Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
 

 Mémoire des enfants de la SHOAH

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Dakota



Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 01/02/2008

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeLun 18 Fév 2008 - 21:50

Pour revenir au sujet initial, je pense que on a admis un peu vite que cette idée était trop lourde à porter pour un enfant de 10 ans.

Ma mère a subi les bombardements de l'Ouest de la France, en 1944, elle ne m'a pas paru trop traumatisée.

Au même âge j'ai connu l'exode des pied-noirs, et je n'en suis pas particulièrement traumatisé.

D'ailleurs pourquoi le Président Sarkozy voudrait il faire du mal à un enfant de 10 ans, alors qu'il a justement un enfant de cet âge?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeLun 18 Fév 2008 - 21:56

je ne sais pas exactement pour les enfants, mais je reste très réticente quand même.

par contre, ça va nous faire du mal à nous, à la société française - je crois qu'on n'a encore rien vu des conséquences.

on ne rassemble pas un peuple en poussant les gens à se déchirer.
Revenir en haut Aller en bas
Dakota



Masculin Nombre de messages : 1135
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeLun 18 Fév 2008 - 21:57

Mais pourquoi se déchirer?

C'est un crime contre l'humanité, ça appartient à l'humanité entière.
Revenir en haut Aller en bas
hloben

hloben

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 45
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeLun 18 Fév 2008 - 21:58

dakota,

moi je ne sais pas

mais je crois que l'on ne se souvient pas trop de comment on était quand on avait 10 ans
je crois qu'on devrait s'en remettre à ce qu'en pensent les psychologues

c'est quand même à manier avec précaution comme thème

il semble que c'est plus le "processus d'identification" qui pose problème, plus que l'information sur ce qu'était la shoah.

il y a des gamins avec qui cela va bien passer... et d'autres plus fragiles qui peuvent être plus secoués.

je pense qu'il peut y avoir un problème de maturité...

j'aurais sans doute moins tiqué avec des enfants plus agés...
Revenir en haut Aller en bas
Dakota



Masculin Nombre de messages : 1135
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeLun 18 Fév 2008 - 22:02

Oui, il faut certainement amender le projet.

Je crois que Sarkozy s'est laissé emporter par son discours. N'oublions pas qu'il est avocat à la base. Il a sans doute voulu faire un effet.

C'est au peuple de se montrer adulte, et de ne pas s'emparer de ce dérapage.

Il y a tellement de sujets pour contredire la politique de Sarkozy.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeLun 18 Fév 2008 - 22:12

un président qui "dérape" sur ce genre de sujet, déjà...

que ses conseillers ne l'aient pas amené à reprendre la gaffe, ou qu'il n'ait pas voulu, lui,

mais demander au peuple de se montrer adulte quand on touche à leurs rapport à la parentalité, à l'Histoire, à la mémoire collective : ça fait beaucoup.

et oui : on oublie les autres sujets de la politique de NS (d'où je pense que c'est une habileté politique).
Revenir en haut Aller en bas
hloben

hloben

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 45
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeLun 18 Fév 2008 - 22:14

cela restera le plus grand mystère : "il le fait exprès ou quoi ??"
Revenir en haut Aller en bas
Dakota



Masculin Nombre de messages : 1135
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeLun 18 Fév 2008 - 22:14

Tu sais,Dom1, cette idée que le peuple devra se montrer intelligent pour deux, à mon avis, nous aurons à en reparler dans les 4 années qui viennent....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeLun 18 Fév 2008 - 22:18

oui, je crois.
il me semble qu'on commence déjà...
Revenir en haut Aller en bas
Micromegas73



Masculin Nombre de messages : 15
Age : 45
Localisation : 92 Sud
Date d'inscription : 14/06/2007

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeLun 18 Fév 2008 - 22:47

Dakota a écrit:
Pour revenir au sujet initial, je pense que on a admis un peu vite que cette idée était trop lourde à porter pour un enfant de 10 ans.

Ma mère a subi les bombardements de l'Ouest de la France, en 1944, elle ne m'a pas paru trop traumatisée.

Au même âge j'ai connu l'exode des pied-noirs, et je n'en suis pas particulièrement traumatisé.

D'ailleurs pourquoi le Président Sarkozy voudrait il faire du mal à un enfant de 10 ans, alors qu'il a justement un enfant de cet âge?

Ta mère n'a pas eu le choix et toi non plus...
Revenir en haut Aller en bas
up9



Nombre de messages : 149
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 22/08/2007

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 0:40

Je ne suis pas d'accord pour cette histoire de poids à porter qui est mise en avant !

A la base, il y a une question de mémoire, d'enseignement de l'histoire, de dignité humaine, de respect des douleurs.
Il y a une question de laicité de la mémoire, n'en déplaise également à monsieur le président.

Il y a une mission de l'école d'enseigner LA mémoire collective, de transmettre des valeurs humaines et humanistes. Mais l'école n'a pas à faire le tri dans les douleurs et les hontes du passé.
L'école n'est pas le passé. L'école est l'enseignement, l'enseignement de l'histoire pour que les heures noires ne se répètent pas.
Toutes les heures noires.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 8:55

marianne2 19/02

Shoah : Les petits soldats mémoriels de Sarkozy
Par Philippe Bilger, magistrat, pour qui le « plan mémoire » de Sarkozy à l'attention des élèves de CM2 est une tentative de canaliser et de mécaniser la mémoire et la morale.




Lors du dîner annuel du Conseil national représentatif des institutions juives de France (Crif), le président de la République, qui, selon Le Parisien, cherchait une idée « symbolique », a souhaité que chacun des 725 000 enfants de CM 2 se voie confier, à la rentrée prochaine, le nom et la mémoire de l'un des 11 000 enfants juifs français victimes de la Shoah.
Le moins qu'on puisse dire est que cette annonce surgie, paraît-il, de la seule pensée présidentielle a suscité controverses et polémiques, rappelées notamment par Le Monde. Un des travers de cette manière autarcique de procéder est de créer des antagonismes, au lieu de favoriser les accords sur le regard qu'il convient de porter sur l'Holocauste. La compétition victimaire va clairement être réactivée. Le processus solitaire n'est à l'évidence pas le mieux adapté, même à l'amplification de la sollicitude d'aujourd'hui pour la tragédie d'hier. Un certain nombre d'enseignants, d'historiens et de psychologues se sont émus devant cette proposition, pour ne pas mentionner les réactions franchement atterrées de certains politiques. On ne devrait toucher à ce sujet qu'avec un esprit tremblant et modeste.
Faut-il, d'ailleurs, que l'Etat se sente tenu, à chaque fois que son plus haut représentant intervient devant les instances et organisations juives, d'innover, de proposer, d'ajouter une pierre à toutes celles qui ont fait déjà de la mémoire de la Shoah un devoir impérieux ? Serait-il devenu impossible de communier dans le souvenir d'hier sans sortir du chapeau présidentiel une mesure puis une autre, un symbole puis un autre ? Serions-nous, puisque le président de la République parle en notre nom, d'éternels débiteurs sans le savoir, sans l'avoir mérité ?

La morale n'est pas la rustine de l'échec politique !
Je trouve surprenante l'injonction faite au corps enseignant de se plier à cette nouvelle illumination présidentielle qui, après la lecture de la lettre de Guy Môquet elle aussi largement dévoyée et très discutée, prétend éclairer ce domaine complexe où l'enfance, la mémoire et l'Histoire tragique sont en jeu. Plutôt que m'abriter derrière l'appréciation négative et très autorisée de Simone Veil, je voudrais attirer l'attention sur trois points qui n'ont rien de commun avec l'apprentissage des « fondamentaux », évidemment souhaitable.
Nous l'avions remarqué avec Jacques Chirac, plus un président fait la morale, plus il fait « dans » la morale, moins le destin politique national est assuré. Comme si le coeur devenait un palliatif quand la force collective d'un pays n'est plus suffisante à elle seule pour susciter lien, confiance, communauté, espérance. Il me semble que la morale est trop importante pour être utilisée comme la « rustine » des éventuels ratés de la politique.
« Devoir de mémoire ». Je sais qu'il est sacrilège de remettre en cause une expression tellement ressassée qu'elle en devient lassante et presque inexploitable, comme ces mots dont la musique enchante mais que le sens véritable a fui. Pourquoi y aurait-il un devoir de la mémoire, alors que ces notions sont si profondément contradictoires ? Dans l'annonce présidentielle, il y a, poussé au paroxysme, ce « Devoir de mémoire » qui nous conduirait, et les très jeunes enfants avec nous, sur des chemins fléchés, directement reliés à ce qu'il convient de sentir et de penser, à l'émotion qu'il faut éprouver. Pour ma part, j'opposerais volontiers à cet impératif absurde la liberté de la mémoire, son infinie faculté d'aller choisir ici ou là ce qui va la nourrir. On va vers la prise de conscience de l'Holocauste, vers sa perception lucide et horrifiée, par mille détours, les uns dérisoires les autres graves, qui n'ont rien à voir avec le sens unique que le chef de l'Etat estime nécessaire d'imposer aux enfants de dix ans. On y va par une chanson de Jean Ferrat ou de Jean-Jacques Goldman - par exemple Comme toi - ou grâce à un très beau texte de Modiano dans le Monde, on y va à tous âges par des intuitions, des nostalgies, des dessins, des films, des chansons et des récits qui offrent l'immense avantage d'autoriser l'humanité à aborder les douleurs capitales comme elle l'entend.

Apprendre aux enfants à penser plutôt qu'à pleurer sur commande
Enfin, qui peut croire qu'il y aurait une ligne directe entre l'école et la conscience du tragique de l'Histoire ? Je suis persuadé que, pour réaliser l'objectif évidemment légitime du chef de l'Etat - d'ailleurs, qui peut discuter un souhait dont la généralité éthique est rassurante ? -, bien plus que de contraindre l'élève de CM2 à assumer un petit juif mort et à porter ainsi sur ses fragiles épaules un enfant auquel nul lien ne le relie sinon celui que les adultes établissent à sa place, mieux vaudrait considérer que les valeurs de compassion, de respect, ne naîtront que d'un terreau social et politique qui les rendra accessibles à tous et applicables à tous les thèmes. L'apprentissage désiré par Nicolas Sarkozy viendra plus sûrement d'une République exemplaire sur tous les plans que d'une mémoire exigée aux ordres et d'un volontarisme incompatible avec le droit de pleurer ou de connaître comme on l'entend.
Je vois derrière cette idée symbolique offerte en cadeau au Crif la conséquence du fait que, par ailleurs et plus largement, la liberté d'expression n'est plus défendue comme elle devrait l'être. Autrement dit, il est plus facile de donner des leçons de morale, aussi déstabilisantes qu'elles puissent être, que de se battre pour l'essentiel démocratique.
Je serais heureux qu'on apprenne d'abord aux petits à penser librement. La morale est un royaume dont ils sont et seront les seuls maîtres.


Mardi 19 Février 2008 - 07:10
Philippe Bilger
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 9:33

Le lundi 18 février 2008


Mémoire de la Shoah : les déportés d'Auschwitz désapprouvent Sarkozy




Agence France-Presse

Paris

L'Union des déportés d'Auschwitz a «désapprouvé» lundi la volonté du président français Nicolas Sarkozy de «confier» aux enfants en dernière année à l'école primaire la mémoire d'un des 11 000 enfants juifs de France tués pendant l'Holocauste.



«L'Union des déportés d'Auschwitz impliquée depuis plusieurs décennies dans la transmission de l'histoire et de la mémoire des camps d'extermination, exprime ses réserves et désapprouve l'annonce par le chef de l'État selon laquelle il serait confié à chaque élève de CM2 la mémoire d'un enfant juif, victime de la Shoah», selon un communiqué de l'association.

«Avec ce projet, une émotion superficielle pourrait l'emporter sur une compréhension claire et solide de ce que furent le génocide, son contexte, ses causes profondes dans la haine de l'autre et dans celle des Juifs», selon le texte.

«L'initiative proposée risque d'être contre-productive pour la mémoire de la Shoah. Il convient de ne pas négliger les souffrances particulières d'autres catégories de population, sans céder aux surenchères ou aux intimidations d'inspirations communautaristes ou partisanes», estime l'association, qui «réitère sa confiance dans le travail considérable que font les enseignants du primaire et du secondaire».

L'entourage de M. Sarkozy a évoqué la possibilité d'aménager son projet après la controverse qu'il a suscitée.

Le projet initial, dévoilé mercredi par M. Sarkozy devant les responsables de la communauté juive, prévoyait que chaque élève de la dernière classe de l'école primaire connaisse dès la rentrée 2008 «le nom et l'existence d'un enfant mort pendant la Shoah».
Revenir en haut Aller en bas
rasdepop



Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 48
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 29/08/2007

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 21:00

Du nouveau sur France 2 ce soir - mince quand est ce que l on arrete de se laver le cerveau dans le purrain de l histoire, le rythme n est plus soutenable.
Revenir en haut Aller en bas
signora

signora

Féminin Nombre de messages : 17197
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 21:45

rasdepop
Elégant comme réflexion.
Même si tu en as assez ça peut être formulé différemment, non ?
Revenir en haut Aller en bas
rasdepop



Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 48
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 29/08/2007

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 22:21

Sans doute mais à un moment si tout le monde se contente de dire poliement, oui bon c'est interssant ces 20 films sur les deportations de juifs en deux mois mais il ya aussi pleins d'autres sujets intressant; bien rien ne change et tu verras que le mois prochain rebelotte, tu fais quoi mardi soir? France 2- Boule de suif et Mercredi? Bien ce sera les enfants de budapest sur France 3. Dépasser une certaine dose cela devient morbide et l'on a j'ai peur que l'on ai depasser depuis longtemps contreproductif.
Revenir en haut Aller en bas
signora

signora

Féminin Nombre de messages : 17197
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 22:24

Tu as qu'une chaine ?
Tu n'as pas de bon bouquin ?
Des amis à voir ?
Une épouse ou petite amie ?
De la musique à écouter ?

La télé on peut éteindre si le programme ne plait pas ....
Revenir en haut Aller en bas
rasdepop



Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 48
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 29/08/2007

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 22:43

Je comprends ce que tu dis Signora, et si j'ai tout cela.
Ta position est finalement assez sage mais tellement sterile, au regret de te choquer mais c'est bien grace une majorité de silencieux comme toi que l'on voit le monde devenir de plus en plus triste.
Revenir en haut Aller en bas
signora

signora

Féminin Nombre de messages : 17197
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 22:54

rasdepop

Je ne trouve pas franchement de gaité et de joie de vivre dans tes posts.
De la contestation, de l'amertume, rarement du positif.

Silencieuse ? Tu me connais bien mal !!!
Revenir en haut Aller en bas
rasdepop



Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 48
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 29/08/2007

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeMer 20 Fév 2008 - 13:10

Bien Signora, je suis seulement davantage révolté que toi.
Revenir en haut Aller en bas
Boris

Boris

Masculin Nombre de messages : 726
Age : 64
Localisation : Espagne
Date d'inscription : 26/12/2007

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeMer 20 Fév 2008 - 15:47

hé, c'est un forum politique ici, pas une foir d'empoigne !
Revenir en haut Aller en bas
hirmente

hirmente

Masculin Nombre de messages : 315
Age : 71
Localisation : Genève
Date d'inscription : 13/05/2007

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeMer 20 Fév 2008 - 20:47

Ouais...

Tiens, tiens :
Signora, je croyais que j'étais le seul à prendre à partie :
je constate que chez vous, ce n'est pas triste.

C'est une constatation,
pas un début de dialogue.
Revenir en haut Aller en bas
ferreirajdf

ferreirajdf

Masculin Nombre de messages : 170
Age : 62
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 19/09/2007

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Un peu de décence, un peu de décence Mr le Président   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeMar 26 Fév 2008 - 17:24

Un peu de décence, un peu de décence Mr Le Président !


La proposition du Président Nicolas Sarkozy de "confier
la mémoire" d’un enfant français victime de la Shoah à chaque élève de
CM2, dès la rentrée prochaine.


« A la seconde, mon sang s’est glacé, C’est
inimaginable, insoutenable, dramatique et, surtout, injuste, tranche l’ancien
ministre, déportée à 16 ans et demi à Auschwitz. On ne peut pas infliger cela à
des petits de dix ans! On ne peut pas demander à un enfant de s’identifier à un
enfant mort. Cette mémoire est beaucoup trop lourde à porter. Nous mêmes,
anciens déportés, avons eu beaucoup de difficultés, après la guerre, à parler
de ce que nous avions vécu, même avec nos proches. Et, aujourd’hui encore, nous
essayons d’épargner nos enfants et nos petits-enfants. Par ailleurs, beaucoup
d’enseignants parlent -très bien- de ces sujets à l’école. Comment réagira une
famille très catholique ou musulmane quand on demandera à leur fils ou à leur
fille d’incarner le souvenir d’un petit juif? » Voilà de lourds propos
prononcés par Mme VEIL, ancien ministre, déportée à 16 ans et demi à Auschwitz.
Mme VEIL a sans doute raison, mais n’aurait-elle pas dû déjà méditer sur les
idées du président quand ce dernier avait déjà évoqué les tests ADN pour
autoriser les gens à venir en France ? Certes elle avait émis des réserves
mais ne s’était pas pour autant éloigner du soutien qu’elle amenait au
candidat, puis au président. Au-delà de son émoi comme de celui de bon nombre
de citoyens se pose une question plus profonde. Le président réfléchit-il
seulement avant de lancer une idée qui ferait la une des médias ? Mon
sentiment est qu’il lance chaque jour une idée quelconque, sans même y
réfléchir, juste histoire de détourner la population de son incapacité tant à tenir
ses promesses, qu’à proposer et mettre en forme des réformes nécessaires
et réalistes. Toutes ses promesses
butent sur la réalité économique et cela indispose le peuple qui ne le voit
plus que comme un hâbleur, semblable à son prédécesseur. Son côté bling-bling,
son attirance pour le luxe, son étalage
des dépenses de hyper-riche, désespèrent les électeurs. La mise en scène
quotidienne de ses vies privées, ses femmes, ses ministres féminins, ses enfants, commencent à écœurer
les français. Ses propres électeurs, ses admirateurs se détournent.
Nicolas Sarkozy, après avoir suscité l’espoir sème la zizanie et la défiance.


Mais quelle mouche l’a piqué, que font ses conseillers, pour
qu’il en arrive à faire une telle proposition qui a effrayé Me VEIL ?
Est-ce seulement de l’esbroufe, de la provocation ? Ou le pense –t-il
réellement ? Ce qui serait encore plus grave. Plus grave, car nous vivons
de plus en plus dans un monde multiculturel, et faire ainsi l’apologie de la shoah
c’est faire affront aux autres sensibilités, c’est négliger, au sens propre du
mot, les autres génocides.


A ce jour quatre génocides ont été reconnus par des
instances internationales dépendant de l'ONU, dont trois au plan juridique :


·
Le génocide des Arméniens
commis par l'Empire Ottoman. « La qualification de “génocide” du peuple
arménien en 1915 a été reconnue dans une résolution de la sous-commission des
Droits de l'Homme de l'ONU en août 1985 (et dans une résolution du Parlement
européen le 18 juin 1987). Les Arméniens sont à 97 % chrétiens. Ils
appartiennent presque tous à l’Église apostolique arménienne. Une petite
minorité est catholique ou protestante. Ils ne sont donc pas juifs. Une journée à leur
mémoire ?


·
Le génocide des Juifs et
des Tsiganes commis par les nazis en Allemagne, en Pologne et en France. Ce
génocide a été reconnu par la cour de Nuremberg créée par le Royaume-Uni, la
France, l'URSS et les États-Unis en 1945, en même temps que l'on créait
l'ONU. Les tsiganes ont souvent adopté la religion
dominante du pays dans lequel ils vivent. Ils ne sont donc pas juifs, non plus. Une journée pur eux aussi ?


·
Le génocide des
Tutsis au Rwanda, commis par les milices hutues extrémistes créées par le
régime Habyarimana, a été reconnu par l'ONU, dans le rapport de sa Commission
des Droits de l'Homme le 28 juin 1994, puis lors de la création du Tribunal
pénal international pour le Rwanda (Résolution 955, adoptée par le Conseil de
sécurité le 8 novembre 1994. Cette résolution confirme la résolution 935 de la
même année). Encore un jour de mémoire ?


Ces trois
génocides ont été reconnus
juridiquement.

Le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie
(TPIY), a qualifié, le 2 août 2001, le massacre de 7 000 à 8 000 Bosniaques,
commis par les Serbes en 1995 à Srebrenica, de génocide (décision confirmée
lors du passage en appel de la même affaire le 19 avril 2004). L’ONU ne l’a pas
encore reconnu, mais cela reste tout de même un génocide dans sa forme et par
la volonté qui l’a animé. Nouvelle journée de mémoire ?


Et que dire des
génocides non reconnus ? Les Kurdes, le Darfour, le Congo, Le grand bond
en avant chinois, le Cambodge, L’union soviétique, le Tibet, le Guatémala, l’Algérie,…et j’en
oublie.





Dans ces 4 génocides
reconnus, il y avait certes des juifs, mais aussi bien d’autres religions. Il
est donc insultant pour ces autres religions d’être négligées dans de tels
drames. Alors pourquoi vouloir faire porter à des enfants la seule mémoire des juifs ? Y-a-t-il
deux types de génocides dans votre esprit ? Le bon et le mauvais génocide ?
Rien que l’idée d’en avoir fait la séparation en devient, comment dirais-je,
abjecte. Quelles seront les réactions du petit arménien, du petit tutsi, du
petit tsigane ou du petit bosniaque. Vont-ils pleurer l’enfant mort, juif et
oublier leur petit frère ? Ce sectarisme, cette ségrégation ne feront
qu’exacerber les communautarismes et les rancœurs. Ce n’est pas de
l’intégration mais de la division. Il est déjà immoral de vouloir faire porter
une telle charge émotionnelle à des enfants de cet âge, mais de là à introduire
la différence entre eux, c’est de l’indécence. Laissez nos enfants grandir,
laissez nos enfants se comprendre et comprendre d’eux-mêmes en grandissant. A
chaque jour qui passe, vous nous accablez de taxes (6 nouvelles en 9 mois),
vous nous privez de nos libertés au nom de la sécurité. Vous privez le peuple
de l’espoir en proclamant hier que vous allez chercher le pouvoir d’achat avec
les dents et en déclamant aujourd’hui que les caisses sont vides et que vous
n’y pouvez rien. Vous insultez nos
enfants, vous insultez le peuple, Mr le Président. Votre dernière trouvaille,
ou celle de vos conseillers, vous amené à faire voter une loi inique, injuste, anticonstitutionnelle.
J’avais espéré que les sages la rejetterait. Le conseil constitutionnel,
timide, hypocrite l’a approuvé avec tant
de réserves que cette loi en est devenue inapplicable. Ouf ! Le prochain
président pourra l’abroger avant sa date d’application. De rage, de colère,
comme un enfant à qui o na pris son jouet, vous avez demandé à la cour de
cassation de trouver le moyen d’appliquer immédiatement cette loi et ce contre
la constitution. C’est indigne d’un président, c’est indigne de la France. De
grâce, Mr le Président, cessez de nous rabaisser, de nous infantiliser. De grâce,
Mr Sarkozy, respectez nos enfants, le peuple et la France. La constitution est
notre dignité et en la foulant aux pieds vous nous insultez. Un peu de décence,
un peu de décence Mr Le Président.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ferreirajdf.com
Nadette

Nadette

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 47
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeMar 26 Fév 2008 - 19:12

marco11 a écrit:
"En mettant en avant, au nom du devoir de mémoire, le seul massacre des Juifs par les nazis, on oublie le massacre des Tziganes par les nazis."

Exactement....+ les handicapés mentaux + les communnistes + les homosexuels + les résistants....

Si tu me permets Marco, il y a une différence de taille dans ta liste :

d'un côté les personnes qui ont été déportées pour être méthodiquement et systématiquement exterminées du fait de qui elles étaient (juifs, tziganes, homosexuels)

et de l'autre des personnes qui ont été déportées parce qu'elles étaient combattues à cause de ce qu'elles faisaient (les résistants),

les communistes pouvant être considérés dans l'un ou l'autre des cas, vu le nombre important de résistants dans leurs rangs.

Pour réagir par rapport à la proposition, il est très regrettable que le président se lance dans des propositions irréfléchies, sans tenir compte de ce qui existe déjà et sans demander leur avis aux premiers intéressés avant de se lancer. Je suis contente que Simone Veil ait eu sa réaction; sa présence dans la commission qui a été montée derrière à la va-vite pour rétropédaler dans la semoule et les précautions que Darcos semble prendre (comme le fait que ce soit une classe entière et pas un enfant) seront, je l'espère, en mesure de remettre un peu de sérénité. L'Histoire n'est pas une accumulation de sentiments et de pathos !
Revenir en haut Aller en bas
rasdepop



Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 48
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 29/08/2007

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeMar 26 Fév 2008 - 22:42

Ne pas oublier l'agent Orange au Vietnam, il continu de faire des ravages aujourdhui encore.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitimeMer 27 Fév 2008 - 16:57

L'idée de parrainages d'enfants abandonnée
NOUVELOBS.COM | 27.02.2008 | 15:19

A l'issue d'une réunion de concertation au ministère de l'Education, les participants, dont Simone Veil, ont expliqué que l'idée avancée par Nicolas Sarkozy n'a pas été entérinée. Le parrainage d'une victime par un élève ou par une classe était "enterré avant même qu'on se réunisse", a expliqué Claude Lanzmann.



L'idée de Nicolas Sarkozy de faire parrainer par des CM2 chaque enfant juif de France victime de la Shoah a laissé la place à d'autres pistes de réflexion, ont déclaré mercredi 27 février plusieurs participants à une réunion au ministère de l'Education, dont Simone Veil et Claude Lanzmann.
Le parrainage d'une victime par un élève ou par une classe était "enterré avant même qu'on se réunisse, ce n'était pas praticable car il y a 11.500 enfants juifs de France et 600.000 élèves en CM2", a dit l'historien et cinéaste Claude Lanzmann. L'idée de tels parrainages était "partie d'une sincère émotion du président", a-t-il ajouté.
Interrogée sur cette question des parrainages, Hélène Waysbord-Loing, chargée de la mission pédagogique sur la question, a répondu : "Il n'en a pas été question ce matin".

Situation et ville

Parmi les pistes de réflexion, Simone Veil a plaidé pour "autoriser, inciter à faire des travaux qui permettent aux enfants de se grouper dans une classe non pas vers un enfant en particulier mais vers telle situation dans telle ville".
"Il n'y a rien de très précis de décidé, mais la volonté de tous d'arriver à améliorer ce qui est déjà très bien fait par les professeurs" qui enseignent cette partie de l'Histoire depuis 2002 en primaire, a poursuivi Simone Veil.
Le ministre de l'Education nationale Xavier Darcos réunissait plusieurs personnalités engagées dans la transmission de la mémoire de la Shoah.
Cette proposition ayant soulevé un tollé, des psychologues et des éducateurs jugeant la charge trop lourde à porter pour un enfant de 10 ans, l'Elysée et Xavier Darcos ont suggéré que le travail de mémoire soit plutôt confié à une classe entière plutôt qu'à un enfant.

Veil, Klarsfeld, Lanzmann…

Outre Simone Veil, Anne-Marie Revcolevschi, directrice générale de la Fondation pour la mémoire de la Shoah, Serge Klarsfeld, président de l'Association des fils et filles de déportés juifs de France, Richard Prasquier, président du CRIF, ou encore Claude Lanzmann, le réalisateur de "Shoah", y ont participé.
Anne-Marie Revcolevschi a noté mardi que "le fait de passer par l'histoire d'un enfant est intéressant pédagogiquement", mais suggère d'utiliser "le témoignage de survivants qui racontent ce qui leur est arrivé". "On va retenir l'idée du président de la République", a-t-elle toutefois souligné à l'Associated Press, tout en insistant sur l'importance de "ne rien imposer d'identique partout". "Ce n'est pas du tout la même chose quand on est dans une classe où il n'y a pas beaucoup de juifs", a-t-elle affirmé.

"Consulter largement"

Hélène Waysbord-Loing, inspectrice générale de l'Education nationale et présidente de l'Association de la maison d'Izieu, était chargée de concevoir, avec l'appui d'experts du ministère de l'Education nationale "et en consultant très largement", les documents pédagogiques qui permettront la mise en place à la rentrée prochaine de la proposition de Nicolas Sarkozy.
Simone Veil, qui avait d'abord jugé "inimaginable, insoutenable" et surtout "injuste" l'initiative de Nicolas Sarkozy de confier à chaque élève de CM2 la mémoire d'un des 11.000 enfants français victime de la Shoah, a ensuite accepté de participer à la mission mise en place par le ministre pour réfléchir aux modalités d'application de cette proposition controversée. (avec AP)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mémoire des enfants de la SHOAH   Mémoire des enfants de la SHOAH - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mémoire des enfants de la SHOAH
Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lieu d'accueil enfants-parents aux Avenières : qui veut participer ?
» Le dépistage de maladies génétiques rares : sujet de mémoire orthophonique
» Pour les enfants d'Haïti...
» eduquer nos enfants dans la sv...
» vos enfants sont ils patients?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: