Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Simpla klarigo de la financkrizo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marko

avatar

Masculin Nombre de messages : 1
Age : 41
Localisation : Kolonjo
Date d'inscription : 11/10/2008

MessageSujet: Simpla klarigo de la financkrizo   Sam 1 Nov 2008 - 2:12

Se vi ne komprenas la financkrizon nuntempe okazantan, legu plu. Vi certe komprenos poste.

1) Antaux longa tempo viro en barata vilagxo asertis acxeti cxiun simion por 10$.
2) La vilagxanoj sciis, ke en la arbaro estas multaj simioj. Do ili iris cxasi ilin.
3) La viro acxetis cxiujn simiojn, cxiun por 10$.
4) Kiam la nombro da simioj malpliigxis, la vilagxanoj jam ne cxasis diligente, sed revenis al sia kutima laboro. Sekve la viro promesis pagi 20$ po unu simio. Tio instigis la homojn. Kaj ili denove iris kaj sercxis simiojn en la arbaro.
5) Baldaux la simioj igxis tre malmultaj en la arbaro. Neniu plu sercxis tiam. Tial la viro deklaris, ke li pagos 25$ po unu simio. Sed jam estis tro malfacile trovi simion en la arbaro.
6) Tial la viro deklaris, ke li pagos nun 50$ po unu simio. Sed pro negocaj kialoj, li klarigis, li devas iri en la urbon. Sed asistanto lia lin reprezentos dum lia foresto.
7) Kiam la viro estis for, la asistanto diris al la vilagxanoj: Cxu vi vidas la simiojn cxi tie en la kagxo? Mi vendos al vi simion por 35$ kaj kiam la viro morgaux revenos, vi povos vendi al li la simiojn por 50$. Bonege, cxu ne?
Cool La vilagxanoj tuj acxetis cxiujn simiojn. Ili pagis volonte 35$ po unu simio.
9) La vilagxanoj neniam revidis ecx unu el la du - nek la viron, nek lian asistanton.
10) Fino de la rakonto.
Revenir en haut Aller en bas
hemionino



Féminin Nombre de messages : 38
Age : 66
Localisation : Charente
Date d'inscription : 30/09/2008

MessageSujet: Re: Simpla klarigo de la financkrizo   Jeu 23 Avr 2009 - 23:17

Traduction en français:

Si vous ne comprenez pas la crise financière actuelle, lisez ce qui suit. Après, vous comprendrez certainement.

1) Voici longtemps, dans un village de l'Inde, un homme affirma qu'il achetait les singes pour 10$ pièce.
2) Les villageois savaient que dans la forêt il y avait beaucoup de singes. Donc, ils partirent les chasser.
3) L'homme acheta tous les singes à 10$ pièce.
4) Quand le nombre de singes se mit à décroître, les villageois chassèrent moins assidument, et retournèrent à leurs travaux habituels. Il s'ensuivit que l'homme promit 20$ par singe. Cela motiva les gens, qui retournèrent chercher des singes dans la forêt.
5) Bientôt les singes se firent très rares dans la forêt. Plus personne n'ne cherchait. C'est pourquoi l'homme déclara, qu'il paierait 25$ par singe. Mais il était déjà trop difficile de trouver un singe dans la forêt.
6) C'est pourquoi l'homme déclara qu'il paierait maintenant 50$ par singe. seulement, déclara-t-il, il devait se rendre à la ville pour affaires. Mais son assistant le représenterait pendant son absence.
7) Quand l'homme fut parti, l'assistant dit aux villageois: "Vous voyez les singes dans cette cage? Je vais vous vendre un singe pour 35$ et quand l'homme reviendra demain, vous pourrez les lui vendre à 50$. C'est une bonne affaire, n'est-ce pas? Cool Les villageois achetèrent immédiatement tous les singes. Ils les payèrent volontiers 35$ pièce.
9) Les villageois ne revirent jamais aucun des deux, ni l'homme, ni son assistant.

10) Fin de la fable
====================================
Revenir en haut Aller en bas
 
Simpla klarigo de la financkrizo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: From the rest of the World-
Sauter vers: