Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bayrou à Pau

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
juju41



Nombre de messages : 42846
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Ven 29 Fév 2008 - 13:41

LEMONDE.FR | 29.02.08 | 12h52 • Mis à jour le 29.02.08 | 12h52
François Bayrou (MoDem) : "La partie est difficile, mais je reste confiant"




François Bayrou (Pau Confiance) : "La partie est difficile, mais je reste confiant. Qu'indiquent les sondages ? Si Urieta plafonne à 20 % et Lignières-Cassou fait un score élevé au premier tour, c'est parce qu'elle prend les voix de la gauche et lui ne prend qu'à droite. Il est hors course pour avoir des chances au second tour, là où les gens votent utile, pour ceux qui peuvent l'emporter. Et je doute que ses électeurs aillent sur Lignières-Cassou.


L'électorat d'Urieta, c'est plutôt personnes âgées, pétanqueurs et UMP revanchards. Martine fait une campagne à gauche, gauche, avec écharpe rouge autour du cou pour l'ensemble des candidats de la liste comme signe distinctif. Qu'est-ce que ça veut dire ? C'est l'union de la gauche des années 1970. Je trouve ça complètement dépassé. Je n'aime pas l'idée qu'une ville soit confisquée par un clan, quel qu'il soit.

Au sud de Pau, c'est plutôt un combat Urieta-Bayrou et, au nord, c'est plutôt entre Lignières-Cassou et Bayrou que ça se joue. Moi, je suis dans le coup à chaque fois. Au fur et à mesure que les jours passent et que les gens voient que je suis sur le terrain, l'argument de l'éloignement joue de moins en moins.

Nous sommes à un tournant, à Pau, après le long règne d'un personnage hors du commun, connu de toute la France. Tout le monde savait qui était le maire de Pau et on parlait de Pau à travers son maire. Mais au bout de trente-six ans, on n'innove plus. Yves Urieta a été élu au conseil municipal, sous Labarrère, depuis 1971, Martine Lignières-Cassou depuis trente et un ans, adjointe pendant vingt-cinq ans. Il faut changer de chapitre.

Pau a une grande tradition historique, une tradition de "capitale", mais c'est une ville moyenne. C'est une ville qui a des atouts, mais sans moteur, sans entraîneur. La question est : que voulons-nous pour Pau ? Grand comme notre histoire ou moyen comme notre population ? Si les Palois répondent moyen, ils auront petit. Moi, je veux le mieux pour Pau. C'est pour ça que j'ai un programme ambitieux.

Je remarque que le seul angle d'attaque qu'ont trouvé mes concurrents, c'est de dire que je serais un maire absent, pris ailleurs par d'autres ambitions, que je serais obligé de déléguer. Dans ma vie, on m'a fait beaucoup de reproches, mais jamais celui de trop déléguer ! Quand vous êtes le patron, vous assumez vos responsabilités. Je n'ai pas l'intention de laisser quelqu'un d'autre les exercer à ma place. Faisons un sort à cette sornette. Je ne peux pas me payer le luxe d'être absent, tellement je serai attendu au tournant.

On me dit : mais si vous êtes élu en 2012 ? Je veux bien admettre l'hypothèse que je sois encore vivant en 2012. Je veux bien admettre l'hypothèse que je me présente à l'élection présidentielle. Ces conditions étant réunies, il a deux hypothèses. Première hypothèse : je ne suis pas élu. Cela peut arriver, ça m'est même déjà arrivé. Deuxième hypothèse : je suis élu. Eh bien je connais beaucoup de villes qui paieraient pour que leur maire soit élu président de la République. Il faut un maire capable de porter loin sa ville. Il est mieux pour une ville d'avoir un maire qui compte qu'un maire qui ne compte pas. Si vous voulez un maire qui compte, je suis celui-là. Si vous voulez un maire qui ne compte pas, vous avez le choix. "
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Mar 4 Mar 2008 - 12:22

l'express mardi 4 mars 2008, mis à jour à 10:16

François Bayrou à la conquête de la ville du roi Henri

François Bayrou veut conquérir Pau, la ville du bon roi Henri, dont il est l'un des biographes, mais il devra pour cela porter l'estocade à la députée socialiste Martine Lignières-Cassou et au maire sortant Yves Urieta (ex-PS soutenu par l'UMP).
"C'est une élection indécise parce que j'ai choisi d'aller à cette élection contre la liste PS-PC d'un côté et contre le maire socialiste fabiusien soutenu par l'UMP de l'autre côté, qui d'une certaine manière unissent leurs forces contre moi et mes colistiers", note le président du Mouvement démocrate.

"Mais je suis confiant parce que c'est une élection qui va ouvrir pour cette ville un nouveau chapitre de son histoire", explique à Reuters le dirigeant centriste fondateur du MoDem.

La campagne lancée par François Bayrou a eu un effet médiatique sans précédent.

"Pour la première fois depuis 50 ans, les projecteurs se braquent sur Pau et une ville comme celle-ci a besoin d'être dans la lumière", dit le candidat à la présidentielle de 2007 qui rappelle que jadis on parlait du "royaume de France et de Navarre".

Alors que les journalistes se succèdent dans la capitale béarnaise, ses principaux adversaires se relaient pour combattre l'homme dont la stature nationale leur fait plus d'ombre que le château d'Henri IV.

"On ne joue jamais son avenir politique quand on est un homme politique. On joue les matches, on est heureux de les gagner mais on sait qu'on peut les perdre", répond-il à ceux qui le voit jouer gros à Pau.

"Je suis persuadé qu'il y a beaucoup de gens en France qui souhaitent trouver une alternative crédible. Ils ont d'un côté Nicolas Sarkozy, dont les faiblesses apparaissent aujourd'hui aux yeux de tous ou presque, et d'un autre côté le Parti socialiste dans une alliance avec le Parti communiste qui est totalement hors d'âge", souligne-t-il.

"Et là, les électeurs ont une alternative crédible avec quelqu'un qui fait réellement un rassemblement des grandes sensibilités démocratiques. Et je crois que ça convaincra les Palois", assure le candidat centriste.

LÉGITIMITÉ

Pendant que Martine Lignières-Cassou s'interroge sur les motivations du président du MoDem, Yves Urieta estime que "M. Bayrou ferait bien d'être plus souvent à Pau qu'à Paris, il connaîtrait mieux les dossiers".

Comme ses adversaires, François Bayrou multiplie les réunions quotidiennes dans les quartiers qu'il connaît bien.

Béarnais de naissance, il rappelle qu'il est élu depuis 1982 au conseil général des Pyrénées-Atlantiques qu'il présida durant neuf ans, et qu'il fut conseiller municipal d'opposition durant dix ans, de 1983 à 1993.

Ses adversaires se sentent au moins aussi légitimes que lui.

Conseillers municipaux dans l'équipe d'André Labarrère depuis 1971 et 1977, anciens adjoints, c'est Yves Urieta qui a été choisi par le conseil pour succéder au maire décédé en mai 2006 de préférence à Martine Lignières-Cassou, alors première adjointe.

La députée a bénéficié de l'investiture du Parti socialiste. Quant à Yves Urieta, reçu secrètement par Nicolas Sarkozy, qui est venu à Pau le 22 janvier, il a été exclu du PS et a reçu le soutien de l'UMP.

"Je suis un homme de gauche. Je ne suis pas sarkozyste. Ma liste regroupe des compétences et je ne pratique pas l'ouverture mais le rassemblement, et la nuance est importante", assure le maire sortant.

Quant à Martine Lignières-Cassou, elle annonce la couleur : "Il y a une différence entre une politique municipale de gauche et une de droite, et sur ma liste il n'y a pas des ex-UMP, des ex-PS ou des ex-Verts", lance-t-elle, visant ses deux adversaires.

Tout serait simple si en deuxième position sur la liste de François Bayrou ne se trouvait pas Josy Poueyto, ancienne adjointe d'Yves Urieta, en rupture de ban avec le PS dont elle a claqué la porte.

Les électeurs eux-mêmes ont du mal à s'y retrouver.

Deux sondages se sont contredits. L'un de l'Ifop donne François Bayrou (39%) vainqueur d'un cheveu devant Martine Lignières-Cassou (38%) dans une triangulaire au second tour.

Le plus récent, de BVA, prédit la victoire de la députée devant le président du MoDem (40% contre 37%). Dans les deux cas, Yves Urieta est largement distancé (21% et 23%).
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Mar 4 Mar 2008 - 14:39

Royaume de France et de Navarre...
Il m'énerve (reconnaissez que je le critique rarement) mais là il en fait trop !
Revenir en haut Aller en bas
librecour



Masculin Nombre de messages : 459
Localisation : Chambery
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Mar 4 Mar 2008 - 14:50

Il montre simplement qu'il connait ses dossiers, il a en face de lui les deux camps rivaux qui se sont alliés pour le contrer, il se doit de réagir, il essaye de faire comprendre que quand il prend un dossier en main il le fait à fond, pour mieux l'apréhender, mais bon on va me taxer de lui lécher les bottes même si je ne suis pas toujours d'accord avec lui Razz
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Ven 7 Mar 2008 - 8:46

Bayrou fait monter sa sauce béarnaise

Pau . L’ex-candidat à la présidentielle se lance à l’assaut de la ville pyrénéenne, orpheline d’André Labarrère. Un défi face à une socialiste et un ex-PS… soutenu par l’UMP.
Envoyé spécial à Pau CHRISTOPHE FORCARI photos RODOLPHE ESCHER
Libération QUOTIDIEN : vendredi 7 mars 2008

L’ascension de François Bayrou à la mairie de Pau emprunte forcément le funiculaire, qui relie le bas de la ville à la place Royale. Là se trouve l’hôtel de ville de la capitale béarnaise, que le leader du Modem tente de conquérir pour la seconde fois. Avec la crainte que cette nouvelle tentative, après celle de 1989,ne se transforme pour lui en «ascenseur pour l’échafaud».





La partie est loin d’être gagnée pour celui qui a pris les rênes d’un nouveau parti né sur les cendres de l’UDF où les élus de terrain font défaut. Le Béarnais, convaincu de son destin national, joue une partie de son avenir dans cette cité avec vue imprenable sur la chaîne des Pyrénées. Il devance un possible échec en affirmant que «Mitterrand ne s’est jamais arrêté après ses défaites électorales». Car celui qui joue désormais le rôle de principal opposant à Nicolas Sarkozy dénonce une coalition hétéroclite pour le faire battre : «J’ai contre moi les deux gros appareils de la vie politique française. Est-ce que l’on peut les battre. Je crois que oui», se rassure-t-il en rappelant les 30 % réalisés à Pau au premier tour de la présidentielle. Les sondages, eux, le donnent perdant, derrière la candidate socialiste. La députée (PS) Martine Lignières-Cassou, qui se défend de vouloir jouer la tombeuse de Bayrou, bénéficie en effet d’un léger avantage sur l’ancien candidat à l’Elysée, selon un sondage BVA publié mi-février dans le quotidien Sud Ouest. Loin devant Yves Urieta, l’actuel maire que François Bayrou qualifie d’«intérimaire».

«Echarpe rouge obligatoire».Au terme d’un violent affrontement au sein du conseil municipal, Yves Urieta a hérité en 2006 du fauteuil d’André Labarrère. D’obédience fabiusienne, il se veut aujourd’hui à la tête d’une liste de rassemblement ouverte, selon lui, à la «société civile», tout en recevant le soutien affiché de l’UMP. Car le parti sarkozyste a renoncé à se lancer dans la course à la mairie. Du coup, le passage du président de la République fin janvier dans la ville natale d’Henri IV a sonné comme un soutien apporté au maire sortant, Yves Urieta. Mais au second tour, «l’UMP fera voter pour Martine Lignières-Cassou. Et elle, elle conduit une liste d’union de la gauche modèle années 70 avec écharpe rouge obligatoire autour du cou pour tout le monde», analyse François Bayrou, persuadé que le parti présidentiel ne lui fera aucun cadeau.

Pourtant, à défaut d’être devenu le premier personnage de l’Etat, le leader centriste se verrait bien devenir le suzerain de l’ancienne capitale du royaume de Navarre. S’il revendique fièrement un enracinement local bien réel, il ne manque pas de souligner devant une centaine de personnes réunies à l’école Henri-Lapuyade tout l’intérêt que Pau aurait à porter à sa tête un maire doté d’une véritable dimension nationale. «C’est une élection cruciale qui vient après trente-six années de mandat d’André Labarrère. Il faut avoir une ambition pour cette ville dans la décennie qui vient. Un des enjeux de ce scrutin, pour moi, est de changer de vision pour cette ville, de lui donner un rayonnement», s’enflamme François Bayrou.

«Humble». Après avoir détaillé ses desseins pour la France lors de la campagne présidentielle, il se penche désormais sur les problèmes de sécurité, les questions de propreté. «Il n’y a pas de petits sujets, explique-t-il, les sujets humbles sont grands pour les gens.» Tout en soulignant que «pour que Pau obtienne la ligne à grande vitesse, il faut un maire politiquement lourd».

Pour tenter de rattraper son retard annoncé dans les sondages, l’ancien ministre de l’Education nationale multiplie les séances de poignée de main. A l’heure du déjeuner, il fait le tour des tables des pensionnaires de la maison de retraite Sainte-Marie. «Je vous promets que je reviendrai vous voir comme André Labarrère le faisait, mais moi, je ne vous ferai pas danser», lance-t-il aux résidents dont certains grommellent contre une visite qui décale l’heure du repas. Puis c’est un détour au restaurant de Raymond Casau, Chez Pierre - une institution paloise où un de ses amis dédicace un recueil de poésies -, et un arrêt déjeuner dans un centre d’aide par le travail où l’attend la numéro 2 de sa liste, Josy Poueyto, une ex-adjointe d’André Labarrère, devenue aujourd’hui la «Madame Questions sociales» de Bayrou. Car dans cette campagne, chaque candidat invoque les mânes de «Dédé», l’ancien maire charismatique dont le décès en 2006 a ouvert une guerre de succession qui divise toujours la famille socialiste.

«Hors de nos murs !!!» Yves Urieta a fait son entrée au conseil municipal en 1971 et occupait les fonctions d’adjoint chargé des affaires économiques. Quant à Martine Lignières-Cassou, elle ne manque pas une occasion de souligner qu’elle a été élue pour la première fois aux côtés d’André Labarrère en 1977. «François Bayrou adopte une posture face à la ville. Il se présente comme l’homme qui a les épaules d’André Labarrère, qui a l’envergure suffisante pour faire de Pau une ville capitale. Sauf que cela ne se décrète pas», se moque-t-elle. «François Bayrou a été député, ministre, président du conseil général, et il n’a jamais rien amené à Pau. Les Palois veulent d’un maire de proximité. François Bayrou ne sera pas présent sur la ville», renchérit Yves Urieta. «Hors de nos murs !!! Le B… !!! Pau n’est pas un trampoline !!!» proclame une affiche placardée sur la vitrine du bar de la Marine, situé à deux pas des halles de la ville.

François Bayrou imagine difficilement une défaite dans sa ville. Mais à mots couverts, il laisse entendre que son sort électoral se réglera au soir du premier tour. Non pas dans la capitale du royaume de Navarre. Mais à Paris. A l’Elysée.
Revenir en haut Aller en bas
Korigan

avatar

Masculin Nombre de messages : 738
Age : 51
Localisation : gironde
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Dim 9 Mar 2008 - 21:31

A Pau, Bayrou pris en
tenaille entre l'UMP et le PS


lefigaro.fr
09/03/2008 | Mise à jour : 21:11 |

.


Le président du MoDem arrive en seconde position derrière le PS (32,5 contre 33,5% des voix). L'UMP est en embuscade avec 28%.


Pour François Bayrou, le second tour s'annonce très difficile. Selon l'institut TNS-Sofres, la liste de la socialiste Martine Lignières-Cassou est en effet arrivée en tête des municipales avec 33,5% des suffrages exprimés, devançant la liste du président du MoDem (32,5%) et celle du maire sortant, ex-PS soutenu par l'UMP, Yves Urieta (28%),
Des chiffres d'autant plus inquiétants pour François Bayrou que cette ville socialiste, qui vote traditionnellement à droite à la présidentielle, l'avait placé en tête au premier tour avec 30,01 % des voix, devant Ségolène Royal (29,40 %) et Nicolas Sarkozy (24,26 %). A l'inverse, une victoire lui permettrait de contrebalancer de mauvais résultats de son parti au niveau national.
Les trois candidats revendiquent tous l'héritage du socialiste André Labarrère, mort en 2006, et qui fut maire de Pau sans interruption depuis 1971. Ce dernier aurait dit à son biographe : «Après moi, ce sera Bayrou…» Le président du MoDem, conseiller municipal de Pau de 1983 à 1995 et président du conseil général de 1995 à 2001, s'était déjà présenté aux municipales en 1989 et avait obtenu 48 % face à Labarrère.
De son côté, Marielle de Sarnez, chef de file MoDem aux élections municipales à Paris et proche de Bayrou, s'est dite, sur TF1, «confiante» dans l'élection de son leader. Réponse dimanche prochain pour une triangulaire indécise.
Revenir en haut Aller en bas
Elfyn

avatar

Masculin Nombre de messages : 457
Age : 27
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Dim 9 Mar 2008 - 21:34

La candidate PS a très peu de réserves, puisqu'elle réunit déjà sur sa liste le PC et les Verts...

On y croit ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Korigan

avatar

Masculin Nombre de messages : 738
Age : 51
Localisation : gironde
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Dim 9 Mar 2008 - 22:42

sauf que la liste ump peut se maintenir...et jouer à plein son effet de nuisance... affraid
Revenir en haut Aller en bas
enzo



Nombre de messages : 14
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Lun 10 Mar 2008 - 9:22

Le sort de Bayrou est entre les mains de l'UMP, et donc entre les mains de l'Elysée. Je ne crois pas une seconde à sa victoire, même si cela constituerait une divine surprise pour moi.
Le maire sortant UMP préfèrera, le cas échéant, appeler à voter socialiste...
Revenir en haut Aller en bas
Europium

avatar

Masculin Nombre de messages : 1364
Age : 51
Localisation : france
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Lun 10 Mar 2008 - 9:29

il suffit de suivre ce qui va se passer et en fonction de l'attitude des uns et autres il faudra réagir.....
Revenir en haut Aller en bas
evelyne44

avatar

Féminin Nombre de messages : 287
Age : 55
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Lun 10 Mar 2008 - 9:32

Si Urieta ne se retire pas, Bayrou sera probablement battu. Si Urieta se retire, Bayrou devra sa victoire à l'UMP. C'est ce qui s'appelle une situation merdique au plus haut degré ! Avec en plus des résultats nationaux pas brillants. On a intérêt à être plus performants aux européennes !
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Lun 10 Mar 2008 - 10:05

lundi 10 mars 2008, mis à jour à 09:04

L'UMP désireuse de négocier avec le MoDem
Reuters
L'UMP, par la voix de son secrétaire général, a émis le souhait de négocier au niveau national avec le Mouvement démocrate de François Bayrou avant le deuxième tour des élections municipales.
"Mon souhait c'est qu'il y ait une négociation avec le MoDem parce qu'effectivement, dans un certain nombre de villes, la position du MoDem est très importante et peut décider du résultat", a déclaré Patrick Devedjian sur RTL.

"Pau est dans cette problématique générale", a-t-il souligné à propos de la capitale du Béarn, où le président du Mouvement démocrate François Bayrou est arrivé dimanche en deuxième position derrière la candidate socialiste Martine Lignières-Cassou, devant le maire sortant Yves Urieta, qui était soutenu par l'UMP.

Patrick Devedjian a placé la balle dans le camp du député centriste.

"Ça dépendra de lui. A lui de négocier. C'est lui qui est en situation de demandeur à Pau, eh bien nous l'écoutons", a-t-il dit.

Interrogé sur LCI, le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Jean-François Copé, s'est montré plus réservé à l'idée d'un rapprochement avec le président du MoDem.

"Je n'ai pas souvenir une seule fois que François Bayrou ait dit du bien du gouvernement actuel", a-t-il fait remarquer.

François Bayrou a fait savoir dimanche soir qu'il ne donnerait aucune consigne nationale de vote pour le second tour des élections.

Sur France Info, le maire sortant UMP de Marseille Jean-Claude Gaudin - qui a rassemblé 41% des voix dimanche contre 39% à son adversaire socialiste Jean-Noël Guérini - a dit souhaiter négocier avec le MoDem, qui a rassemblé un peu plus de 5% des suffrages.

"J'avais déjà des élus du MoDem sur ma liste, alors si ceux qui se sont présentés et qui ont totalisé un peu plus de 5% veulent venir sur ma liste, ils seront les bienvenus", a-t-il déclaré sur France Info. "Ils seront sans doute mieux traités que chez mon adversaire, qui pilote tout de manière très brutale".

"Je serais bien sûr désireux, s'il me le demandait, de donner un coup de main à M. François Bayrou", a-t-il aussi déclaré.
Revenir en haut Aller en bas
Europium

avatar

Masculin Nombre de messages : 1364
Age : 51
Localisation : france
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Lun 10 Mar 2008 - 10:09

ça va commencer à magouiller dans tous les sens, c'est ce que je déteste en politique....

que bayrou s'en tienne à ce qu'il a dit hier soir
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Lun 10 Mar 2008 - 10:11

"Mon souhait c'est qu'il y ait une négociation avec le MoDem parce qu'effectivement, dans un certain nombre de villes, la position du MoDem est très importante et peut décider du résultat", a déclaré Patrick Devedjian sur RTL.

Autant vendre notre âme au diable...

@europium
je suis d'accord avec toi. Espérons que Bayrou nous entendra !
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Lun 10 Mar 2008 - 10:18

juju41 a écrit:
Jean-François Copé, s'est montré plus réservé à l'idée d'un rapprochement avec le président du MoDem.

"Je n'ai pas souvenir une seule fois que François Bayrou ait dit du bien du gouvernement actuel", a-t-il fait remarquer.
Il devrait être content que NS ait lancé un grand plan contre la maladie d'Alzheimer. lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
mélanie

avatar

Féminin Nombre de messages : 695
Age : 63
Localisation : France
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Lun 10 Mar 2008 - 11:46

Ah oui, Jean-Luc tu as raison, il faut qu'il se soigne ...

J'ai écouté JF Copé hier soir tard, il était très méprisant avec le Modem et je ne vous parle pas de Leroy, beurk !

D'ailleurs, une jeune femme du PS (un nom en "i") a d'ailleurs bien fait remarquer à Copé et Woerth que par moment, les élus cherchaient les voix du Modem (comme à Paris par ex) et alors qu'eux disaient que le Modem n'était pas un parti avec qui compter !
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Lun 10 Mar 2008 - 11:54

mélanie

Laisse tomber ils sont vexés. Wink
Moi, je n'ai plus senti autant d'ironie de la part des journalistes...
Quant a SRoyal elle a déclaré ouvertement qu'il faudrait négocier à l'avenir avec le MoDem.
Reste MGBuffet qui cherche absolument à tirer tout à gauche. Mais c'est son rôle !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Lun 10 Mar 2008 - 14:43

impression : Devedjian veut un "package" - Pau en échange d'une alliance ump-modem partout.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Lun 10 Mar 2008 - 14:49

dOm1
si on dit non ? on va se faire traité de s... ?
bom et ben on dit NON !
Revenir en haut Aller en bas
Korigan

avatar

Masculin Nombre de messages : 738
Age : 51
Localisation : gironde
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Lun 10 Mar 2008 - 17:07

vous avez vu l appel du pied de juppé .... "il sait comment faire s il a besoin demon aide.."

Alain Juppé (UMP), réélu dimanche maire de Bordeaux, s'est dit prêt à "aider" François Bayrou (MoDem) à remporter les municipales à Pau, jugeant que sa victoire serait "une bonne chose" pour la ville "et pour l'Aquitaine". "Si je peux l'aider, je l'aiderai, parce que je pense que (son élection) serait une bonne chose pour Pau et pour l'Aquitaine", a déclaré l'ancien Premier ministre sur Europe 1 à propos du président du Mouvement démocrate.
Comme on lui demandait de quelle manière il pourrait l'aider à Pau, M. Juppé a répondu que "c'est à lui de voir". "Je suis en contact avec lui, on verra bien". M. Bayrou se trouve dans une situation difficile après le premier tour des municipales, sa liste (32,61%) ayant été devancée d'une courte tête par la socialiste Martine Lignières-Cassou (33,87%). Le leader centriste avait soutenu la candidature de M. Juppé et son parti n'avait pas présenté de liste à Bordeaux
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Lun 10 Mar 2008 - 18:26

Sur la 5 reportage sur Pau.
A entendre ChBarbier, Bayrou c'est machiavel ...
Bon, d'après eux c'est pas encore perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Lun 10 Mar 2008 - 18:45

signora a écrit:
dOm1
si on dit non ? on va se faire traité de s... ?
bom et ben on dit NON !
D'après ce que l'on m'a raconté, les nanas c'est plutôt quand elles disent trop rapidement oui, qu'elles se font traiter de s...
Revenir en haut Aller en bas
raison_pure

avatar

Masculin Nombre de messages : 1068
Localisation : Aquitaine
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Lun 10 Mar 2008 - 21:01

François s'est moqué des chantages, magouilles et autres accords proposés par l'UMP en échange de Pau !
Le béarnais a des valeurs, j'aime ça !

Mais quand même oser faire ouvertement de telles propositions c'est indigne de la politique. On se bat pour des idées, des convictions... Comment peut-on oser dire aux Palois : " ben voilà nous, à Paris, on décide de vous laisser le Bayrou... s'il s'agenouille!"

Honteux !!!
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Mar 11 Mar 2008 - 12:34

Le "cas Bayrou" perturbe l'UMP
LE MONDE | 11.03.08 | 10h56 •
Pas question, pour François Bayrou, de se laisser garrotter par l'UMP. Depuis sa permanence électorale de Pau, le président du MoDem a rejeté, lundi 10 mars, la "proposition de négociations globales" que lui avaient faite, dans la matinée, Patrick Devedjian et Jean-Pierre Raffarin. Une sorte de "donnant-donnant" promettant un retrait au second tour d'Yves Urieta, le maire sortant (ex-PS) de Pau soutenu par l'UMP, en échange d'accords UMP-MoDem dans les villes où la majorité présidentielle est en difficulté.


"Si les responsables du MoDem acceptent de soutenir les listes de la majorité présidentielle, naturellement nous soutiendrons les candidats du MoDem qui sont en position de se maintenir et d'être soutenus par notre majorité", avait déclaré le premier ministre, François Fillon.

M. Bayrou a dénoncé le "grand bluff" de cette offre, qu'il assimile à un "baiser de la mort". Se disant déterminé à se "battre sur [ses] convictions", il a écarté toute négociation de cet ordre. "Je n'ai d'ailleurs eu aucun appel d'aucune sorte en provenance de l'UMP", a-t-il ajouté.

L'ancien candidat à l'élection présidentielle n'a pas hésité longtemps. S'il acceptait la proposition piège de l'UMP, il se retrouvait dans la situation paradoxale et encombrante de devoir un éventuel succès à ses adversaires les plus acharnés à sa perte. M. Bayrou l'a donc refusée, laissant ses partisans choisir leurs alliances au cas par cas. Alors que les listes électorales pour le second tour devaient être déposées mardi avant 18 heures, les négociations ont déjà commencé. En refusant l'offre globale de l'UMP, le président du MoDem s'est assuré de retrouver la posture de résistant et de martyr qui ne lui a pas si mal réussi jusqu'à présent.

L'attitude à adopter face à M.Bayrou perturbe et divise l'UMP depuis la création par Jacques Chirac du parti unique de la droite en 2002. Profitant du désaccord stratégique au sommet au Parti socialiste sur la marche à suivre vis-à-vis du leader centriste, la majorité a voulu cette fois régler son sort, en se proposant de le "sauver" pour mieux le ramener dans le giron de la droite.

Les candidats UMP en difficulté, tels Jean-Claude Gaudin à Marseille ou Françoise de Panafieu à Paris, se sont eux aussi déclarés en faveur d'une alliance sans délai. "Si M. Bayrou est bien informé, il m'aura entendu, il aura entendu M. Raffarin. Il saura qu'à l'UMP il y a des gens qui ne sont pas acharnés contre lui, loin s'en faut", voulait croire M. Gaudin. Et chacun de promettre à ses alliés espérés qu'ils seraient "bien traités"…


"DANSE DU VENTRE RIDICULE"

Lundi matin, lors de la réunion de cabinet autour de Nicolas Sarkozy, celui-ci s'est montré, selon un des participants, plutôt "rugueux" à l'encontre de son ancien adversaire à l'élection présidentielle. L'occasion d'affaiblir M. Bayrou en le privant d'une base de reconquête à Pau était tentante, fût-ce au prix de pertes pour la majorité.

Certains conseillers de l'Elysée ont jugé les offres de services faites à M. Bayrou trop rapides : "Avant de négocier, il faut menacer", pestait l'un d'eux. Jean-François Copé, réélu au premier tour à Meaux (Seine-et-Marne), s'est montré réservé à l'idée d'un rapprochement avec le président du MoDem : "Je n'ai pas souvenir qu'il ait une seule fois dit du bien du gouvernement actuel." "Tuer Bayrou n'est pas le meilleur signal à envoyer aux électeurs du MoDem dont nous avons besoin", relève pour sa part M. Devedjian.

Alain Juppé, réélu au premier tour à Bordeaux, s'est proposé de jouer le "monsieur bons offices" en faveur du ministre de l'éducation nationale, Xavier Darcos, en position délicate à Périgueux. A Colombes (Hauts-de-Seine), la ville où Rama Yade se présente en troisième position, M. Devedjian, président du conseil général des Hauts-de-Seine, a parrainé l'accord de second tour entre l'UMP et le MoDem.

Ces gestes en direction du MoDem ont eu le don d'exaspérer les alliés centristes de l'UMP rassemblés dans le Nouveau Centre, qui avaient lâché M. Bayrou en 2007 pour rallier M. Sarkozy. Leur chef de file, François Sauvadet, a dénoncé cette "danse du ventre (…) ridicule et totalement inefficace" de "certains dirigeants de l'UMP".
Revenir en haut Aller en bas
Luis



Masculin Nombre de messages : 46
Age : 32
Localisation : Shinjuku
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Mar 11 Mar 2008 - 13:10

Et si cette triangulaire était un second tour déguisé ? Yves Urieta ne peut pas gagner beaucoup plus de voix, et les électeurs sont toujours calculateurs...
Revenir en haut Aller en bas
Floran

avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : France
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   Mar 11 Mar 2008 - 13:13

Il est assez sur que l'UMP fera beaucoup pour faire tomber Bayrou à Pau.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bayrou à Pau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bayrou à Pau
Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hadopi et Bayrou
» Shadow cabinet de François Bayrou
» tee shirt du modem et programme de bayrou presidentielle
» Le nouveau livre de François Bayrou
» Bayrou à Pau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Organisation sur le terrain et sur internet :: Fédération Nationale :: Municipales 2008-
Sauter vers: