Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Mar 13 Mai 2008 - 17:23

Dans le courrier des lecteurs de La Voix du Nord, aujourd'hui :

Citation :
Nicolas Sarkozy souhaite qu’on enseigne l’histoire de l’esclavage. Le jour où il découvrira l’eau chaude, il faudra modifier le programme de physique-chimie.


Dernière édition par Jean-Luc le Sam 23 Oct 2010 - 11:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Méthos

avatar

Masculin Nombre de messages : 603
Age : 35
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Mar 13 Mai 2008 - 18:32

Peut on parler d'une bourde lorsque la loi OGM est rejeté par l'assemblée?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Mar 13 Mai 2008 - 19:09

Prouesse a écrit:
Je ne l'ai pas lu directement mais apparemment il tape aussi sur De Gaulle et Mitterrand.
Il parait. Et taper sur De Gaulle, il faut oser quand même.

Et s'il le veut, on peut lui rappeler son score des européennes de 1999. On verra s'il fait encore le malin. Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Mer 14 Mai 2008 - 17:56







Qui t'a fait roi?




Par André Gunthert, mardi 6 mai 2008 à 07:38
Douze mois à l'Elysée. A l'occasion de cet anniversaire, les médias soulignent unanimement la "désillusion" à l'égard d'un président qui apparaît désormais comme menteur, cynique et incompétent. L'écart de cette réception avec l'ambiance de l'élection est si grand que l'ineffable Laurent Joffrin s'interroge sur le "mystère Sarkozy".
Pour qu'il y ait "désillusion", faut-il encore qu'il y ait eu illusion. Or, s'il l'on se demande qui a souffert des talents d'illusioniste de Sarkozy, la réponse ne fait aucun doute. Comment se fait-il que nul, parmi les journalistes, ne songe aujourd'hui à s'interroger sur l'unanimisme écrasant des grands médias, notamment télévisés, qui a accompagné la course en tête du candidat de l'UMP? A la notable exception de Marianne, n'est-ce pas la presse toute entière qui a cru à la "rupture" sarkozienne?
A un moment où le rôle de la presse fait débat, l'élection de Nicolas Sarkozy fournit un macro-indicateur sans complaisance. C'est désormais patent: les médias n'ont pas fait leur travail d'analyse et de critique de l'improbable échafaudage programmatique du candidat. Plutôt que d'éclairer le citoyen, ils ont constamment privilégié les apparences, les petites phrases et les dérives personnalisantes. C'est pourquoi la question se pose: une presse qui a laissé élire Sarkozy sert-elle encore à quelque chose? Rappelons aux contempteurs du web que l'ambiance y était pendant la campagne sensiblement différente.

http://www.arhv.lhivic.org/index.php/2008/05/06/695-qui-t-a-fait-roi
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Mer 14 Mai 2008 - 18:00

interessante analyse trouvée en lien dans les commentaires du précédent article




Un an après l’élection présidentielle, c’est le moment de s’interroger sur le formidable moment médiatique qu’elle a été. L’unanimisme des médias fut tel dans cette campagne électorale qu’on ne l’avait jamais vu auparavant, au point qu’il est intéressant de se demander aujourd’hui si ce ne sont pas les médias qui ont élu Nicolas Sarkozy...

Mais pourquoi auraient-ils agi ainsi ? Pure manipulation de médias aux mains de quelques grandes puissances de l’argent ? Une nouvelle « effroyable imposture » ? Ou plutôt l’épanouissement d’un nouvel âge des médias, qui ne diffusent plus de l’information, mais racontent au public une formidable histoire, scénarisée, feuilletonisée pour tenir en haleine une audience hypnotisée ?

Retour sur la saison 1 (Nicolas et Ségolène), puis la saison 2 (Nicolas, Cécilia et Carla)... Hélas, aujourd’hui la saison 3 n’est pas prête. La machine médiatique tourne à vide et n’a plus à proposer, pour meubler, qu’une très ennuyeuse commémoration de Mai68, qui se vend mal.

Moment dangereux entre tous : la bête a faim, elle est en chasse, prête à se saisir de la première proie qui se présente...

Voir en ligne : André Gunthert (Arhv) : « Qui t’a fait roi ? »

Puisque les médias et les journalistes peinent à faire leur autocritique, d’autres la font à leur place...

Ainsi André Gunthert (Actualité de la recherche en histoire visuelle), revient aujourd’hui sur la campagne électorale du candidat Sarkozy et son traitement par les médias. Il pose une question bien douloureuse : comment un tel unanimisme pro-Sarkozy de la quasi totalité des médias français a-t-il été possible ?


Comment se fait-il que nul, parmi les journalistes, ne songe aujourd’hui à s’interroger sur l’unanimisme écrasant des grands médias, notamment télévisés, qui a accompagné la course en tête du candidat de l’UMP ? A la notable exception de Marianne, n’est-ce pas la presse toute entière qui a cru à la « rupture » sarkozienne ?

A un moment où le rôle de la presse fait débat, l’élection de Nicolas Sarkozy fournit un macro-indicateur sans complaisance. C’est désormais patent : les médias n’ont pas fait leur travail d’analyse et de critique de l’improbable échafaudage programmatique du candidat. Plutôt que d’éclairer le citoyen, ils ont constamment privilégié les apparences, les petites phrases et les dérives personnalisantes. C’est pourquoi la question se pose : une presse qui a laissé élire Sarkozy sert-elle encore à quelque chose ?[c’est moi qui souligne]



Mais pourquoi les médias ont-ils agi ainsi ? Cette pratique nuit terriblement à leur crédibilité, et cette crédibilité constitue pourtant leur fonds de commerce. Ce « petit jeu » revient à scier la branche sur laquelle ils sont assis. C’est bête. Suicidaire même !
Une nouvelle « effroyable imposture » ?



L’argument, souvent invoqué, de médias soumis aux intérêts des grands groupes industriels qui ont mis la main sur leur capital, mérite la même remarque : si ces grands groupes n’agissent probablement pas par altruisme ni par civisme, ils n’ont pas intérêt non plus à détruire cet outil entre leur main, transformant leur investissement en une coûteuse « danseuse »...

A moins que l’on parvienne à prouver que « le retour sur investissement » qu’ils obtiennent d’une telle main-mise sur la presse, au profit de leur « petite affaires », est à la hauteur des déficits d’exploitation que ces pratiques creusent dans les comptes des médias, et qu’ils doivent renflouer... Voilà sur quoi devrait se pencher le fameux « journalisme d’investigation à la française » !

En l’absence de cette enquête, on en est réduit au soupçon et aux conjectures... Ce qui est délétère. Ces grands groupes ne s’intéressent certainement pas aux médias « gratuitement ». Quelles sont leurs motivations ? Où y trouvent-ils leur compte ? Quel est le retour sur investissement ?

Le rôle des journalistes là-dedans ? Sont-ils « aux ordres » ? A ce point soumis que toute l’éthique professionnelle du journalisme ne serait plus qu’une vaste mascarade, dissimulant une formidable escroquerie ? Et la pression conjuguée de la carotte et du bâton suffirait à assurer le silence de milliers de personnes « mouillées » dans la combine ?

Si c’est ça, il ne faut donc pas compter sur les journalistes pour l’avouer ! Mais est-ce bien ça ? Un tel complot pourrait-il tenir longtemps sans être démasqué ? D’autant que le « contrôle » des grands groupes industriels sur les médias est une affaire fort délicate et subtile : pour que ça marche, il ne faut pas que ça se voit. L’unanimisme des médias français lors de la campagne électorale pourrait avoir été orchestré de main de maître par quelques « spin doctors » manipulant les rédactions, sans que ça se voit, sans que personne ne vende la mèche ? Encore une nouvelle « effroyable imposture » ?

La théorie du complot ne tient pas. Encore un échafaudage intellectuel de conjectures et d’hypothèses, ne reposant que sur des très maigres bases concrètes de faits réellement établis et vérifiés, et supposant une mobilisation occulte d’une quantité de moyens considérables, et supposant aussi une efficacité dans la mise en œuvre de tels moyens à tel point parfaite qu’elle n’en est plus crédible...
Un bon scénario, un bon casting



Oublions le complot. Quoi alors ? Comment un tel unanimisme a-t-il été possible ? Et si le coupable n’était plutôt le marketing, la marchandisation généralisée de l’information, qu’un complot du grand Kapital ? Plutôt qu’une manipulation, le simple déploiement d’une logique interne aux médias d’aujourd’hui, qui ne diffusent plus de l’information, mais vendent un spectacle de l’actualité à des fins essentiellement divertissantes...

C’est bien ce que suggère la lecture croisée du livre remarqué de Christian Salmon, « Storytelling, la machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits » (sur lequel je reviendrais, dès que je peux sur novövision), et de la thèse de Yannick Estienne, « Le journalisme après internet », qui nourrit décidément beaucoup ma réflexion depuis peu (note de lecture sur novövision) :


Phénomène déjà bien connu des chercheurs, « l’emprise croissante des logiques économiques et du marketing dans la presse » (« conversion au management des équipes de direction des journaux, croissance de la dépendance à la publicité, intensification des luttes concurrentielles et de la quête d’audience, etc. »), semblent s’exprimer dans la presse et le journalisme en ligne de manière plus intense encore et « concourent, par certains côtés, à accélérer le mouvement ».




Le journalisme en ligne est « un laboratoire pour le journalisme du futur », « sous l’emprise du marketing », effaçant peu à peu les frontières entre professionnel et amateur, entre publicité et rédactionnel, entre information et divertissement, qui anticipe une révision en profondeur de la culture du métier, dont « les ambitions pédagogiques et citoyenne doivent être revues à la baisse » au nom de la logique consumériste.



Et si toute la campagne électorale avait été « markétée » par les médias comme un feuilleton, une « story », pour maximiser leur audience et leurs revenus publicitaires, à leur unique profit, sans se soucier plus que ça finalement de savoir qui gagnerait à la fin, puisque, eux, avaient déjà empoché leur bénéfice au passage...

Toute cette campagne électorale n’a-t-elle pas été construite par les médias, scénarisée comme une histoire pleine de suspense et de rebondissements, « feuilletonisée » comme une série télé américaine à la « 24 heures chrono »...

Un duel final Sarkozy/Royal (casting parfait !) longuement préparé sur plusieurs mois, permettant d’« exposer » les personnages, avant la montée en puissance progressive du suspense à mesure que s’approchait le climax. Relance spectaculaire de l’intensité du suspense avec l’« épisode » du troisième homme : le « faux » d’abord (Le Pen), puis le « vrai » (Bayrou)... Pour en revenir finalement au duel annoncé (et préparé)...

Je ne suis pas persuadé que les médias n’auraient pas jugé que l’élection de Ségolène Royal aurait aussi été une très bonne histoire (le casting initial avait été fait avec soin !). Et il fallut batailler pour imposer la candidate dans son propre parti, ce à quoi les médias ont très largement contribué lors de la campagne interne à l’investiture, qui préfigurait par bien des égards le traitement de la présidentielle elle-même, comme une sorte de répétition générale...

Peu importait aux médias, au fond, qui l’emporterait, du moment que ce soit un « bon client », fournissant à la demande un flot continu de belles images, de petites phrases, d’anecdotes, de petites confidences, jouant lui-même avec complaisance le jeu de l’information spectacle, superficielle et simpliste à l’extrême, effaçant la frontière vie privée/vie publique... Et sous cet angle, Ségolène Royal faisait une aussi bonne candidate que Nicolas Sarkozy !

Nicolas Sarkozy s’est révélé le meilleur à ce jeu. Et comble du professionnalisme, l’acteur n’a pas rechigné à offrir une « saison 2 » au feuilleton électoral, en lançant les premiers mois de sa présidence dans un étourdissant spectacle au casting formidable (Cécila, Carla), au décors impeccable (Fouquet’s, les Pyramides, Pétra...), à l’accessoirisation soignée (yacht de luxe, jet privé, Rollex, RayBan...).
La saison 3 n’est pas prête



Mais toutes les bonnes histoires ont une fin. La Saison 2 lassent déjà le public, et il le fait savoir : l’audience baisse et les réalités bien prosaïques reviennent au devant des préoccupations quotidiennes.

Il est temps de passer à la « Saison 3 », mais l’histoire n’est pas encore prête ! Un nouveau casting est en cours à gauche (Delanoé, Royal, un outsider ?). On réfléchit à un nouveau scénario à droite (un « pro », Thierry Saussez, vient d’être recruté par l’Elysée pour l’écrire...).

Le « timing » n’est pas parfait. Il y a un trou. Un passage à vide. Les médias n’ont rien à raconter en ce moment. Alors on « meuble » avec ce que l’on a sous la main, pas très « sexy », mais faute de mieux : du classique, de la catastrophe, du faits-divers, un peu de grèves et de manifestations. Et comme ça ne suffit, on « bourre » les pages et les écrans avec de la commémoration à outrance, avec du Mai68 à toutes les sauces, qui saoule tout le monde et n’intéresse personne... Ça ne peut pas durer longtemps comme ça. Le public décroche.

Une telle période de vide est extrêmement délicate et dangereuse pour tous ces acteurs qui jouent sur la scène des médias. Les médias sont en manque, ils sont à affût. C’est une opportunité : le premier qui a une bonne histoire à vendre a de bonnes chances de la placer. Mais c’est un risque aussi : la bonne histoire, chacun pourrait en être la victime... Les médias aiment aussi parfois les histoires qui finissent mal. Alors attention à vous, les politiques, les médiatiques et tous les pipoles réunis : en ce moment, tenez-vous à carreau, la bête a faim et elle est en chasse !

Le journalisme dans tout ça ? Un vieux truc qui ne se vend plus.



http://novovision.free.fr/?Les-medias-ont-ils-elu-Sarkozy
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Mer 14 Mai 2008 - 18:10

Une seule certitude : le candidat que les médias ont activement contribué à faire élire n'est pas à la hauteur.



(récupéré sur http://sarkostique.over-blog.com/ )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Mer 14 Mai 2008 - 18:16

seulement dans ce cas de figure, Bayrou n'a aucune chance d'être élu, rien de croustillant, une vie trop banale, une femme, la même depuis toujours, des gosses tous bien établis, des flopées de petits enfants, quelques bouquins historiques et des essais poltiques,c'est sur que les médias s'emmerderaient grave!!!

la seule chance c'est que conscients du désastre qu'ils ont créé, ils fassent marche arrière et renoncent à "marketiser" l'élection....autant croire au père Noël!
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 33
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Mer 14 Mai 2008 - 18:40

C'est assez petit Jean Luc Razz
Ca serait mieux dans le fil humour tout de même Wink
Revenir en haut Aller en bas
mélanie

avatar

Féminin Nombre de messages : 695
Age : 62
Localisation : France
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Mer 14 Mai 2008 - 18:48

Cela fait des années que je remarque que suivant le bon vouloir des médias, les Français répondent aux sondages en fonction de ce qu'ils entendent à la télé, etc.
Par un temps, on nous a bassiné avec l insécurité = Le Pen au 2e tour, maintenant, on nous sert le pouvoir d achat.

Et puis depuis un moment, je me dis : "où est Ingrid Betancourt ! " .... Elle aussi a disparu des médias ! Dommage pour elle !
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Mer 14 Mai 2008 - 19:25

ça s'appelle le formatage des esprits...
au moyen age et même jusqu'au début XXème, l'Eglise pratiquait de même,le peuple ignorant avale le couleuvres qu'on lui sert! l'instruction a pallié en partie le pb avec l'Eglise, mais maintenant,le peuple est abreuvé passivement d'infos orientées, incapable de critique objective,il reste une petite frange qui essaie de faire le tri dans ce salmigondis,à travers internet, mais il faut être actif dans la recherche, et malheureusement c'est une minorité.
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Mer 14 Mai 2008 - 20:11

Je n'aime pas cette référence au formatage des esprits. Dans ce qu'on observe aujourd'hui, plus qu'à d'autres époques, c'est une sorte de laisser-aller intellectuel, un abandon à la facilité, parce que l'époque autorise toutes les négligences et les à-peu-près. Un exemple caractérisque de la renonciation à toute responsabilité dans la vie personnelle, c'est l'expression "j'avais pas le choix", ou "j'ai pas le choix", toujours pour expliquer pourquoi on a pris une décision trop coûteuse, ou mauvaise, ou pas adaptée. Or il faut évidemment accepter l'idée que vous êtes responsable de ce qui vous arrive dans votre vie, et qu'il y a toujours plusieurs possibilités, dont l'une consiste à dire non.
D'autre part, il est impossible de formatter un esprit critique. Dans un passé pas très lointain, on sortait du lycée équipé sur ce point. Ne le serait-on plus? Je me suis préoccupé de cette question pour mes enfants, et je constate que mes petits enfants seront équipés aussi.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Mer 14 Mai 2008 - 20:49

c'est pour ça que je parle de passivité...et les gens aujourd'hui sont "infantilisés", il faut toujours un reponsable, d'où les innombrables garde-fous par exemple dans les notices d'utilisation de produits, quand on lit , sur l'embalage, que c'est du plastique et que ça ne doit pas se manger, que le four micro-onde ne sert pas pour sécher son chat, etc...tout ça décrit un monde où les gens excluent toute forme de responsabilité .c'est bien malheureux!
quand à l'esprit critique, pour le transmettre au enfants, il vaut mieux compter sur nous même,je ne sais pas si l'école a encore un grand rôle, en tout cas, il y a des lacunes!

j'ai souvenir qu'en 1965, première élection présidentelle, nous étions en 5 ème,et nous avions travaillé sur les candidats, la presse, et lesprogrammes, avec revue de presse (y compris "Minute"), il fallait définir les différences de présentation des candidats, comparer les articles des journeaux en fonction de leur orientation politique, bref un vrai travail de décodage.Je ne crois pas qu'actuellement cela se fasse, pourtant l'éducation à la critique est la meilleure chose qui soit, ça permet d'être libre.
Vaste sujet de bac de philo!
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 33
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Mer 14 Mai 2008 - 21:42

Je ne pense pas qu'on subit le même formatage qu'à l'époque citée par juju41.
Je ne crôas pas en la théorie du complot orchestré par les médias. Ils vivent simplement dans un système qui les poussent à agir ainsi.
Il faut faire de l'argent, et pour faire de l'argent, il faut interesser les masses. Donc on fait du sensationnel, du conci et on ne creuse surtout pas les sujets en profondeur.
Face à ça, il va y avoir les politiques, qui cherchent des électeurs, et plaire aux médias peut en insiter certain à franchir la ligne du peopolitique.

Voilà à mon avis pourquoi on en arrive à un telle situation.

La solution, à mon avis là encore, passe par le fait de détourner les masses des pseudo-journaux pour une meilleure information et donc cela nécessite une meilleure éducation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Jeu 15 Mai 2008 - 8:57

Alain BERTIER a écrit:
Je n'aime pas cette référence au formatage des esprits. Dans ce qu'on observe aujourd'hui, plus qu'à d'autres époques, c'est une sorte de laisser-aller intellectuel, un abandon à la facilité, parce que l'époque autorise toutes les négligences et les à-peu-près. Un exemple caractérisque de la renonciation à toute responsabilité dans la vie personnelle, c'est l'expression "j'avais pas le choix", ou "j'ai pas le choix", toujours pour expliquer pourquoi on a pris une décision trop coûteuse, ou mauvaise, ou pas adaptée. Or il faut évidemment accepter l'idée que vous êtes responsable de ce qui vous arrive dans votre vie, et qu'il y a toujours plusieurs possibilités, dont l'une consiste à dire non.
D'autre part, il est impossible de formatter un esprit critique. Dans un passé pas très lointain, on sortait du lycée équipé sur ce point. Ne le serait-on plus? Je me suis préoccupé de cette question pour mes enfants, et je constate que mes petits enfants seront équipés aussi.

je suis assez d'accord, l'environnement joue, mais tout le monde est responsable de ses actes, si on veut se mettre à réfléchir, on peut le faire, encore faut il le vouloir, et comprendre l'interêt qu'il y a à le faire
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Jeu 15 Mai 2008 - 19:24

Pardon ,mais je ne savais pas où le mettre puisqu'il n'y a pas de post créer pour le seul N.C. :





Quand le Nouveau Centre souligne son inutilité


François Vannson (UMP) et François Rochebloine (NC) sont les deux députés de la majorité qui, en s'abstenant mardi sur le texte sur les OGM, ont provoqué une crise dans la majorité. Ils justifient leur vote au Figaro.fr.

  • Le député UMP qui s'est abstenu maintient, après coup, son opinion et son vote "Il serait très curieux que je regrette mon vote aujourd'hui. J'assume pleinement mon choix". Bravo.
  • Le député Nouveau Centre précise que : "si j'avais connu le résultat à l'avance, j'aurai voté «oui»", et "Jusqu'à preuve du contraire, l'UMP dispose de la majorité absolue à elle seule, ils n'avaient qu'à être suffisamment nombreux dans l'Hémicycle… Je pensais que l'UMP avait pris ses dispositions."

Quelle aberration ce Nouveau Centre !

  • Qui peut faire confiance à ce type de raisonnement qui n'a pas de conviction politique,
  • Ils soulignent eux-mêmes leur inutilité en se disant dans la majorité, tout en soulignant que l'UMP qui a la majorité absolue à l'Assemblée Nationale, doit assumer seule ses responsabilités.

Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Jeu 15 Mai 2008 - 19:28

gillou a écrit:
Pardon ,mais je ne savais pas où le mettre puisqu'il n'y a pas de post créer pour le seul N.C. :
Si, si...
http://bayrou-modem.exprimetoi.net/les-autres-partis-f14/psle-le-nouveau-centre-de-morin-cie-t15-1095.htm
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Jeu 15 Mai 2008 - 19:49

En plus, ça y a déjà été posté...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Jeu 15 Mai 2008 - 20:46

Un peu d'indulgence ,les amis, il me semble,que j'ai demander Pardon en introduction ,NON !

OUAH,il faut serrer les fesses ici, la moindre bourde, tu te fais reprendre, on est bien sur le Forum du Mouvement Démocrate ici,non?

Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 33
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Jeu 15 Mai 2008 - 21:29

C'est tôa qui le prend mal gillou, c'est dit gentiment Wink
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Ven 16 Mai 2008 - 6:48

Je sais, je suis un peu soupe au lait
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Ven 16 Mai 2008 - 13:30

Tremblez enseignants grévistes !

Mon commentaire posté en réaction à cet article :

Citation :
Nous avons un président et un gouvernement qui adorent montrer leurs
muscles - voyez comme nous sommes forts - mais ce n'est que de la
gonflette.


Travaillant dans une école
primaire, je peux vous dire que les instits n'ont pas attendu Monsieur
Sarkozy pour prévenir à l'avance les parents quand ils font grève. Ce
n'est pas une question de légalité mais de correction.


Donc la loi que veut faire voter
Sarkozy à l'été ne sert à rien, sauf à essayer de monter les parents
contre les enseignants. C'est avec cette méthode - monter une partie
des Français contre une autre - qu'il s'est fait élire. Et comme la
recette a bien fonctionné, il la réutilise.
Diviser pour mieux régner : le truc est connu.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Ven 16 Mai 2008 - 14:12

libre a écrit:
Donc la loi que veut faire voter Sarkozy à l'été ne sert à rien, sauf à essayer de monter les parents contre les enseignants.
Eh oui...
Ce que le simple bon sens commande de faire, ce n'est pas rendre obligatoire un service minimum, mais faire en sorte que les enseignants n'aient plus de motifs de faire grève.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Ven 16 Mai 2008 - 14:18

c'est aussi reporter sur les collecivités locales le cout de la garderie par les effectifs municipaux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Ven 16 Mai 2008 - 14:36

juju41 a écrit:
c'est aussi reporter sur les collecivités locales le cout de la garderie par les effectifs municipaux...
C'est surtout trouver des solutions là où la mise en place de ce service qualifié à tort de minimum (on ne réquisitionne pas les enseignants), qui n'est pas une mauvaise idée en soi, pose des problèmes. Mais plutôt qu'une décision imposée d'en haut, je pense qu'il faut plutôt un accord entre l'Education Nationale et les collectivités locales. Avec un peu de bonne volonté de part et d'autre, cet accord peut être trouvé au-delà des clivages partisans, dans l'intérêt de tous.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   Ven 16 Mai 2008 - 14:50

je vais paraitre un peu réac, mais ayant bossé en hopital un certain temps, pourquoi trouve t'on normal ( et les profs doivent apprécier aussi s'ils sont concernés par des soins) que les travailleurs hospitaliers , fassent une grève mais soient présents pour la continuité des soins, et pas normal que les profs puissent eux aussi permettre la continuité de l'enseignement, et l'accueil des élèves tout en faisant grève...?
en plus de ça, ma soeur qui est jeune instit (sa première année) est"obligée" de faire grève car la directrice ferme l'école faute de personnel suffisant, où est la liberté de ne pas faire grève?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)
Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 2)
» [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 4)
» [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 5)
» [Hollandeland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes
» Application du numérus clausus dans toutes les filières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Politique :: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes-
Sauter vers: