Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
AuteurMessage
Jean-Luc



Nombre de messages : 17976
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Ven 29 Juin 2012 - 15:25

AG59, et si tu cessais de raisonner en tout ou rien ?

Entre dire que des domaines doivent rester sous la tutelle de l'État et mettre des fonctionnaires partout, il y a un fossé… que tu franchis allègrement !

Il existe d'ailleurs des partenariats public/privé qui fonctionnent, grâce à un cahier des charges précis que l'opérateur privé s'est engagé à respecter sous peine de pénalités.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Ven 29 Juin 2012 - 15:31

les Inproductifs c'est comme les fonctionnaires ... il en faut mais en nombre suffisant : ni trop ... ni pas assez.
C'est une gestion efficace des ressources humaines.
L essentiel est de voir l'évolution de la société de s'adapter à ses besoins humains et technologiques.

Revenir en haut Aller en bas
AG59

avatar

Masculin Nombre de messages : 4607
Age : 43
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Ven 29 Juin 2012 - 15:32

Marencau a écrit:
AG59 a écrit:
rien qu'une chose parmi d'autre.... C'est l'Etat qui paient le salaire du fonctionnaire donc il perd l'argent de ce que lui rapport un gars du privé.
Encore ce fantasme poujadiste qu'un fonctionnaire est forcément un glandeur qui gaspille nos impôts...

tu me soules... qui paie les salaires du fonctionnaires ? qui paient les charges sociales du fonctionnaire ? qui paie le salaire de l'agent du privé ? qui paient ses charges sociales ? avec qui l'Etat gagne plus d'argent sur les charges sociales ?
On pourrait multiplier les exemples donc le Fonctionnaire fait gagner moins d'argent qu'un gars du privé.

Marencau a écrit:
AG59 a écrit:
Le service publique de la SNCF avant son changement de statut, les trains était constamment en retard depuis cela cela s'est beaucoup amélioré même si ça pris du temps.
Mais oui, mais oui, les privatisations sont des vraies réussites sur le service... dommage que l'expérience prouve le contraire, autrement que sur des impressions personnelles. Je te renvoie encore une fois aux rapports de la cour des comptes sur la gestion de la sécu par le privé, c'est pas joli joli...

tu as encore rien compris, tu reste sur un détail est tu en fait une généralité.

Marencau a écrit:
AG59 a écrit:
On dirait pas, il faut du service publique, il faut du fonctionnaire partout... Oui, soyons tous fonctionnaires comme ça on sera heureux et comme ceci il n'y aura plus de chomage...

non, c'est pas moi, c'est toi.

Marencau a écrit:
AG59 a écrit:
oui, il ne peut pas y avoir de concurrence pur et parfaite si il y a l'intervention de l'Etat donc déjà ses rappées et cela prouve que l'Etat peut être nuisible car elle ne permet pas d'avoir le prix réel des choses.
Quand on essaye de se faire le chantre du marché et du libéralise, la moindre des choses c'est de savoir ce qu'est un marché pur et parfait. Visiblement, ce n'est pas ton cas. Atomicité, mobilité des facteurs de production, etc. ça te parle ? Rien à voir avec l'intervention de l'Etat.

et si l'intervention de l'Etat empêche par exemple une libéralisation des prix, fait que le par rapport au courbe de l'offre et demande, le prix est faussé et donc peut jouer au détriment des petites structures qui sont soit racheter ou disparaissent tout simplement. Mais il est vrai que la plus part des secteurs la concurrence pur et parfaite n'existe vue du faible nombre d'entreprises qui sont en concurrence.

Marencau a écrit:
AG59 a écrit:
comme j'ai dit qu'il peut exister des exceptions mais que dans ce cas là, l'Etat ne joue pas entièrement son rôle. Ca serait l'ouverture de magasins multiservices dans les endroits reculés avec la mise en place de fonctionnaires pour garder la pérennité du dit service, là, je suis ok.
Quel rôle ?

Merci pour ce "compromis"... tu es sûr que ça ne te fera pas trop mal quand même de payer ça avec tes impôts ?
[/quote]

le role d'un maintien social et d'un service publique.
Ce n'est pas un compromis, j'ai toujours pensée ça comme la régulation des médecins sur tout le territoire et d'autres choses.

_________________
« Touche pas à mon pote-iron ! »
Jean-Luc
Revenir en haut Aller en bas
AG59

avatar

Masculin Nombre de messages : 4607
Age : 43
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Ven 29 Juin 2012 - 15:36

Jean-Luc a écrit:
AG59, et si tu cessais de raisonner en tout ou rien ?

Entre dire que des domaines doivent rester sous la tutelle de l'État et mettre des fonctionnaires partout, il y a un fossé… que tu franchis allègrement !

Il existe d'ailleurs des partenariats public/privé qui fonctionnent, grâce à un cahier des charges précis que l'opérateur privé s'est engagé à respecter sous peine de pénalités.

je suis parfaitement d'accord et je suis pour ça. l'Etat gère la structure d'entreprise de service publique comme les les rails, les trains, le réseau électrique.... et la distribution, la mise en oeuvre ou la commercialisation soit fait par des agents du privés avec un contrôle de l'Etat pour la qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Ven 29 Juin 2012 - 15:48

AG59 a écrit:
tu me soules... qui paie les salaires du fonctionnaires ? qui paient les charges sociales du fonctionnaire ? qui paie le salaire de l'agent du privé ? qui paient ses charges sociales ? avec qui l'Etat gagne plus d'argent sur les charges sociales ?
On pourrait multiplier les exemples donc le Fonctionnaire fait gagner moins d'argent qu'un gars du privé.
Je te saoûle ? Ben ouais, mais si on pouvait sortir du café du commerce ça serait sympa aussi...

Tu pars du raisonnement qu'un fonctionnaire coûte de l'argent à l'Etat (vu qu'il est payé par lui) et qu'un salarié du privé en rapport (vu qu'il ne rapporte que des taxes et on entretient pas son salaire). Mais c'est complètement faux.

Tout salarié produit une valeur. Dans une entreprise, la valeur est empochée par le patron. Mais pour un fonctionnaire, c'est l'Etat qui embauche cette valeur.

Si le fonctionnaire réalise le même travail que le salarié privé, l'Etat empochera la même chose que l'entreprise et le fonctionnaire lui rapportera autant.

La différence, et là nous sommes d'accord, c'est que les fonctionnaires ne sont pas forcément placés dans des secteurs rentables mais qui sont en contrepartie socialement nécessaires. C'est à dire qui n'existeraient pas si confiés au privé.

Mais ça ne veut pas dire qu'un fonctionnaire coûte forcément à l'Etat et rapporte moins que son homologue du privé...

AG59 a écrit:
tu as encore rien compris, tu reste sur un détail est tu en fait une généralité.
Ah bon ? Ce n'est pas moi qui m'accroche à la SNCF, j'ai cité pas mal d'exemples différents. Mais j'attend tes chiffres sur ce cas précis si tu insistes.

AG59 a écrit:
non, c'est pas moi, c'est toi.
OK.

AG59 a écrit:
et si l'intervention de l'Etat empêche par exemple une libéralisation des prix, fait que le par rapport au courbe de l'offre et demande, le prix est faussé et donc peut jouer au détriment des petites structures qui sont soit racheter ou disparaissent tout simplement.
En fait, le marché de l'électricité complètement abandonné au privé ne remplirait pas les conditions du marché pur et parfait. Donc le prix serait également "faussé". En l'espèce, le monopole étatique est la solution la plus optimale économiquement. Ce qui ne veut pas dire que c'est le cas tout le temps (par exemple un monopole étatique sur la vente des carottes serait économiquement moins optimal que le marché).

AG59 a écrit:
Mais il est vrai que la plus part des secteurs la concurrence pur et parfaite n'existe vue du faible nombre d'entreprises qui sont en concurrence.
Oui. Et par conséquent le prix proposé ne correspond pas au prix ou la quantité échangée de marchandises est optimale.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Ven 29 Juin 2012 - 16:00

Et si vous preniez l'exemple des auto-routes, qui faites par l'état, ont été cédées au secteur privé alors qu'elles allaient commencer à rapporter ... le privé s'enrichit et entretient mal ...

Exemple pris par FBayrou qui s'était prononcé contre la privatisation des auto-routes.

Il y a plein d'exemples de mauvaise gestion :
* quand l'état a besoin d'argent il peut être tenté de brader un bien public,
* ceux qui sont tout en haut de l'état peuvent vouloir satisfaire des amis, je pense que ça n'arrive pas mais enfin ça peut ... Wink
* quand les boites sont en difficultés l'état peut être tenté de racheter pour sauver l'entreprise,

En fait, l'état, donc les élus et les hauts fonctionnaires, devraient se conduire en bon chef d'entreprise.
Ce qui est pervers c'est qu'un patron qui coule sa boite est pénalisé, un directeur est viré, un fonctionnaire est muté.
Encore un cas ou il serait souhaitable d'alligner les avantages et les inconvénients.

Revenir en haut Aller en bas
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Ven 29 Juin 2012 - 16:04

signora a écrit:
Et si vous preniez l'exemple des auto-routes qui faites par l'état ont été cédées au privé alors qu'elles allaient commencer à rapporter ... le privé s'enrichit et entretient mal ...
J'ai parlé des autoroutes plus haut, c'est un bon exemple. Des chantiers aussi énormes avec un étalement dans le temps et des grands investissements sont difficilement concevables pour le privé. Le problème, c'est qu'on a ôté à l'Etat les capacités de faire de nouveaux projets de ce genre...
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Ven 29 Juin 2012 - 16:07

... Et ôté à l'état la possibilité de faire fructifier son investissement ...
Revenir en haut Aller en bas
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Ven 29 Juin 2012 - 16:10

Et oui, malheureusement. Mais la critique de la privatisation des autoroutes est malheureusement une posture, et une posture seulement. Il aurait fallu voter contre le TCE et contre Maastricht pour être cohérent... on ne peut pas applaudir le dépecement de l'Etat et la concurrence absolue et regretter ses effets.

Et pendant ce temps là nos infrastructures vieillissent, vieillissent...


Dernière édition par Marencau le Ven 29 Juin 2012 - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AG59

avatar

Masculin Nombre de messages : 4607
Age : 43
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Ven 29 Juin 2012 - 16:10

Marencau a écrit:
AG59 a écrit:
tu me soules... qui paie les salaires du fonctionnaires ? qui paient les charges sociales du fonctionnaire ? qui paie le salaire de l'agent du privé ? qui paient ses charges sociales ? avec qui l'Etat gagne plus d'argent sur les charges sociales ?
On pourrait multiplier les exemples donc le Fonctionnaire fait gagner moins d'argent qu'un gars du privé.
Je te saoûle ? Ben ouais, mais si on pouvait sortir du café du commerce ça serait sympa aussi...

Tu pars du raisonnement qu'un fonctionnaire coûte de l'argent à l'Etat (vu qu'il est payé par lui) et qu'un salarié du privé en rapport (vu qu'il ne rapporte que des taxes et on entretient pas son salaire). Mais c'est complètement faux.

Tout salarié produit une valeur. Dans une entreprise, la valeur est empochée par le patron. Mais pour un fonctionnaire, c'est l'Etat qui embauche cette valeur.

Si le fonctionnaire réalise le même travail que le salarié privé, l'Etat empochera la même chose que l'entreprise et le fonctionnaire lui rapportera autant.

La différence, et là nous sommes d'accord, c'est que les fonctionnaires ne sont pas forcément placés dans des secteurs rentables mais qui sont en contrepartie socialement nécessaires. C'est à dire qui n'existeraient pas si confiés au privé.

Mais ça ne veut pas dire qu'un fonctionnaire coûte forcément à l'Etat et rapporte moins que son homologue du privé...

faux, le salaire du fonctionnaire vient du budget de l'état et que le salaire de l'agent du privé, lui de provient pas de là donc quand l'argent vient à l'Etat par le différent prélèvement, le budget de l'Etat sera plus augmenté par prélèvement du privé que du fonctionnaire.


Marencau a écrit:
AG59 a écrit:
et si l'intervention de l'Etat empêche par exemple une libéralisation des prix, fait que le par rapport au courbe de l'offre et demande, le prix est faussé et donc peut jouer au détriment des petites structures qui sont soit racheter ou disparaissent tout simplement.
En fait, le marché de l'électricité complètement abandonné au privé ne remplirait pas les conditions du marché pur et parfait. Donc le prix serait également "faussé". En l'espèce, le monopole étatique est la solution la plus optimale économiquement. Ce qui ne veut pas dire que c'est le cas tout le temps (par exemple un monopole étatique sur la vente des carottes serait économiquement moins optimal que le marché).

AG59 a écrit:
Mais il est vrai que la plus part des secteurs la concurrence pur et parfaite n'existe vue du faible nombre d'entreprises qui sont en concurrence.
Oui. Et par conséquent le prix proposé ne correspond pas au prix ou la quantité échangée de marchandises est optimale.

Suffit de diviser l'EDF en plusieurs structures autonomes et indépendantes et que la règles soit la même pour tous pour aller dans cette direction là.

_________________
« Touche pas à mon pote-iron ! »
Jean-Luc
Revenir en haut Aller en bas
AG59

avatar

Masculin Nombre de messages : 4607
Age : 43
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Ven 29 Juin 2012 - 16:14

signora a écrit:
Et si vous preniez l'exemple des auto-routes, qui faites par l'état, ont été cédées au secteur privé alors qu'elles allaient commencer à rapporter ... le privé s'enrichit et entretient mal ...

Exemple pris par FBayrou qui s'était prononcé contre la privatisation des auto-routes.

Il y a plein d'exemples de mauvaise gestion :
* quand l'état a besoin d'argent il peut être tenté de brader un bien public,
* ceux qui sont tout en haut de l'état peuvent vouloir satisfaire des amis, je pense que ça n'arrive pas mais enfin ça peut ... Wink
* quand les boites sont en difficultés l'état peut être tenté de racheter pour sauver l'entreprise,

En fait, l'état, donc les élus et les hauts fonctionnaires, devraient se conduire en bon chef d'entreprise.
Ce qui est pervers c'est qu'un patron qui coule sa boite est pénalisé, un directeur est viré, un fonctionnaire est muté.
Encore un cas ou il serait souhaitable d'alligner les avantages et les inconvénients.


Il y a encore des autoroutes qui ne sont pas privatisée e il y a toujours de nouvelles autoroutes qui se construisent mais oui, la gestion aurait été préférable de garder publique.
Revenir en haut Aller en bas
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Ven 29 Juin 2012 - 16:14

AG59 a écrit:
faux, le salaire du fonctionnaire vient du budget de l'état et que le salaire de l'agent du privé, lui de provient pas de là donc quand l'argent vient à l'Etat par le différent prélèvement, le budget de l'Etat sera plus augmenté par prélèvement du privé que du fonctionnaire.
Mais non... s'il n'existait aucune entreprise privée et que les performances du 100% public étaient équivalentes, l'Etat ferait la somme des bénéfices de l'équivalent privé. Ca ne lui "coûterait" pas plus cher vu qu'il paye certes le fonctionnaire, mais empoche aussi la valeur de son travail.

AG59 a écrit:
Suffit de diviser l'EDF en plusieurs structures autonomes et indépendantes et que la règles soit la même pour tous pour aller dans cette direction là.
Tu peux détailler ta proposition ?
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Ven 29 Juin 2012 - 16:16

Marencau a écrit:
Et oui, malheureusement. Mais la critique de la privatisation des autoroutes est malheureusement une posture, et une posture seulement. Il aurait fallu voter contre le TCE et contre Maastricht pour être cohérent... on ne peut pas applaudir le dépecement de l'Etat et la concurrence absolue et regretter ses effets.

Et pendant ce temps là nos infrastructures vieillissent, vieillissent...

Pourquoi dis-tu cela ? tu penses que nos affaires internes -telle une vente d'auto-routes- sont sous influence européenne ?
Revenir en haut Aller en bas
d'avalie noire

avatar

Masculin Nombre de messages : 2414
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Ven 29 Juin 2012 - 16:23

Tiens, ça faisait longtemps que je n'étais pas venu, et comme je suis en vacanes ce soir (sans internet), mon coucou sera de courte durée.
Les fonctionnaires s'occupent de tout ce qui ne rapporte pas un centime et qui permet aux entreprises privées de faire leur buisness; Comme l'école ou l'armée, ou la justice, ou l'état civil, ou l'entretien des routes. Je me demande ce que feraient les entreprises privées si elles ne pouvaient recruter que des analphabetes, en mauvaises santé, dans un pays sans routes...enfin bref, nous avons autant besoin du privé que le privé a besoin des nous autres fonctionnaires.
Pour ce qui concerne le service public, nous allons là où l'entreprise privée ne va pas, parce que ce n'est pas rentable; Ce n'est pas rentable de collecter des Ordures ménagéres à la campagne, il vaudrait mieux les brûler au fond de son jardin, mais le coût de la dépollution future serait bien plus important.
Ensuite, pour assurer ce même service de collecte OM, la collectivité peut l'assurer en Régie ou en prestation privée; Avec une expérience de 18 ans, les coûts son quasiment identiques, souvent en faveur de la Régie, mais parce que la comptabilité n'est pas suffisament exhaustive. La seule différence est sur la TVA : quand on exploite en régie, pas de TVA versée à l'Etat, mais quand on passe un contrat, on en paye. Et 7% de différence, c'est énorme. Et plus la TVA réduite augmentera, plus nous serons tentés de mettre en régie, et plus il y aura de fonctionnaires et moins de personnels privés.
Quand au délire sur les avantages des fonctionnaires, c'est dommage que ceux qui y croient encore ne passent pas les concours pour nous rejoindre.
Dernier détail : le gouvernement Sarkozy s'est félicité il ya quelques années d'avoir autant de fonctionnaires en France, ce qui attenuait les effets de la crise, puisqu'ils n'étaient pas licenciés et continuaient donc de consommer.
Par contre, et bien d'accord sur ce point, il aurait fallu que l'Etat et depuis longtemps, s'applique à lui même ce qu'il impose aux collectivités, c'est à dire un budget équilibré. Nous n'avons pas le droit d'emprunter pour fonctionner, seulement pour investir, et c'est ce qui explique qu'aujoud'hui, la dette de l'Etat représente 80% de la dette des organismes publics.


Dernière édition par d'avalie noire le Ven 29 Juin 2012 - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Ven 29 Juin 2012 - 16:25

ben bien sur.. l'Europe exige la privatisation des services et structures publiques, tout ou en partie,ça a été le cas de GDF ( Suez),de France Télécom,etc et bien sur autoroutes..
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Ven 29 Juin 2012 - 16:27

d'avalie noire a écrit:
mon coucou sera de courte durée.
C'est donc un coucourt ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 63
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Ven 29 Juin 2012 - 19:14

Bonjour d'avalie noire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
eric74



Masculin Nombre de messages : 27
Age : 44
Localisation : nice
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Lun 2 Juil 2012 - 14:26


https://www.dailymotion.com/video/xhjgrq_entretien-avec-etienne-chouard-2-complot-et-impot_news »
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 55
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Mer 20 Jan 2016 - 22:40

Il faut raviver ce thème, il se passe des choses.

A relire quelques pages en arrière, on voit le chemin parcouru par l'opinion depuis. C'est assez vertigineux!

Vertigineux ce que nous a concocté la gauche, par le présent gouvernement: un coktail concentré de tout ce que la droite n'a osez que balbutier jusqu'alors, par ci par là.

Depuis Raymond Barre, en passant par Roccard, Balladur Juppé et De Villepin, de tout ce qui a été dit ou tenté, fustigé violamment aussitot dans la rue, Macron s'en fait un programme plébicité des Français.

Elle n'est pas belle la vie!

Raymond Barre disait en 1979: "Les chômeurs doivent aussi envisager de créer leur propre emploi", Tollé général!

Roccard disait en 1988: "Il faut réformer le système des retraites" Tollé général!

Il rajoutait: "La France n'a pas vocation à accueillir toute la misère du monde" Indignation générale!

Dois je aussi raviver la mémoire sur ce qu'a tenté Juppé ou Balladur, avec le même insuccès?

Et De Villepin avec sont CNE CPE, carrément "Vilipendé"?


Et bien notre champion national Macron, reprend l'essentiel de tout ce que nous ne voulions à aucun prix, et ça passe. Il est tellement mignon. Le code du travail en régime minceur et détoxico. Un seul article : « tu bosses ou t’es déchu de ta nationalité ». Un Français ça travaille, ou ça quitte la France pour aller chez daesh.

Alors, Mesdames et Messieurs, EST CE VRAIMENT LA CLASSE POLITIQUE QUI DECONNE, ou est ce nous, peuple cabochard, qui a mis 30 ans à comprendre la nature de son délire, et l'état de sa prostitution au CAC40, non seulement en travaillant exclusivement pour lui, mais aussi en consommant exclusivement sa production, en tirant la chasse sur l'économie réelle et la production de TPE PME?

S'il vous plait, répondez à cela, je vous attends les poings sur les hanches. La classe politique n'est pas celle que l'on croit, en tout cas pas totalement. Les hommes capables de réformer, de proposer, de faire des plans d'avenir étaient bien là. On les a lynché, boudé, boycotté, pour mettre au pouvoir des démagogues qui nous brossaient dans le sens du poils, du Type Mitterrand, célèbre voyou intellectuel polygame, du type Chirac, vieille canaille de toute les combines, Sarkozy l'hystérique le Rambo miniature, Hollande le culbuto qui voudrait être aimé mais à défaut fait rire. Mais oui! le rire, c’est important, ça permet d’attendre la croissance dans la joie !

Pourquoi a t on raté les meilleurs, les plus éclairés? Pourquoi a t on raté Barre, Delors, Roccard, Balladur, Raffarin, Juppé, Bayrou, Borloo, Chevènement, Seguin...

Parce que nous sommes des toquards, prématurément séniles (ou puérils, kifkif), près à signer le contrat de vente du premier bonimenteur de foire, spécialisé en paix sociale, en « bidochonnerie » affective. Exactement comme nos seniors ruraux isolés, visités par un charlatan diplômé, signant pour un matelas énergisant anti rhumatisme pour la modique somme de 1999.00€ seulement, payable en 10 fois sans frais, parce que vous ne faites pas votre âge.

Alors quel revirement. Il y a seulement 5 ou 6 ans, la jeunesse Française rêvait d'un emploi public cool et sécurisant, ou d'une thèse sur la sexualité des oursins en Adriatique. Et voilà que soudain, encore en pleine crise d'acné, l'initiative individuelle privée et uberisée devient le must! Se faire sa première Rolex avec une appli smart qui bipe le Sri-lankais de service le plus proche, pour donner à manger au poisson rouge. A noter que le poisson rouge mange mieux que le Sri-lankais…

Et bé...

Crise identitaire?... ben ça y est, on a retrouvé le drapeau dans le grenier de Papy. On ne sait pas trop encore ce qu'il représente, mais c'est plutôt cool de l'agiter ensemble. Déjà, au moins, une nation, c'est agiter un drapeau ensemble, sans le siffler. C’est un premier pas.

Bon, ben y a du progrès!

Comme quoi, alors, peut être, notre légendaire pessimisme était la traduction d'un excès de conscience de notre bêtise collective, de nos choix collectifs. Sait on jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Ven 11 Nov 2016 - 19:52

Un petit coucou aux amis . Ça faisait longtemps que je n'étais venue.

C'est long, mais il y a des choses intéressantes (même si je ne suis pas d'accord avec tout).

Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 55
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Dim 13 Nov 2016 - 11:34

Merci! ...de venir nous voir.

Les 5 premières minutes m'ont captivé, je pense que je regarderai le reste bien installé.

Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Dim 13 Nov 2016 - 13:25

Citation :
Alors, Mesdames et Messieurs, EST CE VRAIMENT LA CLASSE POLITIQUE QUI DECONNE, ou est ce nous, peuple cabochard, qui a mis 30 ans à comprendre la nature de son délire, et l'état de sa prostitution au CAC40, non seulement en travaillant exclusivement pour lui, mais aussi en consommant exclusivement sa production, en tirant la chasse sur l'économie réelle et la production de TPE PME?

S'il vous plait, répondez à cela, je vous attends les poings sur les hanches. La classe politique n'est pas celle que l'on croit, en tout cas pas totalement. Les hommes capables de réformer, de proposer, de faire des plans d'avenir étaient bien là. On les a lynché, boudé, boycotté, pour mettre au pouvoir des démagogues qui nous brossaient dans le sens du poils, du Type Mitterrand, célèbre voyou intellectuel polygame, du type Chirac, vieille canaille de toute les combines, Sarkozy l'hystérique le Rambo miniature, Hollande le culbuto qui voudrait être aimé mais à défaut fait rire. Mais oui! le rire, c’est important, ça permet d’attendre la croissance dans la joie !

Pourquoi a t on raté les meilleurs, les plus éclairés? Pourquoi a t on raté Barre, Delors, Roccard, Balladur, Raffarin, Juppé, Bayrou, Borloo, Chevènement, Seguin...

Parce que nous sommes des toquards, prématurément séniles (ou puérils, kifkif), près à signer le contrat de vente du premier bonimenteur de foire, spécialisé en paix sociale, en « bidochonnerie » affective. Exactement comme nos seniors ruraux isolés, visités par un charlatan diplômé, signant pour un matelas énergisant anti rhumatisme pour la modique somme de 1999.00€ seulement, payable en 10 fois sans frais, parce que vous ne faites pas votre âge.

Alors quel revirement. Il y a seulement 5 ou 6 ans, la jeunesse Française rêvait d'un emploi public cool et sécurisant, ou d'une thèse sur la sexualité des oursins en Adriatique. Et voilà que soudain, encore en pleine crise d'acné, l'initiative individuelle privée et uberisée devient le must! Se faire sa première Rolex avec une appli smart qui bipe le Sri-lankais de service le plus proche, pour donner à manger au poisson rouge. A noter que le poisson rouge mange mieux que le Sri-lankais…

Et bé...

Ah dis donc j'avais raté ça
Tu as raison l'ami, nous sommes c***, je dis nous puisque, même convaincus, nous n'arrivons pas à faire passer nos idées.

@ miaou
coucou ma belle ton passage fait plaisir ... ptit bisou

Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 55
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Dim 13 Nov 2016 - 18:54

Héhé! Je suis content que tu l'ais vu, parce que là, je m'étais appliqué...
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 55
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   Dim 13 Nov 2016 - 21:48

Miaou a écrit:


C'est long, mais il y a des choses intéressantes (même si je ne suis pas d'accord avec tout).

J'ai regardé la totalité. Rien de neuf relativement à ce que j'ai déjà pu voir ou lire, mais c'est plutôt bien fait et bien développé, bien accessible.

Par contre je suis d'accord avec tout, c'est un exposé honnête et vrai. Et j'ai du mal à voir en quoi on peut n'être que partiellement d'accord. On ne peut enlever aucun élément de ce constat, sinon le constat ne tient pas.

Perso, lorsque URSS est tombée, j'ai dit à mon entourage: "Le monde occidental a trente ans devant lui", et j'évoquais précocement pas mal de choses de ce reportage, (qui ne m'ont valut que des moqueries à l'époque),sauf 2 choses relatives au système bancaire et financier. Car effectivement, même si la dérégulation était en marche, dérégulation dont on ne comprenait pas tous encore les tenants et aboutissants, on imaginait pas à quel point des esprits tordus causeraient leur propre faillite pour faire fortune sur le dos du peuple, et tout particulièrement des minorités "colorées". Pas plus qu'on imaginait que les banques nous prélèveraient des intérêts sur de faux emprunts. J’entends par faux emprunts, de l'argent inexistant que l'on nous prête moyennant intérêts, cet argent n'existant réellement que lorsque le prêt est remboursé.

En conclusion, ce qu'on appelle le capitalisme aujourd'hui est un dévoiement de sa signification. Le capitalisme désigne une économie réelle et concrète, basée sur des étalons comme l'or, l'argent, l'énergie et les denrées alimentaire. Je ne vois pas ce que le système actuel a de capitaliste. Appelons les choses par leur nom: de la truanderie légale déclarée d'utilité publique, approuvée par les démocratie, leur représentants comme leurs peuples. Personne ne s'est jamais plaint du bas coût des choses à leur achat, et de leur montée spéculative lors de la revente. Personne ne s'est plaint de voir son patrimoine immobilier doubler ou tripler de valeur, ni son salaire monter de 3 à 5%/ans jusqu'au début des année 2000 (les 35 heures ont mis fin à l'évolution des salaires). Personne ne s'est plaint des 80% de baisse des prix de l'électro ménager en 30 ans.

Mais maintenant rien ne va plus. Le système est au bout, comme les nerfs des gens, comme les réserves de matière et d'énergie, comme le climat. Rien que des dettes abyssales. Sans compter la haine que le système a développé chez les pauvres et les spoliés, dont la première représentation est Al Quaïda, supplantée par daesh.

Ces deux derniers, et je ne me fais pas leur avocat, ne nous remettrons (à nous les occidentaux) jamais la quantité d'horreur que nous leur avons infligé. Ce film démontre en quoi nous ne sommes pas prêt de leur vendre notre "démocratie", en tout cas pas la forme sous laquelle on l'emploie. Nous sommes piteux, capiteux...coupables de laisser faire pour tenter d'en tirer sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Grand Thème]Emploi, salaires et entreprises, Small Bus. Act
Revenir en haut 
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
 Sujets similaires
-
» Pôle Emploi
» La grand-place de Mons le 16 décembre 07
» Le Grand Paris
» MODE D'EMPLOI POUR UNE DEMANDE DE DÉBARQUEMENT
» Régionales - mode d'emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Exprimez-Vous sur les grands thèmes :: Socio-Economie-
Sauter vers: