Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Médias : vous avez dit "indépendants" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 19 ... 33  Suivant
AuteurMessage
Floran



Nombre de messages : 1955
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 10 Sep 2008 - 15:16

J'ai édité mon précédent message ayant oublier un terme essentiel, faisant dire linverse de mes propos.

grace hloben je m'en suis aperçue.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Ven 12 Sep 2008 - 11:52

Publié le 12/09/2008 à 11:48 Le Point.fr

EXCLUSIF - Loi audiovisuelle : le gouvernement craint l'inconstitutionnalité
Par Emmanuel Berretta


Selon nos informations, la loi sur l'audiovisuel public (qui doit organiser la suppression de la publicité sur France Télévisions) a été inscrite à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale du 18 novembre prochain. Un délai très serré compte tenu du fait que le gouvernement a déjà reporté par deux fois son examen en conseil des ministres du 25 septembre au 8 octobre, alors que la loi est censée entrer en vigueur le 5 janvier 2009. Jean-François Copé, le président du groupe UMP, en sera le rapporteur. En privé, il se dit confiant dans la tenue des délais. Le gouvernement s'attend à un recours de l'opposition devant le Conseil constitutionnel, ne serait-ce qu'en raison du nouveau mode de désignation du président de France Télévisions (le pouvoir en a été retiré au CSA au profit du gouvernement).

Ce dernier point pose, en effet, question : est-ce un recul des libertés publiques ? Dans ce cas, le juge constitutionnel pourrait censurer cette disposition. Le débat traverse la stricte opposition gauche-droite et anime jusqu'aux cénacles gouvernementaux. La question de fond est la suivante : l'exécutif peut-il traiter France Télévisions comme n'importe quelle entreprise publique et y faire la pluie et le beau temps ? La rupture du cordon ombilical entre l'État et les chaînes publiques a été organisée en France depuis 1982 par la création d'une autorité administrative indépendante sous différentes appelations (Haute Autorité, CNCL, CSA...). Il faut bien le dire, ces différentes autorités n'ont eu bien souvent d'indépendantes que le nom... N'empêche, aux yeux du droit constitutionnel, elles constituent une avancée. Le gouvernement et le Parlement peuvent-ils revenir en arrière et reprendre ce qu'ils ont concédé il y a maintenant 26 ans ?

L'avis du Conseil d'État va éclairer Fillon et Sarkozy sur la constitutionnalité du projet

Même le gouvernement en doute. En marge du projet de loi que lepoint.fr s'est procuré , nous pouvons lire la mention suivante qui en dit long sur les appréhensions de l'exécutif : "La dégragation des garanties légales des principes de valeur constitutionnelle (même relative) que constitue la désignation du pdg de France Télévisions par décret en lieu et place de la nomination par le CSA, à considérer qu'elle ne soit pas censurée en elle-même par le Conseil constitutionnel, pourrait peut-être - afin de limiter les risques (effet cliquet) en la matière - être "compensée" par un moindre rôle de l'État sur la gouvernance de France Télévisions."

Fort de cette analyse, le gouvernement a donc baissé, dans le projet de loi, le nombre de représentants de l'État au sein du Conseil d'administration de France Télévisions (de 5 à 4) et a augmenté le nombre de ceux désignés par le CSA (de 5 à Cool. Si bien que les administrateurs désignés par le CSA disposeraient, à eux seuls (à supposer qu'ils s'entendent), d'une majorité absolue au sein du futur conseil d'administration de France Télévisions (composé de 15 membres dont le pdg). Une façon de redonner un peu de poids au CSA afin d'apaiser les éventuelles remontrances du Conseil constitutionnel. Cela sera-t-il suffisant ? Nul ne le sait.

La Loi audiovisuelle comprend trois parties dont la première est la plus importante. Elle porte sur la réforme des sociétés de l'audiovisuel public, le financement de la nouvelle télévision publique (création des taxes et indexation de la redevance sur l'inflation), le calendrier de sa mise en oeuvre. La seconde partie du texte transpose la directive communautaire dite SMA (dérégulation de la publicité en faveur des chaînes de télévision). Enfin, la troisième partie consiste pour le gouvernement à obtenir du Parlement l'habilitation à moderniser le code de la cinématographie par voie d'ordonnance. Le projet de loi va être examiné pour avis par Le Conseil d'État et le Conseil supérieur de l'audiovisuel. L'avis du Conseil d'État est très attendu. Il pourra éclairer François Fillon et Nicolas Sarkozy sur la consitutionnalité du projet avant que ceux-ci ne s'aventurent dans l'arène parlementaire où l'on s'attend à l'une des plus terribles batailles d'amendement de la législature.

http://www.lepoint.fr/actualites-medias/exclusif-loi-audiovisuelle-le-gouvernement-craint-l-inconstitutio/1253/0/273469
Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages : 4358
Age : 58
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Sam 13 Sep 2008 - 15:29

Merci Juju pour cet article. Bonne question study

Mais Le Point raisonne encore binaire:
Citation :
Ce dernier point pose, en effet, question :est-ce un recul des libertés publiques ? Dans ce cas, le juge constitutionnel pourrait censurer cette disposition. Le débat traverse la stricte opposition gauche-droite et anime jusqu'aux cénacles gouvernementaux. La question de fond est la suivante : l'exécutif peut-il traiter France Télévisions comme n'importe quelle entreprise publique et y faire la pluie et le beau temps ?

Sur l'indépendance des médias, il y a la très belle réaction de sunny Patrick Sébastien : «Je n’ai peur de personne»

"Mais je suis à la merci du premier petit con venu délégué par Sarkozy qui prendra la chaîne et dira: «Celui-là, je l’aime pas, on le jette!»

Sarkozy place ses hommes?
C’est la moindre des choses dans un régime comme celui-là. Il tient sur l’apparence. Je le connais bien. Je sais comment il fonctionne et sur quoi il fonctionne. Il est au service du pays, bien sûr, mais avant tout, il est au service de sa propre personne. J’ai un mépris profond pour tous les hommes politiques qui font du showbiz, n’ont plus d’idées de l’Etat, n’ont plus le goût du sacrifice. La seule chose importante pour eux, c’est de passer au journal télévisé. Aujourd’hui, on est dans un système qui ressemble, hélas, à une période dure de notre vie, quand il y avait des collaborateurs et des résistants. Ce pays est partagé entre les uns et les autres. Il y a ceux qui passent à la télé et ceux qui ne passent pas. Ceux qui ont des avantages et ceux qui n’en ont pas. Je ne suis certes pas à plaindre, mais je fais quand même partie des résistants; autour de moi, je vois des gens qui en bavent tous les jours, et je n’accepte pas! Et mes impôts, on peut me les augmenter quand on veut, je ne partirai pas en Suisse!

Des résistants comme vous, il n’y en a pas beaucoup.
Il faut en avoir les moyens. Sarkozy, la chose qu’il a le plus créée, c’est le désespoir! Et le désespoir n’est pas filmable. On ne va pas à la télé – et on ne vous invite surtout pas – pour dire «je suis désespéré». Derrière les faits divers qui arrivent tous les jours, il y a des gens désespérés parce que ce qu’ils vivent au quotidien est dur, leur boulot, leur niveau de vie, tout est dur. Ils sont désespérés, fatalistes. Quant aux mômes, au lieu de construire quelque chose, ils regardent d’autres mômes aussi crétins qu’eux dans Secret Story ou draguent sur l’internet! C’est affligeant. Les gosses ne veulent pas prendre de risques, pas partir de chez papa et maman. Forcément, un jour, il y en aura qui en auront marre, qui ne se contenteront pas de regarder les crétineries à la télé, qui vont bouger, bâtir enfin quelque chose d’humain!

Vos collègues de télé ne parlent pas comme vous.
Je n’ai peur de personne. Ou alors que de moi. Je suis suicidaire. Ma femme déteste que j’en parle. Je suis un suicidaire qui voudrait choisir la fin parce que je n’ai pas choisi le début. Bâtard dans un village de Corrèze.
Revenir en haut Aller en bas
capitole



Masculin Nombre de messages : 1104
Age : 48
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Sam 13 Sep 2008 - 16:56

précisons que c'est un journal suisse

aucun journal français n'aurait publié une telle interview
Revenir en haut Aller en bas
marco11



Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 50
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Lun 15 Sep 2008 - 11:01

capitole a écrit:
précisons que c'est un journal suisse

aucun journal français n'aurait publié une telle interview


Pour dire comment la France est devenue depuis mai 2007 !
Revenir en haut Aller en bas
Floran



Nombre de messages : 1955
Localisation : France
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Lun 15 Sep 2008 - 13:45

capitole a écrit:
précisons que c'est un journal suisse

aucun journal français n'aurait publié une telle interview
Tout le monde connait l'opinion de Sebastien, qu'il a pu notamment fire savoir chez Fogiel, ou sur canal +, dans l'émission "C+clair", ansi que Europe1 et d'autres médias.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 16:35

Publié le 17/09/2008 à 15:53 - Modifié le 17/09/2008 à 16:07 Le Point.fr
INFO LEPOINT.FR Nicolas Sarkozy prépare la révolution des médias


http://www.lepoint.fr/actualites/info-lepoint-fr-nicolas-sarkozy-prepare-la-revolution-des-medias/920/0/274704
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17938
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 16:39

Citation :
"faire sauter les verrous" des seuils anti-concentrations, "supprimer les seuils de détention capitalistiques" imposés dans l'audiovisuel afin de "constituer des champions de taille mondiale".
Exactement ce qu'il ne faut pas faire si on veut préserver (et restaurer) l'indépendance des médias.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 16:42

Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 16:45

Je ne crois pas qu'on puisse dire que les journalistes soient à la botte du pouvoir. C'est plus compliqué que cela. Les journalistes s'entraînent mutuellement dans des effets de meute et se contentent de suivre la mode. Le moindre petit événement anodin peut donner lieu à un déchaînement médiatique totalement irrationnel qui lui donne encore plus d'importance qu'il n'en a rééllement. Souvenons-nous de l'affaire "Paul Voise" pendant la campagne présidentielle de 2002, ou plus récemment du "casse toi pauvre con" de Sarkozy. Dans les deux cas, le traitement médiatique a été totalement disproportionné par rapport à l'importance réelle de cette affaire.

Cette manie de monter en épingle des sujets sans importance peut parfois être favorable au pouvoir, d'autres fois non.

On ne peut nier qu'il y a quelques mois, il y a quand même eu un déchaînement médiatique hostile à Sarkozy, et qui a contribué à sa chute de popularité.

De même, l'importance médiatique accordée à la chute supposée du pouvoir d'achat finit par convaincre les gens qu'ils ont un problème de pouvoir d'achat, ce qui influe négativement sur la popularité de Sarkozy.

Les journalistes ne sont donc pas spécialement à la botte de qui que soit, ils se contentent de suivre ce qu'ils croient être la mode.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 16:52

on a quand mêm eu un débat la-dessus à cap-Esterel, et les témoignages de journamistes qui ont osé parler... c'est pas forcément qu'ils soient à la botte du pouvoir(Sarko) mais ils sont dépendants de leur Patron en l'occurence( dassault, lagardère, bolloré , rotschild, etc) tous amis de sarko...et comme nous a dit l'un d'eux, " le pb, c'est qu'on doit manger, nous aussi..." , tout est dit, la plupart des journalistes sont des pigistes , et on ne prend leurs articles que s'ils vont dans le "bon sens", sinon, ils ne gagnent rien , pas d'article , pas de paye...
c'est loin de ton effet de mode... même si effectivement , il y a eu des abus de ce côté là!
le pb, aussi, d'après ce qu'ils nous ont dit, c'est que la presse dite politique ne veut plus d'articles de fond(enquêtes approfondies) mais exigent des news plus people.Il suffit de regarder les unes des journeaux et magazines depuis un an, c'est pas terrible....


Dernière édition par juju41 le Mer 17 Sep 2008 - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
capitole



Masculin Nombre de messages : 1104
Age : 48
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 16:53

juju41 a écrit:
faut surtout lire ça

Lire notre analyse : A qui profite le rapport Giazzi ?

une belle brochette d'amis du peuple sur les photos

tu aurais dû prévenir, ça m'a fait peur quand j'ai ouvert la page

ensuite un vague sentiment de nausée, je ne sais pas pourquoi

sinon sur le fond, je suis d'accord avec le fait que les journalistes ne sont pas à la botte du gouvernement, ils sont à la botte de leurs patrons qui sont à la botte du gouvernement, ce qui est tout à fait différent

la reprise en main des journalistes ces 4 ou 5 derniers mois est assez spectaculaire

un directeur des programmes de FRANCE 5 racontait sur un autre forum qu'avant les vacances son homologue de F2 avait semé la terreur en interdisant tous "sujet polémique" sous peine de ne plus être à l'antenne à la rentrée

un exemple parmi tant d'autres apparemment
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 16:59

Mais si, ça rejoint la notion d'effet de mode. Un patron de presse, comme tout chef d'entreprise, veut avant tout gagner de l'argent. Ce que veut un patron de presse, ce n'est pas forcément que ses journalistes fassent des articles pro-Sarko, mais qu'il fassent des articles qui permettent de vendre du papier ou faire de l'audimat. Si, dans le contexte actuel, le pro-Sarkozysme fait vendre, il demandera du pro-Sarko. Si, à l'inverse, l'anti-Sarkozyme fait vendre, il demandera de l'anti-sarkozysme. D'où la prépondérance accordée à des sujets sans importance mais dont les journalistes pensent qu'ils feront vendre davantage. D'où la prépondérance accordée à la forme plutôt qu'au fond (car les enquêtes de fond intéressent quand même assez peu de Français).
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 17:05

les enquêtes de fond n'interessent plus les Français parce qu'ils sont lobotomisés par TVSARKO et La PRAVDASARKO tout simplement.. il n'y a plus d'émission politique comme avant, du genre l'Heure de vérité, maintenat les politiques vont chez Cauet ou au grand Journal, c'est people, mais après faut pas s'étonner l'inculture crasse des gens, en matière de politique... c'est sur la Morano dansant la tectonik c'est super, mais en attendant , on trinque de l'incurie des politques... c'est voulu, tout ça, c'est ainsi que sarko sera réélu en 2012, avec l'aide des médias, comme ils l'ont avoué l'autre fois dans c dans l'air... même plus la peine de se cacher...
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 17:08

Revenir en haut Aller en bas
marco11



Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 50
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 17:16

juju41 a écrit:
c'est voulu, tout ça, c'est ainsi que sarko sera réélu en 2012, avec l'aide des médias, comme ils l'ont avoué l'autre fois dans c dans l'air... même plus la peine de se cacher...

Sad pale
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 17:22

juju41 a écrit:
les enquêtes de fond n'interessent plus les Français parce qu'ils sont lobotomisés par TVSARKO et La PRAVDASARKO tout simplement.. il n'y a plus d'émission politique comme avant, du genre l'Heure de vérité, maintenat les politiques vont chez Cauet ou au grand Journal, c'est people, mais après faut pas s'étonner l'inculture crasse des gens, en matière de politique... c'est sur la Morano dansant la tectonik c'est super, mais en attendant , on trinque de l'incurie des politques... c'est voulu, tout ça, c'est ainsi que sarko sera réélu en 2012, avec l'aide des médias, comme ils l'ont avoué l'autre fois dans c dans l'air... même plus la peine de se cacher...

Les émissions people ont toujours fait plus d'audience que les émissions purement politiques. C'est logique, il y a moins à réfléchir avec les émissions people. Je l'ai déjà dit, mais les Français ont une part de responsabilité dedans, et une classe politique est à l'image de son peuple.

Ce qui est vrai, c'est que les responsables politiques, en acceptant de participer à ce genre d'émissions, contribuent eux-mêmes à la dégradation de leur image dans l'opinion. Ils contribuent à banaliser la politique, alors que la politique, c'est sérieux.

Il avait été question, il y a quelques temps, d'une sorte de "loft story" de la politique dans laquelle on voyait un homme politique s'immerger dans une "vraie famille" de la "France profonde". Emission qui avait apparemment une dimension voyeuriste certaine. Jean-François Copé, jamais à court d'idées quand il s'agit de passer à la télé, devait participer à l'émission pilote. Il a fallu toute l'amicale pression de Villepin pour l'en dissuader.

De ce point de vue, FB a toujours eu une idée plus noble de la politique en refusant autant que possible de faire l'étalage de sa vie privée et en refusant de participer à ce genre d'émissions. Il a parfois cédé à des effets de mode, mais globalement moins que d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 17:33

il suffit de regarder ce qui se passe au PS, le candidat désigné par Sarko est Delanoé, et sondages, et médias ont bien mené la barque pour que Delanoé soit celui qui sera désigné... on sait très bien que Delanoé candidat de la Gauche plurielle ( extrème -gauche à DSK) c'est pipeau, quel programme va t'on lui affubler en dépit de ses propres convictions, pour attirer les gogos de gauche et du centre? impossible....déjà en voilàun de casé pour 2012, reste à monter ne épingle le cher Facteur, reçu avec tous les honneurs et bienveillance au grand Journal, à quand Drucker?
nous voilà avec nos 2 lascars de gauche ( dont un homosexuel qui malgré toutes les avancées dans ce domaine ne réunira jamais tout le monde...à cause de ça),reste le cas Bayrou, tout a été tenté depuis un an dans les médias pour le plomber, mais le Bearnais têtu resiste bien, sera ce suffisant pour battre la gauche et passer au deuxième tour?
nous verrons bien comment les médias le considèreront dans les mois qui viennent...
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 18:12

Delanoë candidat mis en place par Sarkozy ? Tu deviens ridicule, avec cette théorie du complot. Je ne vois pas quel serait l'intérêt de Sarkozy à voir monter Delanoë, et je n'ai pas le sentiment que les journalistes soient plus favorables à Delanoë qu'à un autre. Au contraire, j'ai plutôt le sentiment d'un emballement médiatique en faveur de Martine Aubry.

Quant à FB, on ne peut nier que, pendant la campagne, il a également profité à un moment d'une belle exposition médiatique qui l'a fait monter dans les sondages.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17938
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 18:14

johanono a écrit:
Je ne vois pas quel serait l'intérêt de Sarkozy à voir monter Delanoë
Le même qu'il a eu à imposer Royal l'année dernière : un adversaire plus facile à battre que Bayrou.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
capitole



Masculin Nombre de messages : 1104
Age : 48
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 18:53

johanono a écrit:
Delanoë candidat mis en place par Sarkozy ? Tu deviens ridicule, avec cette théorie du complot. Je ne vois pas quel serait l'intérêt de Sarkozy à voir monter Delanoë, et je n'ai pas le sentiment que les journalistes soient plus favorables à Delanoë qu'à un autre. Au contraire, j'ai plutôt le sentiment d'un emballement médiatique en faveur de Martine Aubry.

Quant à FB, on ne peut nier que, pendant la campagne, il a également profité à un moment d'une belle exposition médiatique qui l'a fait monter dans les sondages.

c'est vrai, quel serait l'intérêt de sarko d'avoir en face de lui une nunuche puis un candidat homosexuel ? vraiment j'ai beau réfléchir, vraiment je ne vois pas du tout du tout

c'est d'un compliqué ces raisonnements...vivement le journal de TF1, c'est plus simple
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 19:17

C'est votre raisonnement qui me semble bien simpliste. La prochaine élection présidentielle est dans 4 ans. Qui peut savoir ce que sera le contexte politique à ce moment-là ? Qui peut savoir quel candidat socialiste sera alors le mieux placé pour battre Sarkozy ?

Maintenant l'élection de 2007 est passée, c'est facile de dire que Royal n'était pas la mieux placée pour battre Sarkozy. Mais avant l'élection, rien n'était aussi certain. De par ses positions sociales un peu conservatrices mieux à mêmes de séduire un électorat un peu plus à droite, de par son image de personne "neuve" en marge du système, Royal incarnait au contraire davantage la nouveauté, et semblait beaucoup plus dangereuse pour Sarkozy que DSK ou Fabius, qui incarnaient le système par excellence. Si Sarkozy avait pu manipuler le PS à travers les media, il aurait au contraire tout fait pour pousser Fabius, dont les Français ne veulent pas.

Ce dont souffre le PS aujourd'hui, ce n'est pas de ses divergences idéologiques. La droite est tout aussi divisée que lui sur ce point. Il souffre d'une absence de leader, de personne à même de rassembler tout le monde au-delà des divergences. Ce que Sarkozy a su faire à droite, personne n'est pour l'instant capable de le faire au PS. Delanoë premier secrétaire du PS s'installe tout de suite dans une posture de présidentiable, surtout qu'il est bien vu à la fois par les militants socialistes et par l'opinion publique en général. En poussant Delanoë, Sarkozy permet au PS de se trouver un leader naturel et lui rend ainsi un fier service.

Sarkozy aurait au contraire intérêt à avoir à la tête du PS quelqu'un qui, comme Hollande aujourd'hui, n'est pas charismatique et n'a absolument pas une posture de présidentiable, comme Jean-Marc Ayrault ou François Rebsamen. Ou éventuellement Martine Aubry, un peu plus charismatique mais pas du tout consensuelle. Delanoë représente un grave danger pour Sarkozy.
Revenir en haut Aller en bas
capitole



Masculin Nombre de messages : 1104
Age : 48
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 19:22

johanono a écrit:
Delanoë représente un grave danger pour Sarkozy.

ah bon ? Delanoë veut se lancer dans la chanson ?
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc



Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 20:20

Je suis pret a parier que Delanoe est une construction médiatique encore plus artificielle que ne l'a été ségolène.
En tout cas, je ne crois pas une minute qu'il puisse etre un jour président de la republique.
Le PS aurait eu bien mieux en stock, mais il semble qu'il soit poursuivi par la scoumoune.
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Mer 17 Sep 2008 - 20:56

La construction médiatique, en ce moment, c'est davantage Aubry que Delanoë. Delanoë a quand même davantage la pointure pour être président que Royal.

Mais le seul au PS qui a véritablement la carrure, c'est DSK. Malheureusement, pour le grand public, il a trop une image d'éléphant. Je doute qu'il puisse être élu en 2012.
Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages : 4358
Age : 58
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Jeu 18 Sep 2008 - 0:03

Juju a écrit:
faut surtout lire ça
Lire notre analyse : A qui profite le rapport Giazzi ?

  • Concentration des médias aux mains des "amis", avec levée de toute limitation subsistant encore
  • Mise au pas de l'AFP
  • Déni du droit d'auteur pour les journalistes
  • Des garanties de pacotille pour la "pluralité" à la sauce Sarko
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Médias : vous avez dit "indépendants" ?   Aujourd'hui à 3:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Médias : vous avez dit "indépendants" ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 33Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 19 ... 33  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vous avez dit "MEDIEVAL" ?
» vous avez quoi comme deuxieme poussette?
» auriez vous des photos de la chambre que vous avez choisi ?
» Lorsque vous avez des invités
» Les villes où vous avez habité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: