Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Destructions d'emploi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
AuteurMessage
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Destructions d'emploi   Ven 12 Sep 2008 - 16:33

j'ouvre un fil concernant les suppressions d'emploi, à mettre à jour régulièrement, parce la Gourdasse a l'air toute étonnée que l'emploi soit en baisse, et que visiblement le TEPA et autres gâteries n'ont pas eu beaucoup pesé sur les décisions...


Les plans de suppressions d’emploi qui touchent la France depuis janvier


- PSA: 1 090 emplois. Le groupe automobile français annonce un plan de départs volontaires dont la grande majorité (960) d’ouvriers professionnels.
- Caisse d’Epargne : 4 500 postes non remplacés. D’ici 2012, sans départ contraint ni plan de suppression d’emploi, sur un effectif de 52 000.
- Natixis : 850 emplois. Sur un effectif total de 22 000 pour la banque d’affaires française.
- Imperial Tobacco : 2 440 emplois. Dont 1 060 en France (sur 4 700) chez le fabricant de cigarettes britannique.
- Doux : 647 emplois. Le groupe volailler réduit sont activité d’un tiers.
- Saint-Gobain : 4 000 emplois. Le groupe français de construction supprime les postes essentiellement aux Etats-Unis (1 550), au Royaume-Uni (1 100) et en Espagne (270), sur 210 000 salariés.
- Renault : 5-6 000 emplois. En Europe chez le groupe automobile français. S’ajoutent, selon la CGT, 1 000 emplois supplémentaires. Avec, selon la firme, 4 000 départs volontaires en France.
- Camif : 509 emplois. Le groupe de vente par correspondance agit dans le cadre d’un plan de redressement.
- Crédit Agricole/Calyon : 500 emplois. Dont 250 en France. La banque française annonce un « plan de réduction des coûts » qui vise à réaliser 300 millions d’euros d’économies d’ici fin 2009.


suite au 12 septembre 2008
Dans la Loire société agro-alimentaire Jean Caby,:350 salariés à reclasser

Ouest-France: vers une suppression de 100 emplois

CAEN:Le fabricant de semi-conducteurs NXP :vente son usine française de Caen (Calvados) si celle-ci ne trouve pas preneur, elle sera aussi fermée courant 2009.

Iliad : DES SUPPRESSIONS D’EMPLOIS EN VUE CHEZ ALICE


Free va faire le ménage chez Alice. Cyril Poidatz, le président du conseil d’administration d’Iliad, la maison-mère de Free, et Maxime Lombardini, le directeur général du groupe, ont annoncé hier la suppression de 320 à 340 postes dans l’ancienne filiale de Telecom Italia, soit environ un quart des effectifs.

Un plan de départs volontaires va être ouvert à partir du 1er janvier 2009. Selon Les Echos, aucun départ contraint n’est prévu avant mars 2009.

Les suppressions d’effectifs concerneront le siège parisien de Telecom Italia Mobile et principalement les fonctions supports (marketing, administratif, ressources humaines…).


Goodyear-Amiens - Les équipementiers ne sont pas épargnés. Goodyear-Dunlop à Amiens prévoit la suppression de plus de 400 postes et selon la CGT, Valeo pourrait regrouper sa production de systèmes thermiques sur deux sites au lieu de trois actuellement.



L'usine Ford de Blanquefort (Gironde), menacée de fermeture. Près de 700 emplois sont en jeu.
A Strasbourg, General Motors a annoncé son intention de vendre son usine : 1 260 emplois sont concernés

Le groupe américain Tyco Electronics a annoncé cette semaine son intention de fermer trois de ses usines en France d'ici 15 mois, engendrant la suppression de près de 850 emplois.
Dans l'Hexagone, les sites de Val-de-Reuil (dans l'Eure) et Chapareillan, qui produisent des composants électroniques pour l'industrie automobile, sont directement concernés.


Dernière édition par juju41 le Mer 22 Oct 2008 - 9:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 12 Sep 2008 - 18:42

Très bonne initiative !
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 12 Sep 2008 - 19:17

Et bien je vais reposter ce que j'ai déjà indiqué dans un autre topic.

En substance, les délocalisations sont pour moi la conséquence directe du libre-échangisme. Le libre échangisme, ça veut dire que toutes les barrières douanières sont peu à peu levées, que les échanges économiques ne connaissent plus les frontières nationales. De ce fait, les investisseurs peuvent importer et exporter partout, quelle que soit leur implantation. Les différents du monde se retrouvent alors en concurrence pour attirer tous ces investisseurs, et les pays qui ont des coûts de production ou des normes sociales trop élevées se trouvent pénalisés.

Dans ces conditions, les pays européens tels que la France n'ont d'autre de choix que de se lancer dans le dumping social et fiscal, pour résister, ou de se résigner à une lente mais inéluctable désindustrialisation.

Le seul moyen de changer cela est de casser ce mouvement de libéralisation croissante des échanges et de revenir à une forme de protectionnisme.

Au demeurant, les responsables politiques actuels, tous d'accord pour dénoncer les délocalisations et fustiger, la main sur le coeur, les patrons voyous, ont tous approuvé les accords successifs de libre-échange votés ces dernières années, y compris Bayrou.
Revenir en haut Aller en bas
liberspirita



Masculin Nombre de messages : 952
Age : 48
Localisation : Jura
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 12 Sep 2008 - 19:23

C'est bien, mais ça ressemble un peu au discours de l'extrême gauche.
On voit très bien les entreprises qui dégraissent,
on ne voit pas celles qui embauchent.

Et il doit bien y en avoir car sinon, le taux de chômage serait de 100%
Revenir en haut Aller en bas
http://ojura.net
Miaou



Féminin Nombre de messages : 4358
Age : 58
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 16 Sep 2008 - 14:31

A Rambouillet, Continental (ex Siemens Automotive) annonce la suppression de 400 emplois.

H.P a racheté EDS, et annonce la suppression de 25 000 emplois dans le groupe. La restructuration touchera 7,5 % des 325 000 employés des deux entreprises fusionnées dans plusieurs pays.

Conférence de presse de Mme Parisot (extraits dépêche Reuters)
La "patronne des patrons" français a dressé lors de sa conférence de presse de rentrée un tableau résolument sombre de la situation des entreprises françaises, pronostiquant un "ralentissement économique général" à la suite de la crise financière qui secoue les Etats-Unis. "Le pire n'est pas certain mais (...) nous sommes obligés de l'imaginer", a résumé la présidente du Medef qui a dressé la liste des signaux négatifs "nombreux".
"Aujourd'hui, dans le meilleur des cas, (...) nous observons un ralentissement de la croissance des carnets de commande", a déclaré Laurence Parisot, qui a aussi fait état de reports d'investissements, d'un ralentissement de la consommation et d'un renchérissement du coût du crédit pour les entreprises.
Rien que dans le secteur agro-alimentaire, 1.100 entreprises ont déposé le bilan en l'espace d'un an,a-t-elle souligné.
Deux jours après la faillite de la banque américaine d'investissement Lehman Brothers qui a semé un vent de panique sur les marchés financiers, elle a toutefois réitéré sa confiance dans la solidité des établissements bancaires français, qui sont capables "d'absorber ce choc"

Voilà des propos qui ne vont pas dans le sens de Madame La Marquise
Revenir en haut Aller en bas
Méthos



Masculin Nombre de messages : 603
Age : 34
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 16 Sep 2008 - 14:48

Il faut noter que chez Googyear, les pertes de postes sont directement de la responsabilité de la CGT qui a refusé un accord qui aurait permis de préserver l'emploi.
Revenir en haut Aller en bas
modorange



Masculin Nombre de messages : 1491
Age : 27
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 16 Sep 2008 - 15:10

Les syndicats incompétents... mais est-ce pour autant un scoop ?
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Modorange
capitole



Masculin Nombre de messages : 1104
Age : 48
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 17 Sep 2008 - 12:05

- incompétents
- achetés
- représentant un des taux de syndication les plus faibles de l'OCDE
- et il paraît qu'il y a quelques dossiers sous le coude au cas où les dirigeants s'amuseraient à faire trop de grèves

avec ça, les vaches sont bien gardées

debout camarades, la révolution est pour demain !
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Jeu 18 Sep 2008 - 18:25

L'industrie française face à une vague de restructurations
Source AFP - 18/09/2008 16:49 -

Pour l'assureur de crédit Euler-Hermes, beaucoup d'entreprises incapables de compenser la flambée des prix des matières premières vont prendre des mesures d'économies.
En plus
Renault supprime 4000 emplois en France"On va voir dans les quinze mois se multiplier les restructurations industrielles". L’oracle émane de Michel Mollard, président du directoire d'Euler Hermes SFAC, jeudi lors de la présentation d'une étude sur l'impact du coût des matières premières sur les entreprises françaises. Selon lui, les "signes avant-coureurs" sont déjà là, avec de premières "mesures d'économies".

A fin juin, Euler Hermes recensait 54.000 défaillances d'entreprises sur les douze mois écoulés, "un niveau jamais atteint depuis dix ans, et qui devrait se maintenir", a souligné Karine Berger, directrice des études d'Euler Hermes.

Pour l'industrie française, par ailleurs confrontée à l'euro fort, les signaux virent au rouge: afin de faire face à une augmentation du "prix de leurs approvionnements", les entreprises prévoient pour le second semestre de "diminuer les horaires de travail ou les effectifs", et d'augmenter "fortement" leurs prix, indiquait l'Insee en juin.

Premier choc sur les marges des entreprises
Même si les cours ont reflué ces derniers jours, la hausse du pétrole, de l'acier et des céréales devrait générer en 2008 un surcoût de 23 milliards d'euros pour les centaines d'entreprises industrielles d'une dizaine de secteurs étudiées par Euler Hermes.

"C'est un choc qui pèse lourd sur leurs marges": elles seront amputées en moyenne de 1,4 point, a précisé Karine Berger.

Car d'une part, les industriels ne pourront répercuter dans leurs prix de vente qu'une partie - entre 50% et 70% - des 23 milliards.

Ensuite, même s'ils y parviennent, cela aura pour effet de faire baisser la demande en pesant sur le pouvoir d'achat des ménages notamment.

Les entreprises sont toutefois inégales face au risque de restructuration: tout dépend de leur exposition aux matières premières, et du degré de concurrence dans leur secteur.

L’aérien et l’automobile en première ligne
"Le transport aérien, dont un tiers des charges d'exploitation est directement lié au pétrole, est sans doute celui qui souffre le plus", a indiqué Karine Berger. Elle pronostique une baisse des marges des compagnies de 4 points en moyenne en 2008, sachant qu’elles ne peuvent augmenter facilement leurs prix : "une augmentation de 1% du prix du billet provoque une baisse de 1,5% de la demande", estime-t-elle.

Dans la filière automobile, gourmande en acier notamment, les restructurations ont déjà débuté, avec l'annonce en juillet par Renault d'un plan de 4.000 départs volontaires en France. Euler se montre particulièrement inquiet pour les sous-traitants, se demandant comment certains « vont pourvoir passer deux années avec des baisses de marges ».

L'électronique est aussi sur la sellette, car confronté à la hausse d'une multitude de matières premières et composants - silicium, étain, aluminium, matières plastiques. Ses marges pourraient reculer d'un total de quatre points en 2008 et 2009, estime Euler Hermes.

Transporteurs routiers, groupes agro-alimentaires, cimentiers, et certains chimistes devraient moins souffrir, du fait d'une faible sensibilité de la demande au prix pour les deux premiers secteurs, et de marges élevées pour les autres.
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Jeu 18 Sep 2008 - 21:59

C'est peut-être gauchiste de réclamer un retour au protectionnisme, mais c'est pourtant le seul remède à la desindustrialisation de la France. Dans l'espoir de vendre du vin, du luxe et des Airbus, la France a sacrifié ces dernières années tout son tissu industriel. Pour quel résultat ? Même Airbus, aujourd'hui, est en train de délocaliser en masse. On en est réduit à livrer une usine à la Chine pour leur vendre des Airbus. En d'autres termes, on leur offre la corde avec laquelle ils vont nous pendre ! Demain, si l'on ne fait rien, il ne restera plus à la France que le tourisme et le vin. Ca risque d'être un peu juste pour donner du travail à tout le monde et financer notre protection sociale.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 24 Sep 2008 - 8:59

Les faillites progressent dans l'hôtellerie et la restauration
Les faillites des établissements hôteliers sont en forte augmentation depuis le début de l'année. Une tendance liée en partie à la baisse du pouvoir d'achat des Français.
L'hôtellerie-restauration souffre de la mauvaise conjoncture économique et des préoccupations liées au pouvoir d'achat. Selon l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih), les faillites des établissements hôteliers (cafés, hôtels, restaurants) auraient progressé de 37,5% depuis le début de l'année.

"Plus d'un café ferme par jour, cela se vérifie sur tout le territoire", a expliqué Dany Deleval, la vice-présidente de l'Umih dans un entretien au Figaro. En cause, la baisse du pouvoir d'achat des Français qui limite leurs dépenses, mais aussi l'interdiction de fumer, en vigueur depuis le 1er janvier.

"On demande au gouvernement de prendre des mesures, comme la baisse de la TVA et le maintien des aides à l'emploi", a-t-elle poursuivi. "Nous préparons un argumentaire pour être entendus par les pouvoirs publics".

Une étude de l'assureur-crédit Euler Hermes SFAC fait également état d'une "nette augmentation" des faillites. Ces dernières ont augmenté de 28% sur les six premiers mois de l'année. Les débits de boisson (cafés, bars-tabac) sont les plus touchés par ces fermetures. Au premier semestre, 610 de ces établissements auraient mis la clef sous la porte, soit une augmentation de 56% sur un an, selon cette étude.

"La restauration est un secteur dans lequel il y a beaucoup de petites structures, souvent fragiles financièrement", explique Karine Berger, directrice des études chez Euler Hermes SFAC. "Il suffit de quelques semaines ou de quelques mois de mauvais chiffre d'affaires pour que cela se détériore rapidement", ajoute-t-elle, rappelant que depuis plusieurs mois la consommation des ménages tourne au ralenti.

L'hôtellerie-restauration génère un chiffre d'affaires annuel de 60 milliards d'euros. Avec 850.000 personnes (dont 610.000 salariés et 240.000 saisonniers), ce secteur est le quatrième employeur français, selon le syndicat.

http://www.latribune.fr/info/Les-faillites-progressent-dans-l-hotellerie-et-la-restauration-~-ID17F4AFE0139EB402C12574CD0061B12B-$Channel=Entreprises%20&%20secteurs-$SubChannel=Tourisme%20&%20Loisirs
Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages : 4358
Age : 58
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Jeu 25 Sep 2008 - 18:11

Hewlett-Packard annonce 9 330 suppressions d'emplois en Europe


LEMONDE.FR avec AFP | 25.09.08 | 16h10 • Mis à jour le 25.09.08 | 16h57
Le 15 septembre, le géant informatique américain Hewlett-Packard avait annoncé son intention de supprimer 24 600 emplois dans le monde. On en
connaît désormais plus sur les détails de ce plan : selon une source
syndicale, l'Europe serait concernée par 9 330 suppressions, dont 90 %
dans la seule société de services informatiques EDS, que HP vient
d'acquérir.L'annonce a été faite lors d'un comité d'entreprise européen à Londres, la direction précisant que les 10 % de suppressions d'emplois restantes seraient supportées par la maison-mère HP. La répartition par pays des emplois supprimés n'a pas été précisée lors de la réunion.
La restructuration de HP, qui a dû débourser 13,9 milliards de dollars (9,5 milliards d'euros) pour acquérir EDS cet été, doit se dérouler sur trois ans, avait expliqué le groupe mi-septembre. Elle touchera 7,5 % des 325 000 employés des deux entreprises fusionnées dans plusieurs pays, mais en premier lieu aux Etats-Unis, où est prévue près de la moitié des licenciements. Le groupe prévoit toutefois de compenser environ la moitié de ces départs par de nouvelles embauches.
HP entend tirer quelque 1,8 milliard de dollars d'économies de cette
restructuration.
L'acquisition d'EDS est la plus grosse réalisée par HP depuis son rachat de Compaq, pour 20 milliards de dollars, en 2002. Cette opération a, depuis, été considérée comme un semi-échec. Le manque de résultats de l'ensemble a même conduit, en février 2005, au limogeage de l'ancienne PDG du groupe, Carly Fiorina, devenue depuis lors l'une des principales conseillères en économie du candidat républicain à la présidentielle américaine, John McCain.

On achète et on licencie. Soit-disant pour recruter. Mais sans nul doute, moins cher, et dans les "pays émergents". Vive la mentalité néo-cons & Cie. Car avant Carly Fiorina, combien d'employés de Compaq-HP ont été licenciés ? Tous n'ont pas trouvé le même job qu'elle!

Renault va supprimer 2000 emplois en Europe, dont 900 en France
Le plan de suppressions d'emplois dans les filiales européennes
de Renault ne touchera que des effectifs non directement liés à la
production, a indiqué la CGT, jeudi 25 septembre. Renault a annoncé la
suppression de 2 000 emplois dans dix-neuf pays. Neuf cents emplois
sont concernés en France. Renault doit préciser officiellement lors
d'un comité de groupe européen les modalités de son plan. Le
constructeur automobile avait annoncé début septembre ce plan, qui doit
se réaliser sur la base de départ volontaires, à l'instar de celui
présenté, également au début du mois, concernant 4 000 suppressions de
postes en France, dont 1 000 à Sandouville (Seine-Maritime).Dans son édition
de jeudi, le quotidien La Tribune annonce que "l'usine
de Maubeuge (2 500 personnes), qui produit les Kangoo, et celle de
Batilly (2 500 salariés également), spécialisée dans les véhicules
utilitaires Master doivent être touchées. Le site de production de
boîtes de vitesses à Ruitz (800 postes) sera aussi affecté ainsi que
des filiales commerciales situées hors de France".
Une source syndicale avait indiqué début septembre à l'AFP que le plan
allait concerner Sovab à Batilly (Meurthe-et-Moselle), Maubeuge
Construction Automobile (Nord-Pas-de-Calais), la Société des
transmissions automatiques (STA) à Ruitz (Pas-de-Calais), la Française
de Mécanique à Douvrin (Pas-de-Calais), RCI Banque, la financière du
groupe Renault (Boulogne-Billancourt), ainsi que Diac à Noisy-le-Grand
(Seine-Saint-Denis).La CGT, rejointe suivant les cas par la
CFDT, SUD, FO ou la CFE-CGC, a lancé pour jeudi des appels à des
débrayages, pour la plupart d'une heure, sur les sites de
Cergy-Pontoise (Val-d'Oise), au Technocentre de Guyancourt (Yvelines),
au Mans ou à Sandouville (Seine-Maritime), où l'usine est par ailleurs
touchée depuis mardi par un mouvement de grève après l'annonce de
nouvelles journées de chômage technique. Une manifestation est prévue
au Havre, selon la CGT. Ce syndicat avait déjà organisé une journée
d'action similaire le 11 septembre, alors qu'était présenté en comité
central d'entreprise le projet de 4 000 départs volontaires, en raison
de la mauvaise conjoncture économique mondiale.


A combien est prévu le parachute de C.Ghosn? Celui qui donne des leçons de management à toute la planète?
Revenir en haut Aller en bas
gillou



Masculin Nombre de messages : 9072
Age : 49
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Lun 6 Oct 2008 - 16:12

Voilà la vidéo qui montre les élus MoDem de Gironde qui étaient venus manifester avec d'autres élus et des syndicats :

http://www.dailymotion.com/tag/modem/search/MoDem/video/x6z80n_le-modem-avec-ford-2_webcam?from=rss
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Lun 6 Oct 2008 - 18:24

Et aujourd'hui, on constate que l'automobile délocalise à son tour. La majorité des petits modèles vendus en France est déjà produite à l'étranger, principalement en Europe de l'Est. Et le mouvement va continuer.
Revenir en haut Aller en bas
liberspirita



Masculin Nombre de messages : 952
Age : 48
Localisation : Jura
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Lun 6 Oct 2008 - 19:00

Et sans parler des équipementiers, dont mon employeur, qui sont obligés de suivre les constructeurs. Ah ! le charme fou de l'aéroport de Bratislava ... On s'y rend plus souvent qu'à Paris aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
http://ojura.net
Miaou



Féminin Nombre de messages : 4358
Age : 58
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 10 Oct 2008 - 15:55

HP-EDS : 580 postes supprimés en France

En gros HP rachète EDS et supprime le quart des postes en France. Ceci malgré les assurances que HP ne procèderait pas à de nouveaux licenciements en France, après la vague de licenciements précédente, engagement qui avait été rappelé lors de l'annonce officielle du rachat.

Discours "officiel": on licencie pour ré-embaucher (sans préciser: moins chers, délocalisés, ...).

Les grosses SSII "françaises" emploient maintenant davantage de personnel dans les pays émergents qu'en France et en Europe.

Comment fonctionnent-elles: après externalisation de l'activité informatique d'une société X, (c'est à dire reprise du service informatique, avec ses salariés), ils précarisent les salariés et leur imposent une mobilité géographique. Les salaires sont bloqués (même pas question de rattrapage INSEE). Puis ils délocalisent et licencient. En expliquant aux employés, qu'après 35 ans, ils sont "has been" dans le secteur (en général, discours asséné par un jeune commercial sorti d'école, qui joue au manager en sortant le discours cynique digne d'un des pittbulls de SMS).

Comme les entreprises clientes vont à la prestation la moins chère (la chasse à la "sur-qualité" honnie des cost-killers), la spirale s'accélère.

Voir aussi: Crise financière et SSII
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 21 Oct 2008 - 11:02

extrait médiapart

Fin septembre, le papetier Matussière et Forest qui emploie 720 personnes en Isère a été placé en liquidation judiciaire. Quant au fabricant de meubles Cauval (les matelas Epeda, Simmons3200 salariés en France), il s’est mis sous la protection de la justice. Et ses responsables ont dénoncé la frilosité des banques comme la cause ultime de ses déboires...

Saint-Etienne (Loire), les transports Péronnet, une entreprise de 450 salariés, a été placée en procédure de sauvegarde au mois d’août. Dans l’Ain, le fabricant de semi-remorques Lamberet (1200 salariés) a été placé en procédure de sauvegarde au début du mois. Deux exemples traumatisants pour la profession, qui montrent que personne n'est plus à l'abri. Le bâtiment, l'hôtellerie ou le commerce de détail, toujours les plus touchés en cas de ralentissement de la consommation, accusent également le coup.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 21 Oct 2008 - 11:25

Je viens d'entendre un témoignage sur RMC.
Employé mis en chomage technique par son entreprise ce soir jusqu'en janvier. 50% de son salaire en moins. (primes non comptabilisées dans ses futures indemnités). Mais on va où là ?
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 21 Oct 2008 - 11:39

La Redoute va supprimer 672 emplois

Source : AFP
21/10/2008 | Mise à jour : 11:04 |

.


La Redoute a annoncé ce matin son intention de supprimer 672 emplois d'ici 4 ans, en fermant notamment ses 81 points de contacts avec la clientèle, dans le cadre d'un "plan de relance" face au "déclin de la vente par correspondance traditionnelle".
Revenir en haut Aller en bas
marco11



Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 50
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 21 Oct 2008 - 12:54

Et combien de futures personnes dans la précarité ?
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 21 Oct 2008 - 18:34

C'est bien joli de se lamenter, comme vous le faîtes, sur les suppressions de postes et sur les délocalisations. N'empêche que le sous-emploi qui sévit en France depuis maintenant une vingtaine d'années résulte principalement de la mondialisation des échanges, du fait que la France soit désormais en concurrence avec des pays à bas coûts de production. Surtout que ces pays, contrairement aux idées reçues, ne se limitent pas aux activités faiblement qualifiées, mais viennent également nous concurrencer sur les activités plus fortement qualifiées.

Et les responsables politiques qui viennent aujourd'hui dénoncer les fermetures d'usines et fustiger, la main sur le coeur, les patrons voyous, sont les mêmes qui ont voté, ces dernières années, tous les accords de libre-échange.

Un peu de cohérence ne ferait pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 21 Oct 2008 - 18:44

là, ce sont des entreprises qui ne souffrent pas forcément de la mondialisation, mais plutôt de la baisse de consommation, et de la crise ( par les prêts non consentis) , faut pas non plus exagérer... il s'agirait en effet de changer le système , j'ai posté un article de Jean quatremer, dans le topic " crise internationale", assez interessant sur les solutions...
Revenir en haut Aller en bas
liberspirita



Masculin Nombre de messages : 952
Age : 48
Localisation : Jura
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 21 Oct 2008 - 19:02

si le libre échange n'existait pas, nous ferions la queue devant nos épiceries de quartier pour échanger des tickets de nourriture contre une boite de sardines
Revenir en haut Aller en bas
http://ojura.net
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 21 Oct 2008 - 19:15

L'entreprise de Juju (BTP spécialisé dans l'entretien et la restauration du patrimoine, si j'ai bien compris) n'est pas exactement concernée par les délocalisations.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
marco11



Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 50
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 21 Oct 2008 - 19:17

johanono a écrit:
C'est bien joli de se lamenter, comme vous le faîtes, sur les suppressions de postes et sur les délocalisations. N'empêche que le sous-emploi qui sévit en France depuis maintenant une vingtaine d'années résulte principalement de la mondialisation des échanges, du fait que la France soit désormais en concurrence avec des pays à bas coûts de production. Surtout que ces pays, contrairement aux idées reçues, ne se limitent pas aux activités faiblement qualifiées, mais viennent également nous concurrencer sur les activités plus fortement qualifiées.

Et les responsables politiques qui viennent aujourd'hui dénoncer les fermetures d'usines et fustiger, la main sur le coeur, les patrons voyous, sont les mêmes qui ont voté, ces dernières années, tous les accords de libre-échange.

Un peu de cohérence ne ferait pas de mal.

Ecoute moi bien , je peux arriver dans n'importe quel pays , avec ce qu'il faut , j'arriverai à me démerder ....

mais après que les autres ne viennent pas pleurer ...

et ma formule magique , je la garde , assez bossé d'années , pour garder mes secrets ...

et légalement , je précise ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Aujourd'hui à 4:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Destructions d'emploi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 19Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pôle Emploi
» MODE D'EMPLOI POUR UNE DEMANDE DE DÉBARQUEMENT
» Régionales - mode d'emploi
» Porte-calins leche league mode d'emploi ?
» Déclaration impots avec paje emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: