Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Turbulences au MEDEF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dakota



Masculin Nombre de messages : 1135
Age : 62
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Turbulences au MEDEF   Dim 2 Mar 2008 - 17:30

Les turbulences que connait le MEDEF me semblent assez importantes à noter. Des dépêches AFP nous apprennent que l'émoi est assez vif chez les chefs de TPE, PME.

cela pourrait avoir une incidence politique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Dim 2 Mar 2008 - 18:43

cela pourrait entrainer plus d'adhésions à la CGPME
Revenir en haut Aller en bas
Dakota



Masculin Nombre de messages : 1135
Age : 62
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Dim 2 Mar 2008 - 18:45

Je crois que cela va aller beaucoup plus loin que cela.

A mon avis, cette affaire est très importante.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17027
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Dim 2 Mar 2008 - 19:10

M. Gautier-Sauvagnac a négocié une indemnité de 1,5 million d'euros
LE MONDE | 29.02.08 | 15h45 • Mis à jour le 29.02.08 | 15h45







Denis Gautier-Sauvagnac, l'ancien président de l'Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM), mis en examen le 15 janvier pour "abus de confiance" dans le cadre de l'affaire des retraits d'argent suspects de l'organisation patronale, a obtenu une indemnité de départ d'1,5 million d'euros. Révélée par l'hebdomadaire Marianne à paraître samedi 1er mars, l'information a été confirmée, jeudi 28 février, par l'UIMM.


L'accord a été signé "début décembre 2007", a indiqué un communiqué de l'organisation patronale. La transaction est soumise à "cotisations sociales et à impôts", ajoute l'UIMM. Selon Marianne, un second accord prévoirait également la prise en charge financière des éventuelles condamnations liées à la procédure judiciaire en cours. Cet accord aurait été "partiellement dissimulé à certains membres du bureau" de l'UIMM qui réunit des dirigeants de grands groupes industriels français.

L'organisation patronale affirme pour sa part avoir signé un accord, mais "à l'unanimité" et au terme duquel elle "assumerait les seules éventuelles conséquences fiscales" pour M. Gautier-Sauvagnac de l'affaire des retraits suspects. Dans ce dossier, instruit par le juge Roger Le Loire, "DGS" pourrait en effet faire l'objet d'un redressement fiscal pour avoir perçu des primes non-déclarées sur les fonds prélevés en espèces des caisses de l'organisation patronale.

Mais il lui est surtout reproché d'avoir autorisé le retrait en liquide, entre 2000 et 2007, d'environ 19 millions d'euros. Les enquêteurs soupçonnent que la majeure partie de ces sommes a pu servir au financement de syndicats ou de partis politiques, un fait que M. Gautier-Sauvagnac n'a jamais confirmé.

Les avocats de M. Gautier-Sauvagnac n'ont pas souhaité faire de commentaires. D'autant plus que ces deux contrats n'ont pas été versés au dossier du juge. "De nouvelles investigations vont être menées", indique le parquet de Paris. Selon la nature des accords signés, l'UIMM, en tant que personne morale, pourrait être poursuivie pour "complicité d'abus de confiance". M. Gautier-Sauvagnac est encore délégué général de l'organisation patronale et continue de percevoir un salaire de 20 000 euros par mois. Il doit quitter l'UIMM dans le courant de l'année.

Elise Vincent
Article paru dans l'édition du 01.03.08.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17027
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Dim 2 Mar 2008 - 19:12

Le cas Denis Gautier-Sauvagnac embarrasse le Medef et Mme Parisot
LE MONDE | 01.03.08 | 13h26 • Mis à jour le 02.03.08 | 09h39







Mis en examen le 15 janvier pour abus de confiance mais toujours délégué général de l'Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM), jusqu'à son départ programmé le 1er avril, et membre confirmé du Conseil économique et social (CES) pour le Medef, Denis Gautier-Sauvagnac reste un dirigeant encombrant. Avant d'accepter de lâcher la présidence de l'organisation patronale, il a âprement négocié les conditions de son retrait.


Dès le lendemain de son élection, le 20 décembre, son successeur à la présidence de l'UIMM, Frédéric Saint-Geours, avait entériné l'indemnité de "mise à la retraite" de DGS, qui aura 65 ans le 28 mai. Elle a été fixée à 1,5 million d'euros, comme le révèle l'hebdomadaire Marianne du 1er mars. En renonçant à toute poursuite et en acceptant d'assumer "les seules éventuelles conséquences fiscales" des 19 millions d'euros distribués sous l'ère de son prédécesseur, il a aussi accepté que l'institution couvre la gestion de cette affaire.

Cette révélation a tétanisé le Medef. Laurence Parisot a interrompu ses vacances pour "prendre les dispositions qui s'imposent", selon un communiqué sibyllin. Samedi matin, malgré des appels répétés, le siège du Medef ne répondait pas. La présidente du Medef, qui préconise une totale transparence, ne peut plus donner le sentiment qu'elle continue d'ignorer les pratiques de sa principale fédération. Son embarras est d'autant plus vif que la transaction entre l'UIMM et M. Gautier-Sauvagnac a été conduite par un de ses hommes de confiance au bureau de l'UIMM, Michel de Virville, qu'elle a nommé président de la commission des relations du travail et des politiques de l'emploi du Medef. Comme tel, il est président de l'Unedic, et il doit mener une négociation délicate sur l'indemnisation du chômage.

Au sein de l'organisation patronale commence à s'exprimer une forme "d'incompréhension" et la volonté d'en finir avec des comportements qui, selon un de ses dirigeants, "finissent par donner du patronat une image très dégradée". Il suggère le retrait des membres de l'UIMM de tout mandat national en attendant une nécessaire "refondation".

Ce rebondissement tombe mal. Le 28 février, la négociation sur le dialogue social et la représentativité des syndicats a débuté dans un climat tendu. Le Medef, qui refuse d'aborder le sujet de sa propre représentativité et de son financement, risque de devoir se justifier sur "ce qui ne se réduit pas à de quelconques indélicatesses personnelles mais relève d'un système opaque mis en place par l'organisation patronale", a dénoncé la CGT dans un communiqué intitulé "frauder plus pour gagner plus".

A une semaine des municipales, alors que le gouvernement est interpellé sur le pouvoir d'achat et l'emploi, la gauche attise la polémique. En meeting au Grand-Quevilly (Seine-Maritime), Laurent Fabius a déclaré attendre "du président de la République et du premier ministre qu'ils disent d'une façon claire que ceci n'est pas acceptable et que le droit devra refuser cette pratique inique et injustifiable". Le Parti communiste considère qu'"il y a décidément quelque chose de pourri dans le royaume du Medef". Marielle De Sarnez, candidate à Paris du MoDem, dénonce "un monde à deux vitesses" et demande au Medef de "se rendre compte que là, il ne faut pas dépasser les bornes. Il pourrait un peu autoréguler tout ça".

En campagne à Blois, le premier ministre, François Fillon, sur la réserve, a déclaré attendre que "la justice fasse son travail (...) qu'on sache s'il y a eu des erreurs, des fautes commises à l'UIMM et qu'ensuite les sanctions soient prises".

Michel Delberghe
Article paru dans l'édition du 02.03.08.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17027
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Dim 2 Mar 2008 - 19:13

Dakota :

j'ai voulu faire un essai, si je ne suis pas dans le fil de ta pensée, tu me le signales, j'efface....

Ce matin j'ai entendu les dernières déclarations de Mme Parisot en effet elle était sévère !
Revenir en haut Aller en bas
Dakota



Masculin Nombre de messages : 1135
Age : 62
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Dim 2 Mar 2008 - 19:32

Je n'ai pas de fil de pensée particulier, Signora.

Je te remercie de ton article.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17027
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Dim 2 Mar 2008 - 19:35

Dakota
Merci
Il m'a semblé que ça développait l'idée de tes posts.
Et ouvrait à la réflexion.
C' est en effet une affaire interessante à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17027
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Dim 2 Mar 2008 - 19:42

L'indemnité de M. Gautier-Sauvagnac déclenche une crise entre l'UIMM et le Medef
LEMONDE.FR avec Reuters et AFP | 02.03.08 | 08h23 • Mis à jour le 02.03.08 | 16h05







"Trop, c'est trop. Je ne décolère pas" : deux jours après la révélation sur les indemnités de départ de l'ancien président de l'IUMM Denis Gautier-Sauvagnac, la présidente du Medef, Laurence Parisot, a décidé de frapper fort. "Je demande solennellement à tous les membres de l'UIMM qui exercent des mandats nationaux dans des institutions au nom du Medef de remettre immédiatement leur mandat à la disposition du Medef", déclare-t-elle dans un entretien au Journal du Dimanche (JDD). Sur France 2, samedi soir, elle a précisé qu'elle souhaitait ces démissions "dès lundi matin". Elle a dénoncé un comportement "méprisant et méprisable", qui "abîme l'image des entreprises, du Medef, mon image", et souhaité "tout remettre à plat", avec "tous les patrons qui exigent transparence et éthique". "Michel de Virville [le président de l'Unedic] m'a spontanément proposé sa démission, et je salue son geste", indique-t-elle dans le JDD. C'est lui qui a négocié pour la fédération de la métallurgie les 1,5 million d'euros d'indemnités de départ et la prise en charge d'éventuelles sanctions financières à l'encontre de M. Gautier-Sauvagnac.



Priée de dire si elle compte engager une procédure judiciaire, Laurence Parisot a répondu au JDD : "J'étudierai toutes les hypothèses. L'accord entre l'UIMM et son délégué général [Denis Gautier-Sauvagnac] me semble très discutable sur le plan juridique."

"L'INJURE N'APPORTE RIEN AU DÉBAT"

Denis Gautier-Sauvagnac a vertement répliqué, dimanche, par l'intermédiaire de son avocat : ses conditions de départ "ont été fixées selon une procédure régulière et juridiquement incontestable", et "l'injure n'apporte rien au débat, il vaut mieux garder son sang-froid plutôt que de s'évertuer à envenimer une situation dont la justice est saisie", a déclaré Me Jean-Yves Le Borgne à l'AFP, en référence à la mise en examen de son client dans l'affaire du retrait en liquide d'une vingtaine de millions d'euros sur des comptes de l'UIMM entre 2000 et 2007. Il a ajouté que l'ancien président de l'UIMM "s'interroge sur les réelles motivations d'une véhémence qui ne sert pas la cause de l'entreprise". Et dénoncé une tentative d"'OPA" sur l'UIMM.

Le nouveau président de l'UIMM, Frédéric Saint-Geours, a de son côté fait savoir qu'il convoque, lundi, "une réunion exceptionnelle du bureau pour prendre les décisions qui s'imposent", au "vu de la campagne violente à l'encontre" de cette fédération patronale. Laurence Parisot, qui souhaitait le rencontrer lundi pour lui demander des "éclaircissements", se voit priée d'attendre l'issue de cette réunion.


Laurence Parisot a eu beau prendre de nouveau ses distances avec l'UIMM, "adhérente mais pas filiale" du Medef, Stéphane Brousse, président du Medef des Bouches-du-Rhône, redoute "la perte de tous les adhérents" du mouvement patronal. Jean-François Roubaud, président de la CGPME, organisation patronale rivale de celle de Laurence Parisot, a dénoncé un "vrai problème" au Medef, ajoutant qu'à la CGPME "tout est transparent".

Les syndicats ont regretté cette "crise à l'intérieur du patronat", selon le secrétaire général de FO Jean-Claude Mailly, qui déplore "une déstabilisation" dans les organismes paritaires et les négociations."Les turpitudes du patronat, il y en a marre, et je suis heureux de constater que Mme Parisot sait faire le ménage chez elle", a déclaré le président de la CFE-CGC, Bernard Van Craeynest.

Selon les partis de gauche, l'indemnité de 1,5 million d'euros accordée à M. Gautier-Sauvagnac était destinée à acheter son silence sur le dossier des retraits en liquide. Laurent Fabius (PS) a suggéré le vote d'une loi pour "annuler" l'indemnité.







Les Dépêches
Revenir en haut Aller en bas
Dakota



Masculin Nombre de messages : 1135
Age : 62
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Dim 2 Mar 2008 - 19:44

Rock and roll, les relations au MEDEF......
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 77
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Dim 2 Mar 2008 - 20:39

Voilà un triste symbole de décadence. L'UIMM a été le représentant de la fine fleur de l'industrie française, et va disparaître dans une affaire de vulgaire porteur d'"enveloppes". Quant à la soudaine émotion de Mme Parisot sur une affaire qui n'a pas été révélée hier, qu'est-ce qui la provoque?
Revenir en haut Aller en bas
Dakota



Masculin Nombre de messages : 1135
Age : 62
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Dim 2 Mar 2008 - 21:35

Madame Parisot n'a pas perdu ses nerfs.

M Gautier Sauvagnac avait négocié une indemnité de départ de 1,5 million d'Euros plus encore la prise en charge par l'UIIM des conséquences fiscales d'une affaire où son nom est prononcé, affaire qui est instruite.

A mon avis, M Bayrou va réagir dans les jours qui viennent sur cette affaire.

J'avais entendu M Bayrou dire qu'il voulait lutter contre le monde des puissants, donc j'attends avec sérénité son analyse.
Revenir en haut Aller en bas
hloben



Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 43
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Dim 2 Mar 2008 - 21:37

pour ma part, c'est la première fois que j'acquièsce à ce qu'elle dit !!
elle aurait donc un côté sincère cette femme ???
dingue...
Revenir en haut Aller en bas
Europium



Masculin Nombre de messages : 1364
Age : 49
Localisation : france
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Lun 3 Mar 2008 - 6:37

cette affaire reflète bien l'évolution de notre société. la même affaire il y a 10 ans aurait fait pschitt.

le développement de tous les moyens de communication fait qu'il y a une surenchère à l'information et que tout ( du moins ce que l'on sait...) est balancé d'une manière ou d'une autre. les rumeurs font le buzz sur le net par exemple. les politiques eux aussi en jouent pour discréditer leurs adversaires par exemple.

personne actuellement ne peut contrôler les flux d'information. l'ormerta ainsi que certaines pratiques ne peuvent plus fonctionner comme avant.

le fait de savoir de plus en plus de chose provoque un émoi voire un écoeurement dans l'opinion publique.

parisot a bien conscience de ce phénomène. tant qu'on ne savait rien le medef fermait le yeux. maintenant que pas mal de faits sont sur la place publique, le medef doit changer ses méthodes et doit s'adapter à cette volonté de transparence. il en va de l'image du medef.

l'état ne peut rien sur ces "arrangements", c'est au medef de faire le ménage en son sein, sinon il ne sera plus à terme considéré comme un interlocuteur crédible s'il a trop de casseroles..... l'image du grand patronat est de plus en plus négative, cela sert en particulier à l'extrême gauche qui se délecte de toutes ces magouilles...... le facteur boit du petit lait actuellement car ces faits sont autant de munitions qui servent d'arguments à son discours anti-capitaliste.

perso je n'ai pas envie devoir une extrême gauche monter à 10 voir 15%.... il faut éviter de lui donner un os à ronger!!!!
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17027
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Lun 3 Mar 2008 - 9:20

Ce sont des procédés méprisants et méprisables... Dit Mme Parisot... L'UIMM lui demande de bien vouloir garder son calme...

L'avocat de Gautier Sauvagnac déclarait au micro RMC : Mon client sait ou cet argent est allé ...

Je note en direct ... donc pas le temps de faire des phrases !
Revenir en haut Aller en bas
Dakota



Masculin Nombre de messages : 1135
Age : 62
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Lun 3 Mar 2008 - 9:23

Tout le monde en parle....

Mieux vaut traiter un problème que de dire "oh cachez moi ce sein..."
Revenir en haut Aller en bas
Dakota



Masculin Nombre de messages : 1135
Age : 62
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Lun 3 Mar 2008 - 10:19

Juju a publié la réaction de François Bayrou, sur le fil, intervention de François Bayrou.

Je ne suis pas décu.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17027
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Lun 3 Mar 2008 - 10:20

je vais voir. Merci
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17027
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Lun 3 Mar 2008 - 10:27

Sujet: Re: Intervention de François Bayrou Aujourd’hui à 10:09

--------------------------------------------------------------------------------




Flash Le Figaro 3/03


Bayrou dénonce un "pacte de silence"





Le président du MoDem François Bayrou a dénoncé "un pacte de silence" à propos de l'indemnité de Denis Gautier-Sauvagnac et il a estimé que c'est désormais "à la police et à la justice de faire la lumière sur cette affaire".

L'indemnité de 1,5 million d'euros attribuée à l'ancien président de l'UIMM "ne s'explique que parce qu'elle récompense un pacte de silence: +vous ne direz rien, vous vous tairez devant la police et les juges et nous vous indemnisons en vous donnant une somme substantielle pour vous permettre de franchir ce cap+", a déclaré M. Bayrou sur RMC et BFM-TV.

"Ce marchandage, ce pacte de silence montrent quelle est la gravité des faits qui sont ainsi dissimulés", a-t-il poursuivi.
"Depuis plusieurs mois une chape de plomb a été mise en place au dessus de cette affaire, dans laquelle tout le monde se tait comme s'il était normal que 20 millions d'euros aient disparu", a dénoncé le leader centriste à propos des sommes retirées entre 2000 et 2007 des caisses de l'UIMM sous l'autorité de M. Gautier-Sauvagnac.

"C'est désormais de l'ordre de la police et de la justice de faire la lumière sur cette affaire", a jugé M. Bayrou soulignant que "le gouvernement a pour mission de donner des instructions au parquet". "Il est responsable de la politique pénale du pays et il doit dire avec force que de tels faits sont purement et simplement inacceptables", a-t-il insisté.
Revenir en haut Aller en bas
Micromegas73



Masculin Nombre de messages : 15
Age : 43
Localisation : 92 Sud
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Lun 3 Mar 2008 - 17:23

hloben a écrit:
pour ma part, c'est la première fois que j'acquièsce à ce qu'elle dit !!
elle aurait donc un côté sincère cette femme ???
dingue...

Je n'en suis pas sûr, rappelons-nous des cris d'ofraie qu'elle a déjà poussé il y a quelques mois lors de l'éclatement de l'affaire.

Pour le coup, je serais assez d'accord avec cet excellent article:

http://www.marianne2.fr/UIMM-pourquoi-Parisot-est-aussi-responsable_a84582.html?PHPSESSID=9a0eacf11b2d473e0dae7ec7a45119f0
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17938
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Lun 3 Mar 2008 - 17:33

Elle essaie seulement d'ouvrir un parachute pour sauver sa peau... Classique. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
hloben



Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 43
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Lun 3 Mar 2008 - 17:37

sincère ou pas, peu importe...

l'important, c'est qu'on ouvre les yeux du public...
Revenir en haut Aller en bas
Korigan



Masculin Nombre de messages : 738
Age : 49
Localisation : gironde
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Lun 3 Mar 2008 - 17:59

le peuple n est pas dupe de la corruption des élites et de la collusion entre patronat et syndicats....

d où un taux le plus bas d Europe de syndicalisation des salariés francais....

sans parler le syndicat cgmpme qui dénonce de son coté l amalgame que lon fait des patrons entrepeneurs de ce ceux du CAC 40 avec leur golden parachutes ....
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17027
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Mer 26 Jan 2011 - 13:46

Je viens d'entendre durant une demi heure sur RMC un des "bras droit" de LParisot qui a démissionné ...
L'un de vous est il au courant ? Connaissez-vous son nom ? Ma mémoire est de moins en moins fidèle ... pour ne pas dire défaillante.
Vraiment intéressant cet homme ... des propos intelligents ... humains.
J'aimerais en savoir plus sur lui ...
Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages : 4358
Age : 58
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Mer 26 Jan 2011 - 21:54

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Turbulences au MEDEF   Aujourd'hui à 3:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Turbulences au MEDEF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» la Crise et le Modem
» Chômage: un nouvel espoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: