Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe

Aller en bas 
AuteurMessage
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Mer 30 Juil 2008 - 21:19

Le Mouvement démocrate s'oppose au projet de loi présenté cette semaine en conseil des ministres par Madame Christine Boutin, ministre du logement


Dans un communiqué de presse à l'AFP, Jean-Marie Vanlerenberghe, vice-président du Mouvement Démocrate et sénateur-Maire d'Arras, dénonce la remise en cause de la loi dite "SRU" . "Le Mouvement démocrate s'oppose au projet de loi présenté cette semaine en conseil des ministres par Madame Christine Boutin, ministre du logement. Le Mouvement démocrate n'accepte pas la remise en cause de la loi Solidarité et Renouvellement Urbain (dite « loi SRU ») qui impose aux communes de plus de 3 500 habitants d'offrir au moins 20% de logements locatif sociaux....

C'est lui qui en est l'auteur pas mal, non ?
ça y est on commence à dégainer ..... , ENFIN !!!

http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/vanlerenberghe-reaction-loi-sru-300708.html


Dernière édition par gillou le Jeu 13 Nov 2008 - 10:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
j-l_62

avatar

Masculin Nombre de messages : 8
Age : 34
Localisation : ARRAS (62)
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Jeu 31 Juil 2008 - 18:21

c'est bête qu'il ne prend pas plus souvent la parole, de plus il en à les capacités politiques : sénateur, maire d'arras et président de communauté urbaine.!
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Jeu 31 Juil 2008 - 18:25

ben justement, jusqu'à présent, on avait la seule voix de Bayrou, je ne sais pas si vous avez remarqué que maintenant, plusieurs dirigeants Modem s'expriment, c'est très bien! fini le gourou, enfin des voix qui s'élèvent, et ça n'est qu'un début!
Revenir en haut Aller en bas
melpat

avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 56
Localisation : Hérault - Marseillan
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Jeu 31 Juil 2008 - 22:30

juju41 a écrit:
ben justement, jusqu'à présent, on avait la seule voix de Bayrou, je ne sais pas si vous avez remarqué que maintenant, plusieurs dirigeants Modem s'expriment, c'est très bien! fini le gourou, enfin des voix qui s'élèvent, et ça n'est qu'un début!

Exact ça commence à suivre, faut serrez les rangs derriére FB
Revenir en haut Aller en bas
http://capmarseillan.free.fr/
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Mer 24 Sep 2008 - 16:05

Jean-Marie Vanlerenberghe, sénateur du Pas-de-Calais, s'exprime sur la réforme de La Poste.


Retrouvez la réaction de Jean-Marie Vanlerenberghe, sénateur-maire du Pas-de-Calais, suite à la grève de La Poste du mardi 23 septembre.

http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/Jean-Marie-Vanlerenberghe-poste-240908.html
Revenir en haut Aller en bas
Tamaris



Masculin Nombre de messages : 1525
Age : 63
Localisation : (Nord)
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Mer 24 Sep 2008 - 17:55

Je ne comprends pas très bien. pouquoi s'en prendre, pour une première intervention visible, à Christine Boutin, qui, malgré tout, est assez proche des idées centristes?
Il eût été préférable, et de plus de panache, de s'en prendre par exemple à Hortefeux.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Mar 4 Nov 2008 - 13:03

samedi, 01 novembre 2008


Jean-Marie Vanlerenberghe ne lâche rien sur le logement social


Le 14 octobre dernier, le sénateur MoDem, il est vrai appuyé par tous les séanteurs centristes ou presque, n'a rien lâché sur le logement social et catégoriquement refusé que le seuil de 20% de logements sociaux soit abaissé. Les journaux ont titré que le Sénat avait retoqué le projet du gouvernement, mais l'examen de près des faits permet de savoir qui exactement est parvenu à torpiller ce projet inique.
Voici l'intervention du sénateur MoDem Jean-Marie Vanlerenberghe (extraits):
Nous avons donc besoin de l’accession à la propriété comme du locatif social.
Or, madame la ministre, en modifiant l’article 55 de la loi SRU, vous contribuez justement à appauvrir le parc locatif social.
Vous justifiez votre mesure en expliquant que les mêmes personnes sont attributaires du Pass-foncier, du prêt social location-accession, ou PSLA, et des logements sociaux.
Je conteste votre démonstration. Ce sont les mêmes personnes peut-être, mais ce ne sont pas les mêmes produits ! Croyez-vous qu’un jeune homme ou une jeune femme entrant dans la vie active et cherchant un logement social puisse se rendre immédiatement acquéreur d’un Pass-foncier ? Croyez-vous qu’un jeune couple n’attend pas l’épreuve du temps pour accéder à la propriété ?
Nos communes ont besoin de locatif social tout autant que d’accession sociale. Et le seuil de 20 % pour le locatif n’est pas trop haut.
Je citerai, par exemple, la communauté urbaine d’Arras que je préside. Elle a pour objectif 25 % de logements locatifs en moyenne à l’horizon 2013, les communes rurales participant largement à cet effort. N’est-il pas normal que nos enfants puissent se loger même dans nos territoires ruraux ? Comment le feront-ils sans logements locatifs sociaux ?
Et ne parlons pas, bien sûr, des RMIstes, des femmes seules vivant de l’allocation parent isolé ou des personnes âgées, enfin de tous ceux qui attendent un logement locatif social et qui peuplent nos permanences !

Ce qui nous dérange dans votre proposition, c’est que vous cassez une logique, celle de l’article 55 de la loi SRU qui se concentre uniquement sur le logement locatif. Les 20 % de logements locatifs sociaux constituent un horizon pour toutes nos communes. Ne le brisez pas, madame la ministre !
En effet, il faut bien reconnaître que la loi de 2000 permet à la France de rattraper son retard. Beaucoup de communes ont joué le jeu, ont participé à cet effort de solidarité, comme vous l’avez souligné.
Il ne serait donc pas normal que certaines communes se désolidarisent et persistent à ne pas respecter leurs obligations.

Aujourd’hui, seuls le Pass-foncier et le PSLA sont concernés mais, demain, quels nouveaux types de logements seront-ils comptabilisés dans les 20 % ? (M. Thierry Repentin applaudit.)
Nous risquons, avec cet article 17, d’ouvrir la brèche et, à terme, de vider totalement de sa substance l’article 55 de la loi SRU. Or ce dernier visait, d’une part, à renforcer l’offre en logements locatifs sociaux et, d’autre part, à favoriser une meilleure répartition géographique de ces logements locatifs.
Madame la ministre, vous êtes une femme de principes, comme vous l’avez souvent répété. Or, il est capital de ne pas remettre en question le principe de l’article 55.


http://heresie.hautetfort.com/
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Mer 10 Déc 2008 - 0:28

La Voix du Nord 7 décembre Premier bilan de la liste d'ouverture du maire : « On vit en équipe avec des règles du jeu »

Le moins que l'on puisse dire est que la liste d'ouverture, présentée par Jean-Marie Vanlerenberghe lors des dernières municipales, ratissait large : Modem, UMP, société civile... mais aussi des socialistes, des syndicalistes dans la mouvance de gauche, un communiste. Une union qui s'est avérée gagnante dès le 1er tour. Comment vit cette équipe quelques mois plus tard ? Réponse du sénateur maire...

> Quel premier bilan tirez-vous de la liste d'ouverture ?
J.-M. Vanlerenberghe : « J'ai fait une liste d'ouverture dans l'inspiration du mouvement auquel j'appartiens. En ouvrant à droite, à gauche, aux bonnes volontés. Dans l'intérêt et pour l'avenir d'Arras. C'est une constante de mon action depuis 1995. J'avais ouvert à la société civile. On est allé plus loin avec des personnes qui ne cachent pas leur appartenance politique. Le groupe constitué se sent à l'aise et se retrouve dans cette volonté. »

> Sans dissonance ?
« On travaille dans le respect des idées. Jacques Patris a effectivement exprimé "sa" vision des choses. Je m'en suis expliqué avec lui franchement et directement. Le problème pour lui est différent. Il était au conseil municipal, mais dans l'opposition. Passer de l'opposition à la majorité, c'est passer du discours à l'action. Il commence à prendre conscience de la différence et de l'intérêt que nous avons à travailler ensemble. Et il y a des règles du jeu : l'action ne se fait pas tout seul. C'est vrai pour tout le monde. Un élu n'a pas à faire le travail des chefs de service et doit respecter ce travail. En revanche, il doit inspirer l'action en accord avec les orientations politiques prises par le maire, quand il s'agit du conseil, ou par le président et son bureau quand il s'agit de la communauté urbaine. On vit en équipe, on travaille en équipe. À Jacques Patris de trouver ses repères.
C'est ainsi que tous les vice-présidents, adjoints, élus, travaillent. »

> À part cette réaction épidermique, comment s'organisent les autres élus d'ouverture ?
« Pour Alexandre Malfait, Mickaël Sulligère, Nicole Canlers, Hélène Lefebvre et d'autres... C'est bien différent. Ils voient bien l'intérêt de faire passer leurs idées dans les actes. C'est une chance extraordinaire. Les collectivités locales, c'est le seul endroit où on peut marquer le territoire de son action. Et on voit ce qu'ils font. Le bilan de la liste d'ouverture est très positif. C'est un constat pour l'ensemble des élus de cette équipe nouvelle. »

> Une équipe qui a un programme ambitieux de 200 propositions comme carnet de route... « L'objectif des 200 propositions, c'est aussi que tous les personnels et cadres municipaux s'approprient ces projets et procédures pour que ce soit réalisé durant le mandat. On travaille en liaison transversale, avec un plan de réalisation étalé dans le temps, qui correspond aux possibilités de financement de la ville... »

> Justement, côté finances, la ville a-t-elle contracté des emprunts « toxiques » qui pourraient être pénalisant en cette période de crise économique ?
« Les finances de la ville d'Arras sont saines : 70 % des emprunts sont à taux fixe et relativement bas, à environ 4 %. L'endettement est bien géré par le directeur général et les directeurs des services. Je précise aussi que sur les 200 propositions du programme, certaines ne coûtent pas et d'autres seront plus exigeantes... On a six ans pour les réaliser. »
• PROPOS RECUEILLIS PAR MARCO VERRIEST

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Arras/actualite/Secteur_Arras/2008/12/07/article_premier-bilan-de-la-liste-d-ouverture-du.shtml
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Mar 6 Jan 2009 - 16:02

La solidarité territoriale, grande oubliée du plan de relance :


Les décideurs économiques et politiques français et étrangers ont enfin pris conscience de l'ampleur de la crise. Ils reconnaissent qu'elle dépasse largement les habituelles crises conjoncturelles et qu'elle va changer pour longtemps l'économie, la société et la politique. Malheureusement, très peu en ont mesuré les conséquences sociales et territoriales.

N'en déplaise à Alain Minc, ce sont les personnes les plus modestes qui vont être touchées par cette crise. La France « qui se lève tôt » va durement souffrir de la récession économique. Il ne suffit pas de déclarer de manière méprisante : « Quand on est fonctionnaire, possesseur d'un Livret A, on n'est pas touché par la crise », pour démontrer que seuls les gens riches vont perdre de l'argent.

Les travailleurs pauvres, et notamment les intérimaires, sont les premières victimes des plans sociaux. Raison de plus pour que l'Etat intervienne en faveur du pouvoir d'achat des plus modestes, non seulement pour éviter que l'économie tourne au ralenti, mais aussi et surtout pour des raisons élémentaires de justice et de solidarité.

L'impact de cette crise sera dramatique sur le plan social mais aussi sur le plan territorial. Elle va en effet frapper les régions les plus pauvres comme le Nord-Pas-de-Calais, car les secteurs en grave récession économique, le bâtiment et l'automobile, sont des industries de main-d'oeuvre.

A elle seule, la crise de l'industrie automobile va engendrer une véritable fracture territoriale. Cette industrie, qui fut l'outil de la reconversion industrielle des années 1970 et 1980, emploie directement ou indirectement 10 % de la population active de notre pays. Son poids économique dans le Nord-Pas-de-Calais pèse plus lourdement encore. Elle représente 55.000 emplois directs, plus de 20 % de l'économie régionale globale, et beaucoup plus encore dans certains territoires comme le Douaisis, le Valenciennois ou l'Avesnois.

C'est un véritable tsunami social qui se profile dans notre région. Regardons la réalité économique et sociale de ce début d'année en face. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : la Française de Mécanique (3.800 salariés), PSA (2.300 salariés), Renault Douai (5.400 salariés), Toyota Valenciennes (3.300 salariés), Maubeuge Construction Automobile (2.300 salariés) et beaucoup d'autres ont arrêté leur activité pour quelques semaines. C'est en tout au moins 40.000 salariés de l'industrie qui seront en chômage technique au mois de janvier. Au-delà des conséquences immédiates en termes de pouvoir d'achat pour ces familles, il règne un grave climat d'incertitude sur les conséquences de la crise en termes d'emploi. Les intérimaires et les sous-traitants sont déjà touchés. A titre d'exemple :

- Sevelnord Hordain se sépare de 400 intérimaires.

- Valeo Etaples se sépare de 150 intérimaires après seulement huit jours d'ouverture en décembre.

- MCA Maubeuge se sépare de 500 intérimaires et annonce l'arrivée d'un responsable social, ce qui fait planer l'angoisse d'un prochain plan social.

Selon l'Association régionale de l'industrie automobile (Aria), personne ne mesure encore précisément les conséquences de la crise. Les entreprises naviguent à vue, utilisent beaucoup le chômage technique et la flexibilité jusqu'en février prochain. Mais après...

A cette crise de l'industrie automobile s'ajoutent aussi la crise de la VPC (La Redoute, Les 3 Suisses) avec encore plusieurs milliers d'emplois en danger, et, comme dans toutes les régions, la crise du bâtiment, industrie de main-d'oeuvre. Il y a donc urgence à agir, à exiger de l'Etat des mesures en faveur des régions qui vont être sinistrées. Une discrimination positive en faveur des territoires plus impactés par la crise se justifiait et s'imposait. Malheureusement, il n'en est rien : la solidarité territoriale est la grande oubliée du plan de relance.

En d'autres temps, les élus auraient hurlé pour exiger un plan de l'Etat pour mener cette deuxième bataille de la reconversion industrielle. Aujourd'hui, ils sont étrangement silencieux. Le silence des parlementaires UMP n'est pas en soi surprenant. Leurs propos et actions sont motivés par le seul soutien au président de la République.

La timidité des parlementaires PS est plus surprenante. Est-ce un phénomène psychologique ? Ceux qui ont mené la bataille de la première reconversion industrielle ont-ils encore assez d'énergie pour mener ce nouveau combat pour une solidarité territoriale ? Ou alors est-ce tout simplement une anesthésie qui résulte des combats internes du congrès de Reims ? Quelles que soient les raisons de ce silence des élus, bonnes ou mauvaises, nous pensons qu'il est urgent de le rompre. C'est pourquoi nous prenons délibérément l'initiative de demander un volet territorial du plan de relance en faveur des régions qui seront les plus lourdement frappées par la crise.

Quelque 70 % des investissements publics sont financés par les collectivités. Cette ambition repose sur l'impôt local ou sur l'emprunt. Le volet territorial d'un nouveau plan de relance stimulerait l'investissement et accélérerait la mutation économique. Cette politique d'aménagement du territoire tant attendue pourrait se traduire par un certain nombre de mesures :

- le renforcement temporaire de la dotation globale de fonctionnement pour les collectivités des bassins les plus touchés par le chômage ;

- la création de zones franches ponctuelles et spécifiques pour certains territoires très touchés comme ce qui s'est fait dans les Ardennes ;

- la réalisation d'équipements structurants financés à 100 % par l'Etat, comme de nouveaux sillons ferroviaires pour le TER ou le fret (par exemple entre Arras, le bassin minier et la métropole lilloise), des équipements portuaires sur la façade maritime pour la mise en place de « l'autoroute de la mer » ou encore le canal Seine-Nord en choisissant de dispenser le conseil régional du Nord-Pas-de-Calais, celui de Picardie ou les conseils généraux de participer à son financement.

Cette crise est une épreuve douloureuse, redoutable pour la France et pour l'Europe. Nous n'en sortirons qu'au prix d'efforts partagés, justes et équilibrés. Voilà pourquoi la question de l'aménagement du territoire en France et plus encore en Europe est pour nous l'une des clefs qui permettront de triompher de cette crise.

Olivier Henno (Modem) est maire de Saint-André et premier vice-président de Lille Métropole. Jean-Marie Vanlerenberghe (Modem) est Sénateur-maire d'Arras et président de la communauté urbaine d'Arras.


http://www.lesechos.fr/info/france/4815016-la-solidarite-territoriale-grande-oubliee-du-plan-de-relance.htm
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Mer 29 Juil 2009 - 20:30

Redécoupage électoral : le Mouvement Démocrate déplore l'absence de proportionnelle
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Mar 4 Aoû 2009 - 10:37

Jean-Marie-Vanlerenberghe veut une dose de proportionnelle dans l'élection des députés



mardi 04.08.2009, 04:43 - La Voix du Nord

| REDÉCOUPAGE |



La présentation du projet de loi sur le redécoupage électoral, mercredi dernier, a suscité les critiques du vice-président national du Modem, qui n'est autre que... Jean-Marie Vanlerenberghe, le sénateur-maire d'Arras. - Vous déplorez que le gouvernent n'ait pas saisi l'occasion du redécoupage pour mettre en place un système proportionnel. Pouvez-vous préciser un peu ?

« Ce que j'ai dit, c'est qu'il fallait respecter la Constitution qui stipule, dans son article 4, que le scrutin doit assurer "une représentation équitable" des différents groupes politiques. Voilà. C'est tout. Appliquons la Constitution... » - Mais encore...


« Pour cela, il faut introduire un peu de proportionnelle dans le scrutin majoritaire. Le gouvernement aurait pu saisir l'occasion de cette loi électorale pour le faire. » - Mais on élit les députés de manière uninominale. Ils sont élus... ou pas. Comment introduire de la proportionnelle dans un tel scrutin ?
« Eh bien par exemple, on peut faire comme nos voisins Allemands. Élire une partie des députés au scrutin uninominal majoraire et une autre, par un scrutin de liste propotionnel ».
- Vous avez aussi dit que le Modem était « assez peu concerné » par le redécoupage...
« Bien sûr. Avec trois députés à l'Assemblée nationale, nous sommes "assez peu concernés". Ceci dit, nous nous rendons bien compte qu'il y a un peu de manipulation politique dans le redécoupage tel qu'il est proposé. Retailler les circonscriptions en fonction des évolutions démographiques est une nécessité légale. Après, il y a la manière de le faire. Là, il est évident que les propositions ne désavantagent pas le parti au pouvoir... Une façon de faire qui n'est d'ailleurs pas propre à ce gouvernement. » •
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Mer 28 Oct 2009 - 17:22

Interview de la semaine : Jean-Marie Vanlerenberghe au sujet de l'hôpital : "j'ai l'impression que les considérations financières l'emportent"




Jean-Marie Vanlerenberghe, sénateur-maire d'Arras, revient sur le projet du gouvernement de fermer les blocs opératoires effectuant moins de 1500 opérations par an.

"J'ai l'impression que les considérations financières - le déficit de la Sécurité sociale pour parler clair - l'emportent sur la qualité des soins qu'on est en droit d'attendre pour les patients", a-t-il regretté. "La chirurgie a besoin d'excellence", a-t-il ajouté.
Reconnaissant que, pour les opérations exceptionnelles, il y ait besoin de grands blocs très équipés, il a soutenu le maintien d'une "chirurgie de proximité".
Lien(s) : Retrouvez ici l'interview de la semaine de Jean-Marie Vanlerenberghe.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Ven 12 Mar 2010 - 15:23

Jean-Marie Vanlerenberghe : "L'attitude de Corinne Lepage est déloyale"
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Mer 17 Mar 2010 - 13:58

Jean-Marie Vanlerenberghe : "Je demande solennellement à Corinne Lepage de démissionner du mandat de députée européenne qu'elle a obtenu grâce aux voix du Mouvement Démocrate"


Comme sénateur du Pas-de-Calais et Maire d'Arras, la plus importante ville MoDem de la région, j'ai soutenu Corinne Lepage aux élections européennes acceptant de lui offrir un mandat que méritaient bien des élus et des militants de notre région. Avec l'ensemble des militants de la circonscription Nord-Ouest, nous l'avons fait élire députée européenne.

Dès la minute où elle a été élue, elle s'est mise à critiquer notre mouvement et à relayer sciemment les plus violentes attaques de nos adversaires.

Cette attitude déloyale est allée crescendo jusqu'au premier tour des élections régionales, où elle a soutenu ouvertement des listes concurrentes, trahissant ainsi ses amis.


Madame Lepage a enfin décidé de quitter le Mouvement Démocrate. Je lui demande solennellement de démissionner du mandat de députée européenne qu’elle a obtenu grâce aux voix du Mouvement Démocrate : c’est une question de dignité si ce mot a encore un sens pour elle.

Jean-Marie Vanlerenberghe

Vice-Président du Mouvement Démocrate

Sénateur-maire d’Arras
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Ven 24 Sep 2010 - 11:49

Retraites : "Il faut prendre en compte les carrières courtes, accidentées, notamment pour les femmes", pour Jean-Marie Vanlerenberghe
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Dim 3 Oct 2010 - 21:05

Jean-Marie Vanlerenberghe : "Le Sénat devra être le lieu pour concilier écoute de la rue et nécessité de réforme"
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Mar 5 Oct 2010 - 11:34

Réforme des retraites au Sénat : "Nous défendrons des aménagements pour tous les Français ayant une petite retraite", selon Jean-Marie Vanlerenberghe
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Lun 11 Oct 2010 - 15:56

Retraites : "Le gouvernement a manqué l'étape du dialogue social avec tout le monde", pour Jean-Marie Vanlerenberghe
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Mar 12 Oct 2010 - 22:23

Jean-Marie Vanlerenberghe : "La mobilisation populaire contre la réforme des retraites ne se dément pas"
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Mer 20 Oct 2010 - 18:40

"La réforme des retraites souffrira d'un déficit de légitimité", selon Jean-Marie Vanlerenberghe
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Mer 3 Nov 2010 - 16:14

Retraites : "Le gouvernement n'a pas tenu compte des carrières longues et de la pénibilité du travail", selon Jean-Marie Vanlerenberghe
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Sam 5 Fév 2011 - 8:26

Jean-Marie Vanlerenberghe contribue au renforcement de l'indépendance du médecin du travail
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Jeu 19 Jan 2012 - 11:33

Jean-Marie Vanlerenberghe a réagi, mercredi 18 janvier, à la tenue du sommet social organisé par le président de la République.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Ven 16 Mar 2012 - 11:55

"La retraite par points, c'est la liberté pour les salariés, tout en garantissant solidarité et transparence"
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   Mer 26 Sep 2012 - 18:31

VANLERENBERGHE VEUT CROIRE À UNE ASSOCIATION BAYROU-BORLOO

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intervention de Jean-Marie Vanlerenberghe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Pays des Carrières, Abbé Jean Marie.
» Présentation de Jean-Marie COMPAN
» Recherche GADRET jean marie
» La Mandala du Dépassement des peurs par Jean-Marie SCHNEIDER
» JEAN MARIE ECAY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Pôle Modem :: Actu Média-
Sauter vers: