Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Système d'imposition] Imposition négative et taux fixe ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Imposition négative
L'idée décrite me plaît
29%
 29% [ 4 ]
L'idée me plaît mais un détail me dérange un peu
36%
 36% [ 5 ]
Je ne sais pas trop
21%
 21% [ 3 ]
L'idée ne me plaît pas
7%
 7% [ 1 ]
5, la réponse cinq
7%
 7% [ 1 ]
Total des votes : 14
 

AuteurMessage
signora



Nombre de messages : 17195
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: [Système d'imposition] Imposition négative et taux fixe ?   Ven 13 Mar 2009 - 10:32

Citation :
Quant à l'habitation chez les parents, c'est ma situation actuellement - et heureusement que j'ai cette possibilité sinon je ne sais pas où je serai - et je n'ai pas moins envie de m'en sortir que si j'habitais ailleurs

Tu as parfaitement raison Libre !
Je crois vraiment que si nous voulons nous en sortir.
Il faudra passer par la solidarité.
La solidarité familiale et la première piste à privilégier !
Certes l'objectif de tout un chacun est de quitter ses parents ...
Mais si c'est l'état qui doit prendre en charge ce désir d'indépendance -encore une fois légitime- je redis NON !
Revenir en haut Aller en bas
kinette



Nombre de messages : 173
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: [Système d'imposition] Imposition négative et taux fixe ?   Ven 13 Mar 2009 - 11:00

rasdepop a écrit:
Habitation chez les parents:

Biensur ce n est pas la solution ideale, mais il faut pas dramatiser non plus si on a pas d autre solution et bien ca peut en etre une pour quelques mois , il ne sagit pas d hyberner.
Bonjour,
Ca peut être une solution... mais ça signifie vivre sur le budget des parents... il faut donc avoir encore des parents, qu'ils puissent financièrement assurer ce soutien, qu'ils s'entendent bien avec la personne qui cherche un boulot... ça fait beaucoup de "si".
J'ai connu le cas d'un étudiant qui après un an de médecine où il a échoué s'est vu couper toutes les finances. Il est parti en bio, et a bossé en même temps. Sincèrement, je ne souhaite à personne cette vie, parce qu'il bossait comme un malade (il faisait des "animations" en supermarché, plus des animations les week-end pour des mariages). Avant les examens, il essayéit de réviser tout ce qu'il n'avait pu assimiler pendant qu'il bossait, et tournait au café et au Guronzan. Je pense qu'il perdait dans les 4 ou 6 kilos en quelques semaines. Il a quand même réussi à aller jusqu'en maîtrise (après je ne sais pas). A côté tu as des étudiants qui s'en sortent bien, soit parce qu'ils ont droit à des aides, eux, soit parce que les parents donnent de l'argent.
Peut-être que de ton temps on pouvait financer ses études avec quelques petits boulots. Actuellement, vu les salaires, il faut faire quasiment un plein temps pour pouvoir se loger et manger (si on n'a pas d'aide, ce qui n'est pas si rare, vu le cas de l'ami).

Citation :
Si tu as lu ce fil je reponds a cette eventualite ou une personne se retrouverait d un coup sans aucune ressource.
Tu réponds... sauf que ta réponses et irréaliste: actuellement, même pour un job à McDo, ce n'est pas gagné d'avance pour un étudiant!

Citation :
Pour ma part quand j etais etudiant, j etais pion ( possibilite pour les plus modestes), j ai fais des saisons, tavailler dans des restaurants...j ai quitte le foyer familiale a 21 ans, je ne crois pas m etre jamais trouve sans ressources, je ne connais pas non plus un de mes camarade qui ce soit retrouve dans cette situation. Maintenant si cette situation arrive malencontreusement il reste la famille, c est ce que je veux dire.
Il faut atterrir. Ca m'amuse toujours les "témoignages d'ancien", qui expliquent qu'il suffit de se bouger pour trouver un travail, et que quand ils étaient étudiants, etc etc...
Il y a combien d'années?
Actuellement les postes de pions, ils sont pris par des bac+4 voire bac +5... Very Happy
J'ai un ami qui a fait ça après son DEA et les personnes qui étaient dans le même collège étaient loin d'être toutes des étudiants... (je dirais même que c'était une minorité).
Actuellement les "jobs étudiants" en général sont en grande part pris par des personnes n'étudiant plus et n'ayant pas trouvé mieux.

Citation :
Je dis qu une distribution systematique de ce genre ne fera que figer d avantage notre societe par le cout suplementaire de la rente. 6 a 9 mois c est le temps d attente pour trouver un poste qui correspond a son niveau de qualifiacation. Maintenant c est vrai que si on a 100 000 etudiants par an qui etudient la psychologie alors que le besoin n est que de 10000, alors effectivement cela peut etre attendront un peu plus.
Il faut arrêter de se mettre le doigt dans l'oeil: OK certaines filières ne mènent pas à grand chose, mais les personnes qui s'y accumulent seraient dde toute façon sinon en recherche d'emploi, et ça ne serait pas joli pour les chiffres du chômage...
C'est une jolie idée de dire "il faut former dans les domaines porteurs" sauf qu'à chaque fois qu'on a pensé appliquer ce genre de super stratégie on a envoyé les gens dans des filières qui se sont avérées moins porteuses que prévu (science de l'information, biotechnologies...).
Il est aussi intéressant de noter que les étudiants qui se "trompent de filière" sont généralement les moins bien informés... et ceux issus de certains milieux sont par contre particulièrement bien informés. Et évidemment on a une mentalité au niveau des recrutements de "pas de droit à l'erreur", et un étudiant qui arrive à se réorienter sera toujours considéré comme "bizarre". Quand je regarde la différence avec la culture allemande, j'avoue que ça m'énerve fortement de voir combien en France les gens sont "formatés".

Citation :

Superbe mentalite:...
Tu vis dans un monde d idiots qui ont besoin de payer leur parquemetre et d avoir des pervanches pour controler....quand les moyens technologiques couple au niveau de conscience disponible ( avec un peu de bonne volonte) dans nos societes permettrait de gerer de facon beaucoup plus efficiente.
La technologie ne règle pas tout... et apporte souvent des problèmes supplémentaires.
Et on est en droit de se demander s'il faut systématiquement remplacer l'humain par la technologie (cf. le remplacement des caissières par des machines...).
Personnellement je préfère une société où c'est quelqu'un payé pour ça qui met les amende ou encaisse mes achats. Je préfère même avoir affaire à un policier qu'à un radar automatique... et je ne suis pas fan du vote électronique...

Pour en revenir à l'idée du revenu minimum: ça permettrait une simplification des démarches, des aides plus justes (pas distribuées bizarrement), et serait en accord avec l'idée qu'une société juste n'accepte pas de voir des gens mis en marge, sans moyen correct pour survivre.
On considère qu'il est normal que tout citoyen ait accès au soin... ne doit-on pas considérer le même chose pour la base minimale: logement et nourriture?
On ne parle pas de donner aux gens de quoi s'acheter un écran plat, rouler en BMW, etc... le malheur c'est justement que certains n'ont pas de quoi vivre, quand quelques-uns, bien informés et rusés, arrivent à cumuler les aides: cette situation, bien que marginale, nuit à la solidarité nationale (toujours utilisé pour dire que l'Etat distribue trop, que ça engendre des abus, etc...).
Il serait plus logique d'avoir une aide minimale, et quelques modulations claires en fonction des cas (enfants, problèmes de santé, etc...). Par contre on pourrait arrêter les distributions de "cadeaux" genre "pime de rentrée" qui ont une utilité plus que réduite...

Il est illusoire d'imaginer que la majorité des gens vont se contenter d'une aide minimale, et se laisser vivre: si tu as à peine de quoi te loger, t'habiller et manger, tu comprends que c'est dans ton intérêt de bosser pour avoir plus. Par contre, ça peut donner l'opportunité à certains d'investir dans une formation, de changer de région pour trouver un nouvel emploi, etc...

K
Revenir en haut Aller en bas
kinette



Nombre de messages : 173
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: [Système d'imposition] Imposition négative et taux fixe ?   Ven 13 Mar 2009 - 11:05

signora a écrit:
Tu as parfaitement raison Libre !
Je crois vraiment que si nous voulons nous en sortir.
Il faudra passer par la solidarité.
La solidarité familiale et la première piste à privilégier !
Certes l'objectif de tout un chacun est de quitter ses parents ...
Mais si c'est l'état qui doit prendre en charge ce désir d'indépendance -encore une fois légitime- je redis NON !
Bonjour,
Donc l'Etat doit compter sur cette solidarité pour ne pas s'enquiquiner à aider les gens?
Et quand la solidarité n'est pas là, tant pis pour ceux qui se retrouvent seuls?
Il serait donc aussi illogique de moduler certaines aides en fonction de l'habitation des personnes (logé dans la famille ou non) ce qui est il me semble le cas pour le RMI?
Faut-il aussi que l'Etat prenne en compte le squat ou la colocation pour réduire les aides? (notons d'ailleurs que la colocation permet souvent d'économiser, mais est généralement pénalisée au niveau des aides au logement).

Quand on est majeur, si on étudie, on n'a pas à être considéré comme un citoyen indépendant?

Sincèrement, cette idée me pose un problème quelque part...

K
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: [Système d'imposition] Imposition négative et taux fixe ?   Ven 13 Mar 2009 - 11:58

Je ne cherche pas la solution idéale ...
Ma réflexion s'installe dans le contexte actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: [Système d'imposition] Imposition négative et taux fixe ?   Ven 13 Mar 2009 - 12:06

Bonjour,
Donc l'Etat doit compter sur cette solidarité pour ne pas s'enquiquiner à aider les gens?
J'ai dit ça ???
Et quand la solidarité n'est pas là, tant pis pour ceux qui se retrouvent seuls?
et même ça ???
Il serait donc aussi illogique de moduler certaines aides en fonction de l'habitation des personnes (logé dans la famille ou non) ce qui est il me semble le cas pour le RMI?
le rmi est modulé en fonction du mode d'habitation ???
ou si tu parles des allocations supplémentaires d'aides au logement si on est isolé ?
Faut-il aussi que l'Etat prenne en compte le squat ou la colocation pour réduire les aides? (notons d'ailleurs que la colocation permet souvent d'économiser, mais est généralement pénalisée au niveau des aides au logement).
pénalisés ? tu veux sans doute dire que chaque colocataire est indemnisé en fonction de sa participation ? où est l'anomalie au coût du loyer ?

Quand on est majeur, si on étudie, on n'a pas à être considéré comme un citoyen indépendant?
dans un pays qui n'est pas en crise on pourrait peut être voir les choses de cette façon !

Sincèrement, cette idée me pose un problème quelque part...
Qu'est ce qui te pause problème ?
K[/quote]

Si l'état avait les moyens de donner leur indépendance financière aux étudiants ... d'aider les jeunes qui n'ont pas de travail à se loger ... d'aider tout le monde ... je pourrais être d'accord !
Mais faire payer un peu plus d'impots aux classes (dites) moyennes. Augmenter les déficits de l'état !
NON


Dernière édition par signora le Ven 13 Mar 2009 - 12:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
johanono

avatar

Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 35
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: [Système d'imposition] Imposition négative et taux fixe ?   Ven 13 Mar 2009 - 12:13

Compter sur la solidarité familiale revient à accroître les inégalités entre ceux qui peuvent compter sur leurs parents et les autres. L'idée reste quand même de permettre à chacun de s'en sortir, d'être autonome.

Et le revenu de citoyenneté ou l'impôt négatif, en plus de leur simplicité et de leur transparence, vont dans ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: [Système d'imposition] Imposition négative et taux fixe ?   Ven 13 Mar 2009 - 12:15

En avons nous les moyens ?
Es tu prêt à un effort supplémentaire pour aller en ce sens ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Système d'imposition] Imposition négative et taux fixe ?   Ven 13 Mar 2009 - 12:31

kinette a écrit:
rasdepop a écrit:
Habitation chez les parents:

Biensur ce n est pas la solution ideale, mais il faut pas dramatiser non plus si on a pas d autre solution et bien ca peut en etre une pour quelques mois , il ne sagit pas d hyberner.
Bonjour,
Ca peut être une solution... mais ça signifie vivre sur le budget des parents... il faut donc avoir encore des parents, qu'ils puissent financièrement assurer ce soutien, qu'ils s'entendent bien avec la personne qui cherche un boulot... ça fait beaucoup de "si".
En ce qui me concerne, je donne toujours quelque chose et participe aux dépenses de la maison. Plus ou moins selon mes revenus mais toujours quelque chose.
Et je paie moi-même mon abonnement à Internet (dont ils bénéficient indirectement par l'économie en coût de téléphone), mes achats de vêtements ou autre,...

Je ne suis donc pas une charge financière pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Système d'imposition] Imposition négative et taux fixe ?   Ven 13 Mar 2009 - 12:35

kinette a écrit:

Bonjour,
Donc l'Etat doit compter sur cette solidarité pour ne pas s'enquiquiner à aider les gens?
Et quand la solidarité n'est pas là, tant pis pour ceux qui se retrouvent seuls?
Il serait donc aussi illogique de moduler certaines aides en fonction de l'habitation des personnes (logé dans la famille ou non) ce qui est il me semble le cas pour le RMI?
Faut-il aussi que l'Etat prenne en compte le squat ou la colocation pour réduire les aides? (notons d'ailleurs que la colocation permet souvent d'économiser, mais est généralement pénalisée au niveau des aides au logement).

Quand on est majeur, si on étudie, on n'a pas à être considéré comme un citoyen indépendant?

Sincèrement, cette idée me pose un problème quelque part...

K
Il ne faut pas tout attendre de l'Etat. Il est bon aussi que les acteurs sur le terrain prennent les choses en main. Donc ce genre de solidarité est une bonne chose. Et ça n'enlève rien à la responsabilité et au devoir de l'Etat d'offrir à ses citoyens des perspectives meilleures que l'assistanat.
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 33
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: [Système d'imposition] Imposition négative et taux fixe ?   Ven 13 Mar 2009 - 13:08

Wouaw. Pour une fois que c'est vous les libéraux :o
Vous avez raison tiens !
"Démerdez vous ! Et si vous n'avez pas de famille, fallait en avoir une ! Mais il vous reste la manche, la prostitution, l'esclavage, etc... Y a le choix !"
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: [Système d'imposition] Imposition négative et taux fixe ?   Ven 13 Mar 2009 - 14:33

"Prouesse"
Citation :

"Démerdez vous ! Et si vous n'avez pas de famille, fallait en avoir une ! Mais il vous reste la manche, la prostitution, l'esclavage, etc... Y a le choix !"

C'est excellent de voir à quel point vous lisez entre les lignes et faites fort dans la désinformation ...
Je ne m'énerve pas souvent.
Mais là franchement vous m'emmerdez !
Revenir en haut Aller en bas
rasdepop



Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 46
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: [Système d'imposition] Imposition négative et taux fixe ?   Ven 13 Mar 2009 - 14:41

Jean-Luc a écrit:
rasdepop a écrit:
Les jobs ne viennent pas tout de suite, mais en moyenne c est 6 a 9 mois de recherche, on fini par trouver.
Rasdepop, sais-tu que moi, ça fait plus de 5 ans que je réponds à des annonces, et dans plusieurs filières professionnelles différentes vu que j'ai un paquet de cordes à mon arc (logiquement, des employeurs intelligents devraient se battre pour m'avoir !)
Eh bien, on ne se donne même pas la peine de me répondre.

Je veux bien te croire ce que tu me dis me fait plutot penser qu un systeme de taux negatif ne changerait pas ton probleme d inemploi et ne ferait a terme que l agraver. Alors peut etre dans un premier temps tu te retrouverais avec un peu plus de revenu mais il est certain qu apres quelques annees, cette charge suplementaire prise sur l activite pour financer l inactivite viendrait dimunuer d autant les ressources financieres disponibles pour faire tourner l economie. Au final on se retrouverait avec encore beaucoup plus de personnes dans ta situation.
Je ne crois donc pas que ce soit la bonne solution, pas plus que le liberalisme a l anglosaxone l est. Mais comme je l ai dit precedement, dans ce que kinette trouve creux, la solution effective passe par une realocation des ressources humaines a des utilites sociales et economiques reellement profitables pour le developpement serein de nos societes. Pas plus que les pervenches, les milliers de gerants de fonds de speculation ne creaient de richesses reelles pour la societe. L un et l autre au final l appauvrissent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Système d'imposition] Imposition négative et taux fixe ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Système d'imposition] Imposition négative et taux fixe ?
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Système d'imposition] Imposition négative et taux fixe ?
» Imposition à 75% Le "déconomètre"
» avis d'imposition prélèvements sociaux : pro ou perso?
» Imposition en location meublée ?
» taux renouvellement air

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Programme du Modem - Boite à idées-
Sauter vers: