dites, je voudrais pas vous affoler mais va falloir se secouer un peu!!!
Ai fait un tour sur le net, voir ce qui se passe niveau MoDem (au passage, je trouve ça un peu ridicule. MD etait mieux... mais bon.)... C'est MORT... Ya qu'ici que j'ai trouvé quelque chose de plus ou moins réel. Ai pris tract candidat de ma circonscription. Y a indiqué un site web. J'ai Veni, mais J'ai rien Vidi du tout: Le site n'existe pas... c'est pas comme ça que vous allez Vici!!! Ni même sauver votre peau!!!


Bon. Je plante le décor: Je suis thésard (physique). J'ai 24 ans. Je suis socialiste depuis le début. J'ai toujours apprécié Bayrou pour ce qu'il a fait pour les écoles Pédagogie Frénet / Langues Régionales, dans le temps ou j'y étais... J'apprécie Bayrou pour son discours de ces dernières années, mais il a quand même toujours voté les budjets Raffarin/Villepin qui ont creusé la dette de Manière ABYSSALE, et creusé les inégalités... J'avoue donc être sceptique quand à sa sincérité... J'attends de voir.

Je pense cependant qu'un VRAI parti centriste (voire social-démocrate) en
france est essentiel pour la démocratie! Surtout depuis qu'avec Sarkozy, le risque aparait de voir naître un grand parti monarchique allant du centre droit jusqu'à l'extreme droite, qui règnerait de manière absolue et sans partage, pour 10 ans, 20 ans voire plus!!!! Sarko a décidé qu'il y aurait pas de président de l'UMP, contrairement
aux statuts de l'UMP, et que comme ça le chef ça serait lui. Il sera
donc président de l'UMP, président de la République, ministre des affaires étrangères (qui croit que c'est Kouchner qui va décider), ministre de l'intérieur (cf Conseil de sécurité intérieur à l'élysée), premier ministre (c'est lui qui a choisi le gouvernement, et non le premier ministre comme de coutume). Je pense qu'il devrait être Député des 577 circonscriptions en même temps, et qu'il devrait dissoudre le Sénat car il ne peut pas être élu intégralité des sénateurs (car renouvellement par tiers). Il peut aussi se proclamer Consul des français puis empereur des français un peu plus tard!!!!!

Je suis optimiste, et veut croire que FB comme vous l'appellez est sincère. En tout cas il parle bien! Je pense donc que le MoDem (Non, décidemment ça fait un peu quiche) doit être sauvé pour je l'espère avoir une alternative , surtout quand le PS est la proie des flammes (la france étant de droite, sans parti centriste l'UMP règnera sans partage. Seul mitterand à réussi à se faire élire avec une minorité des voix réèlles, grâce à la traitrise de ChiChi 1er). Je voterai donc MoDem aux législatives, mais attend de voir la suite que FB donnera à tout ceci. J'espère qu'il tiendra parole!

Bon, sinon, côté éducation recherche. Que propose CONCRETEMENT FB?
Veut il vraiement en (re)finir avec le collège unique? Je pense qu cela serait une bonne idée. Je rappelle que le collège unique, le "tout le monde en 1ere S" allié au "95% de réussite au bac" à conduit a dévaloriser (je dirais même tuer) le bac. On donne un bac S a des élèves qui écrivent des periodes en volts, des distances en ampères!!!!!! C'est n'importe quoi!!! Lebac perd sa valeur républicaine sacrée de passeport pour les études supérieures. Les universités vont être obligées de mettre des exams à l'entrée car l'obtention du bac ne vaut plus comme garanties du niveau nécessaire d'entrée à la fac. On se dirige sinon vers la mort des facs, le "tout grandes écoles", La sélection par le fric (fric pour se payer les cours particuliers).....

Je constate que tout ce que le gouvernement a trouvé pour résoudre ce problème gravissime qui menace l'avenir même de notre société: "On va rétablir le vouvoiement à l'école"!!!!! BRAVO!!!!! ON va aller loin avec ça!
Que propose FB pour SAUVER notre éducation?

Et qu'en est il de la recherche, en voie d'extinction de masse sous l'action de l'UMP? (si vous ne me croyez pas, regardez les articles de Nature, qu'on ne peut pas soupçonner de gauchisme primaire, ni même de gauchisme tout court, parus récemment sur l'état de la recherche française)...

Je veut du concret!!!!!!!!!!!!!!!!

Quel nouveau collége? quelles nouvelles filières? quel nouvelle université? Quels nouveaux programmes d'enseignement au Collège/Lycée (qui atteignent un ridicule achevé)?
Revenir en haut Aller en bas
gasconne

avatar

Féminin Nombre de messages : 30
Age : 65
Localisation : gers32
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: DE ZOZOS A ZOZO !   Jeu 24 Mai 2007 - 8:49

Je lis à la hâte ce matin la dernière réaction sur ce forum qui concerne l'éducation : je travaille dans quelques minutes et y répondrai plus longuement plus tard. Mais je ne peux résister à l'envie de donner ma première réaction : il se passe des choses sur tous les forums, avec plus ou moins de profondeur et de bonheur je vous l'accorde ! Quelques internautes plus matures ou plus réfléchis que d'autres apportent une vraie pierre à l'édifice MODEM. C'est le danger des forums sur le Net non censurés et libres, dont il résulte l'impression qu'il n' y a rien d'intéressant.

Par contre même si l'humour est souhaitable pour rendre la vie plus légère et plus épicée, les ZOZOS que nous semblons être aimeraient bien que le nouveau ZOZO qui écrit le fasse avec plus de douceur. C'est cela aussi, la douceur, et pas seulement le savoir et l'aptitude à travailler que nous attendons de l'Education nationale, voire de l'Université. Thésard à 24 ans c'est un beau parcours, mais ça manque un peu de recul et de patine, à la simple lecture du ton de la réaction à laquelle je réponds ici.

Cool, Cool, ZOZO, nous aussi nous savons pratiquer cette langue moderne, dont l'efficacité n'est pas vraiment prouvée pour faire avancer précisément ce que vous souhaitez faire avancer...A plus tard...quand je serai revenue de mon travail, j'en ai bien pour 8 à 10 heures...

La non thésarde de 55 balais !
Revenir en haut Aller en bas
redhelling



Nombre de messages : 8
Localisation : Mulhouse/Strasbourg
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 9:34

Ooh, je pense plutot que c'est le discours d'un passionné, d'ou son léger emportement.
Revenir en haut Aller en bas
SangJun

avatar

Masculin Nombre de messages : 357
Age : 36
Localisation : 62 - Boulogne sur mer ; 59 - Valenciennes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 10:22

Le souci est "un candidat peut-il se faire élire sur un programme centré sur l'éducation"?


Education et recherche ont été (encore une fois) de grands absents de la dernière présidentielle.

La France a besoin d'écoles fortes avec des programmes forts. Ces écoles doivent être les écoles de la République, il est honteux que dans ce pays des parents enlèvent leurs enfants de l'école de la République pour les mettre dans le circuit privé.

De plus, ce grand pays qu'est (qu'était?) la France doit relever le niveau de son enseignement supérieur. La priorité est d'avoir des universités ayant toutes le même niveau, et que ce niveau soit celui d'Harvard, du MIT, de Princeton, de Yale, ... avec des tarifs d'inscription égaux à ceux pratiqués actuellement aujourd'hui. Chaque étudiant (sérieux) doit pouvoir vivre décemment sans avoir besoin de travailler et disposer du matériel nécessaire à la réussite de ses études.


Voici qu'elles doivent être les priorités actuelles de l'enseignement.
Revenir en haut Aller en bas
vadumbeldore



Nombre de messages : 35
Localisation : Dourdan
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 10:32

gasconne a écrit:
Je lis à la hâte ce matin la dernière réaction sur ce forum qui concerne l'éducation : je travaille dans quelques minutes et y répondrai plus longuement plus tard. Mais je ne peux résister à l'envie de donner ma première réaction : il se passe des choses sur tous les forums, avec plus ou moins de profondeur et de bonheur je vous l'accorde ! Quelques internautes plus matures ou plus réfléchis que d'autres apportent une vraie pierre à l'édifice MODEM. C'est le danger des forums sur le Net non censurés et libres, dont il résulte l'impression qu'il n' y a rien d'intéressant.

Par contre même si l'humour est souhaitable pour rendre la vie plus légère et plus épicée, les ZOZOS que nous semblons être aimeraient bien que le nouveau ZOZO qui écrit le fasse avec plus de douceur. C'est cela aussi, la douceur, et pas seulement le savoir et l'aptitude à travailler que nous attendons de l'Education nationale, voire de l'Université. Thésard à 24 ans c'est un beau parcours, mais ça manque un peu de recul et de patine, à la simple lecture du ton de la réaction à laquelle je réponds ici.

Cool, Cool, ZOZO, nous aussi nous savons pratiquer cette langue moderne, dont l'efficacité n'est pas vraiment prouvée pour faire avancer précisément ce que vous souhaitez faire avancer...A plus tard...quand je serai revenue de mon travail, j'en ai bien pour 8 à 10 heures...

La non thésarde de 55 balais !

Bon, tout d'abord, ZOZO n'était pas un terme méchant. Je pense que la politique manque de ZOZOS, et est trustée par des cyniques terriblements efficaces, capables d'associer Blum et Jaures à un "Minitère de l'immigration et de l'identité nationale", sans que cela leur pose trop de problèmes. Je pense que la Politique manque de ZOZOS, un peu moins efficaces, mais porteur de vraies convictions sincères... Je l'affirme donc, je soutient les ZOZOS du MoDem, même si je ne suis pas sûr de partager leurs convictions, Je suis sûr que si le MoDem réussit a être ce que FB en dit cela sera une très bonne chose pour la démocratie.

Deuxièmement, thésard à 24 ans n'a rien que de très banal.

Troisièmement, je ne pensait pas aux forums, en disant qu'il ne se passait rien. Je suis très conscient de ce que sont les forums... Je pensait aux sites "institutionnels" du MoDem: Site général du MoDem, qui n'existe pas encore, sites des candidats aux législatives inexistants... Je pense que si les ZOZOS du MoDem (très affectueusement, et sans méchanceté aucune encore une fois) veulent exister politiquement, il va falloir donner une existence réèlle au PARTI MoDem!!! Pour l'instant, le MoDem, en tant que parti semble être mort-né, avorté par l'offensive brutale, et éthiquement condamnable à mon sens, de NS. Je précise: Morin est parti, tous les compagnons de route historiques de FB sont partis, que reste t'il??? On a l'impression qu'il ne reste rien. Pas vraiement de candidats, par vraiement de Parti... Il ne faudra pas compter sur TFI-Bouygues, ni sur F2/F3-Sarko, ni sur le Figaro, Ni sur le point pour parler de vous et pour montrer que vous existez... Seul marianne, Charlie-Hebdo et Le canard enchainé parlent un peu de vous... Le net est le seul moyen libre qu'il vous reste pour tenter d'exister... Ne tardez pas trop!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
vadumbeldore



Nombre de messages : 35
Localisation : Dourdan
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 10:38

SangJun a écrit:
Le souci est "un candidat peut-il se faire élire sur un programme centré sur l'éducation"?


Education et recherche ont été (encore une fois) de grands absents de la dernière présidentielle.

La France a besoin d'écoles fortes avec des programmes forts. Ces écoles doivent être les écoles de la République, il est honteux que dans ce pays des parents enlèvent leurs enfants de l'école de la République pour les mettre dans le circuit privé.

De plus, ce grand pays qu'est (qu'était?) la France doit relever le niveau de son enseignement supérieur. La priorité est d'avoir des universités ayant toutes le même niveau, et que ce niveau soit celui d'Harvard, du MIT, de Princeton, de Yale, ... avec des tarifs d'inscription égaux à ceux pratiqués actuellement aujourd'hui. Chaque étudiant (sérieux) doit pouvoir vivre décemment sans avoir besoin de travailler et disposer du matériel nécessaire à la réussite de ses études.


Voici qu'elles doivent être les priorités actuelles de l'enseignement.

Le souci est "un candidat peut-il se faire élire sur un programme centré sur l'éducation"???? OUI, s'il montre que c'est crucial. Que tout le reste ne sert à rien, si l'on ne s'attaque pas D'ABORD à ces problèmes: Le chômage ne trouvera pas de solution, tant que les gens n'auront pas de vraies formation, solides, qui correspondent à quelque chose, et qui leur permette de prétendre à un emploi. On n'augmentera le pouvoir d'achat qu'en créant des emploi QUALIFIES. En ne résoudra le problème de l'hôpital qu'en formant suffisamment de Médecins, d'infirmières et de sage-femmes... On ne peut pas employer de gens qui n'existent pas... On pourrait multiplier les exemples. Pour finir, on ne peut lutter contre l'aliénation des masses et l'extrémisme qu'en éducant correctement les jeunes générations (qui deviendront vieux plus tard)!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
SangJun

avatar

Masculin Nombre de messages : 357
Age : 36
Localisation : 62 - Boulogne sur mer ; 59 - Valenciennes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 10:56

Je comprend ta réponse vandumbeldore.

En fait, je suis pessimiste et j'ai du mal à me convaincre que les gens comprendront ces arguments. J'entends tant de personne dire "l'école ça sert à rien", "la culture c'est bien joli mais c'est pas ce qui va remplir mon assiette", "les profs c'est tous des ****", "les intellos c'est tous des ****", "moi je travaille, c'est pas commes ces ********* d'étudiants qui font rien de la journée", "les intellos ça sert à rien, ils ne savent rien faire de leurs mains", ...
Revenir en haut Aller en bas
vadumbeldore



Nombre de messages : 35
Localisation : Dourdan
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 11:23

SangJun a écrit:
Je comprend ta réponse vandumbeldore.

En fait, je suis pessimiste et j'ai du mal à me convaincre que les gens comprendront ces arguments. J'entends tant de personne dire "l'école ça sert à rien", "la culture c'est bien joli mais c'est pas ce qui va remplir mon assiette", "les profs c'est tous des ****", "les intellos c'est tous des ****", "moi je travaille, c'est pas commes ces ********* d'étudiants qui font rien de la journée", "les intellos ça sert à rien, ils ne savent rien faire de leurs mains", ...

C'est parce que TF1 est leur seul point de référence, leur seule source d'idée. Il faut dire les choses. Le français comprennent les argument logiques quand on les leur présente. Ils ne sont pas fondamentalement cons, il sont juste abrutis par TF1, qui est leur seule source d'idée, car les politiques n'essayent pas de leur parler logiquement, ils reprennent des arguments TF1 à leur profit, par facilité.

Et puis, au fond, tout le monde préfère voir son enfant devenir médecin ou avocat ou ingénieur que caissier ou caissière à mammouth. Tout le monde est donc conscient que l'éducation c'est important. Mais personne ne prend le risque de leur en parler, pensant que les sujets "TF1/pernaud" portent plus. C'est une erreur. FB a triplé son score en dévelloppant uniquement des argument rationnels et de fond. Il faut juste continuer, et aller plus loin. Le PS ne l'a pas fait, et on a vu le résultat!!! Certes NS a gagné avec ces arguments démago, mais seulement parce que tout le monde (sauf FB, mais pas depuis assez longtemps pour être 100% crédible) est rentré dans son jeu et a essayé de le contrer avec des arguments démago... Et NS est le plus fort en Démago. Il a donc gagné...
Revenir en haut Aller en bas
SangJun

avatar

Masculin Nombre de messages : 357
Age : 36
Localisation : 62 - Boulogne sur mer ; 59 - Valenciennes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 11:31

vadumbeldore a écrit:
SangJun a écrit:
Je comprend ta réponse vandumbeldore.

En fait, je suis pessimiste et j'ai du mal à me convaincre que les gens comprendront ces arguments. J'entends tant de personne dire "l'école ça sert à rien", "la culture c'est bien joli mais c'est pas ce qui va remplir mon assiette", "les profs c'est tous des ****", "les intellos c'est tous des ****", "moi je travaille, c'est pas commes ces ********* d'étudiants qui font rien de la journée", "les intellos ça sert à rien, ils ne savent rien faire de leurs mains", ...

C'est parce que TF1 est leur seul point de référence, leur seule source d'idée. Il faut dire les choses. Le français comprennent les argument logiques quand on les leur présente. Ils ne sont pas fondamentalement cons, il sont juste abrutis par TF1, qui est leur seule source d'idée, car les politiques n'essayent pas de leur parler logiquement, ils reprennent des arguments TF1 à leur profit, par facilité.

Et puis, au fond, tout le monde préfère voir son enfant devenir médecin ou avocat ou ingénieur que caissier ou caissière à mammouth. Tout le monde est donc conscient que l'éducation c'est important. Mais personne ne prend le risque de leur en parler, pensant que les sujets "TF1/pernaud" portent plus. C'est une erreur. FB a triplé son score en dévelloppant uniquement des argument rationnels et de fond. Il faut juste continuer, et aller plus loin. Le PS ne l'a pas fait, et on a vu le résultat!!! Certes NS a gagné avec ces arguments démago, mais seulement parce que tout le monde (sauf FB, mais pas depuis assez longtemps pour être 100% crédible) est rentré dans son jeu et a essayé de le contrer avec des arguments démago... Et NS est le plus fort en Démago. Il a donc gagné...

Les Français sont-ils obligés de regarder TF1? Ont-ils une arme sous la tempe les contraignant à regarder Pernault (ou à en boire)?

Le général De Gaulle n'a-t-il pas dit "les Français sont des veaux"?

Détrompe-toi, je connais des personnes qui ne veulent pas que leurs enfants deviennent des médecins ("qui n'y connaissent rien") ou des avocats ("tous des pourris ces baveux").

(ça me donne envie de ressortir les images Vote Cthulhu)
Revenir en haut Aller en bas
vadumbeldore



Nombre de messages : 35
Localisation : Dourdan
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 12:08

SangJun a écrit:
vadumbeldore a écrit:
SangJun a écrit:
Je comprend ta réponse vandumbeldore.

En fait, je suis pessimiste et j'ai du mal à me convaincre que les gens comprendront ces arguments. J'entends tant de personne dire "l'école ça sert à rien", "la culture c'est bien joli mais c'est pas ce qui va remplir mon assiette", "les profs c'est tous des ****", "les intellos c'est tous des ****", "moi je travaille, c'est pas commes ces ********* d'étudiants qui font rien de la journée", "les intellos ça sert à rien, ils ne savent rien faire de leurs mains", ...

C'est parce que TF1 est leur seul point de référence, leur seule source d'idée. Il faut dire les choses. Le français comprennent les argument logiques quand on les leur présente. Ils ne sont pas fondamentalement cons, il sont juste abrutis par TF1, qui est leur seule source d'idée, car les politiques n'essayent pas de leur parler logiquement, ils reprennent des arguments TF1 à leur profit, par facilité.

Et puis, au fond, tout le monde préfère voir son enfant devenir médecin ou avocat ou ingénieur que caissier ou caissière à mammouth. Tout le monde est donc conscient que l'éducation c'est important. Mais personne ne prend le risque de leur en parler, pensant que les sujets "TF1/pernaud" portent plus. C'est une erreur. FB a triplé son score en dévelloppant uniquement des argument rationnels et de fond. Il faut juste continuer, et aller plus loin. Le PS ne l'a pas fait, et on a vu le résultat!!! Certes NS a gagné avec ces arguments démago, mais seulement parce que tout le monde (sauf FB, mais pas depuis assez longtemps pour être 100% crédible) est rentré dans son jeu et a essayé de le contrer avec des arguments démago... Et NS est le plus fort en Démago. Il a donc gagné...

Les Français sont-ils obligés de regarder TF1? Ont-ils une arme sous la tempe les contraignant à regarder Pernault (ou à en boire)?

Le général De Gaulle n'a-t-il pas dit "les Français sont des veaux"?

Détrompe-toi, je connais des personnes qui ne veulent pas que leurs enfants deviennent des médecins ("qui n'y connaissent rien") ou des avocats ("tous des pourris ces baveux").

(ça me donne envie de ressortir les images Vote Cthulhu)

Détrompe-toi, je connais des personnes qui ne veulent pas que leurs
enfants deviennent des médecins ("qui n'y connaissent rien") ou des
avocats ("tous des pourris ces baveux").

Si ils avaient eu la possibilté d'être médecin ils ne diraient pas ça... Et si leur enfant en avit la possibilité non plus.


Les Français sont-ils obligés de regarder TF1? Ont-ils une arme sous la
tempe les contraignant à regarder Pernault (ou à en boire)?

Non, mais comme presque tt les médias se calque sur TF1, il reste très peu d'alternative...
Revenir en haut Aller en bas
SangJun

avatar

Masculin Nombre de messages : 357
Age : 36
Localisation : 62 - Boulogne sur mer ; 59 - Valenciennes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 12:38

vadumbeldore a écrit:
SangJun a écrit:

Détrompe-toi, je connais des personnes qui ne veulent pas que leurs
enfants deviennent des médecins ("qui n'y connaissent rien") ou des
avocats ("tous des pourris ces baveux").

Si ils avaient eu la possibilté d'être médecin ils ne diraient pas ça... Et si leur enfant en avit la possibilité non plus.

Oui, mais ces personnes votent ; et donc ils ne voteront pas pour des personnes se dévouant pour l'éducation et décourageront leur enfants, ce qui boucle le problème.
Quelle(s) solution(s) peut-on apporter pour changer cela?


vadumbeldore a écrit:
SangJun a écrit:
Les Français sont-ils obligés de regarder TF1? Ont-ils une arme sous la
tempe les contraignant à regarder Pernault (ou à en boire)?

Non, mais comme presque tt les médias se calque sur TF1, il reste très peu d'alternative...

Oui, mais il en reste. Prenons la presse, dont le choix est plus vaste, le nombre de tirages de tabloïds écrase celui de la presse culturelle, de la presse scientifique et de la presse d'information.
Revenir en haut Aller en bas
gasconne

avatar

Féminin Nombre de messages : 30
Age : 65
Localisation : gers32
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Où est le MODEM ? Que fait-il ?   Jeu 24 Mai 2007 - 12:50

J'ai une petite minute entre midi et deux, pour revenir et répondre à ZOZO 24 ans Thésard ...

Mais oui le MODEM existe, comme il peut exister après tous ces événements que vous citez. Et puis n'oubliez pas que ce soir il y a une grande réunion, où je vous engage à aller si vous êtes non loin de Paris (alors que moi je ne peux pas de ma province...) pour savoir ce qu'est le MODEM, comment il va fonctionner, qui sont ses membres etc...

Le MODEM est né récemment on ne peut pas lui demander d'avoir la logistique humaine et médiatique des autres partis comme celui de NS, qui travaille depuis des années à réunir autour de lui le ban et l'arrière ban du RPR et autres politiques de droite. Votre impatience n'a d'égale que votre exigence cher thésard... Nous savons tout ce que vous dites, mais nous sommes patients : F. Bayrou a rassemblé autour de ces idées 20% d'un électorat sur lequel il ne pensait même pas compter, d'où la naissance du MODEM, il y a un mois à peine ! Les transfuges ont abandonné F.Bayrou, et alors ? voilà une bonne chose de faite qui ne sera plus à faire : nous savons maintenant sur qui nous ne pouvons pas compter ! Et c'est à nous et à vous aussi jeune homme, de travailler, réfléchir, s'engager, militer, et ne pas attendre que tout vienne d'enhaut !

Alors ne soyez pas aussi critique et inquiet mais actif vous-même et confiant, tout commence, lentement, mais il n'y a pas lieu de se presser ; pour faire bien les choses il faut de la réflexion, pas de la passion mais de l'engagement. Chacun des membres du MODEM a sa pierre à porter à l'édifice MODEM, et F. Bayrou est là pour nous guider, nous encadrer, et non pas pour tout faire vite et vite décider pour que nous soyons "rassurés" . Vous avez 24 ans, je comprends votre impatience et votre inquiétude, j'en ai 55, et je sais, par expérience que la conviction ne se mesure pas à l'aune de la précipitation.

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
vadumbeldore



Nombre de messages : 35
Localisation : Dourdan
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 13:48

gasconne a écrit:
J'ai une petite minute entre midi et deux, pour revenir et répondre à ZOZO 24 ans Thésard ...

Mais oui le MODEM existe, comme il peut exister après tous ces événements que vous citez. Et puis n'oubliez pas que ce soir il y a une grande réunion, où je vous engage à aller si vous êtes non loin de Paris (alors que moi je ne peux pas de ma province...) pour savoir ce qu'est le MODEM, comment il va fonctionner, qui sont ses membres etc...

Le MODEM est né récemment on ne peut pas lui demander d'avoir la logistique humaine et médiatique des autres partis comme celui de NS, qui travaille depuis des années à réunir autour de lui le ban et l'arrière ban du RPR et autres politiques de droite. Votre impatience n'a d'égale que votre exigence cher thésard... Nous savons tout ce que vous dites, mais nous sommes patients : F. Bayrou a rassemblé autour de ces idées 20% d'un électorat sur lequel il ne pensait même pas compter, d'où la naissance du MODEM, il y a un mois à peine ! Les transfuges ont abandonné F.Bayrou, et alors ? voilà une bonne chose de faite qui ne sera plus à faire : nous savons maintenant sur qui nous ne pouvons pas compter ! Et c'est à nous et à vous aussi jeune homme, de travailler, réfléchir, s'engager, militer, et ne pas attendre que tout vienne d'enhaut !

Alors ne soyez pas aussi critique et inquiet mais actif vous-même et confiant, tout commence, lentement, mais il n'y a pas lieu de se presser ; pour faire bien les choses il faut de la réflexion, pas de la passion mais de l'engagement. Chacun des membres du MODEM a sa pierre à porter à l'édifice MODEM, et F. Bayrou est là pour nous guider, nous encadrer, et non pas pour tout faire vite et vite décider pour que nous soyons "rassurés" . Vous avez 24 ans, je comprends votre impatience et votre inquiétude, j'en ai 55, et je sais, par expérience que la conviction ne se mesure pas à l'aune de la précipitation.

A bientôt.

Non, mais il faut répondre vite à la frappe de NS. Et sans aller trop vite, je pense qu'un mois est suffisant pour ouvrir un site officiel du MoDem. Sans parler d'avoir un programme bouclé, ficelé. Juste un site, qui recense les forums, espaces de discussion, initiatives, etc. Ainsi que la présentation des candidats... Un site qui fasse le lien entre tous les embryons de discussion, d'initiative, pour faire le lien, et pour en faire un parti cohérent. Sinon, vous resterez un ensemble distinct de villages gaulois. Et tout le monde sait que même dans le monde merveilleux de la BD ou tout est possible, et même avec beaucoup de potion magique, les villages gaulois n'ont jamais renversé l'empire romain, ils ont tout juste réussi à le chatouiller un peu.
Le risque est grand de voir le MoDem mort né s'il n'arrive pas a naître (réellement) avant les législatives. S'il n'est pas présent au législatives, arrivera t'il à survivre à 5 ans de traversée du désert??? A défaut d'avoir un groupe parlementaire (ce dont je serai heureux), il doit au moins avoir quelques députés s'il veut pouvoir disposer d'un minimum d'accès à l'espace public...

Quant à militer pour le MoDem, je vous l'ai dit, je suis encore assez sceptique sur l'orientation que va prendre le MoDem, et il n'est donc pas question d'en faire partie avant d'avoir eu des preuves (ainsi St Thomas pensait, et bien qu'il soit philosophiquement préférable de coire sans preuve, quant on se confronte à la réalité, il avait un peu raison). Je vous soutient et voterai pour vous parce que je pense que le MoDem est une belle idée qui mérite qu'on lui donne sa chance...
Revenir en haut Aller en bas
vadumbeldore



Nombre de messages : 35
Localisation : Dourdan
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 13:57

SangJun a écrit:
vadumbeldore a écrit:
SangJun a écrit:

Détrompe-toi, je connais des personnes qui ne veulent pas que leurs
enfants deviennent des médecins ("qui n'y connaissent rien") ou des
avocats ("tous des pourris ces baveux").

Si ils avaient eu la possibilté d'être médecin ils ne diraient pas ça... Et si leur enfant en avit la possibilité non plus.

Oui, mais ces personnes votent ; et donc ils ne voteront pas pour des personnes se dévouant pour l'éducation et décourageront leur enfants, ce qui boucle le problème.
Quelle(s) solution(s) peut-on apporter pour changer cela?


vadumbeldore a écrit:
SangJun a écrit:
Les Français sont-ils obligés de regarder TF1? Ont-ils une arme sous la
tempe les contraignant à regarder Pernault (ou à en boire)?

Non, mais comme presque tt les médias se calque sur TF1, il reste très peu d'alternative...

Oui, mais il en reste. Prenons la presse, dont le choix est plus vaste, le nombre de tirages de tabloïds écrase celui de la presse culturelle, de la presse scientifique et de la presse d'information.


Pour la presse scientifique, celle "vulgarisée" est de la Merde. Science et Nature ne sont pas très accessibles au grand public, et le reste est incompréhensible pour le grand public.

Citez moi 5 journaux indépendants. Essayez, juste pour rigoler... Vous n'y arriverez pas!!!!
Et je préfère les tabloïds car ils ne trompent pas le public en prétendant être ce qu'il ne sont pas... Ils s'affichent clairement!!!

Quant au vote des jaloux, si vous leur (DE)MONTREZ que leurs enfants PEUVENT avoir accès à une vraie éducation, 95% d'entre eux vous suivront. Ils ne sont dans cette attitude de rejet que parce qu'ils sont conscients que ce n'est pas pour eux, que leur l'éducation leur est refusée!!! C'est comme les enfants à qui vous refusez quelque chose: "De toute façon c'est nul ton truc, j'en veut même pas..." Il ne faut pas croire que l'on évolue foncièrement entre l'enfance et l'âge adulte... On devient juste plus grand, on change de fringues, et on se réfrenne un tout petit peu... Mais dans le fond, on ne change pas.
Revenir en haut Aller en bas
gasconne

avatar

Féminin Nombre de messages : 30
Age : 65
Localisation : gers32
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: à propos de TF1 et de la TV en général   Jeu 24 Mai 2007 - 13:58

Pardonnez-moi mon côté abrupt, mais votre débat au sujet de TF1 est excessif et inexact dans sa forme s'il est justifié dans son intention.

TF1 est TF1 - LA TV existe par la pluralité de ses chaînes qui apportent toutes un enseignement riche sur la vie : la nôtre, celle des autres, du monde... L'important c'est la manière de regarder et décrypter ce qui est émis. Il ne faut pas diaboliser TF1 même si on peut regretter que les émissions soient parfois médiocres, il nous suffit de zapper, nous avons cette liberté, ce droit, ce devoir !

La TV dont je suis très friande, que je regarde beaucoup et qui depuis 30 ans a participé à presque 60% à l'édification de ma culture, est un outil d'information, accessibles à tous et peu onéreux il faut le dire. Mais il faut savoir s'en servir.

Et cela rejoint le débat sur l'école et l'éducation, l'enseignement en général. On doit former les cerveaux pour qu'ils soient capables de réfléchir, peser le pour et le contre, choisir. Sans choix pas de liberté. La liberté du citoyen, du téléspectateur, passe par l'apprentissage, dès l'école, de la rélexion. Ensuite tout ira de soi.

Si nous discutions du contenu de l'enseignement et de la personnalité des enseignants, nous constaterions que sur plan là l'école moderne est un échec sauf pour une petite catégorie de personnes qui sont munis de ces qualités de réflexion très tôt.

Je suis d'accord avec l'internaute qui a déclaré qu'il entend beaucoup de mauvaises paroles sur lenseignement et ses acteurs. C'est vrai et c'est dommageable à toute la population. C'est pour cette raison que j'ai déjà écrit sur ce forum que nous devons changer la morale générale de la population en ce qui concerne l'école au grand sens du terme. Point de réformes des structures qui ne soient précédées de réforme des mentalité.

Il faut que tous les MODEMISTES, soient des MODERNISTES et contribuent chacun dans son cadre vie à réhabiliter l'image de l'école, et son intérêt fondamental pour l'avenir de notre capacité à recevoir l'information, l'analyser, l'accepter ou la rejeter.

Le "savoir" participe à la fortification de l'intelligence, la pratique de la réflexion assied le "savoir". Et le dialogue même politique sen trouve aussi enrichi. Je lis, j'entends n'importe quoi, sur les forums, autour de moi, parceque les gens confondent les critères du savoir et de la vague information. On ne peut discuter fructueusement de n'importe quel sujet avant d'avoir vérifié, personnellement soi-même, avec honnêteté intellectuelle et lucidité si on est capable d'en discuter.

Et l'école doit (entre autres missions) apprendre à définir ces repères et les enseignants doivent participer pleinement à cette mission, ne pas se contenter de l'apparence des choses ni se contenter de la médiocrité du résultat.

Sans vouloir les stigmatiser, les enseignants sont bien un peu responsables de la faillite de l'enseignement, car eux-mêmes n'y croient plus ! Et qu'ils ne me disent pas que c'est à cause des réformes, des directives ou des inspections. Je ne vois plus dans les enseignants (sauf un faible pourcentage) l'expresion de la volonté de l'autorité du savoir et du sachant. Ils pourront faire toutes les grèves du monde, avoir des syndicats, demander plus d'heures ou d'autres, moins d'heures, plus de vacances, plus de salaires etc... Personne, nul chef d'état, nul ministre de l'éducation, ne pourront leur donner ce qui leur manquera : le courage, la volonté du résultat, le charisme, la conviction. Cela est un contrat à passer entre l'enseignant et sa conscience. S'il ne passe pas ce contrat là il DOIT renoncerà prétendre éduquer un élève.

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
vadumbeldore



Nombre de messages : 35
Localisation : Dourdan
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 13:59

PS: Je suis heureux de voir qu'il y a des réponses fréquentes sur ce site... Ca vit pas mal...
Revenir en haut Aller en bas
vadumbeldore



Nombre de messages : 35
Localisation : Dourdan
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 14:09

gasconne a écrit:
Pardonnez-moi mon côté abrupt, mais votre débat au sujet de TF1 est excessif et inexact dans sa forme s'il est justifié dans son intention.

TF1 est TF1 - LA TV existe par la pluralité de ses chaînes qui apportent toutes un enseignement riche sur la vie : la nôtre, celle des autres, du monde... L'important c'est la manière de regarder et décrypter ce qui est émis. Il ne faut pas diaboliser TF1 même si on peut regretter que les émissions soient parfois médiocres, il nous suffit de zapper, nous avons cette liberté, ce droit, ce devoir !

La TV dont je suis très friande, que je regarde beaucoup et qui depuis 30 ans a participé à presque 60% à l'édification de ma culture, est un outil d'information, accessibles à tous et peu onéreux il faut le dire. Mais il faut savoir s'en servir.

Et cela rejoint le débat sur l'école et l'éducation, l'enseignement en général. On doit former les cerveaux pour qu'ils soient capables de réfléchir, peser le pour et le contre, choisir. Sans choix pas de liberté. La liberté du citoyen, du téléspectateur, passe par l'apprentissage, dès l'école, de la rélexion. Ensuite tout ira de soi.

Si nous discutions du contenu de l'enseignement et de la personnalité des enseignants, nous constaterions que sur plan là l'école moderne est un échec sauf pour une petite catégorie de personnes qui sont munis de ces qualités de réflexion très tôt.

Je suis d'accord avec l'internaute qui a déclaré qu'il entend beaucoup de mauvaises paroles sur lenseignement et ses acteurs. C'est vrai et c'est dommageable à toute la population. C'est pour cette raison que j'ai déjà écrit sur ce forum que nous devons changer la morale générale de la population en ce qui concerne l'école au grand sens du terme. Point de réformes des structures qui ne soient précédées de réforme des mentalité.

Il faut que tous les MODEMISTES, soient des MODERNISTES et contribuent chacun dans son cadre vie à réhabiliter l'image de l'école, et son intérêt fondamental pour l'avenir de notre capacité à recevoir l'information, l'analyser, l'accepter ou la rejeter.

Le "savoir" participe à la fortification de l'intelligence, la pratique de la réflexion assied le "savoir". Et le dialogue même politique sen trouve aussi enrichi. Je lis, j'entends n'importe quoi, sur les forums, autour de moi, parceque les gens confondent les critères du savoir et de la vague information. On ne peut discuter fructueusement de n'importe quel sujet avant d'avoir vérifié, personnellement soi-même, avec honnêteté intellectuelle et lucidité si on est capable d'en discuter.

Et l'école doit (entre autres missions) apprendre à définir ces repères et les enseignants doivent participer pleinement à cette mission, ne pas se contenter de l'apparence des choses ni se contenter de la médiocrité du résultat.

Sans vouloir les stigmatiser, les enseignants sont bien un peu responsables de la faillite de l'enseignement, car eux-mêmes n'y croient plus ! Et qu'ils ne me disent pas que c'est à cause des réformes, des directives ou des inspections. Je ne vois plus dans les enseignants (sauf un faible pourcentage) l'expresion de la volonté de l'autorité du savoir et du sachant. Ils pourront faire toutes les grèves du monde, avoir des syndicats, demander plus d'heures ou d'autres, moins d'heures, plus de vacances, plus de salaires etc... Personne, nul chef d'état, nul ministre de l'éducation, ne pourront leur donner ce qui leur manquera : le courage, la volonté du résultat, le charisme, la conviction. Cela est un contrat à passer entre l'enseignant et sa conscience. S'il ne passe pas ce contrat là il DOIT renoncerà prétendre éduquer un élève.

A bientôt

Je ne diabolise pas TF1, c'est juste l'archétipe des nouveaux médias.
Je ne mets pas en cause la qualité des programmes.

Je mets en cause son INTEGRITE et son INDEPENDANCE (du pouvoir politique et/ou financier), ainsi que celle de 95% des télés, radios, journaux.........

Exemple. Récemment, "le Canard enchainé" a été perquisitionné pour découvrir une de ces sources. La protection des sources fait partie des fondements de la démocratie moderne, des loi européennes, et est défendue par la cour européènne de justice... C'est une violation GRAVISSIME et HONTEUSE de la démocratie... EN FRANCE MERDE, a quoi ca rime de donner des leçons au monde entier après.

qui en a parlé??? TF1??? NON, F2??? NON, Le figaro??? NON...... Le canard enchainé bien sûr, Charlie hebdo, et Marianne une semaine après... Et c'est TOUT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Il est vaste le choix!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
SangJun

avatar

Masculin Nombre de messages : 357
Age : 36
Localisation : 62 - Boulogne sur mer ; 59 - Valenciennes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 14:11

Je vais juste faire une parenthèse sur TF1. Je reconnais quelques bonnes séries (Les Experts, ...) et les remercie d'avoir été les seuls à diffuser des mangas à l'époque bénie du Club Dorothée.

Mais pour le reste (le cynisme des dirigeants, le journal de Pernault, le football, les julie lescaut, la star ac, l'ile de la tentation, ...etc...), c'est une catastrophe.

L'un des problèmes est que le peu de programmes de qualité (en tout le plus vaste choix) est le satellite, mais là entre les parents qui n'en voient pas l'utilité et ceux qui n'ont pas les moyens de la payer, l'enfant n'y a pas toujours accès et reste scotcher devant des programmes débilisants.
Revenir en haut Aller en bas
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 52
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 14:47

Pourquoi (certaines personnes) et dans l'ensemble beaucoup,restent-elles bloquées sur TF1?
Je pense tout naturellement que c'est une Habitude,mauvaise fut-elle, elle existe réellement.
Je ne comprends pas ce principe évidement.
Nous avons la Tnt, des journaux(à nous de trier, de savoir lire entre les lignes,d approfondir nos pensées).
Une HABITUDE d'être ensevelie par les images, bouffée par les séries américaines, la star cacahuette, les émissions à Grand public, la publicité à outrance, les variétés et toujours les mêmes styles de musique.
Il FAUT chercher, quitter les sentiers battus, il est dans notre devoir de fouiner, de s'interesser, de comparer.
Surtout ne pas être ou devenir un téléspectateur LOBOTOMISE dans la grande spirale des médias flash.
33 % des Français regardent la Une?
Une vieille habitude ancrée dans le visage télévisé Français et sarko l'a très bien compris et exploité.
Comment les faire "bouger"?
La Zapette existe, des émissions intéressantes se dessinent sur d'autres chaînes.
Je crois que c'est l'histoire d'un mouton qui suit un autre mouton sans savoir véritablement où va le premier, mais c'est un danger pour notre
DEMOCRATIE.
Revenir en haut Aller en bas
SangJun

avatar

Masculin Nombre de messages : 357
Age : 36
Localisation : 62 - Boulogne sur mer ; 59 - Valenciennes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 15:05

La TNT, tout le monde ne l'a pas.

Je prend mon cas perso.

J'adore le cinéma. Je peux regarder aussi bien un Woody Allen, qu'un Hayao Miyazaki, qu'un Richard J. Thompson, qu'un Alfred Hitchcock, qu'un Lloyd Kauffman, qu'un Kubrick, ...

Je dois acheter les DVD pour pouvoir voir certains films (parfois même en import).
Où est le choix?
Revenir en haut Aller en bas
vadumbeldore



Nombre de messages : 35
Localisation : Dourdan
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 15:09

marco11 a écrit:
Pourquoi (certaines personnes) et dans l'ensemble beaucoup,restent-elles bloquées sur TF1?
Je pense tout naturellement que c'est une Habitude,mauvaise fut-elle, elle existe réellement.
Je ne comprends pas ce principe évidement.
Nous avons la Tnt, des journaux(à nous de trier, de savoir lire entre les lignes,d approfondir nos pensées).
Une HABITUDE d'être ensevelie par les images, bouffée par les séries américaines, la star cacahuette, les émissions à Grand public, la publicité à outrance, les variétés et toujours les mêmes styles de musique.
Il FAUT chercher, quitter les sentiers battus, il est dans notre devoir de fouiner, de s'interesser, de comparer.
Surtout ne pas être ou devenir un téléspectateur LOBOTOMISE dans la grande spirale des médias flash.
33 % des Français regardent la Une?
Une vieille habitude ancrée dans le visage télévisé Français et sarko l'a très bien compris et exploité.
Comment les faire "bouger"?
La Zapette existe, des émissions intéressantes se dessinent sur d'autres chaînes.
Je crois que c'est l'histoire d'un mouton qui suit un autre mouton sans savoir véritablement où va le premier, mais c'est un danger pour notre
DEMOCRATIE.


TF1 est un ARCHETYPE. C'est la première chaîne privée (historiquement, et aussi au niveau de l'audience). Elle est contrôlée par bouygues (grand ami de NS.) qui n'a jamais caché ses motivations, ni ses liens avec le pouvoir politique.

Quand le pouvoir financier rejoint le pouvoir politique (Bouygues témoin du mariage de NS, bolloré qui finance les vacances de NS (à hauteur d'1 an de salaire de NS)), et le pouvoir médiatique (Largardère Média, TF1/Bouygues), je dis aïe. Quand 95% de la presse, de la télévision, de tous les médias sont contrôlées par les patrons du CAC 40 ou par le chef de l'état, ami de ces mêmes patrons du CAC40, je dis... Euh, ce srait y pas un chti peu dangereux? ou encore: "Au secours"... Et ceci sans même tomber dans "les patrons sont des méchants"... C'est juste pas sain quand tout le pouvoir dans un pays est au mains de 5-6 personnes....

Je ne pense pas que les autres chaine
Revenir en haut Aller en bas
gasconne

avatar

Féminin Nombre de messages : 30
Age : 65
Localisation : gers32
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: TF1...TF1...   Jeu 24 Mai 2007 - 19:01

Est-ce la vocation de TF1 ou de toute autre chaïne de télévision qui s'adressent à tous publics de faire de l'investigation et de dénoncer, comme le fait le Canard enchaîné ? Je ne pense pas, sincèrement.

La télévision est là pour nous informer de façon générale, pour nous cultiver et pour nous divertir. Et très sincèrement, je le répète et d'autres réactions aujourd'hui le confirment nous sommes assez bien servis.

Sans avoir le satellite (moi je ne l'ai pas) je parviens chaque jour, je dis bien chaque jour, à trouver une émission qui répond au moins à l'un des 3 critères que j'ai évoqués ci-dessus. Si par hasard, ce n'est pas le cas, j'éteins ma télévision et je lis ou j'écoute de la musique...

Que TF1 appartienne au grand capital, que nous importe ? nous n'avons qu'à ne jamais aller sur TF1 et son audimat sera mauvais, un point c'est tout. Je suis une fervente spectatrice d'ARTE, et je vous assure qu'il y a de quoi apprendre, agréablement, sur cette chaîne.

Nous avons dans les kiosques quantité de journaux de programmes TV : prenons l'habitude (et donnons la à nos enfants) d'ouvrir un programme et de le lire, et de chosir ce que nous allons regarder. Et si nous ne trouvons rien n'allumons pas la TV, nous avons cette liberté, habituons nous et habituons nos enfants à ne pas considérer la TV de façon passive et de gober tout ce qu'elle présente paresseusement.

La TV de nos jours n'est ni très bonne ni très mauvaise. Elle est fluctuante et imparfaite, comme est la vie. C'est à nous de maîtriser son utilisation et d'en faire un outil à notre mesure et notre volonté.

Là encore nous faisons preuve d'immaturité : comme nous attendons tout d'un état ingérant et providenciel, nous attendons tout aussi de la TV. Mais il n' y a qu'une règle en ce bas monde : il faut attendre tout de soi-même et pas des autres.

Il va falloir finir par comprendre, voire apprendre, à ne compter que sur nous, d'où la nécessité de l'école, et à l'école, apprendre à nos enfants, que l'instruction, le développement de l'intelligence par tout ce qui peut s'apprendre à l'école, est la clé de l'autonomie, du libre-arbitre, du refus des fausses valeurs, ces dernières fussent-elles diffusées sur les chaïnes ou sur les ondes.

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
gasconne

avatar

Féminin Nombre de messages : 30
Age : 65
Localisation : gers32
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: LE MODEM sans site...   Jeu 24 Mai 2007 - 19:34

Je réponds à l'internaute qui déclare qu'il ne se passe rien sur le plan de l'internet à propos du MODEM. Mais que sommes-nous en train de faire sur ce forum ? nous l'animons et il est bien du MODEM.
Et il y a d'autres forums sur d'autres sujets...
Et on peut consulter tout ce qu'on veut savoir sur les législatives, les candidats, région par région...

Le site où nous débattons en ce moment, s'intitule "FORUM POUR LE MOUVEMENT DEMOCRATE" - Alors que voudriez-vous d'autre ?

J'ai compris que cet internaute-là est en attente d'être convaincu pour éventuellement adhérer au MODEM. Par ailleurs, il pense que nous sommes trop lents et trop mous. N'hésitez pas, cher internaute, à aller vers d'autres partis plus rapides, plus violents, à l'efficacité redoutable, car chez nous, vous ne trouverez rien de cela. Nous sommes un mouvement d'analyse et de calme, nous prenons du recul pour mieux comprendre et mieux choisir, c'est une nouvelle manière de faire de la politique. Nous avons nos méthodes et ce ne sont pas celles de NS ou SR. Ce sont les nôtres.

Et ne vouez pas F. Bayrou aux gémonies si son attitude ne correspond pas à la passion qui vous anime et qui vous ferait en découdre avec le parti de l'UMP. Vous devez comprendre que nous ne voulons pas le conflit ni l'agression, nous voulons expliquer et prouver par le calme et sans précipitation ce que nous avons à défendre comme projet. N'ayez crainte il ya aura après la réunion de ce soir sûrement d'autres preuves que notre mouvement est lancé et qu'il a de l'avenir.

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Lamule

avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 42
Localisation : Quelque part à l'Ouest de Chartres
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 19:35

gasconne a écrit:
Pardonnez-moi mon côté abrupt, mais votre débat au sujet de TF1 est excessif et inexact dans sa forme s'il est justifié dans son intention.

TF1 est TF1 - (...) L'important c'est la manière de regarder et décrypter ce qui est émis. Il ne faut pas diaboliser TF1 même si on peut regretter que les émissions soient parfois médiocres, il nous suffit de zapper, nous avons cette liberté, ce droit, ce devoir !
(...)
Et cela rejoint le débat sur l'école et l'éducation, l'enseignement en général. On doit former les cerveaux pour qu'ils soient capables de réfléchir, peser le pour et le contre, choisir. Sans choix pas de liberté. La liberté du citoyen, du téléspectateur, passe par l'apprentissage, dès l'école, de la rélexion. Ensuite tout ira de soi.

Merci Gasconne de recentrer les échanges sur le sujet du fil. Notre jeune ami vadumbeldore semble avoir un tel enthousiasme qu'il se disperse un peu trop à mon goût.bounce
Globalement ce que vous dites est plein de sagesse. Evidemment, une pesonne éduquée, et non dupe de la partialité d'une chaîne généraliste telle que TF1, saura la regarder sans être "lobotomisée". Quoique.
TF1 est, comme l'a déjà dit notre jeune zozo, relativement emblèmatique. En outre TF1 détient plusieurs canaux de la TNT. Merci pour la "pluralité". Le plus grave est le fait qu'elle mène le train du média de masse: la télévision. Ce qui est problématique avec cette chaîne est qu'une quantité effarante de personnes ne s'informe QUE via ce média.affraid
Pour beaucoup de ces personnes qui sont adultes ET vaccinées, le regard de TF1 sur le monde devient jour après jour, un peu plus leur regard. Ces personnes là devraient sans doutes suivre des cours du soir portant sur le décryptage de l'information. Je ne saurais que leur recommander la lecture du toujours éclairant Les nouveaux chiens de garde de Serge Halimi. Toutefois, cela me semble pour le coup un peu utopique de les y inviter... ou obliger. Pour les personnes adultes et vaccinées, il serait donc trop tard.
On pourrait caricaturer votre propos par: "si tout le monde était suffisemment éduqué et ayant un savoir suffisant pour discuter fructueusement de n'importe quel sujet en ayant pu vérifier, personnellement soi-même si elle/il est capable d'en discuter, alors, tout irai de soi".
Evidemment! Et là les enseignants seraient pleinement dans leurs prérogatives. Et ils le sont, dés que c'est possible...pour beaucoup d'entre eux. Je ne partage pas votre idée d'un échec de l'école moderne par opposition implicite d'un succès des années passées.
Car du point de vue, de la clairvoyance vis à vis des médias, chère madame, l'enseignement que vous avez suivi, avec vos camarades devraient vous avoir tous "immunisé" si l'enseignement moderne est un échec. Or il n'en est rien il me semble. Les choses étaient juste différentes.

gasconne a écrit:

Si nous discutions du contenu de l'enseignement et de la personnalité des enseignants, nous constaterions que sur plan là l'école moderne est un échec sauf pour une petite catégorie de personnes qui sont munis de ces qualités de réflexion très tôt.
Pas plus que par le passé après tout. Votre génération n'a pas su apprivoiser la nouvelle télévision dirigée par la Censure. Notre plus jeune génération ne sait pas comment gèrer la multiplicité de sources d'information, plus ou moins sûres ou crédibles. Comme vous avez pu a priori apprendre la lecture des médias, d'autres, actuellement, sont également capables de cela.

Citation :

(...) les enseignants sont bien un peu responsables de la faillite de l'enseignement, car eux-mêmes n'y croient plus !
Il y a certainement des choses à changer dans l'enseignement national. C'est certain! Mais je pense que vous vous tromper lourdement sur l'état de motivation et des exigences des troupes qui constituent ce qu'il conviendrait à nouveau d'appeler le corps des "hussards de la république". Les problèmes de sociétés sont grandement différents. Les élèves sont donc également différents. Leurs parents regardent certainement TF1 car beaucoup d'entre eux (40% je crois) font partie de ces "gens" qui s'informent par ce média. Que pèse notre enseignement face à la vie de famille. On en revient donc à l'image des enseignants dans la population.
Cette rapide et un peu biscornue ellipse pourrait peut être alors mener vers une question intéressante.
Pourquoi écoute-t-on plus la télé que les profs?
Je lève le copyright pour que cette question soit éventuellement posée au bac de philo 2007.Cool

Citation :

Et qu'ils ne me disent pas que c'est à cause des réformes, des directives ou des inspections. Je ne vois plus dans les enseignants (sauf un faible pourcentage) l'expresion de la volonté de l'autorité du savoir et du sachant. (...) Personne, nul chef d'état, nul ministre de l'éducation, ne pourront leur donner ce qui leur manquera : le courage, la volonté du résultat, le charisme, la conviction. Cela est un contrat à passer entre l'enseignant et sa conscience.

Et ils le passent, pour nombre d'entre eux. L'enseignant n'enseigne pas seul. Il enseigne à un public. Ce contrat n'est que la motié du chemin vous en conviendrez.... Et si on se tutoyait après tout.
J'avais bien apprécié tes premiers messages. Ils étaient réconfortant. Il est bien clair, que brocarder l'enseignement, semble être devenu, au cours des âges, un sport national. Tu t'en était très bien démarqué. Pourtant, il y a quelque chose d'assez retour-au-galop dans ta dernière approche. Les qualités que tu décris ne suffisent pas dans certains cas, pour faire flèchir la balance des hasards de la vie. Lorsque les enseignants demandent un surcroît de moyen, ce n'est pas forcément pour faire joli... Certes ils doivent faire leur part d'efforts, mais tout ne pourra pas ne venir que d'eux.

Maintenant, juste un petit message pour vadumbeldore:
Il serait assez souhaitable, et appréciable de ne pas trop multiplier les interventions à la queue-leu-leu. Via le bouton "edit", tu peux retoucher tes messages et rajouter des citations ainsi que des commentaires. Cela évites que le nombre de pages n'explose. Cela permet également de garder un certain suivi des contributions pour des pauvres gars comme moi qui ne lisent pas très vite.jocolor
Ah, enthousiasme quand tu nous tient!lol! Allez! Retourne bosser fainéant de thésard!study Wink Cool
Revenir en haut Aller en bas
vadumbeldore



Nombre de messages : 35
Localisation : Dourdan
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 24 Mai 2007 - 19:54

gasconne a écrit:
Je réponds à l'internaute qui déclare qu'il ne se passe rien sur le plan de l'internet à propos du MODEM. Mais que sommes-nous en train de faire sur ce forum ? nous l'animons et il est bien du MODEM.
Et il y a d'autres forums sur d'autres sujets...
Et on peut consulter tout ce qu'on veut savoir sur les législatives, les candidats, région par région...

Le site où nous débattons en ce moment, s'intitule "FORUM POUR LE MOUVEMENT DEMOCRATE" - Alors que voudriez-vous d'autre ?

J'ai compris que cet internaute-là est en attente d'être convaincu pour éventuellement adhérer au MODEM. Par ailleurs, il pense que nous sommes trop lents et trop mous. N'hésitez pas, cher internaute, à aller vers d'autres partis plus rapides, plus violents, à l'efficacité redoutable, car chez nous, vous ne trouverez rien de cela. Nous sommes un mouvement d'analyse et de calme, nous prenons du recul pour mieux comprendre et mieux choisir, c'est une nouvelle manière de faire de la politique. Nous avons nos méthodes et ce ne sont pas celles de NS ou SR. Ce sont les nôtres.

Et ne vouez pas F. Bayrou aux gémonies si son attitude ne correspond pas à la passion qui vous anime et qui vous ferait en découdre avec le parti de l'UMP. Vous devez comprendre que nous ne voulons pas le conflit ni l'agression, nous voulons expliquer et prouver par le calme et sans précipitation ce que nous avons à défendre comme projet. N'ayez crainte il ya aura après la réunion de ce soir sûrement d'autres preuves que notre mouvement est lancé et qu'il a de l'avenir.

A bientôt.

Ne pas souhaiter le conflit, c'est bien. Sauver sa peau, c'est mieux...
Le PS va se prendre une raclée aux législatives, mais il s'en remettra un jour. Le MoDem s'en remettra t'il??? Sa situation est un peu plus délicate.

Je ne voue pas FB aux gémonies. Je pense juste que s'il est sincère il apportera beaucoup à la démocratie en france, ... s'il survit politiquement aux législatives.....

Pour finir, je ne parle pas de suivre l'exemple NS, mais de survivre politiquement à NS...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Grand Thème] éducation, formation, recherche, université
Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Havre: Le Grand Paris en débat à l'Université.
» Recherche article Rééducation Orthophonique
» Le mode d'éducation de nos parents vis à vis de nos enfants
» Recherche n° STALAG ou mon père était prisonnier
» rééducation périnéale ou pas ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Exprimez-Vous sur les grands thèmes :: Education et Culture-
Sauter vers: