Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Enfants surdoués, enfants précoces

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
genev_tabouis



Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Enfants surdoués, enfants précoces   Mer 6 Aoû 2008 - 0:11

Jean-Luc a écrit:
c'est avant tout un club un peu trop nombriliste qui n'a jamais rien bâti.
Explication : QI et créativité sont deux notions sans corrélation. ...

Les objectifs de l'assoc ne sont pas de changer le monde ensemble (comme certains partis que je connais bom...)

Citation :
Faire s'épanouir
«Détecter l'intelligence humaine et contribuer à son épanouissement pour le bénéfice de tous.»
Relier
«Fournir à ses membres un environnement intellectuel et social stimulant.»
Rechercher
«Encourager la recherche sur la nature, les caractéristiques et les emplois de l'intelligence.»
Le tout dans un esprit d'entraide et d'amitié.

Ceux qui en attendent plus sont forcément déçus. Ceci dit, je n'ai pas renouvelé ma cotis. et n'ai plus de nouvelles de ce fait.
Dans ch'nor, tu y as peux-être croisé ma 'tite soeurette de Lambersart ?
Revenir en haut Aller en bas
http://genevievetabouis.blogspot.com/
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Enfants surdoués, enfants précoces   Mer 6 Aoû 2008 - 9:01

genev_tabouis a écrit:
Faire s'épanouir
«Détecter l'intelligence humaine et contribuer à son épanouissement pour le bénéfice de tous.»
Détecter, ils font. Mais de manière cependant pas totalement pertinente : un des 4 tests implique non pas de l'intelligence pure, mais un certain niveau de culture occidentale. En outre, le seuil d'admission a varié selon les années (assoupli quand les effectifs étaient en baisse, par exemple).

genev_tabouis a écrit:
Relier
«Fournir à ses membres un environnement intellectuel et social stimulant.»
Je n'i ai trouvé en 14 ans aucun social autre que le "club" interne. Passé la ou les premières années, on découvre que c'est statique...[/quote]

genev_tabouis a écrit:
Rechercher
«Encourager la recherche sur la nature, les caractéristiques et les emplois de l'intelligence.»
Le tout dans un esprit d'entraide et d'amitié.
Là, c'est raté : beaucoup de discussion "tourne-en-rond", de culture du nombril. Le dernier projet que j'avais voulu mettre en oeuvre, on l'a approuvé, puis on m'a laissé faire tout seul, et enfin on m'a mis des bâtons dans les roues alors que Mensa devait en être la principale bénéficiaire.

genev_tabouis a écrit:
Ceux qui en attendent plus sont forcément déçus.
Quand des gens qui se disent intelligents se rassemblent, on pourrait s'attendre à ce qu'il en sorte quelque chose d'intéressant. J'ai surtout découvert qu'on pouvait être à la fois con et surdoué...

genev_tabouis a écrit:
Dans ch'nor, tu y as peux-être croisé ma 'tite soeurette de Lambersart ?
Ma dernière cotisation date de 1984... Ensuite je ne me suis plus occupé que de l'ANPES.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Enfants surdoués, enfants précoces   Mer 6 Aoû 2008 - 9:06

je trouve ce genre de club douteux, tous ces gens qui se croient éminemment supérieurs aux autres, et qui finalement n'apportent pas grand chose à la société... quand je pense à eux, ça me rappelle Attali et sa Suffisance, tellement méprisant et sur de lui... berk....
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Enfants surdoués, enfants précoces   Mer 6 Aoû 2008 - 9:13

Le gros problème de la Mensa, c'est que les surdoués "bien dans leur peau" ne ressentent pas l'envie d'y adhérer, ou alors n'y restent pas.
Les inscrits, dans l'ensemble, ne souffrent pas d'un complexe de supériorité, mais d'un problème d'intégration sociale, qu'ils compensent en se réunissant périodiquement, en discutant sur des sujets intéressants, en sortant parfois de très bonnes idées. Mais dès qu'il s'agit de tirer parti de tout ça, tout le monde repart se cacher dans son trou.
Et pourtant, des idées géniales, j'en ai vu passer plus d'une. Rolling Eyes

Les rares qui ont réellement abouti à quelque chose se sont démerdés seuls et ont évidemment largué Mensa.

Reste que ce club permet à des "solitaires" de trouver des gens avec qui ils peuvent échanger, et c'est déjà ça.

Non, Juju, rien à voir avec Attali.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Christine41

avatar

Féminin Nombre de messages : 249
Age : 58
Localisation : BLOIS
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Enfants surdoués, enfants précoces   Mer 6 Aoû 2008 - 10:15

Club ou pas club, il y a bien un souci avec le développement et l'intégration des enfants précoces.
Ce qui me gène c'est que vous parlez beaucoup de tests et de QI. Je voudrai élargir en parlant d'enfants qui apprennent de manière différente et à qui l'EN ne permet le developpement.
Il y a des enfants qui apprennent en touchant les objets, en faisant eux mêmes les tests ou expériences, ceux là ont beaucoup de difficultés à l'école même si leur QI est elevé.
Ceux qui sont favorisés sont ceux qui apprenent en écoutant, ils mémorisent le cours et la leçon est su.
IL y a ceux qui ont un sens artistique surdéveloopé et qui ne trouvent pas non plus leur place à l'école.
Et bien sûr les enfants geotrouvetout qui sont brimés parcequ'ils savent des choses que l'EN a décidé qu'ils ne devaient pas savoir à leur âge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vaeconseil.fr
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Enfants surdoués, enfants précoces   Mer 6 Aoû 2008 - 10:48

Christine41 a écrit:
Club ou pas club, il y a bien un souci avec le développement et l'intégration des enfants précoces.
Ce qui me gêne c'est que vous parlez beaucoup de tests et de QI.
Non, c'est juste qu'a été abordé le sujet de la Mensa.

Car l'intelligence existe sous de nombreuses formes, et les tests classiques n'en relèvent que quelques-unes. En poussant dans le détail, un Canadien en a inventorié plus de cent...

Sans aller jusque-là, c'est le comportement et les désirs de l'enfant qui doivent primer : on peut être très bon en quelque chose sans pour ça avoir envie d'y faire carrière. Il faut déblayer les voies que l'enfant désire emprunter, point barre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Enfants surdoués, enfants précoces   Mer 6 Aoû 2008 - 17:44

Sur Agoravox, article de Liliane Bourdin:

La souffrance de l’enfant précoce
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Enfants surdoués, enfants précoces   Mer 6 Aoû 2008 - 18:24

Un bon article. Smile

Sauf que je n'aime pas du tout le terme "surdouement" (qui rime avec "dénuement"), y préférant de loin la "surdouance" (qui rime avec "avance").
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Christine41

avatar

Féminin Nombre de messages : 249
Age : 58
Localisation : BLOIS
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Enfants surdoués, enfants précoces   Mer 6 Aoû 2008 - 18:37

Merci Miaou, c'est exactement ce que je voulais exprimer ici et c'est exactement ce qui se passe réellement, c'est bien du gachis, un tiers des enfants précoces en echec scolaire.
Cela vaut tout de même la peine refléchir sur comment permettre à ces enfants de donner le meilleur d'eux mêmes.

Peut-on imaginer une classe spéciale dans chaque établissement un peu comme la classe unique dans les villages où l'enfant apprends selon son niveau et non en fonction de son âge, et donc chaqu'enfant aurait son propore programme, sans pour autant en faire des bêtes de cirque.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vaeconseil.fr
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Enfants surdoués, enfants précoces   Mer 6 Aoû 2008 - 21:29

Citation :
une classe spéciale dans chaque établissement un peu comme la classe unique dans les villages où l'enfant apprends selon son niveau et non en fonction de son âge, et donc chaqu'enfant aurait son propore programme,
Un peu comme une classe Montessori, si mes souvenirs sont bons ? (j'ai un peu lâché le sujet, mes enfants ayant grandi, mais il y avait une revue avec laquelle j'avais beaucoup appris: "Enfants d'abord").
Simplement "respecter les rythmes de l'enfant", et aussi reconnaître qu'il y a plusieurs formes d'intelligence et que chacun a ses talents propres.

Au Québec, il y a de nombreuses classes pour les "enfants précoces", le problème y est davantage reconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Christine41

avatar

Féminin Nombre de messages : 249
Age : 58
Localisation : BLOIS
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Enfants surdoués, enfants précoces   Mer 6 Aoû 2008 - 22:33

oui mais cela fait un bail que l'on ne parle plus de ces classes spécifiques, depuis la mondialisation uniformise tout y compris les apprentissages. Ce qui est à la mode dans les conversations c'est de savoir combien y a de flics dans les cours d'ecoles, l'age auquel on peut ficher les enfants futurs délinquants (dès 3 ans).
Si nos enfants s'epanouissent à l'école il n'y aurait besoin ni de flics ni de fichier.
C'est vrai qu'en France on a visiblement un problème avec la reconnaissance des enfants précoces.
Le Québec est tres en avance pour ce qui concerne la reconnaissance des compétences des enfants et des adultes. J'ai eu l'honneur d'étudier avec Gaston Pineau et Josette Layec qui ont importé du québec le portfolio ou portefeuille de compétences, ils ont mis trente ans pour le faire reconnaitre en France. C'est peu dire...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vaeconseil.fr
Christine41

avatar

Féminin Nombre de messages : 249
Age : 58
Localisation : BLOIS
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Enfants surdoués, enfants précoces   Sam 9 Aoû 2008 - 14:00

http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/024000190/0000.pdf

J'espère que le lien cidessus fonction, il s'agit du rapport de Mr. Delaubier en 2001 "La scolarisation des élèves "intellectuellement précoces" : rapport à Monsieur le Ministre de l'éducation nationale

C'est un petit rapport de 48 pages pour occuper le week end
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vaeconseil.fr
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Enfants surdoués, enfants précoces   Sam 9 Aoû 2008 - 15:38

Citation :
FRACTALES (France Actions Talents et Surdouements) : autre branche de l’ANPEIP (ANPEIP-Nord), devenue indépendante depuis quelques mois, cette association est présidée par Monsieur Pierre Paoletti.
Je tiens à (re-)préciser que l'« indépendance» en question est due à une exclusion en 2001 de l'ex-ANPEIP-Nord (fondée par moi-même en 1984 et que j'ai présidée jusqu'en 1990) de la fédération ANPEIP pour cause de dérive sectaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Lamule

avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 42
Localisation : Quelque part à l'Ouest de Chartres
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Enfants surdoués, enfants précoces   Sam 16 Aoû 2008 - 12:29

Ce sujet est très intéressant, et la discussion qui s'est installée ici est de grande qualité. J'éspère pouvoir m'y insérer sans trop dépareiller.jocolor
Toutefois je trouve que certaines contributions tombent -parfois- dans des généralismes inéxacts qui peuvent même être injustes.
Je suis enseignant. Ma peinture est encore fraîche, car je vais effectuer ma troisième rentrée.
Je ne connais pas encore toutes les arcanes de la grande maison, et je sais bien qu'elle comporte un paquet de dysfonctionnement. Cependant, je serais tenté de contredire les personnes qui pensent que l'EN vise à enfermer les élèves dans un moule rigide et donc à corseter les élèves précoces/surdoués.
Il y a bien longtemps que nous ne sommes plus dans cet environnement rigide, bien au contraire. Les enseignants sont sensés offrir un enseignement individualisé. Je suis encore très loin d'y arriver. Et il est bien certain que je me cale sur le rythme médiant de la classe. J'ai des collègues plus aguerris qui sont capables de monter des cours à trois vitesses (!) adaptés aux différentes strates d'une classe. Je n'en suis pas encore là. Problème de formation? A mon avis non. C'est une question d'expérience. Il est des choses que l'enseignant doit apprendre par lui-même afin d'insérer les concepts dans son propre style.
Toujours étant, que dés qu'il est possible de le faire, on cherche bien évidemment à solliciter l'intellect des élèves au maximum.
Aux vues des statistiques évoquées dans ce sujuet, on parle des 5% les plus intellectuellement nantis. Dans une classe de collège (où je suis) cela correspond aux un (ou deux) élèves les plus brillants de la classe. Ce que l'on nomme la "tête de classe". J'enseigne à environ 220 élèves, cela veut dire que j'ai pu voir cette année environ 11 surdoués, et je pense en effet à une bonne quinzaine d'élèves de 5eme, de 4eme ou bien de 3eme.
Ils sont tous (très) différents tant dans leur mode de compréhension que dans leur comportement . Et bien évidemment leurs histoires personnelles sont toutes TRES différentes.
Les ai-je suffisamment "exploités"? Certainement pas.
Faudrait-il les mettre dans une classe réservée et estampillée "têtes d'ampoules" (les amateurs de la série Malcom apprécieront)? Je ne le pense pas non plus. Quand à faire sauter des classes je reste tout à fait dubitatif. L'effet "mascotte" décrit par Jean-Luc, je n'y croit guère. D'ailleurs, un élève n'a pas vocation à être une mascotte pour d'autres élèves plus âgés desquels il serait de facto complètement déconnecté, exclu. Quid de ce que sont devenus les bacheliers de moins de quinze ans? J'aimerais savoir comment ils ont vécu la période et si cela les a réellement enrichis tant intellectuellement qu'humainement.
Si un très bon élève doit être nourrit le plus possible, il ne faut pas non plus le gâver omme une oie. Des classes dites d'excellence commencent à émerger dans les collèges (souvent ce sont les "classes européennes"). Elles sollicitent une à deux heures supplémentaires les pioux-pioux qui peuvent le faire.
Ensuite, il faut bien les laisser se construire des relations sociales avec les élèves de leur âge. Il faut bien aussi qu'ils se détendent avec les autres; qu'ils partagent du temps et des expériences avec leurs camarades. Et ce n'est pas anodin du tout ça!
Ils doivent prendre conscience de leurs capacités sans être enfermés dans un coccon réservé à un carré VIP pour hauts QI (j'émets de forts doutes sur la qualité de ce que montrent ces tests de QI par ailleurs).
Comme me l'a dit une enseignante pour qui j'avais le plus profond respect: "il faut que les élèves puissent avoir leur enfance". Aller plus vite leur fera gagner du temps d'apprentissage certes, mais peut-on VIVRE plus vite?
Je n'ai pas de réponse 100% applicable à tous les cas à apporter ici.

Sur mes 11 élèves de l'année scolaire passée, il y aurait eu 11 diagnostics différents. Dans la majeure partie des cas, je ne pense pas que sauter une classe aurait été bénéfique. Les extirper vers une structure plus pressurisante? Je ne sais pas si cela aurait été bien non plus. Le système scolaire fait suffisamment de décantation entre le primaire et le supérieur sans en rajouter. Il est important que ces élèves aient conscience de ce que sont leurs contemporains en bien comme en mal.

Pour finir, il est bien évident que l'EN doit encore accentuer ses moyens sur les élèves les plus capables. Mais c'est plus un problème de moyen d'encadrement que de structure des programmes ou ou bien du mode pédagogique.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Enfants surdoués, enfants précoces   Sam 16 Aoû 2008 - 13:35

1) Tant dans ma propre scolarité que dans celle de mes enfants ou d'autres jeunes "repérés" par l'ANPES/ANPEIP soit directement soit via les parents, je dispose d'un grand nombre de témoignages et expériences.
Il existe heureusement d'excellent enseignants, capables de prendre en compte les individualités des enfants. C'estgrâce à l'un de ceux-ci que mon fils aîné a pu passer directement de CP en CE2, et il s'en est très bien porté.
Malheureusement, ces enseignants ne sont qu'une minorité (pas infime, mais minorité quand même), et il n'est pas rare qu'ils soient plutôt "punis" que récompensés pour leur valeur. Celui qui a aidé mon fils, par exemple, était en fin de carrière et mal vu de la direction de l'établissement, ce qui se répercutait au niveau de l'inspection. Mais étant en fin de carrière, il n'en avait plus rien à cirer et faisait donc passer ses convictions avant le "politiquement correct".

2) Le saut de classe n'est certes pas une panacée, et ne convient pas à tous les enfants surdoués. Essentiellement parce que notre système fonctionne, hélas, par années indivisibles, source de nivellement.
Si l'enseignement se faisait par unités plus petites (trimestres), et en séparant les matières en unités de valeurs, chaque enfant, surdoué ou pas, ne sauterait ou redoublerait que des trimestres, et uniquement pour les matières qui le justifient.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
filincel

avatar

Masculin Nombre de messages : 303
Age : 30
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Enfants surdoués, enfants précoces   Lun 8 Sep 2008 - 17:00

Je vais apporter ma contribution à ce sujet en parlant de moi (j'aime pas bcp ça, mais je suis réaliste, et il vrai que j'ai toujours excellé scolairement).

Déjà tout petit (CE1), je présentais des aptitudes particulières. A l'époque (je ne sais pas pourquoi) on n'avait pas envisagé de me faire sauter de classe. Je prenais néanmoins les cours de maths et de français avec le niveau supérieur, mais avec le recul, je pense que ne pas avoir clairement sauté de classe à contribué mon épanouissement social (il existe des élèves, qui, après avoir sauté une classe, redouble car il ont tout simplement loupé la marche)

J'ai toujours excellé, sans trop travailler, jusqu'au terme de mon enseignement secondaire (même après, mais cela est une autre histoire), en ayant décroché une mention très bien au bac.

Et pourtant, je me suis toujours fais ch** à l'école. Je n'ai jamais aimé cela. Pourquoi ? Je pense tout simplement parce qu'on me forçait à rentrer dans ce moule dont il est question dans ce sujet. Je pense que le gros problème aujourd'hui de l'éducation nationale, c'est que tous les élèves vont dans le même moule. Aucun choix n'est laissé à l'élève, aucune initiative. Allez, vous pouvez choisir votre option en seconde qui sert presqu'à rien (ce que j'avais choisi m'avais tout de même bcp intéressé) et votre fillière pour les deux dernières années. Point. Pas d'autre choix à faire !

Je suis actuellement en erasmus en Finlande, où le système éducatif est présenté comme le meilleur au monde. Pourquoi ? Parce qu'on laisse aux élève la possibilité de faire des choix. De dire, j'aime bien ça, j'aime pas trop ça, ... De placer l'élève tout simplement au centre de son parcours, et ne pas le trimabler dans son moule comme c'est la cas en France.

Laisser la possibilité à l'élève de faire des choix (bon soyons clair, l'apprentissage du français ne doit pas être un choix), qui lui permette de s'épanouir là ou il veut permettrait je pense de résoudre (au moins en partit) le problème des enfants précosses
Revenir en haut Aller en bas
Christine41

avatar

Féminin Nombre de messages : 249
Age : 58
Localisation : BLOIS
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Enfants surdoués, enfants précoces   Lun 8 Sep 2008 - 20:26

comme tu le dit tu t'es fais "C." à l'ecole et c'est bien cela qui est dommage, parceque il s'agit d' enfants-éponges, qui ont une soif d'apprendre, de decouvrir, de chercher et que l'on ne leur offre pas cette possibilité, d'où la maxime d'un de mes anciens profs, petit genie lui meme :" les génies sont de grands fainéants"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vaeconseil.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfants surdoués, enfants précoces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfants surdoués, enfants précoces
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Enfants surdoués, enfants précoces
» ALREP : association de loisirs pour enfants précoces
» goût de nos enfants, accepter et ne pas orienter
» Les enfants Cristal
» Projet mini-bibliothèque en centre de loisirs pour enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Programme du Modem - Boite à idées-
Sauter vers: