Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 MoDem à Lyon, message de l'administrateur de e-soutiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benoit - Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 1399
Age : 37
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: MoDem à Lyon, message de l'administrateur de e-soutiens   Mer 6 Fév 2008 - 22:05

A sa demande, je publie ici son message de dépit et de colère bien compréhensibles, suite aux événements lyonnais.

[Le devoir de verité à tous les Lyonnais !


Lyon, le 4 février 2008

Communiqué de presse

Jérôme DARRACQ - 34 ans, Consultant – Mouvement Démocrate du Rhône – Vice-président responsable du pôle « Jeunes Actifs » –Administrateur du site national e-soutiens.barou.fr.

Je refuse de cautionner les postions politiques prises par des membres de notre fédération du Rhône.

Si je me suis engagé en politique, c'est avant tout pour l’ensemble des idéaux humanistes, adossés à une politique économique pragmatique et dynamique que propose François Bayrou depuis 2002.



Parce que je crois au plus profond de mon être que le Mouvement Démocrate est un mouvement nécessaire pour faire bouger les lignes institutionnelles stratifiées de notre société…
Parce que je crois qu’il est nécessaire pour respecter mon engagement moral de refuser de passer son temps à participer à un jeu de dupes, à quémander un maroquin, qui localement n’est pas davantage qu’un strapontin de cinéma de quartier…

Parce que je crois qu’il est primordial de respecter, dans l’abnégation militante, les individus qui composent le corps de garde d’un mouvement qui prône les valeurs les plus hautes…



... Je me refuse, tout comme nombre de militants investis dans l’action, à la défense de ces pratiques et dénonce cette incurie lamentable de la gestion d’une situation électorale critique pour la survie de notre parti localement, et critique pour son rayonnement national.



Tout le monde doit savoir, que dans les postures prises dernièrement au sein de la fédération par des candidats établis, nombre de nos militants actifs et légalistes ne se sont pas retrouvés et se sont sentis floués dans ce qu’ils croyaient être le service d’un combat juste. Les volte-face et les arrangements pris sans réelle consultation des militants sont indignes de la motivation de cette « chair à canon » qui compose les rangs des travailleurs de l’ombre.



Pour s'engager en politique, ne vous semble-t-il pas qu’il faille avoir envie de travailler au sein d'une équipe conduite par un leader naturel avec lequel se crée une réelle relation de confiance? Pour ma part, je l’ai souvent vécu, lors de mes jeunes années de rugby ! Et pour qu’il y ait confiance, encore faut-il qu’il y ait écoute et estime réciproques.

Mais il est nécessaire que ce constat de transparence et d’efficacité puisse être fait tant au niveau national que local. Or, localement, je me rends compte que je viens de travailler avec des personnes qui ne voulaient pas véritablement entendre nos requêtes et préféraient simplement se servir de ce que nous pouvions leur apporter sur un plan éthique.



Je tiens à affirmer au nom de tous ceux, qui comme moi, ont été floués par ces personnes : que de par leurs actes inconditionnels et très factuels, ils ne peuvent désormais plus prétendre représenter la moindre incarnation ou simple lien moral avec la pensée de François Bayrou.



La confiance, mère et fondement d’une relation saine, d’une part avec les membres structurant le parti, d’autre part avec les militants, est définitivement brisée.

Nous sommes, écoeurés de toutes ces mesquineries qui au final ne servent que les combinaisons arithmétiques et politiciennes d’intégration d’une liste déjà improbable pour les Lyonnais et ce, au détriment de la qualité du projet « Mouvement Démocrate » que nous aurions dû avoir pour Lyon et pour ses habitants.

Etant fils d’un très haut fonctionnaire de l’Etat, qui fut le seul Français à être major de promotion de deux facultés la même année, connut tous les Présidents de la République depuis le Général de Gaulle et finit sa carrière comme général inspecteur ; qui porta la rigueur, l’organisation et l’abnégation à leurs points le plus haut, tout au long de sa vie et pour la seule réussite et le rayonnement de notre pays, j’ai donc très tôt compris ce qui se fait et doit se faire pour permettre l’accomplissement de la mission qui nous fut confié par François Bayrou, afin de faire triompher nos idéaux.

Lyon est devenue, comme le disait récemment un adjoint de Dominique Perben ayant rejoint les listes de M. Gérard Collomb : « une métropole européenne sociale-démocrate où les populations qui ont choisi d'y résider, les « urbains », aspirent à un mode de vie différent. »

Pourquoi donc, il le dit si bien, intégrer une liste qui ne porte aucune des valeurs profondes que réclament les Lyonnais ! Soyons pertinents !



Ne pas rejoindre la liste de M. Collomb était légitime si la logique d’indépendance fût vraiment respectée…

Concernant maintenant le travail que j’avais effectué et tenté de partager avec cette équipe départementale : Un nombre incalculable de fois, j'ai contacté le responsable, et sous toutes les formes possibles, pour lui faire part de toute les possibilités de travail, de pistes à explorer, de réseaux à développer, de dynamiques à générer… et j’ai demandé une ouverture urgente et nécessaire au dialogue avec les responsables de la campagne adverse.

Combien de fois j’ai pu m’éreinter la voix (et le forfait téléphonique) pour faire des communiqués, rentrer en empathie avec les adhérents, générer des groupes de réflexion efficaces… le tout de la même manière que d’autres ont su le faire (comme ce bon Longevialle en Isère).

Bref, échec total, fin de non recevoir systématique, et mensonge permanent. La cruauté du mépris en plus, puisque, jusqu’au tout dernier moment, aucun des « techniciens » n’a eu connaissance de ce qui se tramait…



D’aucuns me diront que je ne voyais pas ce qui se passait, « ce qui crevait les yeux ! », mais je n’accorderais ce droit qu’à ceux qui comme moi, sont de ces purs légalistes qui constituent les rouages profonds de la société civile et font la stabilité même d’une société moderne républicaine et démocrate. De ces structuralistes, rationnels et besogneux, qui ne vivent que pour voir, un jour, triompher un mouvement aux fondamentaux économiques viables, mais également populaires et humanistes.

On nous a mis sous cloche, on a brisé les mille et une idées que je fournissais, mis sous le boisseau du mépris et de l’ignorance, l’ensemble de tous les dossiers que j’avais pu constituer. Puis, on détruit, par asphyxie lente, ma volonté de rapprochement avec tous les démocrates indispensables, d’une part et d’autre part refusé mon appel à des structures internes provisoires (constituées de toutes les énergies magnifiques que nous comptons en nos rangs), que j’appelais de tous mes vœux !



Au-delà de l’indifférence dont on a fait preuve à mon égard, comme envers d’autres membres de l’équipe…et d’encore davantage de militants, je ne peux pas concevoir le mépris envers une somme de travail bénévole (qui m’a coûté personnellement beaucoup cette année pleine, écoulée). La honte devrait étouffer, moralement s’entend, les personnes responsables de ce gâchis !



Durant cette dernière semaine, on me faisait encore croire, pour que je ne génère aucune vague, que tout allait très vite changer, que tous ces contretemps dans « le timing » étaient nécessaires, et que les projets pourraient être lancés et enfin, que nous aurions une ligne claire et indépendante…



La dernière réunion à la fédération fit définitivement voler en éclats tous mes espoirs ! et je l’avoue, tout bêtement, cela m’a brisé le cœur.



J’ai donc décidé, bien avant de recevoir la fameuse lettre de démission du secrétaire et du président de la fédération, d’envoyer une lettre à ces personnes, leur expliquant toute ma déception et tout mon écoeurement pour toutes ces méthodes et ce qui allait se profiler. Aucune réponse. Pas un simple texto pour une année entière de travail !



Malgré cela, et sans commentaire aucun, j’ai mis le message de démission sur e-soutiens, et j’ai encore récolté des bordées de mépris ! de tous ceux qui ne savent pas…



J’ai décidé de laisser passer le week-end, afin de ne pas mélanger mes attributions locales et mon travail pour le siège au niveau national.



Je ne sais plus quoi faire aujourd’hui, tant je me sens désespéré de cette situation et je ne participerai à cette campagne qu’en apportant mon soutien (ainsi que celui de ceux qui me soutiennent dans cette démarche), au projet qui me semblera être le meilleur pour Lyon et les Lyonnais.



Dans tous les cas, je resterai fidèle à mes convictions de citoyen démocrate, écoeuré de cet immense gâchis humain et politique et je me concentrerai très certainement pour le futur et pour les projets européens que je défends.



Je serai néanmoins, pour la vie de ce mouvement que je chéris, une sentinelle implacable et un garde des hautes valeurs politiques que nous promettons au peuple français d’incarner sur notre cher territoire !





Bien cordialement à toutes et à tous !

_________________
Pour construire un Mouvement Démocrate sur le net - Diffusez l'adresse du forum : http://bayrou-modem.exprimetoi.net
Revenir en haut Aller en bas
http://bayrou-modem.exprimetoi.net
Benoit - Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 1399
Age : 37
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: MoDem à Lyon, message de l'administrateur de e-soutiens   Mer 6 Fév 2008 - 22:07

[suite]



Jérôme DARRACQ

NB. Tous ceux et toutes celles qui se sentent en accord et dans le droit fil de ce ressentiment, mais néanmoins, qui sont aussi dans une volonté d’actions positives, et veulent rejoindre le rang de tous ceux qui avec moi, veulent construire une autre voie pour le futur du parti, libre, indépendante et digne de confiance, peuvent me contacter directement à : jcdarracq@yahoo.fr" jcdarracq@yahoo.fr













Lettre co-signée par Monsieur Samir El Majid Janin Manificat, Mouvement Démocrate du Rhône – Vice-président responsable de la communication – directeur de campagne aux législatives 2007 de la XIIème circonscription du Rhône, Secrétaire-Général des Jeunes Européens de Lyon.



Avec un commentaire personnel sur la situation :



"J'ai pris le temps de lire ta lettre, ainsi que tu me l'avais demandé, souscrivant à chaque ligne qui défilait sous mes yeux... O certes, tes propos sont durs pour ceux qui les recevront, si d'aventure ils décident de les lire, mais les actes qui nous ont minés l'ont été proportionnellement tout autant à notre endroit et ce n'est, à mon sens, même si tu n’y vas pas de main morte, que justice.


En tant qu'héritier, du moins par l'esprit, des idéaux de François Bayrou qui, si le rendez-vous avec l'Histoire se produit, recevra les honneurs que la République lui doit, je me dois, tout comme toi, de perpétuer cet idéal humaniste et positif qui est le seul mouvement historique possible.

Moi-même fils d’un haut-fonctionnaire d’un pays voisin et ami, enfant de l’amour d’un Franco-Marocain et d’une Française aux racines bourguignonnes, rhônalpines et autrichiennes, je ne cautionne absolument pas ce revirement contraire aux principes d’ouverture et de bon sens dans lesquels j’ai été élevé.



Dans ce fichu parti, on se plait à tirer des plans sur la comète et on prétend vouloir bâtir une pyramide mais dès que la main d’œuvre servile des militants s’attelle à en creuser les fondations, des forces internes s’acharnent à tout réduire à néant, comme si l’idée que le projet puisse aboutir les effrayait, comme si ces personnes se voyaient incapables, dans les faits, d’être maîtres d’œuvre sur le chantier de l’édifice MoDem. Aux architectes du dimanche et aux démolisseurs patentés, je dis ceci : soit nous retroussons tous nos manches et nous avons le courage de bâtir la pyramide pour atteindre le sommet, soit nous ne l’avons pas, et dans ce cas, vous osez nous le dire en face, mais vous ne nous traitez pas comme vous l’avez fait ! Le MoDem est un parti d’action… L’action de se construire en est la première et ce n’est certainement pas en allant à Canossa que nos représentants vont pouvoir nous aider à nous construire !!!



Dans un orchestre où chacun veut jouer sa partition, il faut un chef d’orchestre et une réelle cohésion entre chaque instrumentiste pour que l’on vibre à l’unisson devant l’harmonie d’une mélodie envoûtante et que l’on cesse enfin pour de bon cet inaudible tintamarre qui finira de nous achever.



Dans cet orchestre, personne n’a eu l’oreille musicale, en sentant venir la débâcle, pour nous faire vibrer, tous ensemble, au rythme des harmoniques de l’Histoire avec l’assentiment officiel de François Bayrou. Chacun a prêché pour sa chapelle…Résultat, c’est la Saint-Barthelemy à Lyon et l’appel à Henri IV le Palois qui se rejoue une fois encore pour arbitrer et réconcilier tout le monde !!! Quand je dis que l’Histoire est un éternel recommencement…



Dans une famille où il y a un problème de communication, il faut que les parents réunissent tout le monde autour de la table et que personne ne sorte de table avant qu’une solution ait été trouvée au problème ainsi que cela se fait dans toute famille sainement constituée.



Dans cette famille, tout le monde a été pris en otage par l’un des deux parents, sans écouter ce que nous, le reste de la famille, nous avions véritablement sur le cœur !!! Dans cette famille, personne n’a voulu se mettre à table. C’est pourtant autour d’une table que l’on mange, que l’on boit et que l’on se parle. Si on est capable de le faire avec les étrangers, on a le devoir de le faire avec sa propre famille. Dans ma famille, de sang, celle-là, on ne se cache rien, on discute de tous les sujets, sans pudeur ni crainte aucune, on exprime nos accords et nos désaccords, et l’on parvient à une solution commune. Pourquoi, dans notre famille politique, par l’esprit, ne sommes nous pas capables de cela ?



Dans un couple où il existe des problèmes de communication, avant d’étaler sa vie privée sur la place publique et de miner le moral des enfants, il faut agir et se comporter intelligemment, en adultes responsables, en essayant, si ce n’est de se réconcilier pour faire bonne figure, du moins de ne pas se quitter en mauvais termes, en ne pensant qu’à l’intérêt des enfants, qui, entre temps, ont grandi par nécessité.



De ces déchirements auxquels j’ai assisté durant les derniers mois, je n’ai, en tant que militant indépendant, pu éprouver qu’un profond effarement et une grande consternation. Voilà donc à quoi est rendue la classe politique de notre pays à tous les niveaux, y compris en notre sein ??? Elle est belle notre République !



Alors à tous nos amis, militants lambda du MoDem, qui comme nous tous, veulent que Lyon, 2e ville de France ait, elle aussi, sa chance, au-delà des problèmes de personnes et des accusations de traîtrise, de sédition, de ne pas hésiter à faire entendre leurs voix. Ceux que l’on nous a vendus comme les sicaires de l’extrême-centre hier se retrouvent aujourd’hui en odeur de sainteté et ceux qui étaient les purs gardiens du Temple hier se retrouvent aujourd’hui isolés et difficilement récupérables. Dans ce grand chambardement, où est la cohérence et où est la lisibilité pour les personnes extérieures à nos atermoiments internes ? Où est la vérité ? Qui a tort et qui a raison ? Nous avons perdu quatre mois à embrumer les esprits alors que l’Union aurait dû se faire bien plus tôt. Mais il y avait un ver dans la pomme (non, ça c’est l’UMP), des épines dans la rose (non, ça c’est le PS), un pépin dans l’orange (ah, on y arrive !!!) Il nous faut, au plus vite, sortir de notre mode de fonctionnement autistique et revenir -et c’est le publicitaire et communicant qui le dit- à une campagne de communication claire, sincère, transparente et audible. En tant que Vice-président chargé de la communication, je m’y emploierai avec mes équipes dès que j’aurai les coudées franches pour le faire ainsi que j’ai appris à le faire à Sup de Pub, en professionnel.



Au-delà des histoires de personnes qui ne m’intéressent absolument pas, au-delà des amitiés (je sais faire la part des choses entre politique et amitié en ayant l’intelligence de ne pas mélanger les genres, chacun étant maître de ses choix et de son parcours de vie ; être un ami, c’est aussi avoir le courage de savoir dire « NON »), au-delà des postures, et je saurai traquer la fausseté, où qu’elle se niche, je veux que nous reprenions tous ensemble le flambeau et que nous retrouvions cet élan qui fut le nôtre l’an dernier à la même période. Nous le devons aux 22% de Lyonnais qui nous ont accordé leur confiance, nous le devons à François, et surtout, nous le devons à notre conscience !



Nous, Démocrates, ne demandons que cela, et contrairement à ce que prétendent certains, nous ne sommes pas les sicaires de l’extrême-centre, ou les goules serviles des anciens tenants de la fédération, fermés au dialogue. J’ai des amis, tant au PS qu’à l’UMP qui sont les otages des postures de leurs partis, qui m’envient pour ma liberté et qui auraient toute leur place parmi nous ! Nous avons la chance d’être dans un parti où l’opinion est libre et indépendante et le débat ouvert et c’est pour cela que je suis fière d’être au MoDem ! J’ai l’audace et la prétention de le croire encore, parce que c’est la seule voie possible.



Les Américains ont bien réussi à s’occuper d’eux-mêmes sans la bénédiction de George III, qui en perdit la raison. Il y a un moment où les George Washington, John Addams, Benjamin Franklin, Thomas Jefferson et marquis de Lafayette doivent surgir pour faire grandir l’idéal démocrate. En ce mois de février, c’est notre Tea Party qui se joue ! Imaginez si George Washington était allé lâcher ses troupes pour rejoindre les Anglais avant la bataille de Yorktown, la face du monde en aurait été changée !!! Heureusement pour les 13 Etats de l’Union, George Washington était un brave ! Sans l’aide de la France, et sans la force de volonté de ce grand homme, il n’y aurait jamais eu d’Etats-Unis d’Amérique. Parce que j’aime l’Amérique, et les valeurs qui sont les siennes, celles qui rapprochent nos deux Républiques, toutes deux filles des Lumières, je ne peux cautionner les alliances du recul qui ne vont pas dans le sens logique de l’Histoire. Et là, ce n’est pas le publicitaire qui parle, mais l’écrivain et l’historien.



L’heure n’est plus au lavage de cerveaux, aux règlements de compte, ni même à la sédition, l’heure est à l’Union et au Rassemblement de toutes nos forces ! Au Mouvement Démocrate, il n’y a pas ceux qui lavent plus orange qu’orange et les autres, il n’y a que des citoyens, des républicains et des démocrates. Nous ne sommes pas des révolutionnaires, nous sommes juste partisans de l’évolution. La chenille UDF est devenue le papillon MoDem, et un papillon sorti de sa chrysalide n’est pas une chenille s’étant scotché des ailes pour faire croire qu’elle a réussi sa mue. L’alimentation de la chenille et celle du papillon ne sont pas les mêmes. Si l’une attaque les feuilles d’arbres et les hautes herbes, l’autre butine les fleurs. Soyons donc tous papillons ! Dans la nature, l’adaptation à son environnement est l’une des conditions prérequises à la survie d’une espèce! C’est par cette parabole poétique et naturelle tout à fait dans le ton de cet esprit français des Lumières, et par ce clin d’œil scientifique tout à fait dans l’esprit positiviste du XIXe siècle, que j’apposerai mon jugement final sur la question du Mouvement Démocrate à Lyon.



« Ne sacrifiez jamais vos conditions politiques pour être dans l’air du temps et sachez que le vrai politique, c’est celui qui sait garder intact son idéal, tout en perdant ses illusions. » Après Obama et Clinton, c’est à moi aujourd’hui de citer John Fitzgerald Kennedy.

Je ne saurai jamais me satisfaire des sinuosités et des circonvolutions politiciennes qui rendent encore plus illisible le lien qui existe entre le représentant du peuple et le peuple lui-même. Nous avons cette haute exigence morale de ne pas être les oies blanches de cette histoire, mais d'être, face aux attaques frontales, latérales, arrières et internes contre nos valeurs démocrates, les oies du Capitole, défendant la Cité et l'ensemble des citoyens. Si nous cédons, c’est le précipice de la Roche tarpéienne qui attendra chaque militant du MoDem lyonnais. De cette chute vers l’abîme, il n’en est pas question !


Alors ayons confiance dans nos idéaux, ayons confiance dans le Mouvement Démocrate...Et surtout ne l'abandonnons pas!!! Face à nous, des capitaines peu scrupuleux ont abandonné le navire en perdition, apeurés par la tempête et rassurés par le douillet et imposant galion qui croisait dans leur sillage.


Ils ont abandonné l'équipage et les passagers, infiniment nombreux et soi-disant archaïques, pour les uns, ou fanatiques, pour les autres, pour les réduire au silence et les laisser à la « vindicte » de ceux qu’ils décrivaient comme des flibustiers assoiffés de pouvoir et de destruction. C’est le jeu du ping-pong droite-gauche, gauche-droite qui s’est offert à nous en interne, chacun se renvoyant la balle, chacun s’adonnant au « tango argentin » dont nous parlait François lors de son meeting du 16 avril 2007 à Lyon dans une Comparsita langoureuse mais funestement tragique ou tragiquement funeste. Plus que de raison, la voie de la raison, de la justesse et de la cohérence doit maintenant se faire entendre. Celle-ci n’est ni au centre-droit (l’ancienne UDF que François Bayrou a révolutionnée dans le bon sens), ni au centre-gauche (sinon le MoDem aurait fusionné avec les Strauss-Kahniens dans un grand PSD), elle est centrale. N’en faisons pas un repoussoir, elle doit au contraire avoir des propriétés naturellement magnétiques.



Aussi, me souvenant avoir bravé une angine carabinée pour entonner notre chère Marseillaise à l’invitation de François aux dernières présidentielles, et ayant eu l’occasion de faire entendre ma voix devant un Palais des Sports bondé et en liesse, je me montrerai aussi sonore, quoique plus juste, par cette missive que je souhaite tout aussi percutante dans l’esprit de chacune et de chacun que l’esprit du 16 avril 2007 qui régnait ici-même, en notre bonne vieille capitale des Gaules.



Ne cédons donc, Jérôme, pour rester en cohérence avec les vœux de François Bayrou, ni aux appels des sirènes de droite comme de gauche, ni aux discours dogmatiques qui nous font entrer dans une culture partisane en n'ayant à l'esprit que ce souci démocratique, humaniste et républicain de construction et d'écoute d'une société apaisée, par l'adjonction de toutes les forces républicaines, humanistes et démocrates qu'elles viennent du MoDem, des sociaux-démocrates du PS ou des gaullistes sociaux de l'UMP. « Un temps pour tout » comme disait le roi Salomon. Pour être lisibles, nous devons, nous, les travailleurs silencieux, légalistes et structuralistes, être visibles et servir l’intérêt de notre mouvement, et non celui de personnes, en toute indépendance.



Ayons ensemble l’audace d’espérer.



Très amicalement,


Samir"

_________________
Pour construire un Mouvement Démocrate sur le net - Diffusez l'adresse du forum : http://bayrou-modem.exprimetoi.net
Revenir en haut Aller en bas
http://bayrou-modem.exprimetoi.net
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: MoDem à Lyon, message de l'administrateur de e-soutiens   Mer 6 Fév 2008 - 22:54

quel Gachis, en effet!

Ce qui me gêne encore plus dans tout cela,c'est le discrédit que tous ces gens mettent sur le Modem et sur toutes les autres équipes qui se démènent en France, dans l'esprit de François Bayrou pour former des listes exemplaires (comme la mienne), forger des projets d'espoir, et pratiquer ue politique différente! est ce que tous nos efforts seront anéantis par
des mesquineries indignes, qui ne reflètent en rien l'éthique du Modem.Il semble que certains , qui étaient présents au Congrès ,l' ont vite oubliée...
Je souhaite bon courage à tous ceux qui voudront bien continuer le combat pour que notre mouvemet vive et progresse, malgré les larmes de dépit, nous tous ,nous méritons d'amener un jour nos idées démocrates au plus haut niveau de l'Etat,pour rendre à ce pays ses valeurs et son équilibre économique.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: MoDem à Lyon, message de l'administrateur de e-soutiens   Jeu 7 Fév 2008 - 8:34

La presse ne s'est pas privée de dire qu'à Lyon, la droite et la gauche ont réussi à désintégrer le MoDem.
Et ça, c'est très dommage... Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: MoDem à Lyon, message de l'administrateur de e-soutiens   Jeu 7 Fév 2008 - 9:07

Peut-on analyser cette défaite? Est-ce dû à des tentatives d'alliance pour sauver des élus, ou à des initiatives d'alliance un peu sottes de nouveaux militants ?
Dans les deux cas, cela montre que les alliances aux seules finalités électorales sont forcément néfastes à un parti en phase de création; et que dans le premier cas, sauver les postes d'anciens élus, c'est pire.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: MoDem à Lyon, message de l'administrateur de e-soutiens   Jeu 7 Fév 2008 - 9:08

Décidément la journée commence mal.

Franchement Juju et Jean Luc vos discours sont décourageants.

Juju je suis contente pour toi et je t'encourage vivement pour Blois. C'est pas une raison pour nous lancer ta liste.... à tout propos.

Jean Luc que la gauche et la droite essaient de désintégrer le MoDem voila qui est d'une pertinence !!!

Excusez-moi, mais vos propos en fin d'article ne ressemblent en rien à un soutien qui pourrrait être attendu sur un forum national.

Personne du MoDem à Lyon ne souhaite se "désintègrement" mais à mon petit niveau personne ne souhaite voir passer D. Perben. Donc L'UMP.

On rejoue à peu près le même tempo que la présidentielle : si on a peu de chance autant laisser en place ceux de qui nous sommes le plus proche.

Et nous avions une vie avant d'être MoDem...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: MoDem à Lyon, message de l'administrateur de e-soutiens   Jeu 7 Fév 2008 - 9:29

signora a écrit:
Jean Luc que la gauche et la droite essaient de désintégrer le MoDem voila qui est d'une pertinence !!!
Signora, je n'ai fait que citer ce que j'ai lu dans la presse.
Et qu'elle puisse écrire ce genre de choses est la preuve qu'il y a eu de graves erreurs commises à Lyon.
Heureusement que ça se passe mieux ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: MoDem à Lyon, message de l'administrateur de e-soutiens   Jeu 7 Fév 2008 - 9:36

excuse moi Signora si je t'ai blessée! ça n'est pas mon intention, au contraire, j'aimerais tant que la liste autonome se mette en route, et clarifie la situation en donnant aux Lyonnais un aperçu de ce que le Modem peut proposer de différent ! je constate simplement que certains dont Mercier n'ont jamais voulu jouer le jeu, déjà au congrès ,je n'ai pas ressenti chez lui, la conviction nécessaire... j'ai lu pas mal de blogs lyonnais dont celui de Quentin Thévenon, sébastien Perros, etc... je les soutiens moralement, ainsi que toi et tous les Modem qui veulent que les choses s'arrangent.

Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: MoDem à Lyon, message de l'administrateur de e-soutiens   Jeu 7 Fév 2008 - 9:59

Alain : merci d'essayer d'élever le débat.

Juju : pas de problème, mais c'est vrai, je vis péniblement la situation lyonnaise et ça me parait pas constructif de nous lancer à la tête ce qui marche bien ailleurs.
ptit bisou

Jean-Luc : ah bon ! comme nous le savons tous, la presse ne rapporte que des propos exacts... Je te rappelle que la veille des élections un gd journal sous la plumme d'un journaliste très connu donnait cette consigne : voter Bayrou n'est pas un vote démocratique !!!

J'ai suivi l'affaire lyonnaise le mieux que j'ai pu en essayant d'entendre ce que disait chacun... Le syndrome A.M. Comparini me parait bien présent. Est ce légitime ?

Je n'ai pas beaucoup de temps aujourd'hui pour suivre la discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: MoDem à Lyon, message de l'administrateur de e-soutiens   Jeu 7 Fév 2008 - 10:18

signora a écrit:
Jean-Luc : ah bon ! comme nous le savons tous, la presse ne rapporte que des propos exacts...
Signora, tu le fais exprès ?
Ce qui est grave c'est que les bisbilles du Modem lyonnais aient pu amener la presse à publier ce genre de propos. Exacts ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MoDem à Lyon, message de l'administrateur de e-soutiens   

Revenir en haut Aller en bas
 
MoDem à Lyon, message de l'administrateur de e-soutiens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MoDem à Lyon, message de l'administrateur de e-soutiens
» LE MEDIATEUR DU MODEM
» Politique économique du Modem ???
» fête des lumières à Lyon(diaporama)
» Grande Tétée 2010 - Lyon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Pôle Modem :: Actu Modem-
Sauter vers: