Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Destructions d'emploi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
AuteurMessage
marco11



Nombre de messages : 5812
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 21 Oct 2008 - 19:17

johanono a écrit:
C'est bien joli de se lamenter, comme vous le faîtes, sur les suppressions de postes et sur les délocalisations. N'empêche que le sous-emploi qui sévit en France depuis maintenant une vingtaine d'années résulte principalement de la mondialisation des échanges, du fait que la France soit désormais en concurrence avec des pays à bas coûts de production. Surtout que ces pays, contrairement aux idées reçues, ne se limitent pas aux activités faiblement qualifiées, mais viennent également nous concurrencer sur les activités plus fortement qualifiées.

Et les responsables politiques qui viennent aujourd'hui dénoncer les fermetures d'usines et fustiger, la main sur le coeur, les patrons voyous, sont les mêmes qui ont voté, ces dernières années, tous les accords de libre-échange.

Un peu de cohérence ne ferait pas de mal.

Ecoute moi bien , je peux arriver dans n'importe quel pays , avec ce qu'il faut , j'arriverai à me démerder ....

mais après que les autres ne viennent pas pleurer ...

et ma formule magique , je la garde , assez bossé d'années , pour garder mes secrets ...

et légalement , je précise ...
Revenir en haut Aller en bas
liberspirita



Masculin Nombre de messages : 952
Age : 48
Localisation : Jura
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 21 Oct 2008 - 20:23

signora a écrit:
Je viens d'entendre un témoignage sur RMC.
Employé mis en chomage technique par son entreprise ce soir jusqu'en janvier. 50% de son salaire en moins. (primes non comptabilisées dans ses futures indemnités). Mais on va où là ?

Seuls les prêts interbancaires ont été garantis par l'Etat. Pas les emplois, encore moins les salaires.
Revenir en haut Aller en bas
http://ojura.net
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 21 Oct 2008 - 20:25

J'ai bien compris liberspirita mais ces témoignages me désolent ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 22 Oct 2008 - 9:28

liberspirita a écrit:
Seuls les prêts interbancaires ont été garantis par l'Etat. Pas les emplois, encore moins les salaires.
Sauf celui du petit...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 22 Oct 2008 - 9:34

J'aurais intitulé ce fil "destruction d'emploi".

"Suppression, ça fait "hop, les emplois disparaissent, ils se perdent", alors qu'il s'agit de casse.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 22 Oct 2008 - 9:40

c'est fait...
Revenir en haut Aller en bas
frantibus



Masculin Nombre de messages : 381
Age : 69
Localisation : émigré en Valais, Suisse
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 22 Oct 2008 - 9:43

Et si le libre-échange n'existait pas nous ne serions pas ici à papoter si facilement sur un forum accessible à des machines made in Asia; et à nous demander s'il ne faudrait pas faire une nouvelle Révolution pour faire sauter non plus la Bastille, mais la Banque cette fois-ci... tout en gardant les avantages de la libre entreprise et du libre échange.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 22 Oct 2008 - 9:46

Nous aurions payé nos machines plus cher, mais les entreprises françaises et européennes auraient les moyens de développer des logiciels.
Revenir en haut Aller en bas
frantibus



Masculin Nombre de messages : 381
Age : 69
Localisation : émigré en Valais, Suisse
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 22 Oct 2008 - 10:05

Oui, je me souviens encore des machines Bull dans les années 90... Si inaccessibles par leur prix, fonctionnant si mal et si peu conviviales. Seule l'administration et quelques grandes entreprises les achetaient peut-être par esprit patriotique...

Ce n'est pas le libre échange qui cause essentiellement nos problèmes. Comme on le voit, c'est le joug d'un système financier archaïque qui se réserve la plus grosse part des plus-values de la société productive et désormais freine le développement.

Merci à celle ou celui qui nous a branché sur Là-Bas Si J'y Suis. L'émission dur "Les patrons contre la finance" est édifiante.

TOUS UNIS CONTRE LES BANQUES PRIVÉES ET LES REQUINS DE LA FINANCE ! *

* Qu'en dit notre cher Jean Peyrelevade ?
Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages : 4358
Age : 58
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 22 Oct 2008 - 18:22

Citation :
je me souviens encore des machines Bull dans les années 90... Si inaccessibles par leur prix, fonctionnant si mal et si peu conviviales.
Bull avait un mode de fonctionnement très spécifique, avec une hiérarchie type "grosses têtes" et des débouchés assurés, des systèmes spécifiés par des administrations et développés sur commande.
Il y avait aussi en France une volonté de tout réaliser dans l'entreprise pour tout maîtriser (ou comment réinventer la roue). Mais Bull comptait d'excellents experts techniques.

Les Français étaient initialement très bien placés pour le secteur informatique (surtout au niveau du logiciel), la sélection par les maths ayant facilité le développement de compétences à l'époque où le logiciel était une industrie balbutiante. Mais à l'époque, tout était réalisé en fonction des besoins particuliers du client, sur demande.
Les évolutions technologiques des composants (microprocesseurs, avec Intel, Motorola, AMD aux US) ont favorisé les éditeurs américains, qui ont également bénéficié d'un environnement exceptionnel pour le développement de leur activité (financement, universités, souplesse,...). Les systèmes logiciels américains ont pu tourner très rapidement sur les machines les plus performantes du marché (avec mise au point conjointe). Les sociétés américaines ont adopté les systèmes développés et produits par leurs compatriotes. Le modèle américain de gestion était déjà inattaquable, adopté immédiatement par les entreprises d'autres pays occidentaux, avec les outils pour le supporter.

Une histoire intéressante: (copiée de Wikipedia)
La société R2E, pour Réalisation d'Études Électroniques, a été créée en 1971 par André Truong aidé de François Gernelle et Ben Chétrite.
Cette société est connue pour avoir commercialisé ce qui est considéré comme le premier micro-ordinateur, le Micral.
En 1979 la société est rachetée par Bull.

Bref, un résumé pour dire comment la France a manqué le train de l'informatique, alors que le pays était bien parti.

Le scénario se reproduit dans le secteur des constructeurs télécommunications (ou la chute de la Maison Alcatel).

Les Asiatiques sont experts dans l'art de la récupération de la technologie (question de culture, sans jugement de valeur), mais nos dirigeants économiques et politiques ont largement favorisé le "transfert de technologie" (Poncelet par exemple).

Alors, si on veut faire autre chose que du "service", ou du "marketing", il faudrait travailler à une véritable stratégie de développement. Voir la Chine, qui rattrape et dépasse l'Occident dans plusieurs secteurs High-Tech. Mais êtes-vous sûrs que vos PC, routeurs, etc... respectent la confidentialité de vos données? aujourd'hui, peut-être... Neutral C'était ma séquence parano du jour.
Revenir en haut Aller en bas
frantibus



Masculin Nombre de messages : 381
Age : 69
Localisation : émigré en Valais, Suisse
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 22 Oct 2008 - 19:58

Ton historique est juste, je me souviens aussi travailler à découvrir la programmation du minitel. L'internet est arrivé bien vite pour détrôner cet étrange espèce, rejeton de l'évolution informatique.

Pour tirer les leçons de cette histoire décevante et créer les emplois du futur, cette fois à l'échelle de l'Europe, il faut faire un saut de grenouille en donnant de puissants moyens à la recherche afin de s'accrocher aux fils de développement des prochaines générations. Sinon, effectivement nos pays ne deviendront que des musées jolis à visiter par les touristes venus d'autres continents. Euroland s'appellera alors aussi Nostalgyland.

Mais il semble que la droite au pouvoir et aux neurones fatigués n'a pas cette vue lointaine ni les pattes musclées d'une grenouille. Elle préfère d'ailleurs les déguster et faire la sieste par dessus, puis sournoisement aller voir où en est son CAC40 après avoir prié pour lui.

Une industrie d'avenir pourrait pourtant relancer l'Europe pour les deux générations qui suivent : les micro et nano technologies. Elles permettront de garder une longueur d'avance et de ne pas laisser la Chine ni l'Amérique prendre tout le devant de la scène.

Celui qui contrôlera avec sécurité, innovation et intelligence politique et commerciale cette nouvelle puissance technologique sera le fer de lance d'une planète enfin pacifiée et vouée à une économie durable. Le développement scientifique et technologique est notre meilleur allié.
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss



Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 62
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Jeu 23 Oct 2008 - 5:32

Alors... dans tout ceci... à moins d'avoir mal lu et, alors, mille pardons, j'ai pas idée que quiconque estime que les patrons de grosses boîtes qui flinguent les emplois à tout va se "servent" de "la crise" comme "faux nez, fausse raison".

Je crois très clairement qu'il y a 90 % de foutage de gueule là dedans, de "empressons-nous de dégraisser sinon la crise va passer et on sera foutus"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Jeu 23 Oct 2008 - 11:31

La Camif va déposer le bilan


Ivan Letessier
23/10/2008 | Mise à jour : 11:08 |

.


INFO FIGARO - Le numéro trois de la vente par correspondance, qui emploie 780 salariés, n'est pas parvenu à trouver une solution à ses difficultés.


Le conseil de surveillance de Camif Particuliers se réunit jeudi matin en urgence, et un Comité central d'entreprise est convoqué en début d'après-midi. La société, filiale du fonds Osiris et de la coopérative Camif SA, va annoncer aux représentants des salariés qu'elle dépose son bilan. Le numéro trois de la vente par correspondance en France, en difficulté depuis plusieurs années,n'a pas trouvé de solution lors d'une réunion de la dernière chance organisée mercredi au CIRI. La société emploie 780 salariés. Sa chute pourrait fragiliser Camif SA.
Revenir en haut Aller en bas
marco11



Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 50
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Jeu 23 Oct 2008 - 11:33

Juste après la décision de la redoute .
Revenir en haut Aller en bas
frantibus



Masculin Nombre de messages : 381
Age : 69
Localisation : émigré en Valais, Suisse
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Jeu 23 Oct 2008 - 11:43

La nouvelle expression susceptible de devenir à la mode pour exprimer nos petites et grandes frayeurs :

"ça redoute !"


note: à qui le tour maintenant ? au numéro deux ou au numéro un?
Revenir en haut Aller en bas
marco11



Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 50
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Jeu 23 Oct 2008 - 11:56

??

je trouve cela triste , car je pense aux familles .
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Jeu 23 Oct 2008 - 14:20

La petite hôtellerie dans une situation "très fragilisée"
Créé le 23/10/08 à 10h36
Selon une étude réalisée par le Comité pour la modernisation de l'hôtellerie française, la petite hôtellerie en France est "très fragilisée". 56% des professionnels du secteur sont tentés de mette la clé sous la porte. Trop de charges, des clients plus rares. Un hôtel sur deux est, soit juste à l'équilibre ou en déficit. Ces difficultés sont même ressenties dans les zones touristiques.



La petite hôtellerie en France est "très fragilisée", selon une étude réalisée par le Comité pour la modernisation de l'hôtellerie française. Plus de 56% des hôteliers du secteur veulent vendre à plus ou moins court terme leur affaire, dont 20% tout de suite. L'étude a été réalisée au premier semestre 2008 auprès de 196 hôtels indépendants, ayant en général moins de 25 chambres. "On va assister à la disparition d'hôtels de cette catégorie", a estimé Mark Watkins, président du comité, en présentant l'étude à la presse. Il a avancé plusieurs raisons comme un seuil de rentabilité trop bas, mais aussi le manque de financements, de moyens humains et de stratégie de commercialisation. Les échéances de mise aux normes (sécurité incendie en 2011, accessibilité aux handicapés en 2015) contribuent aussi à cette situation.

Parmi les problèmes dont souffre la petite hôtellerie, l'enquête a fait ressortir des "taux d'occupation faibles" pour 40% des hôtels qui ne dépassent pas les 50% de taux d'occupation annuel. "Un hôtel sur deux est en situation de fragilité extrême sur le plan économique", a résumé Mark Watkins. Les petits hôtels font aussi face à "une saisonnalité trop prononcée", surtout ceux situés à la campagne, et à un manque de clientèle d'affaires. Ils pâtissent d'un manque d'action commerciales ou promotionnelles. "Que va-t-on faire avec ces petits hôtels qui sont tentés de disparaître ? Est-ce qu'on les laisse partir avec une uniformisation de l'offre hôtelière ou est-ce qu'on les soutient ? Et si oui comment ?", s'est interrogé Mark Watkins.

Pour améliorer leur activité, les hôteliers estiment qu'il leur faudrait augmenter le nombre de chambres, créer ou améliorer des équipements (salles de réunions, espace détente, piscine), rénover les chambres, développer l'activité séminaires et trouver le moyen d'augmenter leurs tarifs.


http://www.europe1.fr/Info/Actualite-France/Economie/La-petite-hotellerie-dans-une-situation-tres-fragilisee/(gid)/174669
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss



Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 62
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 24 Oct 2008 - 4:58

Non non ! La Camif, c'était déjà engagé avant la crise...
Par contre, La Redoute c'est en plein dedans (pas après avoir constaté que la crise faisait vraiment des dégats - si tu vois ce que je veux dire).

La Redoute, ça doit être un des premiers à avoir prôné le "flux tendu"; pas de stock, paiement cash et livraison bien après... Trésorerie maximum...

Et aujourd'hui ça flingue à tout va !!!! Fallait pas mettre ta trésorerie à la bourse m'aame La Redoute.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
marco11



Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 50
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 24 Oct 2008 - 10:08

Hier , je discutais avec une employée dans un petit bar , elle m'a annoncé son angoisse et sa crainte de se retrouver au chômage
car la patronne va vendre le bar .

Le bar pur , c'est fini , il faut au minimum pour continuer l'activité avoir un menu ( pas trop cher ) pour que les clients viennent .

Exepté les gros établissements , bien entendu .

pour les hôtels , je pense , que seules les grosses chaînes subsisteront .
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 24 Oct 2008 - 10:34

Oui, surtout qu'avec les frais que les hotels de campagne doivent assumer pour se mettre aux normes européennes c'est pas gagné ! Nombreux sont en sursis.
Revenir en haut Aller en bas
marco11



Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 50
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 24 Oct 2008 - 11:31

Mais quel accueil dans ces petits hôtels Very Happy , et certaines fois il y a un petit restaurant , et tu manges comme à la " maison " Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 24 Oct 2008 - 13:49

AFP le 24/10/2008 13h25
Les principaux plans de suppressions d'emplois annoncés depuis janvier en France (REPÈRES)

Voici les plus gros plans de réductions d'effectifs annoncés en France depuis début 2008:

- PSA: 1.090 emplois

Le groupe automobile français annonce le 15 janvier un plan de "départs volontaires" concernant 1.090 salariés répartis sur cinq sites.

- Caisse d'Epargne: 4.500 postes non remplacés

Le groupe indique le 10 mai qu'il va supprimer 4.500 postes d'ici 2012 en utilisant uniquement la "gestion des départs naturels". Les effectifs totaux s'élèvent à 52.000.

- Natixis: 850 emplois

La banque d'affaires française annonce le 29 mai la suppression de 850 emplois sur 22.000, auxquels s'ajouteront selon un syndicat 800 autres suppressions d'emplois chez les prestataires extérieurs. Le calendrier n'est pas précisé.

- Imperial Tobacco: 1.060 emplois

Le fabricant britannique de cigarettes annonce le 19 juin la suppression d'environ 2.440 emplois, dont 1.060 en France (sur 4.700), suite à l'acquisition de son concurrent franco-espagnol Altadis (ex-Seita). Cela devrait entraîner en France la fermeture des usines de Metz et Strasbourg.

- Doux: 647 emplois

Le groupe volailler annonce le 10 juillet la fermeture de deux sites à Locminé (Morbihan) et Châtelet (Cher) et la réduction de l'activité de Pleucadeuc (Morbihan), entraînant, selon les syndicats, la suppression de 647 postes au total.

- SFR/Cegetel: 776 emplois

L'opérateur de télécoms SFR-Neuf Cegetel confirme le 1er juillet la suppression de 776 postes et la création de 326 autres, soit un solde de 450 postes (5% des effectifs), dans le cadre d'un plan de départ volontaires lié à la fusion des deux groupes.

- Tyco Electronics: 620 emplois

Le groupe électronique annonce le 4 septembre qu'il va fermer trois usines en France et en Espagne d'ici 15 mois, dans le cadre d'une restructuration de ses activités européennes. En France, quelque 620 emplois devraient être supprimés suite à la fermeture des usines de Chapareillan (Isère) et de Val de Reuil (Eure), qui produisent des composants électroniques pour l'industrie automobile, ainsi que du regroupement des activités administratives du site de Cergy-Saint-Christophe avec celles de Pontoise (Val-d'Oise).

- Renault: 4.900 emplois

Le groupe automobile français indique le 9 septembre qu'il prévoit d'ici avril 2009 un plan de 4.000 "départs volontaires en France", dont 1.000 à Sandouville (Seine-Maritime).

Le 25 septembre, il annonce en outre la suppression de 2.000 emplois dans ses filiales européennes, dont 900 en France.

- Camif: 509 emplois

Le groupe de vente par correspondance basé à Niort annonce le 28 août la suppression de 509 postes, quatrième plan social en huit ans. Un bilan qui pourrait s'alourdir après l'annonce, le 23 octobre, du dépôt de bilan de Camif Particuliers (780 salariés) et Camif SA (200 salariés).

- Crédit Agricole/Calyon: 500 emplois

La banque française annonce le 10 septembre un "plan de réduction des coûts" visant à réaliser 300 millions d'euros d'économies d'ici fin 2009. Il se traduit par la suppression de 500 emplois dans le monde, dont 250 en France, au sein de sa filiale de banque d'affaires Calyon.

- Sanofi-Aventis: 927 emplois

La direction de la filiale commerciale du groupe pharmaceutique Sanofi-Aventis en France annonce le 2 octobre un "projet de réorganisation" entraînant "la suppression de 927 postes" dans l'Hexagone, principalement des visiteurs médicaux.

- Hewlett-Packard: 580 emplois

Le groupe d'informatique annonce le 9 octobre que son vaste plan de suppressions d'emplois en Europe (9.330 emplois) annoncé le 25 septembre concernera en France 580 postes au total en France, dont 500 au sein de sa nouvelle filiale EDS.

- Adecco: 600 emplois

Le groupe de travail temporaire Adecco annonce le 16 octobre la suppression de 600 emplois en France d'ici le mois de juin 2009, en "privilégiant les départs volontaires", en raison d'un "retournement de conjoncture".

- La Redoute: 672 emplois

La Redoute (Redcats, PPR), spécialiste de la vente à distance, annonce le 21 octobre la suppression de 672 emplois d'ici 4 ans, en fermant notamment ses 81 points de contacts en France, en raison du "déclin de la vente par correspondance traditionnelle".

http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?&news=6014032
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 24 Oct 2008 - 14:07

C'est une vraie hécatombe. Et ce n'est certainement pas fini.

Et il y aura toutes les petites entreprises dont on ne parlera pas, sauf de façon très générale, car ce ne sont pas des cas médiatiques.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 24 Oct 2008 - 14:17

ben ça , c'est sur! on verra en janvier, le nombre de défaillances de TPE, et petites PME..quand je pense que j'ai entendu un gars à la radio( je ne sais plus qui) qui disait qu'on allait avoir une "légère" augmentation du chomage en 2009... il y a vraiment que des crétins dans ce gouvernement... à force de se voiler la face, chaque jour le pays s'enfonce...en plus leur soit-disant Fonds est réservé aux entreprises 'STATEGIQUES" , c'est quoi ça, Bouygues, les Automobiles, etc... mais le maillage économique de la France celui qui donne du travail à 90% des salariés, c'est pas stratégique, ça... peuvent bien crever...
il me semble que les milliards tant qu'à faire à emprunter auraient du servir, à annuler les charges de toutes les entreprises, ou alors à baisser la TVA d'1 ou 2 points...pendant un an.
Revenir en haut Aller en bas
marco11



Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 50
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 24 Oct 2008 - 18:43

C'est la cata dans le monde de bisounours sarko !
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Lun 27 Oct 2008 - 14:42

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Aujourd'hui à 21:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Destructions d'emploi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pôle Emploi
» MODE D'EMPLOI POUR UNE DEMANDE DE DÉBARQUEMENT
» Régionales - mode d'emploi
» Porte-calins leche league mode d'emploi ?
» Déclaration impots avec paje emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: