Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 DLR : Debout La République

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Dim 27 Juil 2008 - 12:02

toutoune a écrit:
FB ne se rangera pas derrière NDA. Ses électeurs ne le suivraient pas.
Moi le premier.
Revenir en haut Aller en bas
Méthos

avatar

Masculin Nombre de messages : 603
Age : 35
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Dim 27 Juil 2008 - 14:37

juju41 a écrit:
je reconnais des qualités à NDA, en particulier sa probité, et quelques idées en commun avec Bayrou mais son discours anti-européen n'est pas compatible avec le Modem

Ne tombe pas dans la propagande des médias; il n'est pas contre l'europe mais contre cette europe qu'on nous impose.
Revenir en haut Aller en bas
toutoune

avatar

Masculin Nombre de messages : 3335
Age : 41
Localisation : breizh-morbihan-bro gwened
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Dim 27 Juil 2008 - 22:12

Il est contre l'europe fédérale.

De plus, FB qui a rompu avec l'ump, ne va pas se ranger derrière qq'un qui en vient. Les électeurs du modem (en particulier ceux qui viennent de la gauche) seraient déroutés. Sa stratégie d'indépendance n'aurait plus de sens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Dim 27 Juil 2008 - 22:15

si nous ouvrions un fil spécial debout la république, dans l'emplacement approprié, j'y cours, si un modo pouvait déplacer ce qui parle de NDA

edit : http://bayrou-modem.exprimetoi.net/les-autres-partis-f14/debout-la-republique-un-allie-potentiel-t3300.htm#75725

voila
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: debout la république : un allié potentiel ?   Dim 27 Juil 2008 - 22:20

Pour moi debout la république peut être notre allié

en politique, une bonne alliance est celle ou l'on peut être conscient de nos points de convergence et de séparation. Le point de séparation entre ces gaullistes et le modem est clair : l'europe. Au niveau de la réforme de la vie publique, avec plus de démocratie, je pense que nos deux partis convergent


Dernière édition par vincent15 le Dim 27 Juil 2008 - 22:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Méthos

avatar

Masculin Nombre de messages : 603
Age : 35
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Dim 27 Juil 2008 - 22:22

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Dim 27 Juil 2008 - 22:40

Je viens de lire les "101 propositions de debout la république" il y a des choses pas mal (modifications de la constitution, création d'un livret vert) et d'autres avec lesquelles je suis moins d'accord (notamment au niveau des renationalisations)
Revenir en haut Aller en bas
toutoune

avatar

Masculin Nombre de messages : 3335
Age : 41
Localisation : breizh-morbihan-bro gwened
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Dim 27 Juil 2008 - 22:56

DLR n'est pas assez puissant au niveau local pour s'en faire un allié de poids.
Au niveau européen, les idées étant trop éloignées entre modem et DLR, ce n'est pas possible.
Il reste l'election majeure. S'il nous soutient pas de souci (il y a des points convergents comme sur la vision de la République ou la laïcité). Mais l'inverse serait difficile. Je ne vois pas NDA faire 18% au 1er tour. Et le principal, c'est de dégagé l'autre.
Mais je maintiens que nos différends sur l'Europe compliquent la chose. Et l'Europe Fédérale est non négociable au modem. C'est sur ce point que PS a explosé. Je ne veux pas connaître la même chose au modem.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Dim 27 Juil 2008 - 22:58

disons qu'on est peut être pas obligés de s'en faire des ennemis...
Revenir en haut Aller en bas
toutoune

avatar

Masculin Nombre de messages : 3335
Age : 41
Localisation : breizh-morbihan-bro gwened
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Dim 27 Juil 2008 - 23:03

oui, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
toutoune

avatar

Masculin Nombre de messages : 3335
Age : 41
Localisation : breizh-morbihan-bro gwened
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Dim 27 Juil 2008 - 23:05

tout comme il évident que je préfère travailler avec NDA que l'autre excité de l'Elysée.
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 63
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Lun 28 Juil 2008 - 5:07

Salut,

Debout La République et... Mouvement Démocrate...

Du républicain et du démocrate. Aux USA c'est diable et dieu...(à prendre au second degré là, hein !!!).

Alors, j'ai rien contre NDA... je suis pour l'ouverture selon FB... néanmoins il m'importe de savoir si nous faisons ou non une distinction entre républicains et démocrates (et je suis d'accord pour ne pas en faire si nous échappons au... bipartisme induit).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Lun 28 Juil 2008 - 7:14

J'ai regardé les 110 points du programme; il y en a 11 qui ne me conviennent pas; pour le MoDem je crois que ce ne serait pas très différent, peut-être un peu moins.

Les 101 propositions de debout la république


Rénover la Vème République

8 - Reconnaître le vote blanc.

Je crois que cela fait partie du programme de FB, mais n’a pas grand sens tant que l’on ne dit pas quelles sont les conséquences de ce décompte.



Clarifier la décentralisation


Refonder l’Europe

23 - Réformer le Pacte de stabilité pour exclure du calcul du déficit budgétaire les dépenses d’investissements des Etats, ainsi que les dépenses de recherche et de défense.

24 - Attribuer aux État la définition de la politique de change, que la BCE devra mettre en œuvre.

25 - En cas de refus de nos partenaires, proposer l’instauration d’une monnaie commune, qui laisse « respirer » les économies nationales et, en cas de nouveau refus, sortir de manière ordonnée de la monnaie unique en rétablissant le franc.

Inacceptable tant que l’on ne sait pas où tout cela conduit.



Rebâtir l’école du mérite

30 - Conditionner le versement des allocations familiales à l’assiduité scolaire,

Ce point, déjà débattu, est assez important pour que l’on cherche des solutions plus intelligentes.


Faire respecter la loi de la République


Relancer une vraie politique d’aménagement du territoire en s’appuyant sur des services publics rénovés

53 - Créer un troisième aéroport international dans le grand Bassin parisien pour limiter les nuisances sonores et la pollution de l’air en zone urbaine.

Vu d’aujourd’hui, l’avenir du transport aérien ne requiert pas ce 3ème aéroport d’urgence.

56 - Instaurer pour toutes les compagnies aériennes opérant en France une obligation de vols à tarifs réduits entre la Métropole et l’Outre-mer.

Ce n’est pas aux compagnies aériennes de supporter cette subvention dont la nécessité n’est pas discutable.


Œuvrer à un véritable « vouloir vivre ensemble »

Humaniser la mondialisation

Rétablir la puissance économique française

83 - Instaurer le prélèvement à la source pour l’Impôt sur le Revenu.

Cette réforme a pour conséquence de chloroformer le citoyens au moment de payer l’impôt.



Bâtir une société de partage

84 - Fixer un objectif de 15% d’actionnariat-salarié dans chaque entreprise française à horizon de 5 ans et y inciter massivement les entreprises (avantages fiscaux supplémentaires pour l’abondement de la réserve spéciale de participation, distribution gratuite d’actions, création d’un fonds national de péréquation de la participation assurant aux salariés de chaque entreprise un accès minimal à l’épargne salariale,…).

La participation aux résultats ne doit pas attacher le patrimoine du salarié à son travail ; lui aussi doit répartir ses risques.

85 - Encourager le développement des associations d’actionnaires salariés qui seront systématiquement représentées au sein des conseils d’administration en qualité d’administrateur et pourront représenter les porteurs de titres individuels, et créer un nouveau statut d’entreprise, la Société Anonyme à Gestion Partagée (SAGP), spécialement adapté aux entreprises où la participation occupe une grande place, et encourager toutes les formes d’activité économique coopérative.

Les utopies coopératives ont toutes échoué.

88 - Moduler l’impôt sur les sociétés en fonction de la part de CDI et de travailleurs âgés dans l’entreprise, pour lutter contre l’excès d’emplois précaires et de recours aux préretraites, dont le financement public devra par ailleurs être diminué.

Grave erreur. Les emplois précaires (contrats à durée déterminée ou intérim) n’ont vu leur usage développé dans les grandes firmes que dans le but de mieux gérer l’emploi ; en effet, par le renouvellement ou non renouvellement des emplois précaires, on évite les suppressions d’emplois à chaque variation de la conjoncture. La modulation de l’impôt pousserait les entreprises à renoncer à la gestion fine de l’emploi, qui est évidemment plus coûteuse que l’ancienne brutalité des plans sociaux.



Le nouveau rayonnement français

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Méthos

avatar

Masculin Nombre de messages : 603
Age : 35
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Jeu 28 Aoû 2008 - 12:20

Alain BERTIER a écrit:
J'ai regardé les 110 points du programme; il y en a 11 qui ne me conviennent pas; pour le MoDem je crois que ce ne serait pas très différent, peut-être un peu moins.

Les 101 propositions de debout la république


Rénover la Vème République

8 - Reconnaître le vote blanc.

Je crois que cela fait partie du programme de FB, mais n’a pas grand sens tant que l’on ne dit pas quelles sont les conséquences de ce décompte.

Les conséquences? Elles sont évidentes. D'abord, nous devrons dire adieu aux élections à la majorité. Il n'y aura plus d'élus avec 50%+1. Ensuite, il s'agirra d'offrire un moyen d'expression à ceux qui ne se reconnaisse pas dans les choix traditionnellement imposer. Quel mal y a t il de permettre aux français de dire, "personne ne m'a convaincu"? Enfin, la prise en compte du vote blanc devra s'accompagne d'une obligation d'aller voter.


Clarifier la décentralisation


Refonder l’Europe

23 - Réformer le Pacte de stabilité pour exclure du calcul du déficit budgétaire les dépenses d’investissements des Etats, ainsi que les dépenses de recherche et de défense.

24 - Attribuer aux État la définition de la politique de change, que la BCE devra mettre en œuvre.

25 - En cas de refus de nos partenaires, proposer l’instauration d’une monnaie commune, qui laisse « respirer » les économies nationales et, en cas de nouveau refus, sortir de manière ordonnée de la monnaie unique en rétablissant le franc.

Inacceptable tant que l’on ne sait pas où tout cela conduit.

La question que tu poses se trouve dans les propositions que tu as cité. J'ai du mal a comprendre ce commentaire sauf si tu tenais simplement a mettre un commentaire sous la rubrique refonder l'europe.

Rebâtir l’école du mérite

30 - Conditionner le versement des allocations familiales à l’assiduité scolaire,

Ce point, déjà débattu, est assez important pour que l’on cherche des solutions plus intelligentes.

Frappé au portefeuille est une excellente solution aux yeux de nombreux français et insulté les propositions des autres partis n'est pas le meilleur myen de marquer la volonté d'ouverture que prétend afficher le modem.
Frappé le portefeuille des parents démissionnaires va les obligés a s'impliqué à nouveau dans l'éducation de leur enfant.

Faire respecter la loi de la République


Relancer une vraie politique d’aménagement du territoire en s’appuyant sur des services publics rénovés

53 - Créer un troisième aéroport international dans le grand Bassin parisien pour limiter les nuisances sonores et la pollution de l’air en zone urbaine.

Vu d’aujourd’hui, l’avenir du transport aérien ne requiert pas ce 3ème aéroport d’urgence.

L'avenir du transport aérien est florissant si on en crois les analystes, l'irreversible développement de la modialisation, et les commandes d'appareils qui se multiplies.
TU ne dois pas vivre sous un couloir aérien pour ne pas approuver une solution qui réduirait les nuissances sonores.

56 - Instaurer pour toutes les compagnies aériennes opérant en France une obligation de vols à tarifs réduits entre la Métropole et l’Outre-mer.

Ce n’est pas aux compagnies aériennes de supporter cette subvention dont la nécessité n’est pas discutable.

Tu crois que c'est à l'état, c'est à dire nous, de payer...encore.
J'ai régulièrement vu des reportages démontrant que les compagnies, sachant le pouvoir dont elles disposents sur les familles, abussent de leur position. Il est normal de leur imposer d'arrêter ces abus.

Œuvrer à un véritable « vouloir vivre ensemble »

Humaniser la mondialisation

Rétablir la puissance économique française

83 - Instaurer le prélèvement à la source pour l’Impôt sur le Revenu.

Cette réforme a pour conséquence de chloroformer le citoyens au moment de payer l’impôt.

Ou est le problème de réduire les frais de l'état par un prélévement à la source, et de réduire les soucis que cause la déclaration de revenu chaque année à des millions de français?
Qu'est ce que tu veux dire par chloroformer? Tu penses que la société civiles ne réagirait pas s'il y avait des abus avec des hausses majeures par exemple. J'ai plus confiance que toi dans nos concitoyens.

Bâtir une société de partage

84 - Fixer un objectif de 15% d’actionnariat-salarié dans chaque entreprise française à horizon de 5 ans et y inciter massivement les entreprises (avantages fiscaux supplémentaires pour l’abondement de la réserve spéciale de participation, distribution gratuite d’actions, création d’un fonds national de péréquation de la participation assurant aux salariés de chaque entreprise un accès minimal à l’épargne salariale,…).

La participation aux résultats ne doit pas attacher le patrimoine du salarié à son travail ; lui aussi doit répartir ses risques.

Voilà une proposition de DLR que je ne suis pas prêt à suivre à moins qu'ils mettent une exception pour les entreprises familliales ou individuelles. Si j'ouvre mon entreprise, je refuse d'être obligé d'en perdre le contrôle.

85 - Encourager le développement des associations d’actionnaires salariés qui seront systématiquement représentées au sein des conseils d’administration en qualité d’administrateur et pourront représenter les porteurs de titres individuels, et créer un nouveau statut d’entreprise, la Société Anonyme à Gestion Partagée (SAGP), spécialement adapté aux entreprises où la participation occupe une grande place, et encourager toutes les formes d’activité économique coopérative.

Les utopies coopératives ont toutes échoué.

Tu es contre le fait d'encourager les petits actionnaires, qui se font systématiquement avoir, a s'unir pour pouvoir défendre leurs intérêts propres????

88 - Moduler l’impôt sur les sociétés en fonction de la part de CDI et de travailleurs âgés dans l’entreprise, pour lutter contre l’excès d’emplois précaires et de recours aux préretraites, dont le financement public devra par ailleurs être diminué.

Grave erreur. Les emplois précaires (contrats à durée déterminée ou intérim) n’ont vu leur usage développé dans les grandes firmes que dans le but de mieux gérer l’emploi ; en effet, par le renouvellement ou non renouvellement des emplois précaires, on évite les suppressions d’emplois à chaque variation de la conjoncture. La modulation de l’impôt pousserait les entreprises à renoncer à la gestion fine de l’emploi, qui est évidemment plus coûteuse que l’ancienne brutalité des plans sociaux.

Encore une fois, ta critique me semble infonder. Il faut une flexibilité du travail dans le sens ou le licenciement doit être relativement facile mais se faire réembaucher également.


Le nouveau rayonnement français

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Jeu 28 Aoû 2008 - 13:27

Je comprends que tu es d'accord avec les 110 points de DLR. C'est plus que moi (99 seulement sur 110), mais c'est ton droit.
Revenir en haut Aller en bas
Méthos

avatar

Masculin Nombre de messages : 603
Age : 35
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Jeu 28 Aoû 2008 - 14:01

Tu as mal lu; rien que dans ceux que tu as citer, je ne suis pas d'accord avec tous.

C'est également pleinement ton droit ne pas le suivre sur tout (heureusement d'ailleur), mais je trouve juste tes critiques un peu condescendante, voir insultante, et surtout qu'elles manquent de fond.
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Jeu 28 Aoû 2008 - 16:09

Citation :

56 - Instaurer pour toutes les compagnies aériennes opérant en France une obligation de vols à tarifs réduits entre la Métropole et l’Outre-mer.

Ce n’est pas aux compagnies aériennes de supporter cette subvention dont la nécessité n’est pas discutable.

Tu crois que c'est à l'état, c'est à dire nous, de payer...encore.
J'ai régulièrement vu des reportages démontrant que les compagnies, sachant le pouvoir dont elles disposents sur les familles, abussent de leur position. Il est normal de leur imposer d'arrêter ces abus.


Dans le genre "manque de fond", celle-là n'est pas mal non plus.
En effet, à supposer que ton point de vue soit correct, et si ces abus ne peuvent pas être corrigés par les règlements en vigueur, la solution que tu préconises (faire des prix spéciaux aux familles) est contraire à la liberté du commerce, et devrait être appliquée à ne nombreux autres secteurs.
En outre, le handicap économique des habitants des iles ne peut être subventionné que par la collectivité nationale et non par les seuls transporteurs.
Enfin, la condescendance et l'insulte sont peut-être hors de propos.
Revenir en haut Aller en bas
toutoune

avatar

Masculin Nombre de messages : 3335
Age : 41
Localisation : breizh-morbihan-bro gwened
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Ven 5 Sep 2008 - 18:48

Dupont-Aignan : l'UMP, "un non parti"

Source : AFP
05/09/2008 | Mise à jour : 14:29 |

Commentaires 12 .


Le député Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la République, a estimé aujourd'hui que son ancien parti, l'UMP, est devenu "un non parti", "un organisme quasiment mort", tout comme le PS.

"Il n'y a plus de président de l'UMP, il est à l'Elysée le président de l'UMP", a déclaré M. Dupont-Aignan sur la radio BFM accusant Nicolas Sarkozy "de tout vouloir concentrer" entre ses mains. "Il ne se passe plus rien, et surtout l'UMP est devenue un non parti, ce qui est assez grave d'ailleurs quand on voit que le PS aussi", a aussi affirmé le député de l'Essonne.

Les deux grandes formations "qui prétendent monopoliser la vie politique, et qui la monopolisent de fait, finalement sont en train de devenir des organismes quasiment morts", "des syndicats d'élus", a-t-il ajouté.

Selon M. Dupont-Aignan, "beaucoup de maires, de militants UMP nous rejoignent" car ils estiment qu'"il ne se passe plus rien à l'UMP", que "c'est devenu l'encéphalogramme plat". Il a affirmé que, Debout la République, qui tient son université d'été ce week-end à Dourdan (Essonne) sur le thème "comment sortir de la régression économique et sociale", est sur le point d'atteindre "10.000 militants".
Revenir en haut Aller en bas
johanono

avatar

Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 35
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Dim 14 Sep 2008 - 19:47

D'une manière générale, il y a certaines similitudes entre NDA et FB concernant la conception de la société, et notamment la recherche d'une troisième voie entre le socialisme et le libéralisme. On trouve dans les deux cas un héritage démocrate-chrétien.

Les origines démocrates-chrétiennes de FB et de l'UDF ne sont plus à démontrer. Mais celles de NDA, si elles sont moins connues, sont tout aussi réelles. Certes, NDA se veut gaulliste, mais ne pas oublier que de Gaulle fut très imprégné de culture démocrate-chrétienne, puisqu'il fréquenta dans son jeune temps certaines organisations telles que le Sillon ou les amis de Temps présent. On a d'ailleurs retrouvé cette influence à travers plusieurs de ses actions : défense de la participation, refus du clivage gauche/droite, référendum de 1969 sur la régionalisation et la réforme du Sénat, haute idée de la fonction présidentielle.

Alors il y a certes une importante différence entre les deux quant à la question européenne. Mais ceci mis à part, il y a beaucoup de points de communs. Il me semble d'ailleurs que NDA avait plus ou moins implicitement soutenu FB pendant la dernière campagne présidentielle, après son échec dans la quête des 500 parrainages.
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Dim 14 Sep 2008 - 19:52

Je me rappelle d'une interview de NDA à Marianne pendant les presidentielles. Une phrase m'avait marqué:
"Avec F. Bayrou, on est d'accord sur tout sauf sur l'Europe."
Si NDA le dit, je pense que c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Floran

avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : France
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Dim 14 Sep 2008 - 20:44

democ-soc a écrit:
Je me rappelle d'une interview de NDA à Marianne pendant les presidentielles. Une phrase m'avait marqué:
"Avec F. Bayrou, on est d'accord sur tout sauf sur l'Europe."
Si NDA le dit, je pense que c'est vrai.
C'est en effet, un très bon résumé du rapport entre les deux hommes et leurs idées. Il s'agit bien plus d'un allié que d'un ennemi. Mais je ne sais pas quel est la politique de NDA à propos de Bayrou.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Dim 14 Sep 2008 - 20:47

Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 33
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Dim 14 Sep 2008 - 21:39

Il m'a l'air sérieux et surtout franc, honnête. Quelqu'un en sait-il plus sur son passé ?

Citation :
Et sur l'échiquier politique, vous vous situez où? Dans l'opposition? Dans la majorité? Comme un électron libre?
Je me situe dans la majorité pour certaines réformes, notamment celles
qui ont été promises, mais je ne me situe plus dans la majorité en ce
qui concerne la politique étrangère, la défense, la politique
européenne et le dossier afghan.
J'aime bien cette question du journaliste qui reste dans un schéma droite/gauche et la réponse de NDA, modemiste.
Revenir en haut Aller en bas
bobmo

avatar

Masculin Nombre de messages : 2223
Age : 28
Localisation : Strasbourg-Bitcherland
Date d'inscription : 23/09/2008

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Ven 26 Sep 2008 - 19:21

moi je sais que DLR manifeste avec le FN! c'est pour ça je suis méfiant! ensuite l'Europe est une chose importante!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/bobmoorane
bobmo

avatar

Masculin Nombre de messages : 2223
Age : 28
Localisation : Strasbourg-Bitcherland
Date d'inscription : 23/09/2008

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Sam 27 Sep 2008 - 0:46

Je pense qu'il est dangereux, surtout au niveau européen, j'ai peur que la politique de NDA détruit tout ce qu'on a construit:


http://www.franceindependante.sup.fr/ (rubriques photos et vidéos)


vous comprendrez ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/bobmoorane
Méthos

avatar

Masculin Nombre de messages : 603
Age : 35
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   Dim 12 Oct 2008 - 19:30

C'est la politique de Sarkozy qui va détruire l'Union car elle ne survivra pas si elle continue a être anti démocratique.

NDA n'est pas contre l'Europe mais pour une autre Europe qui respectera les Nations qui la compose.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DLR : Debout La République   

Revenir en haut Aller en bas
 
DLR : Debout La République
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Procureur de la république
» Lève-toi, tiens-toi debout, bats-toi pour tes droits
» PUBLIQUE OU PARAPUBLIQUE?
» La Couronne de la république
» FEDERALISME – Le président de la République refuse de promulguer un décret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Politique :: Les partis politiques-
Sauter vers: