Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Candidatures aux élections sénatoriales 2008

Aller en bas 
AuteurMessage
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Jeu 29 Mai 2008 - 21:54

Le télégramme 29 mai MoDem. Michel Canévet brigue la tête de liste

Hier, Michel Canévet, conseiller général MoDem a fait part de son intention de devenir tête de liste du MoDem pour les sénatoriales dans le Finistère.
« Le dépôt des listes devant les instances nationales est prévu le 7 juin, a indiqué, hier, Michel Canévet. Plusieurs personnes ont fait part de leur volonté d’y apparaître ». Selon le conseiller général du canton de Plogastel-Saint-Germain, le MoDem a toute sa place dans le débat finistérien. « Cela fait des années que les centristes du département ne sont pas représentés au parlement. Le nouveau mode de scrutin à la proportionnelle intégrale au premier tour nous laisse espérer un ou deux sièges ». En parallèle, le MoDem travaille à sa recomposition. À l’automne auront lieu des élections pour constituer des instances départementales. Le week-end dernier, trois Finistériens ont été élus au Conseil national du parti. Il s’agit d’Isabelle le Bal, d’André Lesven, le maire de Plouguerneau, et d’Erwan Balanand.

http://www.letelegramme.com/gratuit/generales/regions/finistere/modem-michel-canevet-brigue-la-tete-de-liste-20080529-3159633_1342183.php
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Sam 31 Mai 2008 - 20:11

Maville.com 30 mai Le paysage des sénatoriales se précise.

Hier, les militants socialistes ont validé leur liste pour les sénatoriales de septembre. Dans les autres formations, on se prépare aussi. (auteur : Gilles KERDREUX)

Le point de départ dans le département est d'avoir quatre sénateurs de droite mais, au regard des dernières élections, il pourrait y avoir un rééquilibrage qui permettrait à la gauche de gagner un ou deux sièges. Parti socialiste. Hier soir à 23 h 45, il manquait encore les résultats de deux sections mais la tendance était nette. Les militants ont validé à 85 % leur unique liste pour les sénatoriales. Elle comprend Edmond Hervé, ancien maire de Rennes ; Virginie Klès, maire de Châteaubourg, Jacky Le Menn (Saint-Malo), Anne Patault (Redon), Alain Yvergniaux (conseiller régional) et Annie Pivette (Ercé-près-Liffré). Les 15 % de contre peuvent en partie s'expliquer par la grogne qui a agité le parti. Elle était née de la désignation de Virginie Klès, non adhérente au PS, en deuxième position. Isabelle Thomas, de Saint-Malo, avait notamment exprimé sa colère. Parti communiste. Les discussions avec le PS se poursuivent. Pour le PCF, la meilleure solution serait une union pour avoir « une vraie dynamique de gauche », comme le dit Wilfrid Lunel, responsable du parti pour Rennes

Métropole. En clair, il serait bien d'avoir un candidat, même à une place non éligible, sur une liste avec le PS. Ça leur irait d'autant mieux si, dans les Côtes-d'Armor, il avait une place éligible.

UMP. La liste sera arrêtée vers la mi-juin. La discrétion est donc de rigueur. Toutefois, quand on soumet à Philippe Rouault les noms de Dominique de Legge, conseiller régional et maire du Pertre, en duo avec Catherine Jacquemin, conseillère générale et adjointe au maire de Saint-Malo, le président départemental de l'UMP parle d'une « hypothèse de travail très sérieuse ». Il préfère toutefois parler de « logique d'union des sensibilités de droite et centristes dans un esprit constructif ». À noter aussi qu'aux dernières nouvelles Yannick Texier, sénateur UMP depuis le décès de Patrick Lassourd en 2003, est toujours intéressé.

Nouveau centre. Les représentants locaux du nouveau parti du ministre Hervé Morin, comme le conseiller régional Loick Le Brun, se voient bien aussi dans une logique d'union avec l'UMP. Là aussi, les équilibres trouvés dans d'autres départements bretons aideraient à valider l'union en Ille-et-Vilaine.

Centristes et MoDem. Philippe Nogrix, sénateur sortant, est candidat à sa succession sous l'étiquette Union centriste, du nom de son groupe du Sénat. Il table sur la force d'un sortant et met en avant les préoccupations concrètes des grands électeurs. Grégoire Le Blond, nouveau maire MoDem de Chantepie prend d'autant plus acte de cette candidature que le MoDem n'a pas pris de décision nationalement. Il souligne toutefois qu'il serait bon de tenir compte des changements advenus depuis les sénatoriales de 1998. On peut y comprendre qu'il espère qu'on laisse de la place aux nouveaux élus MoDem.

Radicaux de gauche. Ils sont partis pour faire leur propre liste comme en 1998. Sous réserve d'une validation par les instances nationales, la tête de liste pourrait être Christian Couet, maire de Pleine-Fougères et vice-président du conseil général. Les Verts. Ils sont nationalement en contact avec le PS et dévoilent leur projet à la mi-juin.

http://www.vitre.maville.com/Le-paysage-des-senatoriales-se-precise-/re/actudet/actu_dep-638742------_actu.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Mar 17 Juin 2008 - 16:33

Cher(e) Ami(e),

Le 21 septembre prochain, auront lieu les élections sénatoriales en Gironde, au scrutin de liste à la représentation proportionnelle.

Le Mouvement Démocrate sera bien évidemment
présent à cette échéance importante avec
l'ambition d'accéder enfin à une représentation
parlementaire dans notre département.

En application de nos statuts,
c'est le Conseil National qui attribuera l'investiture de notre
mouvement à un(e) chef de file, après consultation pour
avis des adhérents du territoire concerné, en
l'occurrence toute la Gironde.


Dans ce but, j'ai donc le plaisir de vous inviter à une
réunion ouverte à tous les adhérents du Mouvement
Démocrate Gironde :



le Mercredi 25 juin 2008 à 20h45


Espace François Mauriac – rue du Professeur Arnozan – Talence





A l'occasion de cette réunion, les candidat(e)s à la
candidature pour être chef de file du Mouvement Démocrate
aux élections sénatoriales, qui devront
s’être fait connaître auprès de nos instances
départementales avant le lundi 23 juin*, se présenteront
devant les suffrages des adhérents, afin que ceux-ci puissent
exprimer leur avis avant la réunion du Conseil National.

Nous profiterons de l’occasion pour faire également le
point sur l’actualité et les prochaines
échéances du Mouvement Démocrate, en particulier
les modalités d’élection des futures instances
départementales.

Comptant sur votre présence, nous vous prions de recevoir nos amitiés militantes,




Didier CAZABONNE
Président du Mouvement Démocrate Gironde





*Contact : contact@modem33.com ou 06 83 47 50 67
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Mar 17 Juin 2008 - 16:37

ben c'est pas mal, ça! on dirait que la démocratie commence à s'installer en gironde! enfin , on dirait... attendons de voir si ça ira jusqu'à son terme, et que le vote des adhérents sera pris en compte réellement!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Mar 17 Juin 2008 - 17:39

"se faire connaître avant le 23 juin", c'est vrai qu'on est que le 17, lol !

disons que vu les remous, il faut au moins montrer un truc qui ressemble à de la démocratie. Maintenant, dans le monde réel...Rolling Eyes

c'est le conseil national qui se prononce.
qui organise cette consultation sur le plan local, et comment ?
Faut voir...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Sam 21 Juin 2008 - 9:30

18:53 - vendredi 20 juin 2008



Sénatoriales: Philippe Nogrix et Bernard Marboeuf conduiront deux listes centristes




Deux candidats du Pays de Fougères se disputeront les voix centristes des grands électeurs d'Ille-et-Vilaine lors des sénatoriales du 21 septembre. Le sénateur sortant Philippe Nogrix, élu en 1998, étiqueté MoDem mais en désaccord avec les orientations nationales actuelles du Mouvement des démocrates, est candidat à sa succession. Bernard Marboeuf, maire de Lécousse, conseiller général UDF-MoDem, mais plutôt "UDF canal historique" "travaille aujourd'hui" à sa "candidature au Sénat". Tous les deux brigueront donc les suffrages du centre-droit.


comentaire perso:
ça commence à bien faire , je trouve.. Ce Nogrix , il va nous
plomber encore longtemps? et Bayrou qu'est ce qu'l en pense? c'est malsain cette histoire...et le Marboeuf c'est qui? si les UDF Canal historique contiuent à briguer tous les postes sans qu'on ait notre mot à dire, c'est totalement nul... le Modem y perdra en crédibilité c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Sam 21 Juin 2008 - 13:25

Bernard Marboeuf est conseiller régional et maire de Lécousse avec comme adjoint un certain... Thierry Benoît ! Je crois qu'il est prévu que Marboeuf et Nogrix se présentent avec l'étiquette Union Centriste, pas MoDem en tout cas. Et si je devais faire un pronostic je dirais que Nogrix ne sera pas réélu mais Marboeuf a ses chances, il est très connu dans son coin de Fougères et au sein de l'UDF-MoDem 35 il a pas mal de soutiens. Maintenant nos 3 conseillers municipaux MoDem rennais et les autres grands électeurs qu'ils désigneront seront libres de voter pour qui ils veulent : Nogrix, Marboeuf... ou quelqu'un d'autre ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Mer 25 Juin 2008 - 18:41

Sénatoriales : Philippe Gonon candidat à la candidature pour le Modem



Philippe Gonon a été élu au conseil municipal de Besançon aux dernières élections
Le conseiller municipal d'opposition de Besançon a décidé de se positionner pour les sénatoriales. La balle est dans le camp des instances nationales du Modem.


Jusque là plutôt réservé pour positionner des candidats au Sénat, le Modem a changé son fusil d’épaule en lançant un appel à candidatures des élus du parti. Trois personnes se sont déjà positionnées : un maire, un ancien conseiller municipal et Philippe Gonon, leader du Modem à Besançon.

«J’ai souhaité que M. Gonon soit candidat, mais in fine c’est Paris qui décidera », a expliqué ce mercredi Gérard Faivre, responsable régional du Modem.

« Nous sommes le troisième parti de Franche-Comté, on ne peut pas être à l’écart de ce scrutin même si c’est un combat difficile. C’est une étape pour nous », a souligné Philippe Gonon.
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Ven 27 Juin 2008 - 12:02

Maville.com 21 juin Sénatoriales : duel centriste entre Fougerais

Les élections sénatoriales du 21 septembre seront marquées en Ille-et-Vilaine par un duel entre deux centristes du Pays de Fougères.
Elles n'ont lieu que dans trois mois. Elles ne concernent que des grands électeurs (conseillers municipaux, conseillers généraux et régionaux, députés). Et pourtant on en parle déjà dans le petit monde politique du Pays de Fougères pour au moins deux raisons.
La première est que dès le vendredi 27 juin, tous les conseils municipaux de l'hexagone vont se réunir pour désigner leurs délégués qui participeront au scrutin du 21 septembre. En pays de Fougères, seuls, les 35 élus fougerais sont automatiquement désignés comme grands électeurs (ville de plus de 9 000 habitants). Pour les autres communes, le nombre de grands électeurs dépend du nombre d'habitants. Ainsi le conseil municipal de Monthault (245 habitants) ne devra désigner qu'un délégué. En revanche, celui de Louvigné-du-Désert (4 034 habitants) devra choisir 15 délégués (chiffre octroyé aux communes de 3 500 à 8 999 habitants).
La seconde raison de l'intérêt fougerais pour ce scrutin par liste (quatre titulaires, deux suppléants) à la proportionnelle est que l'un des quatre sénateurs d'Ille-et-Vilaine sortants est un fils du pays, Philippe Nogrix, élu en 1998. Et puis surtout, candidat à sa succession à la tête d'une liste d'inspiration centriste, le sénateur affrontera, entre autres, une liste centriste conduite par son ami Bernard Marboeuf, maire de Lécousse, vice-président de Fougères-communauté, conseiller régional UDF-MoDem, et nouveau président du « Pays ».
Ce dernier, qui n'a jamais caché son intérêt pour un mandat parlementaire, avait dû renoncer, en 2007, « pour des raisons professionnelles et personnelles » à la députation. Renoncement qui a profité à Thierry Benoit. Aujourd'hui, ces raisons étant « moins prégnantes », Bernard Marboeuf vise le Palais du Luxembourg. « Effectivement » nous-a-t-il confimé hier, « je travaille aujourd'hui avec conviction à ma candidature au Sénat ». Un lieu où il pourrait « apporter une vraie contribution sur l'aménagement du territoire, une réelle connaissance des collectivités locales ». Pour Bernard Marboeuf, le Sénat est « le lieu de propositions pour l'architecture de la France à la fois urbaine et rurale ». UDF « canal historique », le maire de Lécousse souhaiter apporter aussi au Sénat « la voix » de ce Centre-là.
Mais au Centre et au Sénat, il y a déjà Philippe Nogrix, de nouveau candidat. « Pendant neuf ans, j'ai beaucoup investi. J'ai acquis une expérience, une connaissance de l'institution, des dossiers. Il est logique de continuer le travail commencé » explique le sénateur, membre de l'Union centriste au Palais du Luxembourg.
Philippe Nogrix ne partira pas avec une étiquette politique, même si sa liste sera d'inspiration centriste. Pas question en tout cas de brandir l'appellation MoDem car il « n'est pas d'accord avec les orientations actuelles » du Mouvement des démocrates de François Bayrou. Le sénateur rappelle aussi que le Sénat « n'est pas une assemblée politisée, comme peut l'être la chambre des députés ».
Ce duel départemental au centre entre Fougerais s'annonce délicat. Bernard Marboeuf a fait part de ses intentions au sénateur. S'il « garde toute son amitié » au maire de Lécousse, Philippe Nogrix est de tout de même perplexe. « Le territoire ne peut avoir deux représentants » explique-t-il avant d'ajouter : « j'ai toujours été contre le cumul des mandats ».
Éric CHOPIN.

http://www.fougeres.maville.com/Senatoriales-duel-centriste-entre-Fougerais-/re/actudet/actu_loc-650880------_actu.html
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Mar 1 Juil 2008 - 9:58

Actualité Calvados


mardi 01 juillet 2008


Sénatoriales : le MoDem a son candidat leader

Entre Philippe Lailler, président départemental du MoDem ; et Rodolphe Thomas, maire d'Hérouville-Saint-Clair et conseiller général, Jean-Pierre Onufryk, ex-maire de La Cambe, jouera le rôle de ténor au MoDem pour les prochaines sénatoriales.


Le Mouvement démocrate a élu Jean-Pierre Onufryk, médecin de 57 ans, ex-maire de La Cambe, pour mener la campagne des prochaines élections.

Pas de Rodolphe Thomas pour conduire la liste MoDem des sénatoriales. Le maire d'Hérouville-Saint-Clair et conseiller général se réserve vraisemblablement pour les prochaines élections régionales, en principe prévues en mars 2010.

Une cinquantaine d'adhérents du Mouvement démocrate ont élu Jean-Pierre Onufryk pour mener la bataille des sénatoriales, mardi dernier, à Hérouville. Ce médecin généraliste de 57 ans a assuré deux mandats de maire à La Cambe, jusqu'en mars dernier. Il avait choisi de céder sa place à un adjoint tout en restant conseiller municipal pour « se consacrer pleinement aux mandats intercommunaux », affirme-t-il. Il occupe l'un de sièges de vice-président à la communauté de communes Isigny-Grandcamp Intercom.
Politiquement engagé depuis 1995, cet Européen convaincu n'a adhéré que récemment à un parti. « J'ai pris ma première carte politique en 2007, celle du MoDem », affirme-t-il, convaincu par François Bayrou, après s'être rapproché, en 2002, de Jean-Pierre Chevènement. Aux dernières cantonales, il a porté les couleurs du parti centriste à Isigny-sur-Mer face au sortant UMP Louis Lelong, réélu.
Le Caennais Philippe Lailler, président départemental du MoDem, se réjouit à l'idée de proposer « des gens nouveaux ». Jean-Pierre Onufryk, estime Rodolphe Thomas, est « le candidat idéal de par son expérience ».
Cinq autres candidats du MoDem, deux titulaires et trois suppléants, vont être élus pour chacune des trois circonscriptions de l'élection au suffrage universel indirect, qui ne concerne que les grands électeurs, en gros les maires.
Ce parti centriste n'existait pas à la dernière élection sénatoriale, en 1998. « Il est important que l'on soit présent dans toutes les élections. Les sénatoriales sont majeures pour l'avenir de notre parti : il faut une autre alternative face aux trois grands seigneurs ruraux de droite et aux trois grands notables urbains de gauche qui se présentent une fois encore devant les élus du Calvados. » Le MoDem du Calvados affiche, selon Philippe Lailler, 700 adhérents.

Nathalie HAMON.

Ouest-France
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Mar 1 Juil 2008 - 10:10

au moins quelqu'un de bien, bravo et merci !
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Jeu 10 Juil 2008 - 22:22

Le télégramme 9 juillet Sénatoriales. Legge face à Hervé en Ille-et-Vilaine

Comme on pouvait le prévoir, Dominique de Legge a été investi par l’UMP comme tête de liste sénatoriale en Ille-et-Vilaine. Le leader de l’opposition au conseil régional, maire du Pertre, mène une équipe composée de Catherine Jacquemin (conseillère générale, adjointe au maire de Saint-Malo), Jean-Louis Morel (maire de Fleurigné) et Annie Davy (conseillère régionale, maire de Bédée). Avec le scrutin proportionnel, l’UMP peut espérer emporter deux sièges sur les quatre à pourvoir. Le PS, emmené par l’ancien maire de Rennes, Edmond Hervé, compte lui aussi obtenir deux élus. Au centre, on semble s’orienter vers un duel entre Philippe Nogrix (MoDem, en délicatesse avec Bayrou, le seul sénateur sortant à se représenter) et Bernard Marbœuf (UDF-MoDem, conseiller régional, maire de Lécousse).

http://www.letelegramme.com/gratuit/generales/regions/morbihan/senatoriales-legge-face-herve-en-ille-et-vilaine-20080709-3414210_1389145.php
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Ven 11 Juil 2008 - 9:56

Le MoDem rentre dans la danse:


Une troisième liste à droite pour les sénatoriales. Après l'émergence de deux listes issues de l'UMP, le MoDem vient de déclarer sa candidature. Alain Cazabonne, maire de Talence, a été désigné tête de liste en Gironde par les instances nationales du parti. Il devrait finaliser son équipe d'ici à la fin août. « Elle proposera une triple parité : homme-femme, entre les territoires girondins et la diversité des origines politiques », indique Joan Taris, délégué départemental. Pour Alain Cazabonne, l'idée, « c'est de l'élargir à des esprits indépendants à la guerre de religion politique UMP-PS ». Le MoDem girondin, déjà présent dans les collectivités locales, espère obtenir un siège au Sénat, ce qui lui assurerait une représentation au Parlement.
http://www.20minutes.fr/article/241724/Bordeaux-Le-MoDem-rentre-dans-la-danse.php
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Ven 11 Juil 2008 - 11:05

avis à dom1

Bon courage! avec le "Cousin"...


Dernière édition par juju41 le Ven 11 Juil 2008 - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Ven 11 Juil 2008 - 11:18

(devenu sans objet)


Dernière édition par Jean-Luc le Sam 12 Juil 2008 - 7:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Ven 11 Juil 2008 - 21:54

Bah, on le savait que ça serait comme ça !
Confirmation par mail ce soir :

INFORMATION
Elections sénatoriales

Cher(e) Ami(e)

Le Conseil National du Mouvement Démocrate, réuni
mercredi dernier sous la présidence de François BAYROU, a
officiellement investi Alain CAZABONNE, maire de Talence, comme chef de file pour les élections sénatoriales du 21 septembre prochain en Gironde.

Ce choix est conforme au vote des adhérents girondins du 25 juin dernier.

Nous vous tiendrons informé(e) de la suite de cette campagne
sénatoriale, et notamment de la constitution de l'équipe
d'Alain CAZABONNE.

Amitiés démocrates,

Joan TARIS
Délégué départemental
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Sam 12 Juil 2008 - 12:25

SénatorialesLa part féminine du centre avec le Modem



Elle est en campagne depuis plusieurs mois et a déjà rendu visite à quelque 150 maires. Et il lui en reste encore 200 environ auprès desquels elle doit faire connaître sa candidature. Corinne Ponce-Casanova est, pour l'heure, la seule femme à se déclarer pour les élections sénatoriales dans le Gard. A ses côtés comme suppléant, Marc Poulon, maire de Vers-Pont-du-Gard élu en mars dernier.

« Il correspond au profil que je recherchais. Un maire d'une petite commune rurale, et agriculteur », décrit la candidate qui part sous l'étiquette MoDem. « Mon coeur bat du côté de Bayrou », précise son suppléant, bien que non encarté.

L'objectif, on l'aura compris, est de faire entendre une musique différente dans le landernau politico-sénatorial où
on a certes les traditionnelles grosses machineries partisanes, mais dans un scrutin « où ce sont les personnalités qui rassemblent » au-delà des clivages selon la candidate qui joue là une nouvelle carte, après celle des législatives en juin 2007, où elle avait remplacé au pied levé un candidat défaillant. « Les sénatoriales ne sont pas un scrutin de listes, le panachage est autorisé », rappelle Corinne Ponce-Casanova pour justifier sa présence en candidate libre.

« Ce qui est hyper intéressant, ce sont les rencontres avec les élus locaux, c'est important pour eux. Et puis, il faut casser l'image du sénateur qui est très abstraite », poursuit la Nîmoise. D'où cet attelage avec le maire de Vers, dont la famille est ancrée « dans le village depuis 1492 ». « Il ne faut pas zapper les gens du milieu rural », défend Marc Poulon, qui déplore qu' « au niveau humain, il y a beaucoup de laissés pour compte ».

"Pacsés" politiquement depuis quinze jours, tous deux comptent mener leur attelage à bon port le 21 septembre prochain. « Je ne vais pas faire une campagne où l'on parle des autres », prévient Corinne Ponce-Casanova qui, si elle est élue, confirme qu'elle n'exercera que ce seul mandat, sans postuler à d'autres. Et pas question de mettre de l'eau dans son vin à ce sujet. Du reste, sa priorité première comme candidate est la défense de la viticulture.

http://www.midilibre.com/articles/2008/07/12/20080712-BAGNOLS-La-part-feminine-du-centre-avec-le-Modem.php5
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Ven 18 Juil 2008 - 9:28

Marie jeanne Béguet, Maire de Civrieux , Présidente de l'association départementale des maires ruraux et egagée dans plusieurs syndicats intercommunaux entre dans la danse :


http://www.leprogres.fr/infosdujour/ain/1033998.html
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Sam 2 Aoû 2008 - 10:12

samedi 02 août 2008


Sénatoriales : Nogrix a sa liste, Marboeuf renonce

La liste « Philippe Nogrix, groupe union centriste ». de gauche à droite : Marie-Jeanne Charmeux, Jean-Marc Lecerf, Marie-Hélène Daucé, Philippe Nogrix, Ghislaine Perrault. Manque sur la photo : Yvon Mellet.

Le centriste Philippe Nogrix a présenté hier sa liste pour les élections sénatoriales.Il espère être le seul sénateur sortant à se faire réélire en Ille-et-Vilaine.

Philippe Nogrix peut souffler : il n'aura pas à livrer un duel fratricide avec Bernard Marboeuf, maire UDF-MoDem de Lécousse, qui avait laissé entendre, voilà quelques semaines, son intention de se présenter aux sénatoriales. Ce dernier vient de renoncer. « À partir du moment où Philippe Nogrix est candidat, il n'y a pas de raison que j'y aille, explique-t-il. Je ne veux pas semer la confusion au centre. »

Une nouvelle qui va réjouir le sénateur Nogrix. En fin mathématicien, il sait que chaque voix de grand électeur vaudra son pesant d'or le 21 septembre, dans un département où le paysage politique a bien changé depuis 1998, date de sa première élection.
« Cela fait vingt ans que je travaille avec Bernard Marboeuf et il n'y avait aucune raison de nous opposer, expliquait-il lors de la présentation de sa liste, hier matin, à Rennes. Il aurait d'ailleurs très bien pu faire partie de mon équipe, mais avec ce scrutin par liste, ce n'était pas possible d'avoir deux Fougerais. Finalement, mon seul regret est qu'il soit de Lécousse, car nous sommes très complémentaires. »
« L'équilibre des territoires »
Cette épine du pied enlevée, Philippe Nogrix va donc pouvoir se concentrer sur sa campagne qu'il a déjà débutée en multipliant les rencontres avec les élus. Il sait que le combat sera rude face à Edmond Hervé (PS), Dominique de Legge (UMP) ou encore Christian Couet (Radicaux de gauche).
Quatre places sont en jeu. « Nous avons entamé des discussions avec les maires pour mesurer leurs attentes et préoccupations, explique le sénateur sortant. Les mêmes thèmes reviennent souvent. L'Ille-et-Vilaine compte 43 % de nouveaux maires. C'est aussi l'occasion de leur expliquer ce qu'ils peuvent attendre d'un sénateur. »
Si Philippe Nogrix espère poursuivre sa mission au Sénat, c'est pour « faire fructifier un travail entrepris depuis 1998. J'aime travailler en commission et sur les réformes du pays. Mais aussi, et surtout, porter la voix des élus de terrain. Avec la mainmise des grandes métropoles, comme Rennes, les territoires ruraux ont besoin d'être défendus. La France est riche de 36 000 communes et dans une famille, il ne faut pas oublier les éléments les plus faibles. C'est pourquoi dans ma liste, je n'ai pas d'élus rennais qui ont déjà bien des moyens de se défendre. Je veux de la solidarité dans tout l'Ille-et-Vilaine. »
Philippe Nogrix, qui rêve de faire élire deux membres de sa liste, s'est donc appuyé sur des « personnalités du centre dans toute sa diversité. Aujourd'hui, 90 % des élus sont centristes ou sans étiquette. Cela me rassure et m'inquiète un peu...(sourire). Mais cela correspond aussi à l'histoire politique de notre département. Entre les deux partis dominants, il y a la place pour un centrisme qui se reconstruit. »
Marie-Hélène Daucé numéro 2
En deuxième position sur sa liste, on retrouve Marie-Hélène Daucé (58 ans, Nouveau Centre), conseillère générale du canton de Bécherel, qui s'engage « pour une Europe forte et respectée, une société humaniste et de responsabilité, avec comme objectif numéro 1 : l'équilibre des territoires. »
Suivent sur la liste : Yvon Mellet (54 ans), maire de Teillay ; Ghislaine Perrault (41 ans), maire de Monterfil ; et les suppléants Jean-Marc Lecerf (MoDem, 45 ans), conseiller général du canton de Janzé ; et Marie-Jeanne Charmeux (50 ans), adjointe au maire de Saint-Broladre.
« Nous appartenons tous à la même famille de pensée et sommes issus de toutes les zones du département, apprécie Philippe Nogrix qui « trouve sympathique d'être le seul sortant en lice. Enfin tant que je ne suis pas sorti... Et j'ai envie de dire aux grands électeurs : ne me sortez pas trop vite ! »

Édouard REIS-CARONA.

Ouest-France
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Sam 2 Aoû 2008 - 10:24

belle manoeuvre, le Modem se couche, et on a un strapontin dans l'attelage centriste...

il a annoncé son départ du Modem avant ou après l'abandon de Marboeuf?

on voit bien que le but est de rassembler tous les centristes pour refaire l'UDF historique, en Bretagne c'est bien parti!
pareil dans le Rhone avec Mercier, qui joue sur tous les tableaux, en attendant de voir vers où tourne le vent avec la bénédiction de Bayrou...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Sam 2 Aoû 2008 - 12:00

Refaire l'UDF historique est un combat d'arrière-garde et perdu d'avance. Alors grand bien leur fasse.
Revenir en haut Aller en bas
melpat

avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 57
Localisation : Hérault - Marseillan
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Sam 2 Aoû 2008 - 12:13

libre a écrit:
Refaire l'UDF historique est un combat d'arrière-garde et perdu d'avance. Alors grand bien leur fasse.

Pffft, conflit de génération, décidement il a rien compris Nogrix. C'est comme vouloir taper à la machine à l'ére de l'ordinateur où encore distribuer des tracts à la sortie du marché (il en faut encore un peu) à la place d'une large diffusion départementale sur le web.

Comme tu le dis ; grand bien lui fasse.
Revenir en haut Aller en bas
http://capmarseillan.free.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Sam 2 Aoû 2008 - 12:32

Conflit de génération ou pas (moi, je préfère le conflit de canard ), s'ils n'ont pas compris que l'avenir de la grande famille centriste est dans l'émergence d'une formation démocrate indépendante du PS et de l'UMP, tant pis pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Sam 2 Aoû 2008 - 12:45

Leur plat préféré étant la soupe à l'oseille...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   Mer 10 Sep 2008 - 19:41

Pascale Vaillant représentera le MoDem aux sénatoriales


Voici la liste des titulaires et suppléants qui représentera le Mouvement Démocrate lors des élections sénatoriales du 21 septembre 2008 :

Titulaires :

1. Pascale Vaillant, Cannes, adjointe déléguée à l'environnement, à la qualité de la vie, à la protection du patrimoine et au développement durable.
2. François Delétang, Peymeinade, adjoint délégué à la culture et à l'intercommunalité.
3. Catherine Le Lan, Vence, conseillère municipale,
4. Fabien Bénard, Nice, éducateur spécialisé.
5. Jasmine Cavenel, Cagnes-sur-mer, conseillère municipale.

Suppléants :

6. Philippe Briand, Menton, Professeur associé à l'IUFM de Nice
7. Sophie Ingallinera, Cannes, membre du collectif des démocrates handicapés

Cette candidature a été souhaitée et validée par le Bureau exécutif national du Mouvement Démocrate.


La liste a été constituée selon plusieurs critères, notamment :

- Une élue de l'ouest du département en tête de liste,
- Une parité stricte,
- Une représentativité territoriale.


Information transmise par Loïc Dombreval, Référent MoDem 06, qui ajoute qu' "au nom de la solidarité et de l'unité qui doit régner dans notre Mouvement, nous devons féliciter nos candidats qui, sur la base du volontariat, ont choisi de s'engager dans ce combat difficile mais important pour la visibilité du MoDem dans notre département."

http://modem06110.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Candidatures aux élections sénatoriales 2008   

Revenir en haut Aller en bas
 
Candidatures aux élections sénatoriales 2008
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» élections sénatoriales fixées au 21 septembre
» Les élections présidentielles de 2008 aux Etats-Unis.
» Parti Indépendantiste - Élections
» Élections départementales samedi 27 septembre 2008
» Royal Rumble 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Organisation sur le terrain et sur internet :: Fédération Nationale :: Sénatoriales 2008-
Sauter vers: