Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Journées du patrimoine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Journées du patrimoine   Mer 10 Sep 2008 - 11:37

La ministre de la Culture a lancé la 25e édition des Journées du patrimoine





Christine Albanel a lancé mardi la 25e édition des Journées du patrimoine, qui auront lieu les 20 et 21 septembre.

Cette nouvelle édition permettra d’accéder à 15.000 sites et 21.000 animations, avec pour thème cette année les liens entre création et patrimoine, a précisé la ministre devant la presse.

La ministre a par ailleurs affirmé qu’elle avait "bon espoir" de voir s’instituer en 2009, pour prise d’effet en 2010, une "dotation budgétaire supplémentaire qui serait pérenne".

Les "Français aiment leur patrimoine, et c’est un travail de titan de les restaurer", a ajouté la ministre, consciente du fait que "les besoins sont immenses".

Des "pistes sont étudiées", a ajouté Mme Albanel, dont l’une pourrait être une taxation des jeux en ligne.

Le budget dévolu au patrimoine s’élève chaque année à quelque 300 millions d’euros et reste insuffisant.
"Nous ne voulons pas que le patrimoine se dégrade faute de moyens", a poursuivi la ministre.

Les Journées du Patrimoine, seront précédées, le vendredi, d’une journée spécialement dédiée aux handicapés.

Les Journées européennes du patrimoine sont organisées cette année dans 49 pays.
Revenir en haut Aller en bas
Méthos

avatar

Masculin Nombre de messages : 603
Age : 34
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Mer 10 Sep 2008 - 12:25

C'est tout ce qu'ils savent faire; créer de nouvelles taxes pour accentuer encore l'étouffement fiscal des français.
Revenir en haut Aller en bas
Elfyn

avatar

Masculin Nombre de messages : 457
Age : 26
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Mer 10 Sep 2008 - 15:00

juju41 a écrit:
Des "pistes sont étudiées", a ajouté Mme Albanel, dont l’une pourrait être une taxation des jeux en ligne.
S'ils veulent de l'argent, il taxeront les MMORPG (Massively Multiplayer Online Role-Playing Game), où se concentrent le plus de joueurs. A mon avis, ces derniers iront jouer sur des serveurs autres que français, pas une bonne affaire cela...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Mer 10 Sep 2008 - 15:04

non, je pense qu'elle fait allusion aux PMU enligne, et autres paris sur le foot , les casinos etc...puisque c'est Bruxelles qui a obligé la France à laisser se créer ce genre de sites sur son territoire, pourquoi ne pas les taxer...après tout moi je considère que si des gens veulent bien balancer volontairement leur pognon par la fenêtre en attendant l'hypothétique pactole, pourquoi ne paieraient ils pas une taxe? ça se fait depuis des décénnies en GB, les monuments historiques sont restaurés par les taxes sur les Loteries et autres Lotos ...
Revenir en haut Aller en bas
Elfyn

avatar

Masculin Nombre de messages : 457
Age : 26
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Mer 10 Sep 2008 - 15:12

Effectivement, je me suis trompé (probablement une histoire de génération^^). Je viens de trouver un rapport du Sénat à ce sujet : http://89.202.136.71/rap/r06-038/r06-03819.html
Il est proposé une nouvelle taxe de 1% sur les jeux en ligne permettant de recueillir 90 millions d'euros destinés au financement des monuments historiques.

Edité pour une précision


Dernière édition par Elfyn le Mer 10 Sep 2008 - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Mer 10 Sep 2008 - 15:16

merci pour nous, entreprise de restauration d'art! sinon on ferme boutique l'an prochain... après 30 ans d'existence...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Jeu 18 Sep 2008 - 18:22

La politique du patrimoine, "un désastre absolu" selon Anne Hidalgo (PS)
PARIS (AFP) - 18/09/2008 15h05

Le PS a fustigé jeudi, à deux jours des Journées du patrimoine, la politique gouvernementale en la matière, "qui est tout simplement un désastre absolu".
"Le Parti socialiste, pour sa part, dénonce depuis longtemps la gestion par la droite du patrimoine, qui est tout simplement un désastre absolu", déclare dans un communiqué sa secrétaire nationale à la Culture, Anne Hidalgo.
Selon Mme Hidalgo, première adjointe au maire de Paris, "les crédits des monuments historiques (fonds de concours inclus) étaient de 500 millions d'euros en 2002, ils ne sont plus que 300 M en 2008" tandis que "l'endettement de l'Etat sur les opérations de restauration atteint 600 M euros".
En outre, "le ministère de la Culture concentre de plus en plus ses faibles crédits sur les grands projets franciliens, au détriment du patrimoine local, public ou privé", ajoute la responsable socialiste.
Pour Mme Hidalgo, qui rappelle que les Journées du patrimoine "ont été créées par la gauche", "ce sont là les résultats de choix politiques, et non de fatalités techniques".
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Ven 19 Sep 2008 - 14:58

Patrimoine: baisse des crédits (Lang)

Source : AFP
19/09/2008 | Mise à jour : 14:35 |

.


L'ancien ministre socialiste de la Culture Jack Lang a dénoncé aujourd'hui la baisse des crédits pour la préservation du patrimoine, affirmant qu'aujourd'hui "plus de la moitié des monuments sont en situation de péril". "Aujourd'hui, les crédits sont deux fois inférieurs à ce qu'ils étaient en 1993. L'administration du ministère de la Culture reconnaît officiellement que près de la moitié des monuments sont en situation de péril", affirme M. Lang dans un communiqué, à la veille des Journées du Patrimoine.

Soulignant le "succès grandissant" de cette manifestation qu'il a créée il y a 25 ans, M. Lang regrette "qu'année après année les crédits de restauration et d'entretien baissent gravement".

"Des chantiers sont interrompus. Dans certaines régions, en Bourgogne et en Rhône-Alpes, aucune opération nouvelle n'a pu être ouverte depuis 1988. Des entreprises risquent de fermer leurs portes", énumère le député du Pas-de-Calais.

Il demande que soit débloqués "en extrême urgence 300 millions d'euros supplémentaires". Selon lui, "ce premier geste contribuera à sauver de nombreux monuments et montrera que la puissance publique est décidée à ne plus laisser dépérir les chefs d'oeuvre qui nous ont été légués par les générations antérieures".
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Sam 20 Sep 2008 - 10:55

L'Etat délaisse le patrimoine

Par Gaël VAILLANT
leJDD.fr A l'occasion des Journées du patrimoine, les professionnels de la culture ont tiré le signal d'alarme, dénonçant le désengagement à grande vitesse de l'Etat. Face à l'endettement des administrations et aux dangers qu'encoure le patrimoine, l'opposition et plusieurs associations demandent plus d'argent. Une augmentation budgétaire qui devra s'accompagner d'une réforme administrative.


Alors que l'édition annuelle des Journées du patrimoine débute samedi, les professionnels de la culture profitent de l'événement pour dénoncer l'inertie de l'Etat face à la dégradation des Monuments historiques. En effet, depuis 2003 et une série de réformes opérées par Jean-Jacques Aillagon alors ministre de la culture, l'Etat se désengage financièrement. Dans le domaine des Monuments, le constat est préoccupant: plusieurs chantiers de restauration sont interrompus, des monuments ont été contraints à la fermeture pour des mesures de sécurité, de nombreux châteaux sont vendus à de riches étrangers qui refusent de les ouvrir au public... A en croire les associations, l'Etat français délaisse ses trésors du passé.

Les Directions générales des Affaires culturelles (DRAC, chargées de gérer la politique culturelle à l'échelon régional) sont endettées à hauteur de 600 millions d'euros. Conséquence de ce trou budgétaire, plusieurs Monuments historiques ne peuvent être restaurés. Une menace de ruine qui ne concernent pas Notre-Dame-de-Paris ou le Mont-Saint-Michel, des vitrines culturelles pour les touristes étrangers. La vraie victime est plutôt le patrimoine local ou régional qui n'obtient pas les subventions publiques nécessaires et qui intéressent assez peu de mécènes privés.

"L'Etat doit assumer"

Selon les associations, il faudrait 300 millions d'euros par an minimum pour sauver tous les Monuments historiques. Autrement dit, le gouvernement doit au moins doubler le budget de la Culture, tout en annulant la dette jusqu'ici accumulée par les DRAC. "Le gouvernement actuel a bien sûr d'autres préoccupations, économiques surtout", déplore un responsable socialiste en charge du patrimoine, "mais l'Etat ne doit pas délaisser la culture aux privés pour deux raisons: le mécénat ne pourra jamais se substituer aux subventions publiques, et la privatisation du secteur irait de pair avec une commercialisation de notre patrimoine." Ce qui est inconcevable pour la plupart des professionnels de la culture.

Le Parti socialiste nuance néanmoins la rallonge budgétaire revendiquée par les professionnels: "Naturellement, les priorités économiques passent avant tout, et nous ne pouvons imaginer que la Culture accapare 3% du budget de l'Etat, comme c'était le cas à l'époque de Jack Lang", précise le responsable en charge du patrimoine. En revanche, d'autres solutions peuvent limiter la dégradation. L'opposition veut ainsi réformer une administration lente, opaque et trop coûteuse. Un écho aux quinze propositions faites par la très influente association des Vieilles maisons françaises (VMF).

Sensibilité présidentielle

Soutenues par l'Unesco, les VMF proposent de mieux coordonner une politique culturelle globale, de renforcer les avantages fiscaux des Monuments historiques - remis en cause jeudi par Christine Lagarde pour financer le RSA - et mieux informer le public des dangers qu'encourent leur patrimoine. Trois objectifs que soutient Christine Albanel d'ailleurs.

Mais les bonnes intentions de la ministre de la Culture ne sont pas suffisantes face à un gouvernement concentré sur le pouvoir d'achat et la gestion du budget de l'Etat. Le peu d'intérêt de Nicolas Sarkozy pour les enjeux culturels peuvent aussi expliquer la faible influence de Christine Albanel. Si elle a fait passer le budget de son ministère de 0,5 à 1% du budget de l'Etat, elle n'a pas été entendue sur le plafonnement des allègements fiscaux pour les Monuments historiques. Une décision insensée pour Didier Rykner de la Tribune de l'Art: "Il serait temps que les Monuments Historiques sortent de cette disette permanente. Il a été prouvé abondamment que le patrimoine et les musées, individuellement déficitaires, sont en réalité très rentables pour la Nation puisqu'ils génèrent une activité touristique et économique très importante."


http://www.lejdd.fr/cmc/politique/200838/l-etat-delaisse-le-patrimoine_150311.html
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Sam 20 Sep 2008 - 11:15

Sale temps pour le patrimoine !


extrait


Asphyxier le service public culturel...

...pour en transférer la gestion au privé

Pour le Président de la République et l’actuel gouvernement, c’est aux entreprises privées de prendre le relai partout - services et établissements de l’État en tête - où les moyens publics sont en réduction, partout où ceux-ci font défaut. C’est ainsi, le 7 août dernier, qu’Hervé Novelli, Secrétaire d’État au tourisme, a annoncé officiellement qu’il signerait avec Christine Albanel, à l’occasion des Journées du Patrimoine, une convention visant à faciliter les partenariats public-privé (PPP) pour « valoriser le patrimoine français ».

Là encore, Christine Albanel a la mémoire franchement courte !

Le premier PPP introduit au ministère de la culture fut en effet son œuvre personnelle, début 2007, au Château de Versailles : un fiasco retentissant ! 15 mois plus tard, le PPP était rompu, et décrit en ces termes par son successeur Jean-Jacques Aillagon : « La mise en œuvre de ce partenariat a été marqué par de nombreuses défaillances de notre partenaire. Ces défaillances ont mis l’activité de l’établissement à rude épreuve et, surtout, compromis son bon fonctionnement, sa relation avec les publics, sa réputation et les conditions de travail de ses agents. » S’adressant à l’ensemble des agents de l’Etat du Domaine et du Château de Versailles : « Je compte une fois encore sur votre énergie, sur votre compétence et votre soutien dans cette situation qui appelle la pleine solidarité de notre établissement. »

Comment donc, dans ce contexte général des plus alarmants, Christine Albanel peut-elle continuer de prétendre, pour justifier les restrictions budgétaires et les suppressions d’emplois publics, qu’il serait toujours d’actualité, au ministère de la culture, de « faire mieux avec moins » ?

Sous couvert de Révision générale des politiques publiques (RGPP), Christine Albanel conduit tout droit son ministère vers le gouffre.

Le renforcement et le développement des politiques publiques du patrimoine, et plus largement de la culture, passe par une politique diamétralement opposée.







commentaire perso:

concernat Versailles, la restauration de la galerie des glaces a été financée par un "mécène" Vinci, qui en tant que mécène s'est auto-désigné pour les travaux de restauration, en employant des équipes de restaurateurs italiennes, qui ne son tpas des entreprises dans le sens strictes du mots, mais une association de plusieurs restaurateurs ayant en Italie un statut d'indépendant non soumis à la TVA, et sans charges etc... , ce qui évidemment a couté nettement moins cher que des entreprises Françaises soumises à TVA, et charges ... quant aux résultats et pb, c'est normal; car ces entreprises ne sont pas forcément compétentes en la matière...

en gros le montage de Vinci est donc d'être le mécène de lui-même, vive la sarkozie triomphante!
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Sam 20 Sep 2008 - 11:22

Tout refiler au privé, c'est la seule et unique politique menée par Sarkonan le destructeur depuis mai 2007.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Sam 20 Sep 2008 - 11:24

Je n'ai rien contre le fait que des mécènes privés investissent dans la restauration de nos monuments historiques mais il ne faut pas que l'Etat en profite pour se désengager. Et il doit être vigilant pour éviter des situations comme celle de Vinci dont parle juju.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Sam 20 Sep 2008 - 11:25

Jean-Luc a écrit:
Tout refiler au privé, c'est la seule et unique politique menée par Sarkonan le destructeur depuis mai 2007.
Il n'avait pas eu comme projet au début de son mandat de vendre des oeuvres, jugées non essentielles, de notre patrimoine ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Sam 20 Sep 2008 - 11:27

le louvre appartient à l'état non? si on revendait la joconde ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Sam 20 Sep 2008 - 11:42

vincent15 a écrit:
lsi on revendait la joconde ?
C'est ce qu'un des grands intellectuels qui ont soutenu Sarko à la présidentielle, Steevy Boulay, avait dit un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Sam 20 Sep 2008 - 15:43

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Pierre-Henri



Masculin Nombre de messages : 6
Age : 44
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Jeu 25 Sep 2008 - 11:44

Dans son ouvrage l' "Etat culturel" (toujours d'actualité malgré ses quinze ans d'âge), Marc Fumaroli proposait de séparer clairement, au ministère de la culture, ce qui relève de patrimoine et ce qui relève de la création contemporaine. Tant qu'on mélangera les deux, les artistes contemporains (les copains des copains, les bons tchatcheurs, ceux qui savent jouer à l'artiste) continueront de ponctionner des moyens qui devraient être dévolus à la conservation du patrimoine. Création et conservation, en effet, sont deux activités très différentes -- pratiquement antithétiques dans l'esprit. Tant qu'on les mettra sur le même plan, les budgets glisseront subrepticement de la conservation vers la création.

Les exemples de ce méli-mélo abondent. Est-il normal de mettre un spécialiste des chats crevés (quel matériau artistique !) au même plan que la conservation des châteaux de la Loire ? 5 millions d'euros pour des colonnes en béton peint à rayures, la facture n'est-elle pas exagérée ? Est-il raisonnable de donner des subventions à des spectacles où les acteurs pissent sur scène, tout en délaissant Molière et Racine ? Combien l'Etat et les DRAC ont-elles mis dans les poches de pseudo-artistes qui avaient réussi un coup médiatique à un moment donné, mais que tout le monde a oubliés deux semaines après ? D'ailleurs, n'est il pas tristement révélateur que ces journées "du patrimoine" soient en réalité phagocytées par des artistes contemporains ?

Entendons-nous : si des gens éprouvent une émotion esthétique à voir des chats crevés ou des gens qui pissent devant leurs yeux, c'est leur problème. Mais que cela se fasse aux frais du contribuable, avec un argent qui manque si terriblement aux chefs-d'oeuvre de notre histoire (ainsi d'ailleurs qu'à la recherche universitaire en humanités), cela constitue tout de même un certain scandale.

L'Etat aurait les moyens de lutter contre le "présentisme" et la haine du passé qui rongent nos sociétés contemporaines. Au lieu de cela, il est le premier à avancer dans le sens du courant : toujours plus pour le strass et les paillettes, toujours moins pour les vieilles pierres.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Jeu 25 Sep 2008 - 11:57

hier mon mari discutait avec les responsables de la DRAC Poitou-Charente, ils ont en tout et pour tout, 4 millions d'euros comme budget pour 2009, au lieu de 40 millions d'euros avant... la priorité ira aux chantiers d'Etat( cathédrale etc) , ensuite viennent les chantiers dits "politiques" c'est à dire un élu copain qui veut se faire mousser , ensuite seulement quelques miettes aux petites communes et particuliers détenteurs de monuments historiques...
ce budget minable ( c'est pareil dans toutes les Drac et même pire pour Rhone-Alpes et Bourgogne qui ont un budget Zéro)ne suffira évidemment pas pour sauver les entreprises de Restauration MH, la plupart vont déposer leurs bilans en 2009...
faudra pas venir pleurer après si les monuments tombent en ruine, si le tourisme diminue, et toute l'économie qui va avec...

autre signe inquiétant, mon mari discutait avec une personne chargée de la direction d'une grosse Abbaye du Poitou, la plus belle d'occident en matière de peintures murales( Abbaye de St-Savin, Vienne), cette brave dame, lui a demandé combien son équipe avait dépensé en frais de séjour sur place lors du chnatier , parce que maintenant c'est ça qui motive les restaurations, si le chantier rapporte du pognon, localement ou pas...

alors les petites chapelles, de campagne peuvent toujours courir pour les subventions...
Bienvenue à Sarkoland, sous-produit de Dysneyland...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Mar 21 Oct 2008 - 15:06

Aillagon suggère le transfert de certaines cathédrales aux collectivités [ 21/10/08 - 14H04 - afp ]



Jean-Jacques Aillagon préconise de redéfinir le périmètre des monuments appartenant à l'Etat et suggère de transférer la propriété de certaines cathédrales aux collectivités locales, dans un projet d'avis sur le patrimoine soumis mardi au Conseil économique et social.
Le président du domaine national de Versailles suggère en outre qu'une petite partie (entre 0,5% et 1%) des recettes de la Française des Jeux soit prélevée pour aider à l'entretien du patrimoine monumental français.
"Le patrimoine a besoin de ressources plus stables, plus constantes, plus élevées", a indiqué l'ancien ministre de la Culture à l'AFP. Une contribution d'intérêt général pourrait être prélevée sur les jeux de loterie. Elle pourrait permettre de dégager entre 45 et 90 millions d'euros.
Dans son projet d'avis visant à impulser "une nouvelle dynamique pour les politiques de conservation du patrimoine monumental", M. Aillagon insiste sur la nécessité de "clarifier" et de "rationaliser" la propriété publique des monuments.
Il suggère d'engager une réflexion pour voir ce qui peut être "décentralisé" et ce qui doit rester à l'Etat car cela constitue le "coeur du patrimoine", pour des raisons historiques ou artistiques. M. Aillagon propose notamment de se pencher sur le cas des cathédrales.
Depuis la loi de 1905 de séparation de l'église et de l'Etat, les cathédrales (siège de l'évêque) appartiennent à l'Etat. Or il y a à la fois des "édifices majeurs (Paris, Bourges, Reims, Amiens...) et des "édifices plus modestes ou moins significatifs (Pamiers, Montauban, Lille), souligne le projet d'avis.
Parallèlement, certaines grandes cathédrales gothiques, aujourd'hui désaffectées de leur fonction canonique de siège d'un évêque (Senlis, Sens, Toul), appartiennent à des communes qui en supportent la charge très lourde.
Le projet d'avis, discuté mardi en Assemblée plénière du Conseil économique et social, organisme consultatif, sera soumis au vote des conseillers mercredi.
Revenir en haut Aller en bas
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 51
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Mar 21 Oct 2008 - 19:23

juju41 a écrit:

Le président du domaine national de Versailles suggère en outre qu'une petite partie (entre 0,5% et 1%) des recettes de la Française des Jeux soit prélevée pour aider à l'entretien du patrimoine monumental français.

entre 5 et 10% aurait été plus " honnête " et réaliste !
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Sam 27 Déc 2008 - 10:52

Il faut sauver nos cathédrales


Patrimoine. Les églises de France en peine d'entretien et de crédits.


Bruno de Cessole, le 18-12-2008




extrait

Pour les édifices classés ou protégés, des travaux en cours ont été, malheureusement, interrompus ou annulés faute de crédits. Actuellement l’État est en situation de retard sur les travaux engagés, ce qui place les entreprises spécialistes de la restauration des monuments historiques dans une situation délicate.Non payées par l’État, elles sont contraintes de licencier du personnel (lire pages suivantes). Partant, des monuments vont tomber en ruines, et c’est un savoir-faire artisanal unique qui risque de disparaître. Cette situation, hélas, ne paraît pas devoir cesser car les crédits d’État affectés à la restauration des monuments historiques sont en baisse d’au moins 20 %. »
Cette situation critique, un rapport du Sénat, rédigé par Philippe Nachbar, “Monuments historiques : une urgence pour aujourd’hui, un atout pour demain”, la dénonçait récemment. Selon la Direction de l’architecture et du patrimoine, 20 % des monuments classés seraient en situation de péril, soit 2 800 bâtiments sur un total de 15 000.Parmi ceux-ci, églises et chapelles sont au premier rang, et des démolitions sont inévitables. Un autre rapport, tout récent, de Jean-Jacques Aillagon, pour le Conseil économique et social, préconise de faire passer les cathédrales du giron de l’État dans celui des départements. Pour Béatrice de Andia, ce serait une erreur : « M. Aillagon, observe-t-elle, introduit dans son rapport une distinction entre les cathédrales hautement “symboliques”, que l’État continuerait d’entretenir, et les cathédrales “secondaires” que les départements devraient prendre en charge. Mais, sur quels critères décider qu’une cathédrale est d’intérêt national ou local ? » De plus, ajoute-t-elle, il n’est pas envisageable de changer la loi de 1905 qui attribue l’entretien des cathédrales françaises à l’État.Voire.
La cathédrale moins bien lotie que la mosquée
Il est vraisemblable, tout à l’encontre, que la loi de 1905 fasse l’objet de modifications visant, comme le propose le rapport Machelon, remis en 2006, à un ministre de l’Intérieur du nom de Nicolas Sarkozy, à supprimer ou amender l’article 2 qui stipule que « la République ne reconnaît […] ni ne subventionne aucun culte », mais aussi de changer le code général des collectivités territoriales afin que celles-ci puissent « accorder des aides à la construction des lieux de culte » sans « instauration d’un plafond légal ».
Ainsi, à la fin de l’année devrait s’achever le chantier de la grande mosquée de Strasbourg, financé en partie par des subventions publiques, à hauteur de 26 % du montant total des travaux. Dans le même temps, les travaux de restauration de la cathédrale de Strasbourg, budgétés en 2002, sont en panne. Plus de huit ans après la tempête de 1999, les dégâts occasionnés n’ont pas été réparés, comme c’est le cas pour d’autres édifices cultuels majeurs. Tandis qu’un vaste programme de construction de mosquées est en cours dans l’ensemble du pays, nos cathédrales sont en déshérence.Tel est le charme déconcertant du “paradoxe français”.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Sam 27 Déc 2008 - 16:09

Qu'est-ce qu'il attend le nabot pour trouver et donner l'argent nécessaire à l'entretien de ces monuments ?
En plus, ce serait un bon moyen de soutenir l'activité d'entreprises comme celle de juju.
Revenir en haut Aller en bas
bobmo

avatar

Masculin Nombre de messages : 2223
Age : 28
Localisation : Strasbourg-Bitcherland
Date d'inscription : 23/09/2008

MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Sam 27 Déc 2008 - 18:06

J'ai vu un reportage sur ça la semaine dernière dans envoyé spécial je crois scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/bobmoorane
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Sam 27 Déc 2008 - 18:27

L'argent qui sera "économisé" sur les Monuments servira en gros à payer les indemnités de chômage des salariés que les entreprises auront dû licencier...
Des économies qui vont coûter cher, comme toutes celles que fait le Nabot, qui mérite d'être sacré empereur... des décisions imbéciles.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Tamaris



Masculin Nombre de messages : 1525
Age : 63
Localisation : (Nord)
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   Sam 27 Déc 2008 - 18:56

C'est bien, Jean Luc.
Je note ton signe de respect en mettant une majuscule à Nabot.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journées du patrimoine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journées du patrimoine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Journées du patrimoine en Bas-Couserans, à Lacave (Ariège)
» Les journées du patrimoine enGironde
» 29èmes journées du Patrimoine : 15&16 septembre 2012
» Journées du patrimoine en Nord-Cotentin!
» Les journées du patrimoine a St Sauveur le Vicomte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: