Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 28 villes:tour d'horizon

Aller en bas 
AuteurMessage
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: 28 villes:tour d'horizon   Mar 5 Fév 2008 - 13:48

Tour d'horizon par régions et par villes à presqu'un mois de l'ouverture du scrutin.
Liberation.fr (avec source AFP).

LIBERATION.FR : mardi 5 février 2008

La dernière ligne droite de la campagne pour les élections municipales donnera lieu à des batailles particulièrement âpres dans une série de villes. Voici, par grandes régions, les principaux points chauds.
PARIS
L'un des enjeux majeurs du scrutin. Les sondages prédisent une réélection facile au socialiste sortant Bertrand Delanoë face à l'UMP Françoise de Panafieu, la Modem Marielle de Sarnez et le Vert Denis Baupin. Malgré le renfort des ministres Rachida Dati, Christine Lagarde et Christine Albanel, ou du transfuge du MoDem Jean-Marie Cavada, Françoise de Panafieu aura fort à faire pour prendre la capitale à la gauche.

CENTRE
A Orléans le socialiste Jean-Pierre Sueur va tenter de ravir la mairie à l’UMP Serge Grouard.

NORD
Si à Lille Martine Aubry (PS) ne devrait pas être inquiétée pour sa réélection, l’issue est plus incertaine à Tourcoing, 95 000 habitants . Une ville dirigée par la gauche, mais qui a voté majoritairement pour Nicolas Sarkozy à la présidentielle. Michel-François Delannoy (PS) y affronte le député Christian Vanneste (UMP), tristement célèbre pour ses propos homophobes.

Enfin, Hénin-Beaumont est la seule ville où le FN peut créer la surprise. Face à Marine Le Pen, deuxième sur la liste, la gauche, emmenée par la socialiste Marie-Noëlle Lienemann, tente difficilement de faire son unité.

OUEST
A Rennes le socialiste Daniel Delaveau devrait logiquement succéder à Edmond Hervé (PS), qui ne se représente pas, face à la liste UMP de Karim Boudjema.
A Rouen, le maire centriste Pierre Albertini, qui brigue un second mandat, est en grand danger face à la nouvelle députée socialiste Valérie Fourneyron.
A Caen, Brigitte Le Brethon (UMP) est menacée par le président PS de la région Basse-Normandie, Philippe Duron, qui l'a battue aux législatives. Elle est également handicapée par la division à droite.
A Angers, la droite, emmenée par le jeune président du conseil général du Maine-et-Loire, Christophe Béchu (UMP), espère ravir à Jean-Claude Antonini (PS) la mairie gérée par la gauche depuis 1977.
A Laval, après sa défaite surprise aux législatives, François d'Aubert (UMP) tente de garder la mairie face à Guillaume Garot (PS), élu député en juin. Laval a voté à 53,6% pour Ségolène Royal le 6 mai.
A Blois, le tombeur de Jack Lang pour 35 voix en 2001, le député-maire sortant Nicolas Perruchot (Nouveau Centre) aura fort à faire face au socialiste Marc Gricourt.
([color:4ca4="Red"]depuis quand Blois est elle à l'Ouest..)
SUD-OUEST
A Bordeaux, l'ex-Premier-ministre Alain Juppé joue sa survie politique en repartant à la conquête de la mairie après sa défaite aux législatives. Dopés par leur victoire en juin, les socialistes ont désigné Alain Rousset, président de la région Aquitaine, pour tenter de ravir la ville, ancrée depuis 60 ans à droite.

A Pau, le président du MoDem, François Bayrou, peut conquérir la deuxième ville d'Aquitaine, détenue par le PS depuis 1971. Car les socialistes, emmenés par la députée Martine Lignières-Cassou, sont divisés. Le maire sortant, Yves Urieta, ex-PS, est désormais le candidat de l'UMP.

SUD
A Toulouse, le maire centriste apparenté UMP, Jean-Luc Moudenc, et le socialiste Pierre Cohen sont au coude à coude dans les sondages.
A Tarbes, la lutte est âpre entre le sortant Gérard Trémège (UMP) et l'ancien ministre socialiste Jean Glavany, réélu député en juin avec plus de 61% des suffrages.

SUD-EST
A Marseille, la bataille pour un 3e mandat s'annonce plus difficile que prévue pour Jean-Claude Gaudin (UMP). Son adversaire PS Jean-Noël Guérini, président du conseil général des Bouches-du-Rhône, espère créer la surprise.
A Aix-en-Provence, la maire UMP Maryse Joissains se représente. Mais deux de ses adjoints UMP ont rallié son vieil ennemi, François-Xavier de Peretti, candidat du MoDem, soutenu par les Verts. A gauche, Alexandre Medvedowsky, désigné par les militants PS, est concurrencé par l'ancien député Michel Pezet.
A Nice, la droite se déchire entre Christian Estrosi, investi par l'UMP, et le maire actuel Jacques Peyrat, également UMP, résolu à conserver son siège. Sans grande chance d'y parvenir.

RHONE-ALPES
A Lyon, Gérard Collomb (PS) semble bien parti pour conserver cette métropole conquise en 2001. Les sondages donnent l'UMP Dominique Perben largement distancé.
A Saint-Etienne, le maire sortant, Michel Thiollière (UMP-Rad), élu depuis 1994, se retrouve face à une liste issue de sa propre majorité, dirigée par l'ancien député UDF de la Loire Gilles Artigues (MoDem), proche de François Bayrou.
A Chambéry, la maire PS Bernadette Laclais, qui avait remplacé Louis Besson (PS, démissionnaire) en septembre, est menacée par l'UMP Xavier Dullin (UMP).
A Annecy, le nouveau député UMP Lionel Tardy, qui a battu le sortant Nouveau Centre Bernard Bosson en juin, pourrait ravir la mairie à Jean-Luc Rigaut (NC).
Enfin, à Chalon-sur-Saône, Christophe Sirugue (PS), jeune président du conseil général, espère conquérir la ville dirigée par l'UMP Michel Allex et rééditer sa victoire surprise des législatives face à un autre sortant UMP.

EST
A Strasbourg la campagne est très serrée entre Fabienne Keller (UMP), maire sortante, et l'ancien maire PS, Roland Ries. Les centristes, bien que divisés, pourraient jouer les arbitres.
A Belfort, Etienne Butzbach (MRC), qui a pris les rênes de la mairie après la démission de Jean-Pierre Chevènement, consécutive à sa lourde défaite aux législatives, pourrait avoir du mal à la conserver face au député UMP Damien Meslot.
A Colmar, le maire sortant UMP Gilbert Meyer, qui sollicite un 3e mandat, a été investi par son parti malgré sa défaite cinglante aux législatives face à un dissident UMP. Lâché par une partie de l'équipe municipale, il affronte le suppléant de son tombeur, Roland Wagner, et la centriste Brigitte Klinkert.

NORD-EST
A Metz, le maire DVD Jean-Marie Rausch, 78 ans, brigue un 7e mandat consécutif. Il sera opposé à la députée UMP Marie-Jo Zimmermann.
A Reims, bataille rangée entre les UMP Renaud Dutreil, investi par le parti, et Catherine Vautrin, soutenue par le maire sortant DVD Jean-Louis Schneiter. Une rivalité qui pourrait faire le jeu d'Adeline Hazan (PS), qui fait liste commune avec les Verts.
A Charleville-Mézières, duel féminin entre la sortante PS Claudine Ledoux et la députée UMP Bérengère Poletti, qui l'a battue deux fois aux législatives.
Revenir en haut Aller en bas
 
28 villes:tour d'horizon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un tour d'horizon
» Tour du Roc. Granville (50).
» Mon (futur) tour de Normandie à vélo
» Tour de lit dangereux pour les nouveaux nés?
» Régionales 2ème tour.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Organisation sur le terrain et sur internet :: Fédération Nationale :: Municipales 2008-
Sauter vers: