Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
 

 Reporters sans frontières: la France 35 ème

Aller en bas 
AuteurMessage
Urban

Urban

Masculin Nombre de messages : 323
Age : 44
Localisation : 6ème circonscription du 95
Date d'inscription : 13/05/2007

Reporters sans frontières: la France 35 ème Empty
MessageSujet: Reporters sans frontières: la France 35 ème   Reporters sans frontières: la France 35 ème Icon_minitimeMer 22 Oct 2008 - 20:54

Depuis deux ans, la France (35e) détient le record européen en nombre
d’interventions policières ou judiciaires liées au secret des sources,
avec cinq perquisitions, deux mises en examen et quatre convocations de
journalistes. Le placement en garde à vue de Guillaume Dasquié
(geopolitique.com) par la Direction de la surveillance du territoire
(DST) en décembre 2007, les perquisitions et la mise en examen d’un
journaliste d’Auto Plus, prouvent que la protection du secret des
sources n’est toujours pas garantie au "pays des droits de l’homme".

Pour voir le classement complet:
http://www.rsf.org/article.php3?id_article=28999
Revenir en haut Aller en bas
http://regionales2010.modem95.org/
marco11

marco11

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 53
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

Reporters sans frontières: la France 35 ème Empty
MessageSujet: Re: Reporters sans frontières: la France 35 ème   Reporters sans frontières: la France 35 ème Icon_minitimeJeu 23 Oct 2008 - 7:13

Merci Urban , très intéressant et surprenant .
Revenir en haut Aller en bas
Floran

Floran

Nombre de messages : 1955
Localisation : France
Date d'inscription : 13/12/2007

Reporters sans frontières: la France 35 ème Empty
MessageSujet: Re: Reporters sans frontières: la France 35 ème   Reporters sans frontières: la France 35 ème Icon_minitimeJeu 23 Oct 2008 - 10:06

j'ai toujours trouvé absurde c'est classement...
Premier Islande... waaa... Comparé l'Islande (à visiter) et la France dans ce domaine, c'est assez complexe.

En 21ème, la Jamaique et 23 la Namibie, pays réputé pour leur grande démocratie et l'efficacité de leurs polices. Deux Etats de droit parfait...

Pour parfaire, le Bouthan est 74ème... la bonne blague, remarquez il y a 20ans il n'y avait AUCUN média, oui aucun. Alors, 74ème c'est pas mal...

Bref, aucun intérêt sauf pour Mennard.
Revenir en haut Aller en bas
capitole



Masculin Nombre de messages : 1104
Age : 50
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/06/2008

Reporters sans frontières: la France 35 ème Empty
MessageSujet: Re: Reporters sans frontières: la France 35 ème   Reporters sans frontières: la France 35 ème Icon_minitimeJeu 23 Oct 2008 - 10:15

Il serait souhaitable que RSF commence par faire la lumière sur son propre financement en provenance des Etats-Unis sans invoquer le secret des sources...

Ses classements et interventions diverses seraient plus crédibles
Revenir en haut Aller en bas
Floran

Floran

Nombre de messages : 1955
Localisation : France
Date d'inscription : 13/12/2007

Reporters sans frontières: la France 35 ème Empty
MessageSujet: Re: Reporters sans frontières: la France 35 ème   Reporters sans frontières: la France 35 ème Icon_minitimeJeu 23 Oct 2008 - 10:18

capitole a écrit:
Il serait souhaitable que RSF commence par faire la lumière sur son propre financement en provenance des Etats-Unis sans invoquer le secret des sources...

Ses classements et interventions diverses seraient plus crédibles
Ne dis pas ça! Sinon il va encore aller sur tous les plateaux de France (qui n'est que 35ème) pour nous faire des leçons!
Revenir en haut Aller en bas
capitole



Masculin Nombre de messages : 1104
Age : 50
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/06/2008

Reporters sans frontières: la France 35 ème Empty
MessageSujet: Re: Reporters sans frontières: la France 35 ème   Reporters sans frontières: la France 35 ème Icon_minitimeJeu 23 Oct 2008 - 10:43

je croyais qu'il se barrait à la fin de l'année ?
Revenir en haut Aller en bas
marco11

marco11

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 53
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

Reporters sans frontières: la France 35 ème Empty
MessageSujet: Re: Reporters sans frontières: la France 35 ème   Reporters sans frontières: la France 35 ème Icon_minitimeJeu 23 Oct 2008 - 10:47

Ah bon ? des USA ?

j'apprends des choses avec vous 2 .
Revenir en haut Aller en bas
capitole



Masculin Nombre de messages : 1104
Age : 50
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/06/2008

Reporters sans frontières: la France 35 ème Empty
MessageSujet: Re: Reporters sans frontières: la France 35 ème   Reporters sans frontières: la France 35 ème Icon_minitimeJeu 23 Oct 2008 - 11:20

sur une chaîne publique ils ont montré un contrat de RSF prévoyant un financement à la condition expresse que l'association ne dénonce pas des manquements journalistiques commis sur le sol des USA...
Revenir en haut Aller en bas
marco11

marco11

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 53
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

Reporters sans frontières: la France 35 ème Empty
MessageSujet: Re: Reporters sans frontières: la France 35 ème   Reporters sans frontières: la France 35 ème Icon_minitimeJeu 23 Oct 2008 - 12:03

Merci de ton explication , pigé.
Revenir en haut Aller en bas
frantibus

frantibus

Masculin Nombre de messages : 381
Age : 72
Localisation : émigré en Valais, Suisse
Date d'inscription : 19/08/2007

Reporters sans frontières: la France 35 ème Empty
MessageSujet: Re: Reporters sans frontières: la France 35 ème   Reporters sans frontières: la France 35 ème Icon_minitimeJeu 23 Oct 2008 - 14:39

Comme Floran j'émets des réserves sur les méthodes de classement
et comme capitole des doutes sur le fonctionnement de cette organisation.

Classement :

1) Intégrité? il faudrait d'abord que RSF rende publiques les réponses au questionnaire de base, spécifiques à chaque pays, sur lesquelles il se fonde. Ce sans quoi il faudra mettre RSF elle-même en queue du classement. En effet il serait malhonnête qu'un droit de réponse de chaque pays et de chaque citoyen concerné (dans un sens ou dans l'autre) ne puisse se faire au vu des notations effectuées.

2) Favoritisme ou écran de fumée pro-américain? N'est-ce pas étonnant!? Parmi les moins pires, comme la France, se trouve un pays qui entretient la guerre ou, par provocation, a poussé d'autres à la faire ou a manipulé des extrémistes à son avantage ou même trompé, voire assassiné, ses propres citoyens. Quelle guerre a bien pu jamais favoriser la liberté d'expression? C'est tout le contraire. Il est d'ailleurs surprenant de voir comme RSF, comme pour diluer le dilemme, considère deux USAs : sa métropole serait à peine pire que la France et son outremer à peine pire que le Venezuela, un pays pourtant pacifique quoique les média en dise sans certitude. Pour tout le monde la politique bushiste ne fait qu'une et la guerre outremer est tout aussi violente pour les soldats et les métropolitains. Les E-U, en bloc! ne devraient donc pas être mieux rangés que la Russie!

3) Système de notation biaisé? On constate que les pays les plus développés sont les mieux placés. Or, si les pressions et la violence physiques (à l'exception des USA) y sont moins marquées ou moins criantes, elles n'en sont pas moins larvées et, surtout, remplacées par une pression psychologique sur les masses qui est extrêmement subtile et calculée. La perpétration des mensonges sur le 11 septembre en est le meilleur exemple (d'où l'intérêt que nous devons y porter). Le questionnaire de RSF n'évalue pas les degrés de techniques utilisées dans la guerre psychologique, dans l'intox new-look, qui sévissent dans les salles de rédaction sous des formes encore bien plus fines que la simple auto-censure. Par exemple: choix des mots, manipulation des titres, formulaton et agencement des paragraphes, etc. Difficile à évaluer, évidemment, et c'est pourquoi ces méthodes de désinformation sont si efficaces et dangereuses.

Fonctionnement de RSF:

Effectivement la présomption de financement par la CIA est grande selon certaines sources. J'ai commencé à m'en inquiéter en lisant des articles du Réseau Voltaire. Si Jacques Chirac, tant qu'il le pouvait, a protégé Thierry Meyssan contre des menaces grandissantes, Sarkozy par contre a poussé ce dernier à s'enfuir. Mais RSF n'a jamais rien fait pour le protéger ou dénoncer cette attaque flagrante et "pégreleuse" contre la liberté du journaliste.

Les analyses de RSF sur le 11 septembre n'existent pas car ce n'est pas son rôle, mais pourquoi ne pas avoir soutenu un journaliste français persécuté pour avoir réclamé le premier la vérité? Et se l'être même mis à dos, au point qu'on trouve sur voltairenet.org pléthore d'articles et commentaires contre le RSF, non sans juste titre. Ces derniers sont généralement bien informés. Je suggère d'étudier ces pages glanées après recherche de "RSF" sur leur site:

juin 2004 : Venezuela : médias au-dessus de tout soupçon

avril 2005 : ONG
Quand Reporters Sans Frontières couvre la CIA

août 2006 : Manipulation de la liberté de la presse
Le financement de Reporters sans frontières par la NED/CIA

septembre 2006 : Droit de réponse
Lettre ouverte de Reporters sans frontières, en réponse à ses détracteurs

février 2007 : Nouvelle Guerre froide
La guerre de désinformation de Reporters sans frontières contre le Venezuela

mars 2008 : Infiltration
Pourquoi l’Unesco ne peut pas s’associer à Reporters sans frontières

enfin cet article accablant de janvier 2006:
Le silence de Reporters Sans Frontières sur le journaliste torturé à Guantanamo
"La censure de ce nouveau cas de grave violation de la liberté de la
presse commise par l’administration Bush ne fait que confirmer un peu
plus le double discours de Reporters sans frontières.
"

Alors que les articles de RSF vers 2002 dénoncent les effets négatifs du Patriot Act et du contrôle des libertés sur la presse et internet en particulier, on constate une ou deux années plus tard une chute des critiques contre l'Amérique. C'est l'époque où l'administration américaine renforce ses pouvoirs sur les média et impose à presque toutes les rédactions du monde un tabou tenace sur les évènements du 11 septembre, seulement contredit sur internet. C'est l'époque où la CIA paie des intellectuels, des spécialistes, des journaliste et même des scientifiques à écrire des livres et des articles mensongers. C'est l'époque où RSF, qui le reconnait dans son droit de réponse ci-dessus, reçoit des sommes du National Endowment for Democracy (dépendant du Congrès) et du Center for Free Cuba (organisation très conservatrice pour le renversement de Castro). La partie émergente de l'iceberg? Ou de petites aides à la démocratie? En tout cas RSF n'est pas indépendante.
Revenir en haut Aller en bas
capitole



Masculin Nombre de messages : 1104
Age : 50
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/06/2008

Reporters sans frontières: la France 35 ème Empty
MessageSujet: Re: Reporters sans frontières: la France 35 ème   Reporters sans frontières: la France 35 ème Icon_minitimeJeu 23 Oct 2008 - 15:45

et la campagne menée par eux contre les jeux de PEKIN avait quand même plus d'un mouvement de propagande que d'une saine protestation
Revenir en haut Aller en bas
frantibus

frantibus

Masculin Nombre de messages : 381
Age : 72
Localisation : émigré en Valais, Suisse
Date d'inscription : 19/08/2007

Reporters sans frontières: la France 35 ème Empty
MessageSujet: Re: Reporters sans frontières: la France 35 ème   Reporters sans frontières: la France 35 ème Icon_minitimeJeu 23 Oct 2008 - 17:18

Il y a un bon principe au départ chez RSF, mais on sent bien que le thème est dévoyé. RSF serait utilisée sournoisement pour montrer à la face du monde comme l'Occident s'attache toujours aux grandes valeurs morales alors qu'en fait c'est tout le contraire.

J'ai appelé parfois à suivre RSF sur les JO mais je n'en ferai plus avec eux. C'est deux poids deux mesures assurément. On les paie pour ça. D'autres doivent être achetés d'une manière ou d'une autre: la presse, les média et certains auteurs. Les méthodes d'infiltration et de perversion sont extrêmement sophistiquées. Elles se font par le biais d'organismes et de sociétés de couverture qui paraissent souvent inoffensives, et certainement par des pressions personnelles de haut rang. Je ne m'étonnerais pas que la NED, officiellement contrôlée par le Congrès, soit en fait noyautée par la CIA et l'administration. La manière par laquelle les enquêtes sur le 11/09 ont été menées est un exemple magistral en la matière.
Revenir en haut Aller en bas
frantibus

frantibus

Masculin Nombre de messages : 381
Age : 72
Localisation : émigré en Valais, Suisse
Date d'inscription : 19/08/2007

Reporters sans frontières: la France 35 ème Empty
MessageSujet: Re: Reporters sans frontières: la France 35 ème   Reporters sans frontières: la France 35 ème Icon_minitimeLun 27 Oct 2008 - 14:17

Articles de wikipedia parlant du financement et des controverses :
http://en.wikipedia.org/wiki/Reporters_Without_Borders
http://fr.wikipedia.org/wiki/Reporters_sans_Frontières d'où je tire :

Financements de Reporters sans frontières


Ces mêmes associations[Qui ?] critiquent le financement de RSF par certains fonds américains, des groupes de presse, l'Open Society Institute de Georges Soros ou encore le Center for Free Cuba, dont le directeur Franck Calzon fut le premier président de la Fondation nationale cubano-américaine (FNCA), et l'un des dirigeants dans les années 1970 du groupe Abdala, lié au Front de libération nationale de Cuba, responsable d'attentats terroristes dans plusieurs pays, dont la France, le Portugal et le Canada.[11] Cependant, les États-Unis reculent dans le classement annuel. Aussi, RSF reçoit des subventions des marchands d'armes Dassault et Lagardère (indirectement par les organes de presse qu'ils contrôlent). Et des révélations récentes en mai 2005 ont montré que RSF était aussi financé par le Département d'État des États-Unis par l'entremise du National Endowment for Democracy, association qui finance quasi totalement le Center for Free Cuba. RSF conteste l'importance de ce financement[12], et déclare « En y renonçant nous donnerions du crédit à ces calomnies fondées sur un antiaméricanisme nauséabond et une sympathie incompréhensible pour le régime castriste. Ce pays arrive juste après la Chine par le nombre de journalistes incarcérés dans ses geôles »[13].

La Fédération internationale des journalistes s'est plainte du manque de coopération de RSF sur certains sujets sans donner plus de détails.

Il semblerait que le contentieux entre RSF et les altermondialistes soit important, RSF ayant critiqué la participation d'Ignacio Ramonet à un salon du livre à Cuba, comme étant de nature à conforter le régime cubain, qui par ailleurs bafoue régulièrement la liberté de la presse et condamne régulièrement des journalistes ou responsables de publications.

Un autre aspect critiqué de RSF est le fait qu'elle ne condamne pratiquement pas :

* les pratiques d'autocensures ou de censures liée à la pression économique.
* les dérives de l'information ou de non respect de la déontologie journalistique dans les pays occidentaux.

Mais ce dysfonctionnement de l'association parisienne est pleinement assumé par son secrétaire général. C'est ainsi que Robert Ménard dans son livre Ces journalistes que l'on veut faire taire explique qu'un différend d'importance l'opposa à ses prédécesseurs, dont Jean-Claude Guillebaud. Ce dernier, soutenu par une grande partie des militants de l'association, estimait que l'association devait dénoncer, en France même, les dérives déontologiques, financières et économiques qui caractérisent l'évolution du monde médiatique (les concentrations et la restriction du pluralisme, par exemple).

Pas question, répondait Ménard. Car selon lui : « Parce que, ce faisant, nous risquons de mécontenter certains journalistes, de nous mettre à dos les grands patrons de presse et de braquer le pouvoir économique. Or, pour nous médiatiser, nous avons besoin de la complicité des journalistes, du soutien de patrons de presse et de l'argent du pouvoir économique » [14].


J'ai fait des recherches sur les rapports annuels de RSF et trouvé que de 2004 à 2006 aucune mention n'est faite du caméraman de d'Al-Jazira, Sami Al-Haj, emprisonné depuis fin 2001 à Guantanamo et libéré début 2008. Le mot "Guantanamo" n'est même pas présent dans les rapports 2005 et 2006. Depuis une nouvelle législation imposée par le Congrès, apparue en 2007 et relâchant la pression sur les journalistes, RSF semble s'être auto-corrigée sur la question en devenant soudain très loquace sur la grève de la faim puis sur la libération du caméraman. Il y a donc bien eu une période de silence prolongée pendant le plus fort de la guerre d'Irak. Cette période correspond aux financements douteux de RSF.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Reporters sans frontières: la France 35 ème Empty
MessageSujet: Re: Reporters sans frontières: la France 35 ème   Reporters sans frontières: la France 35 ème Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Reporters sans frontières: la France 35 ème
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment s'utilisent les MSF?
» Informatique sans frontières
» sushis sans soja?
» Pain sans machine
» Idée pour un genre de sangria sans alcool

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: