Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 auto-entrepreneurs: Mode d'emploi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Prouesse



Nombre de messages : 2869
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mar 5 Mai 2009 - 15:44

Le maximum de services publics ? Surprised

En tout cas, il est bien évident que de telles fautes sont les erreurs des citoyens, et non des administrations. Ben voyons.
Revenir en haut Aller en bas
Eric72



Masculin Nombre de messages : 381
Age : 106
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mar 5 Mai 2009 - 15:51

yann 35 a écrit:
quand les citoyens veulent le maximum de services publics en payant le minimum d'impôts, faut pas s'attendre à un fonctionnement optimal de l'administration...

ce n'est pas forcement incompatible, des entreprises public comme la RATP ont eu leurs productivités augmentés très fortement depuis la présidence de Christian Blanc , et encore actuellement de l'ordre de 10 % sur 5 ans, il me semble , après le problème est la redistribution de la productivité en plus de qualité de service pour l'usager client et et qualité de vie pour le salarié
Revenir en haut Aller en bas
yann 35



Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mar 5 Mai 2009 - 16:59

Tu pourrais nous donner des liens sur l'augmentation de productivité de la RATP ?
Revenir en haut Aller en bas
rasdepop



Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 45
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mar 5 Mai 2009 - 18:55

yann 35 a écrit:
Le directeur ne fait effectivement pas tout lui-même, il délègue aux agents, et si la formation des agents n'est pas suffisante ou les exigences de productivité trop élevées, le directeur risque effectivement de signer des documents erronés qui vont entraîner... un surcoût supplémentaire. Mais que voulez-vous, quand les citoyens veulent le maximum de services publics en payant le minimum d'impôts, faut pas s'attendre à un fonctionnement optimal de l'administration...

Enfin les impots ne me semblent pas etre minimum en france, et pour bcp dépassent les 50% si vous incluez la tva, les impots sur le revenu, les charges sociales et autres impots indirect. Qu'ils soient tres mal utilisés ( pervenches par exemple et doublons administratif) ok mais minimum non!
Revenir en haut Aller en bas
Eric72



Masculin Nombre de messages : 381
Age : 106
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mar 5 Mai 2009 - 19:06

yann 35 a écrit:
Tu pourrais nous donner des liens sur l'augmentation de productivité de la RATP ?
J'ai franchement autre chose a faire, mais bon puisque monsieur doute

en plus c'est imposé par le donneur d'ordre le STIF qui est dirigé par le PS Cool

Citation :
La RATP affiche une rentabilité satisfaisante

Au premier semestre, la RATP a de nouveau accru son offre (+ 4,3 %), amélioré sa productivité et dégagé un résultat net de 92 M€ qui lui permet de soutenir son effort d'investissement (327 M€ au 1er semestre) conformément à son plan d'entreprise « Ambition 2012 ».

http://www.webtrains.net/actualites_themes.php?id=ratp

L'exercice 2008 est la première année de mise en oeuvre du contrat STIF RATP 2008-2011 qui prévoit de nouveaux services au bénéfice des voyageurs, et entraîne de nouvelles modalités de rémunération entre le STIF, Autorité Organisatrice des transports en Ile-de-France, et l'EPIC RATP. C'est aussi l'année du lancement du plan d'entreprise « Ambition 2012 », dont l'objectif est d'accroître l'efficacité et la productivité de la RATP, lui permettant d'améliorer sa capacité d'autofinancement et ainsi de financer ses importants programmes d'investissement.

Au premier semestre 2008, la RATP a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 2,2 Milliards €, en progression de 4,1 %, un chiffre qui s'inscrit dans la tendance des derniers exercices. L'EPIC RATP a généré un chiffre d'affaires de 2,06 Milliards €, en hausse de 2,5 %, grâce à un trafic resté dynamique au premier semestre (+3 %).

Avec un chiffre d'affaires de 138 M€, les filiales affichent une forte croissance (+ 41,2 %) sous l'effet notamment de l'entrée des Cars Giraux et de la société italienne Autolinee dans le périmètre de consolidation. A périmètre constant, la variation reste très satisfaisante à +10,5 %. La part des filiales s'établit ainsi désormais à 6,3 % du chiffre d'affaires consolidé, contre 4,6 % en juin 2007 et à 17,2 % du chiffre d'affaires géré, contre 11 % un an plus tôt.

Le résultat opérationnel s'élève à 191.2 M€, en baisse de 13,2 %, soit une diminution de 29 M€. Cette baisse s'explique à hauteur de 26 M€ par l'incidence du nouveau contrat STIF, à activités inchangées. Il est à noter que, parmi les postes de charges de fonctionnement, la hausse des coûts de l'énergie a été en grande partie compensée par les mécanismes d'indexation du contrat.

Au total, le résultat net s'élève à 92 M€, contre 119 M€ au 1er semestre 2007 – un semestre dont le résultat avait été amplifié par des facteurs favorables (quasi-stabilité du coût de l'énergie, décroissance de la charge fiscale de 11 %). Le résultat semestriel fait ressortir une marge nette de 4,2 %, d'un niveau élevé qui se compare favorablement au secteur. Sur les deux dernières années, il convient de noter que le résultat net reste en progression sensible (1er semestre 2006 : 48 M€) du fait de l'impact du trafic et des recettes voyageur, de l'accroissement régulier de l'offre et des efforts de productivité réalisés par la RATP.

Du fait de la saisonnalité des activités propres aux activités de transport public urbain, le résultat net du 1er semestre constitue traditionnellement l'essentiel du futur résultat annuel, sans toutefois présumer de celui du second semestre. Le groupe continuera d'afficher une rentabilité élevée sur l'ensemble de l'exercice, ce qui contribuera au financement de la croissance des investissements en matériel roulant de la RATP. Au deuxième semestre, sont notamment prévues la livraison et la mise en service de 15 rames du nouveau métro MF 01 pour la ligne 2 (100M€) et la poursuite des investissements dans les systèmes de conduite de transport (lignes 1, 3, 5 et 13 pour un total de 50 M€).David Herrgott
et ça
http://www.ratp.fr/common/ressources/963.pdf

et ça
http://www.ratp.fr/common/ressources/1145.pdf

et ça

Citation :
Pierre MONGIN. Ils sont même excellents. Ils démontrent la solidité financière et la performance de l'entreprise. Le bénéfice net a progressé de 105% et la rentabilité opérationnelle dépasse pour la première fois 15% du chiffre d'affaires. C'est la preuve de l'efficacité des personnels. À mon arrivée, j'avais fixé comme objectif un gain annuel de productivité équivalent à 2% du chiffre d'affaires. Nous l'avons dépassé en 2007 et l'intéressement qui dépend à la fois du résultat financier et de la qualité de service sera multiplié par deux. Il sera de plus de 700 euros par salarié.
http://www.lefigaro.fr/societes-francaises/2008/03/29/04010-20080329ARTFIG00663-les-grands-projets-de-pierre-mongin-pour-la-ratp-.php

Citation :
Audition de M. Pierre Mongin,
président-directeur général de la Régie autonome
des transports parisiens (RATP)





Puis la commission a procédé à l'audition
de M. Pierre Mongin, président-directeur général
de la Régie autonome des transports parisiens (RATP)
. En
préambule, M. Pierre Mongin a rappelé que la
RATP représentait 50 % du transport public en France, 80 % des
transports publics en Ile-de-France, 16 lignes de métro et 300 stations,
deux lignes de RER, 320 lignes de bus et 3 lignes de tramway, soit
2,8 milliards de voyageurs par an, ou encore 10,5 millions de
voyageurs par jour.

L'évolution de la RATP est marquée par deux
tendances : d'une part, la hausse de l'offre de transport, qui
correspondait aux demandes de l'autorité organisatrice des transports
(AO) de la région, c'est-à-dire le Syndicat des transports en
Ile-de-France (STIF) ; et, d'autre part, une recherche de gains de
productivité. Avec un chiffre d'affaires de 3,5 milliards d'euros,
la RATP est un des premiers opérateurs de transport en commun du monde.
Ce chiffre pouvait se comparer aux 4,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires
de Veolia Transport, premier opérateur mondial, ou avec les
2,4 milliards d'euros de Keolis, autre grand opérateur
français. Il convient, en outre, de prendre en compte les
850 millions d'euros de Transdev, filiale de la RATP et de la Caisse des
dépôts et consignations.

M. Pierre Mongin, président-directeur
général de la RATP
a ensuite indiqué que le
règlement européen sur les obligations de service public (OSP)
qui serait adopté en 2007, introduirait, après une longue
période de transition, la concurrence sur le marché des
transports en commun en Ile-de-France. La RATP doit donc se préparer
à cette échéance. Il a également fait mention des
dispositions de la loi « Solidarité et renouvellement
urbains » (SRU) qui avaient permis à la RATP de
développer son activité hors d'Ile-de-France. Celle-ci
s'inscrivait dans un cadre transparent au sein de la filiale
RATP-développement, qui réalisait un chiffre d'affaires de
110 millions d'euros.

L'évolution de la régie était
également rendue nécessaire par les nouvelles relations avec
l'AO. En effet, en application de la loi de 2004 relative aux libertés
et aux responsabilités locales, le STIF avait rejoint le droit commun et
est désormais présidé par le président de la
région Ile-de-France. Il a jugé que le dispositif actuel
était équilibré. Rappelant que le STIF gérait
4 milliards d'euros par an, il a précisé que celui-ci
choisissait les objectifs quantitatifs et qualitatifs qui justifiaient la
compensation tarifaire qu'il versait. Il a souligné que tous les grands
systèmes de transport urbain comportaient un système de
compensation tarifaire.

Il a fait valoir, ensuite, la spécificité de la
RATP, qui était maître d'ouvrage des équipements nouveaux
et qui participait à leur financement. Cette situation originale
justifiait que la RATP inscrive à son actif la totalité des
équipements, soit 40 milliards d'euros. Il a précisé
que la RATP était sous le contrôle de l'Etat et, en particulier,
de l'Agence des participations de l'Etat (APE).

Il a conclu de ces divers éléments que la RATP
était plus une entreprise qu'une administration. En témoignait,
par exemple, l'organisation décentralisée de la gestion et du
dialogue social aux niveaux central, départemental (c'est-à-dire
par mode de transport) et local, dans le cadre des unités
opérationnelles (UO). Déclarant que le dialogue social
était un élément important de la modernisation de
l'entreprise, il a également précisé que celle-ci comptait
plus de 44.000 salariés.

L'entreprise dégage des résultats positifs
après investissements. L'investissement est en phase de croissance, en
raison de l'augmentation des besoins et des demandes de l'AO. De 2000 à
2005, l'investissement représentait 400 à 500 millions
d'euros par an, en 2006, il a atteint 800 millions d'euros et
s'élèverait à 1 milliard d'euros en 2007 et
1,1 milliard en 2008. L'autofinancement couvre 70 % des
investissements, le reste faisant l'objet de subventions. La RATP ne pourrait
pas maintenir cette proportion si l'investissement devait effectivement
continuer à se développer.

Abordant ensuite la question du statut des personnels, il a
fait valoir que seules deux caractéristiques essentielles le
distinguaient aujourd'hui du droit commun du travail, à savoir la
garantie de l'emploi (sauf en cas de faute) et le régime
spécifique de retraite. Il a rejeté l'idée que les
rémunérations des salariés de la RATP seraient
significativement supérieures à celles des entreprises
privées du secteur. De fait, la régie était en mesure, via
ses filiales, de répondre aux appels d'offres des collectivités
territoriales dans les mêmes conditions que les entreprises
privées. Il a enfin souligné que la RATP dégageait un
résultat net positif de 50 millions d'euros par an, ce qui
n'était pas négligeable et démontrait la nature
compétitive de l'entreprise.

http://www.senat.fr/bulletin/20070205/eco.html


Dernière édition par Eric72 le Mar 5 Mai 2009 - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss



Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 62
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mar 5 Mai 2009 - 19:07

Euh...?... On est chez qui là ???...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
Eric72



Masculin Nombre de messages : 381
Age : 106
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mar 5 Mai 2009 - 19:15

pourleboss a écrit:
Euh...?... On est chez qui là ???...

oui , ça dérive du sujet initial,désolé,Embarassed mais c'est un sujet que je maitrise très bien

une dernière plus ancienne

Citation :
D'après la RATP, le passage aux « 35
heures » a réduit de 8,6 % la capacité globale de
travail et a été compensée à hauteur de 5,6 %
par la création d'emplois et pour 3 % par les efforts de
productivité

http://www.senat.fr/rap/a03-075-18/a03-075-188.html

tu additionne tout ça et en moins de 20 ans la RATP est passé d'une boite qui perdait du pognon comblé par l'Etat a une boite concurrentiel avec les groupes privées
la preuve elle gagne des marchés un peu partout en France et dans le monde, mais aussi en ile de France ou elle taille des croupières à Véolia ou Kéolis sur les appels d'offres locaux ( souvent du réseau urbain payé par les communes ou du service privé aux entreprises)

si toutes les administrations ou même la SNCF avait suivi la progression de la RATP depuis 1992 année de démission de Blanc, ça se saurait

c'est donc possible, même avec des grèves et des salariés pas des plus docile
Revenir en haut Aller en bas
yann 35



Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 8:35

Ok, mais quelles conséquences sur la fréquence des dessertes ? Sur le nombre de dessertes ? Sur la qualité des infrastructures et des véhicules ? Sur la sécurité des voyageurs ? Sur la grille tarifaire ? Etc...
Revenir en haut Aller en bas
yann 35



Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 9:05

rasdepop a écrit:
Qu'ils soient tres mal utilisés ( pervenches par exemple et doublons administratif) ok mais minimum non!
Ah ta fameuse obsession des pervenches... On attend toujours ta proposition alternative, quant aux doublons il convient de donner quelques exemples sans quoi c'est de la pure fantasmagorie.
Revenir en haut Aller en bas
rasdepop



Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 45
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 9:47

Les doublons ils existes dans toute les decoupes administartives de notre territoires, ce sont la des dizaines de milliers d'emploi qui coutent pour peu et qui seraient bien mieux utilsé à autre chose.

Pour les pervenches l'alternative est tres simple, doublé le cout des amendes pour les stationnement génants ou sur places reservées, le reste restant gratuit.
Le manque a gagné pour les collectivités se récupurant sur les salaires inutiles que l'on ne paient plus et eventuellement une augementataion infinetesimal des impots locaux.
Les resident s'acquitent d'un cout mensuel qui couvrent les frais administratifs de la creation d'une carte de reisedent.
Les non residents qui viennent fiare leur empletes garent leur vehicules a l'exterieur des villes ou dan sles villes dans des parking fait pour cela.

Nos pervanches retrouvent le sourir et vont s'occuper des vieux ou d el'education de nos jeunes enfants en difficulté et les autmobilismes liberent de la joie contagieuse.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35



Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 12:54

rasdepop a écrit:
Les doublons ils existes dans toute les decoupes administartives de notre territoires, ce sont la des dizaines de milliers d'emploi qui coutent pour peu et qui seraient bien mieux utilsé à autre chose.

Des exemples ???!!!

Pour les pervenches l'alternative est tres simple, doublé le cout des amendes pour les stationnement génants ou sur places reservées, le reste restant gratuit.
Le manque a gagné pour les collectivités se récupurant sur les salaires inutiles que l'on ne paient plus et eventuellement une augementataion infinetesimal des impots locaux.
Les resident s'acquitent d'un cout mensuel qui couvrent les frais administratifs de la creation d'une carte de reisedent.
Les non residents qui viennent fiare leur empletes garent leur vehicules a l'exterieur des villes ou dan sles villes dans des parking fait pour cela.

Des chiffres ???!!!

Nos pervanches retrouvent le sourir et vont s'occuper des vieux ou d el'education de nos jeunes enfants en difficulté et les autmobilismes liberent de la joie contagieuse.

Donc on rajouter un coût pour la collectivité en postes supplémentaires d'auxiliaires de vie ou aides scolaires ???!!!
Revenir en haut Aller en bas
rasdepop



Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 45
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 13:14

on ne rajoute pas un cout aux colectivité, on transfert des charges qui ne representent aucun interet social et economique sur des postes dont l'utilité me semble évidente.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35



Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 13:15

Des chiffres !!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
yann 35



Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 13:44

Juste une observation : c'est totalement idiot de penser que les pervenches ne rapportent que l'addition des PV qu'elles collent, puisqu'elles rapportent surtout tous les tickets payés justement pour éviter que la pervenche ne colle un PV. Donc si on affecte, à salaire égal, les pervenches à des postes d'aide à la personne (encore faut-il les faire adhérer à ces nouveaux métiers et les y former), certes la collectivité ne dépense pas plus, par contre elle perd : l'addition des PV, l'addition des tickets et la fluidité du stationnement. Très mauvais calcul rasdepop.
Revenir en haut Aller en bas
Eric72



Masculin Nombre de messages : 381
Age : 106
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 14:13

yann 35 a écrit:
Ok, mais quelles conséquences sur la fréquence des dessertes ?
plus rien qu'avec les bus de nuit supplémentaires qui sont nettement plus nombreux qu'avant le Noctilien

Sur le nombre de dessertes ?

plus loin, plus de bus, plus de métro, plus de station, par prolongation de ligne ou création de nouvelle

Sur la qualité des infrastructures et des véhicules ?

plus

Sur la sécurité des voyageurs ?

pareil sur le transport pur et moins sur certains domaines style gestions des colis dangereux, "faut pas ralentir le trafic"

Sur la grille tarifaire ?

pareil, ça ne coutait pas moins cher avant

Etc...


Ne cherche pas tu as tort sur ce coup la ,crois moi, je sais très bien de quoi je parle !
Revenir en haut Aller en bas
Eric72



Masculin Nombre de messages : 381
Age : 106
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 14:21

yann 35 a écrit:
Juste une observation : c'est totalement idiot de penser que les pervenches ne rapportent que l'addition des PV qu'elles collent, puisqu'elles rapportent surtout tous les tickets payés justement pour éviter que la pervenche ne colle un PV.

exact plus de contractuels plus de payement de stationnement
Revenir en haut Aller en bas
yann 35



Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 14:26

Eric72 a écrit:
Ne cherche pas tu as tort sur ce coup la ,crois moi, je sais très bien de quoi je parle !
Je ne peux pas avoir tort puisque je ne fais que poser des questions. Wink

Donc en résumé, où sont les gains de productivité ?
Revenir en haut Aller en bas
Eric72



Masculin Nombre de messages : 381
Age : 106
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 14:29

yann 35 a écrit:
Eric72 a écrit:
Ne cherche pas tu as tort sur ce coup la ,crois moi, je sais très bien de quoi je parle !
Je ne peux pas avoir tort puisque je ne fais que poser des questions. Wink

Donc en résumé, où sont les gains de productivité ?

pour les gains de productivités, tu relis tout est dis il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir

et tu poses des questions pour tenter de démonter l'argument qui te dérange, ma réponse en MP pour raison personnel Wink
Revenir en haut Aller en bas
yann 35



Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 14:31

Non, je pose des questions avant justement de démonter bêtement un état de fait. Donc si je comprends bien, la productivité vient de cadences plus élevées pour le personnel, ce qui revient à dire qu'il passait pas mal de temps à rien foutre avant... C'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Eric72



Masculin Nombre de messages : 381
Age : 106
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 14:39

yann 35 a écrit:
Non, je pose des questions avant justement de démonter bêtement un état de fait. Donc si je comprends bien, la productivité vient de cadences plus élevées pour le personnel, ce qui revient à dire qu'il passait pas mal de temps à rien foutre avant... C'est ça ?

on peux dire ça comme ça de toutes façons 5 minutes pour pisser, c'est de la perte de productivité

mais aussi de restructuration très construite du réseau en permanence , de gestion a la minute des plannings ou d'apport technologique dans la gestion de trains ou des bus GPS etc ,etc (les cadences du RER A aux heures de pointe ne peuvent plus être plus rapide) et d'augmentation de charge de travail, chasse au temps mort et a l'absentéisme a outrance !

les malades sont fliqués par une agence spécialisés
Revenir en haut Aller en bas
rasdepop



Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 45
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 15:07

yann 35 a écrit:
Juste une observation : c'est totalement idiot de penser que les pervenches ne rapportent que l'addition des PV qu'elles collent, puisqu'elles rapportent surtout tous les tickets payés justement pour éviter que la pervenche ne colle un PV. Donc si on affecte, à salaire égal, les pervenches à des postes d'aide à la personne (encore faut-il les faire adhérer à ces nouveaux métiers et les y former), certes la collectivité ne dépense pas plus, par contre elle perd : l'addition des PV, l'addition des tickets et la fluidité du stationnement. Très mauvais calcul rasdepop.

C'est au contraire un excellent calcul mais pour mieux l'apprecier il faut envisager deux choses, l'aspect comptable ou financier et l'aspect humain ou utilitaire ( qui ne manque pas d'avoir des répercussion économique mais disons a plus long terme ou de façon indirect).

Donc d'un coté on a effectivement un bilan financier positif mais au rendement marginal tres faible ( difference entre recette et cout de traitement et d'emplois de ces pervenches) pour une utilité proche de zero (voir négative si l'on compte le temps que passent les gens a regler les tickets et les pvs).

De l'autre coté on aurait un bilan financier légerement négatif ( car il ne s'agit que d'un transfert de charges) mais pour une utilité sociale inestimable.


Dernière édition par rasdepop le Mer 6 Mai 2009 - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
yann 35



Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 15:40

@ Eric72 : pour être franc je crois qu'il y a effectivement des gains de productivité à réaliser dans beaucoup d'administrations et autres établissements publics mais attention à ne pas mettre l'humain en sur-régime non plus et il ne faut pas chercher rapidement à obtenir des gains spectaculaires.

@ rasdepop : ta thèse ne présente aucun chiffre et ne peut donc prétendre, en l'état, à beaucoup de crédibilité... Surtout qu'on ne voit pas bien comment éviter le bazar urbain en l'absence de coercition.
Revenir en haut Aller en bas
Eric72



Masculin Nombre de messages : 381
Age : 106
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 15:45

yann 35 a écrit:
@ Eric72 : pour être franc je crois qu'il y a effectivement des gains de productivité à réaliser dans beaucoup d'administrations et autres établissements publics mais attention à ne pas mettre l'humain en sur-régime non plus et il ne faut pas chercher rapidement à obtenir des gains spectaculaires.
.

Nous sommes d'accord, je suis pour un juste milieu entre le tire au cul intégral et le forçat Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 17:25

yann 35 a écrit:
Des chiffres !!!!!!!!!!!!
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9.
Arrow
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 17:47

Voilà, c'est simple. Il suffit de demander.
Revenir en haut Aller en bas
Eric72



Masculin Nombre de messages : 381
Age : 106
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Mer 6 Mai 2009 - 17:56

Jean-Luc a écrit:
yann 35 a écrit:
Des chiffres !!!!!!!!!!!!
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9.
Arrow

Des lettres !!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: auto-entrepreneurs: Mode d'emploi   Aujourd'hui à 9:49

Revenir en haut Aller en bas
 
auto-entrepreneurs: Mode d'emploi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» auto-entrepreneurs: Mode d'emploi
» mode d'emploi pour siége auto britax first class
» Mode d'emploi du trio de Chicco C1
» on a perdu le mode d'emploi de notre FIRST CLASS BRITAX...
» Régionales - mode d'emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: