Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
 

 [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 30 ... 40  Suivant
AuteurMessage
juju41



Nombre de messages : 42846
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeVen 4 Juil 2008 - 8:34

Record d'impopularité pour Sarkozy
Béatrice Houchard

vendredi 04 juillet 2008 | Le Parisien


La descente aux enfers continue: dans le baromètre mensuel de confiance réalisé par CSA pour « le Parisien », « Aujourd'hui en France » et i>télé, Nicolas Sarkozy subit son plus mauvais score depuis son élection en mai 2007 : 36 % en juillet, contre 39 % en juin. Visiblement, la méthode de gouvernement musclée qu'il utilise face au général Cuche, face à Patrick de Carolis ou aux salariés de France Télévisions ne convainc pas. L'adhésion se fait attendre d'autant que les mauvaises nouvelles ne manquent pas.


Et même quand le chef de l'Etat n'en est pas responsable, comme pour la hausse du prix du pétrole, il semble en être toujours crédité par les Français. A force d'avoir dit qu'il s'occuperait de tout, il est rendu responsable de tout.

Ce sont les femmes qui sont le plus sévères, avec seulement 33 % qui font confiance au président, ainsi que les 35-49 ans (31 %), les cadres et professions libérales (29 %), les employés (28 %), les salariés du secteur public (22 %). Le président fait sesmeilleurs scores, maigre consolation, chez les retraités (46 %), les chômeurs (43 %) et les femmes au foyer (42 %). Dans l'électorat de gauche, sans surprise, ceux qui ne font pas confiance passent à 78 %.

Fillon plus populaire à droite que le président

De son côté, François Fillon, qui est grognon à Ottawa quand l'actualité se passe entre Bogotá et Paris (lire page 12) aura tout de même un beau motif de consolation : sa cote de confiance, comme en juin, est bien repartie à la hausse après la chute enregistrée au printemps. Avec 44 % de Français qui lui font confiance, il réalisemême l'exploit d'être plus populaire que Sarkozy dans l'électorat de droite : 87 % contre 82 %. Bien que les relations entre les deux hommes soient - comme on le sait - excellentes, cet élément-là risque quand même de les refroidir...

La libération d'Ingrid Betancourt, quel que soit le rôle qu'y a joué le président français, est-elle de nature à modifier ces chiffres ? Apparemment, non. En effet, les personnes interrogées pour ce baromètre l'ont été, pourmoitiémercredi, avant la libération et, pour moitié jeudi, juste après. Or les sondeurs n'ont constaté aucun frémissement hier.Mais, bien mise en scène ce soir par une conférence de presse commune avec l'exotage, cette bonne nouvelle saluée dans l'allégresse par une France en mal d'héroïnes et d'émotions fortes redonnera peut-être, dans un mois, des couleurs à la cote de confiance présidentielle.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeVen 4 Juil 2008 - 8:39

ce que dit NS dans l'intimité

le Point

Bayrou
« Ce type est perdu, usé. Ce n'est pas le pouvoir qui use, c'est l'absence de pouvoir. » « Avec toutce qu'il y a à faire en Europe, heureusement que Bayrou n'a pasété élu. »
« Bayrou, c'est t'as le bonjour d'Alfred ! » Expression populaire que Sarkozy emploie toujours à contresens. Dans son esprit, cela veut dire que Bayrou n'existe plus. Alors que l'expression signifie « tu peux toujours courir ».

Charlots
« Je suis entouré de charlots, à l'Elysée. »
« Je ne fais confiance à personne, ici. Ce sont tous des nuls. Je prends mes conseils à l'extérieur. »


Comédie-Française
« Ce n'est pas normal qu'onpuisse s'y emmerder autant. »

François Fillon
« Il est lisse comme sa mèche. Tout est faux, chez cet homme. Tout est fait par-derrière. Impossible d'avoir une vraie conversation avec lui. »

Fric
« Président, on a été six à faire l'job. Regardez les seconds mandats-hein ? Pas formidables ! Alors, moi, en 2012, j'aurai 57 ans, je me représente pas. Et quand j'vois les milliards que gagne Clinton [il avance le visage, cligne des yeux à répétition], moi, j'm'en mets plein les poches ! [il frappe de ses mains les deux poches de son veston] . »
« Je fais ça pendant cinqans et, ensuite, je pars faire du fric, comme Clinton. 150 000 euros la conférence ! »

la totale ici

http://www.lepoint.fr/actualites-politique/ce-qu-il-dit-en-prive/917/0/257695
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeVen 4 Juil 2008 - 9:05

j'ai lu en entier, j'ose pas y croire


c'est pas possible un mec qui dit tant d'absurdités ???
Revenir en haut Aller en bas
signora

signora

Féminin Nombre de messages : 17197
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeVen 4 Juil 2008 - 9:11

Moi non plus ! comme tu dis Vincent ça parait impossible ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeVen 4 Juil 2008 - 9:28

Avec Sarko, tout est possible.

Mais concernant FB, je pense qu'il se fourre le doigt dans l'oeil jusqu'à l'omoplate.
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 80
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeVen 4 Juil 2008 - 9:56

Il n'y en avait qu'un (probablement), et c'est tombé sur nous ... C'est trop injuste ... [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 70960
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeVen 4 Juil 2008 - 10:13

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Calimero-5
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

Prouesse

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 34
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeVen 4 Juil 2008 - 10:17

Ca fait du bien aux égos centristes (huhu, jeu de mot \o/ ) mais on le savait déjà comme ça et des phrases sorties de leur contexte ne sont pas très crédibles.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeVen 4 Juil 2008 - 10:24

M. Sarkozy : avantages et risques de l'autoritarisme
LE MONDE | 03.07.08 | 14h20 •

Finis le "casse-toi, pauvre con" à un visiteur du Salon de l'agriculture ou les agressions contre le président de la Banque centrale européenne (BCE), Jean-Claude Trichet. Il devait se modérer, pour reconquérir une aura présidentielle auprès des Français et incarner dignement la présidence de l'Union européenne (UE), à compter du 1er juillet. Mais ce fut la rechute. En quelques jours, Nicolas Sarkozy a multiplié les attaques, mettant en cause personnellement plusieurs personnalités : le chef d'état major de l'armée de terre, Bruno Cuche, auquel il lance un "vous êtes tous des amateurs", et qui a présenté sa démission après la fusillade de Carcassonne ; le commissaire européen Peter Mandelson, accusé d'avoir "sapé" la position de l'Union dans la négociation à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), et qui a boudé le dîner offert à l'Elysée ; le président de France Télévisions, Patrick de Carolis, auquel il dicte depuis des mois la manière de diriger le service public de la télévision et qui a fini par qualifier de "stupide" le discours de M. Sarkozy.




Adhésion de la Turquie :

(...)


"LES GENS ONT PEUR"


Ses collaborateurs sont habitués à ses sautes d'humeur. "Si on prend ses critiques au premier degré, mieux vaut ne pas travailler avec lui", s'amuse un proche conseiller. Mais cela est mal vécu dans les cercles plus distants : "A l'UMP, les gens ont peur, peur de se faire engueuler", assure un ancien ministre. Certains conseillers ne réfutent pas une dose d'arbitraire, voire d'injustice délibérée du président : selon eux, il doit imposer sa "rupture" et il continue de jouer la carte d'une opinion à reconquérir contre les corps intermédiaires. Mais au-delà du premier cercle, le caractère présidentiel passe mal.

Sur l'Europe pourtant, les attaques se veulent maîtrisées. Nicolas Sarkozy entend briser la "chape de plomb de la pensée unique". Les critiques contre la BCE sont traditionnelles et, pour une fois, n'émanent pas uniquement de Paris. L'attaque contre Peter Mandelson s'explique par un conflit classique entre la France et la Commission et une brouille plus personnelle : "Mandelson ne s'est pas comporté de manière loyale ; nous n'avons pas les chiffres sur lesquels il est en train de négocier à l'OMC. Ce n'est pas correct", accuse-t-on à l'Elysée. Le débat sera clos fin août.

Mais s'ils sont assumés, les changements de stratégie politique ne se font pas sans risques. Ils peuvent passer pour une trahison. La décision de passer en force contre Bernard Thibault, leader de la CGT, et François Chérèque, numéro un de la CFDT, sur l'assouplissement des 35 heures, a été "soigneusement pesée", assure un conseiller. Tant pis pour les dégâts causés sur la confiance qui s'était instaurée avec les syndicats, notamment la CFDT, "un peu blessée", selon la litote employée à l'Elysée. Jugeant le rapport de force favorable, le président a préféré miser sur l'électorat de droite, qui regarde avec méfiance un excès de dialogue social.

La méthode sarkozienne occasionne, aussi, des cafouillages. M. Sarkozy avait décidé de priver les généraux militaires de promotion de la Légion d'honneur, dans la foulée de la fusillade de Carcassonne et d'une tribune d'officiers anonymes s'opposant au Livre blanc sur la défense. Avant de faire machine arrière, sur pression de certains conseillers : cela aurait été trop brutaliser l'institution.

"Nicolas Sarkozy ouvre beaucoup de fronts, et il y a un moment où la guerre devient générale", estime M. Hollande, qui prédit un effet "boomerang". Stéphane Rozès, de l'institut d'études CSA, est plus circonspect. "Même si le lien entre Nicolas Sarkozy et l'opinion s'est délité, il pense que, faute d'alternative, il a de grandes marges de manoeuvre." A l'Elysée, on est convaincu qu'"il n'y aura pas de retour de bâton". Et l'on cite René Char : "Va vers ton risque, à te regarder, ils s'habitueront."

article intégral ici
http://www.lemonde.fr/politique/article/2008/07/03/m-sarkozy-avantages-et-risques-de-l-autoritarisme_1065904_823448.html?xtor=RSS-3208
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeDim 6 Juil 2008 - 8:56

La fin de l'autorité présidentielle?
Par Édouard Husson, historien de l'Allemagne contemporaine, qui note l'absence d'instinct et de maîtrise de Nicolas Sarkozy dans l'exercice du pouvoir.



Rien n'est plus difficile que de diriger des hommes, a fortiori quand il s'agit d'exercer la fonction de Président d'une république de plus de soixante millions d'habitants. Nicolas Sarkozy va en faire, toujours plus, l'amère expérience. Quel curieux homme que l'actuel président de la République. Il a montré un réel talent pour conquérir son actuelle fonction. Mais, maintenant qu'il y est parvenu, il semble être dénué de tout instinct quant à l'exercice du pouvoir.
Quelques scènes reviennent immédiatement à l'esprit: le président élu jouissant ostensiblement de l'argent mis à sa disposition par des grands patrons dès le soir de son élection; défiant la France entière lorsqu'on lui reproche le prix de la montre qu'il porte au poignet, la remplaçant par une "encore beaucoup plus chère"; étalant de façon impudique son nouvel amour et affichant son bonheur personnel d'époux récent d'une millionnaire au moment où tant de Français se demandent comment ils vont boucler leur fin de mois; augmentant son salaire au lieu de contribuer à hausser le pouvoir d'achat des Français.

Question de tempérament ?
Peut-être tout cela aurait-il été finalement accepté par les Français si le nouveau président avait su garder ses distances, faire un usage rare de la parole présidentielle, agi plus que parlé, conservé au pouvoir tout son mystère. Mais Nicolas Sarkozy a choisi la voie contraire. De même qu'il jouit ostensiblement de l'argent mis à sa disposition, il expose en permanence sa fonction. Il est non seulement en permanence à l'écran mais il pratique une version pour le moins curieuse d'un "pouvoir proche du citoyen". Aucune maîtrise, aucune retenue: un marin-pêcheur lui lance un quolibet, le président lui propose, entouré de ses gardes du corps, une baston, comme dans une cour d'école; le "casse-toi, pauvre c..." lancé à un contestataire au salon de l'agriculture restera un épisode tristement célèbre de la déchéance de la fonction présidentielle; tout comme le "on va vous niquer" lancé à François Hollande dans un avion ramenant les principaux responsables politiques français du Liban, alors que Nicolas Sarkozy lui-même les avait invités à l'accompagner.
(...)
Dire que Nicolas Sarkozy n'a, paradoxalement, pas l'instinct du pouvoir, c'est remarquer qu'il ne comprend pas, à la différence de ses deux prédécesseurs, comme le pouvoir est difficile à manier pour celui qui l'exerce, comme il peut se retourner du jour au lendemain contre lui. Celui qui s'élève au-dessus de tous les autres s'expose. L'adulation peut se retourner instantanément en détestation, l'admiration en envie, "la roche tarpéienne est proche du Capitole". Avoir l'instinct du pouvoir, c'est mettre une distance entre soi-même et les administrés, c'est multiplier les intermédiaires, qui pourront essuyer la colère populaire, sauvegardant le prestige du chef suprême, c'est donner du poids à la parole présidentielle en la rendant rare et quelquefois obscure.

Le déclin de l'autorité
L'individu démocratique est encore plus exigeant vis-à-vis de ceux qu'il élève sur le pavois que ne l'étaient ses ancêtres vis-à-vis de leurs monarques. La confiance accordée est provisoire et le droit d'être au-dessus des autres n'est accordé que conditionnellement. Contrairement à l'opinion répandue, le chef démocratique doit inspirer un respect absolu. Les spécialistes en communication qui ont amené les responsables politiques à "se déshabiller en public" en permanence ont accompagné le déclin du fonctionnement des institutions démocratiques.
Nous vivons en direct le déclin de l'autorité de Nicolas Sarkozy. Sa chute dans les sondages a été spectaculaire l'hiver dernier; et le chef de l'État ne peut pas remonter s'il s'obstine à utiliser les mêmes méthodes, à étaler son goût de l'argent, exposer sa femme, insulter ses interlocuteurs en public, intervenir sur tous les sujets, y compris des questions insignifiantes. Les généraux et les professeurs redressent la tête alors que le chef de l'État leur affiche son mépris en public. Le président de France Télévision vient de franchir un seuil en retournant contre le Président sa façon de faire, parlant d'un jugement présidentiel comme "stupide et faux". Et cela ne s'arrêtera pas là.
Nicolas Sarkozy semble être inconscient du danger qu'il y a à se mettre à la portée de ceux qu'on gouverne tout en ne cessant de répéter que l'on est le chef. Il risque de servir d'exutoire aux frustrations de la société française, les faits se mettant à mimer la violence de ses propos. Quand l'on force un chef d'Etat major à démissionner pour une défaillance locale, on s'expose à devoir un jour quitter le pouvoir contraint et forcé pour une bavure policière en banlieues. Quand on explique publiquement que la justice a été trop lente à poursuivre le précédent président de la République, on prend le risque d'être un jour soi-même sans recours face à la justice. Quand on dit à un simple citoyen "casse-toi, pauvre c...", il est probable que l'on quittera l'Élysée sous les injures.

http://www.marianne2.fr/La-fin-de-l-autorite-presidentielle-_a88888.html
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeDim 6 Juil 2008 - 10:08

Édouard Husson a écrit:
Quand l'on force un chef d'Etat major à démissionner pour une défaillance locale, on s'expose à devoir un jour quitter le pouvoir contraint et forcé pour une bavure policière en banlieues. Quand on explique publiquement que la justice a été trop lente à poursuivre le précédent président de la République, on prend le risque d'être un jour soi-même sans recours face à la justice. Quand on dit à un simple citoyen "casse-toi, pauvre c...", il est probable que l'on quittera l'Élysée sous les injures.
J'avoue être impatient d'assister à ça. [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Longt
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
signora

signora

Féminin Nombre de messages : 17197
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeDim 6 Juil 2008 - 10:19

Et moi donc !
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 80
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeDim 6 Juil 2008 - 10:37

Etonnant.
Edouard Husson, Normalien, agrégé d'histoire, docteur de l'université, est l'auteur, entre autres ouvrages, d'"une autre Allemagne", paru en 2005, qui fait autorité sur l'Allemagne d'après la réunification.
Ceci pour dire que si un intellectuel aussi respectable et mesuré que lui lance une diatribe aussi violente, car on imagine difficilement plus sévère, c'est que toutes les limites ont été franchies.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeDim 6 Juil 2008 - 15:12

Dray à Sarkozy : "rira bien qui rira le dernier"

Citation :
Au lendemain de la floraison de critiques du PS et de la déclaration de Nicolas Sarkozy sur les grèves dont plus "personne ne s'aperçoit", le porte-parole du Parti socialiste, Julien Dray, a dénoncé dimanche 6 juillet des "déclarations infantiles" tenue lors d'un conseil national de l'UMP à Paris qui "a visiblement tourné à la réunion de joyeux drilles".
Il a raison.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeLun 7 Juil 2008 - 11:53

Sarko a écrit:
« désormais, quand il y a une grève en France, personne ne s'en aperçoit »
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/social/20080706.OBS1688/les_propos_de_sarkozy_sur_les_greves_choquent_la_fsu.html

Je propose un nouveau type de grève : ne pas gêner les usagers, mais entraver les déplacements de NS et du gouvernement. Là, il s'en apercevra, lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeLun 7 Juil 2008 - 11:56

vu comment les gens se font traiter par les flics quand NS ou ses ministres se déplacent, ça finirait vite en bagarre , pas sur que ça changerait quelque chose, en plus il aurait tout loisir de dénoncer l'extrémisme anti-démocratique, le bon peuple n'aime pas ça...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeLun 7 Juil 2008 - 12:05

Vu la manière dont il crache sur tout le monde, bientôt ce seront la police et l'armée qui se joindront aux grévistes et manifestants.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Invité
Invité



[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeLun 7 Juil 2008 - 12:12

Jean-Luc a écrit:
Sarko a écrit:
« désormais, quand il y a une grève en France, personne ne s'en aperçoit »
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/social/20080706.OBS1688/les_propos_de_sarkozy_sur_les_greves_choquent_la_fsu.html

Je propose un nouveau type de grève : ne pas gêner les usagers, mais entraver les déplacements de NS et du gouvernement. Là, il s'en apercevra, lui.
Ou alors chanter - faux - "Mille colombes". Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeLun 7 Juil 2008 - 16:29

Sarkozy, ce formidable produit publicitaire
Revenir en haut Aller en bas
Eon755

Eon755

Nombre de messages : 758
Age : 50
Localisation : Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 11/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeMar 8 Juil 2008 - 14:29


Nicolas Sarkozy tente de calmer la grogne du sénateur UMP Alain Lambert



Pour désamorcer la fronde menée par Alain Lambert, sénateur UMP de l’Orne et possible candidat à la présidence du Sénat, Nicolas Sarkozy a du dépêcher en urgence, jeudi 3 juillet au Palais du Luxembourg, Catherine Pégard, l’ancienne rédactrice en chef du Point devenue, depuis son élection, sa conseillère politique à l’Elysée.

Alain Lambert, ancien ministre du Budget de Jacques Chirac qui fut l’un des premiers à soutenir Nicolas Sarkozy dans sa course à l’Elysée en l’aidant notamment à mettre au point son programme économique, avait en effet écrit samedi 28 juin sur son blog : « Je ne comprends plus rien à l’action de l’homme que j’ai connu, aimé, soutenu, recommandé et dont je souffrirais profondément qu’il échouât ».

Quelques jours plus tôt, Alain Lambert avait même annoncé dans un courrier envoyé à ses collègues de l’UMP qu’il ne voterait pas le projet de réforme constitutionnelle sur les institutions chère au chef de l’Etat : « Ce qui a blessé ma conscience, c’est que Nicolas Sarkozy ait refusé d’introduire dans la Constitution les quelques mots nécessaires pour s’engager à respecter l’équilibre des finances publiques … La suffisance du ministre chargé des relations avec le Parlement (Roger Karoutchi) dans les réponses aux amendements des sénateurs de la majorité a fini par me convaincre que l’arrogance ministérielle illustrait pour longtemps le mépris du gouvernement pour le Parlement ». Et de dénoncer dans son adresse au chef de l’Etat « la cour » qui l’entoure et fait barrage aux réflexions critiques qui pourraient l’aider à arrêter ses décisions : « Il est loin le temps où je pouvais vous parler des choses simples de la vie de la France et des Français. Désormais, il faut, pour ceux qui en acceptent l’humiliation, se prosterner d’abord devant une cour infranchissable ».

Cette prise de position lui a valu de nombreux messages de soutien de sénateurs et de députés de droite pour le féliciter de son courage à dire tout haut ce que beaucoup d’entre eux pensent tout bas. Elle a conduit aussi Nicolas Sarkozy à calmer le jeu en demandant à Catherine Pégard de rencontrer Alain Lambert dans son bureau du Sénat. Juste avant que sa conseillère n’aille déjeuner chez Tong-Yen, un restaurant chinois proche des Champs-Elysées, avec Roger-Gérard Schwartzenberg, un ancien ministre de Lionel Jospin et de Laurent Fabius, président d’honneur du PRG, le Parti radical de gauche. Plusieurs proches du chef de l’Etat murmurent d’ailleurs que cet universitaire devenu homme politique pourrait être l’un des prochains ministres d’ouverture de Nicolas Sarkozy.



http://www.capital.fr/actualite/Default.asp?source=FI&numero=69371&Cat=IND&numpage=1
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeMar 8 Juil 2008 - 15:03

Dans la dernière phrase, il manque des guillemets à « ouverture ». Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Eon755

Eon755

Nombre de messages : 758
Age : 50
Localisation : Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 11/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeMar 8 Juil 2008 - 15:22

J'ai juste recopié... c'est aussi en cela que c'est intéressant Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeMar 8 Juil 2008 - 15:24

Libé ou Marianne auraient peut-être mis des gullements. Capital, évidemment non. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Miaou

Miaou

Féminin Nombre de messages : 4363
Age : 61
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeMer 9 Juil 2008 - 0:50

Les Français doivent se serrer la ceinture. Mais le budget de communication du gouvernement explose.

Thierry Saussez veut quadrupler le budget de la communication gouvernementale
LEMONDE.FR | 08.07.08

© [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Lemondefr_trpet
"Thierry Saussez, responsable de la communication interministérielle, et directeur du service d'information du gouvernement (SIG), a demandé de pouvoir dépenser 16,7 millions d'euros supplémentaires en 2009 pour des opérations de communication, selon le Canard enchaîné daté du mercredi 9 juillet. Le budget de 5,7 millions d'euros pour 2008 devant être reconduit, c'est donc une augmentation de 292 % que demande Thierry Saussez dans une note adressée à Claude Guéant, secrétaire général de l'Elysée, et à Jean-Paul Faugère, directeur de cabinet de François Fillon. Le bureau de Thierry Saussez à Matignon a déclaré qu'il n'avait "aucune déclaration à faire" sur cette affaire."

L'endettement de notre pays a fortement augmenté depuis l'entrée en vigueur du régime sarkoziste. Mais ils font de la pub, histoire de jeter l'argent par les fenetres. Si les Français ne veulent pas de leurs" réformes", on les gave de propagande.
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

Prouesse

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 34
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeMer 9 Juil 2008 - 8:35

Les français sont cons c'est évident. Donc s'ils ne comprennent pas les dépenses de l'Etat, on va dépenser encore plus pour leur faire comprendre.

La grenouille serait-elle déjà cuite ?
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitimeMer 9 Juil 2008 - 9:11

Sarkozy réinvente la durée du travail

mardi 8 juillet


Recevant vendredi 4 juillet la commission Attali au grand complet, Nicolas Sarkozy a évoqué son avenir devant ces Sages - dont de nombreux chefs d’entreprise de haut niveau - qui n’en sont pas revenus, mais n’ont pas moufté pour autant. En se débarrassant du texte qu’il avait prévu de lire, il a improvisé : « J’en ai assez de travailler jour et nuit. Je veux gagner beaucoup d’argent et faire comme vous, je commencerai à travailler le mardi et terminerai la semaine le vendredi après-midi ».

Sarko invente la semaine des 30 heures ou quoi ?



http://www.bakchich.info/breve971.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3) - Page 20 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 3)
Revenir en haut 
Page 20 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 30 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Celebgate : toutes à poil dans le nuage
» Lumières qui s'allument toutes seules
» Visite de la brasserie PALM
» Studioquiz
» paint pot / shadestick / base?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Politique :: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes-
Sauter vers: