Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
 

 Projet d'introduction de l'esperanto

Aller en bas 
AuteurMessage
Esperantulo



Masculin Nombre de messages : 27
Age : 44
Localisation : esperantisto
Date d'inscription : 07/10/2008

Projet d'introduction de l'esperanto Empty
MessageSujet: Projet d'introduction de l'esperanto   Projet d'introduction de l'esperanto Icon_minitimeMar 7 Oct 2008 - 22:45

Bonjour à tous,

Il existe toutes sortes de réactions contre l'ntroduction de l'esperanto en tant que langue de communication, dont une grande partie est surtout issue d'un certains nombre de préjugés. Comme par exemple son absence de facilité, sa litterature, son nombre de locuteurs, son niveau technique dans certaines disciplines, ect; bien sur quelqu'un qui cherche un peu trouvera facilement que ces préjugés sont idiots.

Le seul aspect vrai, c'est ca mise en place en temps que langue de communication en remplacement de l'anglais, sans pour autant rejeter ce dernier.

Ce qu'il faut comprendre c'est que le projet esperantiste est axés sur le principe d'une langue de communication commune facile à apprendre donc l'esperanto, associé à un multilinguisme beaucoup plus diversifié qu'actuellement (et passant par la protection des petites langues).

Comment l'introduire?

Il s'avere que des études menées à Paderborn en Allemagne démontrent que l'esperanto est un facteur accélérant dans l'apprentissage des langues. c'est son aspect propédeutique. Cet aspect peut être introduit en tant qu'aide supplémentaire aux autres projets linguistiques d'aide d'apprentissage des langues.

Bien sur, pour rassurer tout le monde, on peut mettre en place des écoles pilotes pour certifier cette efficacité. Et de ses conclusions, on peut l'introduire dans les autres ecoles, comme on le fait actuellement pour les langues ou plutot la langue etrangère au primaire. Cette mise en place ne coute rien au final car selon ces études 1 ans d'esperanto+ 2 ans d'anglais est équivalent à plus de trois ans d'anglais, donc une economie intéressante.

La phase suivante est la mise en place dans le reste de l'europe, mais elle peut se faire partout en même temps dans l'aspect école pilote comme aide propédeutique. De cet aspect dans plusieurs pays, on peut commencer les expérimentations en tant que langue de communication entre personnes de langues différentes pour rassurer tout le monde.

Si cela est concluant, qui selon mon expérience devrait se faire. On arrivera à la phase trois, celle de l'association esperanto-anglais, c'est à dire que l'on privilégiera l'esperanto pour le domaine privé, en resumé, la communication de tout les jours pour l'ensemble des européens et l'anglais comme langue dans le travail professionnel au niveau mondial. ce qui devrait à un certain terme conduire le reste du monde par une politique linguistique efficcace européenne à faire introduire l'esperanto dans les pays anglo saxons ou la Chine

Là nous arriverons à une phase critique difficilement prévisible, dans les statistiques il semble que seul 5% du monde possède suffisamment l'anglais en tant que langue seconde au niveaux opérationnel. De ce constat il est tout à fait prévisible de penser que les derniers anglophones basculerons vers l'esperanto, comme c'est fait le basculement des chiffres romains vers les chiffres arabes;

La dernière phase consiste à la mise en place du multilinguisme diversifié, c'est dire comme il était prévu au départ en France de proposer facilement une grande diversité de langue, avec la particularité esperantiste des langues régionales associées au projet. Le rapport Legendre et le haut conseil de l'éducation national ont constaté l'échec de cette diversité linguistique, par l'accaparement de l'anglais en tant que première langue d'apprentissage, puis de l'espagnol en second pour justement des points de vue pratique de communication internationale.

Voici un projet réalisable oŭ chaque avancée peut être évaluée objectivement . Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
hloben

hloben

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 45
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

Projet d'introduction de l'esperanto Empty
MessageSujet: Re: Projet d'introduction de l'esperanto   Projet d'introduction de l'esperanto Icon_minitimeMer 8 Oct 2008 - 13:25

il y a plusieurs aspects il me semble dans ce projet

- une idée d'égalité entre tous les européens, qui subissent la prédominance de l'anglais qui est facteur de discrimination (on le voit bien dans les annonces de recrutement exigeant maintenant des "english natives")... et aussi d'égalité dans les négociations.... évidemment, on négocie mieux quand on maîtrise la langue !!!

- une idée d'économie d'argent et de temps d'apprentissage, un gain en souplesse également.

- une idée de protection des langues minoritaires
(puisqu'en apprenant un idiome international plus rapide à maîtriser, on se dégage du temps pour une langue, que l'on choisira par goût pour la culture du pays... ou de la région)

- une idée de valeur propédeutique de l'esperanto, qui accélère l'apprentissage des autres langues.... et j'ajouterai que je suis convaincue qu'il peut aider en français chez nous, au moins autant que le latin, sinon bcp plus !

bref, tout un programme...

reste la question : comment recruter des écoles pilotes...?

il y a un sacré travail à faire pour convaincre les directeurs d'école et les enseignants... et sans compter avec les réticences des parents :
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

Prouesse

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 34
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

Projet d'introduction de l'esperanto Empty
MessageSujet: Re: Projet d'introduction de l'esperanto   Projet d'introduction de l'esperanto Icon_minitimeMer 8 Oct 2008 - 15:01

Il y a déjà un exemple à l'école primaire Anatole France de Villneuve d'Ascq.

https://www.youtube.com/watch?v=OFuw6oh9R28&eurl=http://www.lve-esperanto.com/
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

Projet d'introduction de l'esperanto Empty
MessageSujet: Re: Projet d'introduction de l'esperanto   Projet d'introduction de l'esperanto Icon_minitimeMer 8 Oct 2008 - 15:07

Projet d'introduction de l'esperanto Applaudit
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Elfyn

Elfyn

Masculin Nombre de messages : 457
Age : 27
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 25/05/2007

Projet d'introduction de l'esperanto Empty
MessageSujet: Re: Projet d'introduction de l'esperanto   Projet d'introduction de l'esperanto Icon_minitimeMer 8 Oct 2008 - 17:17

hloben a écrit:
reste la question : comment recruter des écoles pilotes...?
S'il n'est pas possible à moyen terme de faire adopter l'espéranto par l'éducation publique, il y a toujours possibilité de se tourner vers le privé, à condition de trouver les bons interlocuteurs.

Je ne connais pas le fonctionnement de l'éducation dans toute l'Union européenne, mais il doit y avoir un bon nombre d'opportunités à exploiter localement en fonction de la législation !
Revenir en haut Aller en bas
hemionino



Féminin Nombre de messages : 38
Age : 67
Localisation : Charente
Date d'inscription : 30/09/2008

Projet d'introduction de l'esperanto Empty
MessageSujet: Re: Projet d'introduction de l'esperanto   Projet d'introduction de l'esperanto Icon_minitimeMer 8 Oct 2008 - 18:41

Bien sûr, Esperantulo, ce que tu décris est possible, mais c'est la construction intellectuelle personnelle d'un individu, et moi je crois plutôt à ce qui se réfléchit et se construit en collaboration avec tous les acteurs concernés...

Bon, en fait vous n'avez pas l'air très au courant de tout ce qui se passe.
Elfyn a tout à fait raison...
Actuellement, le problème est pris, dans beaucoup d'associations "par tous les bouts" (il est difficile de faire autrement dans la conjecture actuelle).

Je ne crois pas aux projets abstraits, théoriques d'introduction.
Cela se fera sans doute de façon différente suivant les pays.

Pour le moment, Espéranto-France fait régulièrement campagne juste pour l'introduction "épreuve facultative du bac". Ça ne demande absolument aucun investissement, aucun cours, juste des correcteurs et examinateurs agréés.queen
Comme il y a pas mal de jeunes qui s'amusent à apprendre cette langue, ils peuvent gagner quelques points en plus.

En Grande-Bretagne, le programme "Springboard to languages" se vend dans les écoles primaires. Il n'y en a que quatre por le moment, mais le projet est très jeune, on verra s'il fera tache d'huile (je l'espère). Comme les instits de primaire sont très peu compétents en langues étrangères, ils apprécient cette aide, qui leur met "le pied à l'étrier si j'ose dire, ainsi qu'à leurs élèves. Voir aussi ici
et ici (PDF en anglais)

Mais le principal chantier à mener actuellement, ce n'est pas de construire des scenarii d'enseignement de l'espéranto dans le monde ou en Europe, c'est d'informer la population, les parents d'élèves, les enseignants, les citoyens en général, pour que peu à peu les représentations mentales évoluent, puis qu'il y ait l'émergence d'une demande dont certains élus se saisiront à leur tour. Le passage par la case "politique" est obligatoire. Il faudra bien que de plus en plus d'élus se donnent la peine de lire le rapport Grin...

Et de ce point de vue, Hoblen a été assez courageuse (quoi qu'un peu casse-cou) de lancer le débat sur un forum politique.

On a du chemin à faire....

(19h51: je corrige une faute de frappe)


Dernière édition par hemionino le Mer 8 Oct 2008 - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 68
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

Projet d'introduction de l'esperanto Empty
MessageSujet: Re: Projet d'introduction de l'esperanto   Projet d'introduction de l'esperanto Icon_minitimeMer 8 Oct 2008 - 18:47

hemionino a écrit:
Et de ce point de vue, Hoblen a été assez courageuse (quoi qu'un peu casse-cou) de lancer le débat sur un forum politique.
Certains l'ont même trouvée casse-couilles. lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
hemionino



Féminin Nombre de messages : 38
Age : 67
Localisation : Charente
Date d'inscription : 30/09/2008

Projet d'introduction de l'esperanto Empty
MessageSujet: Re: Projet d'introduction de l'esperanto   Projet d'introduction de l'esperanto Icon_minitimeMer 8 Oct 2008 - 19:54

Ben oui, on est tous pareils: on trouve saoûlant ce qui nous dérange dans notre confort intellectuel. Moi comme les autres...Projet d'introduction de l'esperanto 474620
(enfin pas toujours!) Projet d'introduction de l'esperanto 150747
Revenir en haut Aller en bas
hloben

hloben

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 45
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

Projet d'introduction de l'esperanto Empty
MessageSujet: Re: Projet d'introduction de l'esperanto   Projet d'introduction de l'esperanto Icon_minitimeMer 8 Oct 2008 - 20:52

Jean-Luc a écrit:
hemionino a écrit:
Et de ce point de vue, Hoblen a été assez courageuse (quoi qu'un peu casse-cou) de lancer le débat sur un forum politique.
Certains l'ont même trouvée casse-couilles. lol!

encore le terme "casse-couilles" est un peu édulcoré, j'en suis consciente...
mais bon, ça valait le coup !
Revenir en haut Aller en bas
Esperantulo



Masculin Nombre de messages : 27
Age : 44
Localisation : esperantisto
Date d'inscription : 07/10/2008

Projet d'introduction de l'esperanto Empty
MessageSujet: Re: Projet d'introduction de l'esperanto   Projet d'introduction de l'esperanto Icon_minitimeMer 8 Oct 2008 - 20:55

Comment mettre en place les écoles pilotes?



Déjà il faut savoir quels sont les besoins. En résumé, pour une étude expérimentale, il faudrait 10 classes de 25 élèves de niveau CE1 avec 4 heures de cours hebdomadaire, soit au total 250 élèves avec 40 heures de cours d'espéranto par semaine. Donc techniquement 2 enseignants d'espéranto sont suffisants, mais on utilisera plutôt 4 enseignants pour avoir de la marge de manœuvre pour placer plus facilement les cours dans les cases horaires des écoles primaires.



Par ce moyen, on pourra évaluer correctement l'aspect propédeutique de l'espéranto. Si en plus, on met en place dans au moins 4 pays différents ( par exemple France, Allemagne, Pologne et Finlande), donc 1000 élèves et 16 enseignants au passage on peut évaluer la communication de base par l'espéranto.



Donc au niveau financement, cela ne va pas trouer l'économie des états participants à cette expérience.



Maintenant comment motiver les chefs d'établissement? Là dessus, on aura besoin des gouvernements et surtout des services de l'éducation nationale, pour expliquer correctement le but de cette expérience, c'est à dire vérifier l'aspect propédeutique de l'espéranto déjà évalué lors des tests de Paderborn. Et faire une garantie de remise à niveau des élèves en cas d'échec de la valeur propédeutique de l'espéranto, ce qui ne devrait pas arriver du fait des tests de Paderborn.



Ce type d'expérience fut pratiqué pour les classes européennes, pour Erasmus et autres.



Maintenant dans le cas d'une évaluation positive. Comment mettre cela en pratique dans sa généralisation? À tout le système. Plusieurs phases peuvent se mettre en place.



La première, la teneur des programmes, un programme d'aide à l'apprentissage le projet EVLANGUE basé sur la découverte des différentes graphies et sonorités des langues peut être mis en place, techniquement, il ne nécessite pas de personnel en plus car il s'agit d'un support que n'importe quel enseignant du primaire peut utiliser par une toute petite formation. Ce petit projet peut être mis en maternelle comme complément de découverte des langues. Le CP est dévolue à la maitrise basique et correcte de la langue maternelle et dans les classes au-dessus on introduit les langues dont l'espéranto en premier donc au CE1.



Donc le seul point est la formation des enseignants, deux axes sont utilisables parallèlement, former les profs des écoles à l'espéranto par la formation continue et universitaire; et recycler ou reformer une partie des profs de langues par le même procédé. L'avantage par les profs de langue puisqu'ils maitrisent déjà une langue et qu'ils possèdent déjà la pédagogie de l'enseignement des langues, leur formation sera plus courte que celle des professeurs des écoles. En fait toute l'évolution se joue sur cet aspect propédeutique de l'espéranto, le reste n'a pas beaucoup de changement à faire puisque tout est déjà mis en place lorsque l'aspect propédeutique existe.



Maintenant la suite du projet. A partir du CE2, on commence les langues vivantes, la première du fait du contexte actuelle sera l'anglais, puis en 6eme on peu introduire une autre langue et en 3eme une troisième langue vivante, voir plus par la suite mais là intervient un gros problème logistique.



Dans le cas d'un possible transfert de l'anglais vers l'espéranto se mettant en place, on pourrait modifier les langues vivantes apprises et donc conduire vers un multilinguisme beaucoup plus diversifié, c'est à dire que la première langue étrangère ne serait plus l'anglais.



Certains peuvent se dirent, quel est l'intérêt de l'espéranto en dehors de son coté égalité des peuples et des individus au niveau de la communication linguistique. Contrairement à certains, ce n'est pas son coté humaniste qui m’a attiré dans cette langue, mais plutôt son coté potentiellement pragmatique dans un projet à moyen terme.



Je vous explique, j'ai fait un constat que la maitrise des langues n'était pas aussi facile que ce que l'on dit et qu'il existe réellement un problème de communication et une dépense de plus en plus importante dans l'apprentissage des langues. Donc j'ai cherché des solutions, dont l'espéranto, c'est celle que j'ai retenu par sa facilité d'apprentissage tout en donnant une bonne maitrise dans la communication et donc une réduction du cout ( voir pour cela le site de C PIRON ainsi que son livre « le défi des langues du gâchis au bon sens »).



Mais aussi d'autres rapports plus officiels montrent ce qu'induit l'apprentissage des langues au niveau économique. Le rapport Legendre montre une raréfaction du choix des langues comme l'italien ou l'allemand alors qu'au niveau économique nous en avons besoin, une augmentation de l'espagnol alors qu'au niveau économique pas autant besoin que cela. Les rapports ETS montrent la faiblesse dans la maitrise de l'anglais dans le monde des affaires au niveau de nombreux pays, donc une perte potentielle économique des entreprises. Le rapport Grin évalue les couts du tout à l'anglais, du multilinguisme et de l'espéranto avec comme conclusion une grande économie pour l'espéranto mais applicable que dans projet à moyen terme dans une concordance des états, sinon il propose le multilinguisme en attendant malgré son cout important. Et le petit dernier le rapport ELAN commandé par l'UE, indique clairement un manque de profits des entreprises européennes de 100 milliards d'euro par an en version soft, avec comme conclusion un manque de maitrise de l'anglais de façon important et surtout un manque de diversité linguistique des entreprises. L'ensemble des rapports montre indiscutablement un problème économique dans notre approche actuelle de la maitrise des langues. Alors bien sur, s'il n'existait pas de solution, cela serait et resterait seulement un état de fait où l'on ne changerait rien sauf apprendre plus. Mais il existe cette solution qui du fait de certains préjugées personne n'évalue objectivement.

D'où ce projet que je propose, évaluable par étapes successives dont la pré-évaluation de Paderborn et de C PIRON et GRIN donnent des indices confortants dans sa valeur.
Revenir en haut Aller en bas
Esperantulo



Masculin Nombre de messages : 27
Age : 44
Localisation : esperantisto
Date d'inscription : 07/10/2008

Projet d'introduction de l'esperanto Empty
MessageSujet: Re: Projet d'introduction de l'esperanto   Projet d'introduction de l'esperanto Icon_minitimeMer 8 Oct 2008 - 21:07

Hemionimo, je comprend parfaitement votre point de vue, mais ce projet personnel n'est pas de moi à l'origine mais de C Piron, la difference, c'est que j'y applique des analyse gouvernementales ou européennes. En résumé, je propose une solution parmis tant d'autres expérimentée mais non exploité par les instances actuellement. le but est de tenter de mettre l'esperanto en place comme la tantative anglaise actuelle, comme aussi l'explication de la langue au public et aux politiques, comme le mettre en option au bac.
Revenir en haut Aller en bas
hloben

hloben

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 45
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

Projet d'introduction de l'esperanto Empty
MessageSujet: Re: Projet d'introduction de l'esperanto   Projet d'introduction de l'esperanto Icon_minitimeMer 8 Oct 2008 - 21:36

10 classes de 25 élèves de niveau CE1... ce n'est pas la même à boire...
ce serait intéressant de contacter cette école de villeneuve d'ascq...
Revenir en haut Aller en bas
ArnoLagrange

ArnoLagrange

Masculin Nombre de messages : 59
Age : 62
Localisation : Aude
Date d'inscription : 01/10/2008

Projet d'introduction de l'esperanto Empty
MessageSujet: Re: Projet d'introduction de l'esperanto   Projet d'introduction de l'esperanto Icon_minitimeMer 8 Oct 2008 - 22:26

Esperantulo a écrit:
Comment mettre en place les écoles pilotes?
D'où vient ce texte ? Et où sont les références aux textes cités (tests de Paderborn, projet EVLANGUE, rapport Legendre, rapport Grin, rapport ELAN, rapport ETS, site de C PIRON, livre « le défi des langues du gâchis au bon sens »))? je ne dispose que du rapport Grin.


  • L'enseignement des langues étrangères comme politique publique Rapport Grin
Revenir en haut Aller en bas
Esperantulo



Masculin Nombre de messages : 27
Age : 44
Localisation : esperantisto
Date d'inscription : 07/10/2008

Projet d'introduction de l'esperanto Empty
MessageSujet: Re: Projet d'introduction de l'esperanto   Projet d'introduction de l'esperanto Icon_minitimeJeu 9 Oct 2008 - 9:52

rapport Legendre: http://www.senat.fr/rap/r03-063/r03-063.html

site de C Piron: http://claudepiron.free.fr/

rapport Grin: http://cisad.adc.education.fr/hcee/documents/rapport_Grin.pdf

rapport ELAN:
http://ec.europa.eu/education/policies/lang/doc/elan_fr.pdf

projet evlang: http://jaling.ecml.at/french/texte_intro.htm

ETS: http://www.fr.toeic.eu/

Donc voici les les liens
Revenir en haut Aller en bas
Esperantulo



Masculin Nombre de messages : 27
Age : 44
Localisation : esperantisto
Date d'inscription : 07/10/2008

Projet d'introduction de l'esperanto Empty
MessageSujet: Re: Projet d'introduction de l'esperanto   Projet d'introduction de l'esperanto Icon_minitimeVen 10 Oct 2008 - 14:25

A hemionino, et pourquoi pas faire un Springboard to Languages à la francaise? Ce que je propose justement dans le projet, c'est de partir de là, après la suite on verra en temps et en heure
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Projet d'introduction de l'esperanto Empty
MessageSujet: Re: Projet d'introduction de l'esperanto   Projet d'introduction de l'esperanto Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Projet d'introduction de l'esperanto
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet d'introduction de l'esperanto
» Projet mini-bibliothèque en centre de loisirs pour enfants
» introduction à la psychologie sociale
» Projet de centrale thermo-solaire de Aïn Beni Mathar
» Projet de loi 51

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Europe-
Sauter vers: