Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Destructions d'emploi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant
AuteurMessage
pourleboss



Nombre de messages : 3430
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 26 Oct 2011 - 17:09

Après sAAArkozy, on aura HollAAAAnde et la même politique. J'ai bien peur de ne plus jamais être bien dans ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 26 Oct 2011 - 17:11

mais avec bAAAyrou, ça serait pareil.. non?
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss



Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 62
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 26 Oct 2011 - 17:13

Peut-être... mais pas aussi sûr que les deux autres !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 26 Oct 2011 - 18:48

Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17935
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Jeu 27 Oct 2011 - 7:13

Quand ils délocaliseront en France, la boucle sera bouclée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
pourleboss



Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 62
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Jeu 27 Oct 2011 - 17:53

Et on rira jaune... pff pff pff
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17935
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 28 Oct 2011 - 7:14

On rit déjà jaune depuis 2007…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Miaou



Féminin Nombre de messages : 4358
Age : 58
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 15 Nov 2011 - 23:46

PSA : 5 000 postes supprimés, mais "pas de plan social" selon Eric Besson

La moitié des postes de Recherche-Développement de PSA en France sont supprimés

Marre des Tartuffe !
Il y a ceux qui clament "innovation, innovation", "industrie" et qui sabordent la Recherche-Développement et la production industrielle en France

Les postes supprimés pour les prestataires de services sont ignorés. Sans doute que les "personnels extérieurs" sont des "untermenschen", que l'on jette sans même regarder.
La perte de nos compétences et de notre savoir-faire industriel est une dramatique hypothèque sur l'avenir économique, social et politique de la France.
Pour sauver notre démocratie des modèles chinois ou Goldmansachiens, sauvons notre industrie !
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss



Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 62
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 16 Nov 2011 - 5:51

Il faudrait "décoller" quelques têtes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
raison_pure



Masculin Nombre de messages : 1068
Localisation : Aquitaine
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 16 Nov 2011 - 9:48

Miaou a écrit:

La moitié des postes de Recherche-Développement de PSA en France sont supprimés


Autant se tirer une balle dans le pied !
Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages : 4358
Age : 58
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Jeu 17 Nov 2011 - 0:12

Errata: l'article du Monde a été repris et ne mentionne plus cette proportion.

N'empêche que Besson s'écrit avec un c, et sans cédille.

Circulez, il n'y a rien a voir.

Et il parait que ce monsieur veut rentrer dans l'industrie. Je le mettrais bien à la chaîne (ou dans les chaînes).
Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages : 4358
Age : 58
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 18 Nov 2011 - 22:03

Citation :
Nucléaire : la faute de Hollande et Duflot

Citation :
Pour les « gens d’en bas », ce mélange des genres, ce « gouvernement des partis » est insupportable
Citation :
On le voit, l’enjeu du Mox est vital pour toute la chaine nucléaire. Oui, il y a bien des intérêts puissants, contractuels, capitalistiques, corporatistes (les Mines) qui unissent le CEA, Areva, et EDF, et même les militaires puisque le nucléaire est à l’évidence une technologie « duale ». Ce complexe nucléaire a une influence considérable en France. Il lutte en général pour conserver son monopole, et ne se laissera pas défaire facilement.

Mais de tout ceci, on ne parlera pas dans la campagne, puisque François Hollande et Cécile Duflot ont préféré faire entre eux « leur petite popote dans leurs petites gamelles ». Cela risque de leur coûter cher, à tous les deux.

Sincèrement, François Bayrou a encore vu juste, avec son argumentaire sur France-Culture:
"le leader centriste a jugé cette démarche "significative de leur pratique du pouvoir, désagréable et inquiétante". "Ce n'est pas sur un coin de table que l'on gouverne un pays ! Tout cela n'est pas à la hauteur"

Et il y en a marre des caprices, diktats et manoeuvres des Verts. Aucun respect de la démocratie chez leurs dirigeants. Et l'emploi, ils n'en ont rien à cirer.
Ou il faut retourner aux boeufs et à la charrue (bien que les boeufs, ça dégage du méthane Neutral ).
Est-ce cela que nous voulons pour nos enfants: Los herederos - Les Enfants Héritiers
Revenir en haut Aller en bas
AG59



Masculin Nombre de messages : 4591
Age : 41
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 18 Nov 2011 - 23:32

oui, il faut croire que, chez les verts, ce qui compte le plus de tout détruire ce qui peut polluer et qu'importe les conséquences que cela peut avoir sur la vie du pays.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Sam 19 Nov 2011 - 7:09

ou sur l'environnement... concrètement, il faudra du thermique pour remplacer le nucléaire.

Actuellement, avec le nucléaire la production est stable. Lors d'un pic de consommation, on utilise des centrales hydroélectriques, dont certaines sont utilisées pour stocker l'énergie uniquement (on pompe de l'eau d'une rivière vers un lac quand il y a des surplus d'énergie, on fait redescendre cette eau dans une turbine pour fabriquer de l'électricité quand la consommation dépasse la production).

Ce qui ne peut pas être couvert par ça est compensé par du thermique (charbon et pétrole), en gros 1% de la consommation.

Avec l'arrêt du nucléaire il faudra faire pareil, mais aussi construire des centrales à pétrole et charbon pour compenser les périodes ou le vent ne souffle pas et celles où le soleil n'est pas là.


Ils mettent la charrue avant les boeufs, qu'ils montrent concrètement qu'on a pas besoin du nucléaire en faisant faire des économies d'énergie et en construisant des centrales capables d'assurer ce qu'il reste, et on pourra fermer les centrales.
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille



Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 46
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Sam 19 Nov 2011 - 8:53

je crois qu'on mélange deux problèmes avec le nucléaire : Un choix de société et un choix économique.

Le choix de société correspond au danger potentiel que représente le nucléaire. Ceux qui connaissent les études sur les risques extrêmes savent qu'ils sont statistiquement minorés en termes de dégâts et de probabilité. Il faudra donc un jour avoir un débat apaisé et impartial sur l'avenir du nucléaire en France. Pour le moment, le gouvernement a refusé tout référendum sur le sujet ou plus largement toute expression populaire qui serait plus apte à traiter un problème scientifique par nature complexe (Par exemple, dans les pays nordiques, dans le cas d'un problème scientifique, il existe un système où on choisit au hasard des citoyens dans la population que l'on forme. Ensuite ces citoyens sont amenés à se prononcer sur la question posée). Au lieu de cela, le gouvernement a refusé toute solution démocratique en se barricadant derrière des tests bidonnés (c'est comme les tests pour les banques), et à l'assimilation des élections présidentielles à un choix sur le nucléaire. C'est pourquoi on arrive à discuter sur un coin de table en échange de circonscriptions.
Personnellement le vrai débat est là Fukushima

Le choix économique me navre au plus haut point. A partir du moment où on substitue le nucléaire par des énergies renouvelables. La question de l'emploi se borne à l'intensité capitalistique qu'engendre tel ou tel choix. A première vue, il est clair que pour produire la même quantité d'électricité, il faudra certainement créer plus d'emplois si on utilise les énergies renouvelables. Ceci semble confirmé par ce qui se passe en Allemagne. Pour un emploi perdu dans le nucléaire on risque de créer plus de deux emplois dans les renouvelables (et je ne parle pas de l'exportation car vendre une seule centrale nucléaire ne sera pas une partie de plaisir dans les 20 prochaines années, à part en Corée du Nord ?) . Ensuite vient le problème du surcoût du renouvelable. En termes économiques ça veut dire que la France perdra un avantage relatif dans des filières qui consomment beaucoup d'électricité. Ca veut dire qu'à terme, cela aura des conséquences sur les spécialisations du pays. Cependant cet effet sera transitoire sur l'emploi. Mais même à court terme, il ne faut pas raisonner avec les critères des années 70. les branches fortement consommatrices d'énergie (aluminium) ne sont déjà plus considérés comme des secteurs stratégiques (pechiney a été venu aux Canadiens), et l'industrie française à migré depuis 40 ans vers les catégories de moyenne et haute technologie où le coût de l'énergie ne compte pas. Enfin, il est clair que le prix de l'énergie augmentera pour le consommateur. Celui-ci sera amené à faire un choix dans son budget en diminuant certains postes. Par exemple, un écran plat acheté en Chine qu'on renouvellera moins souvent pour payer une électricité plus chère. Il devra choisir en mettant dans la balance le risque écologique qu'il est prêt à prendre.

Personnellement, j'aimerais un vrai débat et une décision qui serait prise sans passer par des élus sous influence. Le système nordique me semble être le meilleur pour trancher la question du nucléaire.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17935
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Sam 19 Nov 2011 - 10:58

Il y a deux solutions pour remplacer le nucléaire actuel :

1. Les tours aérogénératrices (faut que je recontacte l'inventeur pour savoir où en sont les essais).

2. Les centrales au thorium, technologie beaucoup moins dangereuse (risque de fusion rigoureusement nul ainsi que combustible bien moins dangereux et réserves plus conséquentes), connue depuis longtemps, plus simple (donc moins coûteuse) mais non retenue par les promoteurs du nucléaire qui estimaient avoir beaucoup plus d'expérience dans la filière uranium/plutonium.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Miaou



Féminin Nombre de messages : 4358
Age : 58
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Sam 19 Nov 2011 - 20:52

Vincent15

Gribouille a écrit:
A partir du moment où on substitue le nucléaire par des énergies renouvelables.
C'est bien une grande partie de la question.
Attention, le solaire photovoltaique n'est pas forcément intéressant niveau bilan énergétique. L'éolien ne peut assurer que de l'appoint (problème de stockage)

Gribouille a écrit:
Par exemple, dans les pays nordiques, dans le cas d'un problème scientifique, il existe un système où on choisit au hasard des citoyens dans la population que l'on forme. Ensuite ces citoyens sont amenés à se prononcer sur la question posée)
Je crois que cela avait été tenté pour les nanotechnologies, et que l'expérience avait été abandonnée (pas d'accord avec NS et les lobbies ?).

Il faut un vrai débat sur la filière nucléaire, avec des intervenants indépendants, et mettre les enjeux sur la table. Je n'accepte pas le diktat, dans un sens ou dans l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Dim 20 Nov 2011 - 9:41

L'automobile française se développe sans chercher



alors à quoi ça sert qu'on déverse des milliards pour sauver une industrie qui n'a plus aucun avenir, faute de recherche..? il y a bien d'autres entreprises innovantes à soutenir..la France devient un pays sans idées.
Revenir en haut Aller en bas
raison_pure



Masculin Nombre de messages : 1068
Localisation : Aquitaine
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Dim 20 Nov 2011 - 10:43

Moi j'ai plutôt l'impression (dans les faits c'est faux sans doute) que la France n'a plus d'idée depuis des années qui font une ou deux décennies !


Dernière édition par raison_pure le Dim 20 Nov 2011 - 11:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Dim 20 Nov 2011 - 11:06

quand on soutiens les entreprises uniquement en fonction de leur taille (et de leur capacité à payer des restaurants au politiques), forcément, on arrive à ce genre de résultats
Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages : 4358
Age : 58
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Dim 20 Nov 2011 - 12:49

juju41 a écrit:
L'automobile française se développe sans chercher



alors à quoi ça sert qu'on déverse des milliards pour sauver une industrie qui n'a plus aucun avenir, faute de recherche..? il y a bien d'autres entreprises innovantes à soutenir..la France devient un pays sans idées.

Ben, pas d'accord avec l'article. Il semble qu'il y a quand même pas mal de recherches sur la "voiture de demain" et les nouveaux modes de transports.

Je connais même un Modem qui a monté une start-up dans le secteur.

Mais le coup du circuit F1 à Flins pour la recherche dans le domaine automobile (on nous l'avait sorti), c'est un peu gros !
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Dim 20 Nov 2011 - 16:38

L’industrie française face à ses démons

Citation :
les industriels allemands peuvent soigner leurs marges bénéficiaires dès lors que, dans le monde entier, ils sont capables de proposer à leurs clients des produits et des services susceptibles de faire la différence par rapport à leurs principaux concurrents. En revanche, lorsque l’euro s’apprécie, les exportations françaises s’écroulent, ce qui révèle la sensibilité de l’offre tricolore au facteur prix. De savants calculs économétriques montrent que si le taux de change effectif de la France s’apprécie de 1 %, celle-ci perd 0,67% de son niveau d’exportations tandis qu’en Allemagne le chiffre correspondant est de -0,22%. Autrement dit, si l’euro s’apprécie de 10% par rapport à toutes les monnaies, la France va perdre 6,7% de ses exportations et l’Allemagne 2,2%. Cette sensibilité est due au positionnement trop milieu de gamme de l’industrie française. Le handicap se mesure certes à la réactivité des exportations à l’évolution du taux de change, mais aussi – autre indicateur qui ne trompe pas – au solde de la balance commerciale pour les biens d’équipement et les matériels de transport : il est légèrement négatif en ce qui concerne la France, mais en excédent de près de 8 points de PIB pour l’Allemagne! La France a peut-être un problème de coût du travail, mais elle est surtout confrontée au déficit d’innovation et de qualité de son offre telles qu’elles sont perçues par ses clients dans le monde entier.

La R&D !

On en parle en France depuis trente ans avec le sentiment de rabâcher toujours les mêmes chiffres, les mêmes constats. En part du PIB qui est consacrée à la recherche et au développement, l’Hexagone pointe loin des avant-postes avec un budget à peine supérieur à 2 % quand Suède, Corée du Sud, Finlande ou Japon tutoient les 3,5%, les Etats-Unis 2,7% et l’Allemagne 2,6%. Quand les États-Unis lui consacrent près de 400 milliards de dollars par an, le Japon 150 milliards, la Chine 121 et l’Allemagne 77, l’effort de la France plafonne légèrement au-dessus des 40 milliards, elle est même désormais devancée par la Corée du Sud. Et ce montant est concentré sur un tout petit nombre de filières – pharmacie, automobile, matériels et composants électroniques et aéronautique et spatial en absorbent les deux tiers – quand la recherche allemande se déploie tous azimuts dans la chimie, les composants électroniques, les métaux industriels et les mines, l’automobile, le software ou les énergies renouvelables. Au classement mondial des entreprises en fonction de leurs budgets R&D, la photo de groupe est cruelle pour les firmes françaises: en 2009, le budget R&D de Peugeot n’excédait pas 2,3 milliards d’euros et celui de Renault 1,6 (en baisse de 26,5 % sur 2008) quand Toyota Motor tutoyait les 7 milliards et Volkswagen les 6. Et le différentiel était comparable dans la pharmacie avec SanofiAventis, premier budget de R&D français, à 4,6 milliards, face aux efforts du suisse Roche (6,4 milliards) ou de l’américain Pfizer (5,4). Au bout de vingt ans, effet cumulatif garanti.

Non seulement la France accumule du retard, à la fois quantitatif et qualitatif, depuis longtemps mais – on le sait aussi – cette recherche, même au plus haut niveau, débouche trop rarement sur des innovations de rupture. Le recensement du nombre de brevets déposés en Allemagne et en France à dépenses de R&D pratiquement comparables est lui aussi un grand classique. Sans même parler du Japon ! Lorsque les Japonais déposent 111 brevets triadiques par million d’habitants et les Allemands 73, les Français plafonnent avec un petit 40. Difficile de renverser la vapeur dès lors que la France investit structurellement moins et depuis longtemps dans l’éducation supérieure que ses grands partenaires. Dans le supérieur, les dépenses par étudiant s’élèvent à 14.000 dollars, deux fois moins qu’aux USA (29.900 dollars). À peine un Français sur quatre est diplômé de l’enseignement supérieur contre plus de 40% des Japonais et des Américains et un Canadien sur deux. Et faut-il rappeler que la Chine «fabrique» actuellement plus de huit cent mille PhD chaque année, ce qui constitue l’un des indices les plus visibles de la vitesse du rattrapage accompli par l’empire du Milieu dans le domaine de l’éducation supérieure et de la recherche, même s’il s’agit encore davantage de développement que de recherche.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Lun 21 Nov 2011 - 14:49

La France, troisième pays le plus innovant au monde


un point positif, mais ..où sont les emplois créés? et si 11 françaises sont dans les 100, est ce que ça ne cache pas , un déficit sur l'ensemble des entreprises françaises.. on peut avoir des généraux, qui ne vendent pas forcément plus que d'autres, et pas assez de fantassins, qui innovent, et tissent un maillage économique performant..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Lun 21 Nov 2011 - 20:05

Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 22 Nov 2011 - 7:36

Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Jeu 24 Nov 2011 - 16:53

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Aujourd'hui à 10:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Destructions d'emploi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pôle Emploi
» MODE D'EMPLOI POUR UNE DEMANDE DE DÉBARQUEMENT
» Régionales - mode d'emploi
» Porte-calins leche league mode d'emploi ?
» Déclaration impots avec paje emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: