Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bayrou à Pau

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
lemoussaillon



Nombre de messages : 257
Localisation : Lille
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Bayrou à Pau   Ven 15 Fév 2008 - 20:00

Bayrou serait battu à Pau

La liste conduite par le président du MoDem François Bayrou à Pau serait battue au second tour par la liste socialiste conduite par Martine Lignière-Cassou, selon un sondage BVA à paraître demain dans le quotidien Sud Ouest.
La liste de M. Bayrou obtiendrait au second tour 37% des voix, contre
40% à celle conduite par Mme Lignière-Cassou, et 23% à la liste
conduite par le maire sortant Yves Uriéta (ex-PS) soutenue par l'UMP.
Au premier tour, la liste de M. Bayrou est devancée par celle de Mme
Lignière-Cassou avec 34% des voix contre 36%. M. Uriéta arrive en
troisième position avec 21% devant une liste DVD (5%) et une liste LCR
(4%).Selon BVA, "la situation délicate de François Bayrou tient à ce
que sa liste n'attire guère les sympathisants de gauche (14%) ni ceux
de l'UMP (21%)".



Sondage BVA

http://www.bva.fr/sondages.php?id=644

Résultats


Dernière édition par ArnaudH le Lun 25 Fév 2008 - 14:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Ven 15 Fév 2008 - 20:03

Ben, espérons que les palois de l'UMP suivent bien les actualités...
Rien est joué ! faut être positif.
Revenir en haut Aller en bas
lemoussaillon



Nombre de messages : 257
Localisation : Lille
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Ven 15 Fév 2008 - 20:07

Pourquoi les palois UMP voteraient ils pour Bayrou si Urieta se maintient ?

ça nous fout mal si Bayrou perdait cette election, elle est vachement importante pour sa crédibilité...
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Ven 15 Fév 2008 - 20:10

Je n'ai pas bien compris son choix...
Il avait; me semble-t-il pas besoin de cela !
Etonnant.
Mais je suis de ton avis ça serait ennuyeux.
Espérons...
Revenir en haut Aller en bas
librecour



Masculin Nombre de messages : 459
Localisation : Chambery
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Ven 15 Fév 2008 - 20:10

Si c'est une question de crédibilité pour l'avenir (donc on pense de suite à 2012 ?) vu la mémoire des Français je ne me fais pas trop de soucis ......
Revenir en haut Aller en bas
lemoussaillon



Nombre de messages : 257
Localisation : Lille
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Ven 15 Fév 2008 - 20:17

Pau, c'est bien plus que ça pour lui.

Il ne rassemble pas assez à droite face a une candidate de gauche très populaire apparement.
Revenir en haut Aller en bas
Dakota



Masculin Nombre de messages : 1135
Age : 64
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Ven 15 Fév 2008 - 21:08

La fin du Bayrouisme?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Ven 15 Fév 2008 - 21:25

que de sondages ! juppé battu à bordeaux, FB à Pau...wait and see.
Revenir en haut Aller en bas
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 52
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Ven 15 Fév 2008 - 21:32

On ne vend pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué , surtout dans les Pyrénées !!!
Revenir en haut Aller en bas
Julien

avatar

Masculin Nombre de messages : 170
Age : 33
Localisation : Nièvre (58)
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Ven 15 Fév 2008 - 23:15

d0m1 a écrit:
que de sondages ! juppé battu à bordeaux, FB à Pau...wait and see.

Quel sondage donne Juppé battu à Bordeaux ? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Ven 15 Fév 2008 - 23:44

c'est dans le fil "gironde"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Sam 16 Fév 2008 - 8:30

moi vous savez les sondages, autant favorables que défavorables...

Je jugerais le 9 mars
Revenir en haut Aller en bas
Claude42

avatar

Masculin Nombre de messages : 4
Age : 50
Localisation : Firminy, Loire, 4eme circonscription
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Sam 16 Fév 2008 - 12:30

lemoussaillon a écrit:

ça nous fout mal si Bayrou perdait cette election, elle est vachement importante pour sa crédibilité...

Bonjour,

Personnellement, je pense que ça ne changerai pas grand chose à sa crédibilité ! Les élections munipales restent des élections locales visant à élire une équipe pour un projet local.

La crédibilité de F. Bayrou au niveau nationale est suffisament forte pour faire trembler la gauche et la droite qui aimeraient justement bien se servir d'un hypotétique revers à Pau pour le décredibiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Sam 16 Fév 2008 - 12:34

il aura toujours une tribune !

je me demande même si ça ne peut pas augmenter l'empathie pour sa "traversée du désert".

Les peuples aiment bien les héros solitaires qui souffrent beaucoup, jusqu'à la victoire finale...
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Sam 16 Fév 2008 - 13:12

Comme Chirac avec sa pomme ...
Et son boulot de dans cinq ans ....
Seulement lui les guignols de l'info l'avaient finalement rendu sympathique !
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Sam 16 Fév 2008 - 13:24

signora a écrit:
Comme Chirac avec sa pomme ...
Et son boulot de dans cinq ans ....
Seulement lui les guignols de l'info l'avaient finalement rendu sympathique !
C'était « son boulot de dans deux ans », pas cinq (cohabitation de 1993-1995 Mitterrand/Balladur)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Sam 16 Fév 2008 - 13:29

J'ai la mémoire qui flanche....
Je me souviens pas de tout ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Sam 16 Fév 2008 - 15:36

Julien a écrit:
d0m1 a écrit:
que de sondages ! juppé battu à bordeaux, FB à Pau...wait and see.

Quel sondage donne Juppé battu à Bordeaux ? Suspect

pardon ! donné "gagnant", j'ai fait trop vite !
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 45
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Lun 25 Fév 2008 - 14:24

A Pau, les candidats s'affrontent sur la question des transports

LEMONDE.FR | 25.02.08 | 13h11 • Mis à jour le 25.02.08 | 13h11 BAYONNE CORRESPONDANT

La question des déplacements et des transports urbains s'invite dans la campagne municipale à Pau. Les accès à la ville sont régulièrement congestionnés, matin et soir, et , depuis trente ans, les distances domicile-travail ont considérablement crû.

Le 4 mars, les offres pour la gestion des transports urbains doivent être déposées et le nouveau bail, d'une durée de cinq ans, prendra effet le 1er janvier 2009. C'est peu dire que le calendrier de l'appel d'offres se télescope avec l'échéance électorale. Le dossier sera celui du prochain maire, éventuel président de la communauté d'agglomération de Pau Pyrénées (150 000 habitants).

Si toutes les listes, du candidat de la LCR à celui soutenu par l'UMP, convergent sur la priorité à donner aux transports en commun, les propositions concrètes sont assez différentes.

TRAMWAY


Le députée PS Martine Lignières-Cassou, à la tête de la liste de gauche, entend rénover la voirie et développer les transports collectifs à l'échelle du Grand Pau. Elle veut "un système de bus rapides, fréquents, dans des couloirs dédiés" avec "des parcs relais pour les voitures", et promet la"gratuité des transports pour tous à la fin du mandat".

Le maire sortant, Yves Urieta, ex-PS soutenu par l'UMP, défend un "schéma global" d'amélioration des accès et des déplacements à Pau, symbolisé par une nouvelle signalétique. Il souhaite renforcer l'offre de TER et développer la mise en place de parkings relais en périphérie et des navettes-bus desservant le centre-ville. Mesure phare, annoncée le 19 février : la gratuité des deux premières heures de parking, lors des fêtes, les lundis et vendredis, afin de "contribuer à la relance des quartiers centraux".

François Bayrou a, quant à lui, fait du tramway sur pneu l'élément central de sa proposition pour une meilleure circulation dans les rues de Pau. Le président du MoDem a fait venir des experts et des constructeurs afin de vanter le bien-fondé de cette solution "correspondant à la taille de l'agglomération paloise". Ses concurrents la jugent fantaisiste et inadaptée.

Quel que soit le nouvel élu, il devra passer sans tarder aux travaux pratiques : le nouveau plan de circulation doit être soumis avant l'été.

Michel Garicoix
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Mar 26 Fév 2008 - 11:16

le JDD 26/02

Mardi 26 Février 2008

Pau: Bayrou joue très gros
Par Virginie LE GUAY
Le Journal du Dimanche

Malmené par les sondages, François Bayrou joue pourtant gros à Pau. Dans la cité d'Henri IV, où plane toujours l'ombre d'André Labarrère, le président du Modem cherche à retrouver une aura perdue depuis le premier tour de la présidentielle, mais la lutte pour la mairie s'annonce rude contre le sortant Jean Urieta, homme de gauche soutenu par l'UMP et Martine Lignières-Cassou, candidate PS.


François Bayrou passe un test d'envergure dans la capitale du Béarn. (Reuters)


Il y a deux Bayrou. Celui de Paris et celui de Pau. Le premier cultive son statut de premier opposant à Nicolas Sarkozy, joue avec délectation son rôle de président du Modem et parle volontiers de son avenir présidentiel. Le second se montre "désagréable" - de son propre aveu - avec les journalistes venus suivre sa campagne, refuse d'évoquer tout sujet d'actualité nationale et se garde comme la peste de parler de son nouveau parti. C'est ainsi que jeudi, alors qu'il visitait une cité aux côtés de Josy Poueyto, seconde de sa liste venue du Parti socialiste, il a interdit à l'équipe de FR3, dépêchée de Paris pour l'occasion, de le filmer de trop près: "Je refuse le pressing des caméras." Ayant repoussé les micros et ignoré les photographes: "Vous comprenez, je fais une campagne modeste à la rencontre de gens modestes." Un ton pour le moins inhabituel chez le troisième homme de la présidentielle.

C'est donc suivi à distance par une petite troupe d'envoyés spéciaux dûment chapitrés qu'il a proposé aux habitants du quartier Barincau un café et des petits gâteaux pour un "moment de partage en famille". Problème, l'heure choisie: 15h30. Entre ceux qui étaient partis travailler, les enfants à l'école ou en train de faire leur sieste sous la surveillance des mères, il n'y avait, finalement, pas grand monde pour parler avec le candidat Bayrou que certains avouaient voir ici "pour la première fois". Et, de temps mort en temps mort, désoeuvré, François Bayrou ne se fit pas prier bien longtemps pour poser devant l'objectif et répondre aux questions.

L'ombre d'André Labarrère

A deux semaines du premier tour du scrutin, le message de l'aspirant maire, qui joue dans cette affaire, quoi qu'il en dise, sa crédibilité politique, est clair. Bayrou est "serein", il a "confiance". "J'ai toujours su que cette bataille contre les partis dominants ne serait pas facile. Il est toujours risqué d'être seul contre tous. Mais je n'ai aucun doute: les Palois vont faire le choix du panache. Ils ont envie d'une histoire nouvelle." Et d'enchaîner sur son "attachement de toujours" à cette "ville de sa jeunesse, de sa famille, de sa vie professionnelle" où il était "évident" qu'il serait une nouvelle fois candidat. Car François Bayrou aime à rappeler qu'il s'est déjà présenté en 1989, à l'âge de 38 ans, contre André Labarrère. "Ce n'était pas passé loin. J'avais failli être élu", ajoute-t-il, embellissant au passage son score de l'époque. Cette année-là, André Labarrère l'avait emporté avec 52,42% contre 47,54% à François Bayrou.

Le souvenir du socialiste André Labarrère est toujours très vif ici. L'évocation de "cet homme étonnant, qui sortait de l'ordinaire" avec qui Pau a vécu "une histoire passionnelle pendant trente-six ans", vient à point nommé. "Comme lui, je veux du grand pour la ville. Pour vous, Pau est peut-être une ville de province. Pour moi c'est une ville extraordinaire, la capitale du Béarn." Une histoire que ce biographe d'Henri IV, roi de "France et de Navarre", connaît sur le bout des doigts. Enfin, parce qu'il sait que c'est l'angle d'attaque favori de ses adversaires, Bayrou jure que, s'il est élu, il le sera "à 100%", même s'il compte conserver son siège de député des Pyrénées-Atlantiques. "D'autres que moi...", ajoute-t-il, histoire de rappeler au passage que sa concurrente principale, la socialiste Martine Lignières-Cassou, est, elle aussi, parlementaire. Quoi qu'il en soit, promis juré, ses obligations parisiennes ne l'empêcheront jamais d'être "là pour les Palois". A preuve, une réunion hebdomadaire sera organisée "à jour fixe" tout au long du futur mandat municipal.

Urieta croit en sa bonne étoile

Des "innovations" qui font rire sous cape le pourtant très courtois Yves Urieta, maire sortant de Pau qui a fait prendre à tous ses colistiers l'engagement "ferme et définitif" qu'ils ne cumuleraient pas leur mandat municipal avec un mandat national. "Il faut savoir ce qu'on veut." Bien que nettement distancé dans les enquêtes d'opinion par le tandem Lignières-Cassou - Bayrou, Urieta, qui reçoit dans son bureau de l'hôtel de ville, veut toujours croire en sa bonne étoile. "Le véritable sondage, c'est ce que nous vivons chaque jour. L'accueil que me font les habitants me sert de baromètre." Très à l'aise lorsqu'il raconte sa relation avec ses administrés ("ils ont la tête froide et gardent leurs idées"), Urieta, membre du PS depuis son entrée en politique, l'est un peu moins lorsqu'il est interrogé sur le soutien que lui a apporté Nicolas Sarkozy lors d'un déplacement récent à Pau.

"Le président de la République a dit qu'il approuvait le travail fait ici. Tant mieux. J'accepte cet encouragement. Mais soutien ne veut pas dire investiture", répète ce fabiusien qui n'a demandé l'aide d' "aucun responsable national du parti" pour cette campagne. "A Pau, on n'a besoin de personne. On est grands." Urieta, ancien grand sportif qui fait de la pelote basque tous les mercredis, ne mâche pas ses mots. De Lignières-Cassou, il dit que c'est une ancienne "trotskiste raide et sectaire" qui a "trahi Labarrère". De Bayrou, qu'il n'a "jamais rien fait pour Pau", même du temps où il présidait le conseil général et, surtout, qu'il ne "connaît pas ses dossiers".

"Le destin des dauphins, c'est de s'échouer sur une plage."

Une accusation que partage sans réserve Martine Lignières-Cassou, 56 ans, militante pure et dure, à la tête d'une liste de gauche "lisible, assumée", composée pour moitié de PS, de PC, de PRG et de Verts, et pour l'autre moitié de personnalités "sans étiquette" venues d'associations ou du monde enseignant. "Heureuse" d'une campagne durant laquelle sa cote n'a cessé de grimper, ségoléniste convaincue, engagée depuis longtemps dans une vie publique durant laquelle elle assure n'avoir "jamais transigé sur ses convictions", la députée de la 1re circonscription des Pyrénées-Atlantiques (élue depuis 1997) se garde de répondre aux attaques de ses adversaires. "J'assume les désaccords que j'ai eus avec André Labarrère dont j'ai été dix ans la première adjointe. Je l'ai soutenu aussi longtemps que j'ai pu. Ensuite, j'ai agi en mon âme et conscience. Malgré l'affection forte que j'avais pour lui. Si c'était à refaire, je le referais."

Entre deux conversations avec les commerçants du centre-ville, pour la plupart furieux du nouveau plan de circulation, Lignières-Cassou, mains dans les poches, pèse chacun de ses mots. "Bayrou a-t-il vraiment envie d'être maire de Pau? Ne s'est-il pas senti obligé d'être candidat pour l'exemple?" Si elle revendique volontiers une lignée politique avec André Labarrère, elle récuse les termes "héritière" ou "dauphine": "Les héritiers d'André, ce sont les Palois." Au sujet des dauphins, elle a cette phrase qui revient souvent: "Le destin des dauphins, c'est de s'échouer sur une plage." Un destin que ne s'imagine visiblement pas cette femme déterminée mais franche, qui répond sans sourciller à tous ceux qui lui demandent de résoudre leurs problèmes particuliers. "Je m'engage à faire de mon mieux. Mais je ne suis pas Bernadette Soubirous."
Revenir en haut Aller en bas
Elfyn

avatar

Masculin Nombre de messages : 457
Age : 27
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Mar 26 Fév 2008 - 21:45

Comme le dit Vincent15, il ne faut pas se fier aux sondages. Ils ne valent pas un clou, qui plus est pour quelque chose d'aussi précis qu'une élection.

Et je doute qu'une défaite de F. Bayrou à Pau l'élimine du paysage politique. Ce genre de pronostic est lancé par les mêmes médias qui jugeaient encore dernièrement qu'une alternative à la bipolarisation n'avait pas d'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Mar 26 Fév 2008 - 21:57

de plus il parait (encore un sondage Sad ) que 30% des gens se décident les deux dernier jours
Revenir en haut Aller en bas
evelyne44

avatar

Féminin Nombre de messages : 287
Age : 56
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Mar 26 Fév 2008 - 22:10

De toutes façons, même s'il perd à Pau, ça ne change pas grand chose pour le mouvement démocrate. En 2012 ce sera oublié si nous avons un programme solide et des propositions crédibles.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Jeu 28 Fév 2008 - 16:04

le Monde 28/02
L'irruption d'un hebdomadaire dirigé par un ex-membre du FN


"Apolitique et indépendant." C'est ainsi que se présente Les Coulisses de Pau. L'hebdomadaire, huit pages format tabloïd, tiré à 50 000 exemplaires, est distribué gratuitement dans toutes les boîtes aux lettres paloises et quelques points de dépôts. Ereintant systématiquement François Bayrou (MoDem) et sa liste, nourri de "révélations" sur ses "turpitudes", disqualifiant celle de Martine Lignières-Cassou (PS), il offre en revanche une troublante analogie avec les thèmes et propos portés par Yves Urieta, soutenu par l'UMP. Dans le numéro 8, daté du 25 février, le directeur de publication, Pierre Esposito, soutient le maire sortant. M. Esposito, ancien avocat, a été candidat du Front national aux élections cantonales et législatives de 1992 et 1993. Le "journal" n'a pas de rédaction. Qui le rédige ? "Nous sous-traitons 95 % des articles à des professionnels", répond son directeur, joint par Le Monde. Qui paie ? "Cela ne vous regarde pas. Je ne suis payé par personne. Je n'ai pas de comptes à rendre."



La partie à hauts risques de François Bayrou à Pau

LE MONDE | 28.02.08 | 14h34 •



"Bonjour, comment allez-vous ?" François Bayrou aborde chacun et chacune avec le même salut. Embrassant les unes, "toquant les manettes" - serrant les mains - des autres, prenant des nouvelles de tous : "Vous avez quel âge ? Qu'est-ce que vous faites dans la vie ?" La petite équipe qui l'accompagne piaffe, craignant que le candidat à l'élection municipale de Pau commence à prendre du retard sur l'horaire.
D'une campagne, l'autre. Il y a un an, à la même époque, M. Bayrou, 56 ans, rassemblait des milliers de personnes dans ses meetings. Aujourd'hui, au pied des Pyrénées, il enchaîne les tournées de porte-à-porte et les visites dans les maisons de retraite - "il ne faut pas oublier de passer au loto de Saragosse (un quartier de Pau), tu l'avais promis", lui rappelle Alain Cendrès, son "poisson-pilote". Et, chaque soir, deux réunions de quartier. 18 heures : une petite centaine de personnes l'attendent à la MJC Berlioz. Le chauffeur de bus s'arrête pour le saluer : "Monsieur Bayrou ! J'ai toute ma famille qui habite à Pau, ça fait dix personnes qui votent pour vous..." Deux heures plus tard, direction Les Lilas, au nord de la ville. Tous les quartiers sont quadrillés. Josy Poueyto (ex-PS), première adjointe dans la municipalité sortante, deuxième sur la liste de M. Bayrou, organise l'intendance.

Une campagne de terrain, où les voix se gagneront une à une. Le "troisième homme" de la présidentielle ne peut pas compter sur sa seule notoriété pour relever le défi qu'il a engagé. Politiquement, sociologiquement, la ville semble acquise à la gauche. L'ancien maire (PS), André Labarrère, avait été réélu au premier tour, en 2001, avec 57 % des voix ; au second tour de l'élection présidentielle de 2007, Ségolène Royal y a recueilli 55 % des suffrages. L'affaire paraît pliée. Sauf que...
Le "roi André", après trente-cinq ans de règne, s'est éteint en 2006, laissant ses héritiers se diviser. Le dauphin désigné, le fabiusien Yves Urieta, 61 ans, n'avait pas les faveurs des dirigeants du PS, qui lui préféraient la députée Martine Lignières-Cassou. Il est parvenu, toutefois, à s'installer dans le fauteuil du maire, à l'issue d'une scène fratricide en plein conseil municipal, et n'entend pas en être délogé.
La droite n'a aucun candidat en mesure de figurer honorablement. C'est donc l'ancien socialiste Urieta que Nicolas Sarkozy et Alain Marleix, le "M. Elections" de l'UMP, ont sollicité. Le maire sortant s'est vu encouragé dans sa "démarche de rassemblement" et bénéficie du soutien de la majorité présidentielle. Résultat, la municipalité sortante s'est fragmentée : 13 conseillers sortants sur la liste de M. Urieta, 11 sur celle de Mme Lignières-Cassou et 8 avec M. Bayrou. Quant à Eric Schatz, conseiller sortant Vert, il conduit la liste Vraiment à gauche soutenue par la LCR.
Dans le dernier sondage BVA publié le 16 février dans le quotidien régional Sud-Ouest (réalisé auprès d'un échantillon de 606 personnes), Mme Lignières-Cassou, 56 ans, arrivait en tête au premier tour avec 36 % des suffrages, devant M. Bayrou (34 %) et M. Urieta (21 %). Elle l'emporterait aussi au second tour, dans le cadre d'une triangulaire, avec 40 % des voix contre 37 % au président du MoDem.
A moins de deux semaines du premier tour, chacun des trois principaux prétendants est persuadé de l'emporter. Du côté de M. Urieta et de ses relais, il s'agit d'installer l'idée que M. Bayrou "ne pourra pas être un maire à plein temps", qu'"il veut se servir de Pau pour ses ambitions nationales et non servir la ville".

Mme Lignières-Cassou, elle, stigmatise son isolement politique et sa "prétention" à vouloir faire de Pau une "capitale". "Pau n'a pas besoin d'un suzerain, affirme la députée. La ville n'a pas intérêt à reproduire cette identification avec un maire qui a pu exister à l'époque d'André Labarrère." Interrogé sur ce thème, M. Bayrou répond qu'"il vaut mieux pour une ville avoir un maire qui compte, capable de porter loin sa ville, qu'un maire qui ne compte pas". Et d'ajouter : "Si vous voulez un maire qui ne compte pas, vous avez le choix..." Pour le président du MoDem, néanmoins, la partie est à haut risque. La victoire n'est pas garantie. L'échec ne lui est pas permis.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Ven 29 Fév 2008 - 13:41

LEMONDE.FR | 29.02.08 | 12h52 • Mis à jour le 29.02.08 | 12h52
François Bayrou (MoDem) : "La partie est difficile, mais je reste confiant"




François Bayrou (Pau Confiance) : "La partie est difficile, mais je reste confiant. Qu'indiquent les sondages ? Si Urieta plafonne à 20 % et Lignières-Cassou fait un score élevé au premier tour, c'est parce qu'elle prend les voix de la gauche et lui ne prend qu'à droite. Il est hors course pour avoir des chances au second tour, là où les gens votent utile, pour ceux qui peuvent l'emporter. Et je doute que ses électeurs aillent sur Lignières-Cassou.


L'électorat d'Urieta, c'est plutôt personnes âgées, pétanqueurs et UMP revanchards. Martine fait une campagne à gauche, gauche, avec écharpe rouge autour du cou pour l'ensemble des candidats de la liste comme signe distinctif. Qu'est-ce que ça veut dire ? C'est l'union de la gauche des années 1970. Je trouve ça complètement dépassé. Je n'aime pas l'idée qu'une ville soit confisquée par un clan, quel qu'il soit.

Au sud de Pau, c'est plutôt un combat Urieta-Bayrou et, au nord, c'est plutôt entre Lignières-Cassou et Bayrou que ça se joue. Moi, je suis dans le coup à chaque fois. Au fur et à mesure que les jours passent et que les gens voient que je suis sur le terrain, l'argument de l'éloignement joue de moins en moins.

Nous sommes à un tournant, à Pau, après le long règne d'un personnage hors du commun, connu de toute la France. Tout le monde savait qui était le maire de Pau et on parlait de Pau à travers son maire. Mais au bout de trente-six ans, on n'innove plus. Yves Urieta a été élu au conseil municipal, sous Labarrère, depuis 1971, Martine Lignières-Cassou depuis trente et un ans, adjointe pendant vingt-cinq ans. Il faut changer de chapitre.

Pau a une grande tradition historique, une tradition de "capitale", mais c'est une ville moyenne. C'est une ville qui a des atouts, mais sans moteur, sans entraîneur. La question est : que voulons-nous pour Pau ? Grand comme notre histoire ou moyen comme notre population ? Si les Palois répondent moyen, ils auront petit. Moi, je veux le mieux pour Pau. C'est pour ça que j'ai un programme ambitieux.

Je remarque que le seul angle d'attaque qu'ont trouvé mes concurrents, c'est de dire que je serais un maire absent, pris ailleurs par d'autres ambitions, que je serais obligé de déléguer. Dans ma vie, on m'a fait beaucoup de reproches, mais jamais celui de trop déléguer ! Quand vous êtes le patron, vous assumez vos responsabilités. Je n'ai pas l'intention de laisser quelqu'un d'autre les exercer à ma place. Faisons un sort à cette sornette. Je ne peux pas me payer le luxe d'être absent, tellement je serai attendu au tournant.

On me dit : mais si vous êtes élu en 2012 ? Je veux bien admettre l'hypothèse que je sois encore vivant en 2012. Je veux bien admettre l'hypothèse que je me présente à l'élection présidentielle. Ces conditions étant réunies, il a deux hypothèses. Première hypothèse : je ne suis pas élu. Cela peut arriver, ça m'est même déjà arrivé. Deuxième hypothèse : je suis élu. Eh bien je connais beaucoup de villes qui paieraient pour que leur maire soit élu président de la République. Il faut un maire capable de porter loin sa ville. Il est mieux pour une ville d'avoir un maire qui compte qu'un maire qui ne compte pas. Si vous voulez un maire qui compte, je suis celui-là. Si vous voulez un maire qui ne compte pas, vous avez le choix. "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bayrou à Pau
Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hadopi et Bayrou
» Shadow cabinet de François Bayrou
» tee shirt du modem et programme de bayrou presidentielle
» Le nouveau livre de François Bayrou
» Bayrou à Pau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Organisation sur le terrain et sur internet :: Fédération Nationale :: Municipales 2008-
Sauter vers: