Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
 

 La disparition annoncée des IUFM

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeMer 28 Mai 2008 - 9:28

franceinfo

La disparition annoncée des IUFM
Emmanuel Davidenkoff - 08:50
Retour sur une annonce faite hier par Nicolas Sarkozy et surtout décodage car le propos est assez abscons pour le non-initiés…



Le Président de la République a annoncé la "masterisation des enseignants" qui permettra "de les payer plus cher en début de carrière"…

Derrière cette phrase se cachent en fait plusieurs révolutions. La première c’est d’élever le niveau de recrutement de tous les professeurs, du primaire et du secondaire, à bac+5. Il faudra, pour se présenter au concours, avoir un master. C’est cela qui justifiera le fait de les payer plus cher sans être obligé d’augmenter toute la fonction publique.

La deuxième révolution se décrit au conditionnel car à l’heure qu’il n’est tout n’est pas arbitré. Mais selon nos informations l’Education nationale aurait le projet de se désinvestir de la formation initiale des enseignants au profit des universités. Comment ? En se cantonnant au rôle de tout employeur : le recrutement et la formation continue. Donc l’Education nationale organiserait toujours des concours de recrutement comme le Capes ou l’agrégation, mais elle ne se mêlerait plus d’y préparer…

Quelle serait la conséquence ? La disparition probable des IUFM – les Instituts universitaires de formation des maîtres - ; au minimum un affaiblissement notable de leur rôle. En fait chaque département universitaire prendrait en charge la préparation des étudiants aux concours. Lesquels concours se dérouleraient en deux temps : une épreuve académique en janvier pour vérifier les connaissances, puis une formation pratique express sur le terrain de quelques semaines avant une épreuve – pratique elle aussi – d’admission.

Donc plus de cours théoriques comme ceux que l’on délivre en IUFM. Quels seraient les avantages de scénario ? Gain immédiat : 10.000 postes de stagiaires IUFM qui s’évaporeraient du budget puisque les années de formation ne seraient plus rémunérées alors qu’elles le sont aujourd’hui pour certains candidats – vu le contexte budgétaire, c’est essentiel. Donner un diplôme aux étudiants qui préparent le concours même s’ils échouent – ce qui est le cas de 80% des candidats. Offrir un cadeau aux défenseurs du « retour aux fondamentaux » dont il se trouve qu’il sont aussi de farouches adversaires des IUFM. Enfin déplacer un éventuel mécontentement vers les universités donc vers la ministre de l’enseignement supérieur, Valérie Pécresse.

Mise en oeuvre de la réforme prévue pour la rentrée 2010.
Revenir en haut Aller en bas
Narm

Narm

Masculin Nombre de messages : 79
Age : 34
Localisation : Blois - Tours
Date d'inscription : 09/03/2008

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeVen 30 Mai 2008 - 12:22

Merci de m'informer de cette bien triste nouvelle...
Ce n'est pas parce que l'on a un Master que l'on possède plus de facilité à transmettre un savoir, ou que l'on possède plus de connaissance :
Les deux années de master sont des années de recherche sur un cas précis dont les résultats ont peu de chance d'être transmis à ses élèves de seconde...
La vérité c'est que cette mesure ne vise n'est pas tant d'augmenter le salaire que diminuer le nombre de professeurs recrutés chaque année...
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

democ-soc

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeVen 30 Mai 2008 - 13:20

Pendant mon année d'IUFM, j'avais pensé que le travail de formation des profs était incroyablement mal fait (j'ai pleins d'anecdotes pour illustrer ca), et je pensais "quel gachis".

J'ai révisé mon jugement depuis...
Selon moi, les IUFM ne servent a rien du tout et ne serviront jamais a rien:
Le boulot de prof s'apprend essentiellement sur le tas, avec l'aide d'un tuteur et de la pratique, ou bien il ne s'apprend pas.
Bref, a mon avis, c'est une excellente chose de fermer les IUFM, et la vraie question c'est "par quel systeme les remplacer?".
Et comment recruter un prof?
Revenir en haut Aller en bas
modorange

modorange

Masculin Nombre de messages : 1491
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeVen 30 Mai 2008 - 20:09

Déjà, je pense c'est qu'il faudrait empecher les gens qui savent pas ce qu'ils vont faire de s'inscrire au concours d'accès au professorat (IUFM ou autre...) par défaut.

Enseigner doit être un choix réflechi. Aussi, je pense qu'un parcours spécialisé à l'université, sur le modèle d'une Licence Pro avec des stages serait une bonne idée. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Modorange
democ-soc

democ-soc

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeVen 30 Mai 2008 - 20:15

modorange a écrit:
Déjà, je pense c'est qu'il faudrait empecher les gens qui savent pas ce qu'ils vont faire de s'inscrire au concours d'accès au professorat (IUFM ou autre...) par défaut.
C'est plus compliqué que cela... Des "croisés" qui sont vite dégoutés ca existe.
Et des personnes qui passent le concours par peur du chomage, et qui prennent gout a ce boulot, ca existe aussi. Ca tient parfois de l'alchimie...
modorange a écrit:
...je pense qu'un parcours spécialisé à l'université, sur le modèle d'une Licence Pro avec des stages serait une bonne idée. Non ?
Oui. A creuser, mais a priori, je penserais oui.
Revenir en haut Aller en bas
Narm

Narm

Masculin Nombre de messages : 79
Age : 34
Localisation : Blois - Tours
Date d'inscription : 09/03/2008

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeVen 30 Mai 2008 - 22:47

Bin encore une fois je suis pas d'accord avec Modorange.
Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de faire une licence pro enseignement...sans compter que de toute façon notre président décide de masteriser les profs...un master pro ?
A limite pourquoi pas puisque ca donne le temps de l'étudiant de vraiment maitriser sa matière, et d'avoir goûter un peu aux joies de la recherche...
Par ailleurs il existe des universités, bon je réduit dans mon université tout du moins, où il existe des UE de préprofessionalisation pour le L2/L3 à destination de ceux qui veulent devenir enseignants. Au menu cours, stage en établissement. Il me semble que ça soit l'une des formes les plus appropriées.
Toute comme devrait être fait en L3 des UE d'apprentissage/initiation à la recherche : pour éviter d'être jeter dans le grand bassin alors qu'on ne possède qu'une bouée.
Pourquoi interdire l'inscription au gens qui ne savent pas ce qu'ils veulent ? S'ils sont pas motivés, la chance qu'ils obtiennent leur CAPES ou Agreg est vraiment minime...

Par contre ta question democ-soc est intéressante : comment va se dérouler le recrutement des profs ? La fin du système actuel des concours ? Fini le double concours agrégation / Capes ? Et au niveau des places, comment comptent ils faire ?
Autre chose qui me choque : épreuve académique au mois de Janvier ? Sachant que la rentrée s'effectue mi septembre ?!
Ils comptent supprimer des questions ou rabaisser le niveau ? Parce vu ce qui est demandé actuellement, je doute que ca soit faisable en 3 mois...
Revenir en haut Aller en bas
modorange

modorange

Masculin Nombre de messages : 1491
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeSam 31 Mai 2008 - 18:42

Dans mon université, il y a un parcours de préparation au CAPES, mais c'est juste, par exemple pour l'SVT le remplacement des modules de Chimie, Maths et Physique par de la Géologie et pour l'Histoire le remplacement de certains modules par de la Géographie. Mais pas de stages au rendez vous.

Un système à part, genre Licence Pro (voire Master pro) permettrait d'obliger l'université à mettre en place des stages pratiques.

Mais quoi qu'il en soit, je pense que le système actuel est trop accentué sur les connaissances. Je pense qu'il faudrait que la pédagogie des candidats au professorat soit davantage évaluée.
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Modorange
nitou86

nitou86

Féminin Nombre de messages : 571
Age : 55
Localisation : poitou-charentes
Date d'inscription : 17/10/2007

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeLun 2 Juin 2008 - 9:02

Mais quoi qu'il en soit, je pense que le système actuel est trop accentué sur les connaissances. Je pense qu'il faudrait que la pédagogie des candidats au professorat soit davantage évaluée.[/quote]

Bien d'accord avec toi ! Quand j'ai été "lâchée" (dans tous les sens du terme) face à mes premières classes il y a 17 ans, je n'avais reçu comme formation qu'un programme de littérature, civilisation, linguistique, entraînement à la traduction ... dont les élèves de collège n'avaient rien à faire. A aucun moment on ne m'a parlé de psychologie des ados, ce qui m'aurait grandement aidée !
Quant à la pédagogie, on a commencé à me l'enseigner 1 mois après la rentrée - ce qui m'a largement laissé le temps de feire des c***ies, qui plus est en toute bonne foi !! La disparition annoncée des IUFM 13665

_________________
L'apprenti de la sagesse est celui qui sait choisir entre les fausses idoles et les valeurs véritables.[i][i]
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeLun 2 Juin 2008 - 10:13

Education. Les salaires des débutants seraient revalorisés, mais le stage payé disparaîtrait.
VÉRONIQUE SOULÉ
libération QUOTIDIEN : lundi 2 juin 2008

Dès 2010, pour devenir enseignant, il faudra décrocher un master (un bac + 5 ), et non plus une licence (bac + 3 ) : telle est la grande réforme que Nicolas Sarkozy va annoncer aujourd’hui. Elle devrait recevoir un accueil mitigé de la communauté enseignante. D’un côté, elle induit une revalorisation et donc une hausse des rémunérations. Mais d’un autre côté, elle supprime l’année rémunérée de stage dont tout futur enseignant bénéficiait et menace la survie des IUFM (Instituts universitaires de formation des maîtres), considérés comme des hauts lieux du «pédagogisme».




Tout en supprimant allègrement des postes - 11 200 à la rentrée prochaine, au moins autant les trois années qui vont suivre -, le président aime répéter qu’il a un grand respect pour les enseignants et qu’ils sont vraiment trop mal payés. Il s’est dit choqué du fait qu’en début de carrière, et malgré tous ses diplômes, un professeur touche 1,3 fois le Smic. En décidant d’exiger désormais un niveau master, le chef de l’Etat résout le problème : le prof débutant va automatiquement gagner plus. Dans le même temps, l’Etat fait des économies, ce qui est toujours appréciable en ces temps de réduction de la dépense publique.

Nerf. Actuellement après un bac + 3, l’étudiant a un an pour préparer le concours de professeur des écoles pour le primaire et le Capes pour le secondaire - pour l’agrégation, il lui faut un bac + 4. Reçu, il effectue ensuite une année de formation professionnelle dans un IUFM. Payé par l’Etat, il fait des stages «en responsabilité», seul dans une classe, des remplacements ou des stages d’observation avec un enseignant confirmé. C’est désormais supprimé. Selon le syndicat d’enseignants du primaire SE-Unsa,«l’économie budgétaire» est le nerf de la réforme. Elle aura en effet pour conséquence de supprimer «24 000 postes de fonctionnaires stagiaires», dont 11 000 dans le primaire, le reste dans le secondaire. La revalorisation annoncée ne profitera en outre qu’aux enseignants qui sortiront des nouveaux masters mis en place en 2010, et elle «laissera de côté les 800 000 enseignants» actuels.


la suite ici
http://www.liberation.fr/actualite/societe/329311.FR.php
Revenir en haut Aller en bas
modorange

modorange

Masculin Nombre de messages : 1491
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeLun 2 Juin 2008 - 10:34

Nitou > C'est pour ça que j'avais pensé pourquoi pas d'intégrer le BAFA (dans une version modifiée) au cursus de formation des professeurs.

Juju > Merci pour l'article (même si je l'avais déjà lu ^^)
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Modorange
Invité
Invité



La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeLun 2 Juin 2008 - 13:52

modorange a écrit:
Déjà, je pense c'est qu'il faudrait empecher les gens qui savent pas ce qu'ils vont faire de s'inscrire au concours d'accès au professorat (IUFM ou autre...) par défaut.
Je suis assez d'accord avec ça. Ne faudrait-il pas s'assurer de la motivation et des capacités des candidats au concours avant de les laisser passer le concours ?
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 80
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeLun 2 Juin 2008 - 17:49

libre a écrit:
modorange a écrit:
Déjà, je pense c'est qu'il faudrait empecher les gens qui savent pas ce qu'ils vont faire de s'inscrire au concours d'accès au professorat (IUFM ou autre...) par défaut.
Je suis assez d'accord avec ça. Ne faudrait-il pas s'assurer de la motivation et des capacités des candidats au concours avant de les laisser passer le concours ?

Attendez, le concours n'a pas pour but de s'assurer de la motivation (par l'effort qu'il demande) et des capacités (par les connaissances qu'il exige) des candidats au concours? Il faut un autre concours avant le concours?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeLun 2 Juin 2008 - 18:04

Alain BERTIER a écrit:
libre a écrit:
modorange a écrit:
Déjà, je pense c'est qu'il faudrait empecher les gens qui savent pas ce qu'ils vont faire de s'inscrire au concours d'accès au professorat (IUFM ou autre...) par défaut.
Je suis assez d'accord avec ça. Ne faudrait-il pas s'assurer de la motivation et des capacités des candidats au concours avant de les laisser passer le concours ?

Attendez, le concours n'a pas pour but de s'assurer de la motivation (par l'effort qu'il demande) et des capacités (par les connaissances qu'il exige) des candidats au concours? Il faut un autre concours avant le concours?
Pour être allé jusqu'au CAPES, je sais que le concours actuel consiste à former les enseignants et au bout à évaluer leur motivation.

Il faudrait peut-être inverser le processus. On commence par s'assurer de leurs motivations et capacités et après on leur donne la formation nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 80
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeLun 2 Juin 2008 - 18:13

Je suis surpris que l'on puisse dire que le concours forme les enseignants, j'aurais cru qu'il mesurait le résultat de la formation.
Revenir en haut Aller en bas
Catel



Nombre de messages : 99
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/09/2007

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeJeu 5 Juin 2008 - 8:27

Narm a écrit:
Merci de m'informer de cette bien triste nouvelle...
Ce n'est pas parce que l'on a un Master que l'on possède plus de facilité à transmettre un savoir, ou que l'on possède plus de connaissance
Si la mission des IUFM était d'enseigner la transmission des savoirs, ça se saurait... La disparition annoncée des IUFM 201182

Les IUFM sont bourrés, pour caricaturer, de pédagogos meireuistes, anciens profs en réalité incapables d'affronter une classe qui leur impose un minimum de pression, et qui vivent dans un monde magique et merveilleux à la Doisneau où les n'enfants sont tous de parfaits petits anges qui vont apprendre par eux-mêmes (comment ?).

(soulignez "caricaturer")
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

democ-soc

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeJeu 5 Juin 2008 - 8:56

Catel a écrit:
Les IUFM sont bourrés, pour caricaturer, de pédagogos meireuistes, anciens profs en réalité incapables d'affronter une classe qui leur impose un minimum de pression, et qui vivent dans un monde magique et merveilleux à la Doisneau où les n'enfants sont tous de parfaits petits anges qui vont apprendre par eux-mêmes (comment ?).
(soulignez "caricaturer")
C'est caricaturé, mais on est pas si loin, surtout si je repense a certains spécimens.
et puis surtout, une journée de cours, c'est 6h à l'IUFM.
Pas facile de remplir 6h quand on a rien d'interessant a dire aux nouveaux profs en face de soi. C'est une science!
Je n'ai jamais vu autant de gachis de temps qu'a l'IUFM.
Quelque chose d'incroyable...
Revenir en haut Aller en bas
j-l_62

j-l_62

Masculin Nombre de messages : 8
Age : 36
Localisation : ARRAS (62)
Date d'inscription : 26/05/2008

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeJeu 5 Juin 2008 - 14:45

La suppresion des IUFM n'est pas une mauvaise chose.

Ceux-ci ne forment pas bien les nouveaux professeurs (j'y suis passé).

Je n'ai pas la solution miracle, mais une chose est sure, il ne faudrait plus

recruter les futurs professeurs que sur leur capacité intelectuelle mais aussi

sur leur capacité pédagogique et cela changerait déjà beaucoup de choses !
Revenir en haut Aller en bas
Floran

Floran

Nombre de messages : 1955
Localisation : France
Date d'inscription : 13/12/2007

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeJeu 5 Juin 2008 - 18:56

bref tout le monde pense que les IUFM sont assez mauvais.

je n'y suis pas allé, je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

democ-soc

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeJeu 5 Juin 2008 - 19:00

Floran a écrit:
bref tout le monde pense que les IUFM sont assez mauvais.
L'adverbe "assez" est de trop dans ta phrase ci dessus...
Revenir en haut Aller en bas
Bop



Féminin Nombre de messages : 565
Age : 44
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 20/05/2007

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeJeu 5 Juin 2008 - 20:06

???

Certains cours étaient intéressants :
- la didactique des mathématiques (manière d'aborder certaines notions) ;
- les différentes approches de la lecture en cycle II ;
- la démarche scientifique ,
- cours sur certaines difficultés spécifiques, comme par exemple la dyslexie (et bien d'autres encore) et les manières d'aider les élèves,
- cours sur la petite enfance et sur le développement de l'enfant...

Etc.

Tout cela ne s'improvise pas !

Personnellement, je n'ai pas eu le sentiment de perdre mon temps au CFP (équivalent de l'IUFM dans privé) et je ne pense pas que ce soit le cas non plus dans les IUFM.
Revenir en haut Aller en bas
hloben

hloben

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 45
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeJeu 5 Juin 2008 - 20:20

est ce que l'on vous apprend l'art de tenir une classe assez difficile... etc... tout le relationnel à l'élève ?
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeJeu 5 Juin 2008 - 20:33

je ne suis pas enseignante , mais mes 20 ans de parent d'élève , déléguée, m'ont permis de voir que malheureusement, même le plus chevronné des profs peut se trouver dans des situations ingérables, on ne peut pas apprendre tous les cas qui pourraient se présenter, en particulier les agressions..et je tire mon chapeau à tous les profs pour le travail quils font,dans des conditions parfois difficiles
Revenir en haut Aller en bas
hloben

hloben

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 45
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeJeu 5 Juin 2008 - 20:38

clair que l'on ne peut pas prévoir toutes les situations...

mais est ce que la gestion de la classe fait partie de l'enseignement des iufm ?
(je ne connais rien à la question)
Revenir en haut Aller en bas
Bop



Féminin Nombre de messages : 565
Age : 44
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 20/05/2007

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeJeu 5 Juin 2008 - 21:02

Bien sûr.
Durant les stages (4 en deux ans) tu as des conseils pratiques pour gérer une classe. Après l'expérience professionnelle apporte également son lot de "savoirs" (comme partout, je suppose).


Dernière édition par Bop le Dim 8 Juin 2008 - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitimeVen 6 Juin 2008 - 10:44

article d'agoravox

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=40738
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La disparition annoncée des IUFM Empty
MessageSujet: Re: La disparition annoncée des IUFM   La disparition annoncée des IUFM Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La disparition annoncée des IUFM
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Geneanet : disparition de l'affichage des tableaux de parentés sur une même page !
» Disparition du RSI dans 6 mois
» [ Divers - Les classiques ] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF
» L'Ours du Cotentin
» Décès de DAOUDI Hamani(retraité de la Sonic)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: