Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Plan Borloo:banlieues 2003: 8% de crédits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Plan Borloo:banlieues 2003: 8% de crédits   Mar 22 Juil 2008 - 19:19

2003-2008 : l'Etat n'a débloqué que 8% des crédits prévus


Dans un article intitulé "Le plan de rénovation des banlieues toujours en plan", Hervé Liffran du Canard Enchaîné révèle que cinq ans après, l'Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine n'a versé aux collectivités que 8% des crédits annoncés, soit un milliard d'euros, au lieu des 12 milliards d'euros prévus. C'est la Cour des comptes, alertée par des maires en colère, qui s'est rendue compte que c'était tout simplement le ministère de l'Economie qui refusait de débloquer les crédits, en raison du déficit budgétaire. Et le Canard de citer en exemple la ville d'Aulnay-sous-Bois, qui devra attendre quatre ans après le début des travaux pour toucher les premières subventions de l'Etat.


.
L'Agence Nationale pour la Rénovation a revu ses ambitions à la baisse


Face aux retards et à la volonté de Bercy de réduire les crédits, l'Agence Nationale pour la Rénovation a réduit l'ampleur du plan. Près de la moitié des HLM qui devaient être détruits ne le seront pas, un tiers des logements qui devaient être rénovés resteront en l'état. En outre, Christine Boutin, ministre en charge du logement dans le gouvernement Fillon, a retiré une trentaine de quartiers de ce plan, pour concentrer les crédits sur les autres quartiers. Cette redéfinition du programme est d'autant plus nécessaire que le plan Borloo 2003 sous-estimait le coût des chantiers, d'environ 30%. Quand l'Agence Nationale pour la Rénovation verse les crédits pour un chantier, elle le fait sur les bases de 2003, sans tenir compte de l'inflation des prix de la construction du bâtiment (+5% par an depuis 2004). Devant ce qui s'apparente à un véritable fiasco, l'ANRU a repoussé les échéances du programme à 2015. Les élus locaux prédisent plutôt 2020.

Des HLM détruits... mais pas forcément reconstruits


Du Plan Borloo 2003, le gouvernement a tout de même tenté de respecter une promesse : détruire les HLM délabrés. Si le rythme de destruction n'a pas atteint les 200 000 logements comme prévu, déjà près de 128 000 logements sociaux ont été détruits, selon l'Agence Nationale pour la Rénovation, citée par Le Canard Enchaîné. Sauf que sur les 128 000 logements détruits, seuls 121 000 ont été reconstruits. Autrement dit, alors que le Plan Banlieue 2003 devait aboutir à la construction et reconstruction de près de 200 000 logements HLM, l'Etat a surtout pensé à détruire, sans forcément débloquer les fonds pour reconstruire des logements sociaux flambant neufs. Et selon les élus, l'écart entre les destructions et les reconstructions risque de s'agrandir. Par exemple, à Meaux, ville de Jean-François Copé, la municipalité a prévu de reconstruire... mois d'un HLM sur deux qui a été détruit.

la suite ici
http://www.politique-stream.fr/outpage.php?s=19&id=49405

commentaires perso: Amara n'aura pas mieux, et Borloo et son Grenelle non plus( je me demande s'il a réussi queque chose depuis qu'il est ministre...)
Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages : 4358
Age : 58
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Plan Borloo:banlieues 2003: 8% de crédits   Dim 5 Oct 2008 - 9:48

Banlieue: certaines rénovations ont tourné à "l'épuration sociale", selon des associations


NANTERRE (AFP) — Des associations présentes au Forum social des quartiers populaires, ce week-end à Nanterre, n'hésitent pas à parler "d'épuration sociale" pour dénoncer des opérations de rénovation urbaine conduites, selon elles, au détriment des banlieusards les plus pauvres.
Si la loi sur la cohésion sociale de 2003 mettait en avant le désir de parvenir à une "mixité sociale" dans les banlieues,
certaines associations présentes au forum qui s'est ouvert vendredi pour trois jours, assurent que des opérations menées par l'Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU) ont entraîné, notamment à travers les démolitions de logements sociaux, une relégation supplémentaire des plus défavorisés.
"Les démolitions ont été particulièrement nombreuses et effectuées sans aucune concertation avec les habitants concernés, souvent les plus pauvres des quartiers pour qui le processus est d'une extrême violence", dit à l'AFP Kaissa Titous, de la coordination anti-démolition des quartiers populaires."
Les pouvoirs publics ne veulent pas écouter les habitants surtout s'ils revendiquent un droit de regard sur les projets et sur leur gestion financière, questionnant notamment le fait que des bureaux d'études s'engraissent au passage", assure Abdenour Tataï, de l'association Justice pour le Petit-Bard, de Montpellier.
Parlant de "plans autoritaires", Nabil Koskossi, de droit-de-cité Sarcelles, affirme que, "incapables de trouver une réponse au chômage massif et à l'appauvrissement dans les cités, des élus locaux de tous bords soutenus par le gouvernement déplacent, parfois expulsent, une partie des habitants les plus pauvres au profit de familles de classes moyennes ayant un profil fiscal plus avantageux".
"Cette épuration sociale aboutit à une relégation supplémentaire car les familles relogées le sont dans des conditions médiocres dans des immeubles loin des centres des villes et parfois voués à la démolition", renchérit Mme Titous.
Dans un communiqué, la ministre du Logement, Christine Boutin, a vivement réagi à ces propos, se disant "très choquée" notamment par l'expression "épuration sociale".
"Le programme national de rénovation urbaine institué par la loi du 1er août 2003 (...) prévoit un effort national sans précédent de transformation des quartiers fragiles classés en Zones Urbaines Sensibles (ZUS) ou présentant les mêmes difficultés socio-économiques", a affirmé la ministre.
Elle rappelle qu'"à l'horizon 2013, 530 quartiers seront rénovés améliorant le cadre de vie de près de 4 millions d'habitants".
De leur côté, les associations soulignent qu'après les démolitions, le plus souvent on reconstruit des logements dont les loyers sont plus chers et ne sont pas accessibles aux familles délogées, pas plus que les programmes d'accession à la propriété.
Elles critiquent violemment les projets menés par exemple au Plessis- Robinson (Hauts-de-Seine) ou aux Mureaux (Yvelines) mais se réjouissent d'être parvenues à arrêter certaines démolitions notamment à la faveur d'un changement de majorité municipale comme à Argenteuil (Joliot-Curie et Mondor, Val-d'Oise) ou à Poissy (La Coudraie, Yvelines).
Revenir en haut Aller en bas
modorange



Masculin Nombre de messages : 1491
Age : 27
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Plan Borloo:banlieues 2003: 8% de crédits   Lun 6 Oct 2008 - 10:24

A Argentan (ville fort mal gérée par les socialistes soit dit en passant) à coté de chez ma grand mère (36-15 my life) il y avait deux grosses barres HML de 10-15 étages qu'ils ont démoli. A la place, ils ont mis une barre avec un seul étage. Je me demande où ils ont logé le reste. scratch
En plus ça m'a l'air beaucoup mieux fréquenté (on entend plus des "je t'emmerde Marcel" -entre autres- criés par les fenêtres), ce qui peut confirmer une certaine "épuration sociale". Bien sûr c'est agréable pour les riverains, mais pas très correct quand on prend un peu de recul.
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Modorange
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Plan Borloo:banlieues 2003: 8% de crédits   Lun 6 Oct 2008 - 10:44

Et l'on s'aperçoit que les cités HLM construites dans les années 50 et 60 ont répondu à un besoin énorme de logements. Alors bien sûr, c'est bien de détruire, mais il faut penser à reloger les habitants. On peut penser que les habitants ont été relogés ailleurs : s'ils avaient été laissés à la rue, ça se saurait.

Pour le reste, le but est de rétablir la mixité sociale dans des endroits qui concentrent toute la pauvreté intellectuelle et économique. Forcément, de telles opérations tournent un peu à "l'épuration sociale", mais c'est un peu le but recherché.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Plan Borloo:banlieues 2003: 8% de crédits   Jeu 15 Déc 2011 - 15:46

fil déterré.. j'ai pas trouvé celui correspondant à la NON -action de Fadela Amara.. ais finalement ça ne change rien..vu que le Momo a fait chou blanc aussi.. encore un ministère totalement inutile malheureusement..

Maurice Leroy enterre le "plan Marshall" des banlieues
Revenir en haut Aller en bas
AG59



Masculin Nombre de messages : 4591
Age : 41
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Plan Borloo:banlieues 2003: 8% de crédits   Jeu 15 Déc 2011 - 15:53

Cela ne pouvait être un échec vue que tout venait de l'extérieur des banlieues. Si on veut réussir, il faut que le la banlieue en question soit impliquer directement mais tant qu'on aura pas compris ça, tout plan ne servira à rien.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Plan Borloo:banlieues 2003: 8% de crédits   Jeu 15 Déc 2011 - 16:04

mais le Qatar est là.. miracle!

Le Qatar investit dans les banlieues françaises
Revenir en haut Aller en bas
AG59



Masculin Nombre de messages : 4591
Age : 41
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Plan Borloo:banlieues 2003: 8% de crédits   Jeu 15 Déc 2011 - 16:16

bon, je ne sais pas si la meilleure des choses mais eux, on au moins compris qu'il fallait financer directement les projets des banlieusards.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Plan Borloo:banlieues 2003: 8% de crédits   Jeu 15 Déc 2011 - 16:25

Mieux vaut Qatar que jamais. lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Plan Borloo:banlieues 2003: 8% de crédits   Jeu 15 Déc 2011 - 16:51

le tout est de savoir quelles entreprises ( si c'est pour faire du Hallal, par exemple)
et surtout s'il y a une contre partie religieuse.. aide aux mosquées etc..
je crains que ce genre de "mécénat" ressemble un peu aux "aides" que prodiguent certains groupes salafistes auprès des pauvres dans les pays du Maghreb ou moyen orient..l'aide sociale est un moyen de faire du prosélytisme.. à surveiller étroitement..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plan Borloo:banlieues 2003: 8% de crédits   Aujourd'hui à 6:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Plan Borloo:banlieues 2003: 8% de crédits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plan Borloo pour l'électrification de l'Afrique
» Hameaux et lieux-dits
» bon plan pour toboggan ?
» duo lange amplitude qui connait ? bon plan achat ?
» Lieux dits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: