Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
SangJun



Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   Jeu 17 Mai 2007 - 0:16

partisan-blanc a écrit:
romix a écrit:
Bravo Le-dams!
J'avoue que votre message m'a fait sourire au plus haut point. Ce genre de message fait plaisir à voir ^^ Vraiment!

J'ai du mal à comprendre les gens qui pensent qu'il est obligatoirement nécessaire qu'un enfant évolue dans un cadre pére-mère. Je ne dirai pas qu'un couple homo puisse donner plus d'amour qu'un couple hétéro, ca serait exagéré, mais il peut largement en donner autant, ca c'est sur!

Partisan-blanc, tu as le droit d'avoir tes opinions, mais je trouve ton discours très réac .... Je ne pense pas interessant d'entamer une analyse de l'éducation qu'est capable de donner un couple hétéro et un couple homo à un enfant. Car au fond, ca reste l'éducation de 2 personnes.


Si c'était bon qu'un enfant pouvait évolué dans des couples homosexuels, ca aurait vrai depuis longtemps.

Un couple héterosexuel donne la vie, il est donc normal et légitime que l'éducation d'un enfant se fasse par ce couple.
Si ce couple meurt, l'enfant va dans une autre famille, mais suivant le même schéma originel. COmme je l'ai déjà dit, on ne demande pas l'avis des parents biologiques et de l'enfant, dans quelle famille, il sera élevé. Si j'ai des enfants, et que par hélas avec ma femme nous mourons, j'aimerai bien que mes enfants soient elevés par une famille partageant le même cadre de vie, mode de vie, pensée... que notre couple. Mais hélas, on ne me demandera pas pas mon avis.
Or, nul ne peut observer qu'un couple homosexuel ne fait des enfants. Donc la loi ne peut pas dire qu'ils ont le droit d'avoir des enfants. (on fait des enfants non pour nous, mais pour eux).

Sur délinquance/famille, je vous renvoie au dernier livre de Jean Sevilla "moralement correct", mettant des études sociologiques.

Les lois sociales ne sont que l'expression de la réalité sociale, tout comme des lois de mécaniques ne sont que l'expression de la réalité de la mécanique. Une assemblée de mécanicien ne fait qu'observer des lois mécaniques, elle ne les invente pas pour faire plaisir. Il en est de même en politique. La loi n'est pas l'expression de la volonté générale, mais de la réalité.

Enfin, les enfants adoptés viennent généralement d'Afrique ou d'Asie, société somme toutes assez traditionnelles. Ils subissent un traumatisme de la mort de leurs parents, un deuxième traumatisme dû au déracinement, troisieme sans doute par racisme, vous n'allez pas rajouté un quatrième si vous le faîtes adopté par un couple homosexuel! Vous deconstruisez l'individu et la société, par cela même.
L'homme et la femme sont complémentaires, l'enfant a besoin des deux.

Personnellement, je ne me sens pas réac, j'ai juste du bon sens " deux prises mâles ne font pas de l'electricité. Mais si défendre la réalité et avoir du bon sens, c'est être réac, alors oui je suis réac.


Pouvez vous me donner des raisonnements rationels?

Donc, si je suis ton raisonnement, si ta femme divorce et se case avec une autre femme, elle ne pourrait plus éduquer SON enfant.
Tu dis qu'un couple homosexuel ne peut pas avoir d'enfant ; mais tu oublie la bissexualité et la fécondation artificielle.

Ton argument de l'orphelin élevé par une famille oublie un détail, quid de ceux qui n'en trouvent pas?
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: adoption simple   Jeu 17 Mai 2007 - 0:22

Personnellement, je trouve que la proposition de FB est équilibrée. Elle respecte à la fois la notion de mariage et de filiation, tout en garantissant la protection de l'enfant adopté en cas de décès du conjoint. C'est une solution pragmatique et adaptée à la réalité.

Je ne suis pas d'accord avec ton raisonnement , Partisan. Bien sûr que le couple homosexuel ne peut pas "créer" la famille, mais c'est bien le cas aussi d'un couple hétérosexuel qui serait stérile et voudrait adopter, non ?

Pour ce qui est du mariage, une union civile ou un pacs renforcé me semblent suffisants, du moment qu'ils donnent les mêmes droits. C'est cela qui est primordial. On peut bien laisser le mot "mariage" aux couples hétérosexuels pour ne pas heurter la foi d'une partie de la population. Dans mon entourage en tout cas, ils ne réclament pas le "mariage" mais simplement les mêmes droits.

N'est-ce pas la définition de l'égalité? égaux devant la loi tout en respectant les différences.
Revenir en haut Aller en bas
SangJun

avatar

Masculin Nombre de messages : 357
Age : 35
Localisation : 62 - Boulogne sur mer ; 59 - Valenciennes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   Jeu 17 Mai 2007 - 0:26

Nadette a écrit:
Personnellement, je trouve que la proposition de FB est équilibrée. Elle respecte à la fois la notion de mariage et de filiation, tout en garantissant la protection de l'enfant adopté en cas de décès du conjoint. C'est une solution pragmatique et adaptée à la réalité.

Je ne suis pas d'accord avec ton raisonnement , Partisan. Bien sûr que le couple homosexuel ne peut pas "créer" la famille, mais c'est bien le cas aussi d'un couple hétérosexuel qui serait stérile et voudrait adopter, non ?

Pour ce qui est du mariage, une union civile ou un pacs renforcé me semblent suffisants, du moment qu'ils donnent les mêmes droits. C'est cela qui est primordial. On peut bien laisser le mot "mariage" aux couples hétérosexuels pour ne pas heurter la foi d'une partie de la population. Dans mon entourage en tout cas, ils ne réclament pas le "mariage" mais simplement les mêmes droits.

N'est-ce pas la définition de l'égalité? égaux devant la loi tout en respectant les différences.

Je serai plutôt partisan pour le mariage (Que Dieu Brassens m'en garde d'ailleurs) pour heurter justement la foi d'une partie de la population.Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: @ SangJun   Jeu 17 Mai 2007 - 0:42

SangJun a écrit:
Je serai plutôt partisan pour le mariage (Que Dieu Brassens m'en garde d'ailleurs) pour heurter justement la foi d'une partie de la population.Twisted Evil

le plus drôle, c'est que je ne voudrais pas du mariage pour moi :pirat: mais je respecte ceux qui y sont attachés Wink


Dernière édition par le Jeu 17 Mai 2007 - 9:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
partisan-blanc



Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   Jeu 17 Mai 2007 - 9:32

Nadette a écrit:
Personnellement, je trouve que la proposition de FB est équilibrée. Elle respecte à la fois la notion de mariage et de filiation, tout en garantissant la protection de l'enfant adopté en cas de décès du conjoint. C'est une solution pragmatique et adaptée à la réalité.

Je ne suis pas d'accord avec ton raisonnement , Partisan. Bien sûr que le couple homosexuel ne peut pas "créer" la famille, mais c'est bien le cas aussi d'un couple hétérosexuel qui serait stérile et voudrait adopter, non ?

Pour ce qui est du mariage, une union civile ou un pacs renforcé me semblent suffisants, du moment qu'ils donnent les mêmes droits. C'est cela qui est primordial. On peut bien laisser le mot "mariage" aux couples hétérosexuels pour ne pas heurter la foi d'une partie de la population. Dans mon entourage en tout cas, ils ne réclament pas le "mariage" mais simplement les mêmes droits.

N'est-ce pas la définition de l'égalité? égaux devant la loi tout en respectant les différences.

Elle ne pouvait pas réaliser qu'elle était lesbienne, avant de se marier?

Et on fait passer le bonheur de sa famille et de ces enfants, avant le sien.

Rien n'empechait les homosexuels de se marier avec une personne de sexe différent. L'égalité devant la loi est là.

La politique doit viser le bien commun, et la base de la société humaine est la famille, on ne peut pas faire de la politique en niant cela.


Dernière édition par le Jeu 17 Mai 2007 - 9:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
partisan-blanc



Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   Jeu 17 Mai 2007 - 9:33

SangJun a écrit:
Nadette a écrit:
Personnellement, je trouve que la proposition de FB est équilibrée. Elle respecte à la fois la notion de mariage et de filiation, tout en garantissant la protection de l'enfant adopté en cas de décès du conjoint. C'est une solution pragmatique et adaptée à la réalité.

Je ne suis pas d'accord avec ton raisonnement , Partisan. Bien sûr que le couple homosexuel ne peut pas "créer" la famille, mais c'est bien le cas aussi d'un couple hétérosexuel qui serait stérile et voudrait adopter, non ?

Pour ce qui est du mariage, une union civile ou un pacs renforcé me semblent suffisants, du moment qu'ils donnent les mêmes droits. C'est cela qui est primordial. On peut bien laisser le mot "mariage" aux couples hétérosexuels pour ne pas heurter la foi d'une partie de la population. Dans mon entourage en tout cas, ils ne réclament pas le "mariage" mais simplement les mêmes droits.

N'est-ce pas la définition de l'égalité? égaux devant la loi tout en respectant les différences.

Je serai plutôt partisan pour le mariage (Que Dieu Brassens m'en garde d'ailleurs) pour heurter justement la foi d'une partie de la population.Twisted Evil

Vos idées politiques volent haut.

Si vous voulez provoquer je vous conseille de faire comique et non de la politique.
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: homoparentalité   Jeu 17 Mai 2007 - 10:05

partisan-blanc a écrit:
Nadette a écrit:
Personnellement, je trouve que la proposition de FB est équilibrée. Elle respecte à la fois la notion de mariage et de filiation, tout en garantissant la protection de l'enfant adopté en cas de décès du conjoint. C'est une solution pragmatique et adaptée à la réalité.

Je ne suis pas d'accord avec ton raisonnement , Partisan. Bien sûr que le couple homosexuel ne peut pas "créer" la famille, mais c'est bien le cas aussi d'un couple hétérosexuel qui serait stérile et voudrait adopter, non ?

Pour ce qui est du mariage, une union civile ou un pacs renforcé me semblent suffisants, du moment qu'ils donnent les mêmes droits. C'est cela qui est primordial. On peut bien laisser le mot "mariage" aux couples hétérosexuels pour ne pas heurter la foi d'une partie de la population. Dans mon entourage en tout cas, ils ne réclament pas le "mariage" mais simplement les mêmes droits.

N'est-ce pas la définition de l'égalité? égaux devant la loi tout en respectant les différences.

Elle ne pouvait pas réaliser qu'elle était lesbienne, avant de se marier?

Et on fait passer le bonheur de sa famille et de ces enfants, avant le sien.

Rien n'empechait les homosexuels de se marier avec une personne de sexe différent. L'égalité devant la loi est là.

La politique doit viser le bien commun, et la base de la société humaine est la famille, on ne peut pas faire de la politique en niant cela.

Je n'ai pas parlé de lesbienne s'étant mariée avant de se rendre compte qu'elle l'était. J'ai évoqué la situation des couples hétérosexuels stériles, puisque votre argument pour refuser l'adoption était que le couple homosexuel ne pouvait pas "créer" de famille.
Revenir en haut Aller en bas
romix



Masculin Nombre de messages : 52
Age : 31
Localisation : Schiltigheim-Strasbourg
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   Jeu 17 Mai 2007 - 10:27

Certes, les couples homos n'ont pas vocation à créer la vie. Est ce pour autant une raison pour leur empécher d'élever un enfant?!
Au dela de la question d'égalité, car en traitant de cette question on pense uniquement aux envies des couples homos et non des enfants, il faut se poser la question du bien être de l'enfant.

Reposons le problème:
Comme dit précedemment, un enfant doit avant tout être élevé par un couple ou une personne qui l'aime! C'est l'essentiel. Aujourd'hui, les gens ont uniquement peur de confier des gosses à des couples homo à cause de ce "racisme" qui règne encore dans notre société, de peur des préjugés qui attendraient l'enfant etc ... et non car ils ne sont pas convaincu qu'un couple homo ne peut apporter du bien être à un enfant! Et à mon sens le problème est bien là! Je suis et reste persuadé que très peu de gens voient un inconvénient majeur au fait de confier des enfants à un couple homo! Ce qui les freines c'est avant tout cette peur que les enfants subissent les conséquences de la sexualité de leurs parents homo qui est encore mal accepté par la société.

Et franchement Partisanc-blanc ... aujourd'hui, ... quand on voit le nombre de jeunes qui "dérapent" au sein de notre société ... eux qui sont soit disant "si bien élevé" par des couples hétéros ... on peut se poser la question de qui assumerait mieux le rôle de parents parfois!!! Les hétéros ou les homos?!
Certains trouverons mes propos dures et exagérés et j'en conviens parfaitement! Je ne suis pas pour une guerre de la sexualité mdr! Mais soyons réaliste, il est clair qu'il n'y aurait aucune différence entre le fait qu'un enfant soit élevé par un couple hétéro ou homo.
Revenir en haut Aller en bas
partisan-blanc



Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   Jeu 17 Mai 2007 - 11:54

Nadette a écrit:
partisan-blanc a écrit:
Nadette a écrit:
Personnellement, je trouve que la proposition de FB est équilibrée. Elle respecte à la fois la notion de mariage et de filiation, tout en garantissant la protection de l'enfant adopté en cas de décès du conjoint. C'est une solution pragmatique et adaptée à la réalité.

Je ne suis pas d'accord avec ton raisonnement , Partisan. Bien sûr que le couple homosexuel ne peut pas "créer" la famille, mais c'est bien le cas aussi d'un couple hétérosexuel qui serait stérile et voudrait adopter, non ?

Pour ce qui est du mariage, une union civile ou un pacs renforcé me semblent suffisants, du moment qu'ils donnent les mêmes droits. C'est cela qui est primordial. On peut bien laisser le mot "mariage" aux couples hétérosexuels pour ne pas heurter la foi d'une partie de la population. Dans mon entourage en tout cas, ils ne réclament pas le "mariage" mais simplement les mêmes droits.

N'est-ce pas la définition de l'égalité? égaux devant la loi tout en respectant les différences.

Elle ne pouvait pas réaliser qu'elle était lesbienne, avant de se marier?

Et on fait passer le bonheur de sa famille et de ces enfants, avant le sien.

Rien n'empechait les homosexuels de se marier avec une personne de sexe différent. L'égalité devant la loi est là.

La politique doit viser le bien commun, et la base de la société humaine est la famille, on ne peut pas faire de la politique en niant cela.

Je n'ai pas parlé de lesbienne s'étant mariée avant de se rendre compte qu'elle l'était. J'ai évoqué la situation des couples hétérosexuels stériles, puisque votre argument pour refuser l'adoption était que le couple homosexuel ne pouvait pas "créer" de famille.

Le couple hétero peut adopter, ca fait parti de l'ordre naturel.
Revenir en haut Aller en bas
partisan-blanc



Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   Jeu 17 Mai 2007 - 11:56

romix a écrit:
Certes, les couples homos n'ont pas vocation à créer la vie. Est ce pour autant une raison pour leur empécher d'élever un enfant?!
Au dela de la question d'égalité, car en traitant de cette question on pense uniquement aux envies des couples homos et non des enfants, il faut se poser la question du bien être de l'enfant.

Reposons le problème:
Comme dit précedemment, un enfant doit avant tout être élevé par un couple ou une personne qui l'aime! C'est l'essentiel. Aujourd'hui, les gens ont uniquement peur de confier des gosses à des couples homo à cause de ce "racisme" qui règne encore dans notre société, de peur des préjugés qui attendraient l'enfant etc ... et non car ils ne sont pas convaincu qu'un couple homo ne peut apporter du bien être à un enfant! Et à mon sens le problème est bien là! Je suis et reste persuadé que très peu de gens voient un inconvénient majeur au fait de confier des enfants à un couple homo! Ce qui les freines c'est avant tout cette peur que les enfants subissent les conséquences de la sexualité de leurs parents homo qui est encore mal accepté par la société.

Et franchement Partisanc-blanc ... aujourd'hui, ... quand on voit le nombre de jeunes qui "dérapent" au sein de notre société ... eux qui sont soit disant "si bien élevé" par des couples hétéros ... on peut se poser la question de qui assumerait mieux le rôle de parents parfois!!! Les hétéros ou les homos?!
Certains trouverons mes propos dures et exagérés et j'en conviens parfaitement! Je ne suis pas pour une guerre de la sexualité mdr! Mais soyons réaliste, il est clair qu'il n'y aurait aucune différence entre le fait qu'un enfant soit élevé par un couple hétéro ou homo.


Je vous parle d'enfants de famille recomposée, ou monoparental.

A propos des droits de l'homme et égalité, que disent les droits de l'homme de 1948:

Article 16 :
1. À partir de l'age nubile, l'homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage, et lors de sa dissolution.
2. Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux.
3. La famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a le droit à la protection de la société et de l'État.

Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: et quid de la violence familiale?   Jeu 17 Mai 2007 - 12:13

Que l'on considère que le bien idéal de l'enfant soit d'avoir un père et une mère, je peux tout à fait le concevoir et le respecter. Nous savons que l'identité individuelle se fait autant par la copie que par la différenciation.

Mais, dans la réalité, les statistiques sur les violences conjugales en France sont effarantes. 10% des femmes mariées sont battues, 400 meurent sous les coups des conjoints chaque année.

http://www.sosfemmes.com/violences/violences_chiffres.htm

L'enfant élevé dans un foyer violent aura un modèle malsain, avec le risque de le reproduire. Je préfère savoir un enfant dans un foyer homosexuel qui lui donne de l'amour et le respecte, qui l'aide à construitre son identité (on peut très bien s'entourer aussi de figures masculines ou féminines familiales qui apporteront de quoi pallier l'absence du père ou de la mère originels, comme c'est le cas après un décès) que de le savoir dans un foyer hétérosexuel abusif.
Revenir en haut Aller en bas
SangJun

avatar

Masculin Nombre de messages : 357
Age : 35
Localisation : 62 - Boulogne sur mer ; 59 - Valenciennes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   Jeu 17 Mai 2007 - 14:21

partisan-blanc a écrit:
SangJun a écrit:
Nadette a écrit:
Personnellement, je trouve que la proposition de FB est équilibrée. Elle respecte à la fois la notion de mariage et de filiation, tout en garantissant la protection de l'enfant adopté en cas de décès du conjoint. C'est une solution pragmatique et adaptée à la réalité.

Je ne suis pas d'accord avec ton raisonnement , Partisan. Bien sûr que le couple homosexuel ne peut pas "créer" la famille, mais c'est bien le cas aussi d'un couple hétérosexuel qui serait stérile et voudrait adopter, non ?

Pour ce qui est du mariage, une union civile ou un pacs renforcé me semblent suffisants, du moment qu'ils donnent les mêmes droits. C'est cela qui est primordial. On peut bien laisser le mot "mariage" aux couples hétérosexuels pour ne pas heurter la foi d'une partie de la population. Dans mon entourage en tout cas, ils ne réclament pas le "mariage" mais simplement les mêmes droits.

N'est-ce pas la définition de l'égalité? égaux devant la loi tout en respectant les différences.

Je serai plutôt partisan pour le mariage (Que Dieu Brassens m'en garde d'ailleurs) pour heurter justement la foi d'une partie de la population.Twisted Evil

Vos idées politiques volent haut.

Si vous voulez provoquer je vous conseille de faire comique et non de la politique.


Revenir en haut Aller en bas
palmeraie34

avatar

Féminin Nombre de messages : 171
Age : 57
Localisation : Valergues (34)
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Sujet difficile   Jeu 17 Mai 2007 - 17:20

http://www.campagne-elections-2007.fr/b.php?b=http://blpwebzine.blogs.com/politicshow/2006/10/politicshow_fut.html

Ce lien pour ceux qui n'auraient pas vu cette vidéo sur FB, c'est long car il aborde tous les sujets dont ceux qui nous préoccupent ici.

Qu'est-ce qui pourrait réconcilier ou convenir à tous les intervenants ici présents sur ces sujets très délicats ?

Comme le dit François Bayrou et je suis d'accord avec lui, laisser le mariage aussi bien civil et religieux aux pratiquants car pour eux "le mot "mariage" en lui même est symbolique. Moi-même, je ne suis pas mariée parce que je n'aime pas tout ce qui va avec le mariage même si j'ai le choix de ne passer qu'à la mairie !
Donc, admettons qu'on vire le PACS parce qu'il est trop restrictif et qu'en plus c'est au tribunal, c'est vachement romantique !!!

Soit dit en passant, on pourrait lancer sur ce site un concours pour inventer un nouveau nom (beau si possible pas du style concubinage, berck !!!) pour désigner l'union entre couples hétéros aussi bien qu'homos (qui ne veulent pas y inclure des signes de religion...) mais à la mairie en ayant les mêmes droits que le mariage : transmission de patrimoine, etc.

Il existe une loi qui autorise les célibataires à adopter. FB dit qu'il en existe une autre qui peut être utilisée par le conjoint : l'adoption simple. Ce serait pour l'instant déjà une avancée que de le mettre en application.

Ensuite, je me pose la question de savoir ce qui pourrait rassurer les plus opposés à l'adoption. Faire une enquête auprès des enfants qui vivent au quotidien dans des familles homos pour savoir si après quelques années ils sont aussi normaux que les enfants de familles hétéros ? S'il n'y a pas plus de violence ou de délinquance qu'ailleurs ? Quoi d'autres ?

J'ai suivi FB aussi pour ça, car quand j'ai vu sa vidéo et qu'il parle à mots couverts de certains de ses amis mariés et qui lui ont avoués être homos, il a, en son âme et conscience, réfléchi sur ce grave sujet et en est venu à la conclusion qu'il ne pouvait pas tourner le dos à ses amis simplement parce qu'ils sont homosexuels ! Et pourtant, c'est un catholique pratiquant et il ne pensait pas du tout ça il y a quelques années. Le fait qu'il ait changé d'opinion sur ce sujet difficile me dit qu'il y a de l'espoir pour d'autres.

C'est le dialogue qui nous fera avancer ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
partisan-blanc



Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   Jeu 17 Mai 2007 - 18:32

palmeraie34 a écrit:
http://www.campagne-elections-2007.fr/b.php?b=http://blpwebzine.blogs.com/politicshow/2006/10/politicshow_fut.html

Ce lien pour ceux qui n'auraient pas vu cette vidéo sur FB, c'est long car il aborde tous les sujets dont ceux qui nous préoccupent ici.

Qu'est-ce qui pourrait réconcilier ou convenir à tous les intervenants ici présents sur ces sujets très délicats ?

Comme le dit François Bayrou et je suis d'accord avec lui, laisser le mariage aussi bien civil et religieux aux pratiquants car pour eux "le mot "mariage" en lui même est symbolique. Moi-même, je ne suis pas mariée parce que je n'aime pas tout ce qui va avec le mariage même si j'ai le choix de ne passer qu'à la mairie !
Donc, admettons qu'on vire le PACS parce qu'il est trop restrictif et qu'en plus c'est au tribunal, c'est vachement romantique !!!

Soit dit en passant, on pourrait lancer sur ce site un concours pour inventer un nouveau nom (beau si possible pas du style concubinage, berck !!!) pour désigner l'union entre couples hétéros aussi bien qu'homos (qui ne veulent pas y inclure des signes de religion...) mais à la mairie en ayant les mêmes droits que le mariage : transmission de patrimoine, etc.

Il existe une loi qui autorise les célibataires à adopter. FB dit qu'il en existe une autre qui peut être utilisée par le conjoint : l'adoption simple. Ce serait pour l'instant déjà une avancée que de le mettre en application.

Ensuite, je me pose la question de savoir ce qui pourrait rassurer les plus opposés à l'adoption. Faire une enquête auprès des enfants qui vivent au quotidien dans des familles homos pour savoir si après quelques années ils sont aussi normaux que les enfants de familles hétéros ? S'il n'y a pas plus de violence ou de délinquance qu'ailleurs ? Quoi d'autres ?

J'ai suivi FB aussi pour ça, car quand j'ai vu sa vidéo et qu'il parle à mots couverts de certains de ses amis mariés et qui lui ont avoués être homos, il a, en son âme et conscience, réfléchi sur ce grave sujet et en est venu à la conclusion qu'il ne pouvait pas tourner le dos à ses amis simplement parce qu'ils sont homosexuels ! Et pourtant, c'est un catholique pratiquant et il ne pensait pas du tout ça il y a quelques années. Le fait qu'il ait changé d'opinion sur ce sujet difficile me dit qu'il y a de l'espoir pour d'autres.

C'est le dialogue qui nous fera avancer ! lol!

Et les mêmes devoirs? C'est quoi concretement.

Je rappelle que la durée des couples homo est encore plus courte que les héteros. COnclusion, l'enfant n'aura pas un équilibre éffectif^^

Et je rappelle que selon les droits de l'homme de 1948 que le mariage est un homme et une femme!
Revenir en haut Aller en bas
romix



Masculin Nombre de messages : 52
Age : 31
Localisation : Schiltigheim-Strasbourg
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   Jeu 17 Mai 2007 - 19:03

Citation :
Je rappelle que la durée des couples homo est encore plus courte que les héteros. COnclusion, l'enfant n'aura pas un équilibre éffectif^^

On sent le cri du coeur de partisanc-blanc ...

Citation :
Et je rappelle que selon les droits de l'homme de 1948 que le mariage est un homme et une femme!

Ca date de 1948 ... ca serait bien d'évoluer justement!!!
Revenir en haut Aller en bas
partisan-blanc



Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   Jeu 17 Mai 2007 - 19:48

romix a écrit:
Citation :
Je rappelle que la durée des couples homo est encore plus courte que les héteros. COnclusion, l'enfant n'aura pas un équilibre éffectif^^

On sent le cri du coeur de partisanc-blanc ...

Citation :
Et je rappelle que selon les droits de l'homme de 1948 que le mariage est un homme et une femme!

Ca date de 1948 ... ca serait bien d'évoluer justement!!!

Donc la nature humaine évolue selon le temps et l'espace?

Normalement les droits de l'homme devraient être imtemporel et international.
Revenir en haut Aller en bas
palmeraie34

avatar

Féminin Nombre de messages : 171
Age : 57
Localisation : Valergues (34)
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   Jeu 17 Mai 2007 - 20:05

Avec quoi étayez-vous votre affirmation que les couples homos ne durent pas longtemps ? Et à quels devoirs pensez-vous ? sunny
Revenir en haut Aller en bas
partisan-blanc



Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   Jeu 17 Mai 2007 - 20:24

palmeraie34 a écrit:
Avec quoi étayez-vous votre affirmation que les couples homos ne durent pas longtemps ? Et à quels devoirs pensez-vous ? sunny

C'est une stastique. Regardez le couple qui s'est marié à Begue s'est séparé.

Qui dit droits, dit aussi devoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Alcarin

avatar

Masculin Nombre de messages : 87
Age : 28
Localisation : 4ème de Strasbourg
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   Jeu 17 Mai 2007 - 20:30

palmeraie34, je suis complètement d'accord avec toi. Je me demande aussi pourquoi ils sont si attachés au mot "mariage". Mais, si on change également le nom pour les nons pratiquants, il ne devrait pas y avoir de problème...

Citation :
Ensuite, je me pose la question de savoir ce qui pourrait rassurer les
plus opposés à l'adoption. Faire une enquête auprès des enfants qui
vivent au quotidien dans des familles homos pour savoir si après
quelques années ils sont aussi normaux que les enfants de familles
hétéros ? S'il n'y a pas plus de violence ou de délinquance qu'ailleurs
? Quoi d'autres ?

C'est une solution en effet. Elle a déjà été faite dans un pays nordique il me semble, et cette enquête (réalisé sur un grand nombre de couple) montre que les enfants n'ont pas plus de difficultés que d'autres à s'integrer.

Néanmoins, on ne peut pas nier que le passage à l'école sera dur, avec toutes les moqueries qui suivront...
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: chiffres du divorce   Jeu 17 Mai 2007 - 20:31

"D'après la dernière enquête approfondie de l'INED (Institut National d'Etudes Démographiques) et de l'INSEE, datant de 1994 et dont le traitement a été terminé et publié * à la fin de 1998, Il y a en France :

2.012.000 enfants séparés d'un ou de leurs deux parents "


"Il y a environ 110.000 divorces chaque année, dont près de 70.000 divorces avec enfants mineurs (moins de 18 ans).
Cela implique environ 120.000 nouveaux enfants du divorce chaque annnée.
Il faut leur ajouter les enfants de la séparation des parents naturels, mal connue au plan statistique"


http://www.divorce-famille.net/pages/r18.htm


L'équilibre affectif est largement rompu aussi chez les couples hétérosexuels de nos jours.

Il est plus facile de faire un enfant que de l'adopter. Je pense qu'un couple homosexuel s'engageant dans l'adoption le ferait parce que justement il serait dans une relation stable et qu'il y aurait un désir profond et réfléchi.

Mais il est une chose plus simple à penser dans la situation où l'un des conjoints est le parent biologique. En cas de décès, ne pas donner de droits au conjoint survivant bouleverse forcément l'équilibre affectif de l'enfant qui serait arraché à son foyer, ajoutant un second traumatisme à la perte de son parent.
Revenir en haut Aller en bas
Alcarin

avatar

Masculin Nombre de messages : 87
Age : 28
Localisation : 4ème de Strasbourg
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   Jeu 17 Mai 2007 - 20:35

(De ceux que je connais, il y a autant de divorcés que de mariés... enfin, c'était pour l'anecdote)

Lorsqu'on veut adopter un enfant, est-ce qu'un organisme vérifie les revenus et les capacités d'une personne à devenir parent?
Revenir en haut Aller en bas
romix



Masculin Nombre de messages : 52
Age : 31
Localisation : Schiltigheim-Strasbourg
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   Jeu 17 Mai 2007 - 20:49

Citation :
Donc la nature humaine évolue selon le temps et l'espace?

Et oui l'Homme évolue ... sinon les droits de l'Homme n'existeraient pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: @ alcarin   Jeu 17 Mai 2007 - 20:53

Alcarin a écrit:
(De ceux que je connais, il y a autant de divorcés que de mariés... enfin, c'était pour l'anecdote)

Lorsqu'on veut adopter un enfant, est-ce qu'un organisme vérifie les revenus et les capacités d'une personne à devenir parent?

Absolument. Primo, il faut faire la demande auprès du président du conseil général du département et déposer un dossier au service de l'Aide à l'enfance (ASE). Ce service effectue l'enquête par l'intermédiaire par exemple d'une assistante sociale sur les conditions d'accueil dans la famille. C'est le président du conseil qui donnera alors l'agrément à la famille.

Si l'enfant qu'on veut adopter est étranger, la Mission de l'adoption internationale informe des démarches à effectuer, et on passe ensuite par une association d'adoption reconnue par l'Etat.

Secundo, quand l'enfant arrive, il y a une période de six moix à l'essai, pour voir si tout va bien, s'il s'intègre etc. C'est ensuite qu'on fait alors la demande d'adoption plénière auprès du tribunal de grande instance
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: extrait du discours du 12 mars à Evreux   Jeu 17 Mai 2007 - 21:02

romix a écrit:
Citation :
Donc la nature humaine évolue selon le temps et l'espace?

Et oui l'Homme évolue ... sinon les droits de l'Homme n'existeraient pas ^^

J'abonde dans ton sens Romix Smile

"Partant des fondations et réfléchissant à cette idée « liberté, égalité, fraternité », je pense que l'on peut dire ceci : ces trois vertus qui font la République, ont quelque chose en commun. Elles sont toutes les trois des vertus de résistance, parce que la liberté, cela ne va pas de soi ; ce qui est naturel, c'est la servitude, c'est la domination du fort sur le faible. L’égalité, cela ne va pas de soi ; ce qui est naturel, c'est l'inégalité. La fraternité, cela ne va pas de soi ; ce qui est naturel, c'est le chacun pour soi, chacun, enfermé dans son égoïsme et considérant que, après tout, qu'importe ce qui arrive aux autres pourvu que, pour nous, ce soit bon. "
FB
Revenir en haut Aller en bas
romix



Masculin Nombre de messages : 52
Age : 31
Localisation : Schiltigheim-Strasbourg
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   Jeu 17 Mai 2007 - 21:15

Merci Nadette ... Belle citation! Merci de l'avoir mise! Wink
Revenir en haut Aller en bas
PhL



Masculin Nombre de messages : 59
Age : 72
Localisation : Troyes
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   Jeu 17 Mai 2007 - 21:18

Au plan de l'union, ça ne présente pour moi aucun problème. Je considère donc que c'est aux intéressés de décider.
Pour les enfants, la loi actuelle qui permet aux célibataires d'adopter donc aux couples d'homosexuels de le faire. Moi, bêtement sans doute, je me pause la question: "est ce que ça a un impact sur les enfants"? Et là, je pense que c'est aux gens compétents de le dire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Grand Thème] Homoparentalité : droits, mariage, adoption
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Grand Thème] La protection sociale, la santé, le handicap
» [Grand Thème] Urbanisme et logement
» [Grand Thème] La politique de sécurité routière
» [Grand Thème] Politique industrielle et mondialisation
» Nombre de jours de congés pour mariage ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Exprimez-Vous sur les grands thèmes :: Famille et Santé-
Sauter vers: