Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "Interview de Militant" - Vitrolles se dévoile

Aller en bas 
AuteurMessage
mathon13



Masculin Nombre de messages : 37
Age : 59
Localisation : Vitrolles
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: "Interview de Militant" - Vitrolles se dévoile   Lun 24 Nov 2008 - 0:22

Nous avons décidé unilatéralement de lancer sur le blog officiel de la section ( http://modemvitrolles.canalblog.com/) une nouvelle rubrique qui sera mise en ligne tous les dimanches soir

Cette rubrique s’intitule « L'interview du militant ». Il s’agit de la brève interview d'un militant répondant à des questions écrites que nous lui auront préalablement envoyé. Ce militant sera dans un premier temps vitrollais mais nous avons l'intention de l'étendre à d'autres sections plus tard.
16 novembre 2008 : William Carrulla
23 november 2008 : José Do Nascimento
30 novembre 2008 :
Revenir en haut Aller en bas
http://mathon.blogspot.com
mathon13



Masculin Nombre de messages : 37
Age : 59
Localisation : Vitrolles
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: "Interview de Militant" - Vitrolles se dévoile   Lun 24 Nov 2008 - 0:31

Interview du 16 novembre 2008 : William Carrulla

William Carrulla a écrit:


Vitrolles, le dimanche 16 novembre 2008 - Interview de militant : William Carrulla

Question 1 : Pour tous ceux qui ne vous connaissent pas et qui vont lire cet interview, pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Bien sûr. Je m’appelle William CARRULLA. Je suis âgé de cinquante neuf ans, J'ai trois enfants et deux petits enfants; Rentré en politique assez tardivement (à quarante ans !) j'ai toujours milité au "centre" !

Question 2 : Comment avez vous connu le Mouvement Démocrate et comment en êtes vous venu à militer pour ce parti ?

Le MoDem est naturellement je dirai la continuité de mon engagement politique dans la démocratie chrétienne. Adhérent direct de l’UDF, j’ai continué mon action au sein du Mouvement Démocrate.

Question 3 : Quels sont pour vous les priorités du MoDem et plus particulièrement celle de la fédération 13 ?

La priorité qui me semble essentielle est le "rassemblement" de toutes les sensibilités qui existent dans notre mouvement car la création du Modem voulu par François BAYROU a fait exploser les frontières de la feu UDF qui était perçue comme plutôt de "droite". Enfin inculquer aux "dirigeants" que la démocratie interne, elle aussi voulu et prôné par FB doit exister et vivre à l'intérieur des instances départementales. Enfin les actes doivent être en conformité avec les idées et les convictions.

Question 4 : Quel avenir pour le MoDem sur Vitrolles d’après vous ?

Avec la compétence et les capacités des adhérents vitrollais je ne me fais aucun souci pour l'avenir du Modem Vitrollais.

L'envie de faire bouger les choses et d'être vigilant sur la conduite des affaires municipales fera le reste


Question 5 : Quels sont pour vous les principaux dossiers pour Vitrolles ?

Si j'en juge à travers les informations qui filtrent ici et là sur le blogs qui parlent de Vitrolles il me semble que le "mieux vivre ensemble" doit être la première préoccupation des adhérents vitrollais, sans oublier les dossiers lourds que sont le "bruit des avions", la sauvegarde de l'Etang de Berre et la politique culturelle de Vitrolles qui a fait débat dernièrement après l'annulation de la "table longue"....

Question 6 : Que pensez-vous globalement de l’action de l’actuelle municipalité de Vitrolles ?

Il me semble que toutes les problématiques que nous avions soulevées comme la "publicité" sur les voies publiques (contrat Clear Channel), l'existence de "gros salaires" dans les cabinets du maire (que nous avions qualifié de cabinet noir) sont toujours d'actualité bien que certaines décisions soient prises (comme les départs du cabinet). La municipalité de Vitrolles n'a jamais traité les affaires dans la "transparence" et ce n'est pas comme cela que l'on doit traiter les électeurs! Je peux encore l'affirmer haut et fort ici: nous ne nous serions pas comportés de cette manière.

Question 7 : Une polémique vous a opposé à la municipalité de Vitrolles concernant les subventions de votre association d’aide au Bénin. Qu’en est-il maintenant ?

Je pense que vous faites allusion à l'AEREB et je peux vous dire qu'à ce jour la municipalité a mis sa menace à exécution (traitement politique de l'attribution des subventions) et que la subvention demandée de 3000 euros n'a pas été allouée !

Mais je vous rassure nous avons quand même mis en place des actions qui sont en cours à l'heure où je vous parle et mon petit doigt me dit qu'un prochain voyage au Bénin est organisé pour la fin février 2009

Question 8 : Comment vous sentez-vous dans votre nouvelle maison à Saint Chamas?

Très bien je vous en remercie. C'est une nouvelle vie qui commence au cœur d'un village provençal (je suis près du port de plaisance) et au pied du "baou".

Les avions passent assez haut dans le ciel et cela change des Pinchinades. Les commerces de proximité existent encore et cela donne une certaine qualité de vie. Mais quelquefois le quartier des Pinchinades dans lequel j'ai vécu 18 ans me manque un peu car j'y ai laissé beaucoup d'amis.

Mais ayant gardé mes bureaux à la Frescoule je suis encore en phase directe avec la vie vitrollaise ! Et puis il y a l'Edition de l'Etang de La Provence !

Dernière question : Exercice libre, Dix lignes maximum pour conclure sur le sujet que vous voulez

Je voudrais simplement profiter de cette occasion pour vous dire que les dernières élections municipales m'ont profondément blessé ! Je vous rappelle toutes les attaques physiques et verbales que nous avons subies malgré nous et cette "volonté" de nos adversaires de nous "déstabiliser". Je peux l'avouer maintenant après plusieurs campagnes municipales: la dernière a été la plus violente et la plus dégueulasse. Heureusement que l'équipe en place composée de femmes et d'hommes honnêtes et intègre a su résister à ces attaques et qu'elle s'est comportée avec dignité et sang froid.

Le 2ème point concerne les "retournements" de certains de nos colistiers au lendemain du 1er tour; cela m'a également choqué profondément comme plusieurs d'entre nous car ce n'est pas comme cela que la "politique" regagnera ses lettres de noblesse car ces gens là s'occupent de leurs propres affaires alors qu'ils se présentent au suffrage pour justement s'occuper des autres s'ils sont élus! Mais je suis certain que la nouvelle direction à mettre en place pour le Modem Vitrollais sera à la hauteur des enjeux de cette commune.

Fait à Vitrolles le 16 novembre 2008
Revenir en haut Aller en bas
http://mathon.blogspot.com
mathon13



Masculin Nombre de messages : 37
Age : 59
Localisation : Vitrolles
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: "Interview de Militant" - Vitrolles se dévoile   Lun 24 Nov 2008 - 0:52

[size=12]
Interview du 23 novembre 2008 : José Do Nascimento

José Do Nascimento a écrit:

Interview de militant : José Do Nascimento

Question 1 : Pour tous ceux qui ne vous connaissent pas et qui vont lire cet interview, pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Bien sûr, avec plaisir.

Sur le plan personnel, je m’appelle « José DO NASCIMENTO », j’ai 34 ans, je suis pacsé, père de 2 enfants, et j’habite sur VITROLLES depuis 2004.

Sur le plan professionnel, j’ai 2 activités :
je suis Avocat à la Cour d’Appel d’AIX-EN-PROVENCE (mon Cabinet, situé sur VITROLLES, comprend 5 personnes) ;
je suis, également, Chargé d’Enseignement Honoraire à la Faculté de Droit et de Science Politique d’AIX-MARSEILLE, ainsi qu’en Prépa « Ecole Normale Supérieure » (ENS) et « Ecole des Hautes Etudes Commerciales » (HEC).

Question 2 : Comment avez vous connu le Mouvement Démocrate et comment en êtes vous venu à militer pour ce parti ?

J’ai connu le Mouvement Démocrate (MODEM) au cours de l’élection présidentielle de 2007.

Avant cette date, je n’adhérais à aucun parti politique car, quels qu’ils soient, tous bords confondus, ces derniers ne reflétaient nullement mes opinions en la matière.

Ce n’est que lorsqu’une nouvelle voie, qui rompait radicalement avec les idées, les discours et les méthodes archaïques des deux grandes formations politiques, que sont le PS et l’UMP, lesquelles, il faut bien le reconnaître, se partagent, malheureusement, jalousement le pouvoir depuis de trop longtemps maintenant sans que les choses évoluent positivement pour autant, s’est faite jour, que j’ai, alors, décidé de m’investir pleinement au sein de ce parti.

Aujourd’hui, je ne le regrette absolument pas, bien au contraire, j’en suis plus que ravi car, outre l’équipe locale vitrollaise, dont le sérieux n’est plus à démontrer, les idées du MODEM, qui replacent l’Homme au centre des préoccupations sociétales, sont, aujourd’hui, plus qu’hier encore, d’une extrême véracité, ce que tend à confirmer l’actualité nationale (crise économique, sociale …) et internationale (crise financière, alimentaire, énergétique …


Question 3 : Quelles sont pour vous les priorités du MoDem et plus particulièrement celle de la fédération 13 ?

A mon sens, la priorité actuelle du MODEM, au plan national, est, comme le soulignait, à juste titre, dans sa dernière interview, Monsieur William CARRULLA, de faire cohabiter ses composantes.

Ce parti politique a une chance inouïe, ce qui n’est pas toujours le cas des autres partis, d’avoir en son sein des personnes de culture politique différente (CAP 21, UDF …), qui s’expriment, certes, parfois, avec leurs spécificités historiques mais toujours autour de valeurs communes au MODEM, à savoir la place centrale de l’Homme dans la société et non l’inverse.

Cela est un réel avantage par rapport aux autres formations politiques, où seule, malheureusement, la pensée unique domine, ce qui à terme ne peut qu’être sclérosant.

Le PS en fait aujourd’hui les frais, comme l’avait fait, en son temps, il y a 6 ans, le RPR (devenu UMP).

Monsieur François BAYROU réussi aujourd’hui, et je m’en félicite, à dépasser les clivages et les corporatismes politiques des uns et des autres, tant en interne, au sein du parti, qu’en externe, à l’égard des autres partis, afin que cesse ce dualisme bipolaire, scélérate, « Gauche-Droite », qui ne sert nullement les intérêts des citoyens, bien au contraire, mais plutôt afin que s’opère une coopération des idées de gauche, de droite et du centre, en fonction des situations, ce qui est, à n’en pas douter, à mon sens, on ne peut plus efficace.

Telle est ma vision au niveau national.

A l’échelon de la Fédération des Bouches-du-Rhône, il me semble que la priorité du moment est que notre parti, notre section, plus précisément, gagne ses lettres de noblesse auprès de la population.

En effet, le MODEM souffre à VITROLLES, plus qu’ailleurs je pense, d’un déficit de notoriété, dû, en partie, à sa jeunesse mais, également, au fait que les autres partis politiques ont entrepris à son égard, et ce, depuis l’origine, une campagne de « désinformation » afin de le discréditer au sein de la population.

Notre premier combat sera, donc, à mon avis, celui de la communication.

A cet effet, nous devrons tout mettre en œuvre afin que les habitants de VITROLLES comprennent que, contrairement au discours qui leur est tenu par les autres partis politiques, le MODEM est, à l’instar de ces derniers, un véritable parti politique, plaçant, qui plus est, l’être humain au centre des préoccupations sociétales, et ce, sans quel que dogmatisme régressant que ce soit, et non simplement un parti du « ni gauche – ni droite », comme les autres formations l’ont, malheureusement, trop souvent distiller au sein de la population, durant les précédentes campagnes électorales.

C’est, je pense, l’enjeu politique des mois à venir.

Question 4 : Quel avenir pour le MoDem sur Vitrolles, d’après vous ?

L’avenir ne peut être que radieux !

En effet, compte-tenu de la situation actuelle de VITROLLES, qui est plus que sinistrée, tant sur le plan économique, que social, et j’en passe, c’est également malheureusement le cas dans le domaine culturel, environnemental …, la liste serait trop longue à développer ici, dans le cadre de cette interview, le MODEM a, de par ses idées, de beaux jours devant lui.

Ses idées, qui prônent, je ne cesserai de le répéter, que l’être humain doit reprendre sa place dans une société qui est, malheureusement, de plus en plus mercantile, où le citoyen n’est réduit qu’à un simple sujet de consommation, et, également, de plus en plus individualiste, où les gens se replient sur eux-mêmes, avec, en pareille hypothèse, toutes les déviances sociales que cela comporte (communautarisme exacerbé, sectarisme, voire même intégrisme), car la société exclue et broie, de plus en plus, les personnes, ces idées là, du MODEM, ont, à mon sens, de l’avenir, ce qui est un bienfait pour VITROLLES.

Les vitrollais ne doivent pas se laisser endormir par « l’opium » que distillent, par-ci par-là, les autres partis politiques sur VITROLLES, qui ont tous, il faut bien le reconnaître, échouer dans cette ville, y compris les extrêmes frontistes.

Ils ont la chance, depuis 2007, de mettre dos à dos « gauche » et « droite », qui n’ont cessé, chacune à leur tour, malheureusement, de les instrumentaliser, et ce, uniquement pour servir leurs intérêts, strictement personnels.

Les vitrollais ouvriront, tôt ou tard, les yeux !

Pour toutes ces raisons, je pense que le MODEM a sur VITROLLES, plus encore qu’ailleurs, un bel avenir.


Il appartient aux vitrollais d’écrire l’Histoire … J’en suis persuadé, ils le feront !


A suivre dans le post suivant
Revenir en haut Aller en bas
http://mathon.blogspot.com
mathon13



Masculin Nombre de messages : 37
Age : 59
Localisation : Vitrolles
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: "Interview de Militant" - Vitrolles se dévoile   Lun 24 Nov 2008 - 0:53

Jose Do Nascimento Suite a écrit:
Question 5 : Quels sont pour vous les principaux dossiers concernant Vitrolles ?

Il y a deux types de dossiers, à mon sens :

· ceux que je qualifieraient de « conjoncturels », car ils requièrent, dans leur mise en œuvre, réactivité et célérité, de la part des acteurs publics (c’est le cas, par exemple, des problèmes actuels que rencontrent nos bâtiments communaux, qui menacent quasiment tous ruine : Fontblanche, Nelson-Mandela … ; c’est le cas, également, par exemple des finances publiques de notre commune, face à la crise économico-financière …) ;

· puis, il y a ceux que je qualifieraient de « structurels », qui requièrent, de la part de nos élus, une certaine forme d’anticipation, voire de pro-action, mais, surtout, de courage politique dans la prise de décision, afin que VITROLLES et les vitrollais puissent appréhender les années à venir, de la manière la plus sereine et tranquille qu’il soit (c’est le cas, par exemple, des problèmes d’urbanisme : absence de cohésion du territoire vitrollais, qui est trop éclaté … ; c’est également le cas pour les problèmes de sécurité des biens et des personnes : incivilités ; délinquance ; dangerosité de certains lieux communaux, comme le Lac de la Tuilière qui a malheureusement connu le décès d’un enfant cet été … ; c’est également le cas du problème du chômage et du commerce sur VITROLLES : absence de dispositif pour encourager les entreprises à s’installer sur la commune, notamment, les artisans et les petits commerces … ; quid, également, du devenir du Vieux Village, qui se meurt ; etc …) Bref, il y a kyrielle d’exemples, la liste de Prévert serait trop longue à dresser, ici, dans le cadre de cette interview.

C’est pour cela que je maintiens mes propos, à savoir que le MODEM a de beaux jours devant lui … Il y a tant et tant à faire sur VITROLLES !

Question 6 : La Justice et son Ministre sont sur la sellette depuis de longs mois. Pensez-vous que les prises de position du MoDem, sur ce sujet épineux, sont en phase avec la réalité ?

Certainement !

Nous avons aujourd’hui un gouvernement, par le biais de son Garde des Sceaux en exercice, qui démantèle, à grands coups de masse, tout ce que ses prédécesseurs se sont évertués à construire, depuis plus de 50 ans !

Il y a, certes, c’est indéniable, quelques recadrages à effectuer en la matière, car notre système juridique et judiciaire à quel que peu vieilli depuis Napoléon, mais certainement pas une remise en cause totale et globale du système qui va à l’encontre des principes élémentaires, à savoir rapprocher les justiciable de leurs Juges, et ce, qui plus est, ce qui est intolérable, sans même prendre la peine de consulter les principaux intéressés (Juges, Avocats, Avoués, Huissiers de Justice …).
Le MODEM a parfaitement réagi dans ce dossier.

Je rappelle, que ce dernier préconisait, entre autre, de procéder dans l’ordre logique des choses, à savoir faire, dans un premier temps, un état des lieux précis de la situation, pour en stigmatiser les principaux écueils, puis, consulter, par la suite, les différents protagonistes du dossier, afin d’avoir un retour des praticiens qui sont au quotidien sur le terrain, pour, enfin, proposer une réforme, digne de ce nom, qui soit acceptée par la plus grande partie, notamment, par les justiciables.

Nous savons tous, en effet, qu’une réforme n’est qu’une Réforme, avec un grand « R », que, si et seulement si, elle est acceptée par la majeure partie des protagonistes du dossier et appliquée, comme telle, par l’ensemble.

Or, en l’espèce, force est de constater que c’est loin d’être le cas, aujourd’hui, le gouvernement ayant, à mon sens, sur la forme, pêché par excès d’arrogance et sur le fond, failli à sa mission car il a éloigné les justiciables de leurs Juges.

Cela ne va pas dans le sens d’une justice de qualité.

C’est dommage.

Question 7 : Vous êtes Avocat-Conseil d’une association qui milite contre les nuisances sonores de l’Aéroport de Marseille-Provence. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Certes, tout en respectant, il va de soi, quel que peu, mon devoir de réserve car je suis tenu par le secret professionnel.

Dans ce dossier, l’association que je défends a entamé, il y a quelques temps déjà, une négociation « amiable » avec les principaux acteurs du dossier, à savoir
la Direction Générale de l’Aviation Civile, l’Aéroport Marseille-Provence, la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille-Provence, ainsi que la Préfecture des Bouches-du-Rhône, afin que la gène, que subit VITROLLES, notamment ses quartiers Sud, soit minimisée et mieux répartie avec les communes voisines.


Or, à ce jour, malheureusement, rien n’y a fait, c’est un discours de sourds.

Je crains, malheureusement, que cela ne continue, voire même ne s’aggrave, car ce que n’a pas réussi à faire à l’amiable l’association, que je défends, avec ces différents protagonistes, elle ne le pourra, je pense, à l’avenir avec la présence, dorénavant, des communes limitrophes concernées, lesquelles s’opposent, via de nombreuses pétitions, à toute modification de la situation actuelle.

Le bras de fer continue, donc, à ce jour, mais, à mon sens, il doit maintenant quitter le terrain amiable, qui a trouvé ses limites, et se déplacer sur le terrain judiciaire, seul à même, je pense, de pouvoir faire évoluer les choses.

La décision ne m’appartient pas.

Elle appartient aux adhérents de l’association, via son Président, en exercice.

En tous cas, me concernant, je me tiens, comme je le leur ai encore récemment indiqué en Assemblée Générale, à leur entière disposition, pour ce faire, si besoin est.
Telles sont mes observations dans ce dossier, je n’en dirai pas davantage, devoir de réserve oblige.

Question 8 : A l’heure où Frédéric DE SOUZA prend en main les rennes du PS vitrollais et Eric Diard celle de l’UMP sur la XIIème circonscription, quelle serait, selon vous, l’attitude à tenir vis-à-vis de ces deux forces politiques sur le plan local ?

Ma réponse est d’une simplicité biblique : nous ne sommes pas, les uns les autres, adversaires, contrairement aux fausses idées que véhicule la presse, il faut donc sortir de l’adversité dans laquelle cette dernière nous présente, et, au contraire, travailler main dans la main, dans l’intérêt exclusif de nos concitoyens.

Partant de ce postulat de base, on ne peut plus clair, je pense que l’attitude que doit adopter le MODEM, sur le plan local, est celle d’un acteur politique, à part entière, qui soit force de proposition et qui, dans cette posture, soit également capable de faire siennes les idées des autres formations politiques, lorsqu’elles sont justifiées, mais, au contraire, combattre ces dernières, avec la fermeté et le courage politique qui se doit, lorsqu’elles sont totalement erronées, et ce, bien évidemment, toujours de manière constructive et dans l’intérêt exclusif des concitoyens.

Telle est ma vision des choses et, je pense, que si les dossiers étaient gérées ainsi, et non de manière strictement dogmatique et partisane, comme le font les autres partis politiques, la situation n’en serait que meilleure.

Dernière question : Exercice libre, Dix lignes maximum pour conclure sur le sujet que vous voulez ?

C’est promis, je ne dépasserai pas l’espace qui m’est offert dans cette tribune, quand bien même ce dernier, lequel est inversement proportionnel aux enjeux, aurait mérité davantage.

Bref, il ne me reste plus que 9 lignes pour vous convaincre, si ce n’est déjà fait, que si, plus de 50 après la création de la V République, vous n’avez toujours pas compris qu’à ce jour deux grands partis politiques, que sont le PS et l’UMP, se partagent égoïstement le pouvoir, uniquement dans leur intérêt exclusif, en s’enfonçant de plus en plus dans des dogmes scélérates, comme en témoigne malheureusement, aujourd’hui, l’actualité, et ce, sans même faire leur mea culpa, alors que, sauf erreur ou omission de ma part, la « République », c'est-à-dire « la chose du peuple », littéralement traduite du latin « Res publica », a été créée par le peuple et pour le peuple, et non simplement pour quelques nantis ou quelques privilégiés, c’est alors que … ces partis ont atteint leur objectif : vous empêcher de penser, c’est normal, ils pensent pour vous, mais, sachez le, dans leur intérêts exclusif, encore une fois …

VITROLLES en est malheureusement un triste exemple car, quelle que soit la municipalité qu’y a été aux affaires (gauche, droite, extrêmes gauche ou droite), rien n’y a fait … le remède a été, à chaque fois, bien pire que le mal.

C’est pourquoi, j’invite, je dirai même, j’incite, toutes celles et ceux qui sont las de subir cette situation, de prendre les choses en mains et d’adhérer à un mouvement libre dans ses idées et indépendants dans ses paroles, à savoir le MODEM !

Voilà, j’ai tenu 9 lignes, celle-ci comprise !

Fait à Vitrolles le 23 novembre 2008
Revenir en haut Aller en bas
http://mathon.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Interview de Militant" - Vitrolles se dévoile   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Interview de Militant" - Vitrolles se dévoile
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Interview de Militant" - Vitrolles se dévoile
» Grégoire "J'admire les académiciens"
» Rachel Mwanza 15 ans est nominée aux oscars pour le film "Rebelle" de Kim Nguyen.
» Les cubes "bouillon dégraissé"
» Signification du terme "à x heure de relevée" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Organisation sur le terrain et sur internet :: Fédération Locale :: Régions PACA, Languedoc-Roussillon, Corse-
Sauter vers: