Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Analyse : La tentation inflationniste,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Alain BERTIER



Nombre de messages : 2692
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Lun 21 Juil 2008 - 19:40

@mconstant
J'ai fait la remarque qu'il serait plus constructif de participer aux travaux de la commission plutôt que de critiquer son président sur un aspect de sa carrière. Si tu partages ce point de vue, j'en suis ravi.
Pour l'instant on attend le compte-rendu de la première réunion qui décrira le fonctionnement souhaité de la commission, ainsi que les noms et coordonnées des coordinateurs. Cela devrait apparaître sur le site du Mouvement : http://www.mouvementdemocrate.fr/ à la rubrique Vie du MoDem.
Je ne pense pas qu'il faille attendre une invitation individuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 47
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Mar 22 Juil 2008 - 21:20

Personnellement, si j'avais une proposition à faire à cette commission en matière économique, ce serait de se DISSOUDRE !
invitez un économiste, que je ne cesse de défendre, à vos réunions en la personne de Paul Krugman.
Vous auriez une base théorique plus que crédible pour construire un programme économique.
Ca serait un atout majeur pour gagner la bataille des idées en la matière, et une occasion de ringardiser le PS et l'UMP qui n'ont pas de véritables théoriciens en économie se contentant de comités adhocs.
Comités qui ne dégagent jamais de lignes directrices claires et lisibles pour finalement se réfugier dans des synthèses, puis des banalités qui se ressemblent d'un parti à l'autre.
Ca intierait assurément une véritable rupture dans la manière de faire de la politique en France (A l'étranger Thatcher puisait déjà ses idées chez certains économistes malheureusement monétaristes).

Mais le plus important serait de donner un aperçu de ses travaux en matière de commerce internationale,
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/AFRI%2042.pdf

Personnellement, imaginer, un FB qui dirait à la TV que le chômage ne vient pas de l'Europe, du commerce international, des pays à bas salaires mais de nous mêmes, et de notre lacheté. Ca irait à contre courant de la pensée dominante, ça serait crédible et ça aurait de la gueule........tièdes les gens du modem !, tu parles, on comprendrait à quoi ils servent......
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 63
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Mer 23 Juil 2008 - 4:59

@gribouille...
Bin ouais mais... Paul Krugman... 'fait d'la politique c't'homme là ?... L'a les valeurs du Mouvement ?... L'est p't'êt' pas déterminé à nous en parler à nous de ses idées en matière d'éco ?

fais-le venir sur demosweb, ici là même : on l'accueillera avec plaisir. Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Mer 23 Juil 2008 - 7:44

@Gribouille
Merci pour le lien; le texte permet de se faire une petite idée de ton idole, mais ne permet pas de croire qu'il a des réponses pour toutes les questions qui nous assaillent. Ceci étant, si tu veux qu'il influence les idées du MoDem, ce n'est pas en dissolvant une commission qui a été construite dans le but de réunir les bonnes idées conformes à nos valeurs que tu y arriveras. Pour ma part, j'ajoute Krugman à la liste des auteurs qui m'intéressent, et si j'en ai l'occasion, je chercherai en quoi ses théories peuvent s'appliquer.
Revenir en haut Aller en bas
mconstant



Masculin Nombre de messages : 120
Age : 80
Localisation : 31
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Mer 23 Juil 2008 - 16:20

Alain

Je ne demandais pas une invitation personnelle à participer au travail de réflexion économique, mais un appel général à ceux qui veulent y participer.

Pour ma part j'ai écrit (ails), à plusieurs reprises à l'UDF et au Modem sur un bon nombre de sujets économiques et sociaux mais n'ai jamais eu de réponse.

Merci Gribouille Pour ta présentation de Paul Krugman.

Cela change du néolibéralisme dogmatique et simpliste qui domine le politico-économique européen.

Je regrette que le texte de Steven COISSARD soit peu clair, et que pour bien omprendre il faudrait consulter toutes les références biographiques.

Je suis d'accord avec certains points qui m'ont paru clairement formulés comme :

  • Ø …l’essentiel des maux des pays industrialisés provient de déterminants internes…
  • Ø Paul Krugman conclut en disant que « la position extrême en faveur du libre-échange est devenue intenable ». …le dogme du libre-échange … « jamais plus ne retrouvera son ancien statut »
  • Ø Les recommandations politiques s’avèrent différentes, l’une insistant sur une taxation des exportations quand l’autre recommande une taxe sur les importations.
  • Ø Pour Krugman, le danger principal de leurs analyses réside dans le fait que cet « ersatz de théorie économique » (11), encouragé par la paresse intellectuelle de certaines personnes qui ne sont parfois même pas des économistes, est devenu la norme parmi les principaux policy-makers (responsables politiques).
  • Ø En affirmant que, durant les vingt dernières années, « les riches sont devenus beaucoup plus riches, et les pauvres significativement plus pauvres » (24), Paul Krugman ne se place pas dans la catégorie du « politiquement correct ».
  • Ø Deux facteurs caractérisent l’évolution de l’emploi : le progrès technique et la politique monétaire
  • Ø Par ailleurs, Paul Krugman estime que le but du commerce international est d'importer les produits dont on a besoin et non de conquérir des marchés. Les exportations doivent permettre de payer les importations. Il n'y a pas lieu de faire une guerre économique.
  • Ø Il soutient que l’augmentation des inégalités n’est pas un problème économique, mais plutôt un problème d’ordre social… …pour laisser la place à une « fracture sociale ». Ainsi, même si cette période ne devait être que transitoire, les conséquences sociales qui l’accompagnent restent inquiétantes.
J'ai cité le dernier paragraphe, bien que je sois en désaccord avec, car il montre que la plupart des théories économiques ne tiennent pas compte des exigences sociales, alors que l'économie devrait être systématiquement à leur service.
Gribouille tu devrais défendre sur les forums et, si possible, auprès de la Commission économique et sociale du Modem, les idées qui te paraissent intéressantes dans les propositions de ton économiste préféré.


Dernière édition par mconstant le Lun 28 Juil 2008 - 15:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://martin.constant@wanadoo.fr
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 47
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Lun 28 Juil 2008 - 10:08

J'ajouterais que c'est aussi une manière moderne de concevoir la politique industrielle. On voit bien sous couvert de rendements croissants, ce qui signifie simplement qu'en matière de commerce international, un pays pourrait acquérir des positions commerciales en soutenant telle ou telle industrie, cette tendance ne peut qu'aboutir à une impasse.

Ce concept, avancé par ce qu'il appelle les mercantilistes, s'est substitué aux autres théories du commerce international de manière abusive en les relayant au second plan, voire même en les envoyant dans les oubliettes de l'histoire économique comme les avantages comparatifs. Le plus grave est que personne ne semble se rendre compte que ce mercantilisme conduira au retour affiché du protectionnisme, et donc à la fin du commerce international car on ne saurait mener ce type de stratégie sans s'exposer à des représailles de la part d'autres Etats effaçant du même coup tous les gains à l'échange avec d'autres pays.

Ceci est d'autant plus absurde que le retour des Etats dans le choix des secteurs économiques, à favoriser, donne des résultats mitigés par manque d'information.
Souvent les Etats défendent des secteurs en déclin, ou les aides apportées à des secteurs considérées comme stratégiques sont dépensées en pure perte par le contribuable, et je ne parle pas de l'influence des lobbies qui risque de dévier l'aide au nom de leur seul intérêt économique.

Ainsi, dans l'actualité récente, on a vu le gvt apporter une belle enveloppe aux sous-traitants du secteur de l'aéronautique.
Quand Krugman milite pour tenir compte de la structure du marché. Quel intérêt de subventionner des industriels en position de subordination d'EADS ?
D'une part, on sait que cet argent passera in fine dans les caisses d'airbus sous forme de nouvelles réductions imposées par le donneur d'ordres.
D'autre part, quel poids peut avoir une enveloppe ponctuelle, quand pour pour se prémunir des fluctuations des monnaies, EADS doit localiser une partie sa production en zone dollar. On semble ne pas percevoir que cette nécessité joue dans les deux sens car BOEING ressentira un jour le besoin de s'installer en Zone Euro pour neutraliser l'impact de la fluctuation de sa propre devise. C'est en clair une réponse industrielle à une contrainte monétaire.

En définitive :
On aurait pu poser la question des relations entre les sous-traitants et leurs donneurs d'ordres qui se traduisent par des stratégies d'étranglement plus qu'au développement de relations à long terme gagnant/gagnant à la Japonaise.
On aurait pu également poser la question de la partié euro/dollar. Faut-il les laisser flotter librement quand sait que l'Europe et les Etats-Unis ont des spécialistions sur des activités capitalistiques et à forte intensité en main d'oeuvre qualifiée.
Et surtout, pourquoi aider l'aéronautique et pas toutes les industries qui exportent en $ ? N'y aurait-il que l'aéronautique qui souffrirait de la parité Euro/$ ? on arrive inmanquablement à l'influence des lobbies.

On sent bien toute la naïveté dont fait preuve le gvt français. C'est pourquoi les partis politiques doivent se muscler dans le domaine économique afin d'apporter les vraies réponses apropriées dans une vraie politique globale.
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 47
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: i   Mar 29 Juil 2008 - 13:37

Je souhaiterais faire avencer deux idées sur cette fameuse commission où tout le monde serait invité à participer.
Le premier point est que la démocratie en matière économique m'a toujours fait sourire. Plus l'organe compte de membres dans la perspective d'une vision dite démocratique, et plus on doit se contorsionner pour trouver une synthèse entre les différentes tendances. Le parti socialiste est un excellent exemple quand l'UMP évite soigneusement d'en faire se bornant à de l'expérimentation pragmatique, genre visite d'entreprises !. Cela se traduit par un discours inaudible et incomprehenssible pour le citoyen Lambda. Un parti qui se veut gouverner un jour doit avoir au contraire un discours clair quitte à se facher avec une partie de son électorat. Il faut donc a priori un organe resseré qui fasse circuler ses décisions du sommet vers la base pour convaincre par ses idées, et non l'inverse en donnant la parole à tout le monde.
Le second point tient davantage du bipartisme traditionnel qui prévaut dans le paysage politique français, et des sujets à aborder au sein de ce comité. Il faudrait arrêter de se faire un film. Le Modem n'arrivera au pouvoir que sous des circonstances exceptionnelles. Le choix des thèmes à aborder devront prioritairement se concentrer sur ces circonstances exceptionnelles afin d'y apporter des réponses concrètes et immédiatement applicables. L'échec annoncé de la réforme de l'Etat avec le risque d'un Etat en cessation de paiement, la faillite du système de santé et du système des retraitres doivent être les sujets centraux car ils bouleverseront le jeu politique. On doit clairement dire à l'avance ce que l'on fera, les sacrifices qui nous sembleront nécessaires, avant même que les électeurs assommés décident de nous confier le pouvoir car ils iront naturellement vers ceux qui apporteront ces réponses contre ceux qui auront fait semblant que tout va bien. Le MODEM doit donc se preparer moins à gérer un pays qu'à affronter une crise, et se dire, que le MODEM ne sera pas là pour faire plaisir à des électeurs, et encore moins faire pantoufler ses élus pour leur dresser un plan de carrière.
C'est dans cette perspective que ce fameux organe doit fonctionner s'il veut vraiment servir à quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Mar 29 Juil 2008 - 13:58

Supposons que tes idées soient bonnes (elles reflètent une vision stratégique qui ne me laisse pas indifférent), crois-tu qu'elles seront mieux servies par des diatribes en dehors de la commission ou par un entrisme de bon alloi?
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Mar 29 Juil 2008 - 14:23

Je suis étonnée Alain : les idées du sommet vers la base et non l'inverse. Tu me paraissais envisager des ateliers de travail sur le programme. Alors ?
premier point interessant.
Je continue ...
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Mar 29 Juil 2008 - 14:30

Le second point est assez exact. Espérons toutefois que nous ne récupèrerons pas un pays en faillite totale. Mais de là à annoncer clairement les efforts à faire et ne pas faire rêver pour un sou je suis sceptique ... Donc, annoncer la vérité vraie ! Sans aucune démagogie ! Chiche ? Je n'y crois pas beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Mar 29 Juil 2008 - 14:34

Je ne saisis pas la cause de ton étonnement. Les idées vont forcément du sommet vers la base, mais selon différentes échelles : du parti-sommet vers les électeurs-base; d'une commission-sommet vers les militants-base; du Conseil politique vers la commission-base; et finalement du leader-sommet vers le conseil politique-base.
Tout ceci est parfaitement compatible avec des ateliers.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Mar 29 Juil 2008 - 14:39

honnêtement, il est illusoire de penser qu'un programme peut entièrement reposer sur tous les adhérents! une commission se doit de retenir les personnes les plus qualifiées, on n'est pas dans la démocratie participative de Ségo, là! que les adhérents fassent remonter le ressenti aux propositions , c'est une chose indispensable, car le Modem ne doit jamais couper des réalités du Peuple, mais ce programme, on le sait sera de toutes façons un programme de rigueur, ça n'est pas le problème, ce qui est important c'est que cette rigueur soit équitable, que les stocks-options par exemple soient taxées , pour renflouer la sécu, plutôt que de préssurer les salariés les plus pauvres, il y a quand même des marges de manoeuvre, il suffit de les expliquer, et de bien faire comprendre aux gens ce que vaut leur sacrifice éventuel de quelques acquis, si cela conforte les autres,pour que la majorité en tire le meilleur possible.Après 5 ans de sarkozisme acharné, le peuple sera peut-être plus conscient de la valeur de nos idées..
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Mar 29 Juil 2008 - 14:41

@alain
Donc, je serai la base à tous les niveaux et je n'aurai jamais droit à délivrer mes idées Arrow ...

@Juju
Je pense qu'en effet en nous appuyant sur des valeurs humaines. Et un bon programme. Mais sans excès de rigueur, nous avons une chance ... une petite chance ...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Mar 29 Juil 2008 - 14:48

mais si, simplement, je pense qu'il faut une trame faite par des spécialistes, ensuite sur cette trame,nous, adhérents nous pouvons émettre des critiques , pour améliorer la trame, il y aura toujours des gens qui ne seront pas d'accord , donc à un moment, il faut bien choisir ce qui semble le plus consensuel.
si on partait de la base , avec disons plusieurs milliers de contributeurs, pas forcément tous d'accord, loin de là sur l'art et la manière surtout peut-etre en fonction de leurs sensibilités politiques diverses , franchement je vois mal, quelqe chose de concret, de sérieux se bâtir, çac'est la méthode des verts.. on a vu le résultat!

je serais plus pour des comités de reflexions départementaux qui remonteraient quelque idées phares.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Mar 29 Juil 2008 - 14:49

Je te suis ! on est d'accord ...

Juste que je suis peut être un peu moins optimiste que toi. Mais j'y crois.
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Mar 29 Juil 2008 - 14:51

Je crois que les militants doivent transmettre leurs problèmes aux commissions, et les commissions dans le cadre de leur mission doivent rechercher des solutions. Cette démarche qui semble simple exige un travail important d'analyse de la situation, de recherche des opinions qualifiées existant sur le sujet, des nécessités financières, des conséquences écologiques et énergétiques, des obligations internationales, et des interférences positives et négatives avec d'autres problèmes aussi importants.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Mar 29 Juil 2008 - 14:55

Crois-tu vraiment que les commissions ne peuvent pas simplement par analyse et observation obtenir le même résultat ?
Si tu questionnes, demandes, aux militants leurs souhaits. Forcément certaines idées ne seront pas retenues et à chaque fois nous aurons un vexé et donc un électeur en moins.
Je suis un esprit simple moi et je vois les choses ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Mar 29 Juil 2008 - 15:01

chaque militant voit avec sa propre expérience, ce qui convient à l'un ne convient pas forcément à l'autre, j'ai pas envie de passer des heures stériles en résultats.Regarde ici, ça fait un paquet de temps qu'on dsicute sur le voile et on reste campés sur nos positions, à un moment , faut trancher, et tant pis si certains n'apprécient pas!
l'essentiel c'est que le programme dans sa globalité convienne à la majorité des adhérents,que chacun y ait mis un peu de soi, ce sera une fierté mutuelle.

finalement 4 ans c'est juste assez, en rajoutant qu'il faur au fur et à mesure compter avec les variations conjoncturelles , et les interactions qui sont de plus en plus importantes surtout au niveau de l'évolution de l'environnement ... beaucoup de boulot en perspective!
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Mar 29 Juil 2008 - 15:03

Je me suis mal expliqué. Il est probable que tous les adhérents auront la possibilité de s'exprimer à certains moments pour donner la température générale. Mais le travail approfondi des commissions repose sur l'état actuel de la France, dans sa complexité. Autant le récit des problèmes de la vie réelle est utile, autant énoncer des quirielles d'idées qui ne sont en fait que des opinions (peut-être respectables, mais sans intérêt car non démontrées) n'aide pas à bâtir un programme.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Mar 29 Juil 2008 - 15:08

Voilà CQFD !

Donc pas trop de commissions sinon ça partira encore en eau de boudin (reconnais au passage notre langage fleuri, je suis même sure que tu ne voudrais pas de nous à tes hautes commissions, tu aurais honte Sad ).
Pas de discussion à n'en plus finir.
Des projets clairs. Un langage clair. Et nous on fait passer le message !
Elle est pas belle la vie ?
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 63
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   Mar 29 Juil 2008 - 17:53

Avec, signora, des spécialistes intègres... des gens qui disent ce qui est bon pour "le plus grand nombre"... pas pour leur petit confort... pas pour leur putain de carrière !!!!

Car au fond, c'est ça le caca... l'incapacité, maintenant, de faire de la politique de manière désintéressée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Analyse : La tentation inflationniste,   

Revenir en haut Aller en bas
 
Analyse : La tentation inflationniste,
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Ne nous fais pas entrer en tentation, mais délivre-nous du méchant. — Mat. 6:13.
» L'Île de la tentation
» Saskia Elyana Evans • Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder !
» L'idée d'avoir un amant me travaille de plus en plus ....
» les bons plans - topic de la tentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Exprimez-Vous sur les grands thèmes :: Socio-Economie-
Sauter vers: