Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Jean-Luc



Nombre de messages : 17976
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Dim 2 Mar 2008 - 15:10

C'est une base de travail intéressante, en effet. sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Dim 2 Mar 2008 - 15:18

Dites moi si je me trompe : Philippe Meirieu n'est-il pas ce hiérarque de l'Education Nationale dont les idées l'ont conduite depuis 25 ans dans la situation où elle se trouve aujourd'hui?
Revenir en haut Aller en bas
librecour



Masculin Nombre de messages : 459
Localisation : Chambery
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Dim 2 Mar 2008 - 15:38

Je n'en sais rien, mais si c'est le cas, peut être que sa réflexion n'a pas trouvé d'échos, qu'il a été maladroit dans la prescription des remedes, que cette réflexion la est récente, qu'il c'est heurté à trop de barrières que ... que ... que ...

Cela enlève-t-il de l'intérêt à ce texte ?

Qu'il soit l'unique vérité n'est évidament pas une évidence, je trouve en tous cas que certaines remarques/questions sont bien orientés.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Dim 2 Mar 2008 - 16:05

librecour a écrit:
Je n'en sais rien, mais si c'est le cas, peut être que sa réflexion n'a pas trouvé d'échos, qu'il a été maladroit dans la prescription des remedes, que cette réflexion la est récente, qu'il c'est heurté à trop de barrières que ... que ... que ...
... que ses propositions ont été déformées et dénaturées, etc.
M'est avis qu'il faut remettre tout ça à plat pour en dégager un schéma cohérent... et applicable.

(désolé, ne comptez pas trop sur moi, j'ai déjà trop de choses sur le feu... Embarassed - mais je suivrai avec intérêt)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Dim 2 Mar 2008 - 17:12

Voilà le genre d’apport de P.Meirieu :

« Les dispositifs qui visent à faire réussir les élèves doivent faire aussi progresser l’institution pour qu’elle n’est (sic) pas besoin d’aller chercher à l’extérieur d’elle-même les remédiations à ces propres dysfonctionnements. »

A supposer que « remédiations » signifie remèdes, ou nouvelle médiations, P.Meirieu nous dit que ce serait bien que l’école trouve en elle-même les moyens de faire réussir les élèves. Moi je croyais bètement que l’on appelait école ce qui justement disposait de ces moyens.



Est-il étonnant que la situation se soit dégradée si les maîtres de la pédagogie fonctionnent ainsi. Il serait tout à fait souhaitable « que sa réflexion n'a pas trouvé d'échos, qu'il a été maladroit dans la prescription des remedes, que cette réflexion la est récente, qu'il c'est heurté à trop de barrières » et « que ses propositions ont été déformées et dénaturées » ; elles ne l’ont probablement pas été assez.
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Dim 2 Mar 2008 - 17:50

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/074000516/index.shtml

Lire le rapport

15% des élèves sortant du CM2 connaissent des difficultés sévères ou très sévères. 25autres % ont des acquis fragiles.

Le niveau à l’entrée en CP conditionne quasiment tout le parcours scolaire.



Expérience vécue ce mois-ci :

Une enfant entre au CP en septembre 2007 après une maternelle un peu ratée, car en raison des nombreuse absences du directeur, elle a passé sa dernière année de maternelle dans la classe des petits.

Samedi dernier je l’ai vue écrire de sa propre initiative une phrase de 5 ou six mots qu’elle avait conçue. Par ailleurs depuis quelques semaines, quand elle est en voiture elle essaye de lire tout les mots visibles sur le parcours et y parvient souvent.

Je n’ai aucune compétence pédagogique autre que celle d’un père de 4 enfants et grand père de six, je constate simplement, aujourd’hui comme hier, que les enfants absorbent assez facilement l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, mettons en un an, peut-être deux. Et ceci sans s’interroger sur la méthode ceci ou la méthode cela.

C’est pourquoi l’idée qu’au sortir du CM2 15% des enfants ne maîtrisent ni l’un, ni l’autre me scandalise, et cela d’autant plus que ce n’est pas un accident qui arriv la dernière année, mais on le sait depuis le début.

Les conséquences de ce désastre sur la société sont forcément considérables. Il y a donc urgence à prendre des mesures pour corriger cela, et si deux pays sont parvenus à réduire ce taux à moins de 5%, imitons les sans vergogne, nous chercherons l’originalité plus tard.


Dernière édition par Alain BERTIER le Ven 7 Mar 2008 - 6:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Dim 2 Mar 2008 - 18:06

euh... c'est juste, mais c'est écrit très petit Alain
(elle est où la loupe de la souris déjà ??)
Revenir en haut Aller en bas
librecour



Masculin Nombre de messages : 459
Localisation : Chambery
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Dim 2 Mar 2008 - 19:00

Je suis entièrement d'accord Alain, c'est exactement ce que je disais, pour ce qui est du texte je n'ai pas eu l'impression qu'il allait dans un autre sens, peut être ai-je mal lu ?

Si j'ai bien lu et que l'auteur te dérange, il seuffit d'en effacer le nom.
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Dim 2 Mar 2008 - 19:01

Excuse moi. C'est mieux comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Jeu 6 Mar 2008 - 7:16

Document sur l'école maternelle : elle creuserait les inégalités.
http://www.lefigaro.fr/actualites/2008/03/05/01001-20080305ARTFIG00492-la-maternelle-creuse-les-inegalites.php
Revenir en haut Aller en bas
evelyne44

avatar

Féminin Nombre de messages : 287
Age : 55
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Jeu 6 Mar 2008 - 11:25

Le problème c'est qu'aujourd'hui on a tendance à opposer l'apparentissage des fondamentaux et l'ouverture à la culture et au monde. Le gouvernement veut revenir à l'apprentissage des fondamentaux estimant que trop d 'activité "d'éveil" nuisent à cet arpprentissage. C'est vrai qu'il faut renforcer les fondamentaux, mais si on limite l'ouvertue à la culture et au monde, le déficit culturel des classes défavorisées va encore s'accroîte. C'est bien pour avoir des secrétaires qui en fassent pas de fautes d'orthographe, mais ce n'est pas le seul but de l'éducation.
Le problème dont souffrent les classes populaires, c'est un déficit en matière de maîtrise de la langue et aussi en matière de culture. ON ne peut pas scinder les deux et enseingner la maîtrise de la langue comme une pure technique. Je suis très dubitative sur ce retour aux fondamentaux qui me semble-t-il risque enocre d'accroître la fracture culturelle entre les élèves beaucoup plus que la combler. Il faudrait un péri-scolaire beaucoup plus développé (club théâtres, ateliers d'écriture, etc.) pour pouvoir surmonter le problème.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Jeu 6 Mar 2008 - 11:26

Contreinfo Mis à Jour le : 5 mars 2008 12:36
Tribune : une fabrique des élites françaises digne de l’ancien régime, par Christian Sautter
5 mars 2008« L’élite française est une sorte d’Ancien régime, qui joue selon des règles anciennes définies par elle-même, et est habile à se protéger en détournant les reproches, » note Christian Sautter, reprenant le commentaire d’un journaliste. Il faudrait, dit-il, « quadrupler les promotions de Polytechnique et de l’ENA, » afin de faire émerger une élite nombreuse et représentative de la nation.


Par Christian Sautter, Betapolitique, 3 mars 2008

Môssieu Bouton se rebiffe à « la une » des Échos de mardi. Je ne démissionnerai pas, affirme-t-il. J’ai proposé de partir deux fois, cela suffit ! Quelle belle assurance de la part du dirigeant d’une banque qui a fait perdre 7 milliards d’euros à ses actionnaires ! Assurance d’autant plus incroyable que l’expérience des banques japonaises des années 1990 ou celle des « savings and loans » américains des années 1980 nous enseigne que, d’une façon ou d’une autre, ce sont les contribuables qui viendront remettre à flot des institutions financières en péril. La pragmatique Grande-Bretagne vient de nationaliser une banque blessée à mort par la crise des « subprimes ». Nul doute qu’elle soit remise sur le marché dès que le Trésor public en aura épongé les pertes. La Société générale n’est que blessée, mais un peu de modestie n’aurait pas nui.

C’est à propos du président de la Société générale que le Herald Tribune nous fait découvrir « le Club des 100 » (16-17 fev 0. Il ne s’agit pas d’une secte ni même d’une société secrète mais d’un club discret de fins gastronomes qui se réunissent tous les jeudis dans un grand restaurant étoilé de la capitale. Tour à tour, chacun des membres devient « Brigadier » et choisit les plats et les vins. Un autre participant se livre à la critique du menu élu.

Daniel Bouton est membre de ce club qui, depuis 96 ans, rassemble l’élite des chefs d’entreprises françaises, une « coterie remarquablement réduite » remarquent les journalistes avec quelque amusement. « L’élite française est une sorte d’Ancien régime, qui joue selon des règles anciennes (définies par elle-même), et est habile à se protéger en détournant les reproches ». Nous apprenons que c’est au sein du Club des Cent que Claude Bébéar, membre depuis plus de vingt ans, a persuadé Jean-René Fourtou d’aller à la rescousse de Vivendi, mise à mal par les extravagances de Jean-Marie Messier.

La plupart des membres sont diplômés de Polytechnique et/ou de l’ENA et se rencontrent dans les conseils d’administration des plus grandes entreprises qu’ils dirigent de conserve. Ces entreprises font d’ailleurs, pour la plupart, de belles performances, mais en grande partie grâce à leurs opérations hors de France.

Les deux ethnologues d’outre-Atlantique examinent « la fabrique des grands hommes » (clin d’œil à mon ami Maurice Godelier qui s’est consacré à la distinction des élites en Océanie) en France et aux Etats-Unis. Selon eux, entrer à Harvard est une partie de plaisir par rapport au concours de l’École Polytechnique. D’un côté, la prestigieuse université américaine accepte 9% des candidats et produit 1700 diplômés chaque année. De l’autre, seuls 15% des 130 000 bacheliers scientifiques peuvent accéder à une classe préparatoire aux grandes écoles, et des 5000 candidats au concours, seuls 400 franchissent la barre élevée. Heureusement, la France change ... « à un rythme glaciaire », nous dit-on. Le parcours à la Bouton (ENA, 20 ans aux Finances, parachutage à Société générale à 40 ans pour en gravir rapidement les échelons supérieurs) n’est plus la norme. De plus en plus d’entreprises françaises recrutent leurs dirigeants parmi les jeunes cadres prometteurs qui ont commencé leur carrière sur le terrain.

Chaque pays a ses rites pour dégager ses élites. Ainsi la Chine fait monter au pouvoir la « Classe 1977 » (IHT 24-25 dec 2007). L’un de ses membres vient d’intégrer le Bureau politique, ce qui ouvre aux plus belles destinées. Que s’est-il passé en Chine en 1977 ? La Révolution culturelle avait envoyé les intellectuels et les jeunes gens de bonne famille urbaine se vivifier à la campagne et nourrir les cochons. Soudain, en octobre 1977, et ce fut le début de la révolution silencieuse de Deng Xiaoping, on apprit en Chine profonde que des concours d’entrée à l’université seraient à nouveau organisés, d’ici à fin de l’année et que tous les candidats âgés de 13 à 37 ans pouvaient se présenter. Chacun bachota jour et nuit dans des conditions incroyables. Il y eut 5,7 millions de candidats : les chiffres chinois sont toujours colossaux. 273 000 réussirent la prouesse et constituèrent « la Classe 77 ». On nous précise que, trente ans plus tard, les admissions sont redevenues normales : 58% des 9 millions de candidats accèdent à des études supérieures. Notons que ces chiffres massifs devraient faire réfléchir ceux qui pensent encore que la Chine est un immense atelier fabriquant des T-shirts, des chaussures de sport et des jouets. Ces futurs diplômés créeront plutôt des voitures, des avions et des logiciels ! Mais revenons à la « classe 1977 ». Cette génération qui dit elle-même qu’elle avait « la rage d’apprendre » va jouer un rôle majeur dans les années à venir. Nous n’aurons guère le temps de nous livrer à nos passions favorites de la nostalgie et de l’improvisation face à des concurrents aussi acharnés à réussir que ces miraculés de la révolution maoïste.

Autre pays, autres mœurs. La Russie recrute ses élites économiques parmi les plus doués des membres des services secrets (IHT 19 dec 07). Comme l’a dit Poutine durant sa campagne présidentielle de 2000 : « Rien ne vaut un ancien tchékiste ! » Et le magazine russe, « L’argent malin » affirme fièrement : « Le KGB, c’est mieux qu’un PhD ». On sent que, face à de tels concurrents, les belles règles de gouvernance des entreprises, sur lesquelles Daniel Bouton a rédigé un rapport immortel, seront de peu de poids. Sans que le lien avec le KGB soit explicité, nous pouvons nous réjouir de ce que la Russie ait gagné 40 milliardaires en dollars supplémentaires en 2007, ce qui porte les effectifs de ce club restreint à 101 ! En tête, nous trouvons le roi de l’aluminium, Oleg Deripaska, 40 ans et autant de milliards, suivi par d’autres boyards des matières premières. La fortune de cette joyeuse bande a été multipliée par huit en cinq ans, grâce à la flambée des cours des métaux rares : aluminium, palladium, nickel, platine, titane. Sans titane russe, les Boeing, Airbus et autres avions civils et militaires ne sauraient être construits. Avec une constance admirable qui ne doit rien aux lois du marché, les nouveaux oligarques prennent le contrôle du pétrole, du gaz et des métaux précieux dont l’immense Russie regorge et n’hésitent pas à arrondir leur pouvoir en achetant des mines d’Amérique du nord, d’Australie et de Finlande.

Que faire face à une élite aussi ambitieuse que celle de la Chine et une élite aussi mafieuse que celle de la Russie ? Quatre principes de précaution me semblent s’imposer.

Le premier est de s’inspirer des Etats-Unis qui savent faire émerger une élite nombreuse par une méritocratie bien organisée. Les meilleures universités attirent les talents du monde entier. Harvard comme Yale se sont lancées dans une compétition tonique pour offrir l’inscription gratuite et même le vivre et le couvert aux étudiants brillants d’origine modeste ou très modeste.

Le deuxième est de souhaiter que l’Europe se réveille pour encourager une nouvelle génération qui conjugue les talents de l’intelligence et les vertus d’un caractère bien trempé. On retrouve là les idées souvent évoquées d’un méga dispositif Érasme, qui fasse circuler les meilleurs étudiants à travers les meilleures universités du continent, et d’un bond en avant du budget de l’enseignement supérieur européen.

Le troisième principe est de renforcer le couple franco-allemand et plus généralement le groupe des fondateurs de l’Union européenne ou celui de la zone euro, pour définir et mettre en œuvre une stratégie énergétique, industrielle et monétaire qui ne nous mette pas à la merci de voisins qui ne nous veulent pas vraiment du bien. Le report de trois mois du sommet franco-allemand par notre vibrionnant président est une faute lourde de plus à mettre à son passif. Plutôt que de poursuivre la chimère d’une Union Euro-Méditerranéenne qui serait un « machin » de plus, il doit s’occuper des intérêts vitaux de l’Europe et de la France.

Quatrième principe : mettre un terme au malthusianisme consanguin des grandes écoles françaises. Le rapport Attali a proposé de quadrupler les promotions de Polytechnique et de l’ENA. C’était un bon début qui a certainement fait s’esclaffer les membres du Club des 100, entre la poire et le fromage.

Christian Sautter, membre du Parti socialiste, a occupé la fonction de Ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie du gouvernement Lionel Jospin.
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 44
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Mar 18 Mar 2008 - 11:33

Suite à plusieurs incidents pouvant faire l'objet de demandes en diffamation, plusieurs posts de ce fil ont été retirés de l'espace public. D'autres posts liés, sans conséquence sur le débat, ont aussi été retirés afin d'assurer la lisibilité du fil (les auteurs peuvent, sur demande, avoir accès à leurs écrits par mp ou e-mail).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Jeu 3 Juil 2008 - 9:00

Je crois qu’on avait parlé sur ce fil des classements des universités, et en particulier de celui de l’École des Mines.

http://www.lefigaro.fr/formation/2008/07/02/01015-20080702ARTFIG00015-vers-un-classement-europeen-des-universites.php



« le vice-président de l'université Jiao Tong de Shanghaï, Yin Jie, affirme lui-même que son classement n'a de sens que pour comparer les universités américaines, britanniques, chinoises et japonaises. «Il ne rend pas justice aux universités françaises ou allemandes car leurs systèmes sont complètement différents, estime-t-il. Pour nous, la réputation des établissements français, basée sur les expériences de coopération entre la France et la Chine et sur le bouche-à-oreille, prime sur le classement .»



La déclaration du VP de l’Université de Shanghaï va mettre un baume bien nécessaire et mérité sur les plaies ouvertes par ces classement internationaux.
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 33
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Jeu 3 Juil 2008 - 13:42

Il n'empêche que le gouvernement continuera de se servir de ces classements pour justifier ses réformes Sad
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Dim 27 Juil 2008 - 23:09

Voici le rapport de l'Académie des Sciences Morales et Politiques sur l'enseignement de l'Economie au Lycée (première et terminale) :

http://www.asmp.fr/travaux/gpw/enseignement_SES_lycees.pdf

Cela m'explique (un peu tard ...) certaines difficultés que j'ai rencontrées sur ce forum avec quelques interlocuteurs qui avaient souffert de cet enseignement.
Revenir en haut Aller en bas
Floran

avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : France
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Jeu 31 Juil 2008 - 14:56

Le problème est qu'au lycée le niveau de connaissance est pas terrible, donc en fac quand on demande de réfléchir, c'est plus compliqué.
Il faut donc un lycée qui enseigne et un concours d'entrée dans les facultés.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Jeu 31 Juil 2008 - 15:04

Bayrou était contre. J'espère que le modem l'est encore ...

Je précise :
Pour le lycée qui enseigne Smile
Et contre le concours d'entrée à la fac.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Jeu 31 Juil 2008 - 15:15

en parlant de fac, il parait que ctte année, pour les inscriptions, la Mode c'est le droit et la Gestion... ben on va en avoir des avocats, juristes, et des gestionnaires de tous poils!
pour dire que ces inscriptions sont tout de même pléthauriques, et que le Droit c'st difficle, encore beaucoup de déchets dans un an...
je suis pour ma part , pour une sélection sur dossier, avec entretien ( à faire au lycée avec des représentants des différentes disciplines), faut quand même que les étudiants sachent réellement à quoi ils doivent s'attendre, et qu'ils soient susceptibles de réussir.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Jeu 31 Juil 2008 - 15:35

là on est d'accord ...
même une réflexion tout au long de leur vie lycéenne !
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Jeu 31 Juil 2008 - 15:39

j'ai fait partie des commissions de sélection pour les bep,cap,les Bts... en tant que parent d'élève, ben quand même des fois, il y en a qui n'ont pas le niveau, et c'est mieux de le leur dire, plutôt que de les fourvoyer!
Revenir en haut Aller en bas
liberspirita

avatar

Masculin Nombre de messages : 952
Age : 49
Localisation : Jura
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Jeu 31 Juil 2008 - 16:29

en théorie, le bac est en quelque sorte le "concours d'entrée" en fac (à quelques execptions près),

mais vu que le bac ne pas tripette depuis qu'on a décidé par décret de le donner à quasiment tous ceux qui se presentent ...

Donc, il m'apparaitrait tout à fait logique que les facs organisent elles même une sélection à l'entrée
Revenir en haut Aller en bas
http://ojura.net
Floran

avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : France
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Jeu 31 Juil 2008 - 16:33

liberspirita a écrit:
en théorie, le bac est en quelque sorte le "concours d'entrée" en fac (à quelques execptions près),

mais vu que le bac ne pas tripette depuis qu'on a décidé par décret de le donner à quasiment tous ceux qui se presentent ...

Donc, il m'apparaitrait tout à fait logique que les facs organisent elles même une sélection à l'entrée
Bien explicité, de toute façon par l'harmonisation européènne on va mettre en place ce système. Tous les pays euopéens ont ce sytème.
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 48
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Sam 2 Aoû 2008 - 12:02

Je crois qu'il faut résoudre deux problèmes lors de l'accès à l'Université.

Le premier est l'orientation des étudiants qui ont tendance à aller vers les filières qu'ils jugent les plus faciles
(on fait Staps car on est bon en sport et qu'on aime pas les matières plus académiques, Sociologie car il y a moins de mathématiques, philo car on a obtenu une bonne note au bac ! et on pourrait multiplier les exemples sur les motivations bonnes et surtout mauvaises qui influencent les choix des étudiants...).

Le second est qur le bac n'est pas le moyen le plus aproprié pour définir si un lycéen est apte à poursuivre des études longues. C'est une question de maturité pour certains individus qui arrivent trop tôt sur les bancs de la fac. C'est surtout une question d'adaptation à un nouvel environnement de travail qui met l'accent sur le travail personnel et l'autodiscipline pour en faire un facteur clé de succés.
Un trés bon lycéen habitué à travailler et à ne travailler que sous la contrainte des profs, ou la pression de la cellule familiale peut complètement perdre pied dans cette nouvelle forme d'organisation où la liberté est la norme.

C'est pourquoi, je serais pour un modèle de numerus closus à l'image de ce qui se pratique en fin de première année en faculté de médecine.
Cela permettrait 1) de sélectionner ceux qui semblent les plus aptes à poursuivre des études dans un cadre d'organsiation du travail qui est celui de l'Université et non celui du lycée.
2) De substituer à l'orientation passive actuelle relativement inefface un système de régulation plus autoritaire en adaptant mieux le nombre d'étudiants dans les filières aux débouchés potentiels de ces filières. Ainsi, il serait plus facile d'accéder aux études scientifiques où on manque d'étudiants qu'à des études de Philo où on a trop d'étudiants.
Revenir en haut Aller en bas
filincel

avatar

Masculin Nombre de messages : 303
Age : 30
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Mer 24 Sep 2008 - 21:21

Gribouille a écrit:
Je crois qu'il faut résoudre deux problèmes lors de l'accès à l'Université.

Le premier est l'orientation des étudiants qui ont tendance à aller vers les filières qu'ils jugent les plus faciles
Oui et surtout que beaucoup d'entre eux "ont vu de la lumière au bout du couloir". En gros, il font quelque chose, mais lorsqu'ils ont fait leur choix, il ne savaient pas (je parle pour pas mal d'étudiant en fac) vraiment à quoi s'attendre (tiens, le droit ça peut être intéressant ... allez zou !). Il faut améliorer l'orientation durant le cursus du lycée !!!

Gribouille a écrit:

Le second est qur le bac n'est pas le moyen le plus aproprié pour définir si un lycéen est apte à poursuivre des études longues.

Le bac n'est qu'un diplome pour motiver les lycéen : travaille si tu veux ton bac. Je me demandes si cela n'a pas pour effet de centraliser les lycéen sur ça en oubliant presque qu'il y a une vie après le bac

Gribouille a écrit:

C'est une question de maturité pour certains individus qui arrivent trop tôt sur les bancs de la fac. C'est surtout une question d'adaptation à un nouvel environnement de travail qui met l'accent sur le travail personnel et l'autodiscipline pour en faire un facteur clé de succés.
Un trés bon lycéen habitué à travailler et à ne travailler que sous la contrainte des profs, ou la pression de la cellule familiale peut complètement perdre pied dans cette nouvelle forme d'organisation où la liberté est la norme.

Oui c'est vrai. Un peu plus de suivis personnalisé ne serait pas de trop. Je vois en médecine ou certains étudiants se plantent complétement et retente une deuxième année, avec la quasi-certitude d'échouer à nouveau.

Gribouille a écrit:

C'est pourquoi, je serais pour un modèle de numerus closus à l'image de ce qui se pratique en fin de première année en faculté de médecine.
Cela permettrait 1) de sélectionner ceux qui semblent les plus aptes à poursuivre des études dans un cadre d'organsiation du travail qui est celui de l'Université et non celui du lycée.

La je vois difficilement comment !

Gribouille a écrit:

2) De substituer à l'orientation passive actuelle relativement inefface un système de régulation plus autoritaire en adaptant mieux le nombre d'étudiants dans les filières aux débouchés potentiels de ces filières. Ainsi, il serait plus facile d'accéder aux études scientifiques où on manque d'étudiants qu'à des études de Philo où on a trop d'étudiants.

Je trouve l'idée intéressante de rendre plus difficile l'accès aux études embouchonnée. Mais il ne faut pas oublier qu'orienter les élèves avant leur arrivée peut etre aussi très utile !
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 33
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   Jeu 25 Sep 2008 - 11:10

Gribouille a écrit:
C'est pourquoi, je serais pour un modèle de numerus closus à l'image de ce qui se pratique en fin de première année en faculté de médecine.
Le numerus clausus est vraiment arbitraire et inefficace. En médecine, les premiers auront médecin, les suivants chirurgien dentiste et les derniers sage femme. Sinon, rien (déjà vive la lutte des classes). Certains étudiants qui souhaitaient donc faire médecin se retrouveront chirdents par défaut (on va pas gâcher 1 ou 2 années à en chier). Certains louperont leur rêve d'être chirdent à 0,005 points prêt (véridique). Et je ne vous parle pas de l'ambiance fratricide pour empêcher les autres de réussir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pétition Enseignement Supérieur et Classes Préparatoires
Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pétition pour les produits WELEDA et DEMETER
» Quelques suggestions d'activité physique à l'extérieur
» Pétition pour le maintien des Auxiliaires de Vie Scolaire
» Enseignement de l'histoire de l'art dès le primaire
» cherche photos intérieur cheminée CMT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Exprimez-Vous sur les grands thèmes :: Education et Culture-
Sauter vers: