Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Surveillance du net , fin des fofos ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 51
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 11:15

lu ceci , je vous le communique en entier :

Les grandes lignes du plan France Numérique 2012
Publiée par Alex le Lundi 20 Octobre 2008
Brève Business Internet
Initialement prévue pour le 13 octobre dernier puis retardée pour cause de crise financière, la présentation du plan France Numérique 2012 a finalement eu lieu lundi matin dans les salons de l'Elysée, mais sans Nicolas Sarkozy, « retenu par la préparation des prochaines conférences sur le système financier international » selon Eric Besson, secrétaire d'Etat à la prospective, qui a donc remplacé au pied levé le président de la République.

Composé de 154 points, ce plan s'articule autour de quatre axes principaux : permettre à tous les Français d'accéder aux réseaux et aux services numériques ; développer la production et l'offre de contenus numériques ; accroître et diversifier les usages et les services numériques ; et enfin moderniser la gouvernance de l'économie numérique. En résumé : réduire la fracture numérique et favoriser le développement de la nouvelle économie pour que la France puisse figurer « parmi les grandes nations numériques » à l'horizon 2012.

Garantir l'accès de tous à Internet

Premier volet du plan France Numérique 2012 : ne laisser personne à l'écart des autoroutes de l'information, y compris dans les DOM-TOM, et parvenir à ce que la totalité de la population ait un accès haut débit avant la fin 2012. Pour ce faire, le gouvernement souhaite la mise en place d'une prestation d'accès universel à Internet, et lancera dans ce but un appel d'offres en 2009, l'idée étant de parvenir à une offre d'au moins 512 Kb/s pour moins de 35 euros par mois. « Chaque Français, où qu'il habite, bénéficiera ainsi d'un droit à l'accès à Internet haut débit, opposable à des opérateurs clairement identifiés », affirme le texte.

Le très haut débit n'est pas oublié. Le plan prévoit ainsi de « simplifier la réglementation technique d'ici à fin 2008 en matière de pose de fibre optique » afin d'en accélérer le déploiement. Dans la même optique, le gouvernement indique son intention de publier d'ici la fin de l'année les premiers décrets d'application sur la politique de développement de la fibre optique prononcés dans le cadre de la loi de modernisation de l'économie. Sont concernés la mutualisation des équipements, le pré-câblage obligatoire des immeubles neufs et le « droit à la fibre ». Objectif : quatre millions d'abonnés d'ici 2010.

Développer le haut débit mobile

Internet pour tous passe également par le développement d'une offre variée de fourniture d'accès mobile. Pour répondre à la demande croissante, le plan Besson prévoit de réutiliser pour la 3G les fréquences de la bande 900 MHz, aujourd'hui utilisées par le GSM (2G), réadapter les sanctions du non respect des obligations de déploiement souscrites par les opérateurs dans le cadre de leur licence et créer un réseau rural de téléphonie mobile de troisième génération. Ce dernier aura pour but de mutualiser les investissements des opérateurs au-delà d'un seuil de couverture défini par le régulateur.

L'objectif est donc ici « d'affecter la sous-bande 790-862 MHz des fréquences libérées par l'extinction de la télévision analogique à la couverture du territoire par les réseaux très haut débit fixe et mobile de nouvelle génération ». La procédure d'attribution de ces fréquences sera lancée d'ici à la fin de l'année 2009, mais l'on sait déjà qu'elles profiteront aux trois grands opérateurs mobiles.

Enfin, concernant les bandes de fréquences de la 3G actuelle (les bandes des 2,1 GHz), la candidature de Free/Iliad n'est pas officiellement écartée, mais semble tout de même compromise. Le Plan Besson compte en effet lancer au premier trimestre 2009 un « appel à candidature pour l'utilisation des fréquences disponibles dans les bandes des 2,1 GHz sur la base de trois objectifs : favoriser la concurrence, valoriser au mieux le patrimoine immatériel de l'État et assurer la meilleure couverture possible du territoire ». Dans le même temps, les conditions d'attribution de la bande 2,6 Ghz, utilisée notamment le WiMax américain, seront précisées l'année prochaine.

Outre l'abandon progressif de l'analogique au profit de la télévision numérique, le plan Besson s'intéresse également à la télévision mobile personnelle (TMP). Il prévoit ainsi le déploiement de deux réseaux de TMP, avec un objectif de couverture de 70% de la population d'ici 2012. Les technologies DVB-H et DVB-SH (qui utilise en complément le satellite) font figure de favorites.

Protéger les contenus numériques

« Développer l'offre légale de contenus numériques » était l'un des points que devait aborder le projet de loi « création et Internet », dont le passage devant le Sénat est prévu pour la fin du mois. Le plan Besson reprend à son compte cette thématique, et propose différentes pistes d'études, à commencer par la mise en place d'un observatoire public des technologies de marquage de contenus, ainsi que d'un groupe de travail chargé d'étudier comment détecter les contenus protégés par le droit d'auteur lors de leur envoi sur les sites de partage.

« Le fichage méticuleux des oeuvres à protéger et la mise en oeuvre de procédés de vérification automatique induiront une raréfaction des copies illicites en libre accès, et rendront leur recherche moins aisée. Partant, elles réduiront grandement les risques de poursuite par les détenteurs de droit lésés », suppose le plan Besson, qui propose donc la création d'un répertoire national des oeuvres. Il suggère par ailleurs que les mesures techniques de protection contre la copie (DRM) soient évincées du domaine de la musique numérique, au profit de ces technologies de marquage.

De DRM, il sera toutefois toujours question pour les contenus audiovisuels. « les DRM sont les seules à même de faire respecter la chronologie des médias et les fenêtres d'exploitation successives, dont dépend le financement de toute l'industrie de contenus filmés », analyse le texte.

L'impopulaire redevance pour copie privée ne sera pas amenée à disparaitre, mais le plan Besson indique que le fonctionnement de la commission qui préside à ses destinées doit être revu de fond en comble : cette dernière devrait par exemple se voir dotée de moyens propres, « affectés à la réalisation d'études indépendantes, portant sur l'usage par les consommateurs des supports de copie assujettis à la rémunération », ou s'ouvrir « aux secteurs de l'économie nouvellement assujettis » dès le printemps 2009.

Industrie du logiciel et... vente liée !

Désormais considéré comme la première industrie de biens culturels, avec un chiffre d'affaires annuel supérieur à celui du cinéma, le jeu vidéo « à la française » devrait être encouragé, estiment les auteurs du plan Besson, ce pour quoi il suggère une refonte du cadre juridique qui l'entoure, et la mise en place de soutiens à la création. De logiciel libre, il n'est guère question, même si une mention semble avoir été ajoutée in extremis. Aucun engagement ne semble toutefois avoir été pris en la matière, au grand dam de l'April, qui réclamait la mise en place d'un objectif visant à garantir qu'au moins 20% des marchés publics logiciels soient alloués à des propositions « open source ».

En revanche, un engagement est pris en faveur de l'« affichage séparé des prix des logiciels et systèmes d'exploitation pré-installés », démarche qui semble pour l'instant laissée à l'appréciation du distributeur mais pourrait être généralisée en 2009, après qu'un groupe de travail dédié aura été créé.

Renforcer la confiance numérique

L'avenir sera numérique, ou ne sera pas. Alors que l'administration électronique poursuit sa progression, « il est nécessaire d'aller plus loin dans la sécurité des accès et de garantir des échanges à forte valeur d'engagement » selon le plan Besson. Pour ce faire, il prône la généralisation de la carte d'identité électronique. « Nous avons souhaité développer un outil d'authentification ultra-sécurisé qui permettra de prouver sans faille son identité sur internet », a déclaré lundi Eric Besson. La confiance passerait également par la protection des données personnelles, au sujet de laquelle la Cnil devrait être sollicitée, mais aussi par la luttre contre la cybercriminalité, qui devrait être renforcée.

Présenté devant sept ministres du gouvernement, le plan France Numérique se veut un moteur pour l'ensemble des secteurs de l'état français, de l'éducation avec la création d'une véritable université numérique, à l'économie. Tout en favorisant le télétravail ou la création du statut d'auto-entrepreneur, il envisage le développement conjoint des infrastructures, du commerce et de l'administration électronique. En parallèle, le gouvernement insiste sur la nécessité de former et sensibiliser aux usages numériques, tout en dynamisant la recherche.

Sur la gouvernance enfin, la France pose désormais de façon ouverte la question de la gestion du réseau, aujourd'hui confiée à l'Icann, association indépendante à qui l'on reproche souvent sa trop grande proximité avec les Etats-Unis. « L'Internet est désormais une infrastructure vitale, mondiale, d'intérêt général et doit être régulé comme tel », a déclaré Eric Besson. Le décompte est maintenant lancé.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 11:41

Je ne vois rien là-dedans qui soit susceptible de menacer les forums...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
khany

avatar

Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 12:25

moi non plus scratch
Revenir en haut Aller en bas
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 51
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 13:00

Jean-Luc a écrit:
Je ne vois rien là-dedans qui soit susceptible de menacer les forums...

Pas menacer , mais un oeil sur tes écrits , et les sites que tu visites .
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 13:02

Ben quand Sarko parle de mettre le paquet sur l'industrie numérique c'est sûrement pour rendre le net plus profitable qu'aujourd'hui donc le gratuit risque de faire place au payant.
Revenir en haut Aller en bas
Floran

avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : France
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 13:12

je ne vois pas ou sont les éventuels probèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 13:18

Moi non plus.

Par contre :

Citation :
l'idée étant de parvenir à une offre d'au moins 512 Kb/s pour moins de 35 euros par mois.

Ils ne se mouillent pas trop. Qui paie aujourd'hui 35 euros ou plus pour du 512 kb/s, qui d'ailleurs a à ma connaissance totalement disparu des offres des FAI.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 13:27

Perso, j'en suis à 24,90 pour 18Mb...

Par contre, le déploiement du très haut débit m'intéresse, car ma ligne (qui a été posée dans les années 1950 ou 1960) plafonne à 16Mb.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 13:41

Jean-Luc a écrit:
Perso, j'en suis à 24,90 pour 18Mb...

Par contre, le déploiement du très haut débit m'intéresse, car ma ligne (qui a été posée dans les années 1950 ou 1960) plafonne à 16Mb.
Et moi à 8 Méga pour 29,90 €.

Autant dire qu'ils sont ridicules avec leur "au moins 512 kb/s à moins de 35 euros".
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 32
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 13:50

Citation :
Enfin, [...] la candidature de Free/Iliad n'est pas officiellement écartée, mais semble tout de même compromise. Le Plan Besson compte en effet lancer au premier trimestre 2009 un « appel à candidature [...] sur la base de trois objectifs : favoriser la concurrence, valoriser au mieux le patrimoine immatériel de l'État et assurer la meilleure couverture possible du territoire ».
Qu'ils le disent clairement ! Sarkozy a mis son véto pour favoriser, non pas la concurrence, mais son ami Bouygues.

libre a écrit:
Par contre :
Citation :
l'idée étant de parvenir à une offre d'au moins 512 Kb/s pour moins de 35 euros par mois.
Ils ne se mouillent pas trop. Qui paie aujourd'hui 35 euros ou plus pour du 512 kb/s, qui d'ailleurs a à ma connaissance totalement disparu des offres des FAI.
Sad
Ca m'attriste de vôar de telles réactions.
Il y a encore plein de zones (dites "blanches") rurales non désservies par l'ADSL.
Mais parents payent encore 30€/mois pour du 56k (+ abonnement et facture téléphonique, seulement la TNT). Je connais pas mal de monde qui sont encore avec une offre limitée (5 ou 10H). Ca fait 2ans qu'on leur promet l'ADSL 512k. Des travaux ont été réalisé durant l'été, ils auront, enfin, du "Re-ADSL" 256k pour Noël (à 35€/mois, bah oui, ça coûte cher les travaux).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 14:04

Prouesse a écrit:
Citation :
Enfin, [...] la candidature de Free/Iliad n'est pas officiellement écartée, mais semble tout de même compromise. Le Plan Besson compte en effet lancer au premier trimestre 2009 un « appel à candidature [...] sur la base de trois objectifs : favoriser la concurrence, valoriser au mieux le patrimoine immatériel de l'État et assurer la meilleure couverture possible du territoire ».
Qu'ils le disent clairement ! Sarkozy a mis son véto pour favoriser, non pas la concurrence, mais son ami Bouygues.

libre a écrit:
Par contre :
Citation :
l'idée étant de parvenir à une offre d'au moins 512 Kb/s pour moins de 35 euros par mois.
Ils ne se mouillent pas trop. Qui paie aujourd'hui 35 euros ou plus pour du 512 kb/s, qui d'ailleurs a à ma connaissance totalement disparu des offres des FAI.
Sad
Ca m'attriste de vôar de telles réactions.
Il y a encore plein de zones (dites "blanches") rurales non désservies par l'ADSL.
Mais parents payent encore 30€/mois pour du 56k (+ abonnement et facture téléphonique, seulement la TNT). Je connais pas mal de monde qui sont encore avec une offre limitée (5 ou 10H). Ca fait 2ans qu'on leur promet l'ADSL 512k. Des travaux ont été réalisé durant l'été, ils auront, enfin, du "Re-ADSL" 256k pour Noël (à 35€/mois, bah oui, ça coûte cher les travaux).
Et tu trouves normal de payer 30 euros pour du bas débit ou 35 euros pour du haut-débit à 256 kb/s alors que pour moins cher tu as beaucoup mieux ? Il n'y aurait pas foutage de gueule là (ils ont bon dos les travaux) ?
Et ce que tu dis ne change rien au ridicule de la proposition de Sarko qui vise le 512 kb/s minimum pour tout le monde, donc plus que ce que tu évoques.
Revenir en haut Aller en bas
khany

avatar

Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 14:08

libre a écrit:
Moi non plus.

Par contre :

Citation :
l'idée étant de parvenir à une offre d'au moins 512 Kb/s pour moins de 35 euros par mois.

Ils ne se mouillent pas trop. Qui paie aujourd'hui 35 euros ou plus pour du 512 kb/s, qui d'ailleurs a à ma connaissance totalement disparu des offres des FAI.

même dans les DOM TOM ??? (non parce que çà intéresserait surement une copine du Guyane ... déjà rien qu'une connection qui marche.... )
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 14:11

libre a écrit:
Et tu trouves normal de payer 30 euros pour du bas débit ou 35 euros pour du haut-débit à 256 kb/s alors que pour moins cher tu as beaucoup mieux ? Il n'y aurait pas foutage de gueule là (ils ont bon dos les travaux) ?
Du bon vieux temps des PTT, la facture n'était pas plus chère parce qu'il avait fallu auparavant poser une ligne. Un accès internet correct pour tous est un droit qui relève du service public.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 32
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 14:29

libre a écrit:
Et tu trouves normal de payer 30 euros pour du bas débit ou 35 euros pour du haut-débit à 256 kb/s alors que pour moins cher tu as beaucoup mieux ? Il n'y aurait pas foutage de gueule là (ils ont bon dos les travaux) ?
Shocked Tu n'as rien compris Shocked
Il n'y a QUE du 56k à 30€. Rien de moins cher ou mieux.
Edit: Enfin si, il y a du 56k limité à 10H à 20€ Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
d'avalie noire

avatar

Masculin Nombre de messages : 2414
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 15:21

Je suis toujours à 56 k (enfin, quand ça se connecte, c'est plutôt du 30 k) pour 18 €/mois. Ce sont les joies de la campagne et d'avoir une grand maison, avec plein de téléphone. Il faudrait un filtre maitre, sans doute, pas vu le prix d'un électricien, on va continuer comme ça pendant quelques temps encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 15:51

Prouesse a écrit:
libre a écrit:
Et tu trouves normal de payer 30 euros pour du bas débit ou 35 euros pour du haut-débit à 256 kb/s alors que pour moins cher tu as beaucoup mieux ? Il n'y aurait pas foutage de gueule là (ils ont bon dos les travaux) ?
Shocked Tu n'as rien compris Shocked
Il n'y a QUE du 56k à 30€. Rien de moins cher ou mieux.
Edit: Enfin si, il y a du 56k limité à 10H à 20€ Rolling Eyes
C'est toi qui n'a pas compris. Tu trouves normal de payer 30 euros pour du 56k y compris dans les zones où il n'y a que ça alors que l'ADSL en offre bien plus pour le même prix. Donc le 56k devrait être beaucoup moins cher qu'il ne l'est actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 32
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 16:08

La question ne se pose même pas. C'est évident pour tout le monde que 30€ le 56k ça fait cher comparé aux triple-play avec 18M.
Le problème n'est pas là. Le problème est qu'il n'y a pas d'accès à l'ADSL partout. La baisse des prix vient ensuite, avec la concurrence.

libre a écrit:
Autant dire qu'ils sont ridicules avec leur "au moins 512 kb/s à moins de 35 euros".
Mais moi, s'il y avait ce choix là chez mes parents, je sais qu'ils n'hésiteraient pas une seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 16:51

Prouesse a écrit:
La question ne se pose même pas. C'est évident pour tout le monde que 30€ le 56k ça fait cher comparé aux triple-play avec 18M.
Le problème n'est pas là. Le problème est qu'il n'y a pas d'accès à l'ADSL partout. La baisse des prix vient ensuite, avec la concurrence.

libre a écrit:
Autant dire qu'ils sont ridicules avec leur "au moins 512 kb/s à moins de 35 euros".
Mais moi, s'il y avait ce choix là chez mes parents, je sais qu'ils n'hésiteraient pas une seconde.
Il faudrait leur proposer à beaucoup moins de 35 euros, comparé aux tarifs des autres offres.

Quant au problème que tu évoques, c'est ce à quoi veut répondre cette proposition de 512 kb/s à moins de 35 euros. Et encore une fois, vu les tarifs pratiqués aujord'hui dans les offres ADSL, c'est à beaucoup moins que 35 euros qu'il viser l'offre à 512 kb/s. 35 euros, comme seuil maximal c'est ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 32
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Ven 24 Oct 2008 - 17:00

libre a écrit:
Prouesse a écrit:
libre a écrit:
Autant dire qu'ils sont ridicules avec leur "au moins 512 kb/s à moins de 35 euros".
Mais moi, s'il y avait ce choix là chez mes parents, je sais qu'ils n'hésiteraient pas une seconde.
Il faudrait leur proposer à beaucoup moins de 35 euros, comparé aux tarifs des autres offres.
Qu'on leur propose déjà, ensuite on verra si le prix leur convient ou pas.

Quand au problème de l'ADSL pour tous, c'était déjà prévu depuis longtemps. Rien de nouveau dans cette annonce.
Revenir en haut Aller en bas
Boris

avatar

Masculin Nombre de messages : 726
Age : 62
Localisation : Espagne
Date d'inscription : 26/12/2007

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Dim 26 Oct 2008 - 13:12

Ne vous plaignez donc pas des prix: les comparaisons européennes donnent l'Espagne gagnante du plus fort prix de l'ADSL.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Mar 28 Oct 2008 - 10:00

ça commence à craindre...

Le gouvernement veille (un peu trop) sur les blogueurs
Le Service d'Information du gouvernement a lancé un appel d'offres auprès de sociétés privées afin d'assurer la veille du traitement de l'actualité gouvernementale sur les médias en ligne. A la grande inquiétude de certains blogueurs.



L'information a déjà été relevée par plusieurs blogueurs. Selon un appel d'offre publié au Journal Officiel, le Service d'Information du Gouvernement propose entre 20 000 et 130 000 euros pour la fourniture d'une veille quantitative et qualitative sur le traitement de l'actualité gouvernementale par les médias en ligne (sites d'informations et blogs de journalistes). La veille devrait porter sur 15 thèmes définis dans un corpus d'une cinquantaine de sites.
Le SIG souhaite recevoir un rapport hebdomadaire de tout ce qui se dit et s'écrit au sujet du gouvernement sur les sites en question. A priori, rien de mal à ça, les services de communication publique ou privée sont toujours adossés à un service de veille d'information.

L'an passé c'est la société Watch, le département de veille conseil de TBWA Corporate consacré aux phénomènes d'opinion qui avait remporté l'appel d'offres sur l'action gouvernementale dans les médias en ligne. La veille ne concernait déjà qu'une cinquantaine de sites médias alors que la veille des blogs était, elle, assurée en interne par le SIG.

Big brother contre les blogueurs
Cette année, c'est l'ensemble de la veille sur les médias on-line qui sera assurée par des sociétés privées. L'information a suscité quelques débats dans la blogosphère. D'aucuns décèlent une tentation gouvernementale de surveiller les blogueurs. Alain Joannes du blog Journalistiques y voit déjà la malveillance du pouvoir: « (…) considérée isolément, chaque amélioration du suivi de la production journalistique par les organes spécialisés du pouvoir politique semble bénigne. Mais entre le conseil sollicité en 2006 et les améliorations successives de 2008, il y a une énorme différence: en 2006, le SIG cherchait à améliorer la communication gouvernementale; en 2008, il s'agit au mieux d'une veille sur la réputation de la marque « Gouvernement » au pire d'une surveillance de plus en plus serrée des journalistes ».

La démonstration n'est guère convaincante. En quoi un travail d'observation régulier d'outils d'information en accès public comme les blogs relèverait-il de la surveillance, voire d'un travail de renseignement ?

Alain Joannes se fait plus pertinent lorsqu'il écrit que « Nicolas Sarkozy n'a aucun souci à se faire du côté de la presse traditionnelle. Cet euphémisme désigne les relations personnelles que le chef de l'Etat entretient avec les patrons des groupes privés et, bientôt, avec celui du service public, qu'il nommera lui-même en toute indépendance. Mais il a du souci à se faire avec des publications en ligne qu'il ne contrôle pas - Mediapart, rue89, Backchich, voire Le Post - et qui, à l'instar du Canard enchaîné, sortent des affaires déplaisantes, que la presse traditionnelle est parfois obligée de reprendre ».

Une cellule opérationnelle de communication
Les priorités du Service d'Information du Gouvernement définies par son nouveau directeur, le publicitaire Thierry Saussez, un proche de Nicolas Sarkozy, vont dans ce sens.
Plus qu'un système de surveillance, le SIG entend développer les capteurs, outils d'étude de l'opinion et de communication sur Internet. Des moyens adaptés à la démarche plus opérationnelle que veut lui donner l'Elysée pour en faire une véritable plate-forme stratégique de communication. Une évolution qui marque la prise de conscience qu'au plus haut niveau de l'Etat le quatrième pouvoir se décline désormais aussi en «.fr».

http://www.marianne2.fr/Le-gouvernement-veille-un-peu-trop-sur-les-blogueurs_a92713.html
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Mar 28 Oct 2008 - 16:03

Permalien : http://www.plumedepresse.com/spip.php?article994

"Help, I’m being repressed !" (Monty Python)
"Plume de presse" mis en examen



Accusé d’ "injure publique envers un fonctionnaire public"
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Mar 28 Oct 2008 - 17:18

Citation :
"Plume de presse" mis en examen
Citation :
Le gouvernement veille (un peu trop) sur les blogueurs
Le Service d'Information du gouvernement a lancé un appel d'offres auprès de sociétés privées afin d'assurer la veille du traitement de l'actualité gouvernementale sur les médias en ligne. A la grande inquiétude de certains blogueurs.

ça craint

http://www.youtube.com/watch?v=4UE40dUZL2Q&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
capitole



Masculin Nombre de messages : 1104
Age : 48
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Mar 28 Oct 2008 - 18:23

tentative classique pour faire taire les gens

ça va nous valoir plein de belles condamnations devant la CEDH si les blogeurs sont condamnés devant les tribunaux français et si les procès vont jusqu'au bout
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   Sam 8 Nov 2008 - 13:37

affraid


vendredi 7 novembre 2008


Nicolas Princen ne sera plus tout seul


Quelques semaines après qu'Eric nous annonce le lancement d'un appel d'offres pour la surveillance des médias sur internet et de blogs (notamment de journalistes) par le Service d'Information du Gouvernement (SIG), CC nous apprend que le Ministère de l'Education Nationale lance le même type d'appel d'offres mais cette fois pour :
"Repérer les leaders d'opinion, les lanceurs d'alerte et analyser leur potentiel d'influence etleur capacité à se constituer en réseau
• Décrypter les sources des débats et leurs modes de propagation
• Repérer les informations signifiantes (en particulier les signaux faibles)
• Suivre les informations signifiantes dans le temps
• Relever des indicateurs quantitatifs (volume des contributions, nombre de commentaires,audience, etc.)
• Rapprocher ces informations et les interpréter
• Anticiper et évaluer les risques de contagion et de crise
• Alerter et préconiser en conséquence "
Parmi les "sources surveillées":

"La veille sur Internet portera sur les sources stratégiques en ligne : sites « commentateurs » de l'actualité,revendicatifs, informatifs, participatifs, politiques, etc. Elle portera ainsi sur les médias en ligne, les sites desyndicats, de partis politiques, les portails thématiques ou régionaux, les sites militants d'associations, demouvements revendicatifs ou alternatifs, de leaders d'opinion. La veille portera également sur les moteursgénéralistes, les forums grand public et spécialisés, les blogs, les pages personnelles, les réseaux sociaux,ainsi que sur les appels et pétitions en ligne, et sur les autres formats de diffusion (vidéos, etc.)[…]
les extraits viennent du document suivant : Cahier des Clauses Particulières, mis en ligne par fabula
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Surveillance du net , fin des fofos ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Surveillance du net , fin des fofos ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: