Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [13] Bouches du Rhône

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
ArnaudH



Nombre de messages : 3660
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Jeu 13 Déc 2007 - 12:14

+1 bonne analyse
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
d'avalie noire

avatar

Masculin Nombre de messages : 2414
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Jeu 13 Déc 2007 - 12:38

Bon j'ignorai que De Rocca-Serra avait déjà annoncé un ralliement à Gaudin au 2eme tour. Je crois aussi que le sujet de Fos sur Mer (incinérateur) a du faire quelques dégats dans l'image de de Rocca-Serra auprés des nouveaux adhérents Modem...
Revenir en haut Aller en bas
Julien

avatar

Masculin Nombre de messages : 170
Age : 32
Localisation : Nièvre (58)
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Marseille : Bennahmias conduira la liste MoDem   Jeu 13 Déc 2007 - 13:03

Jean-Luc Bennahmias conduira la liste du MoDem à Marseille (NouvelObs.com)
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Sam 15 Déc 2007 - 1:10

Le Point 13 décembre Municipales à Marseille : Bayrou envoie Benhamias en première ligne

Propos recueillis par Olivier-Jourdan Roulot - Rubrique coordonnée par Valérie Peiffer
Fin de la valse-hésitation pour le MoDem, qui a désormais son candidat à Marseille. Après avoir repoussé sa décision à plusieurs reprises, avoir fait réaliser des études de popularité pour départager les deux concurrents, évoqué un temps le parachutage d'un mystérieux candidat pour mettre tout le monde d'accord, François Bayrou a préféré Jean-Luc Benhamias, transfuge des Verts, à l'historique Jacques Rocca-Serra, président du MoDem départemental.


Le Point : Pourquoi cette décision a-t-elle été si longue
à prendre ?


Jean-Luc Benhamias : Cela a été aussi long parce qu'il faut tout faire à la fois dans le mouvement démocrate : préparer un congrès fondateur, créer des instances localement et au niveau national... Il faut également rendre possible le rassemblement de personnes qui viennent d'origines politiques différentes... Enfin, Jacques Rocca-Serra a un poids politique important. Que François Bayrou ait fait attention, je le conçois pleinement.

L. P. : Ne partez-vous pas trop tard dans la bataille ? Il faut trouver des candidats, des représentants pour les bureaux de vote, de l'argent...

J.-L. B. : Ce n'est pas le problème, croyez-en mon expérience. Le MoDem compte près de 700 adhérents à Marseille. Nous n'aurons donc pas de problèmes pour trouver 350 personnes qui seront sur nos listes. Mais nous avons encore du travail devant nous pour mettre en place des structures dans chaque secteur et chercher des financements. Heureusement, nous n'avons pas attendu ce soir pour commencer. Ainsi, dès la semaine prochaine, je présenterai les grandes lignes du programme et une partie des têtes de liste des différents secteurs de la ville.

L. P. : Jacques Rocca-Sera sera-t-il avec vous ?

J.-L. B. : Il est le bienvenu...

L. P. : Une campagne réussie vous situerait à quel niveau ?

J.-L. B. : Entre 8 et 12 %. C'est un objectif honorable. Le mieux serait d'être le plus proche possible du résultat de François Bayrou aux présidentielles, qui avait fait 15 % à Marseille.

L. P. : Envisagez-vous de fusionner avec une des deux listes présentes au second tour ?

J.-L. B. : Tout est possible. Encore faut-il peser électoralement. Maintenant, nous verrons en fonction des éléments de la campagne. À ce jour, je connais seulement une petite partie du programme de monsieur Guérini (candidat du PS) et une partie du bilan de monsieur Gaudin (candidat UMP), sans connaître ses perspectives. Mais d'ores et déjà, il y a une question qui me semble essentielle et sur laquelle je veux travailler : comment fait-on pour que Marseille sorte de son endettement ? Si on ne résout pas les problèmes financiers de la ville, rien ne pourra changer.

L. P. : On vous imagine mal discuter avec la municipalité sortante, étant donné la mise à l'écart de Rocca-Serra (adjoint du maire) et la ligne d'indépendance défendue par Bayrou...

J.-L. B. : Je laisse sciemment ouvertes les possibilités de discussion. Pour une raison simple : soit nos listes parviennent à percer sur les huit secteurs de la même manière que l'a fait François Bayrou à la présidentielle, et nous réussissons notre pari - et dans ce cas nous serons une force pivot et nous jouerons notre rôle - ; soit nous n'y parvenons pas, et dans ce cas tout ce que nous pouvons dire n'a aucune importance.
Aujourd'hui, la priorité, c'est d'exister politiquement sur Marseille. Après, les possibilités qui s'ouvriront à nous seront les suivantes : se maintenir au second tour, fusionner avec Gaudin ou Guérini, ou encore se retirer en expliquant qu'on n'a pas pu se mettre d'accord avec telle ou telle liste, tout en précisant que nous sommes plus proches de tel ou tel candidat. Les possibilités ne manquent donc pas...

http://www.lepoint.fr/content/direct_qg/article.html?id=214364
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Lun 7 Jan 2008 - 23:50

La Provence 7 janvier A Marseille, les partis joueront l'ouverture tout en gardant leur identité

A deux mois et demi des élections, les stratégies s'affinent

A 10 semaines du 1ertour des élections municipales (et cantonales) des 9 et 16 mars prochains, les ténors et autres candidats affinent leurs listes et
leurs programmes. Petite revue de détail avant la dernière ligne droite de la
campagne, qui commencera ce soir par les voeux aux corps constitués du maire UMP sortant Jean-Claude Gaudin, suivi le lendemain de son concurrent direct, le socialiste Jean-Noël Guérini.

Gaudin : il faut tenir les troupes

Le casse-tête des listes
Les listes du maire UMP sortant sont quasiment prêtes. Il restera à M. Gaudin à l'annoncer à ceux qui ne seront pas de l'aventure. Et à minimiser les conséquences de nombreuses déceptions.
Sur le modèle sarkozyste, l'équipe sortante doit se renouveler. Qui à droite en pâtira ? Déjà, on compte quelques défections (MM. Franceschi et Varèse).

Contenter les ralliés

Tout le monde veut être conseiller municipal. Sanmarco et Rahmani, les premiers ralliés de gauche, auront-ils gain de cause ?

Canaliser Guy Teissier
C'est "LE" problème du maire. Guy Teissier, député-maire UMP de
"ses" 9e et 10 e arr., veut beaucoup plus:être 1er adjoint à la place
de Renaud Muselier et surtout obtenir, enfin, un poste de secrétariat d'État.
Sinon, il pourrait entrer en résistance.

Proposer un programme moderne

Après 13 ans, le risque d'usure pour l' UMP sortante est normal mais réel. Il
faudra affronter le bilan, mais surtout donner à rêver.


Guérini : aller au bout du marathon

Ne pas s'essouffler
Le candidat socialiste a entamé le 8 septembre un sacré marathon. Pour les 10 semaines
restantes, il devra encore monter en puissance. N'en a-t-il pas déjà trop dit ?


Choisir le bon secteur
L'élection municipale se joue par secteur. Si le 1e secteur (1e et 7e arr.)
venait à basculer à gauche, le 3 e secteur (4e -5e arr.) des UMP Bruno Gilles
et Renaud Muselier serait alors décisif. Pour battre ces deux-là, M.Guérini
devra envoyer un "tueur". Pourquoi pas lui ?

Justifier ses promesses
Il a déjà beaucoup promis, conservant le flou sur le financement de son
programme. Il devra convaincre.

Réussir deux campagnes
M. Guérini devra conserver "son" Conseil général. Aux Grands Carmes,
l'UMP lui envoie la médiatique Myriam Salah-Eddine, l'obligeant à faire
campagne en plus des municipales.

Les autres candidats
Jean-Luc Bennhamias : faire aussi bien que Bayrou
Après un automne de flottement, Bayrou a choisi son chef de file pour le MoDem.
L'ex-Vert et député européen (et conseiller régional) Jean-Luc Bennhamias veut
être au niveau du Béarnais, qui a réalisé à Marseille pour la présidentielle un
score de 14% au 1er tour. En plus de construire son programme et ses listes, il
devra, en peu de temps, convaincre, ou se séparer, des ex-UDF, Jacques
Rocca-Serra en tête. C'est-à-dire adapter sa stratégie à une énième inconnue.

Stéphane Ravier : survivre à la chute de la maison Le Pen
C'est loin d'être l'euphorie au Front national. En choisissant une jeune tête
de liste, Stéphane Ravier, le Front espère sauver sa peau. En axant sa campagne
sur le risque musulman. Haro sur la mosquée. Les thèmes chers au FN
permettront-ils d'obtenir au moins 1 conseiller municipal? Pas sûr du tout.

Jean-Marc Coppola : ralliera, ralliera pas ? Le patron de la maison communiste peut-il encore sauver les meubles du PC à
Marseille, alors que la plupart des conseillers municipaux (12 sur 13) et les
personnalités les plus connues (le maire de secteur Frédéric Dutoit, le
sénateur Robert Bret et l'ex-PC Annick Boët) ont déjà rejoint le candidat
Guérini ? Du choix de la stratégie de Jean-Marc Coppola dépendra la survie du
PC.

L'extrême-gauche veut contre-attaquer
Pas d'entente avec le PC, encore moins avec le PS au 1er tour, la LCR (Ligue
communiste révolutionnaire), les Alternatifs, Résister et les collectifs
antilibéraux feront listes communes. Objectif:
"Faire barrage à Sarkozy et Gaudin" et pourraient bien
attirer quelques voix des déçus du PC.

http://www.laprovence.com/articles/2008/01/07/215761-MARSEILLE-Les-partis-joueront-l-ouverture-tout-en-gardant-leur-identite.php
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Jeu 17 Jan 2008 - 17:09

Marseille : Gaudin présente ses listes ouvertes au MoDem
NOUVELOBS.COM | 17.01.2008 | 16:13
Le maire UMP de Marseille a présenté les chefs de file des huit secteurs de la ville. La tête de liste du 2ème secteur a été réservée au MoDem Jacques Rocca-Serra et d'autres centristes ont été placées en numéro deux ou porte-parole de la campagne.



Jean-Claude Gaudin


(c) Reuters
Jean-Claude Gaudin, le maire UMP de Marseille, a présenté jeudi 17 janvier les chefs de file des huit secteurs de la ville en lice à ses côtés pour les municipales de mars. Cette équipe est composée essentiellement de membres de l'UMP mais reste ouverte tout de même à des centristes du MoDem. Cinq des six députés UMP de la ville sont têtes de liste. Il s'agit de Jean Roatta (1er secteur), Guy Teissier (5ème), Roland Blum (6ème), Valérie Boyer (7ème secteur) et Renaud Muselier. Ce dernier affrontera dans le 3ème secteur le candidat socialiste au poste de maire Jean-Noël Guérini.
Jean-Claude Gaudin, également sénateur, se présente dans le 4ème secteur.
La tête de liste du 2ème secteur a été réservée au MoDem Jacques Rocca-Serra, adjoint au maire, alors que le parti de François Bayrou présente à Marseille des listes d'opposition conduites par l'ex-Vert Jean-Luc Bennahmias.

"Toute leur liberté"

D'autres personnalités du MoDem ont été placées soit en position de numéro deux, soit de porte-parole de la campagne.
"Nous avons toujours été ensemble, ils ont toujours fait partie de notre équipe (...) a déclaré Jean-Claude Gaudin en se félicitant de leur ralliement. Il a ajouté que ces candidats du MoDem avaient "toute leur liberté".
Jacques Rocca-Serra a annoncé mercredi que les centristes suspendaient leur activité au sein du MoDem le temps de la campagne. Il a déclaré envisager un groupe centriste commun avec Jean-Luc Bennahmias si celui-ci obtient des élus.
En lançant sa campagne pour un troisième mandat, en "ticket" avec son premier adjoint Renaud Muselier, Jean-Claude Gaudin a indiqué qu'il entendait tirer avantage d'un bilan dont il est "fier", le "renouveau de Marseille".//


je ne comprends rien aux "salades marseillaises", les ex-UDF s'allient à l'UMP
et se mettent "en retrait du Modem " pendant la campagne,ce qui veut dire qu'ils se repointeront au Modem dés qu'ils sont élus, et e l'autre côté les Modem ont leur liste avec Benhamias, et s'ils sont élus, ils forment un groupe avec les autres"Modem"élus avec l'UMP, c'est une vraie Merde, ce truc!j crois que les ex-UDFont décidé de rester au Modem juste pour le couler plus vite, car les électeurs ne vont rien comprendre, où estle Capitaine Bayrou?, c'est inadmissible tout ça!seulement la menace des ex-UDF doit être "sinon on part aussi, comme Cavada, et Benoit et....", une nouvelle fuite de gros "calibres" ne doit pas plaire à Bayrou,maisestce que ce cinéma indigne ne sea pas pire?
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 44
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Jeu 17 Jan 2008 - 19:38

C'est limite drôle tellement "ça part en couille, ma poule"

J'avoue de ne pas savoir pourquoi ils ne se font pas virer du MoDem, on ne se met pas "en retrait" d'un parti pour participer à une élection avec un autre parti -

La règle doit être la suivante: on se met en retrait quand on ne veut pas suivre son parti; on démissione (ou on se fait démissioner) quand on rejoint l'équipe d'un autre parti.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Sam 26 Jan 2008 - 2:54

20 minutes 22 janvier Childéric remplace Boualem au MoDem

Selon une nouvelle liste de 47 investitures publiée hier par le MoDem, l'ex-animateur Childéric Muller devrait remplacer Miloud Boualem, qui avait été investi dans le premier secteur (1er-7e) avant d'apporter son soutien à Jean-Noël Guérini, le candidat PS à la mairie de Marseille. En revanche, le mouvement démocrate n'a pas examiné le cas de Jacques Rocca-Serra qui a rejoint la liste UMP de Jean-Claude Gaudin la semaine dernière. L'ex-MoDem avait précisé « prendre un congé » du parti mais compte « le rejoindre après les élections ».

http://www.20minutes.fr/article/207717/Municipales-marseille-Childeric-remplace-Boualem-au-MoDem.php


Site officiel 23 janvier

Jean-Luc Bennahmias a présenté ses têtes de listes dans les huit secteurs électoraux de la ville, ce mercredi 23 janvier. L'occasion de revenir sur la situation à Marseille. "Sur cette ville comme ailleurs en France, la logique "bloc contre bloc" sera en pleine évolution", estime Jean-Luc Bennahmias qui affirme aborder "sans dogme et sans tabou ce qui se passera au 2e tour". "Tout est totalement ouvert sur cette ville", a-t-il ajouté, regrettant ce qu'il appelle le "mercato" politique en cours à Marseille et les "pressions" pesant sur certaines personnes souhaitant rejoindre les listes MoDem. Le candidat MoDem à la mairie de Marseille a par ailleurs indiqué que François Bayrou viendrait le soutenir début mars. "Nous voulons peser entre 8 et 12% et nous rapprocher le plus possible du score qu'avait réalisé François Bayrou à la présidentielle qui était aux alentours de 15%", a affirmé M. Bennahmias, lors de la présentation de ses têtes de liste.

http://www.mouvementdemocrate.fr/evenements/municipales-2008/actualites/bennahmias-tetesdeliste-projet-marseille-230108.html
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Sam 26 Jan 2008 - 2:55

AFP 23 janvier Municipales à Marseille: Bennahmias (Modem) vise "entre 8 et 12% des voix"
MARSEILLE (AFP) 23 janvier - Le candidat du MoDem, Jean-Luc Bennahmias, a indiqué mercredi que son parti comptait obtenir "entre 8 et 12% des voix" aux prochaines municipales à Marseille et vivement critiqué les "pressions" dont seraient victimes des candidats désireux de rejoindre ses listes, lors d'une conférence de presse.
"Nous voulons peser entre 8 et 12% et nous rapprocher le plus possible du score qu'avait réalisé François Bayrou à la présidentielle qui était aux alentours de 15%", a affirmé M. Bennahmias, lors de la présentation de ses têtes de liste dans les huit secteurs électoraux de la ville.
"Sur cette ville comme ailleurs en France, la logique +bloc contre bloc+ sera en pleine évolution", veut croire M. Bennahmias qui affirme aborder "sans dogme et sans tabou ce qui se passera au 2e tour".
"Tout est totalement ouvert sur cette ville", a-t-il ajouté, regrettant ce qu'il appelle le "mercato" politique en cours à Marseille et les "pressions" pesant sur certaines personnes souhaitant rejoindre les listes MoDem.
Mohamed Laqhila, tête de liste dans le 7e secteur de Marseille (13e et 14e arr.) a expliqué que la personne qui souhaitait se présenter en deuxième position sur sa liste et qui avait validé son acte de candidature avait dû finalement renoncer, des menaces de retrait des subventions allouées à son association ayant été exprimées.
M. Bennahmias s'est refusé à évoquer d'où pouvaient provenir ces menaces. "Cela montre que le jeu entre les deux blocs ne se fera pas sans nous", estime-t-il.
Le candidat MoDem à la mairie de Marseille a par ailleurs indiqué que François Bayrou viendrait le soutenir début mars.
Une partie du MoDem marseillais, conduite par Jacques Rocca-Serra (qui a indiqué se placer en retrait de son parti pendant les municipales), a rejoint les listes UMP du maire sortant, Jean-Claude Gaudin.

http://fr.news.yahoo.com/afp/20080123/tpl-municipales-13-partis-ump-modem-ee974b3_1.html
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Sam 2 Fév 2008 - 22:23

La Provence 30 janvier Tchat : Bennahmias a répondu à vos questions
Dans le cadre des Municipales 2008, Jean-Luc Bennahmias, le chef de file du Modem à Marseille, a répondu en direct à vos questions, le vendredi 1er février. Le candidat du parti de François Bayrou compte bien faire autour de 10% dans la cité phocéenne. Un objectif à sa portée ?

Retrouvez l’ensemble du tchat avec le lien :

http://www.laprovence.com/articles/2008/01/30/259100-Coupe-de-France-Benhamias.php
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Jeu 28 Fév 2008 - 12:10

20 minutes 27 février « Nous voulons une majorité nouvelle »

Jean-Luc Bennahmias (MoDem)

Tête de liste « Pour les Marseillais avec passion ! ».

Les Marseillais placent l'insécurité parmi leurs premières préoccupations. Que proposez-vous dans ce domaine ?

J'ai été adjoint au maire pour la sécurité dans une commune de Seine-Saint-Denis. M'occuper de sécurité, ce n'est pas un problème pour moi. En dehors de la prévention et de la sécurité publique policière, il faut s'occuper de l'aide aux victimes. Développer un service municipal ou associatif qui facilite les démarches pour trouver un serrurier, refaire des papiers d'identité. En essayant d'être là dans les commissariats. C'est important parce que ce genre de problème pratique génère du stress urbain. Je suis également favorable à des patrouilles de police municipale la nuit.

Les finances de la ville sont très tendues. Comment renflouer les caisses ?

On arrivera à redresser la situation si on crée de l'emploi, pas uniquement en faisant venir des grandes entreprises : il s'agit surtout de créer des emplois de proximité. La ville peut aider en mettant à disposition des locaux, ou en créant un système de microcrédit municipal, des prêts allant jusqu'à 2 000 euros à un taux préférentiel, pour aider des habitants à lancer une activité.

Vous pensez que Marseille n'a pas de quoi financer des grands projets ?

Jean-Claude Gaudin [UMP] et Jean-Noël Guérini [PS] proposent de nouveaux chantiers pharaoniques alors qu'on n'a même pas encore fini la L2 ! C'est la campagne à l'ancienne, « demain on rase gratis ».

Jean-Claude Gaudin et Jean-Noël Guérini se sont positionnés fortement dans le domaine de l'écologie. Quel espace vous reste-t-il ?

Ils ne font pas vraiment de l'écologie, ou alors de manière subliminale pour Gaudin, et de manière fondamentaliste pour Guérini. Par exemple, prétendre piétonniser intégralement le Vieux-Port, c'est impossible : que fait-on du trafic vers la rue Breteuil et vers les tunnels ?

Quels changements de programme exigeriez-vous pour une alliance au second tour ?

Avant tout, la mise en place de la transparence dans l'attribution des HLM, des places en crèche, des appels d'offres. Avec la présence de représentants des associations ou des habitants.

Vous dites « ne rien exclure »...

Nous voulons une majorité nouvelle sur cette ville. C'est plus simple de l'avoir en fusionnant avec l'opposition, mais au MoDem on laisse les portes ouvertes. Quand je lis les programmes de Gaudin et de Guérini, je ne vois pas de grande différence. On négociera. Je ne me maintiendrai au second tour que s'il est impossible de discuter avec Gaudin et Guérini.

http://www.20minutes.fr/article/215577/Municipales-marseille-Nous-voulons-une-majorite-nouvelle.php


20 minutes 27 février Un électorat MoDem très courtisé

L'électeur MoDem, faiseur de roi ? A la dernière présidentielle, François Bayrou a rassemblé 14,1 % des suffrages à Marseille, devançant Jean-Mari LePen. Dans les 1er et 3e secteurs, que la gauche doit gagner pour emporter la mairie, le candidat centriste a recueilli respectivement près de 200 et 6 600 voix.

Aux législatives, le MoDem a chuté, raflant tout de même 7 % des voix dans ces deux secteurs. Pas assez pour se maintenir au second tour des municipales, mais suffisant pour départager Jean-Claude Gaudin (UMP) et Jean-Noël Guérini (PS). Dans les sondages, le MoDem est évalué autour de 5 % d'intention de vote. Il vise cependant entre 8 % à 10 % de voix sur l'ensemble de la ville, et au-dessus de 10 %, seuil du maintien, dans certains secteurs.

http://www.20minutes.fr/article/215579/Municipales-marseille-Un-electorat-MoDem-tres-courtise.php
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Jeu 6 Mar 2008 - 11:42

La Provence 5 mars A Marseille, Bennahmias espère "créer la surprise"

Municipales Marseille - On est encore loin des 14,1% des voix récoltées par François Bayrou au 1er tour de la présidentielle, en avril dernier, à Marseille. Mais les sondages s'accumulent, et le score estimé de la "liste démocrate et écologiste du Mouvement Démocrate" conduite par le député européen Jean-Luc Bennahmias dans la cité phocéenne, augmente. Ce score serait compris entre 7% et 9%.

"On s'approche de ce que j'avais annoncé, entre 8% et 12%", rappelle Bennahmias, léger sourire aux lèvres, espérant "créer la surprise". Sans faire trop de bruit, le MoDem grignote des voix. "Les Marseillais ne sont en campagne que depuis cette semaine, tout se joue maintenant", prédit Bennahmias. Mardi soir, il a réuni au Florida Palace (Pont-de-Vivaux, 10 e arr.) ses têtes de liste, colistiers et militants, au total 400 personnes déterminées, pour le meeting de fin de campagne du 1 er tour.

"On fait une vraie campagne de terrain, poursuit-il. Il n'y a aucun rejet, que de la gentillesse. Peut-être pas d'engouement, mais il n'y en a pas non plus pour Gaudin et Guérini. Ce qui est rassurant, c'est qu'une partie de la population refuse toujours le bloc contre bloc." C'est cet électorat-là, qui a fait le succès de Bayrou, que Bennahmias doit capter, pour, après le 1er tour, négocier au mieux "avec Gaudin ou Guérini, tout est faisable", et espérer fonder "une majorité pour une nouvelle gouvernance".

Problème, "on est un parti neuf avec un électorat mouvant, fait remarquer Childéric Muller, l'ancien animateur radio-télé, tête de liste MoDem dans les 1 er et 7e arr. On doit aller chercher nos électeurs". L'ex-Vert Christophe Madrolle, tête de liste MoDem dans les 4 e -5 e arr., multiplie les réunions de bar et chez les gens: "Beaucoup de déçus de Sarkozy viennent à nous, nous écoutent". Ainsi le conseiller d'arrondissement Philippe Bonifay, a démissionné de l'UMP pour rejoindre le MoDem. Sans regret: "Defferre était à gauche, Gaudin est à droite, mais ils ont su diriger Marseille au centre", estime-t-il. De bon augure pour le MoDem ?

http://www.laprovence.com/articles/2008/03/05/321396-MARSEILLE-Jean-Luc-Bennahmias-espere-creer-la-surprise.php
Revenir en haut Aller en bas
rêve orange

avatar

Féminin Nombre de messages : 1329
Age : 49
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Ven 7 Mar 2008 - 15:19

Source les vilains gauchos de rue89

MArseille: Le Front national profite de l'impopularité du Président, et pourrait provoquer des triangulaires périlleuses pour l'UMP.



La chute du président de la République dans les sondages a provoqué, ces derniers jours à Marseille, des dommages collatéraux dans le camp du maire sortant UMP, Jean-Claude Gaudin. Craignant un vote sanction, ce dernier a appelé les habitants de Marseille à "ne pas se tromper d'élection", répétant à plusieurs reprises que le scrutin du 9 mars n'était "pas le troisième tour de la présidentielle".

Il est vrai que les derniers sondages ne l’incitent pas à l'optimisme. Ils donnent un léger avantage au candidat de la Gauche unie, Jean-Noël Guérini. Et révèlent surtout que le Front national est toujours en vie, et qu'il a même tendance à grignoter du terrain.

Sur l'ensemble de la ville, le parti de Jean-Marie Le Pen est crédité de 9 à 11% des intentions de vote. Au soir du 9 mars, il pourrait donc bien être en position de se maintenir au second tour dans plusieurs secteurs de la ville (Marseille en compte huit, chacun regroupant deux arrondissements). Or, en cas de triangulaires, elles seront profitables à la gauche, l’UMP ne disposant plus alors de réservoir de voix. Ce qui pourrait aussi augmenter très sérieusement la valeur des voix du MoDem.

"Les idées lepénistes sont toujours restées actives"

"Au niveau national, on a toujours eu tendance à enterrer un peu trop rapidement le Front national", analyse la politologue marseillaise Virginie Martin. "Que ce soit au moment de la scission FN-MNR en 1998 ou, plus récemment, avec l'élection présidentielle. Or, ici, les idées lepénistes sont toujours restées fondamentalement actives."

Mais alors, où étaient passés les électeurs du FN ces derniers mois? Stéphane Ravier, tête de liste du parti de Jean-Marie Le Pen à Marseille, suggère:

"Ils ont été tentés par Nicolas Sarkozy en 2007. Aujourd'hui, ils rentrent à la maison. Pour certains, la déception est grande. Qu’est-ce qu’ils constatent? Que le président de la République cohabite avec la gauche. La désillusion de notre électorat a commencé en septembre et elle n’a fait que se confirmer depuis le début de l’année."

Virginie Martin pousse plus loin l'analyse:

"En 2007, Nicolas Sarkozy a su réunir très largement au-delà de son camp, capitaliser, cristalliser sur sa personne. Dix mois plus tard, le contexte lui est devenu très défavorable, rendant la décristallisation d'autant plus spectaculaire. En 2007, il a siphonné mécaniquement l'électorat du FN, il ne l'a pas siphonné idéologiquement."

Pour le sociologue Jean Viard, qui s'est engagé au côté de Jean-Noël Guérini et qui a beaucoup travaillé sur le Front national, "le FN est un parti qui a trouvé un terreau favorable dans le Sud, et il s'y est profondément enraciné. Il n'y a donc rien de surprenant à le voir progresser dans les sondages".

Depuis Marseille, ce retour du FN en arbitre du scrutin n'est donc pas une surprise. En 2007, au premier tour de l'élection présidentielle, pourtant en pleine vague bleue sarkozyste, Jean-Marie Le Pen avait réalisé dans la cité phocéenne un score supérieur de trois points à sa moyenne nationale (13,4% contre 10,4%), signe de la vigueur de cet "enracinement". Même si, quelques semaines plus tard, les législatives n'avaient pas confirmé la tendance.

Et si tout se jouait dans les XIe et XIIe arrondissements?

Ce reflux des électeurs FN déçus du sarkosysme pourrait donc bien faire le jeu de la gauche le 16 mars. Très concrètement, le FN pourrait se maintenir, et espérer avoir des élus dans plusieurs secteurs dont certains où se jouera la victoire finale.

La mauvaise surprise pour l'UMP pourrait venir non du 3e secteur (IVe et Ve arrondissements), où se présentent Renaud Muselier et Jean-Noël Guérini, mais plutôt du 6e secteur (XIe et XIIe arrondissements), où se représente Roland Blum, maire sortant UMP, face au candidat de la Gauche unie, Christophe Masse, ancien député très bien implanté, comme le relève Virginie Martin:

"En 2007, Le Pen a fait des scores élevés dans ces arrondissements. Plus de 14,5%, des résultats supérieurs à la moyenne de la ville. Christophe Masse, l'adversaire de Roland Blum, bénéficie d'une certaine popularité et, même s'il a perdu son siège de député l'an dernier, cela s'est joué à rien."

La sociologie de ces quartiers n'est pas forcément favorable au candidat de la gauche, mais le contexte pourrait le devenir. Un sondage confidentiel, réalisé ces derniers jours, confirme la tendance dans ces deux arrondissements. Sur le terrain, l’UMP joue la partition classique sur le thème "Attention, le FN va faire passer la gauche". Jean-Claude Gaudin l’a répété cette semaine dans La Provence:

"Ceux qui prétendent pourfendre le Front national se pourlèchent à l'avance les babines de savoir que cela pourrait gêner ma liste et mes colistiers. Dans cette ville, le score du FN est toujours plus bas lors d'élections municipales. Il est clair que nous préférons des duels à des triangulaires."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Ven 7 Mar 2008 - 15:50

je toujours perplexe quand on rebalance du FN pile au moment d'aller voter...
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Jeu 13 Mar 2008 - 1:07

Jean-Luc Bennahmias (MoDem)

Tête de liste MoDem à Marseille, allié au Parti socialiste entre les deux tours des municipales, le député européen (ex-Verts) répond à vos questions en direct, jeudi 13 mars 2008 à 14 heures, sur la situation politique marseillaise et sur la stratégie du MoDem.

http://www.lemonde.fr/web/chat/0,46-0@2-987706,55-1022192,0.html
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Lun 17 Mar 2008 - 8:57

Municipales 16/03/2008 - 22:03
Aubagne: Victoire de l'alliance PCF-Modem


Avec 53,16% des suffrages, le maire sortant d'Aubagne, le communiste Daniel Fontaine, a conservé son fauteuil dimanche en remportant 53,16% des suffrages face à sa rivale UMP, Sylvia Barthélemy (46,84%). Daniel Fontaine avait créé la polémique cette semaine en s'alliant avec l'ex-candidat Modem, Jean-Marie Orihuel.
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Jeu 27 Mar 2008 - 23:31

La Provence 21 mars Salon : candidats déchus ou déçus, et maintenant que vont-ils faire?

Municipales Salon - Ils étaient six à se présenter aux élections municipales : Michel Tonon (PS), Nicolas Isnard (UMP), Philippe Léandri (divers droite), Claude Cortési (MoDem), Philippe Adam (MPF) et Olivier Lopez (PC, Verts, PRS). Dimanche dernier, Michel Tonon l'a emporté face à Nicolas Isnard. Ils seront tous les deux présents au conseil municipal, l'un dans la majorité, l'autre dans l'opposition. Les autres ne seront pas conseillers municipaux au vu des scores qu'ils ont obtenus. Comment comptent-ils faire entendre leurs idées ?

Olivier Lopez
"On va continuer à défendre la vision de notre politique. Même si on a salué l'élection de Michel Tonon, on n'est pas d'accord avec son programme. On va jouer le jeu sans être conseillers municipaux. On va organiser des réunions publiques, des débats afin de continuer et améliorer nos propositions. Pour donner corps à notre équipe, on va peut-être créer une association. Et j'ai évidemment en tête de me relancer dans la course dans six ans."

Philippe Léandri
"Aujourd'hui, j'ai retrouvé ma casquette de papa et d'expert-comptable. J'ai repris normalement mon activité professionnelle ce qui ne veut pas dire que je me suis retiré de la vie politique. Mais pour l'instant, je n'ai pas encore pris de décision sur l'avenir de mon action politique".

Philippe Adam
"On se remet d'une campagne électorale un peu éclair. Mais nous allons continuer. Sous quelles formes ? Je ne serai pas au conseil municipal cette fois-ci, mais ça fait 19 ans que je suis un acteur politique de la ville et du pays salonais. Je vais donc continuer à intervenir sur les sujets brûlants comme les finances par exemple et être très vigilant sur la mise en place des projets annoncés par la majorité municipale. En temps voulu, nous communiquerons en distribuant des tracts. Ce qui a fait le drame de la droite lors de ces municipales, c'est son atomisation au premier tour. La liste de Philippe Léandri a fait beaucoup de mal à la droite, la mienne est arrivée tardivement, elle était nécessaire. Mais je ne suis pas un revanchard. Même si c'est plus facile d'agir politiquement quand on siège au conseil municipal par exemple, nous continuons. Quand à Nicolas Isnard, il faut se dire qu'il n'a pas perdu, il n'a pas gagné, c'est pas pareil!"

Claude Cortési

"Nous allons créer une association qui portera le nom de notre liste "union pour l'avenir de Salon" dans le but d'avoir un suivi des actions de l'équipe municipale. Nous allons continuer à voir ce qui va se passer, et lorsque nous trouverons une action bonne, nous le dirons et dans le cas contraire on le fera savoir haut et fort. On reste motivé, d'autant qu'entre les deux tours nous avons eu du temps pour préparer les statuts de l'association. Il y a déjà 56 personnes dont d'anciens colistiers d'autres candidats qui veulent y adhérer, il y aura 8 commissions".


http://www.laprovence.com/articles/2008/03/21/351012-UNKNOWN-Candidats-dechus-ou-decus-et-maintenant-que-vont-ils-faire.php
Revenir en haut Aller en bas
jloptic



Nombre de messages : 26
Localisation : psldrh
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Mar 15 Avr 2008 - 11:53

SALUT, j'habite sur saint martin de crau , adherent ,
salon est assez proche de chez moi tout comme Arles puis je vous aider de temp en temp et participer a vos reunion ?
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Jeu 15 Mai 2008 - 11:02

14 mai 2008


Mouvement Démocrate Salon de Provence





Le Mouvement Démocrate de l'Ouest de l'Etang de Berre se réunira le lundi 19 mai 2008 Salle de l'Atrium à Salon de Provence.


Ordre du jour :

Compte rendu par Catherine CASANOVA du Conseil National qui a eu lieu à Paris le 14 mai dernier.

Questions diverses des adhérents et sympathisants du MoDem.

Préparation et Organisation de notre avenir Démocrate.

Divers sujets débats (économique, environnement, etc...)

http://moniquecisello.canalblog.com/archives/2008/05/14/9180522.html
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Dim 25 Mai 2008 - 9:57

Site départemental du MoDem dans les Bouches du Rhône:

http://www.mouvementdemocrate13.fr/
Revenir en haut Aller en bas
jloptic



Nombre de messages : 26
Localisation : psldrh
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Ven 20 Juin 2008 - 9:44

LES DEMOCRATES DU PAYS D ARLES organisent une ferrade

le Dimanche 6 juillet

venez nombreux
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Mar 1 Juil 2008 - 12:38

mardi 1 juillet 2008


Des voix s'élèvent pour la création d'une majorité différente au MoDem 13


Suite aux cafouillages démocratiques de l'équipe emmenée par Jean-Luc Bennahmias lors des élections municipales de Marseille, le MoDem 13 continue de se chercher. Un nouveau mouvement, intitulé "Démocrates Limpides et Non Alignés" (DELINA.13), vient de lancer un appel pour la constitution d'une majorité différente de l'équipe de Jean-Luc Bennahmias dans le cadre des élections du Comité Départemental du MoDem qui auront lieu le 27 Septembre 2008.

En effet, le mouvement DELINA.13 reproche à l'équipe en place de s'être autoproclamée. On se souviendra qu'avant les élections municipales, Jacques Roca-Serra, qui était l'ancien président de l'UDF 13, avait refusé de constituer une liste indépendante du MoDem et avait préféré se rallier à Jean-Claude Gaudin qui lui assurait une bonne place dans son équipe municipale.

L'occasion avait été saisie par Jean-Luc Bennahmias et ses compagnons de politique, un certain nombre d'anciens verts de Marseille, qui ont alors constitué une liste et obtenu l'investiture du mouvement démocrate. On notera que Jean-Luc Bennahmias est également devenu vice-président du MoDem au niveau national.

Etant donné l'état du MoDem durant cette période charnière, tout laisse à penser que sans l'intervention de Jean-Luc Bennahmias, les élections municpales auraient été une débâcle complète pour le MoDem de Marseille.

En un sens, cette intervention peut apparaitre comme salutaire. Jean-Luc Bennahmias est également un personnage dynamique, positivement intelligent et doué pour la communication.
Mais il est indéniable que son accession à la tête du MoDem 13 n'a pas fait l'objet d'une élection interne en raison des conditions particulières que nous venons d'exposer. Il serait maintenant souhaitable que le MoDem 13 puisse élire ses représentants de manière démocratique afin que ceux-ci soient réellement représentatifs des opinions dominantes des militants et que l’appareil soit sain. Mais déjà l’équipe importée des verts place ses pions et a bien l’intention, humaine s’il en est, de se maintenir en place.

Un certain nombre de voix s'élèvent pour dénoncer son opportunisme et son comportement autocrate plus que démocrate. Le mouvement Démocrates Limpides et Non Alignés semble issu de cette mouvance.

la suite ici
http://insomnies-a-marseille.blogspot.com/2008/07/des-voix-slvent-pour-la-cration-dune.html
Revenir en haut Aller en bas
vigilance orange

avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 55
Localisation : lambesc (Bouches-du-rhône)
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Mer 2 Juil 2008 - 21:56

J'ai éffectivement reçu un certains nombre de messages à ce sujet.Je ne comprend pas tout.Je croyais que l'on devait constitué une équipe ou toutes les "tendances" seraient representées.
Si des adhérents peuvent m'expliquer(je n'ai pas adhéré au mouvement pour être méler à des querelles de personnes)

ps:je viens de renouveller mon adhésion.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Jeu 3 Juil 2008 - 8:50

vigilance orange a écrit:
ps:je viens de renouveller mon adhésion.
Non, pas !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Sam 5 Juil 2008 - 10:17

100 premiers jours du partenariat aubagnais du Modem et de la gauche.


SAMEDI 28 JUIN , les adhérents et sympathisants aubagnais du MoDem ont débattu de

1- Bilan des 100 premiers jours du partenariat communal avec l'équipe de gauche.Les clivages sont ils en train de tomber?
2- Mise en place et cahier des charges des commissions de travail
Economie-emploi, urbanisme, projet éducatif et social local, pour plus de démocratie locale,pour une plus grande rigueur dans les finances communales
3- Le militantisme et l'organisation du MoDem national,départemental et local.
Revenir en haut Aller en bas
vigilance orange

avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 55
Localisation : lambesc (Bouches-du-rhône)
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   Mer 9 Juil 2008 - 8:10

La fusion de la liste modem avec la liste"communiste" du maire sortant ne m'avait personnellement pas choquer.
A partir du moment ou l'on se détermine sur :
-bon maire/mauvais maire

J'ai voté au second tour pour un premier adjoint communiste(assesseur titulaire au bureau centralisateur d'une liste de rassemblement)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [13] Bouches du Rhône   

Revenir en haut Aller en bas
 
[13] Bouches du Rhône
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» SÉMAPHORE - CAP COURONNE (BOUCHES DU RHÔNE)
» SÉMAPHORE - POMÈGUES (BOUCHES DU RHÔNE)
» Pourquoi les bouches d'égouts sont-elles rondes?
» Collecte 2012 ... Banque Alimentaire des Bouches du Rhône
» BOUCHES DU RHONE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Organisation sur le terrain et sur internet :: Fédération Locale :: Régions PACA, Languedoc-Roussillon, Corse-
Sauter vers: