Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La guerre en direct

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
juju41



Nombre de messages : 42846
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Ven 15 Aoû 2008 - 11:38

L'Ossétie du Sud sera désormais ossète à 100%, affirme son président


15/08/2008-[10:38] - AFP


MOSCOU, 15 août 2008 (AFP) - L’Ossétie du Sud a été vidée de sa population géorgienne pendant le confit avec Tbilissi et celle-ci n’y reviendra pas, a affirmé vendredi le président de la république indépendantiste, Edouard Kokoïty, au quotidien russe Kommersant.

L’Ossétie du Sud, qui fait officiellement partie de la Géorgie mais s’est autoproclamée indépendante en 1992 après la chute de l’URSS, comptait avant l’offensive géorgienne et la riposte russe plusieurs enclaves peuplées majoritairement de Géorgiens. "Ils (les Géorgiens) ont évacué la population civile. Il n’y avait donc personne (dans les enclaves géorgiennes) à part des soldats géorgiens. Et là où des civils étaient restés, nous avons organisé un couloir et nous leur avons donné la possibilité de partir", a-t-il dit. "Nous n’avons plus l’intention d’y laisser entrer qui que soit", a-t-il ajouté alors qu’on lui demandait si les civils géorgiens pourraient y revenir. Les Géorgiens représentaient environ un tiers de la population d’Ossétie du Sud qui comptait quelque 70.000 habitants avant le conflit, déclenché dans la nuit du 7 au 8 août par les Géorgiens. "Plus de 18.000 réfugiés ossètes de Géorgie se trouvent actuellement en Ossétie du Nord (république de la Fédération de Russie). Il nous faut les faire revenir en Ossétie du Sud", a souligné M. Kokoïty, suggérant ainsi qu’ils pourraient s’installer dans les villages géorgiens. Ce territoire séparatiste est désormais déterminé à obtenir sa reconnaissance, toute comme l’Abkhazie, autre région séparatiste de Géorgie, après l’échec de l’opération militaire géorgienne pour la récupérer par la force.
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Ven 15 Aoû 2008 - 17:43

Géorgie: Bombes à sous-munition contre la population civile?

d'après Mediapart: Russes en Géorgie: la politique de la terre minée

Quand le président russe Dmitri Medvedev déclarait « l'objectif est atteint. L'agresseur est puni », faisait-il référence aux bombes à sous-munitions utilisées la veille pour bombarder des zones habitées ? D’après les onstatations sur place de l'Organisation non-gouvernementale américaine Human Rights Watch (HRW), ces engins, de type RBK-250, ont été larguées le 12 août au-dessus de la ville de Ruisi tuant trois personnes. Mais ce n’est pas tout, les russes ont utilisé dans la même journée les mêmes moyens pour mettre au pas la ville de Gori, déjà vidée de la majorité de ses 56.000 habitants, tuant huit civils et faisant de nombreux blessés.
Revenir en haut Aller en bas
frantibus

avatar

Masculin Nombre de messages : 381
Age : 70
Localisation : émigré en Valais, Suisse
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Ven 15 Aoû 2008 - 20:04

C'est d'une crise grave qu'il s'agit. Il est bien délicat de prendre une position claire et juste.

Aux antipodes de la réaction de nos deux "philosophes enflammés" voici un article plutôt favorable aux russes de la part d'un "économiste dompteur d'ours", prônant une politique équilibrée de l'EU, sans l'OTAN:
http://www.rue89.com/matouk/se-sentant-trop-bafoue-l-ours-russe-montre-griffes-et-dents?page=0#commentaires

Quelques commentaires méritent lecture: ceux de Béatrice1 , Philou017, et enfin onegus. Ce dernier renvoie à un dossier qu'il faut lire absolument :

"Reconstruire les défenses de l'Amérique"
par le "Projet pour le Nouveau Siècle Américain" auquel participent Donald Rumsfeld, ministre US de la défense de 2001 à 2006 et le très controversé Paul Wolfowitz, ancien adjoint du précédent et quelque temps président de la Banque mondiale.
En anglais :
http://www.informationclearinghouse.info/pdf/RebuildingAmericasDefenses.pdf
En français :
http://www.reopen911.info/dossiers/pdf/pnac-reconstruire-les-defenses-de-l-amerique.pdf

Je pense que l'Europe, au travers de cette crise, doit saisir sa chance pour prendre des positions qui reflètent son souci de la justice, des valeurs démocratiques et du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Ce ne sont pas que de beaux principes. Pour les appliquer il faut à la fois se distancier de l'OTAN et s'opposer aux effets de la nouvelle folie revancharde et nationaliste qui monte en Russie. Il faut à l'Europe sa propre force de frappe pour qu'une nouvelle puissance européenne apporte l'équilibre dans un monde en pleins remous.
Revenir en haut Aller en bas
Citronvert

avatar

Masculin Nombre de messages : 19
Age : 74
Localisation : Saint Nazaire
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Ven 15 Aoû 2008 - 21:45

Oui, ce serait en quelque sorte une troisième voie, dont la principale différence entre les deux pôles impérialistes (USA et Russie), serait justement de ne pas être un impérialisme !

Beau rêve ! cheers cheers cheers

Mais l'Europe actuelle n'est qu'une organisation mercantile qui ne parle même pas d'une seule voix sur le plan international, où la démocratie n'y est que virtuelle (on l'a bien vu avec le TCE et la suite !) et le social un frein aux affaires... quand à une armée commune...
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Ven 15 Aoû 2008 - 22:31

Citation :
l'Europe, au travers de cette crise, doit saisir
sa chance pour prendre des positions qui reflètent son souci de la
justice, des valeurs démocratiques et du droit des peuples à disposer
d'eux-mêmes.
A condition qu'ele ne soit pas une vassale des US. Dans l'affaire géorgienne, aux portes de l'Europe, il s'agit surtout d'un bras de fer entre U.S et Russie. Un des problèmes de l'Europe est que son élargissement à de nouveaux membres a permis de donner du poids à des gouvernements pour qui l'Europe n'est qu'un marché, et qui prônent une politique néo-libérale et alignée sur les US. Loin des objectifs d'une "Europe des peuples". Notre "Président", qui veut rejoindre l'OTAN, n'aide pas à la construction d'une Europe indépendante.

Mais l'article de Rue89 me semble trop favorable à la position Russe, qui envahit un pays souverain. Même si le président de ce pays a agi de manière provocatrice, il s'agissait initialement d'un conflit interne à la Géorgie, et il y a disproportion de la riposte. Tout ce passe comme si le président géorgien avait été poussé à la faute.

Les US ont multiplié les provocations vis à vis de Moscou avec la Géorgie, et ce sont les civils qui en font les frais (déplacements de populations, accusations réciproques de "génocide", bombardement des villes, interdiction des ONG,...)

Débat sur ARTE jeudi 14, visualisable en ligne sue ARTE/7+

La colère russe - la guerre en Géorgie

Au cours de ce programme d’une heure, Thomas Kausch animera un débat avec 3 invités :
- Salomé Zourabichvili (ex. Ministre des affaires étrangères de Géorgie)
- Jean-François Kahn
- Uwe Halbach

Arte examine à la loupe le conflit du Caucase dans un débat de 60 minutes, ponctué de reportages.

En 1990 la province d’Ossétie du Sud déclare son indépendance sans être reconnue par la communauté internationale. Quelles sont les motivations des Ossètes ? S’agit-il vraiment d’obtenir l’indépendance territoriale ou sont-ils depuis longtemps déjà instrumentalisés par Moscou ? Quel est le rôle de la Russie dans la région ? Prend-elle au sérieux la mission de maintien de la paix dans les régions dissidentes que lui a confiée l‘ONU. Quelles sont les vraies raisons de l’offensive géorgienne ? Comment le président géorgien Saakaschvili a-t-il pu se méprendre de la sorte et que réserve l’avenir à son pays, après le coup de force réussi de Moscou ? Enfin, quels sont les intérêts européens et américains en Géorgie ?

(France, 2008, 60mn)
ARTE

Présentateur: Thomas Kausch
Revenir en haut Aller en bas
frantibus

avatar

Masculin Nombre de messages : 381
Age : 70
Localisation : émigré en Valais, Suisse
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Sam 16 Aoû 2008 - 16:11

Citation :
A condition qu'elle [l'Europe] ne soit pas une vassale des US.
Tout-à-fait. Il ne s'agit pas d'être Bushiste, ni d'être Poutiniste, mais de réclamer la vérité sur des évènements où les populations civiles font les frais des manipulations et de la violence de deux castes internationales. L'identité naissante de l'Union Européenne se forgera en n'étant vassale ni de l'une ni de l'autre et en prenant position pour ses valeurs.

Je vous recommande de lire l'article de Michel Chossudovsky* du Centre de recherche sur la mondialisation, paru le 11 août.
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9798
*MC est une grosse tête du mouvement anti-guerre, prof. d'économie à l'Univ. d'Ottawa, auteur de
Guerres et Mondialisation: A Qui Profite Le 11 Septembre?
America's "War on Terrorism" .

Citation :
Tout ce passe comme si le président géorgien avait été poussé à la faute.
Les US ont multiplié les provocations vis à vis de Moscou avec la Géorgie, et ce sont les civils qui en font les frais
"Poussé à la faute", c'est exact. Qui l'a donc poussé à bombarder délibérément des objectifs civils, causant ainsi environ 1500 morts civils -ce qui s'avère être le cas au vu des témoignages et des dégâts subis par la ville de Tskhinvali- et 100.000 personnes déplacées sur l'ensemble du conflit (grave crise humanitaire selon l'ONU) ?

Je n'y vois qu'une énorme machination bushiste s'inscrivant dans la lignée de celle du 11 septembre: aucun scrupule pour les populations, rôle des services secrets US et israéliens, manipulations médiatiques, gros enjeux pour les industries de la guerre et du pétrole. Car il faudrait être naïf pour croire que Saakachvili (déjà renommé "Saakachvilain" par certains, et pourquoi pas "Saccage Vilain") ne s'imaginait pas que la réaction russe serait violente et immédiate. On parle beaucoup de son erreur. Il s'agit en fait d'une erreur bien calculée! Par ce stratagème il chercherait à forcer la main de l'Europe pour entrer dans l'EU et l'OTAN. Les néoconservateurs US ne sont pas très loin derrière cette nouvelle supercherie. Comme pour le confirmer, dans un article "point de vue" du Monde, Robert Kagan, l'un des signataires du "Projet pour le Nouveau Siècle Américain" (mentionné dans mon message précédent) minimise cyniquement les pertes humaines pour haranguer l'Occident à réagir contre la dangereuse Russie : http://www.lemonde.fr/opinions/article/2008/08/15/moscou-est-responsable-par-robert-kagan_1084143_3232.html

Victoire de la Russie? Sur le terrain physique, c'est sûr, mais sur le terrain médiatique et diplomatique, malgré des faits qui condamnent la Géorgie en premier lieu, ils ne font pas le poids. Des photos significatives sur les saccages de Tskhinvali et les violences du bombardement ne sont pas apparues dans la presse occidentale puisqu'elle est plus ou moins muselée (et pourtant il y a ça - attention pour les personnes sensibles- parmi des photos prises apparemment par des soldats russes), mais elles ne sont pas apparues non plus sur les sites web indépendants, des anti-guerre ou des organisations humanitaires. Le représentant de Human Rights Watch visitant Tskhinvali a pourtant bien affirmé, quoique d'une manière laconique et sans que rien ne transparaisse sur leur site web, que "les témoignages et l'heure des destructions indiquent que c'est le tir des géorgiens qui a causé la plupart des dégâts" (http://www.hrw.org/english/docs/2008/08/13/russia19620.htm).

Selon un article de la BBC, les forces russes, maladroitement (parce que respecter la presse n'est pas dans leur habitude), n'auraient pas maîtrisé les rapports avec les média internationaux. Ils ont complètement bouclé leur côté des opérations (violences aux journalistes) ce qui a empêché de couvrir objectivement les dégâts causés par la Géorgie. Ils ont ainsi perdu l'initiative médiatique. Par contre la campagne antirusse orchestrée par l'administration Bush bat son plein… comme si tout avait été prévu à l'avance.

La découverte de l'usage d'armes à fragmentation par la Russie, les mauvais traitements aux journalistes, le stationnement en terrain conquis (mais est-ce vrai?) portent le dernier coup à la défaite médiatique de Moscou. Tout tourne à l'avantage des néoconservateurs US qui vont désormais tout faire pour faire entrer la Géorgie et l'Ukraine dans l'OTAN, et par la même occasion pour s'assurer la victoire de McCain puisqu'en période d'instabilité internationale l'électorat craintif va se tourner inévitablement vers la droite.

Quelques avis intéressants :
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9852
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9843
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9841

PS:
Le débat sur ARTE visualisable sur ARTE/7+ est hélas inaccessible de la
Suisse et, quitte à payer, n'est pas encore disponible sur arteVOD.
Quelqu'un a-t-il une astuce contre ces ignobles restrictions du droit à
visionner l'information? Dommage j'aurais aimé entendre l'avis de JFKahn.
Revenir en haut Aller en bas
frantibus

avatar

Masculin Nombre de messages : 381
Age : 70
Localisation : émigré en Valais, Suisse
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: A voir... les oubliés du pipeline   Dim 17 Aoû 2008 - 10:20

cet émouvant reportage photo et son, les oubliés du pipeline sur
http://www.ligne4.fr/
et introduit ici par Libé
http://www.liberation.fr/actualite/monde/345602.FR.php
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Dim 17 Aoû 2008 - 10:37

Via Rue89, des regards russes sur le conflit, en anglais: Russian reflections on Georgia conflict

J'aime bien leur analyse.

"La BBC a interrogé quatre jeunes russes sur le conflit qui oppose la Géorgie à la Russie: « personne n’est dans son droit dans cette guerre », « les Russes n’ont rien contre les Géorgiens », « la Russie a perdu la guerre médiatique » ou « l’Occident continuera à lutter contre la Russie ».

A frantibus,
Dans le débat d'ARTE, l'ancienne ministre géorgienne est revenue sur ces déplacements de population et l'historique de la Géorgie, mais les médias occidentaux ont peu relayé ce point de vue.
Mais je ne sais pas comment tu peux accéder au site de la Suisse. Embarassed


Dernière édition par Miaou le Dim 17 Aoû 2008 - 10:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
frantibus

avatar

Masculin Nombre de messages : 381
Age : 70
Localisation : émigré en Valais, Suisse
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Dim 17 Aoû 2008 - 10:43

et là une excellente analyse sur Libé par leur correspondante à Moscou Lorraine Millot :
http://www.liberation.fr/actualite/monde/345530.FR.php
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Dim 17 Aoû 2008 - 17:17

Publié le 17/08/2008 à 17:11 - Modifié le 17/08/2008 à 17:14 Le Point.fr

HEURE PAR HEURE: pour Merkel, la Géorgie sera membre de l'OTAN
Par Marc Vignaud (avec agence)



Les retrait des troupes russes doit maintenant se vérifier sur le terrain pour permettre à la solution diplomatique de rechercher un mécanisme de garantie d'une paix durable @ AFP PHOTO / DMITRY KOSTYUKOV

Imprimez Réagissez Classez C'est à un conflit militaire multimodal doublé d'une redoutable bataille médiatique que se livrent la Russie et la Géorgie . Une lueur d'espoir, les deux belligérants ont signé samedi le plan de paix négocié par le président français Nicolas Sarkozy, qui prévoit le retrait de l'essentiel des forces russes et géorgiennes . Lepoint.fr vous propose de prendre connaissance des principales informations du dimanche 17 août, dixième jour du conflit.

OTAN. La déclaration peut paraître provocante. Angela Merkel, la chancelière allemande lâche un pavé dans la mare vers 15 heures, heure de Paris. La Géorgie "sera membre de l'Otan, si elle le veut, et c'est ce qu'elle veut", a-t-elle assuré lors de son déplacement à Tbilissi. La dernière fois que la chancelière s'était entretenue avec Mikheïl Saakachvili, elle n'avait pas paru très enthousiaste face à cette perspective. Elle craignait sans doute de mécontenter son partenaire russe. Ce n'est apparemment plus le cas.

Avertissement. Le président Nicolas Sarkozy prévient dimanche son homologue russe Dmitri Medvedev, lors d'un entretien téléphonique, des "conséquences graves qu'une non-exécution rapide et complète de l'accord aurait sur les relations de la Russie avec l'Union européenne", indique l'Elysée. Nicolas Sarkozy, président en exercice de l'Union européenne (UE), précise que "la signature de l'accord de cessez-le-feu en six points signé par toutes les parties concernées, en dernier lieu par le président de la Fédération de Russie, doit se traduire par un retrait sans délai de toutes les forces militaires russes entrées en Géorgie depuis le 7 août".

Réputation russe "en lambeaux". La réputation de la Russie "est en lambeaux" après l'envoi de ses forces en Géorgie et elle devra payer les conséquences de ses actions, assène dimanche la secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice. "Toute notion que la Russie est un Etat responsable, prêt à intégrer les institutions internationales, politiques, diplomatiques et économiques, que la Russie est un pays différent (...), cette réputation est en lambeaux", assure-t-elle sur la chaîne de télévision américaine conservatrice Fox. Selon la secrétaire d'Etat, il s'agit déjà d'une conséquence significative des actions de la Russie en Géorgie : "faire usage de force disproportionnée et être ensuite le bienvenu dans les cercles des institutions internationales, cela ne se passera pas comme ça", avertit la secrétaire d'Etat américaine.

Pas de "force de paix" russe. La Géorgie ne reconnaît aucune "force de paix" russe, prévient le président géorgien Mikheïl Saakachvili devant la presse en milieu d'après-midi, heure de Paris, à l'issue d'entretiens avec la chancelière allemande Angela Merkel à Tbilissi. "On ne peut plus parler en Géorgie de forces de la paix russes. Il ne peut y avoir des forces de paix russes, ce sont des forces russes", insiste le président géorgien. Selon lui, ces dernières, qui comptent "jusqu'à 2.000 chars", ont pour mission de "détruire les infrastructures économiques" du pays.

la suite ici
http://www.lepoint.fr/actualites-monde/heure-par-heure-pour-merkel-la-georgie-sera-membre-de-l-otan/924/0/267398
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Dim 17 Aoû 2008 - 17:20

juju41 a écrit:
Imprimez Réagissez Classez C'est à un conflit militaire multimodal doublé d'une redoutable bataille médiatique que se livrent la Russie et la Géorgie.
En effet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Dim 17 Aoû 2008 - 17:24

je m'attendais bien à une remarque....
Revenir en haut Aller en bas
frantibus

avatar

Masculin Nombre de messages : 381
Age : 70
Localisation : émigré en Valais, Suisse
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Dim 17 Aoû 2008 - 18:25

Évidemment, la pression monte d'un côté et il faut bien la faire remonter de l'autre. Même en tant qu'européens nous n'avons d'autre choix. La provocation menée par l'administration américaine leur a réussi puisqu'ils voulaient en arriver là, maintenant nous ne pouvons pas nous aplatir devant le Kremlin et toute sa défiance.

Donc : bravo Merkel pour le pavé dans la marre et OK Sarkozy pour la fermeté (rien à lui reprocher sur cette affaire). Il faut dépasser Bush à son propre jeu et rattraper la situation. A l'Europe de prendre l'initiative.

Mais la grosse question qui se pose : peut-on laisser à un dirigeant aussi sali, inepte et irresponsable que Mikheïl Saakachvili la responsabilité de mener ses propres forces armées dans une organisation comme l'OTAN? Car les provocations reprendront sous les encouragements des néoconservateurs américains comme des européens de l'Est.

L'Europe, puisqu'elle ne peut pas encore prétendre être une troisième puissance, devra se démarquer, au sein même de l'organisation, de la tendance la plus aventurière et jouer d'une influence croissante. Il est temps. Si l'administration bushiste est balayée aux éléctions US ce ne sera que mieux. Montrer dès maintenant la force et l'influence de l'Europe réconfortera cet électorat.

Quant à l'autodétermination, ce que dit Marc Perrin de Brichambaut me parait évident. Il y a une situation de fait qui ne peut plus être renversée. Cette tendance aux regroupements linguistico-culturels sont la marque de notre époque : Balkans, Kosovo, et qui sait… Belgique! Les découpages forcés des deux siècles passés ne sont pas toujours viables. Peut-être vaut-il mieux vivre en paix derrière des frontières qui satisfont la majorité dans chaque communauté. De toute façon une paix durable estompera les barrières au cours des prochaines générations.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Dim 17 Aoû 2008 - 18:42

L'Europe de l'Est cherche à se protéger de la Russie
AP | 17.08.2008 | 18:21
La Pologne se place sous le bouclier antimissile américain, l'Ukraine tente de limiter les mouvements de la flotte russe en mer Noire et la République tchèque dit craindre d'être aspirée à nouveau dans l'orbite russe. L'intervention russe en Géorgie n'en finit pas d'inquiéter les anciens satellites d'Europe de l'Est, qui s'efforcent de consolider leurs liens avec l'Ouest.

Le général russe Anatoli Nogovitsine, chef d'état-major adjoint, a alimenté les peurs de la région vendredi en menaçant d'attaquer la Pologne, au lendemain de la signature d'un impopulaire accord de défense antimissile avec Washington.

Au moment où la République tchèque s'apprête à commémorer mercredi le 40e anniversaire de l'invasion soviétique de la Tchécoslovaquie en 1968, qui écrasa le mouvement réformateur du Printemps de Prague, l'intervention russe en Géorgie a un air de déjà-vu. "Les chars russes dans les rues des villes géorgiennes nous rappellent (...) l'invasion de 1968, mais ce n'est pas que de l'histoire. La question de savoir si nous appartenons ou pas à la sphère d'influence russe reste d'actualité", écrit ainsi le Premier ministre polonais Mirek Topolanek dans le quotidien "Mlada Fronta Dnes".

Dans toute l'Europe de l'Est, le conflit russo-géorgien fait la "Une" et déclenche des manifestations de soutien à la Géorgie. Mardi, le président polonais Lech Kaczynski et ses homologues lituanien, estonien, ukrainien et letton ont manifesté à Tbilissi la solidarité de Varsovie et de ces anciennes républiques soviétiques avec la Géorgie.

"L'Etat russe a une fois de plus montré son vrai visage, ce visage que nous avons connu pendant des siècles", a lancé Lech Kaczynski. L'Allemagne et l'URSS alliées s'étaient partagé la Pologne au début de la Seconde Guerre mondiale, puis après la guerre elle est devenue l'un des pays satellites de l'Union soviétique en Europe de l'Est.

Moscou a ravivé les peurs ces dernières années en employant l'arme de l'énergie contre ses anciens vassaux. Juste après la Révolution orange pro-occidentale, à l'hiver 2004, la Russie a par exemple coupé le gaz à l'Ukraine

la suite ici
http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/international/europe/20080817.FAP0970/leurope_de_lest_cherche_a_se_proteger_de_la_russie.html
Revenir en haut Aller en bas
bestfriend



Nombre de messages : 237
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Lun 18 Aoû 2008 - 15:44

Décidement, les russes méritent la médaille d'or de l'humour noir.

Après avoir comparé leur situation à celle des américains après le 11 Septembre, voilà que le président Medveded lui-même y met du sien.

"Jamais la Russie, ni l'URSS n'ont dans leur histoire agressé militairement d'autres pays" (L'action militaire Russe en Géorgie est pour lui de la légitime défense si l'on considère que les Ossètes sont russes et qu'ils ont été agressé, ce qui se discute).

Mais surtout, les Afghans, les Tchèques, les Hongrois, les Finlandais voire les Polonais apprécieront l'humour glaçant du petit copain de Poutine. Il est aussi surprenant de voir Medvedev reprendre à son compte l'histoire de l'URSS émaillée de quelques "incidents mineurs" au cours desquels des dizaines de millions de personnes ont perdu la vie.

Cela promet.
Revenir en haut Aller en bas
Citronvert

avatar

Masculin Nombre de messages : 19
Age : 74
Localisation : Saint Nazaire
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Lun 18 Aoû 2008 - 18:02

J'avoue que faisant partie de ceux qui détestent (et c'est un euphémisme !) Poutine et son régime "démocratique", ça m'amuse un peu de voir la com' minable et maladroite des Russes ainsi que l'écrasement médiatique dont ils font l'objet.

Je crois néanmoins qu'il faut s'efforcer d'être impartial, il semblerait bien que non seulement l'Ossétie du Sud les ait appelé au secours, mais que plusieurs soldats Russes de la force de paix (présente en Ossétie du Sud avec également une force Géorgienne) aient étés tués au début de l'attaque de la capitale Ossète par les Géorgiens.

Sur le plan du respect des règles internationales, l'intervention Russe pourrait donc se justifier !

Par contre, en bons joueurs d'échecs, les Russes avaient très probablement prévu cette éventualité, car la rapidité et la puissance de feu déployée en quelques heures ne sont pas le fait d'une armée prise au dépourvu !
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Lun 18 Aoû 2008 - 20:35

Sur Le Figaro, une analyse d'Hélène Carrère d'Encausse:
Le président géorgien a rendu, malgré lui, un grand service à la Russie

Le journal consacre un dossier à la Géorgie.
Avec une tribune de Sarkozy. Les commentaires des lecteurs sont à lire (j'avais lu sur Rue89 qu'ils avaient été désactivés, mais le problème technique semble résolu).
Revenir en haut Aller en bas
bestfriend



Nombre de messages : 237
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Lun 18 Aoû 2008 - 21:46

"Sur Le Figaro, une analyse d'Hélène Carrère d'Encausse:
Le président géorgien a rendu, malgré lui, un grand service à la Russie"

Oui, au début de la discussion, je faisais allusion à ces grandes figures qui ont affirmé que Sakashvili avait joué avec le feu.

Sauf que l'on se demande maintenant si cette position n'est pas encore une posture de nos intellectuels qui même lorsqu'ils sont de droite sont d'une hostilité débordante vis à vis des alliés des USA, que ce soit Israël, Taïwan ect... et d'une grande complaisance vis à vis de despotes éclairés russes, chinois ect...

On ne sait pas quelles ont été vraiment les pertes du coté Ossète. Mais du coté Géorgien, c'est accablant : Le pays est à moitié occupé par des troupes étrangères, on voit les blindés russes défoncer des voitures géorgiennes sans scrupules à 100 km de Tbilissi, les Géorgiens d'Ossetie sont plus de 100 000 à avoir subi une véritable épuration ethnique, leurs maisons ayant été pillées par des bandes armées d'ossètes soutenues par les militaires russes.

Cela me fait penser au début de la guerre des Balkans. A l'époque également, on avait entendu que les croates avait provoqué la réaction des serbes, que Trujman était affreux nostalgique des bandes armées qui avaient collaboré avec les nazis et on se rappelle que la France, dont le chef de l'Etat et son entourage en particulier étaient franchement pro-serbes et très complaisants avec un certain Milosevic.

J'espère bien que cela ne créera pas un nouveau conflit faisant des centaines de milliers de victimes. Mais il est sûr que cette Russie et son régime semi-mafieux aurait besoin d'une bonne leçon. On a parlé des dissidents chinois, du Dalaï-Lama ect... mais il faudrait aussi penser à ce qu'il est arrivé à au russe sans doute le plus brillant de sa génération , Khodorovski dès qu'il a voulu se mêler de politique et faire de l'ombre à Poutine.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Mer 20 Aoû 2008 - 10:02

Le Conseil de la Fédération (chambre haute du Parlement russe) est "prêt à reconnaître" l'indépendance des régions séparatistes géorgiennes d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud, a déclaré mercredi 20 août le président de la chambre haute, Sergueï Mironov, cité par l'agence Interfax.
"Le Conseil de la Fédération est prêt à reconnaître le statut d'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie si les peuples de ces républiques le souhaitent et si il y a une décision en ce sens du président de Russie" Dmitri Medvedev, a affirmé Sergueï Mironov à Vladikavkaz, en Ossétie du Nord, dans le sud de la Russie.

Un appel de l'Abkhazie

Un peu plus tôt, le vice-président du parlement abkhaze, Viatcheslav Tsougba, a annoncé que le territoire d'Abkhazie devrait lancer un appel à la Russie demandant à celle-ci de reconnaître formellement son indépendance.
la suite ici
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/20080820.OBS7972/independance__labkhazie_lance_un_appel_a_la_russie.html?idfx=RSS_notr
Revenir en haut Aller en bas
Floran

avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : France
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Mer 20 Aoû 2008 - 10:52

juju41 a écrit:
Le Conseil de la Fédération (chambre haute du Parlement russe) est "prêt à reconnaître" l'indépendance des régions séparatistes géorgiennes d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud
A zut! Juste avant que je vous étaille ma théorie comme quoi la Russie préfère que ces régions soient indépendantes...

Tactique
1° On entre militairement. Fait.
2° On occupe un peu tout en laissant des miliciens voleurs commetre des atrocités. Fait.
3° Faire monter un sentiment de "on a fait confiance à la Géorgie, pas capable de nous protéger". Fait à en écouter certaines déclarations de Géorgiens.
4° Enliser la situation et obtenir une montée d'indépendance par l'épée de damoclès "nous russes on s'en ira tot ou tard". En cours.
5° On crée une région autonome pour calmer tout le monde. Les russes vont la satteliser, après la débandade géorgienne.
6° Et voilà la région est à nous, enfin officieusement.
7° Poutine est tout sauf un con.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Mar 26 Aoû 2008 - 15:14

Abkhazie-Ossétie/Merkel: "inacceptable"

Source : AFP
26/08/2008 | Mise à jour : 14:53 |

.


La chancelière allemande Angela Merkel a condamné aujourd'hui la reconnaissance par la Russie de l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, qualifiée d'"inacceptable" et de "contraire au droit international".



Russie: Paris veut que l'UE condamne

Source : AFP
26/08/2008 | Mise à jour : 14:55 |

.


La présidence française de l'UE consulte ses partenaires pour adopter une déclaration condamnant la reconnaissance par Moscou de l'indépendance des républiques séparatistes d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud, a annoncé aujourd'hui le ministère des Affaires étrangères.
Revenir en haut Aller en bas
Floran

avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : France
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Mar 26 Aoû 2008 - 16:19

On est à mon point 5°.
Revenir en haut Aller en bas
frantibus

avatar

Masculin Nombre de messages : 381
Age : 70
Localisation : émigré en Valais, Suisse
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Mar 26 Aoû 2008 - 16:48

Pour une fois que c'est l'UE et non les EU qui s'occupe de l'échiquier, on ne va pas s'en plaindre. Ça semble être la tendance actuelle: l'heure est à l'initiative européenne et cette bonne entente interne est constructive pour l'avenir.

Nous assistons à une série de coups rapides et prévisibles. Maintenant c'est au tour de l'OTAN de riposter en recueillant la Géorgie et l'Ukraine, ils feraient mieux de se dépêcher. Les protestations formelles de l'UE sont un discours vide mais diplomatiquement nécessaire dans le marchandage qui va s'ensuivre: tu prends les provinces d'O. et d'A. et nous on met la G. et l'U. sous notre aile. Saakachvili n'avait qu'à pas faire de connerie. Finalement ça arrange tout le monde sauf les nationalistes géorgiens. Et puis qu'est-ce que nous pouvons dire après avoir accordé l'indépendance au Kosovo?

La grosse question est: quelle pion avancera la Russie après çà pour remonter son influence? Dans les pays eurasiens, ça ne m'étonnerait pas, mais cela se fera à petits pas tranquilles et sans aventurisme. "Guerre froide" est un terme inadéquat qui ne sert qu'à la "com" alors qu'on assiste à un rééquilibrage, somme toute, naturel des influences.
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Mar 26 Aoû 2008 - 21:43

je me sens assez partagée sur le sujet... je pense qu'on n'a pas assez d'éléments dans les médias pour se faire une réelle opinion...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Ven 29 Aoû 2008 - 11:52

Europe
Moscou envisagerait d'utiliser l'arme du pétrole contre l'UE
REUTERS | 29.08.2008 | 10:40
SINGAPOUR (Reuters) - Le gouvernement russe a demandé à au moins l'une de ses compagnies pétrolières, Loukoil, de se préparer à réduire les livraisons à l'Europe dès lundi si l'UE prend des sanctions contre Moscou en raison de la crise géorgienne, rapporte le quotidien britannique Daily Telegraph qui cite une source non identifiée.

Le journal écrit que "des informations ont commencé à circuler" sur une éventuelle utilisation par le Kremlin de l'arme du pétrole, en coupant l'oléoduc Droujba qui dessert la Pologne et l'Allemagne.

Un sommet européen extraordinaire se tiendra lundi à Bruxelles pour examiner les conséquences de la crise entre Moscou et la Géorgie.

Si l'Union européenne est unie pour condamner la reconnaissance par Moscou des régions séparatistes géorgiennes, la plupart de ses membres rechignent à sanctionner sévèrement la Russie, indiquent des diplomates.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre en direct   Ven 29 Aoû 2008 - 11:53

Moscou envisage l'absorption à terme de l'Ossétie du Sud
AP | 29.08.2008 | 10:49
La Russie envisage à terme d'absorber l'Ossétie du Sud, ont affirmé vendredi des responsables de la province séparatiste géorgienne.

Alors le Kremlin se refusait à tout commentaire, le président du Parlement sud-ossète Znaur Gassïev a précisé que le président russe Dimitri Medvedev et le leader de la province Edouard Koïkoti ont discuté de l'avenir de l'Ossétie du Sud au début de la semaine à Moscou.

Selon Gassïev, la Russie absorbera l'Ossétie du Sud "dans plusieurs années" ou peut-être plus tôt. Il a ajouté que ce projet a été "clairement établi par les deux dirigeants".

Le vice-président du Parlement, Tarzan Koïkoti, a déclaré de son côté que les Sud-Ossètes ont le droit de réunifier avec l'Ossétie du Nord qui fait partie de la Russie. AP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La guerre en direct   

Revenir en haut Aller en bas
 
La guerre en direct
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Monde-
Sauter vers: