Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Crise Financière et économique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
marco11



Nombre de messages : 5812
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Sam 25 Oct 2008 - 13:42

Mais dans la réalité nous allon tous trinquer , Jean-luc , de bas en haut , le phénomène de la boule de neige qui termine en avalanche ...
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Sam 25 Oct 2008 - 20:57

Je conseille a tous de s'inscrire a ce site (pro-at.com)
http://www.pro-at.com/forums-bourse/profil-membre.php?pseudo=Roque
Et de lire les analyses de "Roque" (c'est apparemment un trader, auteur du lien posté par Juju, et qui connait tres bien son sujet!).
Il est parfois un peu technique, mais souvent pedagogue et il fait toujours appel a moults graphiques bien commentés et eclairants.
Extraits:

Sur la nature de la crise et ses causes

"Beaucoup de commentateurs s'interrogent sur l'origine de la crise. À l'évidence ceux-ci n'ont pas lu MINSKY et compris que la crise est inhérente au système monétaire d'après guerre : La dette pour financer la dette.
Cette crise est l'arrière petite fille du reniement unilatéral par les Etats-Unis des accords de Bretton-Woods leur donnant un droit de tirage incommensurable, la petite fille des bidouillages élaborés par Clinton et son acolyte Greenspan sur les taux de réserves obligatoires des banques et la fille directe de financiers fous qui s'appuyant sur des mécanismes incompréhensibles du commun des mortels ont voulu faire croire au mouvement perpétuel de l'argent : tous gagnants et tout le temps. "

Sur la politique de Paulson
"Les actions successives du gouvernement américain se traduisent aujourd'hui par un flot de dollars. J'ai déjà écrit plusieurs fois que TOUT, absolument TOUT, serait entrepris pour éviter un éclatement du système quitte à demander aux pompiers de jeter de l'huile sur le feu pour tenter d'éteindre l'incendie (ou des dollars en l'occurrence). La monnaie fiduciaire reposant sur la PROGRESSION de la dette il est devenu IMPENSABLE pour les gouvernements d'aujourd'hui d'accepter une contraction de la masse monétaire (contraction du crédit)."

Et un conseil de sa part que nous avons tous suivi ici j'espere!
"Sur la file « Crises, kracks et spéculations... » DIVINE a posté un lien vers une vidéo éducative remarquable « Money as Debt » ou « L'argent dette » de Paul Grignon. C'est un magnifique exposé de 45 minutes, clair et synthétique, sur la monnaie « moderne » que tout le monde DOIT regarder."
Revenir en haut Aller en bas
capitole



Masculin Nombre de messages : 1104
Age : 48
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Dim 26 Oct 2008 - 18:13

juju41 a écrit:
La chine ne peut se permettre d'ignorer la crise aus Etats-Unis


les USA sont carrément coincés par la Chine, qui elle même ne peut pas se débarasser des Bons du Trésor, sous peine de perdre beaucoup...

d'après le LEAP ils vont perdre de toutes façons au moins 70 % (dans une hypothèse extrêmement optimiste) de leurs actifs libellés en $, soit environ $800 milliards.

juju41 a écrit:
BOURSE - Bourse: les "hedge funds" fuient et mettent à mal les marchés

C'est seulement maintenant que les choses sérieuses commencent : jusque là on parlait de 10.000 malheureux milliards de dollars de risque, mais avec le mouvement des hedge funds et la faillite consécutive des fonds de pension on arrive à un risque de 500.000 Mds...

mais Sarko avec ses petits bras musclés va arriver pour nous sauver

juju41 a écrit:
Alan Greenspan en plein "désarroi": il y a une grosse "faille" dans le capitalisme...
"[/i]

"Le modèle de gestion des risques tenait depuis des décennies. Mais l'ensemble de cet édifice intellectuel s'est effondré l'été dernier."

http://cordonsbourse.blogs.liberation.fr/cori/2008/10/alan-greenspan.html?xtor=RSS-450

quel comédien, il a vraiment raté sa carrière

juju41 a écrit:
Le DOLLAR ...se meurt


un peu complexe , mais les courbes font peur....


Le dollar a déjà perdu 97 % de sa valeur en 30 ans...il n'en reste plus grand chose sauf dans l'esprit de ceux qui en achètent encore on ne sait pas très bien pourquoi. Mais apparemment ils se sont rendu compte de leur bourde depuis quelques semaines...

juju41 a écrit:
BOURSE - Bourse: les "hedge funds" fuient et mettent à mal les marchés


C'est seulement maintenant que les choses sérieuses commencent. Le risque "systémique" des subprimes c'était $10.000 Mds. Avec les mouvements des hedge funds et la faillite consécutive des fonds de pension qui s'annonce, on parle d'un risque de 500.000Mds.

Il faudra au moins un demi-SARKO et ses petits bras musclés pour sauver tout ça
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Lun 27 Oct 2008 - 9:07

Le VIX et la confusion des marchés, par Paul Jorion

26 octobre 2008


Veillée d’arme. Le VIX, l’indice de la volatilité des marchés surnommé la « jauge de la peur », a atteint des sommets. Paul Jorion, qui l’interpréte comme une mesure de la « confusion » régnant sur les marchés, considère que « le fait qu’il ait battu un record vendredi ne présage rien de bon pour la semaine qui s’ouvre. »

Par Paul Jorion, 26 octobre 2008
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Lun 27 Oct 2008 - 10:20

Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Lun 27 Oct 2008 - 11:09

Bourse : trois questions autour de la chute des marchés
[ 27/10/08 - 10H56 ]


La violente et soudaine chute qu'ont connue les Bourses la semaine passée n'a pas d'explication logique et claire. Trois questions pour comprendre la logique des marchés, qui semblent avoir perdu toute force de rappel.
Injustifiée, irrationnelle, aberrante... La violente et soudaine chute qu'ont connue les Bourses la semaine passée n'a pas d'explication logique et claire en l'absence de statistiques nouvelles. Les marchés semblent avoir perdu toute force de rappel, ils semblent guidés avant tout par des facteurs techniques (liquidation de portefeuilles...) ou ayant trait à la psychologie des investisseurs.



· Les " hedge funds " ont-ils accéléré le mouvement de baisse ?



Privés de financement, ces acteurs, qui recourent souvent à l'endettement, sont en train de vendre massivement l'ensemble de leurs actifs (actions, obligations...) afin de rendre leur argent - ou ce qu'il en reste - aux investisseurs. Le marché s'attend en effet à une hausse vertigineuse des faillites des " hedge funds " ou des fonds d'arbitrage. Faute de données centralisées et auditées sur ces acteurs, qui ne sont pas tenus de déclarer leurs performances (actifs, risques...) à un régulateur, les bruits les plus alarmistes circulent. Certains voient le quart des 8.000 à 10.000 fonds mettre la clef sous la porte d'ici à la fin de l'année. D'autres avancent qu'entre un tiers et la moitié des " hedge funds " seraient emportés dans la débâcle. Vu la complexité de leurs transactions, stratégies ou techniques, ces dégagements créent une onde de choc majeure sur tous les marchés et rendent les stratégies de diversification caduques. C'est le krach dans le krach, celui d'une catégorie d'acteurs qui a crû trop vite et dont on a peut-être surestimé les capacités à créer de la valeur.



· Quels sont les facteurs techniques qui accentuent la glissade des marchés ?



Aucune étude ne pointe un type ou un style de gestion donné (quantitative...) comme particulièrement déstabilisant lorsque les marchés baissent. En tant que telle, la gestion quantitative (à base de modèles) n'est pas plus responsable que la gestion discrétionnaire (le gérant prend les décisions seul). En revanche, des facteurs techniques peuvent accentuer la baisse des Bourses. C'est le cas des fameux " ordres stop ", ces ordres de vente qui se déclenchent automatiquement quand le marché descend sous un certain seuil. Ils sont conçus pour protéger la valeur des portefeuilles. Problème, les intervenants ont tendance à placer ces ordres aux mêmes endroits et seuils de telle sorte que, lorsque les cours les atteignent, ils effectuent une glissade du fait de cette concentration massive d'ordres de vente. La psychologie des intervenants dans les marchés baissiers peut être aussi néfaste que dans les phases de hausse : pessimisme excessif, comportement moutonnier, aversion au risque...



· Peut-on fermer les Bourses pour tenter de restaurer le calme ?



Confrontées à la panique généralisée sur les marchés, certaines voix appellent à une fermeture des marchés. Pour Nouriel Roubini, cela semble être une certitude. " Ne soyez pas étonnés si les autorités sont obligées de fermer les marchés dans les jours qui viennent ", a prédit jeudi soir l'économiste à l'université de New York lors d'une conférence à Londres. Pour le moment, la règle est de favoriser le bon fonctionnement des marchés, donc pas d'interruption des cotations à Wall Street avant un plongeon ou un envol de 1.100 points du Dow Jones.



Arrivé à ce seuil, l'opérateur de la Bourse active les coupe-circuits étrennés au lendemain du krach de 1987. Le dispositif est souple puisque, au pire, les cotations sont suspendues une heure si cela se produit le matin. A ce jour, ce système n'a servi que le 27 octobre 1997, en pleine crise asiatique. Il avait alors suffi, selon les mesures de l'époque, de deux chutes successives - de 350 points, puis de 550 points - pour mettre les négociations en pointillé. Lors des séances récentes, les coupe-circuits auraient pu entrer en scène. Et, ironie de l'histoire, pour enrayer un fort rebond. Lors de la séance du 13 octobre, l'indice Dow Jones avait pris jusqu'à 976,80 points, soit un gain de 11,56 %.



Dans le passé, les places américaines ont toutefois connu les affres de la fermeture, et ce pendant quatre jours. La raison n'était pas la folie des marchés mais celle des hommes. C'était au lendemain du 11 septembre 2001 et des attentats terroristes du World Trade Center. En Europe, les entreprises de marché n'utilisent pas de coupe-circuits sur les indices globaux mais de simples réservations sur les valeurs. Ainsi, Nyse Euronext, à Paris, suspend les cotations de deux à cinq minutes lorsqu'une valeur dévisse ou progresse de plus de 10 %. De quoi laisser une belle marge de manoeuvre à la volatilité.


http://www.lesechos.fr/patrimoine/bourse/300304441-bourse-trois-questions-autour-de-la-chute-des-marches.htm
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Lun 27 Oct 2008 - 11:21

La chute continue : à 11:13, 2 986.87 soit -6.48%.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
capitole



Masculin Nombre de messages : 1104
Age : 48
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Lun 27 Oct 2008 - 11:34

juju41 a écrit:
Bourse : trois questions autour de la chute des marchés
[ 27/10/08 - 10H56 ]


La violente et soudaine chute qu'ont connue les Bourses la semaine passée n'a pas d'explication logique et claire.



peut-être que tout simplement les marchés lisent notre forum ?
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Lun 27 Oct 2008 - 15:06

Revenir en haut Aller en bas
capitole



Masculin Nombre de messages : 1104
Age : 48
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Lun 27 Oct 2008 - 17:20

avec un siège à NEW YORK ou à GUANTANAMO ?
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Lun 27 Oct 2008 - 17:21

aux iles Caiman, par exemple!
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Lun 27 Oct 2008 - 17:27

tiens, ça y'est
on en en dessous de 3000 points...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Lun 27 Oct 2008 - 17:31




NYT : Le Dow à 7000 ? 700 ?

Les "experts" sont incapables de fixer un plancher à la chute de la bourse US. Aujourd’hui, ce krach vient "seulement" en quatrième position. Mais seul un an nous sépare du sommet. Combien de temps va-t-il s’écouler avant d’avoir touché le fond ?

Inconnues

Les économistes des grandes banques avouent leur impuissance à évaluer l’ampleur de la crise.

Nomura (banque d’affaire japonaise) :



Lorsque les marchés se comportent de la façon actuelle, tenter d’expliquer de tels mouvements extrêmes par rapport aux fondamentaux des entreprises ou de l’économie est virtuellement impossible.

Barclays :


Cette première correction de cycle de crédit "neomoderne" est encore loin de se conclure. La valeur plancher des actions/ les maximums des écarts de taux/ la chute des devises des émergents appartiennent encore au futur.... De mauvaises surprises nous attendent encore.

Exposition

Ambrose Evans-Pritchard :


Les pays émergents comptent pour 3/4 dans le total des 4 700 milliards de prêts octroyés durant le boom du crédit par les banques en Europe de l’Est, en Amérique Latine et en Asie. Cette somme dépasse largement le montant de la débâcle des crédits hypothécaires US.




L’arme ultime : monétiser la dette

Lorsque les politiques monétaires n’embrayent plus sur le réel - i.e. lorsque les taux directeurs sont proches de zéro, ou que l’Etat ne parvient plus à lever des fonds via l’emprunt, la seule solution pour injecter de l’argent dans l’économie anémiée c’est la planche à billet. Cela consiste à racheter des bons du Trésor avec de l’argent nouvellement créé.

La Deutsche Bank évoque la possibilité de ce scénario "impensable" (ndlr : en Allemagne l’inflation est tabou - on comprend pourquoi ) :






La troisième vague



Après le marché du crédit, la bourse, la tempête sur le marché des devises rend encore plus périlleuse une situation déjà extrêmement difficile.

Le processus de deleveraging, de liquidation généralisée, en gagnant les marchés émergents a eu pour effet de distordre à l’extrême le canal par lequel circulent au niveau mondial les flux de capitaux : le marché des devises. Le rapatriement massif et généralisé des capitaux internationaux provoque simultanément une hausse du dollar et une chute libre de la plupart des monnaies à l’exception du yen qui bénéficie de la liquidation du carry trade.

Avec des variations proche de 20% en l’espace d’une semaine, c’est la possibilité même du commerce mondial qui est remise en cause.

Aucune entreprise ne peut supporter une telle volatilité, aucun contrat ne peut être signé ni exécuté dans un tel environnement.

Mais cette bourrasque qui gagne les pays émergents porte en elle une autre conséquence. Les banques des pays développés y ont des créances pour un montant de 4 700 milliards. Voilà donc fragilisée une nouvelle classe d’actif du système financier international, avec de nouvelles pertes et dépréciations à l’horizon, largement supérieures à celles dues à l’immobilier américain.

De fracture en fracture, des pans entiers du système sont en train de sombrer. Si aucun coup d’arrêt n’est donné rapidement à cette spirale dépressive, une chose est sûre : ce processus de destruction fort peu créatrice à l’oeuvre va laisser derrière lui un champ de ruine.

Si rien n’est fait, les Etats, les économies, seront en faillite dans les mois qui viennent, tant les sommes en jeu dépassent de jour en jour les capacités de refinancement, sauf à laisser sortir, comme le suggère Jacques Sapir, le vieux démon de sa boite : l’inflation.



http://contreinfo.info/rubrique.php3?id_rubrique=50
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Lun 27 Oct 2008 - 17:36

juju41 a écrit:



NYT : Le Dow à 7000 ? 700 ?

Les "experts" sont incapables de fixer un plancher à la chute de la bourse US. Aujourd’hui, ce krach vient "seulement" en quatrième position. Mais seul un an nous sépare du sommet. Combien de temps va-t-il s’écouler avant d’avoir touché le fond ?


la question est surtout... où est le fond... ???
c'est encore loin ???
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Lun 27 Oct 2008 - 17:38

Tais toi et rame... rendeer
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Lun 27 Oct 2008 - 17:44

tant que le nouveau président américain n'a pas pris ses fonctions (mon Dieu, faites que cela soit obama!!!!), on continuera la chute de toute façon...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Lun 27 Oct 2008 - 17:45

hloben a écrit:
tant que le nouveau président américain n'a pas pris ses fonctions (mon Dieu, faites que cela soit obama!!!!), on continuera la chute de toute façon...
Même après (oui, pourvu que ce soit Obama !), c'est pas certain que la chute ne continue pas.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Lun 27 Oct 2008 - 17:53

Après le krach, Alan Greenspan au banc des accusés

extrait

Plus les cours des actions s'effondrent, plus les liquidations automatiques de positions se multiplient... et entraînent un effet domino. Certains gérants de fonds de pension américains tenteraient également de dégager des liquidités à tout prix pour compenser des pertes encaissées sur les dérivés de crédit.
Il s'ensuit une fuite éperdue vers la sécurité : le rendement des T-Bonds à 30 ans aux Etats-Unis vient de tomber à son plus bas niveau depuis 1997 (à 3,92%). Même mieux rémunéré que le billet vert -- toutes maturités confondues --, l'euro n'en tire aucun bénéfice : le phénomène de rapatriement des capitaux vers les Etats-Unis l'emporte sur tout autre facteur fondamental. La monnaie unique vient ainsi d'inscrire un nouveau plancher un peu en-dessous des 1,25 $, avant de rebondir vers 1,2640 $ -- soit -5% sur la semaine.
C'est également la panique sur les marchés de matières premières avec -5% sur le pétrole, à 64,4 $ sur le NYMEX. La chute atteint 33% depuis le 1er octobre, et plus de 43% depuis le 22 septembre -- un mouvement de baisse également sans précédent historique.
La réduction des quotas de l'OPEP de -1,5 million de barils par jour annoncée vendredi matin n'a pas permis à l'or noir de se redresser, sauf légèrement en toute fin de journée.
L'or-métal -- valeur refuge par excellence -- a été emporté par la tourmente lui aussi. Il a plongé de 5% sous les 700 $ (pour se rapprocher des 690 $)... mais au final, c'est le seul qui s'en tire sans trop de casse : l'once a rebondi de 1,3% à plus de 730 $ l'once.
** C'est tout le système financier -- devises, actions, matières premières -- qui semble se désintégrer depuis la mise en faillite de Lehman et le surgissement de la colossale menace que font peser les CDS sur l'économie réelle. Il s'agit surtout de spéculation sur le risque au sens littéral... et les assureurs n'ont plus les moyens de payer la prime, ils sont tous en faillite ou le seraient en honorant leurs engagements.
Ce système financier porte l'empreinte d'Alan Greenspan : nous ne résistons pas au plaisir de vous livrer sa "confession" du 23 octobre, prononcée devant un parterre de membres du Congrès US jeudi matin... à méditer en ces temps de krach.
Placé en situation d'accusé, l'ex-patron de la Fed avoue qu'il y avait une "faille" dans son appréciation du fonctionnement du système financier... lequel avait merveilleusement fonctionné durant 40 ans. Il concède avoir surestimé le bénéfice que l'économie pouvait tirer de la dérégulation ; il reconnaît aussi ne pas avoir mesuré à quel point la prolifération des dérivés de crédit, et notamment des CDS, augmentait le risque global au lieu de le neutraliser.
En ce qui concerne sa politique d'argent gratuit menée de 2002 à 2005, il est d'avis que c'était la stratégie dont les Etats-Unis avaient besoin -- mais il a sous-estimé l'impact de la prolifération de la liquidité dans l'expansion de l'industrie des dérivés de crédit.
Greenspan n'a jamais manifesté d'inquiétude -- sinon très tardivement -- lors du gonflement de la bulle immobilière. Il n'a pas non plus cherché à contrôler l'expansion de la masse monétaire -- la Fed avait d'ailleurs décidé de ne plus la rendre publique depuis mars 2005 -- car elle s'avérait globalement non inflationniste (le prix des matières et de l'énergie n'a vraiment explosé qu'après qu'il a transmis le flambeau à Ben Bernanke).
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Lun 27 Oct 2008 - 17:58

juju41 a écrit:
Tais toi et rame... rendeer
En l'occurrence, ce serait plutôt : « Tais-toi et creuse ! »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Lun 27 Oct 2008 - 18:00

voui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Lun 27 Oct 2008 - 18:17

Ou "tais-toi et coule".
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Mar 28 Oct 2008 - 6:58

L’Europe au bord de la crise monétaire, par Ambrose Evans-Pritchard
27 octobre 2008Les mouvements massifs de capitaux qui fuient le risque provoquent une crise gravissime sur le front des devises, en une réédition de celle qui avait éprouvé l’Asie en 1996. Mais cette fois, le monde entier est concerné, de l’Amérique Latine à l’Europe de l’Est sans oublier l’Asie. A tel point que Krugman, reprenant l’expression forgée par feu Saddam Hussein, la qualifie aujourd’hui de « mère de toute les crises. » Dans cette nouvelle tourmente, contrairement à la première vague qui avait frappé le crédit, c’est l’Europe - et ses banques - qui sont en première ligne, avec une exposition aux pays émergents qui se chiffre en trillions de dollars. Au risque de voir exploser l’Union Monétaire ? Certains l’envisagent, et en tout cas mettent un prix sur ce futur potentiel. Voici les faits, rapportés par Evans-Pritchard.


Par Ambrose Evans-Pritchars, The Telegraph, 26 octobre 2008
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Mar 28 Oct 2008 - 8:01



« Les USA ont pillé les richesses du monde grâce à la domination du dollar », accuse une tribune publiée par le Quotidien du Peuple.

25 octobre 2008

Le quotidien officiel du régime a publié vendredi une tribune accusant les USA d’avoir outrageusement tiré profit du statut « hégémonique » du dollar et appelle à une alliance entre l’Asie et l’Europe pour contrebalancer la domination américaine sur les échanges mondiaux.

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2278
Revenir en haut Aller en bas
frantibus

avatar

Masculin Nombre de messages : 381
Age : 70
Localisation : émigré en Valais, Suisse
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Mar 28 Oct 2008 - 10:04

Ils n'ont pas tort !

Voila le centre de gravité du monde qui se déplace. La terre va changer de trajectoire autour du soleil. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Mar 28 Oct 2008 - 10:12

ah... on disait sur des sites "ésotériques" que la terre allait basculer sur ses pôles... et l'est allait passer à l'ouest, et le sud au nord (le 21/12/12) (et hop !)

... du coup, j'étais embêtée : ma baie vitrée donne sur le sud... je vais la retrouver au nord !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   Mar 28 Oct 2008 - 10:14

de toute façon ta baie vitrée sera toujours dans le bon sens, car si la terre bascule (épisode très improbable), le soleil sera au nord
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Crise Financière et économique   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Crise Financière et économique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Crise économique au ... Vatican
» BŒUF ÉCONOMIQUE
» L'année économique et sociale 2009.
» Pensées rationnelles pour surmonter nos peurs lors d'une crise de panique
» Politique économique du Modem ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Monde-
Sauter vers: