Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le modem et la terminologie de son discours

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
psion



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Sam 17 Mai 2008 - 12:26

En direct du Congrès du Nouveau Centre :

Ca parle aussi de terminologie.
Ils disent qu'il faut trouver de nouveaux mots pour exprimer "réforme" "adaptation"...

Pour ma part je parlerais plutot de rééducation, de rétablissement des valeurs, et là je pense encore plus particulièrement au mot "politique" : ce mot est maintenant utilisé pratiquement pour signifier "manipulatrice" (une décision "politique" <=> une décision stratégique servant exclusivement les intérêts de partis ou d'individus et détachée des intérêts citoyens).
Il faut rétablir la vraie grandeur de ce mot et la noblesse des actions qui doivent en découler.

La "modestie" est bonne dans le sens où elle mène à l'écoute, donc au dialogue, donc à l'enrichissement commun.
Elle est mauvaise dans le sens où rêver à un vrai Centre uni, indépendant du bipartisme qui paralyse le pays depuis des dizaines d'années, implique une vision fédératrice qui quelque part doit nous obliger à "voir grand".

Là encore : Equilibre - Modestie et dialogue, mais fierté et ambition.
Portons la différence pour mieux rassembler.
Revenir en haut Aller en bas
psion

avatar

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 46
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Dim 18 Mai 2008 - 12:07

Toujours sur la terminologie, je me disais qu'il fallait aussi nettement nous détacher du Nouveau Centre.
Mitterand qualifiait (à juste titre), le centre de "variété molle de la droite".

Je propose donc de définir le Nouveau Centre comme une "nouvelle variété molle de la droite".
(On peut donc aussi à juste titre considérer cette nouvelle variété comme OGM : "Organisation Gouvernementale Molle".)

(Et par molle j'entends bien : "dépendant de façon importante des pressions qui lui sont exercées")

Pas très politiquement correct mais à choisir je préfère un vrai centre/une seule droite à un centre/un centre-droite/une droite (même si UMP et PS doivent bien se réjouir d'avoir réussi à diviser le centre (pour mieux régner)) !
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Dim 18 Mai 2008 - 12:34

psion a écrit:
Je propose donc de définir le Nouveau Centre comme une "nouvelle variété molle de la droite".
(On peut donc aussi à juste titre considérer cette nouvelle variété comme OGM : "Organisation Gouvernementale Molle".)
Excellent !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Lun 2 Juin 2008 - 10:28

france démocrate par Marianne Kraft (http://mariannerepublique.hautetfort.com/)

François Bayrou est-il altermondialiste ?
Perspective, 2 juin 2008



Delanoë se proclamant libéral, Sarkozy invoquant Blum et Jaurès, ... et pourquoi pas Bayrou altermondialiste ? Les lignes de clivage politique sont en train de bouger en France, et le repère euclidien "droite-gauche en passant par le centre" n’est plus représentatif, rassurant pour certains dont le manichéisme représente un confort de pensée, mais dont les contenus devraient être redéfinis en même temps que les étiquettes, rebaptisées.Plus nous avançons sous ce gouvernement sarkozyste avec son cortège d’erreurs et de confusion, sa cour monarchique et son injure à la démocratie, son arrogance, sa favorisation du modèle américain matérialiste, capitaliste et inégalitaire, en même temps que le contexte mondial est difficile, avec ses crises alimentaires, écologiques et financières que cette politique ne sait pas gérer, plus je me dis qu’il fallait passer par cette étape pour une prise de conscience des gens, des Français mais aussi des Européens. Au moins Sarkozy aura prouvé ce qu’il vaut, que ses promesses n’engageaient que ceux qui les écoutaient, que les Français se sont trompés en le choisissant.

De l’autre côté, c’est bien parti pour que les socialistes se déchirent, embourbés à la fois dans leurs querelles de personnes, une guerre sémantique révélatrice et une impossible synthèse idéologique. Ce qui est étonnant, c’est qu’ils avouent (enfin !) la reconnaissance de l’économie de marché et osent même pour certains prôner le libéralisme (Delanoë) associé à son antinomique socialisme (alors qu’il n’a plus d’avenir), alors même qu’en ce moment s’amorce un fort contre-courant contre les dérives du capitalisme et du libéralisme économique. Ils devraient au contraire retrouver une unité idéologique en dénonçant ces dérives, en proposant une gestion différente qui pour autant ne soit pas le socialisme qui a montré son échec.

François Bayrou, de son côté, continue à creuser son sillon en proposant un nouveau chemin, qui me paraît être celui d’un ALTERMONDIALISME humaniste, démocrate et réaliste.

En effet, lors de son intervention sur France Culture datant de samedi 31 mai 2008, François Bayrou énonce clairement deux questions fondamentales :

celle de la démocratie et du pluralisme en France : n’y-a-t-il dans notre pays que deux offres politiques ou y en a-t-il d’autres ? et dans ce cas ont-elles la possibilité de s’exprimer et d’être représentées ?

celle du projet de société, non limité à la France : la mondialisation porte-t-elle un modèle unique, basé sur la recherche du profit individuel et générateur d’inégalités croissantes ?

Dans la charte des valeurs du Mouvement Démocrate comme dans le projet démocrate et les discours de François Bayrou, les priorités ne sont pas accordées à la recherche du profit individuel, mais au respect de l’être humain, à la justice et à la réduction des inégalités, à la préservation de la planète, des espèces dont l’homme fait partie, à l’éducation et à la diversité culturelle. Le développement économique n’en est pas pour autant renié mais doit s’inscrire dans ce contexte de nouvelles priorités, ne pas se faire au détriment des autres (de l’Afrique, de l’environnement, notamment) ne plus voir l’unique taux de croissance global du PIB comme l’indicateur absolu du progrès et des jours meilleurs.

François Bayrou propose un autre modèle de société, qui ne nie pas la mondialisation, mais qui la régule par de nouvelles règles du jeu mondiales (passant nécessairement par un renforcement de l’Europe) et puisse fonctionner sur un autre moteur que celui de la seule recherche du profit individuel, un autre carburant que l’argent et les valeurs matérialistes (passant par une prise de conscience et une responsabilisation individuelle de notre destin collectif). En ce sens, François Bayrou est altermondialiste.

Rappelons la définition de l’altermondialisme :

L’altermondialisme ou altermondialisation est un mouvement social composé d’acteurs très divers qui, face à une logique de mondialisation libérale effrénée, revendique et met en avant des valeurs comme la démocratie, la justice économique, la sauvegarde de l’environnement, les droits humains en vue d’une mondialisation maîtrisée et solidaire.

Très hétérogène et composé d’une multitude d’associations, de mouvements d’horizons divers, d’organisations non gouvernementales, l’altermondialisme se manifeste par des positions qui vont du réformisme à la rupture. Pour créer des synergies entre les différents mouvements qui le composent, il tente de développer des réseaux internationaux (Forums sociaux).

Malgré cette définition, le terme ALTERMONDIALISME évoque souvent un courant révolutionnaire utopiste et anarchiste ou d’extrême gauche inspirée du marxisme, les manifestations lors des sommets de l’OMC ou du G8, l’arrachage de plants transgéniques, etc. C’est parce qu’on retient plus médiatiquement les manifestations parfois violentes des tenants d’une stratégie de rupture que celles moins bruyantes des réformistes. L’altermondialisme n’a pas encore été construit politiquement pour proposer un projet de société réaliste en s’inscrivant dans un parti politique crédible.

Or c’est bien ce que propose le Mouvement Démocrate avec François Bayrou. De même qu’aux Etats-Unis, Barack Obama semble être porteur de ce même projet. De plus en plus de personnalités renommées (scientifiques, philosophes, politiques, journalistes) ont déjà tiré l’alarme en vue d’envisager "un autre monde" et sont aussi "altermondialistes" : Hubert Reeves, Joseph Stiglitz, Yves Paccalet, Hervé Kempf,...

La gauche et la droite sont politiquement des concepts dépassés, vidés de leur sens. Donc le centre également. Leur utilisation confortable par les élus en place qui cherchent à préserver un électorat en leur faisant croire à des repères ne pourra plus tenir bien longtemps. Il faut redonner un sens à la politique, aux partis politiques, par un contenu idéologique, non seulement affirmant une priorité à des valeurs de référence et en proposant des actions, un programme, mais surtout en définissant un projet de société.

L’UMP nous a directement proposé un programme, des réformes, sans nous décrire le projet de société, mais que l’on devine aisément comme défenseur d’une mondialisation motivée par la recherche du profit individuel, la loi du plus fort, génératrice d’inégalités croissantes.

Le PS a édicté des valeurs, accordant plus d’importance à la justice et à la solidarité, mais il lui reste à décrire le projet de société et à résoudre les profonds désaccords internes sur les choix politiques, entre libéralisme et socialisme, l’impossible synthèse, ainsi que les luttes de pouvoirs entre personnalités.

François Bayrou nous propose un autre chemin, altermondialiste humaniste démocrate et réaliste, en ayant décrit ses priorités en terme de valeur, son projet de société, sa politique. Etant désavantagé en terme de représentation parlementaire car les institutions et la loi électorale actuelles favorisent la bipolarité politique, les courants majoritaires, il lui faut surtout avoir l’écoute des Français pour exposer cette alternative, leur redonner confiance en la politique, une politique fondée sur un projet de société et non sur des luttes de personnes et des fausses promesses, avec à la clé un beau rendez-vous en 2012 !

http://www.francedemocrate.info/spip.php?article521
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Lun 2 Juin 2008 - 11:08

Voilà une description précise de la situation qui devrait revigorer les militants, et puis voilà aussi, en prime, la réponse qu'il faut offrir à tous ceux qui nous interrogent sur le MoDem :
Citation :


La gauche et la droite sont politiquement des concepts dépassés, vidés de leur sens. Donc le centre également. Leur utilisation confortable par les élus en place qui cherchent à préserver un électorat en leur faisant croire à des repères ne pourra plus tenir bien longtemps. Il faut redonner un sens à la politique, aux partis politiques, par un contenu idéologique, non seulement affirmant une priorité à des valeurs de référence et en proposant des actions, un programme, mais surtout en définissant un projet de société.

François Bayrou nous propose un autre chemin, altermondialiste humaniste démocrate et réaliste, en ayant décrit ses priorités en terme de valeur, son projet de société, sa politique.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Lun 2 Juin 2008 - 11:45

Alain BERTIER a écrit:
Très beau texte. +++
Effectivement. cheers

Alain BERTIER a écrit:
Voilà une description précise de la situation qui devrait revigorer les militants, et puis voilà aussi, en prime, la réponse qu'il faut offrir à tous ceux qui nous interrogent sur le MoDem :
Citation :


La gauche et la droite sont politiquement des concepts dépassés, vidés de leur sens. Donc le centre également. Leur utilisation confortable par les élus en place qui cherchent à préserver un électorat en leur faisant croire à des repères ne pourra plus tenir bien longtemps. Il faut redonner un sens à la politique, aux partis politiques, par un contenu idéologique, non seulement affirmant une priorité à des valeurs de référence et en proposant des actions, un programme, mais surtout en définissant un projet de société.

François Bayrou nous propose un autre chemin, altermondialiste humaniste démocrate et réaliste, en ayant décrit ses priorités en terme de valeur, son projet de société, sa politique.


Moi je retiendrai plutôt ceci :

Citation :
Dans la charte des valeurs du Mouvement Démocrate comme dans le projet démocrate et les discours de François Bayrou, les priorités ne sont pas accordées à la recherche du profit individuel, mais au respect de l’être humain, à la justice et à la réduction des inégalités, à la préservation de la planète, des espèces dont l’homme fait partie, à l’éducation et à la diversité culturelle. Le développement économique n’en est pas pour autant renié mais doit s’inscrire dans ce contexte de nouvelles priorités, ne pas se faire au détriment des autres (de l’Afrique, de l’environnement, notamment) ne plus voir l’unique taux de croissance global du PIB comme l’indicateur absolu du progrès et des jours meilleurs.

François Bayrou propose un autre modèle de société, qui ne nie pas la mondialisation, mais qui la régule par de nouvelles règles du jeu mondiales (passant nécessairement par un renforcement de l’Europe) et puisse fonctionner sur un autre moteur que celui de la seule recherche du profit individuel, un autre carburant que l’argent et les valeurs matérialistes (passant par une prise de conscience et une responsabilisation individuelle de notre destin collectif).

Et on revient à ce que j'ai toujours dit : peu importe les étiquettes qu'on colle dessus, ce sont les idées qui comptent. Et ce sont nos idées qui intéresseront les Français en 2012. Pas les étiquettes.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Lun 2 Juin 2008 - 13:20

En fait c'est une évidence : le modèle occidental n'est plus viable, nous ne pouvons plus raisonner "croissance" comme ces dernières décennies, mais du coup personne n'acceptera de se "serrer" (encore) plus la ceinture par manque de création de richesses, d'où la nécessité de repenser en totalité le modèle. C'est une évidence et pourtant on a l'impression que seul FB est clairvoyant... et honnête envers nos concitoyens. Par contre on ne peut pas trop en vouloir à ces concitoyens, justement, de croire encore qu'on va pouvoir vivre comme les générations précédentes.

Une question : vous, avez-vous conscience de l'immensité et de la complexité de la tâche ? A lire ici certaines contributions qui s'inscrivent plus dans un conservatisme de petit progrès, dans une démarche de "mesurettes" qu'on nous sert depuis bien longtemps, je n'en suis pas sûr... Etre supporter de FB c'est bien mais comprendre, adhérer et s'adapter à son discours (enfin à la réalité des choses donc), c'est peut-être une autre démarche. Etes-vous prêt(e)s ?
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Lun 2 Juin 2008 - 13:32

il me semble que ce qui nous rassemble c'est justement d'avoir considérér discours de Bayrou comme le seul pertinent , et le seul qui ne mentait pas sur l'engagement que nous prendrions s' il était élu, c'est à dire repenser l'avenir , accepter une certaine rigueur mais équitable.
on peut appeler cela la conscience éclairée plutôt que la clairvoyance...
reprenons donc la phrase mise en citation par Alain, car il faudra réveiller les consciences ...
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Lun 2 Juin 2008 - 13:54

Oui il faudra un choc des consciences, alors soit on attend le choc écologique, économique et social qui s'annoncer, soit on anticipe avec une "politique choc". Personnellement je ne trouve pas ça très responsable d'attendre que l'électro-encéphalogramme de la société soit quasiment plat pour la réanimer... Mais il nous faudra au préalable prendre conscience nous-mêmes que nous ne réveillerons pas la population avec un discours centriste mou, avec de la langue de bois traditionnelle, avec des propositions construites selon l'ancien modèle que nous contribuerions alors à faire perdurer. So, are you ready to think different ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Lun 2 Juin 2008 - 14:37

nous , oui, mais les politiques? ne faudra t'il pas attendre que la génération actuelle trop stéréotypée par des dizaines d'années de "pensée unique" du XX ème sècle soit remplacée? même Bayrou qui se fait violence pour changer , et je l'en remercie ,devra accepter le renouvellement de la pensée politique du XXI ème siècle...
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 34
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Lun 2 Juin 2008 - 14:41

I am !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Lun 2 Juin 2008 - 15:17

yann 35 a écrit:
Oui il faudra un choc des consciences, alors soit on attend le choc écologique, économique et social qui s'annoncer, soit on anticipe avec une "politique choc". Personnellement je ne trouve pas ça très responsable d'attendre que l'électro-encéphalogramme de la société soit quasiment plat pour la réanimer... Mais il nous faudra au préalable prendre conscience nous-mêmes que nous ne réveillerons pas la population avec un discours centriste mou, avec de la langue de bois traditionnelle, avec des propositions construites selon l'ancien modèle que nous contribuerions alors à faire perdurer. So, are you ready to think different ? Wink
Pour ça, il faut un projet solide, un vrai projet de société (et pas un catalogue de mesures). Ce projet, il faut le bâtir et le proposer ensuite aux Français. Et moi, je suis prêt pour ça.

D'ailleurs, à la présidentielle, FB était le seul parmi les 3 principaux candidats qui avait un vrai projet de société, le projet espoir. Le projet de société de NS et SR, j'avais beaucoup de mal à savoir ce qu'il était.

Quant au discours centriste mou, il est chez ceux qui ont fait le choix de se ranger sous l'aile protectrice (enfin croient-ils) de Nicolas Sarkozy.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Lun 2 Juin 2008 - 15:43

Prouesse a écrit:
I am !
Qu'est-ce que les ..... viennent faire ici ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Lun 2 Juin 2008 - 15:58

libre a écrit:
D'ailleurs, à la présidentielle, FB était le seul parmi les 3 principaux candidats qui avait un vrai projet de société, le projet espoir. Le projet de société de NS et SR, j'avais beaucoup de mal à savoir ce qu'il était.
Le Projet d'Espoir (que j'ai lu) n'était pas vraiment un grand projet novateur de société mais plus une évolution généraliste des choses, dans le bon sens certes mais je n'y ai pas vraiment vu de changements radicaux de nature à nous protéger efficacement contre toutes les menaces du XXIème siècle. D'ailleurs il me semble que FB ne fait pas référence à son projet présidentielle de 2007 lorsqu'il parle de ce grand projet à bâtir, sinon il parlerait de projet à mettre en oeuvre simplement.


Dernière édition par yann 35 le Lun 2 Juin 2008 - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Lun 2 Juin 2008 - 15:58

c'est de l'englishe version "libre"
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Lun 2 Juin 2008 - 15:59

Jean-Luc a écrit:
Prouesse a écrit:
I am !
Qu'est-ce que les ..... viennent faire ici ?
I am = I am ready...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Lun 2 Juin 2008 - 16:35

yann 35 a écrit:
Jean-Luc a écrit:
Prouesse a écrit:
I am !
Qu'est-ce que les ..... viennent faire ici ?
I am = I am ready...
J'y avais pensé, mais comme la prononciation n'est pas la même ("radi" contre "raidi"), ça ne collait pas. (Mais tu as moins de scrupules avec la plupart de tes calembours).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Lun 2 Juin 2008 - 16:39

yann 35 a écrit:
libre a écrit:
D'ailleurs, à la présidentielle, FB était le seul parmi les 3 principaux candidats qui avait un vrai projet de société, le projet espoir. Le projet de société de NS et SR, j'avais beaucoup de mal à savoir ce qu'il était.
Le Projet d'Espoir (que j'ai lu) n'était pas vraiment un grand projet novateur de société mais plus une évolution généraliste des choses, dans le bon sens certes mais je n'y ai pas vraiment vu de changements radicaux de nature à nous protéger efficacement contre toutes les menaces du XXIème siècle. D'ailleurs il me semble que FB ne fait pas référence à son projet présidentielle de 2007 lorsqu'il parle de ce grand projet à bâtir, sinon il parlerait de projet à mettre en oeuvre simplement.
Evidemment. Mais le projet que nous devons bâtir doit être adapté à la situation actuelle qui n'est plus la même que celle d'il y a un an. Donc on ne peut pas "recycler" le projet espoir, même si ce n'était pas un grand projet novateur.
Mais c'était le seul projet présenté à la présidentielle. Sarko et Ségolène étaient plus dans le catalogue de mesures, surtout Ségolène.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Lun 2 Juin 2008 - 16:42

libre a écrit:
le projet que nous devons bâtir doit être adapté à la situation actuelle qui n'est plus la même que celle d'il y a un an.
Exactement. Plus le temps passe, plus il y a de choses à remettre en état.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 34
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Lun 2 Juin 2008 - 17:26

Jean-Luc a écrit:
yann 35 a écrit:
Jean-Luc a écrit:
Prouesse a écrit:
I am !
Qu'est-ce que les ..... viennent faire ici ?
I am = I am ready...
J'y avais pensé, mais comme la prononciation n'est pas la même ("radi" contre "raidi"), ça ne collait pas.
xD Dans le genre "cherchage de petites bêtes" Razz

Désolé yann de faire dévier ainsi le sujet. Si un modo pouvait effacer mes propos et ceux en rapport. Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   Lun 2 Juin 2008 - 17:34

Prouesse a écrit:
xD Dans le genre "cherchage de petites bêtes" Razz

Désolé yann de faire dévier ainsi le sujet. Si un modo pouvait effacer mes propos et ceux en rapport. Merci Smile
En effet, tout ça ne vaut pas un radis.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le modem et la terminologie de son discours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le modem et la terminologie de son discours
Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Le modem et la terminologie de son discours
» Créer un MODEM virtuel
» tee shirt du modem et programme de bayrou presidentielle
» APPEL A LA RENOVATION DU MODEM
» Quand l'UMP fait bon ménage avec le MoDem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Programme du Modem - Boite à idées-
Sauter vers: