Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Intervention de Bernard Lehideux

Aller en bas 
AuteurMessage
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Intervention de Bernard Lehideux   Jeu 24 Juil 2008 - 19:23

23 juillet 2008 Bernard Lehideux salue l'accord sur le travail intérimaire.

Accord sur le temps de travail : " Les conditions de travail des salariés ne doivent pas être une variable d'ajustement". "Il faut féliciter la présidence slovène d'avoir abouti à un accord sur ce texte qui comble un vide juridique au niveau de l'Union. L'égalité de traitement dès le premier jour pour les travailleurs temporaires est un progrès non négligeable". Mais Bernard Lehideux, coordinateur ADLE au sein de la commission emploi et affaires sociales du Parlement européen, regrette que cette avancée ait été obtenue à la suite d'un marchandage sur la directive temps de travail. "Je comprends les contraintes du Conseil : la négociation est globale, et ce que l'on gagne d'un côté on le perd de l'autre. Mais le marchandage a ses limites : la position commune du Conseil sur le temps de travail est très en retrait de la 1ère lecture du Parlement. Le rapport Cercas avait pourtant obtenu une large majorité, et représentait un bon équilibre entre la protection des salariés et le besoin de flexibilité des entreprises. Cette directive doit être un signal fort sur le modèle social européen que nous souhaitons défendre, et je refuserai que les conditions de travail des salariés en soient la variable d'ajustement".

http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/europe/lehideux-parlement-europeen-temps-partiel-240708.html
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Bernard Lehideux   Jeu 4 Sep 2008 - 9:35

2 septembre 2008
Intervention de Bernard Lehideux sur le "paquet social"


Bernard Lehideux est intervenu mardi 2 septembre 2008 en séance plénière du Parlement européen pour réagir au "Paquet social" proposé par la Commission européenne. Il s'agit d'un ensemble de 19 textes de nature très différente, puisque sont rassemblés des propositions de directives, mais aussi des communications, des rapports, et même des documents de travail....


Bernard Lehideux a néanmoins reconnu que la Commission avait "enfin utilisé son droit d'initiative sur des sujets importants, et va dans la bonne direction".

Il a ensuite interpellé le Conseil. Pour lui, "Chacun sait que le Parlement sera exigeant et cherchera à élaborer des textes novateurs répondant aux besoins des citoyens européens. En sera-t-il de même du Conseil ? Nous savons que l'on peut en douter."

Bernard Lehideux a poursuivi en mettant en garde contre "les effets d'annonce qui accouchent de textes ambigus et non contraignants" qui "décrédibilisent gravement l'action de l'UE".

Il a insisté sur trois dossiers en particuliers :

La lutte contre toutes les formes de discriminations en rappelant que la proposition de la Commission n'était pas au niveau des exigences du Parlement ;
les comités d'entreprises : Il a prévenu que les Députés du Mouvement démocrate seront "attentifs à ce que le texte clarifie les compétences transnationales des comités d'entreprise. La consultation des partenaires sociaux est en effet de plus en plus cruciale en cas de restructurations dans les entreprises intervenant dans plusieurs pays de l’Union." Ils veilleront également "à ce que la consultation des salariés puisse intervenir en amont des restructurations, et que les comités d’entreprises disposent des moyens de se prononcer sur des questions souvent très techniques" ;
les SSIG : Pour Bernard Lehideux, "nous avons assez perdu de temps dans ce domaine. Les opérateurs sont dans le flou. L'incertitude juridique est maximale et nuit à la qualité de services qui sont absolument nécessaires à la cohésion de nos sociétés. Pourtant, nous nous apprêtons à perdre une année supplémentaire... Ceci n'est pas responsable."
Il a conclu en regrettant donc que "le travail de la Commission qui paraît large et balayant beaucoup de domaines d'action est insuffisant, parce qu'il laisse volontairement de côté des points essentiels" et en demandant à ce que "le paquet social ne soit qu'une étape." Il s'est dit convaincu que "la méthode ouverte de coordination avait atteint ses limites dans un certain nombre de domaines" et qu'il fallait "décider d'aller vers davantage de coopération, mais aussi vers d'avantage d'harmonisation dès que cela est possible."


http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/europe/lehideux-paquet-social-020908.html
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Bernard Lehideux   Mer 24 Sep 2008 - 16:04

Bernard Lehideux, député européen, interpelle le Président de la Commission au sujet du programme législatif 2009



Bernard Lehideux a interpelé la Commission lors de la session plénière du Parlement européen du mercredi 24 septembre 2008. Pour lui, le Président de la Commission n'a pas pris la mesure de l'avertissement donné par les citoyens, en France, au Pays Bas et en Irlande. Le programme législatif 2009, comme les précédents d'ailleurs, va passer à côté du sujet.
"Monsieur le Président,La Commission donne le sentiment d'agir comme un élève distrait qui court après le temps perdu avant de rendre sa copie. Certes le paquet social existe. Mais il est incomplet, et ne peut être considéré que comme un pas vers une prise en compte des questions sociales par la Commission. Le Président de la Commission n'a pas pris la mesure de l’avertissement donné par les citoyens, en France, au Pays Bas et en Irlande, et qui aurait été malheureusement identique ailleurs en cas de vote populaire. Ces scrutins sont des rappels à l’ordre : si les Européens veulent plus d’Europe, c’est pour construire un projet de société, et non pas seulement pour adopter encore plus de directives techniques. La réglementation relative au marché intérieur est certes nécessaire, mais elle n'est pas, et de loin, l’essentiel. Le programme législatif 2009, comme les précédents d’ailleurs, va passer à côté du sujet. Les citoyens n’attendent pas de la Commission qu’elle se borne à compléter, ni même à simplifier la législation. "Ils attendent de la Commission qu’elle soit à la hauteur de la tâche que lui assignent les traités : Celle d’être la locomotive et la boîte à idées de l’Union. Il ne suffit pas pour cela que son Président soit sage et silencieux, au garde-à-vous derrière le Président du Conseil. Nous attendons de la Commission qu’elle agisse comme un acteur clé de la réflexion sur la nature du projet de société dont nous avons besoin. Mais quel projet de société dans ce programme !? Quel Europe souhaite-t-on construire ?! Quelle place pour la solidarité ? Quelle place pour les services sociaux par exemple ? Le programme 2009 ne contient pas d'erreurs graves, mais ce n’est pas le programme dont nos concitoyens ont besoin. Monsieur le Président, ce sera au nouveau Collège de prendre ses responsabilités. J'espère seulement qu’il sera moins sourd aux appels des peuples que l'actuel."
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Bernard Lehideux   Mer 24 Sep 2008 - 16:14

ça ,va falloir le garder pour la campagne! EXCELLENT!
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 34
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Intervention de Bernard Lehideux   Mer 24 Sep 2008 - 16:15

Et toc !

Ça fait du bien d'être entendu et compris Smile
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Bernard Lehideux   Ven 26 Sep 2008 - 19:13

Lundi 29 septembre: écoutez BFM et regardez LCI !



Bernard Lehideux, député européen, sera l'invité de Nicolas DOZE pour les grands débats de BFM radio lundi 29 septembre de 10h à 11h. Les invités débattront autour du thème: Où en est le centre aujourd'hui?

Franck Faveur, Président des jeunes Démocrates, sera l'invité de Michel Field lundi 29 septembre de 17h00 à 18h00 sur LCI.
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Bernard Lehideux   Ven 7 Nov 2008 - 12:09

Directive temps de travail : les députés protègent les salariés et refusent le chantage des Etats membres

La commission de l'emploi et des affaires sociales du
Parlement européen a envoyé un message très ferme à la Présidence
française au sujet de la directive sur le temps de travail, en
réaffirmant en deuxième lecture, mercredi 5 novembre 2008, la position
qu'avait exprimé le Parlement en 2005, lors sa première lecture...

Pour Bernard Lehideux, Député européen en charge de l'emploi et des affaires sociales, "le
rapport adopté par la commission de l'Emploi est une victoire pour les salariés européens. Nous
disons aux Etats membres que sommes prêts à négocier, mais pas sur n'importe quelle base. Or le
texte proposé par le Conseil était inacceptable. La balle est désormais dans le camp des Etats
membres, et notamment entre les mains de la Présidence française et du Royaume Uni, lequel est pour
l'instant le principal obstacle à un accord raisonnable."

En adoptant par 34 voix pour, et 13 contre, le rapport de l'Espagnol Alejandro Cercas, les
députés ont rejeté les tentatives des Etats membres d'autoriser un employeur de déroger à la limite
légale des 48 heures de travail hebdomadaire avec l'accord individuel du salarié.

Cette faculté, aussi appelé "opt out", existe dans la législation actuelle, et est défendue
avec acharnement par le Royaume Uni, qui bloque depuis des années au Conseil des ministres toute
législation remettant en cause cette faculté.

Or, pour Bernard Lehideux, "l'opt-out va totalement à l'encontre d'un droit européen du
travail, protecteur des salariés, que nous construisons pas à pas depuis des années. Il faut être
bien naïf pour croire que le salarié est dans une relation d'égal à égal avec son employeur. Dans
la très grande majorité des cas, lorsque l'employeur demande au salarié d'envisager une dérogation
à la limite légale du travail, ce dernier n'a pas la possibilité de refuser. Cette situation est
devenue inacceptable, et il faut en sortir, même si une période de transition est envisageable."

Bernard Lehideux a également voté pour que l'ensemble du temps de garde, notamment dans le
cas des professions médicales, soit considéré comme du temps de travail. "Cette disposition
préserve bien entendu la santé des médecins, mais aussi la sécurité des patients !".

Enfin, le rapport prévoit notamment que le repos compensatoire soit pris immédiatement après
le temps de travail accompli par le salarié.

Ce rapport sera discuté en session plénière en décembre prochain, à Strasbourg.
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Bernard Lehideux   Mer 17 Déc 2008 - 22:52

17 décembre : Temps de travail : le Mouvement Démocrate refuse la logique de l'OPT OUT dont s'inspire la réforme du travail du dimanche en France

En soutenant aujourd'hui le rapport d'Alejandro Cercas (PSE, Espagne) relatif à la directive sur l'aménagement du temps de travail, les députés européens du Mouvement démocrate ont refusé à une très large majorité de pérenniser un système d'exception à la durée légale du temps de travail.
Le Parlement européen a ainsi adopté une position protectrice des salariés et réaffirmé en deuxième lecture la position qu'il avait exprimée, en 2005, lors la première lecture.
Pour Bernard LEHIDEUX, député européen en charge de l'Emploi et des Affaires sociales au groupe ADLE, "la position du Parlement à laquelle nous avons contribuée est une victoire pour les salariés européens. Notre vote montre aux gouvernements des Etats membres que le texte qu'ils ont voulu nous imposer était inacceptable. Il ne garantissait, ni une protection suffisante des salariés, ni des conditions de travail décentes, en particulier pour les professions médicales. Nous avons rappelé aux gouvernements qu'il était nécessaire de s'intéresser avant tout aux salariés, qui vont être appelés à travailler toujours plus, sans avoir véritablement le choix, et ceci comme tous ceux à qui l'on demandera demain de travailler le dimanche en France...
... Car au sujet de l'opt out, la reculade au conseil du gouvernement français n'était évidemment pas innocente : la volonté de réformer le travail du dimanche en France a poussé le gouvernement à changer brutalement de cap pour garantir le maintien de l'opt out, qui devenait tout d'un coup très utile ! Le Parlement et le Conseil doivent désormais se retrouver en conciliation pour parvenir, je l'espère, à un accord raisonnable."
Les députés n'ont pas cédé à la pression des ministres des Etats membres qui souhaitaient autoriser un employeur à déroger à la limite légale des 48 heures de travail hebdomadaire, avec l'accord individuel du salarié. Cette faculté, aussi appelé"opt out", existe dans la législation actuelle, et est défendue avec acharnement par le Royaume Uni, qui bloque depuis des années au Conseil des ministres toute législation la remettant en cause.
Le Parlement a également réaffirmé, contrairement à la proposition de la Commission et des Etats membres, que tout le temps de garde devait être considéré comme du temps de travail. Cette disposition est primordiale, notamment dans le cas des professions médicales.
Les députés du Mouvement démocrate (MoDem) ont voté :
- en faveur d'une suppression progressive (36 mois) de l'opt out
- pour que l'ensemble du temps de garde, notamment dans le cas des professions médicales, soit considéré comme du temps de travail
- pour que le repos compensatoire soit pris immédiatement après le temps de travail accompli par le salarié.

http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/europe/lehideux-parlement-europeen-reforme-travail-dimanche-171208.html
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Bernard Lehideux   Ven 30 Jan 2009 - 9:45

Bernard Lehideux, député européen MoDem, est attendu aujourd'hui à Rouen pour parler Europe sociale.

Entretien avec le directeur de cabinet de François Bayrou, candidat en juin prochain aux Européennes en Ile-de-France.


Dans quel état d'esprit abordez-vous la préparation de ces élections ?

« Ce qui est primordial pour le MoDem, c'est de réfléchir et de proposer aux Français pour ces élections de juin les prochaines étapes de la construction européenne. Nous avons commencé à y travailler en mettant en place seize groupes de projets dont celui de l'Europe sociale. L'idée est d'échanger avec des acteurs sur le terrain au sujet des politiques européennes. C'est le sens de ma visite à Rouen. Je dois rencontrer des associations qui bénéficient du Fonds social européen et voir ensemble quelles sont les perspectives et ce qu'on peut imaginer pour l'avenir ».

L'Europe sociale, premier enjeu ?
« Il y a quatre grands sujets sur lesquels la construction européenne doit faire rapidement des progrès. 1 - les problèmes d'organisation et de fonctionnement démocratique de l'institution européenne. 2 - Tout ce qui est énergie, environnement, climat. 3 - l'Europe sociale. 4 - L'Europe de la défense, un domaine dans lequel nous avons de gros progrès à faire. A propos de l'Europe sociale, je regrette que pendant les six mois de la présidence française de l'Union, notre pays n'en ait pas fait sa première priorité ».

Rencontrez-vous des difficultés dans l'élaboration des listes MoDem sachant que des députés européens de l'ex-UDF sont passés au Nouveau Centre ?
« Le fait que certains soient passés au Nouveau Centre, c'est leur affaire et cela ne complique pas la constitution des listes. Construire des listes est toujours difficile car nombreux sont celles et ceux qui peuvent prétendre et méritent de figurer sur telle ou telle liste. Etant moi-même candidat, je ne fais pas partie de l'équipe qui en a la charge de préparer les candidatures. D'autres tranchent et ce n'est jamais simple ».

François Bayrou a voté la motion de censure. Nouvelle étape dans la radicalisation du MoDem ?
« C'est l'état du pays qui l'a amené à affirmer cette position. Notre conviction, c'est que la situation est grave. Il est normal que les parlementaires envoient ce message par le vote d'une motion de censure. Chacun savait qu'elle ne pouvait être adoptée mais le fait de la voter, c'est de relayer l'inquiétude qui habite les Français ».
Propos recueillis par C. P.
Réunion à 18 h 45, ce soir à la Halle aux Toiles de Rouen.

http://www.paris-normandie.fr/index.php/cms/13/article/95473/__Les_Francais_sont_inquiets__

Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Bernard Lehideux   Lun 2 Mar 2009 - 12:40

Bernard Lehideux : "La libération de l'ensemble des prisonniers politiques est un préalable à toute reprise du dialogue politique de la France avec Cuba"



Alors que Jack Lang entame des discussions avec les autorités cubaines en tant qu'émissaire spécial du Président de la République, Bernard Lehideux, député européen du Mouvement Démocrate (MoDem), demande au gouvernement français de faire de la libération de l'ensemble des prisonniers politiques un préalable à toute reprise du dialogue politique.
Bernard Lehideux rappelle "que Cuba reste, avec 23 détenus, la deuxième prison du monde pour les journalistes. Il faut constater que rien ne change sous le soleil cubain en ce qui concerne les atteintes aux Droits de l'Homme. Raul Castro perpétue fidèlement l'oeuvre totalitaire de son frère."

Bernard Lehideux demande notamment la libération immédiate du journaliste Fabio Prieto Llorente dont il est, à l’initiative de Reporters sans Frontières, l'un des parrains. Arrêté le 19 mars 2003 pour délit d’opinion et condamné à 20 ans de prison, Fabio Prieto Llorente observe, depuis le 28 janvier 2009, une grève de la faim pour protester contre le harcèlement constant que lui infligent ses gardiens et les agents de la sécurité de l'Etat.

Bernard Lehideux avait déjà demandé à Louis Michel, en mars 2008, que la Commission européenne fasse de la libération des prisonniers politiques un préalable à toute levée des sanctions.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Bernard Lehideux   Sam 10 Oct 2009 - 10:14

Aide pour le permis de conduire des jeunes franciliens : Bernard Lehideux se félicite de cette avancée proposée par le groupe Démocrate et Centriste !



Le Groupe Démocrate et Centriste, présidé par Bernard Lehideux, se félicite que sa proposition d'une nouvelle aide relative à l'obtention du permis de conduire en faveur des jeunes franciliens de 16 à 25 ans en démarche d'insertion ou de pré-qualification, ait été approuvée par le Conseil régional d'Ile-de-France réuni ce vendredi 9 octobre.

Cette aide prendra la forme d'un chèque de 600 euros et pourrait être étendue, après évaluation, aux apprentis et aux lycéens majeurs des filières des lycées professionnels et technologiques. Le chèque tiendra également compte des aides versées éventuellement par l'Etat et d'autres collectivités. (lire la suite)

Il reviendra à la Commission Permanente de préciser les modalités de mise en œuvre de la mesure dès le début de l’année 2010.

Les conseillers régionaux de gauche ont voté pour la proposition du Mouvement Démocrate, l'UMP et le Nouveau Centre ont voté contre.
Lien(s) : Retrouvez ici le site du groupe Démocrate et Centriste
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Bernard Lehideux   Ven 30 Oct 2009 - 9:25

Bernard Lehideux sur Berbère Télévision
Président du groupe MoDem au conseil régional

P.S: Il annonce sa retraite politique ( à partir de la 17 ème minute)
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Bernard Lehideux   Lun 1 Nov 2010 - 12:29

Bernard Lehideux, membre du Shadow Cabinet du MoDem et responsable de la Défense, a répondu aux questions d'Anita Hausser pour Au Feminin.tv.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intervention de Bernard Lehideux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intervention de Bernard Lehideux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Intervention de Bernard Lehideux
» Qui est Bernard Lehideux ?
» intervention de Jean Lassalle
» Bon Anniversaire, BERNARD
» Le Miroir de Cassandre de Bernard Werber

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Pôle Modem :: Actu Média-
Sauter vers: